Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Bravo la France : Les meilleurs ’masters’ d’Europe

Bravo la France : Les meilleurs ’masters’ d’Europe

Le Financial Times, journal anglais très sérieux, et pas nécessairement francophile, vient de publier pour la première fois un classement annuel des meilleures écoles d’Europe délivrant des diplômes de "Masters".

Le masters, c’est quoi tout d’abord ? C’est aussi ce qu’on appelle le MBA, Masters of Business Administration ou en français une maîtrise en administration des affaires. Un diplôme d’origine anglo-saxonne qui sert chez les Anglo-Saxons à sélectionner et à former les meilleurs cerveaux. Le rôle dévolu chez nous aux concours aux grandes écoles et à ces grandes écoles elles-mêmes. Or les diplômes anglo-saxons sont de plus en plus appréciés et en train de devenir la référence européenne, alors que notre système de Grandes Ecoles est une fois de plus une exception française peu compréhensible à l’étranger. Pour faire bref, les "masters" sont en train de supplanter nos diplômes de grandes écoles. Pour réagir, ces dernières se sont lancées dans des cursus de MBA .

Eh bien, réjouissons-nous, dans le classement des meilleurs MBA européens du Financial Time, ce sont deux cursus français, celui de HEC et celui de l’ESCP/EAP qui ont pris les deux premières places, devant des écoles réputées comme la London School of Economics, l’Esade espagnole, l’Université de Cologne ou d’autres. Sur les seize premiers dans ce classement, il n’y a pas moins de 7 Ecoles Françaises !

Ce n’est pas tous les jours qu’une bonne nouvelle vient remonter notre moral. Nos meilleurs cerveaux sont donc toujours compétitifs, et nos grandes écoles sont tout à fait à la pointe de l’enseignement de la gestion. Bravo à eux tous.

Il n’y a peut-être plus qu’à écouter de temps en temps tous ces spécialistes !


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • (---.---.243.192) 15 septembre 2005 12:56

    Bravo la France et bravo aux écoles de commerces françaises et à HEC en particulier qui domine le classement international du Financial Times.

    Juste une précision sur l’article précédent : Le Financial Times classe les « masters » européens, c’est à dire les diplômes de Grandes Ecoles (BAC+5) et non pas les MBA (Master in Business Administration) qui sont des progammes accessibles à une population de 28-30 ans ayant déjà quelques années d’expérience professionnelle.


    • Tom (---.---.204.73) 15 septembre 2005 15:05

      Je confirme le commentaire précédent. Une grosse erreur a été commise, le classement ne concerne absolument pas les MBA, mais les « Master in Management » (traduction du diplome grande ecole) C’est néanmoins une excellente nouvelle, les deux meilleures écoles françaises (HEC et ESCP-EAP) deviennent ainsi la référence européenne.


      • CaDerange (---.---.36.162) 15 septembre 2005 15:20

        Reponse de CaDerange/ Merci de la précision.


        • Chem ASSAYAG Chem ASSAYAG 15 septembre 2005 15:24

          Le classement du FT semble comparer des poires et des pommes. Certains cursus ont 10 mois, d’autres 48... Par exemple dans le cas français il semble classer des programmes de type Grande Ecole (après 2 ans de classe préparatoires et un concours) et des programmes de type Mastère Spécialisé (admission sur concours après un premier cursus de type Sciences Po, licence...). Par ailleurs depuis longtemps il est possible d’obtenir un double diplôme Grande Ecole + MBA d’une université étrangère pendant son cursus. A noter aussi que certains programmes de Grandes Ecoles françaises sont désormais directement positionnés au niveau MBA. De façon générale la bonne nouvelle est effectivement la reconnaissance de la qualité de la formation française.


          • (---.---.69.29) 16 septembre 2005 07:46

            il faut rester prudent quant aux classements. Meme si celui du FT est l’un des plus sérieux. De nombreux aspects méthodologiques restent sujet à discussion et polémiques


            • Ludo (---.---.125.22) 18 septembre 2005 04:36

              Bien au contraire ! Aucun aspect méthodologique n’est sujet à discussion ou polémique. Le FT est parfaitement clair dans son explication des modalités d’établissement du ranking qu’il nous présente. En revanche, je comprends que l’on puisse s’étonner de la très mauvaise place de l’ESSEC... si loin du peloton de tête.

              Il semblerait qu’un master spécialisé de cette école ait été sélectionné pour le classement...

              La difficulté dans le cas de l’ESSEC est que son MBA (ou programme grande école) ne figure dans aucun ranking au monde (ni FT, ni WallStreetJournal, etc.)... le master spécialisé en stratégie internationale (dont les participants n’ont rien à voir avec les étudiants du programme grande école), côté par le FT dans cet article, a sans doute plus été choisi pour classer l’école que le programme lui-même.

              Faut-il s’inquiéter de ce manque de reconnaissance/visibilité de l’ESSEC à l’international ? Y a-t-il erreur de positionnement (trop atypique) du programme grande école ? La direction de l’école s’est-elle fourvoyer en mystifiant le format MBA au point de nommer son programme phare de la sorte ?

              Le temps seul nous le dira.


              • Philooooou (---.---.113.56) 18 septembre 2005 05:05

                C’est clair... mais il ne faut surtout pas oublier que les masters spécialisés n’ont rien à voir avec les programmes grandes écoles.

                d’abord, une formation de 3 ans ne se compare pas à celle d’un (ce d’autant plus si l’on considère les experiences professionnelles type stage aquises durant chacune d’elles...)

                certes, il est vrai qu’en général certains bon intervenants permettent d’aquerir une pseudo expertise dans un domaine donné ; mais les masters specialisés (tout ce qui n’est pas MBA, Executive MBA, DEA, DESS, etc.) existent principalement pour permettre aux écoles de jouer un rôle de vraies pompes à fric en permettant aux étudiants de ces masters d’apposer un nom sur leur C.V. pour une somme plus que rondelette... qu’elles épargnent fort heureusement aux étudiants du programme grande école.

                compter + de 6000€/an pour un cycle grande ecole (ça fait déjà près de 20.000€ la participation au programme complet... ms celui-ci reste de loin le plus rentable des deux parisennes HEC et ESCP-EAP avec peut-être aussi leurs MBA)

                compter souvent + de 15000€/an pour un master spécialisé dont le retour est loin d’être assurer


                • (---.---.57.93) 12 décembre 2005 16:14

                  Bonjour à tous ! Je suis un étudiant en recherche de mastère spécialisé ayant fait une école d’ingénieur en système d’inforamtion (EISTI Cergy-Pontoise). J’ai développé un certain nombre de compétences techniques dans le domaine de l’informatique et des systèmes d’information. Je désire maintenant acquérir des compétences dans le domaine du management. Pourquoi pas en management de projet de système d’information ou web marketing. Après quelques recherches j’ai vu que les offres foisonnaient. Quelqu’un saurait m’éclairer dans mes prospects ?


                  • (---.---.57.93) 13 décembre 2005 14:42

                    Moi aussi, j’ai terminé ma formation (spécialisé gestion des opérations de production et logistique) et je souhaite la compléter par un mastère.

                    Au cours de mes recherches, je suis tombé sur un site dédié aux masteres au concept de libre discussion intressant. Il a lui meme été realise par un etudiant en recherche de mastere.

                    N’hésite pas à le visiter : http://monmastere.free.fr.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès