Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Brexit et vendredi noir pour l’Europe

Brexit et vendredi noir pour l’Europe

Le Royaume-Uni a décidé à une courte majorité de quitter l’Union européenne. Il n’y a pas de quoi se réjouir de cette nouvelle et d’ailleurs je soupçonne derrière les cris jubilatoires des populistes quelque perversion narcissique accompagnée de ressentiments et de nihilisme. Bref, une sorte de victoire punitive envers des élites qui néanmoins ont eu ce qu’elles méritent. Mais le but de la démocratie n’est pas de punir les fautifs, il est d’élire les visionnaires. Et d’ailleurs les visionnaires étaient aux abonnés absents, eux qui n’ont rien vu venir malgré des signaux évidents. Les dirigeants sont dans le déni de réalité. Ont-ils mesuré la portée du votre négatif de la France et des Pays-Bas contre le TCE en 2005 ? Et le sentiment après les manœuvres de Sarkozy qui nous a refourgué un traité validé cette fois par notre parlement réuni en congrès à Versailles ?

Un coup d’œil historique nous montre que les empires ne sont pas éternels et même qu’ils sont fragiles. Sortes de colosses aux pieds d’argile. On l’a constaté avec l’URSS, née en 1917 dans le contexte de la Grande Guerre puis démantelé en 1991 après plusieurs séquences et déjà des signes avant-coureurs sous Gorbatchev. L’URSS est construire sur des bases friables. Elle s’est effondrée après une sorte de fatigue présente dans les populations et de malversations conduites par les élites dirigeantes sans oublier l’erreur géopolitique fatale en Afghanistan si bien exploitée par la diplomatie américaine conseillée par Brzezinski. 70 ans, c’est à peur près le temps qu’à duré l’empire soviétique.

l’Europe est elle aussi un empire. Je le précise au cas où ce détail vous aurait échappé. Un empire qui comme les Etats-Unis ou l’URSS a pour pilier fondamental la technique et l’économie. Et une idéologie. Pour l’Europe, cette idéologie est une sorte de minimal syndical associant des valeurs de justice, d’humanisme mais pas de quoi alimenter les espérances folles de populations qui du reste, n’espèrent qu’une chose, vivre correctement, fonder une famille, avoir un toit, une retraite suffisante et se faire plaisir de temps en temps. Cette espérance a été trahie pour des dizaines de millions d’Européens, d’où l’effritement progressif de ce colosse politique qui semble être dans une phase terminale.

70 ans d’Europe, nous y sommes presque. Plus exactement 66 ans si l’on prend comme date fondatrice la déclaration de Schuman prononcée en 1950 puis le traité de 1951 instituant la CECA et celui de 1957 créant une CEE avec les six membres fondateurs. Une Europe qui compte 28 nations actuellement et prochainement 27, une fois le processus de scission britannique achevé. Comment ne pas voir quelques erreurs fatales d’ordre géopolitique qui ont joué un rôle symétrique à l’Afghanistan pour l’empire soviétique. Intervention en Libye sous Sarkozy, gestion calamiteuse en Syrie sous Hollande, qui a une responsabilité partagée avec bien d’autres dans la montée en puissance de Daech, jeux idiots avec l’Ukraine et la Russie et pour finir, une invasion incontrôlée de migrants qui en résultat avec la bienveillance des bonnes consciences des eurocrates mais faut-il le souligner, une entorse aux accord de Schengen qui n’ont pas été respectés car l’Europe des Schengen ne signifie pas une passoire et doit contrôler ses frontières.

Il n’y a aucun vainqueur dans le Brexit. Et un seul perdant, l’Europe, avec des fautes énormes commises par des élites qui un jour, devront rendre des comptes à l’Histoire au cas où ça finira mal. L’Europe n’est pas fautives. Les responsables de cette situation sont facilement identifiables, ce sont les dirigeants de l’Europe, des gens, en chair et en os, parfaitement incarné, et non pas des idées, traités et autres ectoplasmes fumeux inventés par les complotistes. L’évolution du monde technique a aussi joué. Les hommes sont très doués pour les machines et un peu moins pour inventer des sociétés de bien être et de partage. L’Histoire est en marche. Les peuples ne sauveront pas l’Europe sans qu’ils ne soient instruits du sens de l’existence par des philosophes éclairés et dirigés en partageant une étincelle de vision avec quelques élites visionnaire.


Moyenne des avis sur cet article :  1.41/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 24 juin 10:49

    Il faut se réjouir du référendum. Là est la victoire pour le camp démocrate. La seule légitimité vient du peuple, c’est du moins ce qui est inscrit dans les premières lignes de notre constitution.

    Il est paradoxal que les élus du peuple est si peur des décisions du peuple. Aucun référendum n’a été organisé depuis celui de 2005 et la forfaiture des deux complices, Sarkozy et Hollande, s’entendant pour contourner la décision.

    Le Congrès est le moyen constitutionnel, c’est à dire légal, de gouverner contre le peuple, c’est à dire de manière illégitime.

    C’est cette contradiction que devra trancher la future constitution. Confirmer la dictature ou s’orienter vers la démocratie.


    • tonimarus45 24 juin 11:56

      @Daniel Roux---bonjour—
       ’’’la forfaiture des deux complices, Sarkozy et Hollande, s’entendant pour contourner la décision’’’’dites vous

      Tout a fait ;il est quand meme curieux que«  »dugue«  » dont on sent poindre la deception et la detresse, quand a ce rejet par les anglais de « cette europe »,ne voit qu’un responsable de cette forfaiture « sarkozy »« et de ce fait dedouane l’autre responsable, et pas des moindres »hollande« et son gouvernement soit disant socialiste et pourtant plus a droite que la droite
      Les europeens en ont assez de ce liberalisme et meme ultra liberalisme qui provoque cette austerite .Ou est la preference communautaire que l’on faisait miroiter aux paysans et autres industriels ?????’(a la place vous aurez le grand marche transatlantique qui provoqueras maintes faillites de nos industries et de nos paysans)et l’europe sociale ???a la place on a eu une europe totalement desocialisee, la grece, l’espagne le portugal, l’italie, et meme la france avec sa loi »komri«  » en sont des exemples frappant
      Vont ils comprendre , oh que non, ils vont pedaler encore plus fort, POUR QUE NOUS NOUS ECRASIONS (JE DIS BIEN NOUS ? PAS EUX°)PLUS RAPIDEMENT ET AVEC PLUS DE VIOLENCE CONTRE LE MUR

    • taktak 24 juin 16:59

      @Daniel Roux

      tous ensemble, faisons front pour la démocratie.

      Signer et faites signer la pétition pour un referendum pour la sortie de l’UE et de l’euro


    • Alpo47 Alpo47 24 juin 10:52

      Je ne comprends pas vraiment votre texte ... Vous reprenez toutes les « tares » , erreurs, échecs ... de la communauté européenne et ... vous regrettez que les Anglais décident d’en sortir, avec pour conséquence de l’affaiblir (?).
      Les dirigeants sont prisonniers d’un système, qui consiste brièvement à renforcer les pouvoirs des multinationales et des ultra-riches, et c’est bien le système, l’europe, fille du capitalisme et du néo-libéralisme qui est en cause et ce premier échec devrait précipiter son délitement.

      Si nous devons un jour, ou nos enfants, avoir à rebatir une autre communauté européenne, elle devrait avoir des bases et réglementations bien différentes.


      • Bernard Dugué Bernard Dugué 24 juin 11:14

        @Alpo47

        Vous n’avez pas fait l’effort de comprendre. Il n’y a pas de système, il y a des hommes et des intentions


      • Allexandre 24 juin 11:36

        @Bernard Dugué
        Bonjour,

        Pouvez-vous nous dire de quels hommes et de quelles intentions vous parlez ? On peut se réjouir sans être d’extrême droite tout de même. Le fascisme n’est pas, fort heureusement, la seule réponse. D’ailleurs, le FN n’a jamais dit qu’il voulait quitter l’UE. 
        Je me réjouis de ce résultat, mais je crains qu’il ne connaisse le sort de celui de 2005. Les élites ne se laissent pas punir comme cela.

      • Odin Odin 24 juin 11:56

        @Bernard Dugué

        « Vous n’avez pas fait l’effort de comprendre. Il n’y a pas de système, il y a des hommes et des intentions »

        Ces hommes sont des arrivistes et carriéristes non élus pour la majorité, qui n’oeuvrent pas pour le bien être des peuples européens mais pour cette finance internationale qui est un système prédateur en faveur des multinationales.

        Ils sont tous à la solde de ce système. Celui qui ne va pas dans le sens de ce système est mort politiquement à l’aide de la médiacratie dirigée par ce même système qui donne ses directives à partir de : CFR / Bilderberg / Davos / Trilatérale / Ur loges… 


      • sylvie 24 juin 10:58

        Pas de panik ! il y a maintenant tout un parcours à régler, déja faire passer cela à leur assemblée, c’est pas gagné , puis trouver un nouveau 1er, puis négocier avec Bxl résultat dans les 2 ans.


        • covadonga*722 covadonga*722 24 juin 11:05

           Bref, une sorte de victoire punitive envers des élites 



           yep , ne rêvez pas ça n’est que les prémices de la punition a venir !

          UE delenda est !
           

          • Fergus Fergus 24 juin 11:31

            Bonjour, Dugué

            « un seul perdant, l’Europe »

            Non, car l’Europe était en voie de délitement et à terme de disparition. Le Brexit - que j’appelais de mes vœux - est une chance unique de remettre à plat les traités européens pour les rendre compatibles avec les attentes des peuples tout en simplifiant le fonctionnement des institutions (instauration du vote qualifié en lieu et place du vote unanime). Si les dirigeants de l’UE choisissent le status quo, l’Union sera morte dans quelques années.

            Bref, le Brexit est une chance unique !


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 24 juin 11:37

              @Fergus

              Oui mais savez-vous si les peuples existent à notre époque ? Je ne crois pas. On ne fait pas un peuple avec une somme d’individualités et d’aspirations égoïstes


            • tonimarus45 24 juin 12:28

              @Fergus---tout a fait ;;Juste une reflexion quand meme ;a soufler le chaud et le froid je me demande si vous n’etes pas deux a poster sous le meme « pseudo »


            • mac 24 juin 13:08

              @Bernard Dugué
              Le Peuple Français existe alors que le peuple européen est probablement une chimère qui ne tient pas une seconde à l’analyse.
              Personnellement je me sens souvent plus proche culturellement de n’importe quel francophone du monde entier que d’un bulgare ou d’un turque (car il paraît que la Turquie est en Europe ) tout simplement parce qu’on a un bien commun qui n’est pas si futile que cela et qui s’appelle la langue.


            • Taverne Taverne 24 juin 14:24

              @Bernard Dugué

              En émettant des doutes sur l’existence des peuples, ne risque-ton pas de donner de l’eau au moulin des bureaucrates, des lobbies, des pros de la finance, bref de tous les cro kervielis et homo sapiens jacatalicus qui peuvent ainsi s’affranchir de toute légitimité démocratique et même de toutes les règles du vivre ensemble et de la solidarité ?

              Ce n’est plus seulement le pouvoir décisionnel qui échappe complètement aux peuples, ce sont toutes les dimensions du pouvoir.
               


            • tonimarus45 24 juin 14:52

              @Fergus— hilarant : vous vous felicitez du « brexit »« et ailleurs sur un autre fil vous prechez pour une europe »« federale »" c’est a dire plus d’europe


            • Fergus Fergus 24 juin 15:21

              Bonjour, mac

              « le peuple européen est probablement une chimère »

              Pas plus que le peuple français 2 siècles en arrière, alors que les Bretons parlaient breton, les Occitans parlaient l’occitan et les Alsaciens parlaient l’alsacien, pour ne parler que de ceux-là. Et cela dans le cadre de cultures beaucoup plus diversifiées que celles qui, aujourd’hui, séparent les Français des Allemands, des Espagnols ou des Italiens. Qui plus, la Savoie et le Comté de Nice n’étaient même pas français !

              De nos jours, la langue mise à part, il y a beaucoup plus de différences culturelles entre un Cht’i et un Provençal ou un Breton et un Corse qu’entre un Alsacien et un Souabe, un Basque français et un Basque espagnol ou bien encore un Niçois et un Génois !

              Merci de ne pas mettre la Turquie sur le tapis : vous savez très bien que ce pays ne fera jamais partie de l’UE, les jeux de rôle des caciques de Bruxelles et d’Erdogan n’ayant d’autre finalité que servir les intérêts des dirigeants turcs dans leurs affaires intérieures 


            • Fergus Fergus 24 juin 15:32

              Bonjour, tonimarus45

              J’ai toujours dit que j’étais pour le Brexit et pour une Union Européenne tendant vers un modèle fédéral. Où est la contradiction ?

              Non seulement le Royaume-Uni n’a jamais joué le jeu de l’intégration politique européenne, mais il a très largement influé pour un modèle européen réduit à une vaste de zone de libre échange. Or, cela n’a jamais été ce que j’ai souhaité pour le continent, et c’est pourquoi j’ai voté NON au référendum de 2005 qui gravait dans le marbre cette approche libérale libre-échangiste, potentiellement un terreau de choix pour des futurs traités du genre Tafta. 

              Aujourd’hui - et c’est pour cela que je me suis depuis des mois prononcé pour le Brexit - la sortie du Royaume-Uni a toutes les chances d’agir comme un électrochoc sur les instances européennes  : soit elles comprennent qu’elles vont dans le mur en ne changeant rien ; soit elles engagent un processus de remise à plat des textes constitutionnels pour refonder l’Union Européenne sur des bases radicalement différentes.

              Je vous repose donc la question : où est la contradiction, sachant que je n’ai jamais été un défenseur de l’UE actuelle, mais du principe d’une Union Européenne.


            • tonimarus45 24 juin 17:46

              @Fergus— le federalisme europeen que vous pronnez c’est des institutions europeennes encore plus presentes et pressantes sur les institutions françaises et apres vous approuvez le brexit.C’est en cela que vous etes hilarant et specialiste du grand ecart


            • Fergus Fergus 24 juin 18:43

              Bonjour, Porcu Nustrale

              Terra-nova, connais pas !

              Non, je ne dis pas qu’il faut plus d’Europe, mais une Europe différente. Ce n’est quand même pas trop difficile à comprendre, non ?

              J’ajoute pour Tonimarus que ce n’est pas incompatible, à terme, avec une Europe fédérale, les attributions régaliennes du niveau fédéral pouvant être limitées à quelques domaines, le reste relevant de la souveraineté de chaque Etat membre, un peu sur le modèle helvétique.


            • colere48 colere48 24 juin 22:23
              @Fergus

              To day it’s a good day

            • mac 25 juin 00:12

              @Fergus
              Bonsoir Fergus

              Si la France n’avait que deux siècles ça ne serait pas si mal comparé à la vingtaine d’années, tout au plus, de l’union européenne telle qu’on la connaît aujourd’hui.

              Libre à vous de trouver plus de points communs entre un bulgare et un berrichon qu’entre un breton et un picard.
              Personnellement je pense que la langue d’une part et l’histoire de l’autre ne sont pas des quantités négligeables.
              Et il me semble préférer comme dénominateurs communs Molière et Hugo plutôt que les frites McDO, Disney Land et le parapluie nucléaire américain.

              Bien à vous.


            • Fergus Fergus 25 juin 09:23

              Bonjour, mac

              Vous déformez mes propos à des fins manipulatrices : je n’ai pas parlé des Bulgares, pas plus que des Croates ou des Roumains !

              Et pour cause : les derniers élargissements de l’UE sont allés trop loin et surtout beaucoup trop tôt, nombre de pays de l’Est de l’Europe n’étant pas alignés sur les valeurs culturelles communes des premiers cercles de membres. Ces pays étant de surcroit porteurs de distorsions économiques par trop complexes à gérer dans une Union qui n’en était encore qu’en phase d’adolescence.

              Mis à part la langue, le fonds culturel est le même de Copenhague à Madrid et de Dublin à Rome, et je ne parle évidemment - merci de ne pas caricaturer ! - ni de McDo, ni de Zara, ni de Carrefour que l’on retrouve désormais jusqu’à Bangkok ou Hong-Kong. Je parle de littérature, de musique, de philosophie. Il suffit à cet égard de voyager en Europe et de discuter avec des Amstellodamois, des Berlinois, des Florentins ou des Viennois ou pour s’en convaincre.


            • sparker808 (---.---.48.194) 24 juin 11:37

              En tous cas pour nous, français, ça va clarifier pour 2017 :
              Soit PS-LR est renforcement des eurocrates et tout le tintouin,
              Soit FN avec un référendum, le Non sera retour à la vison nationaliste, le Oui, lui donner carte blanche pour discuter des conditions, sans contrainte et sans calendrier
              JLM2017, sortie des traités actuels sans conditions, avec une volonté immédiate de reconstruire, démocratiquement, avec les bonnes volontés.

              Faites votre choix


              • agent ananas agent ananas 24 juin 11:41

                Au contraire, on devrait plutôt se réjouir que le Brexit va sans doute sonner le glas du TAFTA et peut être mettre un terme à l’UE qui est devenue un monstre néolibéral... et peut être aussi le début de la fin de la vassalisation de l’Europe aux US.
                Cheers.


                • Fergus Fergus 24 juin 16:02

                  Bonjour, agent ananas

                  Le « glas du Tafta », c’est d’autant plus probable que ce traité avait déjà du plomb dans l’aile.

                  Pour ce qui est de l’UE, je souhaite pour ma part au contraire que le Brexit donne le signal d’une refondation politique de l’Union Européenne, jusque-là limitée à une zone de libre-échange libérale dont les peuples ne veulent plus.


                • tonimarus45 25 juin 14:07

                  @Fergus— bonjour-il faudrait une refondation totale et drastique de l’europe.Alors on peut essayer de demander mais si on ne peut pas alors il faut sortir de l’europe

                  Ceci dit je ne crois absolument pas que nos elites veuillent ne serait ce qu’un petit brin cela, ils sont a l’heure actuelle reuni pour savoir comment«  » faire croire que tout va changer, pour que rien ne change« et aussi comment punir ces anglais qui ont oses les defier(comme il ont fait pour la grece)
                  Tenez, un signe que peut etre cela pourrait changer cela, serait que deja en france ,on retire la loi »komri« dont mains articles sont la transposition excacte de directives europeennes,.or cela vous ne le verrez absolument pas
                  J’ai un age certain et j’ai toujours milite »contre cette europe« , sans JAMAIS la voir s’amender.un depute de mon coin »maffre de bauge« (voir sur wiki) disait avec des mots simples »« je suis contre cette europe car c’est »l’europe des marchands« cela etait plus de 40 ans en arriere et cela n’a fait qu’empirer
                  Lors d’une reunion publique, dans les annees 70 je me souviens m’etre prix le »choux« avec un depute »bayou«  » qui me vantait l’europe sociale que nous allions avoir(dommage qu’il soit decede j’aurais bien aimme lui rappeler ses propos)
                  Pour le grand marche transatlantique que vous dites mort, sachez qu’obama a declare que cela n’y changeait absolument rien.Deja cela serait bien que les transactions au sujet de ce traite soient rendues absolument transparentes,mais meme cela ,qui indiquerait,peut etre, un petit fremissement dans la volonte de changer, vous ne le verrez pas,et je pense que contrairement a vous, il va falloir se taper les « ogm » et les poulets desinfectes au chlore

                • sparker808 (---.---.48.194) 24 juin 11:41

                  Enfin c’est un premier pas, il faut mettre la banque et la finance au pas après sinon ça n’avancera pas ou ça reviendra, ne comptez pas sur eux pour abandonner. Attention à ne pas céder à l’aveuglement de l’euphorie momentanée.


                  • Ben Schott 24 juin 12:23

                     
                    « Les peuples ne sauveront pas l’Europe [il me semble plutôt que les peuples n’aient justement pas tellement envie de sauver l’Europe] sans qu’ils ne soient instruits du sens de l’existence [bien sûr, à l’école de Najat Vallaud Belkacem !] par des philosophes éclairés [préférables aux philosophes non-éclairés, bien entendu] et dirigés en partageant une étincelle de vision [une étincelle suffira...] avec quelques élites visionnaire [Attali + Afflelou]. »
                     


                    • Taverne Taverne 24 juin 12:26

                      Je ne suis pas d’accord avec la phrase suivante : « Mais le but de la démocratie n’est pas de punir les fautifs, il est d’élire les visionnaires. »

                      Le but de la démocratie est le gouvernement du peuple pour le peuple et par le peuple. On n’a pas à réduire son expression en lui assignant des buts qui correspondent plus à des désirs personnels.

                      L’Europe est devenue un système qui agit contre la démocratie. Par conséquent, les Anglais, inventeurs de la démocratie parlementaire, ont une fois de plus donné une leçons aux autres peuples.


                      • julius 1ER 24 juin 14:44
                        L’Europe est devenue un système qui agit contre la démocratie. Par conséquent, les Anglais, inventeurs de la démocratie parlementaire, ont une fois de plus donné une leçons aux autres peuples.

                        @Taverne
                        parceque chez -nous en mettant de côté l’Europe, nous vivons dans une belle Démocratie achevée ???????????
                        la 5ie République est le symbole de la Démocratie achevée ????
                        la démocratie économique est présente à tous les étages de la fusée ????
                        etc etc.....
                        l’Europe est finalement l’aboutissement de ce que l’on vit à l’échelon local cad toujours moins de Démocratie et c’est bien cela le problème ...mais ce n’est certainement pas en remettant en selle dans toute l’Europe des partis d’extrème- droite que l’on va aller vers le meilleur ....

                         car ces gens -là n’ont rien à proposer si ce n’est abolir encore plus la Démocratie ... vous parlez d’un progrès !!!!!!!!!!!!!!!!!

                      • Taverne Taverne 24 juin 16:58

                        @julius 1ER

                        Rien n’empêche les partis et candidats qui ne sont pas d’extrême-droite d’affirmer leur volonté de rénover vraiment la démocratie française et de réformer de fond en comble l’Europe qui est anti-démocratique. Si les électeurs se tournent pour cela vers le FN, c’est qu’ils n’auront pas d’autre choix.


                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 25 juin 20:24

                        @julius 1ER

                        Bonsoir,

                        J’exècre l’UE, son étatisme autoritaire, son parlement illégal de non-élus et tout ce qui s’y rattache. Cependant si j’applaudis que les Anglais aient voté selon leur bon vouloir, je m’inquiète grandement des conséquences immédiates ou plus tardives du Brexit. Je ne partage donc pas l’enthousiasme général, après les différentes réactions suspectes des politiciens tous unis dans un même élan pour une « autre Europe » ! 

                         Car les dirigeants parfaitement conscients de la déliquescence des institutions européennes, demandent à présent beaucoup plus d’Europe antidémocratique, cette fois dans un cadre réellement fédéral. C’est ce qui nous attend, n’en doutons pas. Et surtout ne pas croire qu’une fédération européenne sera plus sociale, égalitaire et démocratique. Ce sera même tout le contraire.


                      • Taverne Taverne 24 juin 12:28

                        Ce qu’il faut faire avec un système étouffant et anti-démocratique ? Le prendre par les pieds et le secouer jusqu’à lui faire entendre raison ! Les peuples seront ses juges !


                        • Taverne Taverne 24 juin 17:00

                          Hé, le moinsseur ! J’ai écrit « jusqu’à lui faire entendre raison » pas « jusqu’à lui faire rendre grâce ». Nuance de taille.


                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 juin 12:48

                          Je réponds à Bernard Dugué qui n’a jamais répondu à un seul de mes commentaires depuis que nous sommes sur Agoravox, cela montre bien toutes ses faiblesses ! Moi j’avais lutté pour la déconstruction du fantôme de Bruxelles et j’avais mené la lutte en donnant les meilleurs arguments, le meilleur étant celui-ci que j’ai écrit des milliers de fois : « » On ne peut pas créer pas un Empire en additionnant simplement des pays et des peuples sur un carte géographique« »...Scientifiquement parlant. La science ne bricole pas, ne dissimule et ne se trompe pas ...

                          Lorsque de son côté Dugué se contredit en affirmant au débit de son article ; « 

                           

                           »« Le Royaume-Uni a décidé à une courte majorité de quitter 

                          L’Union européenne. Il n’y a pas de quoi se réjouir de cette nouvelle... »", tout en expliquant à Fergus le contraire de ce qu’il dit : Voir ci-dessous. 


                          Bernard Dugué 24 juin 11:37

                          @Fergus

                          Oui mais savez-vous si les peuples existent à notre époque ? Je ne crois pas. On ne fait pas un peuple avec une somme d’individualités et d’aspirations égoïstes »


                          • Ratatouille Ratatouille 24 juin 15:17

                            @Mohammed MADJOUR
                            Je réponds à Bernard Dugué qui n’a jamais répondu
                            .
                            commentaire postés
                            par Bernard : 4651,ce n’est pas rien
                            il y a des auteurs qui ne modèrent aucun articles et ne réponde
                            que tés très rarement voir jamais aux internautes.
                            soyons positif le verre avec lui n’est pas vide et peut-être pas assez
                             plein à votre avis,
                            je vous l’accorde .
                            la question que vous devriez vous posez,est : pourquoi moi. ?

                            ma suggestion sans analyse transactionnel,ni autres  ;
                            -
                            disons qu’il y a une couille avec votre MOI
                            (couille dans le sens ,un petit soucis) chez nous on dit couille
                            parce que c’est doux et rond et sensible).

                            .



                          • fred.foyn Le p’tit Charles 24 juin 12:55

                            l’Europe est elle aussi un empire.. ?

                            Non..un système de banques et de marchés pour faire de l’argent sur le dos des peuples...c’est l’UE de Merkel qui va exploser sous peu..et ça c’est la bonne nouvelle du jour.. !

                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 juin 13:14

                              @Le p’tit Charles

                              C’est ce que je dis toujours, un Empire financier où trônent de faux responsables qui légifèrent sur tout mais ne répondent de rien ! Un Etat national ne peut être remplacé par son image virtuelle projeté quelque part en dehors du territoire concerné ! Ou l’Etat existe, ou l’Etat n’existe pas !

                            • alinea alinea 24 juin 13:14

                              Je constate qu’un génie de la physique n’est pas un génie de la politique, ni même de l’expression ; je n’ai pas réussi à comprendre où vous vouliez en venir.


                              • Philippe Stephan Philippe Stephan 24 juin 14:38

                                 smiley@alinea -
                                moi j’ai compris ,mais j’ai un peu les jetons,serai-un génie qui s’ignore
                                zat is ze kestion.. smiley
                                .
                                merci Bernard pour cet article simple et efficace (ka pointe).

                                Aliena... smiley smiley smiley..proutt... !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès