Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Brexit : le grossier chantage du Trésor britannique

Brexit : le grossier chantage du Trésor britannique

Et dire que l’on accuse les partisans du Brexit de jouer sur les peurs dans leur campagne  ! Etant incapables de convaincre une majorité des britanniques de l’intérêt de rester dans l’UE, le gouvernement semble jouer sa dernière carte avec l’évaluation de ce que ferait perdre à l’économie du pays la sortie de l’UE : 6% du PIB à l’horizon 2030, soit 4300 livres par an et par ménage !

 
Plus c’est gros, plus ça braque ?
 
L’article du Figaro est assez ironique, utilisant le conditionnel pour son titre « Le Brexit pourrait ‘appauvrir pour toujours’ le Royaume-Uni  ». La suite du papier est du même tonneau, notant que le gouvernement a « choisi d’adopter l’hypothèse la plus pessimiste de développements, qui reposent largement sur l’inconnu  ». En effet, même un rapport de PricewaterhouseCoopers, commandé par un organisme patronal unanime contre la sortie, conluait qu’ limpact pourrait atteindre 3,1 à 5,5% du PIB d’ici à 2020. Mieux, « après cette date, l’étude prévoit une disparition des effets de turbulences engendrés par un Brexit et un rattrapage progressif d’ici à 2030 d’une large partie du manque-gagner par rapport au maintien dans l’UE  ». En clair, à horizon 2030, l’impact négatif serait finalement très limité !
 
Bref, le chiffre avancé par ce chancelier de l’échiquier qui coupe les fonds pour l’éducation et les handicapés pour baisser l’impôt sur les sociétés est seulement un exercice de communication, qui ne repose sur rien de sérieux, uniquement pour essayer de faire peur. Après la montagne de promesses de jours meilleurs jamais réalisées, les eurobéats ont compris que de nouvelles promesses positives n’ont plus aucune chance d’être crues et que le seul argument qui leur reste, c’est la peur de la sortie, quite à raconter n’importe quoi. Parce que l’UE ne convainc pas, ils veulent faire croire que ce serait pire sans, argument aussi malhonnête que dérisoire pour qui regarde la situation en Europe des pays hors de l’UE ou de la zone euro. Même la petite Islande ne veut pas rejoindre la tour de Babel continentale !
 

Bien sûr, ces chiffres peuvent faire peur à certains. Mais dans une époque, où, légitimement, les citoyens n’ont plus vraiment confiance dans la parole des politiques, il y a fort à parier que la ficelle soit beaucoup trop grosse pour passer. Et si le démontage du machin européen approchait  ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 19 avril 10:20

    Je pense que les conséquences réelles ... personne ne les connait vraiment. Par conséquent, c’est à de la propagande que l’on assiste.
    Je me rappelle encore que pour le traité de Maestricht, les différents intervenants qui passaient en boucle aux infos, nous assuraient ... prospérité, démocratie, amélioration ... de tout. Lorsque les arguments deviennent de la propagande. Il vaut mieux les ignorer.
    Et nos voisins Britanniques ne sont surement pas dupes de ces mensonges.


    • Yurf_coco Yurf_coco 19 avril 14:01

      Bien sur qu’il y a du vrai dans tout ce qui est dis...


      C’est vrai que les anglais profitent bien des règles libérales européennes qu’ils ont poussés à nous faire signé... c’est vrai que les affaires n’aiment pas trop le changement, surtout de liberté capitalistique...

      C’est sûrement vrai qu’ils vont perdre de l’argent...

      Mais c’est aussi pour tous ça, que moi je veux qu’ils sortent !!! Ils font parties, (avec d’autres) des pires pays qui ont poussés l’Europe là où elle est... Qu’ils se cassent ! 
      Et si ils se cassent la figurent, ça montrera aux autres européens ce qui les attends de jouer solos...

      Moi je dis : Vote Leave !!!! Just to it, old friends...

      • Ar zen Ar zen 19 avril 14:26

        @Yurf_coco

        Yes, comme les Norgiens et les Suisses. Ils jouent trop « solo ». Cela ne leur réussit guère !

        Bien analysé Yurf_coco.


      • Yurf_coco Yurf_coco 19 avril 15:26

        @Ar zen

        Les Suisses ? Solo ? avec leur banque fortifié, qui a acceuillis l’argent sale de toutes les guerre... ???

        Les suisses n’ont jamais été seuls... bien au contraire, ils ont eu toute l’aide nécessaire...

        Je vous retourne votre analyse pertinente



      • Yurf_coco Yurf_coco 19 avril 15:29

        @Ar zen


        Quand à moi je faisais référence à la place des pays européens dans le monde...
        Qui en l’absence d’unité politique est incapable de réorienté l’économie, incapable de géré les confilts, incapable de tenir tête aux russes, ou aux américains...
        Qui vont se faire pulvérisé par l’inde et la chine...

        Je parle de cet avenir qui nous attends... Croire que 50 millions de français compte... ahahah

        Par contre 500 millions d’européens, ça ça pourrait faire changer les choses...

      • HELIOS HELIOS 19 avril 18:06

        @Yurf_coco


        500 millions d’Européens ne change rien car la gestion passe PARTOUT a travers les flux de capitaux.

        Demain, si les pays européens se balkanisent de nouveau et s’en sera fini des « transferts de technologie », des Mittal et autres requins qui ne pourront plus, par exemple, s’offrir la siderurgie europeenne avec un seul cheque sans provision !

        Oui, il faut de l’Europe, évidement pas celle que nous avons maintenant, mais il faut aussi que les pays restent souverains....

      • Ar zen Ar zen 19 avril 18:36

        @HELIOS

        « Je vous ai compris » ! Il faut renégocier les traités !

        Alors, toujours la même utopie ? Dissonance quand tu nous tiens !


      • Ar zen Ar zen 19 avril 20:35

        @Yurf_coco

        Je vous réponds. Le secteur bancaire pour la Suisse représente 9% de leur PIB, pour la France 5% pour la Grande Bretagne (UE) 25%, pour l’Irlande (UE), les Pays bas (UE) et le Luxembourg (UE), je vous laisse chercher. Le premier secteur pour le PIB de la Suisse c’est la haute technologie figurez vous, pas les banques. Les Suisses ont un système de formation universitaire extrêmement efficace. La Suisse ne possède pas de « grandes écoles ». Toutes les études se font dans les universités et tout le monde y a accès. Les mieux nantis et les gens du peuple. Prenez vos renseignements. La répartition des richesses est bien mieux assurée en Suisse qu’en France. Il est même difficile aujourd’hui de comparer tellement la Suisse est en avance dans ce domaine. Et vous savez pourquoi ? Parce que la Suisse est une démocratie « directe », que l’intérêt commun et l’intérêt général y veulent encore dire quelque chose contrairmement à la France totalement vassalisée par l’UE et ses oligarques qui la saignent à blanc. L’UE se sont des politiques communes partagées. Plus aucune marge de manoeuvre pour la France contrairement à ce qui se passe en Norvège et en Suisse. A chacun sa route à chacun son destin.

        Ne vous laissez pas leurrer par les idées préconçues. Cherchez vos renseignements.

        La Suisse s’est enrichie pendant la guerre. Je vais dire d’accord. Et les pays colonisateurs de l’Afrique ou de l’Inde, comment se sont-ils enrichis ? Voulez vous que je vous passe la liste de ces pays parmi lesquels ne figurera certainement pas la Suisse ?

        Vous avez une vision parcellaire du monde. La Suisse est un petit pays et vous focalisez votre émoi sur cette contrée. Que vous le vouliez ou non, La Norvège et la Suisse n’appartiennent pas à l’Union Européenne, c’est un fait incontestable. La Norvège est 1ère au classement IDH de l’ONU, la Suisse 3ème et la France 29ème (ou 28ème) en pleine dégringolade.

        Le bilan de l’appartenance de la France à l’UE est totalement calamiteux. Nos industries textiles n’existent plus, notre industrie métallurgique non plus, tous les autres secteurs d’activité délocalisent à toute allure encouragés pour cela par les dispositions des traités. Très bientôt le TAFTA viendra sceller la mort de l’agriculture française. Ne venez pas critiquer la Suisse, pays hors UE, qui parvient à se dégager de ce marigot en restant en dehors, malgré les appels du pied de l’UE, que le peuple, grâce à la démocratie directe, repousse systématiquement. Les agriculteurs suisses viennent de connaître en 2015 une augmention de leurs revenus de l’ordre de 10%. Pendant ce temps les agriculteurs français se pendent dans leur grange. J’ai honte.


      • Ar zen Ar zen 19 avril 20:41

        @Yurf_coco

        Vous devriez vous pencher sur l’OTAN : date de sa création, date d’entrée des pays qui s’assurent protection mutuelle, rôle de l’OTAN, qui est le commandant en chef de cette organisation.

        Posez vous la question de savoir pourquoi les USA sont contre le Brexit ? Posez vous la question de savoir pourquoi tous les nouveaux pays entrants dans l’UE entrent juste avant dans l’OTAN.

        Posez vous la question des « coopérations internationales », comment ça marche, à quoi cela sert-il.

        Je remarque que vous êtes une victime de la propagande UE. Rien d’étonnant, c’est le message qui tourne en boucle sur tous les « merdias ». Prenez le temps de la réflexion et mettez bien en perspective ce qui peut l’être.


      • Ar zen Ar zen 19 avril 21:10

        @Yurf_coco

        Maastricht c’était en 1992 Yurf_coco Lisbonne en 2008. Et effectivement tout le monde peut constater que l’emploi va mieux dans l’UE et en France.

        Ce que vous dîtes pour une population de 500 millions d’européens va à l’encontre, très exactement à l’encontre, de ce que nous montrent les chiffres que l’on peut aujourd’hui observer avec assez de recul. La France était 2ème au classement IDH (indice de développement humain) de l’ONU en 1995, aujourd’hui 28ème (pour être généreux). Figurez vous que le trio de tête pour cet IDH, est 1° la Norvège, 2° l’Australie, 3° La Suisse. Examinez le taux de chômage dans ces pays. Aucun ne fait partie de l’UE.

        La zone euro est la zone « du monde » de plus faible croissance. Comment font ces trois pays hors UE pour tenir tête aux Russes, aux USA et à la Chine ? Il y a une contradiction majeure dans ce que vous écrivez. Mettez en perspective les données que vous pouvez recueillir. Ne vous laissez pas manipuler par les médias, qui appartiennent tous, sans exception, à 10 milliardaires en France. L’UE n’a pas été fondée pour les peuples mais très exactement contre les peuples dans l’intérêt particulier d’une petite caste qui suce le sang des travailleurs avec une belle constance.

        Tant que les journaux vous disent que l’UE c’est la paix et le plein emploi, vous serez satisfait. Ce n’est pas vrai. Tous les chiffres le prouvent. Airanne ou Airbus sont le fruit de collaborations internationales. Pas besoin d’appartenir à une association économique à 28 pour nouer des collaborations internationales.

        Vous voulez que je vous dise. Les politiques communes engagées par l’UE vont faire que la France va rejoindre progressivement le niveau de vie de la Roumanie, de la Pologne et de la Bulgarie. Voilà vers où nous sommes en train de nous diriger. Si vous acceptez ce chemin, mais je le refuse et je lutte de toutes mes forces pour faire sortir la France de l’Union Européenne, cette prison des peuples. Comprenez qu’il y a une vie hors de l’UE, le trio de tête de l’IDH nous le prouve encore une fois.


      • Yurf_coco Yurf_coco 20 avril 13:46

        @Ar zen

        Parce que la France en dehors de l’UE c’est la garantit :
        - de media qui disent la vérité
        - de commerce qui se développent encore plus
        - de politique honnête
        - la disparition des lobbys
        - de la malhonnêteté
        - de la fin des évasions fiscales
        - et la marmotte elle mets le chocolat blablabla

        On est d’accord sur le constat des problèmes... pas sur le coupable ni sur comment s’en sortir.

      • agent ananas agent ananas 20 avril 06:51

        Même stratagème utilisé que lors du référendum sur l’indépendance de l’Ecosse en 2014. Jouer sur la peur en promettant l’apocalypse en cas de Brexit... La propagande pro UE est donc compréhensible, les Etas-Unis risquant de perdre leur influence en Europe en cas de Brexit.
        Donc la GB risque d’affronter de fortes turbulences si elle sortait de l’UE, notamment par des pressions exercées sur la Livre Sterling (perte de ratings, manipulations, etc...).
        Depuis la création de la Banque d’Angleterre à la fin du 17 ème siècle, c’est la première fois qu’elle est dirigée par un étranger : Mark Carney est canadien.
        Mais il faut savoir que Carney a fait l’essentiel de sa carrière chez Goldman Sashs avant de prendre la direction de la Banque d’Angleterre en 2012. Goldman Sashs a la réputation de manipuler les marché et d’avoir falsifié les comptes de la Grèce pour son entrée dans l’Euro par l’entremise de Draghi.
        Si la GB décidait le Brexit, la Livre Sterling pourrait être torpillée par Goldman Sashs et autres institutions en guise de représailles. Le loup est dans la bergerie !


        • Samson Samson 20 avril 20:54

          @agent ananas
          « ..., les Etas-Unis risquant de perdre leur influence en Europe en cas de Brexit. »
          J’imagine que les Goldman Sachs boy’s attachés au directoire de la BC€ auront à cœur d’assurer le relais. Et nul doute que Frau Merkel et Flamby 1er ne s’empressent à mieux encore astiquer les pompes de l’Oncle Sam. smiley


        • agent ananas agent ananas 21 avril 06:58

          @Samson
          Certes, les US auront encore probablement une certaine influence en Europe à travers les Goldman Sashs boys installés à la BCE et leurs nombreuses bases Otanazies ...
          Mais avec la GB out, ils se privent d’un allié de poids à Bruxelles.
          Il aurait été plus exact de ma part d’écrire : les Etas-Unis risquent de perdre une PARTIE de leur influence en Europe en cas de Brexit.
          A propos du gélatineux Flamby 1er, je ne me fais guère d’illusions... Il doit être tenu par les couilles ? Quant à Frau Merkel, un rapprochement avec Poutine n’est pas à exclure ... si elle a réglé ses problèmes d’écoutes sur son portable.


        • Samson Samson 20 avril 20:39

          Le plus drôle, c’est que c’est Cameron qui a proposé le referendum pour faire pression sur l’€urope : il va être servi !
          Pour une fois qu’ils ont l’occasion d’adopter le même point de vue que feu « Mon Général », nul doute que les rosbifs apprécient le cadeau ! smiley smiley smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès