Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Carrefour de l’Europe

Carrefour de l’Europe

L’Union Européenne souffre d’un déficit de démocratie. C’est un peu enfoncer les portes ouvertes que de l’écrire. Mais si on n’écrit pas régulièrement que c’est un grave problème, celui-ci deviendra une « fatalité », une « banalité ». Il est donc nécessaire de rappeler qu’il faut s’en inquiéter, s’en offusquer.

Le déficit vient qu’il y a presque physiquement un gouffre, un vide entre les décideurs et le peuple. L’incompréhension et la méconnaissance sont les maitres mots de cette relation. Les causes sont multiples, mais certaines sont plus importantes que d’autres. Et en haut de liste, sans le moindre doute, il y a la presse. L’attitude de la presse française est particulièrement à dénoncer.

Selon l'Institut national de l'audiovisuel (INA), les sujets consacrés à l’Union n’ont représenté en 2007 que 2,2 % de l’ensemble des sujets

Rien n’est dit sur la qualité des sujets, évidemment : lorsqu’ils sont faits par le correspondant à Bruxelles, tout va bien. En revanche, si le sujet est fait de Paris, c’est souvent la catastrophe.

Or, il faut savoir que TF1 n’a pas de correspondant permanent à Bruxelles (elle fait appel avec LCI à un pigiste permanent), France 2 et France 3 ont seulement chacun un correspondant. Euronews, qui reçoit pourtant un million d’euros par mois de l’Union, n’a qu’un tout petit correspondant à Bruxelles. Rien à voir, en tous les cas, avec les imposants bureaux de la BBC (c’est même son plus important bureau à l’étranger) ou des télévisions allemandes qui ont même des présentateurs vedettes en poste dans la capitale de l’Union.

Un exemple, en France, il n’existe qu’une seule émission de radio spécialement dédiée à l’Europe : Carrefour de l’Europe, elle est diffusée le dimanche à 12h10 et 21h10. En près de 6 ans d’existence, l’émission a accueilli plus de 1200 européens (ou non), des eurodéputés et des hommes et des femmes politiques bien sûr, mais aussi des universitaires, des artistes et surtout des citoyens…Des amoureux de l’Europe et d’autres plus sceptiques sur son évolution.

Carrefour de l’Europe est la dernière émission « radio » européenne…et elle est menacée de disparition.

RFI, radio internationale se doit de conserver une émission sur l’Europe à un moment où notre continent est au centre de tous les débats.

Il faut soutenir Daniel Desesquelle dans son combat pour le maintien de Carrefour de l’Europe sur les ondes, et signer la pétition lancée à l’occasion.

Pour découvrir l'émission : http://www.rfi.fr/emission/carrefour-leurope

Pour signer la pétition : http://petition-carrefour-europe-rfi.tumblr.com/


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • A. Spohr A. Spohr 9 juillet 2012 11:11

    Je vais signer cette pétition, étant moi-même correspondant accrédité auprès des Institutions Européennes de Strasbourg.

    J’ai d’ailleurs un papier en suspens ici sur une décision gravissime du Parlement. On verra. Les modérateurs dont je suis epsilon, seraient-ils sur la même longueur d’ondes ?
    L’Europe c’est bon comme souffre -douleur. Personne ou peu de gens se posent sérieusement la question de savoir ce que nous deviendrions sans elle. Tiens, par exemple les agriculteurs sans la PAC ? 
    « DSK oui, l’Europe non » : c’est gravé dans la tête des rédac/chefs et pas seulement dans les dits « people ».

    • Anaxandre Anaxandre 9 juillet 2012 13:16

        Que deviendraient les agriculteurs sans la PAC ? Je rappelle que la France est le deuxième contributeur net au budget de l’Europe avec près de 7 milliards d’euro. Alors comment peut-on écrire de telle contrevérités ! En gros la France perd un tier des sommes qu’elle verse à l’UE.


        Assez de mensonges et de manipulations sur ce sujet : c’est la France, juste derrière l’Allemagne qui fait vivre, ou survivre, ce « machin », et certainement pas l’inverse !

    • Le taulier Le taulier 9 juillet 2012 14:05

      Sans la PAC les agriculteurs français recevraient une aide directement de l’Etat français qui ferait l’économie de subventionner les agriculteurs espagnols ou grecs.

      Par contre c’est vrai que sans l’Europe des mecs comme toi (correspondant accrédité auprès des Institutions Européennes de Strasbourg.) et les 45.000 fonctionnaires de l’UE se retrouveraient sans emploi. Mais cela vous ferez peut-être un peu de bien de savoir comme on vit dans la vraie vie.


    • BA 9 juillet 2012 11:32

      De toute façon, la zone euro va exploser. Alors pourquoi se mobiliser pour sauver la 9657ème émission de propagande en faveur de la construction européenne ?


      Hein ?


      Pourquoi ?


      Le Conseil des experts économiques allemands regroupe les cinq économistes les plus respectés d’Allemagne : Wolfgang Franz, Lars P. Feld, Peter Bofinger, Claudia-Maria Buch, Christoph M. Schmidt.

       

      Sa mission est de publier des rapports pour conseiller le gouvernement allemand.

       

      Vendredi 6 juillet 2012, le Conseil des experts économiques allemands publie son rapport sur la zone euro.

       

      C’est une bombe.

       

      "L’union monétaire européenne est confrontée à une crise systémique, qui menace la survie de la monnaie unique comme la stabilité économique de l’Allemagne."

       

      "Die europäische Währungsunion befindet sich in einer systemischen Krise, die den Fortbestand der gemeinsamen Währung und die ökonomische Stabilität Deutschlands gleichermaßen gefährdet."

       

      http://www.sachverstaendigenrat-wirtschaft.de/fileadmin/dateiablage/download/pressemitteilungen/presse mitteilung_07_2012.pdf


      • Le taulier Le taulier 9 juillet 2012 14:09

        « Euronews, qui reçoit pourtant un million d’euros par mois de l’Union, n’a qu’un tout petit correspondant à Bruxelles. »

        1 million c’est peut-être pas assez pour acheter leur conscience. Franchement l’UE n’a pas honte de faire des chose comme cela. Qu’est-ce que qu’on dirait si la BNP subventionnait un journal financier ou si Peugeot faisait de même avec l’Auto-journal ? Ces journaux perdraient immédiatement toute crédibilité.


        • colza 9 juillet 2012 19:26

          Vous confondez déficit d’information et déficit de démocratie.
          Je suis toutefois d’accord avec vous, l’UE souffre d’un déficit de démocratie, mais elle vient du fonctionnement de l’UE elle même.
          Comment peut-on parler de démocratie lorsque la Commission Européenne n’a de compte à rendre à personne, lorsque les commissaires européens sont nommés (par on ne sait qui) et non élus, lorsque les citoyens européens ne sont consultés sur rien, n’ont aucun droit de regard ou de veto sur les décisions européennes au contraire des lobbyistes qui hantent les couloirs de Bruxelles.
          Pourquoi les médias seraient-ils intéressés par l’UE, puisque leurs lecteurs n’y sont pas intéressés et pour cause....


          • Teo Toriatte 9 juillet 2012 20:48

            Non je ne confonds pas.

            Si à partir de demain, tout les journaux télévisés, tout les journaux radio, et la plus grande partie des journaux papier décidaient de faire l’impasse sur toute l’actualité politique française, Le citoyen ne serait plus informé correctement. Et si le citoyen ne peut pas prendre de décision en toute connaissance de cause, c’est bien d’un déficit démocratique qu’il s’agit. Le déficit d’information a pour conséquence un déficit démocratique.

            Concernant la commission, c’est un exemple flagrant. Vous ne savez pas comment ils sont désigné, vous en déduisez donc que cette désignation n’est pas démocratique. Chacun des commissaire est élu par les deux « chambres » européennes, le conseil européen ( qui représente les Etats) et le parlement européen ( qui représentent les citoyens). Je précise bien chacun ! c’est un par un qu’ils (qu’elles) passent devant les deux chambres. 

            Comparez avec la France : Vous imaginez chacun des prétendants aux poste de ministre passer devant les députés ET devant les sénateurs. Et ils faudrait que les deux soient d’accord pour que le ministre puisse avoir le droit d’exercer ( ça changerait au niveau démocratie, hein ?) .


          • BA 9 juillet 2012 21:05

            L’Union Européenne est anti-populaire, anti-démocratique, anti-sociale.


            Heureusement, l’Union Européenne va mourir.

            Tant mieux.

            Aujourd’hui, l’Allemagne a lancé un emprunt à 6 mois, avec un taux négatif record à - 0,03%.

             

            Aujourd’hui, la France a lancé un emprunt à 13 semaines (3 mois) et 24 semaines (6 mois) : les taux sont négatifs, ils sont ressortis à respectivement - 0,005% et - 0,006%. Le taux moyen de l’émission à 50 semaines (1 an) est tombé lui à 0,013%, un niveau historiquement bas.

             

            En revanche, les taux de l’Espagne et de l’Italie continuent à exploser.

             

            La zone euro est en train de se disloquer.

             

            Espagne : taux des obligations à 10 ans :

            Lundi 2 juillet : 6,38 %.

            Mardi 3 juillet : 6,25 %.

            Mercredi 4 juillet : 6,41 %.

            Jeudi 5 juillet : 6,776 %.

            Vendredi 6 juillet : 6,954 %.

            Lundi 9 juillet : 7,062 %.

             

            http://www.bloomberg.com/quote/GSPG10YR:IND

             

            Italie : taux des obligations à 10 ans :

            Lundi 2 juillet : 5,74 %.

            Mardi 3 juillet : 5,63 %.

            Mercredi 4 juillet : 5,77 %.

            Jeudi 5 juillet : 5,979 %.

            Vendredi 6 juillet : 6,026 %.

            Lundi 9 juillet : 6,105 %.

             

            http://www.bloomberg.com/quote/GBTPGR10:IND


            • Antoine Diederick 10 juillet 2012 00:18

              elle va peut-être se disloquer, il y a alors des spéculateurs qui vont s’enrichir, des prêteurs internationaux qui vont s’appauvrir etc....


            • Antoine Diederick 10 juillet 2012 00:15

              je suis d’accord avec l’auteur de ce billet, il y a un déficit d’infos concernant l’Europe.....

              c’est un manque à combler qui permettrait de nuancer et nourrir le débat autour de l’Europe.

              rem : je suis pas un fana et européaniste convaincu d’autant que le projet européen semble bien avoir mangé son pain blanc. Il faut bien constater que bien souvent nous entretenons avec le projet européen des fantasmes faute d’informations critiques basée sur la réalité....


              • A. Spohr A. Spohr 10 juillet 2012 09:41

                Alors à l’auteur et à Antoine je conseille de lire mon article qui se trouve sur la même page..Teo constatera qu’il y a au moins une réaction qui fait doublon. Tant mieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès