Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > CETA : espérons que les Wallons tiendront bon !

CETA : espérons que les Wallons tiendront bon !

Manuel Valls s’était rendu récemment au Canada pour rencontrer Justin Trudeau, anticipant la signature de l’accord de libre-échange avec les pays européens. Il semble que les mobilisations citoyennes aient réveillé la conscience d’un dirigeant en Europe : le ministre-président de Wallonie, qui résiste aux diktats effarants des hiérarques européens et continue de résister.

 

Non à l’applatissement marchand inégalitaire de la planète !

Bien sûr, le précédent Grec, et la capitulation en rase campagne de Syriza et Alexis Tsipras, amènent à être prudent. Il est parfaitement possible que dans les prochains jours, le résistant du jour finisse à céder contre un plat de lentilles. Malgré tout, alors que ces négociations commerciales avançaient généralement dans l’ombre et avec le soutien de tous les dirigeants politiques et n’étaient critiquées que par des partis en marge du pouvoir, Paul Magnette, ministre-président de la Wallonie, rompt le rang des dirigeants européens en bloquant le CETA malgré les injonctions effarantes de la sinistre commissaire européenne au commerce qui semble avoir du mal à comprendre la notion de démocratie.

Alors que Stéphane Le Foll refuse l’évidence et défend ces traités en évoquant des garanties dérisoires, l’actualité remet en perspective ses arguments ridicules. Comment parler de garanties alors qu’un tiers des agriculteurs gagnent moins de 350 euros par mois et que ce traité augmenterait fortement les quotas de produits agricoles que le Canada pourrait vendre en Europe  ? L’augmentation de l’offre de produits agricoles pèserait forcément sur les prix, alors que les agriculteurs ne gagnent déjà pas de quoi gagner leur vie  ! Et, comme avec le TAFTA, se posent les problèmes des normes moins strictes et le scandaleux arbitrage de ces tribunaux qui mettent Etat et multinationales sur le même plan.

Paul Magnette explique bien sa position, même s’il faut noter qu’il peut sembler faire un pas vers un accord. Vendredi, devant le parlement Wallon, il a noté des progrès en matière agricole, réitérant son opposition à l’importation de bœufs aux hormones, mais il a aussi souligné des problèmes sur les services publics et les tribunaux d’arbitrage. Mais que penser de son idée de négocier directement avec le Canada  ? Sur le fond, on peut y voir une initiative qui l’amènerait à soutenir le traité. Mais on peut aussi y voir un salutaire passage au dessus de la tête de cette commission européenne qui n’aurait jamais du se voir gratifier la responsabilité de négocier les traités commerciaux des pays européens.
 
Quelle que soit l’issue de cette nouvelle passe d’armes européenne, et même si la Wallonie finissait par se plier à une solution plus ou moins modifiée, il y aura du bon à prendre. En effet, nos voisins montrent une nouvelle fois que le fatalisme de nos dirigeants, en pilotage automatique derrière la politique écrite par les eurocrates, peut parfaitement être remis en cause. Et pour cela, merci à Paul Magnette, même s’il venait à céder. Et ce qui ressort également, c’est que ce monstre institutionnel qu’est l’UE doit être démonté. N’est-il pas révélateur qu’un pays comme le Canada ou une province comme la Wallonie puissent décider de leur destin, alors que la France, l’Italie ou l’Espagne y renoncent ?
 
En réalité, nos pays peuvent parfaitement reprendre leur destin en mains, parfois en se coordonnant avec les autres pays européens, ou pas. Merci de le démontrer une nouvelle fois, faisant craqueler le fatalisme qui est le dernier ciment de ce projet fou, totalitaire et antisocial qu’est l’UE.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • mac 24 octobre 11:21

    Ce matin dans sa chronique l’inénarrable Dominique Seux nous donnait une sorte de leçon du genre vous vous rendez compte de quoi on va avoir l’air on ne peut pas saper 7 années de travail...et remettre en cause la classe politique et le travail des experts.

    Mais ce monsieur se réveille maintenant qu’on a le couteaux sous la gorge mais combien de chroniques a-t-il fait sur le CETA pendant ces 7 années  ?

    Pourquoi ce type a-t-il la parole presque tous les matins pour nous donner son opinion personnelle sans le moindre contradicteur en face avec encore plus de facilité qu’un homme politique ?
    Peut-on appeler ça un journaliste ou un lobbyiste ?


    Ce CETA est un scandale sur la forme et sur le fond, on nous l’a planqué et on nous le sort une fois que les jeux sont faits.

    Il faudrait que les citoyens cessent un jour de se comporter comme des vaches qui regardent passer le train, sinon ils seront considérés comme ils le méritent.


    • van lys 24 octobre 20:58

      @mac
      " Peut-on appeler ça un journaliste ou un lobbyiste ? "

      Non ! c’est un journapute.


    • Parrhesia Parrhesia 25 octobre 10:49
      @mac

      Bonjour mac,
      >>> Ce CETA est un scandale sur la forme et sur le fond,...<<<

      Plus qu’un scandale, le CETA et les autres accords de la même eau représentent une escroquerie à l’échelle planétaire.
      Une telle escroquerie, criminelle par ses conséquences socio-économiques, donne à la fois la mesure du pouvoir mental acquis par les mondialistes sur les populations, et son corollaire, la mortelle incapacité des corps électoraux à prendre conscience de la gravité de la situation.
      Véritablement hypnotisée, une majorité d’électeurs se trouve désormais dans l’incapacité de se libérer de la doxa médiatique dominante par un vote enfin divergent des mots d’ordre mondialistes.

      Merci à vous de vous y opposer.



    • Parrhesia Parrhesia 25 octobre 10:53
      @Parrhesia
      Meri à mac... et à l’auteur !!!
      Cela tombe sous le sens !!!!

    • ouam2 (---.---.41.186) 24 octobre 11:44

      Un mot pour nos amis Wallons : MERCI MERCI MERCI !

       

      Une remarque : Les pauvres qu’est qu’ils vonts prendre par l’oligarchie dominante :

      Fachos, bas du front, xénophobes, égoistes, abrutis, (etc)

      Mais bon ... on à pris l’habitude désormais (avec le Brexit on à constaté),

      bientot ces propos vont presque pouvoir devenir une qualité, c’est pour dire smiley


      • mac 24 octobre 16:22

        Visiblement le sujet n’intéresse pas grand monde même sur ce site. Deux commentaires à 16h20 c’est peu.
        La politique politicienne, le people seraient-ils plus accrocheurs que des sujets de fond comme celui-ci qui concerne notre avenir pour au moins la décennie à venir ?
        Personnellement je trouve ça inquiétant...


        • epicure 24 octobre 17:50

          @mac

          d’un autre côté il y a plusieurs articles sur le sujet.


        • Tall Tall 24 octobre 17:50

          Le titre de l’article résume l’essentiel de la question.

           
          Ceci dit, ce n’est pas impossible qu’ils tiennent, car c’est le PS qui est derrière tout ça, et ils sont dans l’opposition au gouvernement fédéral.
           
          Tandis que la majorité fédrale est libérale-nationaliste ... justement le genre de tribu qu’on adore couillonner quand on est PS.  smiley
            


          • epicure 24 octobre 18:03

            Mr Magnette, n’est pas hostile au principe d’un traité, à partir du moment ce n’est pas juste l’ouverture du renard dans le poulailler, qu’il y a des garanties, des protections, pour les producteurs autant que pour les consommateurs et citoyens.
            D’un pont de vue théorique, il semble que cela soit le cas pour le CETA sur beaucoup d’aspects, d’après ce qu’il en est dit.
            Mais il y a encore des lignes rouges pour les socialistes Wallons, qui eux se montrent dignes de leur étiquette pour une fois, sur lesquelles ils ne veulent pas reculer.

            Tant que les tribunaux d’arbitraire privé, restent gravé dans le traité, ils tiendront bon, car ils ont conscience que c’est une menace grave pour la démocratie inadmissible. Tant qu’il y a ces tribunaux, ont peu être menacé que les multinationales imposent leurs loi aux pays, celle du plus fort, ni les peuples européens, ni les canadiens n’ont intérêt à ce genre de chose.

            Si la position de la Wallonie aboutie à l’éviction des tribunaux d’arbitraire privé, ce sera un grand progrès pour tout le monde.... tout le monde ? sauf bien sûr pour l’élite oligarchiques des multinationales.


            • Abou Antoun Abou Antoun 24 octobre 18:47

              Non les Wallons ne se dewallonneront pas !
              Haut les cœurs, amis Belges !


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 octobre 18:54

                Ah misère misère, après les Grecs, les Wallons sont les nouveaux hérauts de la résistance.

                Gare à l’atterrissage.


                • Tall Tall 24 octobre 19:41

                  @Olivier Perriet

                   
                  Les Grecs n’ont jamais résisté ... ils ont même réélu un type qui a trahi toutes ses promesses le lendemain de sa 1ère élection.

                • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 octobre 19:26

                  Comme c’est bizarre : La Wallonie toute seule face aux vampires de l’Empire mondial de l’argent qui pue !


                  Il y a d’autres peuples en Europe qui sont directement concernés non ?

                  Et si les Sorciers de Bruxelles arrivent à infléchir la volonté des Wallons ? 

                  Les Français ajouteront alors cet acquis à celui déjà engrangé « grâce » au 49.3, arme fatale de missieu Valls ! 

                  Et TOZ pour la démocratitude !

                  • mmemime mmemime 24 octobre 20:31

                    MERCI de résister les wallons, en France ils n’en parlent quasi pas, trop occupés à se battre pour les prochaines présidentielles, les places sont tellement bonnes à prendre ! «  Il n’y a pour la France aucune ambiguïté », a déclaré notre 1er sinistre, vivement qu’il saute avec son maître.. Tenez bon, de tout cœur avec vous !


                    • baldis30 24 octobre 21:52

                      @mmemime
                      bonsoir 


                      On peut se demander si le pouvoir français actuel tiendra jusqu’aux présidentielles : il est en train de perdre la confiance de sa police et ceci est, en général, un signe qui préfigure des troubles graves.
                      Avec quelques déclarations maladroites voire malintentionnées de plus ce ne sera plus un repli tactique mais une répétition de la Bérézina

                      • velosolex velosolex 24 octobre 23:31

                        La démocratie semble exister pour les médias serviles, uniquement quand elle alimente le crédo libéral. Tous s’indignent que la Wallonie fasse de la résistance face au rouleau compresseur. 

                        A vrai dire, nous sommes tous wallons, face à cette nouvelle tentative qui s’inscrit toujours dans le diktat libérale à tout crin, qui a commencé maintenant voilà 36 ans...
                        Bilan : Les états ne sont plus que l’ombre d’eux mêmes, rendus aux lobbys, qui après la peau, maintenant veulent les os....

                        Sommes nous arrivés au fond du trou ?....Grâce à nos amis belges

                        Avec de l’Italie qui descendrait l’Escaut, 
                        Avec Frida la Blonde quand elle devient Margot, 
                        Quand les fils de Novembre nous reviennent en Mai, 
                        Quand la plaine est fumante et tremble sous Juillet, 

                        Quand le vent est au rire quand le vent est au blé, 
                        Quand le vent est sud écoutez le chanter, 
                        Le plat pays qui est le notre

                        • joachaz (---.---.40.74) 25 octobre 16:06
                          penser à relire « l’europe vaticane » de la libre pensée, les racines nazies de l’ue de bruxelles
                          sur relay of life.org, asselineau sur l’Europe, Lacroix riz « l’Europe, le reich et le vatican »
                          et « bund gegen anpassung » d’adolf Hitler a Konrad Adenauer ....
                          pourvu que les wallons tiennent bon !

                          • smilodon smilodon 25 octobre 22:15

                            @ l’auteur : J’espère que les Belges tiennent mieux compte du « vote populaire » que les français !... Sinon c’est cuit !....Adishatz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès