Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > CETA : la Wallonie a-t-elle capitulé en rase campagne ?

CETA : la Wallonie a-t-elle capitulé en rase campagne ?

Après des jours de psychodrames suite au refus par la Wallonie de ratifier le CETA, poussant à l’annulation de la venue du Premier ministre Canadien jeudi, un accord a fini par être trouvé, qui a permis la signature dès ce dimanche. Que penser du revirement de Paul Magnette ?

 

A la fin, les ultra-libéraux gagnent toujours ?

Pendant quelques jours, Paul Magnette a incarné la résistance à cette globalisation ultralibérale qui met les intérêts du monde des affaires à parité avec la démocratie par le scandaleux mécanisme dits des tribunaux d’arbitrage, au point de permettre à Philip Morris de réclamer de l’argent aux Etats qui mettent en place des lois qui pénalisent la consommation de tabac. Dès le début, même en se réjouissant par sa prise de position, on pouvait craindre une telle issue car il ne remettait pas en cause les fondamentaux de ce traité, réclamant seulement des adaptations, et depuis la capitulation en rase campagne d’Alexis Tsipras, il faut bien admettre que la contestation venue de gauche a perdu de la crédibilité.

Ce qui est cruel maintenant, c’est voir Jean-Claude Juncker déclarer que le traité n’a pas changé, puisque les précisions apportées à la demande des Wallons se trouvent dans une déclaration séparée d’interprétation du traité. Et finalement, on peut questionner l’importance des changements apportés. L’application plus progressive n’est-elle pas un simple détail ? Les clauses de sauvegarde ne représentent-elles pas une protection très hypothétique qui permet de faire passer une nouvelle vague de dérégulation qui pèsera bien plus lourd. Et les limitations mises au choix des membres du tribunal d’arbitrage ne seront-t-elles pas uniquement cosmétique sachant que des fonctionnaires peuvent être bien plus dogmatiquement favorables à leurs intérêts, comme on le voit dans cette UE ?
 
Bref, au final, Paul Magnette n’est qu’un autre social-libéral, qui a juste mis un tout petit peu d’eau alternative dans son soda ultralibéral, au point qu’on peut se demander s’il n’était pas uniquement dans une posture destinée à le servir politiquement. Les ultralibéraux et les actionnaires ont à nouveau la partie : les tribunaux d’arbitrage sont une instance qui n’a pas sa place dans une véritable démocratie. Et pour qui sait que Philip Morris a pu poursuivre l’Australie en utilisant un accord de libre-échange passé par ce pays avec Hong-Kong il est bien évident que le CETA pourra être utilisé par les multinationales étasuniennes, qui ont souvent des filiales canadiennes, pour attaquer les Etats européens signataires.
 
Malheureusement, comme on pouvait s’en douter, il n’y a absolument plus rien à attendre, pour ceux qui en attendaient encore quoi que ce soit, des socialistes ou sociaux-démocrates, toujours prêts à rentrer dans le rang contre quelques misérables concessions qui ne changent rien à la direction effarante prise par cette globalisation marchande. C’est la chance des Trump de ce monde
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 31 octobre 11:47

    Quoi quel scandale !

    Des « multinationales ne pourraient pas porter plainte contre des états ?

    C’est vrai les états sont gérés au cordeau, ne font aucun favoritisme et ne font jamais aucune erreur et tiennent toujours leurs promesses contractuelles.....
    Que c’est »bizarre qu’on autorise des personnes morales à porter plainte"....

    Vous comprenez ma bonne dame, l’état est dieu et ses fonctionnaires sont des saints et ils n’existent que pour faire du bien et font toujours le bien. 

    Et les entreprises privées, elles n’existent que pour faire du mal aux autres.....On est tellement mieux en France soviétisée, en Corée du Nord et dans ces jolis pays souveraino-gauchistes que dans ces vils pays libéraux.
    Le marché quelle horreur imaginez donc si nous étions pas là, vous auriez envie de vils articles consuméristes....
    Heureusement les gaucho-souverainistes sont là pour vous empêcher d’avoir envie d’échanger avec le monde...
    Quelquefois que vous auriez envie d’acheter Canadien.... 

    A Noel vous mangerez des poireaux bien Français comme tous les jours que d’avoir le choix d’acheter ces vilains homards Canadiens. 
    Et nous on leur vendra pas le vin et les parfums pour faire vivre nos travailleurs....Qu’ils le garde le sirop d’érable...

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 octobre 12:26

      @Spartacus
      "

      C’est vrai les états sont gérés au cordeau, ne font aucun favoritisme et ne font jamais aucune erreur et tiennent toujours leurs promesses contractuelles.....
      Que c’est »bizarre qu’on autorise des personnes morales à porter plainte« .... »

      pourquoi les multinationales, elles sont démocratiques ?
      L’Etat est censé être dirigé par des élus des citoyens, les multinationales, elles sont dirigées par qui ?


    • Spartacus Spartacus 31 octobre 12:53

      @Olivier Perriet


      Le dirigeant de la multinationale est élu par le conseil d’administration ou l’assemblée des actionnaires qui permettent sa création ou son développement...
      On peut dire que oui c’est démocratique.

      L’état est une forme de multinationale, à la différence, l’état est le seul a le pouvoir de coercition.

      Il est donc logique qu’une multinationale puisse porter plainte devant un juge contre lui pour se défendre si son intérêt est spolié.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 octobre 13:45

      @Spartacus

      le format ultra light des articles de l’auteur ne permet guère d’approfondir le débat des multinationales....qui ont toujours toutefois toujours leur siège dans un pays.

      Sur le problème de souveraineté que posent les multinationales (sujet effleuré en 2 lignes) face aux Etats, il s’agit bien de la question de savoir qui fait la loi, ici pour des raisons de santé publique l’Etat souhaite limiter la consommation de tabac, et les cigarettiers protestent.

      Au final qui est le souverain ?

      Faire un recours en justice ne donne pas plus d’indication car c’est quand même l’Etat qui fait ses lois et/ou qui s’engage à appliquer les règles d’un traité.


    • Spartacus Spartacus 31 octobre 15:39

      @Olivier Perriet


      Dans notre société devenue soviétisée, il n’y a plus compréhension de l’utilité sociale du secteur marchand qui défend ses interets.

      Hitler et Mao ont imposé au nom de la santé des exercices obligatoires quotidiens. Vous l’ignorez ? 
      Lorsque vous permettez la machine de l’Etat d’intervenir pour dicter des choix de vie sous prétexte de réduire les coûts de soins de santé ou à améliorer la santé globale des gens, l’histoire nous enseigne que la liberté individuelle est menacée. 

      Au nom de la dictature la multinationale est condamnée a ne pas se défendre contre un état ?
      Qui en 2016, peut prétendre ignorer que le tabac est néfaste pour la santé ?
      L’état doit il refuser que des adultes, en toute connaissance de cause, puissent faire des choix, y compris des choix qui sont mauvais pour leur santé ? 

      En défendant ses intérêts, la multinationale nous préserve de la dictature socialiste.
      Comme le boulanger qui produit du pain, pour gagner de l’(argent et permet à la société de se nourrir. 

    • JDCONSEIL 31 octobre 17:10

      @Spartacus
      Parce que pour vous voter c’est l’unique condition de la démocratie !?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 octobre 18:23

      @Spartacus
      « Hitler et Mao ont imposé au nom de la santé des exercices obligatoires quotidiens »

      c’est ce qu’on impose dans les écoles aussi.

      Après tout dépend de ce qu’on veut, mais j’ai l’idée que votre société ultra libérale, qui n’est qu’une addition d’individus, porte en elle sa propre négation


    • Le421 Le421 31 octobre 18:28

      @Spartacus
      Vous connaissez le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ??
      Ca vous échappe ?
      Pour vous alors, pas de gouvernement, pas d’assemblées d’élus, rien !!
      La démocratie, vous la reniez, ma parole !!

      Franchement, ça devient grave des gens comme vous.
      Pas étonnant que vous êtes à droite !!

      Tiens, pendant ce temps-là, voilà ce qu’on fait, nous, les connards de gauche...

      https://www.youtube.com/watch?v=y2afi_kXDCg


    • Rémi Mondine 31 octobre 20:31

      @Spartacus
      Ca existe et ca s’appelle le tribunal administratif.

      La différence est qu’ici il s’agit d’autoriser les multinationnale à obtenir des compensations en cas de changement législatifs défavorable à leurs intérêts.
      Essayez de votre côté de proter plainte contre l’état parce que la vistesse sur le périphérique à diminué vous pourrez toujours vous brosser.
      Pourquoi une personne morale, étrangére de surcroit, aurait-elle plus de droits qu’un citoyen ?

    • Spartacus Spartacus 31 octobre 23:00

      @Rémi Mondine

      Un changement législatif cause un préjudice, il est donc normal que l’état qui affecte la personne morale paye pour le préjudice causé....

      En quoi est ce un scandale ? 
      Le scandale c’est d’accorder le droit divin à l’état, pas de donner le droit a défendre ses intérets

      « Pourquoi une personne morale, étrangére de surcroit, aurait-elle plus de droits qu’un citoyen ? »
      Question qui sous-entendrait un scandale du droit de porter plainte.
      La question à vous poser : c’est pourquoi on ne donne pas le droit au citoyen de porter plainte comme la multinationale ?....

    • Vinciboulette 1er novembre 10:17

      @Spartacus
      Quid des entreprises « nationales » alors ? Elles ne peuvent pas porter plainte auprès de ces tribunaux arbitraux, parce qu’elles devraient être externes à l’état ciblé pour le faire. Quand le plombier du coin doit changer ses tuyaux à cause d’une nouvelle loi, il n’a aucun moyen de recours et il ne sera certainement pas indemnisé. Ces traités introduisent donc une distorsion de la concurrence.

      Libre à vous de décider si c’est compatible avec les dogmes libéralistes ou non.


    • Spartacus Spartacus 1er novembre 13:14

      @Vinciboulette
      Un tribunal international est fait pour des conflits internationaux...

      Les conflits internes aux pays se règlent dans le pays...
      Y’a rien de plus logique.

      Maintenant que le plombier ne puisse se défendre dans son pays n’oblige pas les autres à ne pas se défendre...
      Au contraire un pays à la justice archaïque n’a pas a dicter ses loi stupides sir les autres.

      En France chaque semaine un scandale d’état se fait dans l’indifférence juridique...L’arrivée des multinationales imposera l’idée que l’état n’est pas intouchable...

    • Vinciboulette 1er novembre 13:49

      @Spartacus
      Donc si l’Australie renforce sa politique anti-tabac, c’est de portée internationale ? Si le Canada réglemente la pêche à la crevette dans ses eaux, c’est de portée internationale ? Ca n’a aucun impact local ? Et ces états ne doivent pas avoir le droit de décider sous prétexte qu’ils sont tous corrompus ? Et les multinationales ? Blanches comme neige ! Laissez-moi rire !



    • Jean Pierre 1er novembre 14:04

      Spartacus.

      Les multinationales peuvent déjà porter plainte contre les Etats.
      Les Européens peuvent déjà acheter des produits Canadiens et les Canadiens peuvent déjà acheter des produits Européens. 
      Le CETA n’a pas pour but de changer cela.
      Les changements induits par ces traités ont d’autres conséquence que vous ne pouvez comprendre puisque vous ne voulez pas vous informer.

      A force de vouloir faire entrer des réalités complexes dans vos schéma simplistes, vous en arrivez à dire absolument n’importe quoi.

    • Spartacus Spartacus 1er novembre 17:59

      @Vinciboulette

      Vous confondez morale et justice.
      La justice, c’est la justice. Elle ne s’applique en fonction d’un jugement moral ou d’une perception d’un bien général que du point de vue d’un état.

      Une victime a le droit à ma justice, fusse t-elle une multinationale qui fait partie de vos détestations.

      L’Australie fait ce qu’elle veut. 
      En modifiant sa législation elle crée un préjudice, qui entraîne des licenciements, des pertes à l’entreprise...
      L’entreprise a le droit de de demander une indemnité ou une compensation devant un tribunal.

      Décider c’est aussi envisager les effets pervers des décisions....La responsabilité...

    • Vinciboulette 1er novembre 18:56

      @Spartacus

      Ah oui c’est vrai, et la justice internationale est appliquée sans biais aucun, c’est évident.
      Je n’ai rien contre les multinationales. Je suis simplement opposé au fait qu’on introduise des lois qui leur offrent un traitement de faveur.
      Et voilà ce bon vieux principe de responsabilité qu’on ressort du chapeau. Quand en plus on en use en parlant de l’industrie du tabac, ça fait sourire.


    • epicure 2 novembre 05:09

      @Spartacus

      spartacus l’ennemi de la liberté

      « 
      En défendant ses intérêts, la multinationale nous préserve de la dictature socialiste.
       »

      Tu as raison de le mettre en gras, puisque c’est un gros mensonge que tu énonces là.

      En défendant ses intérêts particuliers, elle s’oppose à l’intérêt général des peuples contre lesquelles elle porte plainte.

      pas de liberté sans égalité.
      Ce n’est pas la liberté que tu défends mais le pouvoir des multinationales d’imposer leur volonté, leur pouvoir au nom de leurs intérêts particuliers.
      Donc tu défends la dictature des multinationales, en défendant l’injustice d’une justice pour privilégiés.

      EN démocratie la loi est la même pour tout le monde.
      La démocratie c’est le pouvoir du peuple, par le peuple POUR le peuple.
      Tu défend le fait que les multinationales peuvent aller contre le pouvoir pour le peuple, aller contre ce qui a été décidé par le peuple, au nom d’intérêts particuliers.
      Tu défends le fait qu’au nom de leur intérêt particulier, les multinationales puissent mettre en danger la santé de n’importe quel peuple, qui poserait des protection sanitaire, sociales allant dans la protection de celle ci.

      Quand on est pour la démocratie, on défend pas un pouvoir exceptionnel, à un groupe d’intérêt privé extérieur au peuple concerné.

      Ce qui s’oppose à la liberté, c’est le pouvoir, qu’il soit étatique ou privé.
      Autoriser les multinationales de passer au dessus des lois nationales , c’est donner du pouvoir aux multinationales, plus grand que celui de gouvernements élus par les peuples.
      Tu défends le droit aux multinationales d’imposer leur pouvoir aux français des choses qu’ils auraient décidé de refuser au travers de leur gouvernement élu.

      C’est clairement antidémocratique comme démarche.

      Bref tu es contre le peuple et contre la démocratie.

      Les démocrates sont contre les tribunaux d’arbitrage privé.
      Les faux démocrates font appels à tous les arguments farfelus pour les défendre.

      .


    • Spartacus Spartacus 2 novembre 22:28

      @Vinciboulette

      Le droit de se défendre n’est pas une faveur....C’est un droit naturel.

    • Vinciboulette 3 novembre 15:01

      @Spartacus
      On ne peut qu’être d’accord avec une platitude si vague. Le problème, c’est que quand on entre dans les détails pratiques, cette théorie est contredite et s’effondre. En revenant aux tribunaux arbitraux, vous pourriez peut-être répondre à certaines questions concrètes : combien coûte un cas en frais d’avocats ? Qui les finance ? Quelles qualifications doivent avoir ces avocats pour pouvoir officier ? Où les obtiennent-ils ? Qui sont les juges ? Par qui sont-ils nommés ? Quel type de lois sont majoritairement attaquées ? Qui gagne habituellement ? Comment sont évalués les dédommagement ?

      On pourra évaluer ensuite si ce droit à se défendre est aussi universel que naturel.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 31 octobre 13:38

      Les engouements pour les dirigeants étrangers censés nous tirer de la merde durent de moins en moins longtemps :
      Tsipras, de janvier à juillet 2015 (plus de 6 mois !)

      Magnette, une semaine !

      La chute s’accélère, les branches sur lesquelles on fait semblant de se raccrocher sont de moins en moins solides


      • Le421 Le421 31 octobre 18:30

        @Olivier Perriet
        Il est grand temps de mettre au pouvoir un type avec une paire de cou....s !!

        https://www.youtube.com/watch?v=y2afi_kXDCg

        Et qui ne s’occupe pas de la taille de l’essuie-glace arrière de la bagnole qu’il achète ou de savoir si elle est « connectée » !!


      • fred.foyn fred.foyn 1er novembre 08:00
        Combien ont ils touché pour signer cet accord ?
        P’tain..la mafia ne se cache plus...

        • zygzornifle zygzornifle 1er novembre 09:19

          sur le mur ces couilles molles de l’Europe après les Grecs ont peut ajouter les Wallons .....


          • zygzornifle zygzornifle 1er novembre 09:21

            j’espère qu’ils seront les premières victimes des tribunaux de l’inquisition USA-Canada ...... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès