• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Christine Lagarde reine de la gaffe ?

Christine Lagarde reine de la gaffe ?

 Dans une interview au quotidien « the Guardian »,la directrice du FMI a appelé ce week-end les Grecs à prendre leur « destin en main » en s’acquittant notamment de leurs impôts, ajoutant avec un tact plus que discutable que les enfants démunis d’Afriques ont davantage besoin d’aide que la population grecque.

Ci-après l’article complet publié paru dans The Guardian.

Ce n’est pas tant les comparaisons déplacées, voir carrément choquantes, qui ont suscité une levée de bouclier sur sa page Facebook -littéralement incendiée par les internautes - mais surtout le contexte géopolitique dans lequel s’inscrit d’une telle déclaration qui marque au fer rouge un peuple déjà écorché vif. D’ailleurs le chef de fil du Parti socialiste (Pasok), Evangelos Venizelos, a accusé Christine Lagarde samedi soir d’avoir « humilié » le peuple grec et l’a appelée à « reconsidérer ses déclarations ».

Face à ce feu nourri de vives critiques, Christine Lagarde a écrit sur sa page facebook « Ainsi que je l'ai dit à de nombreuses reprises par le passé, j'éprouve beaucoup de sympathie pour le peuple grec et pour les défis auxquels il est confronté (...) Une part importante de cet effort réside dans le fait que chacun assume sa part du fardeau. ».

Dimanche matin, seulement 417 personnes disaient « aimer » cette mise au point alors qu'elle avait suscité plus de 7 900 commentaires majoritairement peu flatteurs, chiffres qui ne cessent d’augmenter d’heure en heure... http://www.facebook.com/christinelagarde

Cette "séance de rattrapage maladroite" est loin de convaincre visiblement.

Humilié le peuple grec ? On le serait à moins ! Et cela d’autant plus que la dirigeante du FMI a affirmé qu’elle n’entendait pas assouplir les termes du plan de rigueur imposé par la troïka à un pays pourtant déjà exsangue qui n’est pas parvenu à former un gouvernement de coalition et doit reconduire des élections législatives le 17 juin prochain. Ce nouveau scrutin a d’ailleurs fait plonger les marchés financiers dans un chaos et une panique immédiate cette semaine. L’euro a atteint vendredi son niveau le plus bas depuis le 6 juillet 2010, tombant vers 15h20 à 1,2496 dollar alors qu’il valait encore 1,33 dollar début mai.

Ce n’est pas tant la sortie anticipée de la Grèce de la zone euro mais l’effet domino sur des pays tels que l’Espagne, fortement fragilisée par ses actifs immobiliers risqués, mais aussi l’Italie, le Portugal… qui inquiète à juste titre les investisseurs. Le risque de contagion ne rassure pas les opérateurs sur les marchés financiers et ne favorise pas le retour de la croissance tant psalmodiée par notre gouvernement qui voit l’économie avec des lunettes rose bonbon.

D’un autre côté, si l’euro perd de l’altitude c'est plutôt positif car cela redonne du souffle aux exportations. Le taux de change trop élevé et un euro largement surévalué handicapaient lourdement la compétitivité des économies. Cela risque aussi d'attirer de nouveaux investisseurs. Revers de la médaille, cette chute renchérit le coût des importations, notamment des matières premières. Côté pile ou côté face, l'euro est de toute façon une monnaie commune qui plombe toutes les économies de la zone euro et celles de l'Union européenne.

Comme le démontre avec pertinence François Asselineau, Président fondateur de l’UPR (Union populaire Républicaine), la panique qui règne en zone euro a entraîné de facto une migration des comptes intra-zone euro qui a dépassé 1.000 milliard d’euros en raison d’une ruée vers les « Euros-refuges » situés prioritairement en Allemagne, aux Pays-Bas et au Luxembourg.

Revenons un instant au rôle du FMI. Christine Lagarde, autrefois réputée pour ses talents dans la natation synchronisée et première femme à être devenue ministres des Finances dans une économie mondiale majeure, a une nette tendance tenir aujourd'hui le simple rôle de porte-parole d’une Troïka implacable au service des intérêts Etasuniens.

Car le FMI est avant tout un outil de pression considérable au service de Washington.

Pression sur la Grèce (déjà laminée), sur la Hongrie (jugée trop rebelle), sur l’Argentine (où le FMI va se rendre début 2013 officiellement afin d’y évaluer le système financier - car officieusement il s’agit de faire pression sur ce pays qui a décidé de nationaliser la compagnie pétrolière YPF filiale de Repsol - ce que déplore bien évidemment le FMI). Pression sur quiconque se met en travers des intérêts de l’oligarchie euro-atlantiste et de ses volontés d’hégémonie planétaire en affaiblissant les Etats-nations, particulièrement en Europe.

Les Etats membres du FMI ont décidé en 2010 d'imposer aux 25 pays ayant un système financier d'importance systémique l'obligation de se soumettre à une telle évaluation tous les cinq ans.

Le FMI ne cesse de pressuriser ces états afin d’engranger des milliards. Ainsi le Fonds monétaire international, au G20, a annoncé le 23 mai 2012 dernier que le total des contributions était monté à plus de 430 milliards de dollars.

« Trois absences notables » : les Etats-Unis, premier actionnaire du FMI, le Canada et le Mexique. Questionnée sur l’absence de contribution de la part des USA, la réponse de Christine Lagarde dénote du pouvoir absolu de ces derniers qui mènent la danse synchronisée du FMI. Selon elle "Les Etats-Unis participent d'une manière différente", a t’elle affirmé lorsqu’elle a été interrogée sur le refus de Washington d'apporter un seul dollar au FMI. "Ils ne peuvent pas pour le moment pour des raisons qui leur appartiennent", a t'elle ajouté (sic !).

“Les banques centrales prêtent déjà au Fonds dans le cadre des nouveaux accords d’emprunts et d’accords bilatéraux depuis 2009″, a rappelé le FMI. Mais pourquoi les banques prêtent-elles au FMI de l’argent qui sera ensuite prêté aux Etats avec un taux usuraire ? That is the question !

La réaction de l’ancien Président Valéry Giscard d’Estaing est on ne peut plus claire, (un Mea culpa tardif mais sincère ?) : « L’Europe est devenue une espèce de victime offerte à tous les sacrificateurs mondiaux, c’est insupportable ».

Un VGE visiblement très énervé par la visite jugée « inopportune » en Europe du secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithner, qui était venu rappeler les européens à l’ordre lors du sommet de Wroclaw en septembre 2009.

Dame Lagarde est donc dévouée corps et âme à cette institution où elle a remplacé Dominique Strauss-Kahn au pied levé, trop heureuse de retrouver ses amis américains et de quitter le joug pesant du gouvernement de Nicolas Sarkozy.

D’ailleurs elle ne s’est jamais cachée de son admiration sans borne pour les institutions américaines, la Maison Blanche en tête. Elle a été dithyrambique au sujet du 44ème Président des Etats-Unis Barack Obama. Dans les couloirs de l’Assemblée nationale, le 5 novembre 2008, en faisant référence aux années 1990 quand elle dirigeait à Chicago le cabinet d’avocats international Baker & McKenzie, la ministre française avait avoué avoir soutenu le candidat démocrate à l’élection sénatoriale de l’Illinois. « On sentait déjà sous le jeune sénateur l’étoffe d’un grand bonhomme », avait-elle souligné alors.

Le fait est que la mise sous tutelle des pays d’Europe, et en particulier de la France, par la troïka et l'UE via Washington ne risque pas de changer sous la présidence de François Hollande. En digne européiste convaincu, il a sagement emboîté le pas de son prédécesseur face à Angéla Merkel puis lors du sommet du G8 ou devant "ses partenaires" de l’OTAN à quelques petites variantes près (coup de foudre avec Merkel, tombé de cravate de rigueur et accolade tactile avec Obama et retrait très partiel des troupes françaises basées en Afghanistan).

Non, le changement n’est pas pour maintenant ! Le retour à l’autonomie décisionnelle des pouvoirs exécutifs et léglislatifs français n'est pas pour demain non plus. Notre pays est vassalisé aux intérêts euro-atlantistes et aux diktats de la troïka via les décisions des technocrates Bruxellois à la solde de la Commission européenne.

Et ce n’est pas Christine Lagarde-à-vous devant Washington qui s'en offusquera.


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • chapoutier 28 mai 2012 09:49

    pour lagarde ce qui est bon pour les capitalistes est bon pour l’économie. Ainsi, les lois grecques qui exonèrent d’impôts les bénéfices des riches armateurs (4 173 navires, première flotte du monde, 1/5 des tankers et vraquiers), ainsi que ceux de l’Église, fonciers et boursiers (50 à 100 milliards sur les marchés), s’ajoutant aux salaires de 11 000 prêtres payés par l’État 2 000 euros par mois, sont bonnes pour l’économie.

    Le peuple grec, qui ose manifester contre l’imposition des revenus à partir de 450 euros par mois (bonne pour l’économie), doit être maté.


    • amiaplacidus amiaplacidus 28 mai 2012 14:08

      Si tu attends sur Lagarde pour dire quelque chose d’intelligent, il faut que tu sois patient.

      Je croyais qu’au FMI ils l’avait mis sous surveillance, je pense qu’elle a dû profiter d’un moment d’inattention de son mentor (je dis mentor pour être gentil) pour venir articuler une nouvelle co*erie.


    • Hermes Hermes 29 mai 2012 11:12

      Et elle ne paie pas d’impots !

      Je suggère que les exonérés d’impots du FMI paient leurs impôts dans les pays qui en ont le plus besoin, puisqu’ils prétendent être là pour les aider. Faites passer l’idée !

       smiley


    • chapoutier 28 mai 2012 09:50

       

      A-t-elle oublié que si les enfants du Niger « vont deux heures par jour à l’école, partageant une chaise pour trois » c’est parce que ils sont parmi les premières victimes des plans d’ajustements structurels imposés par le FMI en Afrique.

      Sa soudaine compassion pour les enfants d’une Afrique martyrisée par le FMI est celle du tigre devant la chèvre.


      • Fergus Fergus 28 mai 2012 10:44

        Bonjour, Chapoutier.

        Eu égard aux bourdes répétées de Lagarde, et celle-ci est particulièrement scandaleuse, je dirais plutôt « la compassion de la chèvre pour le chou ».


      • Furax Furax 28 mai 2012 11:55

        Elle paie combien d’impôts par an Christine Labourde ?


      • lambda 28 mai 2012 13:16

        Christine Lagarde, comme tous les fonctionnaires internationaux ne paient pas d’impots

        Ca lui va bien de parler des impots des autres !!!!!!


      • Fergus Fergus 28 mai 2012 13:50

        Bonjour, Furax.

        Elle gagne, semble-t-il, 550 000 euros par ans et ne paie effectivement pas un sou d’impôts !



      • Robert GIL ROBERT GIL 28 mai 2012 10:24

        Dans la Constitution grecque il est écrit que les plus riches (les armateurs) sont exemptés d’impôts  ! L’Église orthodoxe grecque, le plus grand propriétaire foncier de Grèce, dispose d’un privilège fiscal. En pourcentage du PIB, la Grèce est le pays de l’UE qui dépense le plus en armement, La Grèce consacre plus d’argent à sa Défense qu’à l’Éducation pour le grand bonheur des états et des marchands d’armes européens ou américains. L’impôt n’est payé que par ceux que l’État peut contrôler, puisque c’est lui qui les paye : les retraités et les fonctionnaires. Les professions libérales sont épargnées, alors que dans leur écrasante majorité elles fraudent de façon notoire. Les médecins par exemple déclarent en général moins de 20.000 euros par an. On met toujours la faute sur les plus pauvres, alors que ce qui coûte le plus cher à une nation, ce sont ses riches !
        http://2ccr.unblog.fr/2012/03/06/grece-laboratoire-de-l-europe/


        • tf1Goupie 28 mai 2012 10:36

          Oui, donc il y a bien un gros problème de « fuite » fiscale en Grèce.
          Vous donnez donc raison à Lagarde, comme cet article ... mais « par principe », il faut critiquer le FMI.
          C’est tendance, et ça permet de se draper dans la générosité à bon compte.


        • tf1Goupie 28 mai 2012 12:12

          Il est où le tas de merde que je m’en mette plein les yeux smiley


        • Piotrek Piotrek 28 mai 2012 12:42

          "L’impôt n’est payé que par ceux que l’État peut contrôler, puisque c’est lui qui les paye : les retraités et les fonctionnaires« 

          Mais aussi : l’impot sur le revenu de tout employé du privé est payé à la source, c’est à dire directement par l’employeur à l’etat.

          Petit oubli qui a tout de meme son importance, vous ne trouvez pas ?

          Oui, donc il y a bien un gros problème de »fuite" fiscale en Grèce.

          Si la crise n’était dû qu’à ça, c’est la France l’aurait inaugurée cette crise avec ses centaines de passe-droits, réductions, boucliers et autres trucs tout à fait légaux (mais qui n’existent pas en Grece) que l’on gribouille encore au stylo bic sur une feuille de papier.


        • Micka FRENCH Micka FRENCH 28 mai 2012 13:15

          De l’Ecossaise, horrifiée....

          Dans une démocratie telle que la nôtre, cette dame, de nationalité française, devrait être traduite devant les Tribunaux de la République pour offense à l’image de notre pays, intellgence avec des puissances étrangères hostiles et haute-trahison.

          Micka FRENCH
          http://mickafrench.unblog.fr


        • Le taulier Le taulier 28 mai 2012 10:41

          Pour une fois que quelqu’un dit la vérité on ne va pas lui jeter la pierre.


          • Yvance77 28 mai 2012 11:34

            Tiens chaque fois qu’une ordure libérale ouvre son clapet, c’est pour nous sortir une connerie !!!


          • lionel-pg44 28 mai 2012 13:04

            La vérité capitaliste... c’est pas une pierre qu’on doit lui jeter, c’est un bunker entier.


          • IL FALLAIT S EN APERCEVOIR AVANT..............

            nos politiques et economistes de droite sont tellemauvais qu’ils réagissent après coup pour sauvegarder leur avancement

            cet agent double de « lagarde » veut le beurre et l’argent du beurre...avec la TURQUIE MEME PROBLEME.

            SUR LE FOND elle n’a pas tort les armateurs grecs sont devenus la plus belle flotte d’europe...sans impots c’est plus favcile et la CE VERIFIE APRES QUAND C EST TROP TARD.barrrrrrrrrrroso.la baronne ashton et « von »rompuy« quel équipe de » théoriciens sours ...aveugles et muets comme les 3 singes...


            • manech42 manech42 28 mai 2012 21:27

              à calmos,


              Le changement ce sera le jour où on assassinera les cons et c’est pas pour demain, pauvre France !

            • le poulpe entartré 28 mai 2012 11:27

              " Non, le changement n’est pas pour maintenant ! Le retour à l’autonomie décisionnelle des pouvoirs exécutifs et léglislatifs français n’est pas pour demain non plus. Notre pays est vassalisé aux intérêts euro-atlantistes et aux diktats de la troïka via les décisions des technocrates Bruxellois à la solde de la Commission européenne."

              C’est affreux mais c’est hélas le cas et pour que personne ne se réveille et bouge : le crack télévisuel du peuple est distribué à haute dose. Programme débile, jeux à la con, débat de prescripteurs politiques foireux, cependant déjà un frémissement. Zemmour viré un coup de pompe dans le train.


              • alberto alberto 28 mai 2012 11:31

                Lagarde : déclaration particulièrement savoureuse de la part de quelqu’un, elle-même, exonérée d’impôt smiley  !

                Y a de violant coup de pieds au cul qui se perdent...


                • Criseuro Criseuro 28 mai 2012 13:57

                  @ Par alberto,

                  Voici le salaire annuel de Christine Lagarde révélé par le Fonds monétaire international qui s’élèverait à 380. 939 euros auxquels s’ajoutent 57.829 euros de frais de représentation !

                  Son statut spécifique de fonctionnaire international lui permettant bien évidemment de ne pas être soumise à l’impôt sur le revenu comme vous le soulignez justement.

                  Le FMI applique ainsi les principes fondamentaux énoncés dans les articles 34 et 36 de la Convention de Vienne sur les privilèges et immunités des Institutions spécialisées datant de 1947. Les mêmes exonérations d’impôts que celles dont jouissent les fonctionnaires des Nations Unies qui ont été définies par la Convention en 1946. smiley

                  http://www.toutsurlesimpots.com/exoneration-d-impots-pour-le-salaire-annuel-de-380-989-euros-de-christine-lagarde-au-fmi.html#.T8EdvayjIkS.twitter


                • tf1Goupie 28 mai 2012 14:33

                  Et le salaire moyen à Cuba est de 14 euros par mois.

                  Tous les gentils humanistes qui ralent ici gagnent plus de 10 fois le salaire du Cubain moyen !

                  Il y a effectivement des coups de pieds qui se perdent


                • simir simir 29 mai 2012 07:32

                  Faut regarder autre chose que TF1 et ne pas s’arrêter en chemin

                  A Cuba le carburant est un des moins cher du monde quelques centimes d’€ le litre, l’éducation est totalement gratuite la santé aussi, le téléphone presque gratuit les loyers aussi
                  Ces comparaisons tronquées sur le revenu mensuel ne veulent rien dire
                  Mieux vaut consulter le PNUD qui étudie le niveau de bien être dans tous les pays et qui classe Cuba vers la 40 eme place et surtout devant les autres pays de la Caraïbe et devant ceux d’amérique centrale.
                  c’est prodigieux pour un pays sous embargo depuis 50 ans et avec très peu de ressources.

                • kettner 28 mai 2012 12:08

                  Merci Christine

                  Et deux points de plus pour Tsipras ,deux !!!
                  Si Merkel pouvait nous en lâcher une petite pour faire le compte, ce serait sympa .


                  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 28 mai 2012 12:20

                    La crise occidentale est plus totale, plus grave, plus profonde et plus significative que ce que tout le monde raconte !

                    Ce sont les idées fondamentales, les concepts fondamentaux et les cultures qui ne tiennent plus : l’Occident est périmé ! Il a perdu sa dernière bataille menée pendant la plus détestable des décennies, c’est-à-dire pendant la première décennie de ce début d’un siècle minable de tous les complots !

                    La Grèce qui avait étouffé l’esprit et la science de la DÉMOCRATIE à sa naissance en paye aujourd’hui les conséquences, c’est un pays fini ! La France, fille ainée du Calvaire et première héritière et donc la plus grande victime de l’ hellénisme a déjà éteint toutes ses fausses « Lumières » qui avaient ébloui un certain temps des peuplades ignorantes !

                    Cet Occident, fragment insolite d’un Continent sans frontières a le seul mérite aujourd’hui d’avoir épuisé toutes les richesses de la Terre et d’avoir hypothéqué l’avenir du vivant en enrobant la Planète avec une monstrueuse pollution chimique en plus du linceul nucléaire !

                    Mes écrits non publiés par les paperasses françaises et européennes depuis 2001 vous seront toujours rappelés pour vous montrer la petitesse occidentale et sa nono-vision du Monde !

                    LA CRISE OCCIDENTALE NE FAIT QUE COMMENCER ...PAR LE MAILLON FAIBLE GREC ! MÊME LE COMMUNISME COMMUNAUTAIRE PRÉCONISÉ PAR LE GAUCHISTE FRANCAIS NE VOUS SERA D’AUCUN SECOURS !
                     


                    • tf1Goupie 28 mai 2012 12:25

                      Arrêtez, vous allez faire peur à Rosemar.

                      Vous êtes certainement un politique


                    • lionel-pg44 28 mai 2012 13:09

                      Allez, bonhomme, remballe ton discours islamiste et va jouer plus loin, tu seras bien gentil !


                    • le poulpe entartré 28 mai 2012 13:49

                      Tu charrie momo ! Va faire un tour a Dubaï voir la connerie triomphante des orientaux du cru. C’est encore pire que ce que le plus parvenu des américain pourrait entreprendre.
                      Ils n’ont rien compris, rien retenu.


                    • Le péripate Le péripate 28 mai 2012 12:24

                      C’est moral d’éviter l’impôt.

                      Une ordure libérale.

                       smiley


                      • tfyrys 28 mai 2012 12:43

                        Quand on a fait augmenter la dette publique de son pays de 20 points de PIB lorsqu’elle était ministre de l’économie, il faut avoir le conseil modeste.
                        Quand on gagne 440 000 € par an (soit largement plus que B. Obama et F. Hollande), on arrête de penser vaguement aux enfants du Niger et on amène de vraies solutions : mais est-ce possible pour quelqu’un qui n’est même pas économiste ? Par ailleurs, où paie-t-elle ses impôts ?

                        Bon, elle a une excuse : manifestement, tous les mois de mai, les directeurs du FMI français font une connerie...


                        • Alison 28 mai 2012 12:54

                           La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, qui a reproché aux Grecs de ne pas payer leurs impôts, n’en paie pas elle-même grâce au statut de fonctionnaire international des salariés du FMI.Lors de sa prise de fonction, l’institution avait indiqué qu’elle toucherait un salaire de 551 700 dollars annuels (380 000 euros).


                          • alphapolaris alphapolaris 28 mai 2012 13:39

                            Ce qui rends d’autant plus savoureuse sa déclaration suivante :

                            « Une part importante de cet effort est que tout le monde devrait porter équitablement sa part du fardeau, en particulier les plus privilégiés et en particulier en payant leurs taxes »

                            Faites ce que je dis, pas ce que je fait.

                            Le pire est que l’impôt des grecs est prélevé directement à la source. C’est un euphémisme de dire que sa déclaration « payez vos impôts » est maladroite. Avec le salaire qu’elle touche et les responsabilités qu’elle a, on ne peut pas se permettre d’être approximatif.


                          • Criseuro Criseuro 28 mai 2012 15:14

                            @ Alphapolaris,

                            C’est effectivement un euphémisme d’écrire que sa déclaration aux grecs « payez vos impôts » est maladroite. Je le reconnais volontiers. 

                            Christine Lagarde n’en est pas à son premier tollé en matière de communication. Petits rappels savouveux :

                            • En août 2007, avant son arrivée à Bercy, elle déclarait « Je pense que le gros de la crise est derrière nous », juste après que la FED ait abaissé d’un demi-point son taux directeur et alors que la crise des subprimes, passant par la faillite de Lehman Brothers, allait entraîner des réactions en chaîne et une crise financière dramatique.
                            • Peu de temps après, elle évoquait « un plan de rigueur » alors que François Fillon tentait de « calmer le jeu » en parlant d’un plan de « revalorisation ». Lui et Claude Guéant ont tout fait pour rectifier le tir mais le mot tabou avait été lâché.
                            • Face à l’envolée des prix de l’essence, elle avait proposé dans « Le Parisien » que dans les grandes agglomérations ou dans les petites villes de province, nous utilisions des bicyclettes. Un message choquant pour bon nombre de nos concitoyens qui n’ont d’autre alternative que la voiture pour aller travailler, etc...

                            Alors gaffes, provocations, couacs maladroits, franc-parler ? Le panel est large pour Dame Lagarde. Une chose est sûre, sa déclaration au sujet du peuple grec n’est pas une simple provocation. Il s’agit là d’une sortie savamment calculée et volontaire dont la finalité est de mettre une pression accrue sur le peuple grec en vue des élections législatives du 17 juin.

                            En suscitant ce week-end une tempête dans la Mer Egée et en sous-entendant que les grecs portaient une part de responsabilité dans le drame financier qui affecte leur pays, elle a émis des propos caricaturaux et schématiques qui ne font qu’accentuer le désarroi d’un peuple acculé et de ses dirigeants.

                            Selon JC Juncker, inamovible patron de l’Eurogroupe totalement opposé à une sortie de la Grèce de la zone euro, « l’UE et le FMI ont beaucoup contribué à aider la Grèce en débloquant une tranche d’aide de 5,2 milliards d’euros début mai 2012 ». Petit bémol et non des moindres, sur cette somme, la dernière tranche d’aide de 1,6 milliards d’euros que le FMI devait verser fin mai a été suspendue tant que la Grèce n’aurait pas formé un gouvernement ayant une majorité au parlement. Cette aide devrait être versée fin juin au plus tôt.

                            http://www.romandie.com/news/n/DEVISESL_euro_baisse_face_au_USD_marche_sans _grand_volume_plombe_par_la_Grece21170520121830.asp

                            Le chantage et les menaces du FMI ont pour unique finalité que la Grèce se décide à rester dans la zone euro grâce à un gouvernement qui accepte les yeux bandés, pieds et poings liées, les mesures d’austérité drastiques imposées par la troïka. Une perfusion sous haute condition donc.

                            Depuis cependant, quatre principales banques grecques vont bénéficier de 18 milliards d’euros en provenance du Fonds européen de stabilité financière (FESF) en vue de leur recapitalisation en urgence. Au total, 50 milliards d’euros du FESF doivent être versés aux banques grecques selon un second plan de soutien international.

                            http://www.romandie.com/news/n/_Grece_quatre_grandes_banques_beneficieront_ d_ici_lundi_de_18_milliards_d_euros69230520121604.asp 

                            Car la Troïka ne laissera pas la Grèce sombrer malgré les chantages du FMI. Elle redoute bien trop que cette dernière quitte la zone euro et entraîne à sa suite d’autres pays tels que l’Espagne et l’Italie, deux poids lourds de la zone. La peur de la contagion les pousse à souffler le chaud et le froid.

                            Ce système financier européen malade et toxique n’a pas fini de faire vivre des spasmes aux économies les plus fragiles de la zone euro.


                          • Alison 28 mai 2012 13:24

                            Calmos, j`ai une amie fonctionnaire internationale avec bien sur un emploi et un salaire loin de celui de Mme Lagarde, elle paye des impôts !

                            Lagarde, Hollande et j`en passe devrait plutôt revoir leur moralité avant de donner des leçons sur ce qui doit être ou sur ce qui serait normal...

                            Ici en Grèce inutile de vous dire que la déclaration de Mme Lagarde n`est pas du tout appréciée, les citoyens grecs ont l`intention de se réunir dans un collectif (Hors politique) afin de déposer plainte contre les propos de madame FMI.

                            Pour info Calmos, il y a longtemps que je ne crois plus a la politique donc inutile de me dire que j`ai portée qui que ce soit au pouvoir.
                             Abstenez vous de ce genre de commentaire gratuit, merci.


                          • arobase 28 mai 2012 13:13

                             « payez vos impôts » que dit le bon peuple (et lagarde qui ne fait que relayer la vindicte populaire) aux grecs. 

                            en fait c’est au peuple , ces salauds de pauvre qui bricolent au noir qu’on s’adresse , pas aux armateurs et au puissant et richissime clergé. les pauvres !

                            • cubrad 28 mai 2012 13:16

                              La bronzette ça ramollie le cerveau.


                              • le poulpe entartré 28 mai 2012 13:51

                                il est cuit depuis longtemps


                              • BA 28 mai 2012 13:28

                                Grèce, Espagne, Italie : toute l’Europe du sud est en train de s’effondrer.

                                 

                                Lundi 28 mai 2012 :

                                 

                                L’Italie emprunte 4,25 milliards d’euros à des taux en hausse.

                                 

                                L’Italie a emprunté lundi 4,25 milliards d’euros sur le marché, atteignant ainsi son objectif maximum, à des taux en nette hausse dans un marché tendu, dominé par les inquiétudes des investisseurs sur l’état de santé du secteur bancaire espagnol, a annoncé la Banque d’Italie.

                                 

                                Le Trésor italien a levé 3,5 milliards d’euros de certificats du Trésor zéro coupon à échéance 2014 à un taux de 4,037%, contre 3,355% le 24 avril.

                                 

                                Il a émis en outre 418 millions d’euros de bons du Trésor indexés sur l’inflation à échéance 2016 à un taux de 4,39%, contre 2,71% le 24 février.

                                 

                                Il a aussi levé 333 millions d’euros de bons du Trésor indexés sur l’inflation à échéance 2017 à un taux de 4,6%, contre 3,88% le 24 avril.

                                 

                                Lundi matin, le marché obligataire était dominé par les vives inquiétudes des investisseurs à l’égard de l’état de santé du secteur bancaire espagnol.

                                 

                                Sous l’effet de ces craintes, les taux à dix ans de l’Espagne s’approchaient de 6,5%, tandis que sa prime de risque, c’est-à-dire le surcoût que le pays doit payer pour emprunter à dix ans par rapport à l’Allemagne, s’inscrivait à un niveau record de 509 points de base.

                                 

                                http://www.romandie.com/news/n/BONDSL_Italie_emprunte_425_milliards_d_euros _a_des_taux_en_hausse61280520121200.asp


                                • citoyenrené citoyenrené 28 mai 2012 13:33

                                  qu’elle s’occupe des paradis fiscaux

                                  ou elle ne sert à rien, qu’a peut être précipiter les révolutions


                                  • BA 28 mai 2012 13:43
                                    Le Fonds monétaire international (FMI) a publié, mardi 5 juillet 2011, le contrat de travail de sa nouvelle directrice, Christine Lagarde. L’ancienne ministre des finances touchera un salaire annuel de 551 700 dollars (soit 380 727 euros), soit un salaire mensuel d’environ 31 700 euros. En outre, cette somme n’est soumise à aucun impôt, grâce au statut de fonctionnaire international des salariés du FMI.


                                    Madame la marquise Christine Lagarde est comme les aristocrates d’avant la Révolution française, qui ne payaient aucun impôt, eux non plus.

                                    Madame la marquise demande au peuple grec de payer des impôts, mais madame la marquise ne paie pas d’impôt sur le revenu.

                                    A la guillotine, cette aristocrate.

                                    A la guillotine, et avec elle tous les autres aristocrates.

                                    • Alison 28 mai 2012 13:48
                                      La « banque des copains »

                                      http://zebuzzeo.blogspot.com/2012/01/la-banque-des-copains-en-grece-detourne.html

                                      Cet homme d’affaires grec patron d’une banque au Liechtenstein 

                                      http://www.lepoint.fr/economie/cet-homme-d-affaires-grec-patron-d-une-banque-au-liechtenstein-28-02-2012-1435787_28.php

                                      Merci de revoir votre copie Mme Lagarde.


                                      • suumcuique suumcuique 28 mai 2012 15:13

                                        « Il est temps de s’intéresser à cette dame et à son parcours puisqu’elle veut revendiquer la place de DSK au FMI au nom de la France et de l’Europe. Or elle n’est ni française ni européenne dans l’esprit. Elle a été parfaitement formatée tout au long de son parcours politique et économique à l’idéologie americano-sioniste qui est une constante pour l’émergence des grands leaders occidentaux. Je dirai même plus c’est une obligation. Amusant de voir que Luc Chatel, ministre français, est né à Berthesda (Maryland) là où a étudiée Mme Lagarde, sachant que cela veut dire maison de la grâce en Hébreu. Tout un symbole pour notre pays. » http://lesouffledivin.fr/2011/05/21/christine-lagarde-la-taupe-americano-sioniste/


                                        • mortelune mortelune 28 mai 2012 15:24

                                          Fouette Moi Imbécile ! Encore ! Plus fort te dis-je, allez frappe de toutes tes forces. Ah ! Oh ! Oui ! Oh Ouiiiiiiiii ! Ouiiiiiiiiiiii !

                                          Le FMI le dernier club sado maso à la mode. Le FMI vous offre l’argent qu’il faut pour acheter les matraques qui cassent la tête des affamés. 
                                          Rentrez messieurs dames venez tentez votre chance, rentrez !
                                          Si vous le souhaitez Madame LaGarde va vous fouettez c’est ça spécialité.
                                          Au FMI tout est permis !




                                          • velosolex velosolex 28 mai 2012 15:53

                                            Les Grecs peuvent respirer.

                                            Tant que ce sont des personnalités pareilles qui crient au scandale ;
                                            C’est comme si Dattie faisait nous donner des leçons de réserve et de modestie.
                                            Tapie des leçons d’honnêteté et de probité.
                                            Sarko des leçons de morale et de langage !

                                            N’empèche, c’est pas parce qu’un loup vient vous dire que les légumes sont bons pour la santé
                                            Tout en bouffant un mouton sur pied
                                            Qu’il faut se moquer du végétarisme !

                                            En d’autres termes, il y a comme un problème dans ce tonneau des danaïdes
                                            Où la sagesse nous fit qu’il ne sert à rien de le remplir
                                            Avant d’avoir boucher le trou !


                                            • Criseuro Criseuro 28 mai 2012 16:24

                                              @ velosolex,

                                              Ce tonneau des Danaïdes qu’est la zone euro est percé de toute part. Autant remplir un puits sans fond car en plus il ne s’agit même pas de vases communicants. smiley 

                                              Les Danaïdes (en grec ancien Δαναΐδες) sont les cinquante filles du roi Danaos qui furent condamnées aux Enfers à remplir sans fin un tonneau sans fond après avoir tué leur époux sous les ordres de leur père (sympa !).

                                              On pourrait presque faire un parallèle avec les pays membres de l’Union européenne qui versent sans arrêt via la troïka (BCE, FMI, Commission européenne) et via le FESF ou le MES (à fonds irrémédiablement perdus) des sommes colossales et aussitôt englouties dans le tonneau de l’UE pour avoir accepté la mort de la démocratie en Europe.

                                              Car la zone euro est une zone en sursis, tout comme l’euro et l’UE, condamnées tôt ou tard à exploser en plein vol. Le plus tôt cette tour de Babel européenne anti-démocratique s’effondrera, le mieux ce sera pour les peuples qui se font littéralement siphonner financièrement ! smiley


                                            • velosolex velosolex 29 mai 2012 12:28

                                              Ce que vous dites est malheureusement vrai, mas je ne crois pas que la suite soit meilleure, au contraire que le scénario actuel.
                                              Sans Europe, notre continent va partir un peu plus en pièces, se balkaniser.
                                              L’europe est un beau rêve, mais aussi peut être une belle réalité, pourvu qu’on s’en donne les moyens. Pour le moment, ces fontctionnaires ressemblent à ces soldats de l’ONU, sans armes, sans objectif, au milieu de mercenaires ricanants


                                            • Massaliote 28 mai 2012 15:58

                                              Les déclarations de Lagarde sont le comble de l’indécence.


                                              • arobase 28 mai 2012 17:19

                                                le petit peuple grec est responsable de tous les achats d’armes faits à la France de sarkosy et à l’allemagne de merkel à coups de dizaines de milliards. 

                                                c’est pourquoi, comme le pensent un tas de droitistes affamés mais passionnés par la défense des riches armateurs et des prélats grecs, c’est donc à ce petit peuple de payer la dette et les impôts.

                                                car un droitiste , petit ou grand, se couvre de boutons en à l’idée que les riches, voleurs de richesses crées par les travailleurs, devraient payer un peu plus d’ impôts.

                                                • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 28 mai 2012 18:47

                                                  Me revient avril 2011 : j’attendais la danse touchante de deux moineaux et je me retrouvais avec le ballet de la longue desséchée se frottant contre l’otarie gloutonne. Le Lagarde et Nanard, ça ne vous dit rien ? Une compilation très financière avec du trop complexe pour vraiment révolter le bon pôple. Les arguments de la Christine tenaient la route, mais celle-ci se bordait déjà de gibets pour que les enragés mélenchonniens se soulagent à coups de banquiers, d’affairistes et de traders, mais pas encore des salopards du ballon rond obscènement payés. Quelques idoles à préserver pour que les apprentis révolutionnaires ne se pendent pas eux-mêmes. Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/2012/01/une-cle-de-12-pour-la-11-vite.html


                                                  • Anaxandre Anaxandre 28 mai 2012 19:30

                                                    Quand la jeunesse prendra-t-elle conscience que toutes ces institutions : UE, FMI, OMC, etc, ne sont que les armes des puissances d’argent ?
                                                    Quand cette jeunesse cessera-t-elle de croire que « l’Europe c’est la paix », « que la France ne peut pas s’en sortir seule à l’heure de la mondialisation », que « le retour au franc serait catastrophique », ces phrases toutes faites relayées en boucle par tous nos médiacrates et leurs « experts » grassement payés par les sociétés du CAC 40 à qui quasi tous les grands médias actuels appartiennent, avec, cerise sur le gâteau, Hedge Funds américains extrêmement influents aux conseils d’administration de ces sociétés.
                                                    Jeunesse, aide-nous à dénoncer et à sortir de ces institutions, seul moyen de reprendre notre avenir et peut-être, rêvons un peu !, d’instaurer dans notre pays quelque chose de nouveau : la Démocratie...


                                                    • Criseuro Criseuro 28 mai 2012 21:16

                                                      @ Anaxandre,

                                                      Je n’aurais pu mieux l’exprimer ! Mais il y a des brèches qui s’ouvrent un peu partout car les murs du conditionnement mental se fissurent et laissent passer la lumière fort heureusement. Ma citation préférée est celle de Michel Audiard : «  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière ».

                                                      La jeunesse qui a pourtant baigné toute sa vie dans une propagande pro-européenne, dans un néolibéralisme débridé et dans une médiatisation débilitante est l’une des premières à ouvrir les yeux ! Ils émergent plus vite que tous ceux qui sont encore sous le joug des discours officiels car ils ont une quête viscérale de la Vérité, partout, tout le temps et par n’importe quel moyen, enfin essentiellement via les médias alternatifs où il y a du bon et du moins bon... smiley 

                                                      Ils ont soif et tant mieux ! Reste à canaliser cette soif et à fédérer intelligemment cette volonté de retrouver le désir d’une vraie démocratie et non la parodie dans laquelle nous vivons. Il faut informer, enseigner, diffuser et rassembler.

                                                      Certains mouvements se caractérisent par une pertinence et une ouverture d’esprit afin de libérer la France du joug des puissances financières étrangères qui l’asservissent et ce dans un esprit de rassemblement respectueux des sensibilités de chacun, des institutions de la Vème République et des traités constitutionnels.

                                                      L’un de ces mouvement est l’u-p-r - http://www.u-p-r.fr/ - Des analyses étayées et solides permettent de trouver de nombreuses réponses même si d’autres biais d’information sont complémentaires pour ceux qui souhaitent approfondir ou compléter des acquis mais cela donne déjà de sérieuses bases d’analyse, de compréhension et d’action smiley


                                                    • Anaxandre Anaxandre 28 mai 2012 21:36

                                                      @ Criseuro
                                                      Je connais très bien l’UPR d’Asselineau, seul parti à regrouper des gens venus d’horizons politiques allant de l’extrême droite à l’extrême gauche dans un but commun : la sortie de l’ UE. Résultat au bout de 5 ans d’existence : un petit millier d’adhérents...
                                                      Il faut aller plus loin et plus fort, organiser une sorte de nouveau CNR citoyen avec manifestation hebdomadaire par exemple. Se montrer, faire réagir les médias, seuls moyens aujourd’hui de se faire entendre. Asselineau est un bon analyste mais pas un combattant et un bon conseiller mais pas un leader, malheureusement...


                                                    • mimi45140 28 mai 2012 22:36

                                                      Quand les vieux en aurons pris conscience et pour prendre conscience il faut que les vieux perçoivent le poids des chaînes que toutes ces institutions leurs font porter mais malheureusement à ce moment la elles seront trop solides pour être brisées .


                                                    • Criseuro Criseuro 28 mai 2012 22:48

                                                      @ Anaxandre,

                                                      Aux dernières nouvelles, il y aurait près de 1600 adhérents, le maillage du territoire français ne cesse de s’accroître et de nombreux délégués expatriés s’investissent à un rythme soutenu, le dernier en date venant du Japon ! De nombreux sympathisants soutiennent ce mouvement (qui fait référence au CNR) et ce malgré l’absence de moyens financiers propres aux grands appareils politiques classiques tels l’UMPS, le FN, le FDG, DLR, etc...

                                                      L’UPR ne cesse de croître régulièrement. Un tour de force face à l’omerta totale des médias lors de la campagne électorale. C’est assez révélateur d’ailleurs car François Asselineau est le seul homme politique à dévoiler le dessous des cartes de l’échiquier politique actuel ainsi que la finalité de la construction européenne qui est le fer de lance de l’oligarchie financière internationale. Le tout avec des documents imparables et inattaquables car tous parfaitement sourcés et authentiques, tel que : http://www.u-p-r.fr/actualite/europe/des-federalistes-europeens-finances-par-des-chefs-de-lespionnage-americain

                                                      Je connais bien le discours classique qui consiste à cataloguer le Fondateur de ce mouvement comme un bon analyste ou conférencier. La soi-disant absence de charisme, le manque d’esprit combattant ou d’esprit de leadership ne tiennent pas la route bien longtemps pardonnez-moi. Car des meneurs, des leaders qui ne sont que des leurres, des francs-tireurs ou des ersatzs je crois en avoir rencontré un bon nombre dans ma vie. La compétence et l’authenticité ne s’improvisent pas et finissent toujours par payer tôt ou tard et ce malgré les pires obstacles qui sont souvent le signe que l’on dérange car l’on porte le débat haut et fort, à contre-courant.

                                                      Quant à la censure médiatique, elle est soigneusement entretenue. Ayant travaillé dans les médias, je crois connaître leur mode de fonctionnement interne. On ne domestique pas les médias, ce sont eux qui tiennent les rênes. Ils appartiennent tous de près ou de loin à des groupes militaro-industriels inféodés au système. S’imaginer révolutionner les médias actuels revient à vouloir monter les marches du festival de Cannes en étant un parfait inconnu qui clame haut et fort adorer le 7ème Art. C’est sympathique mais légèrement utopique. Un peu de réalisme ne tue pas.

                                                      Toute l’intelligence consiste à contourner l’obstacle avec patience, persévérance et lucidité. Et vu la cadence avec laquelle les événements s’accélèrent, nul doute qu’il y aura bientôt de nouvelles portes qui s’ouvriront afin d’entendre des discours vrais et argumentés car la panique actuelle gagne peu à peu non seulement les élites mais aussi la population. Les médias suivront le mouvement par peur, lâcheté ou bien lucidité et courage, au choix.


                                                    • Anaxandre Anaxandre 28 mai 2012 23:30

                                                      Je suis entièrement d’accord avec vous, et croyez moi, je connais toutes les conférences d’Asselineau et suis un assidu du site de l’UPR mais je persiste : Asselineau n’est pas un leader (or le peuple a malheureusement encore besoin de leader) et ne se donne aucun moyen performant médiatiquement de se faire connaître.
                                                      Mais je vous encourage vivement à faire sa publicité et à défendre ses idées comme vous le faites, il le mérite !


                                                    • Le péripate Le péripate 28 mai 2012 19:31

                                                      Quand un socialiste de gauche dit « vive l’impôt » c’est bien. Quand une socialiste de droite dit la même chose c’est un scandale.
                                                      C’est l’effet moraline.


                                                      • moussars 29 mai 2012 09:28

                                                        @ la péripapétitienne

                                                        « Quand un socialiste de gauche dit »vive l’impôt« c’est bien. Quand une socialiste de droite dit la même chose c’est un scandale. ».
                                                        Vous êtes en retard de plusieurs métros. Il y a longtemps qu’il y a des droits d’auteur sur la version originale à propos les sociaux-libéro.


                                                      • arobase 28 mai 2012 20:06

                                                        le péripate ne comprendra jamais que le mot « impots » a plusieurs sens :

                                                        -celui qu’on perçoit auprès des pauvres gens et les travailleurs. 
                                                        à bas cet impôt.

                                                        -celui qui doit être bien plus conséquent à prendre chez ceux qui s’approprient 99% des richesses produites par les dits travailleurs et qui proportionnellement, paient moins qu’eux.
                                                        vive cet impôt.

                                                        c’est pourtant simple et logique à comprendre.

                                                        • Le péripate Le péripate 28 mai 2012 20:22

                                                          Je n’ai jamais vu personne prendre 99% de la production d’un autre sans que le vol ne soit reconnu. Même l’État si gourmand ne s’arroge que une grosse moitié, c’est quand même en la matière le champion incontesté de la spoliation.

                                                          Mais allez y, les riches ne demandent que ça, payer des impôts. C’est justement ce qui vous empêchera d’être vous même riche en créant une barrière à l’entrée. Et plus haute est la barrière, plus haute est la protection.

                                                          Imbécile.


                                                          • Pyrathome Pyrathome 29 mai 2012 00:16

                                                            Mais allez y, les riches ne demandent que ça, payer des impôts....

                                                            Hé dis-donc guignol, surtout que la sorcière du FMI n’en paye pas......
                                                            http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/05/28/christine-lagarde-non-plus-ne-paie-pas-d-impots_1708654_3214.html
                                                            La chienne lubrique de garde s’est vautrée dans sa propre mouscaille.....


                                                          • lebreton 28 mai 2012 21:09

                                                             oups mon truc est pas passe ,je persiste a dire que la France a choisit entre une pute et« un mac » ,ce qu’i reste a prouver" ,mais la véritable put c’est bien lagarde avec le soutien de notre futur inculpé de crimes contre l’humanité crime de guerre et j’en passe ,pour l’instant en vacances au maroc !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!quand à dire que les grec doivent payer leur impots ,je lui conseille d’aller en grece se faire sodomiser ça la fera jouir pour une foi dans sa carrirere au Four Moi Imbécile 


                                                            • manech42 manech42 28 mai 2012 21:21

                                                              Bien sur, montrer du doigt le peuple grec quand on gagne 470 000 euros par an sans payer un euro d’impôt c’est tout bonnement dégueulasse, mais d’un autre côté entendre les représentants socialistes grecs se dire humiliés alors qu’ils n’ont jamais tenté de taxer l’église , les armateurs et les commerçants laissant ainsi le soin aux classes moyennes de se saigner les veines pour payer à leur place c’est encore plus fort, que la droite soutienne les riches et les puissants je dirai qu’ils sont dans leur rôle, mais que les socialistes en fassent autant c’est tout bonnement dégueulasse.


                                                              • robin 28 mai 2012 21:38

                                                                Lagarde ne gaffe pas, elle a simplement un mépris cosmologique franc et sans nuance pour les pue la sueur......à faire figurer en premiere sur la liste des pendaisons aux crocs de bouchers


                                                                • ALasverne ALasverne 28 mai 2012 22:34

                                                                  Christine Lagarde et autres princes et princesses de ce monde, est tout à fait certaine de la plus totale impunité, s’il en fallait encore une preuve.
                                                                  Les indignations, protestations, manifestations bien calibrées et bordurées ne suffiront pas à changer profondément la donne. D’autant que le « la » est donné par la matrice de ce capitalisme hors de contrôle, les USA, dont on ne peut ignorer la puissance et l’attention active qu’ils portent à tous ceux, partout, qui pourraient chercher l’indépendance et donc les menacer.


                                                                  • Criseuro Criseuro 29 mai 2012 01:24

                                                                    @ ALasverne,

                                                                    Certes, ils possèdent une impunité outrageante. Cela est encore plus frappant à travers les nouveaux statuts du MES (Mécanisme européen de stabilité financière) où l’immunité et l’inviolabilité est totale puisqu’ils possèdent une pleine personnalité juridique et sont exempts de toute poursuite ou de toute forme de procédure judiciaire. Les Gouverneurs, Directeurs et autres membres du personnel jouissent d’une d’une immunité absolue et scandaleuse.

                                                                    Mais cette toute-puissance dictatoriale qui se renforce sur un plan s’affaiblit sur un autre. N’oublions pas que les USA (et l’oligarchie financière) sont un colosse aux pieds d’argile. Ils ne maîtrisent pas tout, loin de là, et la donne peut basculer de façon soudaine et brutale comme dans toute dictature déclarée ou larvée. L’histoire nous l’a démontré maintes fois.


                                                                  • Pyrathome Pyrathome 29 mai 2012 00:05

                                                                    Le pire du pire, c’est que cette sorcière ne paie pas d’impôts, faut le faire quand-même pour sortir de telles fumisteries, soit elle est très con, soit elle est d’un cynisme sans borne !!!


                                                                    Christine Lagarde non plus ne paie pas d’impôt sur les revenus

                                                                    On peut avoir le plus profond des mépris pour cette merde....


                                                                    • alf guitarman alf guitarman 29 mai 2012 00:12

                                                                      Je ne comprends pas cette femme malfaisante, on dirait quelle jouit de harceler les citoyens. Déjà elle avait fait fort en disant que s’ils ne peuvent pas prendre la voiture parce que l’essence est trop chère, ils n’avaient qu’à prendre le vélo ….

                                                                      Cette à cause des personnes inhumaines comme elle qu’il y a autant de haine dans le monde et autant de violence. Elle fait du mal avec ses paroles aux citoyens qui souffrent et je ne pense pas que ça soit par erreur, c’est son style de sadique mental....elle jouit en faisant le mal...Mais je suis sûr qu’elle payera un jour tout le mal qu’elle fait...d’ailleurs elle le paye déjà en ayant des idées aussi pourris dans sa tête, ça doit être très dur d’être dans la peau de quelqu’un si malhonnête -p


                                                                      • agent orange agent orange 29 mai 2012 05:39

                                                                        Le sommet de l’hypocrisie est atteint.
                                                                        Les grecs doivent payer leurs impôts ? Mme Lagarde oublie que son salaire annuel de 551 700 dollars (380 727 euros) n’est pas assujetti à l’impôt du fait de son statut de fonctionnaire international, et que par conséquent elle n’en paye pas. Faites ce que je vous dit, pas ce que je fais ?
                                                                        Les enfants d’Afrique ont davantage besoin d’aide que les grecs ? Doit on lui rappeler que la situation en Afrique est le résultat des « ajustement structurels » (en fait un programme d’austérité) imposés par le FMI notamment ?


                                                                        • eric 29 mai 2012 07:30

                                                                          Article honteux ! (Faut vous faire « depressuriser » mon vieux....).Implique en effet qu’il est normal que les riches grecs ne payent pas d’impots, et que les grecs meritent plus que les petits africains que nous les aidions.Il serait plus grave de baisser les impots des fonctionnaires grecs que de laisser mourir de faim des enfants. Melange d’imbecilite economique, de racisme mal deguise.


                                                                          • mortelune mortelune 29 mai 2012 08:21

                                                                            Dans une économie de partage l’impôt sur le revenu ne devrait même pas exister. Dans notre mode économique il ne sert pas aux dépenses publiques mais seulement à payer la plus grande partie des intérêts de la dette. Quand vous payez vos impôts une fois l’an, il faut juste savoir que vous remplissez les poches de ceux qui ont les moyens d’être les créanciers des états. 

                                                                            S’ll y avait en europe une grève de l’impôt alors ce serait un signe fort de rebellion non violente contre l’usure et les usuriers.

                                                                            • moussars 29 mai 2012 09:22

                                                                              Lagarde est aussi inculte que son mentor français, vous savez, le p’tit qui a été viré il y a moins de 3 semaines.
                                                                              Car son vrai mentor, c’est Brezinski avec qui elle a lutté contre l’Europe lorsqu’elle était aux USA.
                                                                              J’attends toujours des explications sur les vraies raisons de son départ d’une place en or pour aucun strapontin à son arrivée en France... Etait-elle envoyé en mission chez nous pour flinguer le pays. Les faits parlent pour cette thèse...
                                                                              Quant à l’affaire Tapie, rien que pour ça, c’est la cour martiale qu’elle mérite.



                                                                                • marcqb 29 mai 2012 10:18

                                                                                  ce qu’on aimerait, c’est autant d’acharnement contre les banques (pour qu’elles abandonnent l’activité spéculative) que contre les Etats (pour qu’ils assainissent leurs finances)...


                                                                                  • yargo yargo 29 mai 2012 10:33

                                                                                    Bonjour,

                                                                                     

                                                                                    Je me souviens de Mme Lagarde qui pendant plusieurs semaines s’est permis de faire un tour du monde « payé par le contribuable français » dans un avion de la république afin de faire sa campagne auprès des pays pour sa candidature au FMI.

                                                                                    Je me souviens en pendant la crise se permettant de dire aux français qui peinaient à remplir de carburant leur véhicule de « se déplacer à vélo ».

                                                                                    Mme Lagarde en tant que directrice du FMI gagne par an l’équivalent de 3 ans de notre président de la république, hors prélèvements sociaux et impôts pour lui.

                                                                                    Je pense que c’est au peuple de reprendre le pouvoir, sortir de cette civilisation basée sur le féodalisme de nos oligarques qui nous assomment pour satisfaire leur extravagance. Reprendre la création monétaire, et ne rembourser aux banques que ce que nous leur devons. Les crédits engrangés par les états sont valorisés suivant le système de création monétaire qu’à concurrence de 10%, donc remboursons leur les 10%  soit 171.7 milliards et reprenons nos billes avec la banque de France. Si la Grèce faisait ce genre de manipulation « tout à fait plausible » mais pas aux yeux de l’union européenne ni du FMI, elle pourrait s’en sortir. Seul « hic » la volonté des investisseurs n’est pas que nous remboursions les dettes mais que nous continuions à payer des intérêts, ce qui les intéresse ce sont les intérêts et non pas une partie ou la totalité de la somme. Car les intérêts diminueraient. N’oubliez pas que cette dette est valorisée en argent par seulement 10% de cet engagement.

                                                                                     

                                                                                    Donc rien ne m’étonne de sa part … 


                                                                                    • Criseuro Criseuro 29 mai 2012 13:21

                                                                                      Bonjour Yargo,

                                                                                      « Je pense que c’est au peuple de reprendre le pouvoir, sortir de cette civilisation basée sur le féodalisme de nos oligarques qui nous assomment pour satisfaire leur extravagance. Reprendre la création monétaire, et ne rembourser aux banques que ce que nous leur devons ».

                                                                                      Je vous rejoins bien entendu sur ce point. Il s’agit là d’une décision éminemment politique qui consisterait à redonner à la Banque de France son pouvoir de créer de la monnaie en escomptant les titres de la dette publique afin de retrouver notre indépendance monétaire. Résoudre ce problème de la dette publique serait alors essentiellement une question technique et juridique.

                                                                                      Il suffirait d’abroger la loi du 3 janvier 1973 où l’article 25 stipule que « le trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France ». Article qui oblige donc le Trésor public à emprunter sur le marché à obligation moyennant le paiement d’un taux d’intérêt.

                                                                                      Quelques précisions utiles sur la Loi Giscard-Pompidou de 73 ?

                                                                                      http://www.youtube.com/watch?v=yYCqxIJfL1w&feature=g-user-c

                                                                                      Permettre à la Banque de France de financer directement son déficit public en créant de la monnaie afin d’acheter des titres d’emprunt d’Etat présuppose de sortir de la zone euro et de revenir au franc. Faut-il avoir peur de sortir de l’euro comme les médias ne cessent de nous le marteler ? Non, je ne le crois pas. Bien au contraire...

                                                                                      Quelques éléments de réponse sur la sortie de l’euro ?

                                                                                      http://www.u-p-r.fr/sortie-de-leuro/faut-il-avoir-peur-de-sortir-de-leuro

                                                                                      Car l’euro a t’il encore réellement un avenir ?

                                                                                      http://www.u-p-r.fr/actualite/europe/la-divergence-croissante-des-taux-appliques-prefigure-l-eclatement-monetaire

                                                                                      Cordialement.


                                                                                    • yargo yargo 29 mai 2012 14:16

                                                                                      Il faut aussi abroger le traité de Maastricht ainsi que celui de Lisbonne, qui reprennent aussi cette directive.

                                                                                      Dans la même idée je verrais bien Mr Valery Giscard d’Estaing assigné à résidence de la même manière que Le Maréchal Pétain pour « hautes trahisons » .

                                                                                      ·  Loi de 1973

                                                                                      ·  Emprunt de 1973 indexé sur l’or « 75 milliards de francs sur 15 ans remboursés plus de 90 milliards de francs en 1988.

                                                                                      ·  Traité constitutionnel Européen refusé par référendum en 2005 par les français et re-tricoté par Mr Sarkozy, qui lui a craché à la figure des français en le faisant voter par le parlement réuni à Versailles. Des amis de Mr Hollande ont aussi votés ce traité nous ayant fait passer du coup dans une dictature car il fallait les 3/5 du parlement.

                                                                                      Devons-nous graisser de nouveau la guillotine ? 


                                                                                    • Soi Même 29 mai 2012 12:28

                                                                                      Elle est la digne fille spirituelle de Lady Thatcher, un concentre d’égoïsme et de mauvaise foi !


                                                                                      • Denzo75018 30 mai 2012 09:54

                                                                                        Que d’amalgames et d’inexactitudes !

                                                                                        Le FMI n’est pas une Banque mais un fond alimenté par nombre de pays occidentaux. Ces fonds sont là pour aider les pays en difficulté pour redresser leurs finances grâce à des aides substantielles ! Comme toujours s’il y a des « droits » il y a aussi des devoirs et par conséquent des restructurations sont imposées pour ue ces mêmes fonds soient efficaces.

                                                                                        ainsi contrairement à ce que vous écrivez : Le FMI ne pressurise pas ces états afin d’engranger des milliards (Le FMI ne fait AUCUN PROFIT), mais pour initialiser des reformes en contre-partie qui n’ont jamais été initialisées ou sans succès !


                                                                                        • Criseuro Criseuro 30 mai 2012 12:43

                                                                                          @ Denzo75018,

                                                                                          « Que d’amalgames écrivez-vous » ! Mais où voyez-vous que le FMI serait une banque alors qu’il s’agit d’un Fonds ?

                                                                                          Le FMI (le « Fonds ») a été crée en juillet 1944, lors d’une conférence des Nations Unies tenue à Bretton Woods dans le New Hampshire. Les quarante-quatre gouvernements alors représentés à la conférence voulaient établir un cadre de coopération économique soi-disant afin d’éviter que ne se reproduise le cercle vicieux des dévaluations compétitives qui ont contribué à la crise majeure des années 30.

                                                                                          La mission affichée était alors d’encourager la coopération monétaire internationale, de veiller à la stabilité financière, de faciliter le commerce international afin de promouvoir une croissance économique durable, d’améliorer les niveaux de vie et de réduire la pauvreté. Beau programme en principe n’est-ce-pas ? Suite à la crise mondiale, le FMI a entrepris de clarifier et de rénover son mandat pour l’étendre à l’ensemble des questions macroéconomiques et financières ayant une incidence sur la stabilité mondiale.

                                                                                          Concrètement, il s’agit de mettre en place un système de surveillance qui n’a pas une vocation d’aide et de soutien équitable et désintéressée aux pays les plus vulnérables face aux crises financières systémiques. Car au travers d’évaluations régulières et obligatoires, le FMI ne se contente pas de prodiguer des conseils et des aides à ses 188 Etats membres mais le Fonds accroit son emprise permanente sur leur politique économique et financière. Comment ? En utilisant ses Fonds structurels afin d’accroitre son droit d’ingérence et sa main mise sur ces états. Le FMI exerce non seulement ce droit de surveillance et de contrôle mais aussi un chantage permanent parfois jugé insupportable.

                                                                                          Le groupe des vingt pays avancés et émergents a annoncé au G20 récemment des ressources de plus de 430 milliards de dollars. http://www.imf.org/external/french/index.htm 

                                                                                          Ce qui permettrait de doubler la capacité de prêt du FMI. Mais croyez-vous sincèrement que ce nouveau « pare-feu mondial » va profiter aux économies les plus en difficultés comme celles d’Afrique notamment ?

                                                                                          Dame Lagarde a déclaré : « Ces ressources seront mises à disposition pour la prévention et la résolution des crises et pour répondre aux besoins de financement éventuels de tous les pays membres du FMI. Elles ne seront utilisées que si elles sont nécessaires, et si elles sont utilisées, elles seront remboursées avec des intérêts ».

                                                                                          Voilà qui est clairement dit. A part ses « gaffes », elle a l’habitude ne ne pas mâcher ses mots.

                                                                                          Deux exemples dénotent de la politique de pression/ chantage/ injustice flagrante du FMI :

                                                                                          1/ Au Gana, un pays en voie de développement (qui en 1980 était considéré comme prometteur jusqu’à ce que le FMI et la Banque Mondiale n’interviennent en proposant leur « aide » sous la condition dite d’ajustement structurel) a été dépecé et privatisé avec l’implantation massive d’entreprises étrangères qui ont favorisé une politique fiscale avantageuse tout en laissant les populations encore plus pauvres et démunies.

                                                                                          Voir le reportage ci-joint plus qu’éloquent :

                                                                                          http://video.google.com/videoplay?docid=4584572542018047702#

                                                                                          2/ Autre exemple frappant du chantage permanent du FMI en Hongrie (tout comme en Grèce actuellement) où Viktor Orban a accusé le Fonds Monétaire International et l’UE de faire pression notamment sur une loi limitant l’indépendance de sa banque centrale et ce afin d’obtenir un prêt de 15 à 20 milliards d’euros. Evidemment une telle mesure a fortement déplu au FMI et à l’UE qui souhaitent garder une main mise totale sur un pays tel que la Hongrie et dont les vélléités de revoir l’indépendance de la Banque centrale ont été vues du plus mauvais oeil.

                                                                                          http://www.lepoint.fr/monde/hongrie-viktor-orban-accuse-l-ue-de-chantage-pour-l-attribution-d-un-pret-13-04-2012-1451336_24.php

                                                                                          La liste des « victimes » du FMI et de la banque mondiale pourrait s’allonger indéfiniment mais j’estime que ce petit échantillon est assez révélateur sur cette institution et sur les intentions profondes de ceux qui la dirigent. smiley

                                                                                           


                                                                                        • Denzo75018 30 mai 2012 13:34

                                                                                          Je dois reconnaître que vous maniez avec perfection l’Art de l’esquive et du « bavardage » !


                                                                                        • Gillesdd Gillesdd 30 mai 2012 10:20

                                                                                          Si les enfants du Niger se partagent une chaise pour trois pendant leur deux heures d’écoles et qu’il n’ont pas suffisemment à bouffer, c’est parce que la redistribution ne fonctionne pas. Combien de fortunes personnelles, dans le monde, sont suprérieures au budget du Niger ?


                                                                                          • lloreen 3 juin 2012 09:37

                                                                                            La vérité sort de la bouche des enfants.
                                                                                            Si quelqu’un a l’adresse mail de Lagarde il peut lui envoyer le lien...

                                                                                            http://www.youtube.com/watch?v=Wkv9ZYfk7fs&feature=player_embedded


                                                                                            • lloreen 3 juin 2012 11:06

                                                                                              Le FMI n’a AUCUN fondement légal.Comme moult institutions qui sont autant d’organes privés servant les SEULS intérêts de l’oligarchie financière, cette bande mafieuse de psychopathes arrogants, incompétents et maléfiques.


                                                                                              • lloreen 3 juin 2012 11:13

                                                                                                La solution telle qu’elle est mise en pratique par des personnes de plus en plus nombreuses aux quatre coins du monde :

                                                                                                http://vahineblog.over-blog.com/article-changement-de-paradigme-mouvement-incroyables-commestibles-105336153.html

                                                                                                Lagarde et ceux de son espèce sont un phénomène en voie de disparition.Il suffit pour cela d’éteindre sa télévision, d’ignorer ces pseudos experts, conseillers, directeurs, .,« représentants »etc... et de (re) prendre tout simplement sa vie en mains.
                                                                                                S’associer avec ceux qui partagent la même vision d’un monde débarrassé de ces vampires.


                                                                                                • BA 3 juin 2012 21:22

                                                                                                  Le vieux spéculateur Charles Gave écrit un article inquiétant :

                                                                                                   

                                                                                                  Samedi 2 juin 2012 :

                                                                                                   

                                                                                                  Chers amis Lecteurs,

                                                                                                   

                                                                                                  Il n’est pas dans mon habitude de partager le fruit des recherches internes de Gavekal, cependant il me semble que nous sommes aujourd’hui face à une des pires paniques financières de l’Histoire. Ainsi, et comme nous avons tissé des liens, voilà ce que je pense des positions à prendre pour ceux que cela intéresse.

                                                                                                   

                                                                                                  Derrière cette panique, on trouve la fin de l’Euro et la politique monétaire désastreuse des Etats-Unis, ainsi que la résultante des capitaux fermés de la Chine. Nous sommes dans la dernière travée avant la panique totale.

                                                                                                   

                                                                                                  De là, l’étape d’après devrait être :

                                                                                                   

                                                                                                  1/ La chute des prix du pétrole et des matières premières (Enorme levier sur ces deux axes).

                                                                                                   

                                                                                                  2/ C’est également le moment pour acheter des obligations de sociétés corporate comme ce fut le cas après la grande dépression, après Pearl Harbor, après Lehman, sur la base de la valeur réelle.

                                                                                                   

                                                                                                  3/ Des actions également, qui est le seul scénario apportant de la valeur, si et seulement si nous n’entrons pas dans une dissolution compléte du monde financier tel que nous le connaissons.

                                                                                                   

                                                                                                  4/ Des achats de Dollars US (bien répété par tous normalement)

                                                                                                   

                                                                                                  5/ Quiconque conserverait des obligations d’Etats depuis les trois derniéres années ne devrait pas s’attendre à la moindre rémunération, et ce pour les années à venir.

                                                                                                   

                                                                                                  Je crois sincérement, de toute mon expérience, que nous sommes à la veille d’une panique magistrale.

                                                                                                   

                                                                                                  Charles Gave.

                                                                                                   

                                                                                                  http://institutdeslibertes.org/2012/06/02/point-financier-du-2-juin-2012/


                                                                                                  • Dominique TONIN Dominique TONIN 3 juin 2012 21:49

                                                                                                    De DSK, ancien directeur du FMI, à LAGARDE, on peut affirmer que ce poste ne rend ni intelligent, ni humain ! Il aurait même tendance à « détruire » ! Je dis ça pour le prochain !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Criseuro

Criseuro
Voir ses articles







Palmarès