• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Comment l’Union Européenne a imposé les maïs OGM à la (...)

Comment l’Union Européenne a imposé les maïs OGM à la France

C’est une histoire édifiante qui illustre bien le fonctionnement de l’Union Européenne.

Tout commence à la commission européenne. Celle-ci, pour des raisons qu’on ignore mais derrière lesquelles de mauvaises langues ont vu un soupçon de lobbying, décide d’autoriser la commercialisation du maïs OGM (Organisme Génétiquement Modifié) Monsanto.

Pour cela, elle doit obtenir l’aval du conseil des ministres de l’agriculture des 28 pays membres. Elle réunit donc ce conseil et présente son projet. Rendons hommage à la France qui s’est bien battue pour rejeter cette proposition. S’en suivit un vote des ministres qui a dégagée une majorité de votes contre.

Oui mais, le vote de ce conseil se fait à la majorité qualifiée, c’est à dire que chaque état a un nombre de voix qui correspond à son poids démographique. Plus précisément, pour qu’une décision soit adoptée, elle doit l’être par 72% des états-membres représentant au moins 65% de la population, avec une minorité de blocage d’au moins quatre états représentant 35% de la population. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

Et là il y a un hic : le non n’obtient pas la majorité qualifiée, ni le oui d’ailleurs. C’est comme si le conseil s’était abstenu : ni pour, ni contre.

Pendant ce temps, le parlement européen, qui a eu vent de l’affaire, décide de s’en saisir. Effectivement, la commission n’est obligée de saisir le parlement européen (codécision) que dans certains domaines comme la culture ou l’environnement, mais pas pour l’agriculture qui, comme chacun sait, n’a rien à voir avec l’environnement.

S’ensuit un débat puis un vote qui dégage une majorité de non. La commission en prend acte, mais rappelle que dans ce domaine, le vote du parlement n’est que consultatif.

A la même époque, des sondages sont réalisés dans la plupart des pays de l’union, qui montre clairement que la majorité des européens sont opposés aux OGM.

Résumons-nous :

  • une majorité de pays est contre mais ce n’est pas suffisant pour constituer une décision
  • une majorité de députés européens est contre mais leur avis n’est que consultatif
  • Les peuples européens sont en majorité contre mais qui les écoute ?

Dans un système démocratique, cela aurait dû suffire pour que la commission retire sa proposition. Mais que croyez-vous qu’il arriva ? La commission l’a maintenue en vertu des traités européens qui lui en donnent le droit. Cette proposition s’applique alors à tous les états sans discussions. Dans les institutions européennes on a une curieuse conception de la démocratie…

La France s’est donc vue dans l’obligation d’accepter d’importer du bon maïs Monsanto, tant pour l’alimentation animale qu’humaine, maïs que vous retrouverez dans votre assiette que cela vous plaise ou non, directement ou indirectement.

Pour l’instant la France fait de la résistance sur la culture de ce maïs sur son sol mais elle en paye le prix lourd. En effet, tout retard dans la transposition d’une directive européenne entraîne des pénalités financières très lourdes. Combien de temps pourra-t-elle tenir, et le prochain gouvernement en aura-t-il la volonté ?

Dans ses mémoires, Jacques Delors qualifiait l’UE de « despotisme éclairé ». C’est sûr, c’est plus acceptable qu’une dictature aveugle, on se demande juste : éclairée par qui ? Cette histoire montre bien que ce n’est pas par les peuples.

Et cela ne va pas s’arranger puisqu’avec l’adoption du traité de libre-échange avec le Canada, les Etats-Unis pourront, via l’accord de libre-échange qu’ils ont avec leur voisin du nord, venir tranquillement déverser leurs produits chez nous.

Bon appétit.

Post-scriptum : les institutions européennes sont nombreuses et complexes et il convient de bien distinguer l’Europe et l’Union Européenne :

  • l’Europe comprend des institutions inter-gouvernementales comme l’OSCE ou le Conseil de l’Europe (dont fait partie la Russie). C’est l’Europe qui nous a donné Airbus et Ariane, par exemple.
  • L’Union Européenne est une institution proto-fédérale composée entre autres du conseil, du parlement et de la commission. C’est l’Union Européenne qui nous a donné le maïs OGM, la loi Macron ou la loi El-Khomri.

Sortir de l’Union Européenne, contrairement à ce que vous pourrez entendre, ce n’est donc pas quitter l’Europe. Une précision bien utile en cette période électorale.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 18 avril 09:28

    En effet quitter l’Union Européenne n’est pas quitter le Conseil de l’Europe !

    Merci de le souligner



      • Leonard Leonard 18 avril 10:17

        @quid damned

        Stop spam ta merde ?


      • quid damned quid damned 18 avril 10:25

        @Leonard
        jugement hâtif, la passion t’aveugle. Détends-toi.


      • Leonard Leonard 18 avril 10:33

        @quid damned

        Comportement contreproductif... Pire que moi quand je m’excite...
        Tu spams la même vidéo partout mec... Je te connais pas, je me dis que ce mec veut m’imposer son idée en faisant comme Goebbels : un mensonge répété mille fois devient une vérité


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 avril 10:35

        @Leonard

        Regardez la vidéo avant, lol ^^


      • quid damned quid damned 18 avril 10:44

        @Leonard
        Je ne la spam pas partout, je l’ai posté sur 3 fils qui ont un sujet en commun.
        Et tout le monde ne va pas forcément lire les 3 sujets. Et comme je trouve cette vidéo très intéressante je la partage. Ceci dit je comprends ta méfiance, j’en ferai peut-être autant, sauf que je regarderai ce dont il s’agit avant de crier au spam.
        Je le répètes détend-toi j’ai la conviction que tu sers une noble cause.
        Bonne journée, bon courage.


      • Deepnofin Deepnofin 19 avril 14:23

        @quid damned Vous faites bien de la partager, elle vaut ce coup cette vidéo, bonne réflexion et bons arguments... Y’a qu’à voir le ratio like/dislikes... forte opposition des Insoumis ^^


      • Bartneski Bartneski 18 avril 14:26

        Il est temps de changer d’Ere :



        • Sozenz 18 avril 17:32

          ben combien de fois il faudra expliquer qu il faut sortir de L’ EU ; ce n est pas la paix , ce n est pas l amélioration sociale . c est l esclavage . la dictature la guerre et la mort à grand feu ou à petit feu ..
          https://www.youtube.com/watch?v=rFTbIGahzhU

          de Plus ils ne seront pas poursuivi par la loi immunité totale .. ... c est hallucinant, l’ UE peut faire ce qu il veut en quelque sorte . SI SI ....
          De la pure dictature .


          • Martha 19 avril 09:30

             

             @Sozenz :

             ++++

             Il faut sortir au plus vite de cette dictature.

             Nous en avons la possibilité dans 5 jours.
             
             Il ne faut surtout pas rater cette occasion qui ne se reproduira peut-être plus. Un seul candidat, sur les 11 qui se présentent, nous en donne la possibilité.

             Et cela le plus légalement qu’il soit et de façon toute simple : il suffit de mettre son bulletin dans l’enveloppe puis de la mettre dans l’urne.


          • zygzornifle zygzornifle 18 avril 17:39

            grâce a des enveloppes bourrées de biftons dont nos politiques raffolent ......


            • Marc Chinal Marc Chinal 18 avril 18:30

              @zygzornifle
              les électeurs aussi en raffolent ! Pour qui votent-ils ? Généralement, pour ceux qui leur promettent le plus de fric à la fin du mois !
              smiley

              Vivement la suite.


            • sirocco sirocco 18 avril 23:23

              @zygzornifle

              « grâce a des enveloppes bourrées de biftons dont nos politiques raffolent ...... »

               
              Avec cette précision que les commissaires européens, abonnés à ces enveloppes rembourrées, ne sont pas des politiques élus mais des technocrates désignés.
              Désignés par qui, d’ailleurs ? Par les milieux financiers ? Par les multinationales ?...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 07:04

              @sirocco
              Les Commissaires européens adorent « les portes tournantes » ! Ils passent de la Commission aux entreprises privées, à qui ils apportent leurs connaissances des arcanes de Bruxelles.


              La Commission européenne ne s’intéresse pas du tout à ce que souhaitent les peuples, elle passe 90% de son temps avec les lobbies industriels !

              Les peuples sont représentés au Parlement européen mais il ne donne qu’un avis consultatif !
              Alors que Bruxelles est la 2e place mondiale pour les lobbies, après Washington.

            • GetREDy 20 avril 13:02

              @zygzornifle


              Et s’il n’y avait que ca. Et pas seulement pour les politiques !!!... Car á Bruxelles, ce ramassis de corrompus jusqu’á la moelle ont droit á toutes les largesses possibles, et on ne peut surement pas vous cacher que ces groupes d’influence qui y grouillent ont largement de quoi arroser tout ce beau monde.

              Toute la panoplie y est pour faire accepter sans broncher les désiratas de cette bande de cafards. Ca va des Gueuletons cinq étoiles á gogo, aux vacances aux Seychelles pour toute la smala, cures thermales á l’année, thalassotéripoux, et j’en passe......

              On pourrait měme avancer jusqu’á quelques petites cures de désintox, par ci par lá, pour ceux qui laissent trainer derriere eux des traces de coke, de celles que l’on a relevé dans les chiottes du parlement il n’y a pas si longtemps, si vous vous rappellez. 
              Je vous dis,.....toute la panoplie.

            • GetREDy 20 avril 13:16

              @GetREDy


              Et ensuite on vient s’étonner que certains ont des dossiers bien garnis pour mettre au garde á vous tous ceux qui ont leurs fonds de culottes pas tres reluisants. Ca aide !

            • Marc Filterman Marc Filterman 23 avril 17:53

              @zygzornifle
              Il est d’ailleurs intéressant de noter qu’aucun candidat n’a parlé de la lutte contre la corruption, ce n’est dans aucun programme. Quant aux conlits d’intérêts ceux qui abordent le sujet, c’est pour mieux masquer leur implication.


            • Remosra 23 avril 18:05

              @Marc Filterman
              Pourquoi croyez vous qu’un candidat veuille remettre dans la constitution « la haute trahison » !?
              Celle là même qui a été retirée par Sarkozy...


            • Alain 18 avril 19:44

              Dans la lutte contre les OGM, ce n’est pas vraiment à la France qu’il faut rendre hommage comme le dit l’article, c’est au mouvement des Faucheurs Volontaire à qui il faut rendre hommage. Les dirigeants français devant le front du refus n’a pas eu d’autres choix.

              Si on peut dire une chose à Quid Damned, c’est que dans le mouvement des faucheurs volontaires, la gauche classique ne brillait pas. On trouvait des mouvements autonomes, des mouvements libertaires, des citoyens lambda et beaucoup de verts, mais le PC et le PS, nada. Le Ps est trop scientiste pour s’être opposé aux OGMs et le PC, c’est comme d’habitude, il accroche le mouvement quand la mayonnaise a pris pour pouvoir dire : c’est grâce à moi. Alors, ton Mélenchon....


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 22:06

                @Alain
                Ce sont surtout les Français qui n’en veulent pas !


              • leypanou 19 avril 18:05

                @Alain
                On trouvait des mouvements autonomes, des mouvements libertaires, des citoyens lambda et beaucoup de verts, mais le PC et le PS, nada. : est-ce qu’il y avait des gens de l’UPR ?

                Je ne pose pas la question pour le FN et les LR car je connais la réponse.


              • Alain 19 avril 19:33

                @leypanou
                Ca y’est... Ca va être de la faute à l’UPR... En ce temps là, l’UPR était un tout petit parti pour ne pas dire un parti inexistant sur la scène donc on ne peut pas leur reprocher leur non-présence.
                Quand on faisait signer des pétitions par contre, il y avait un peu de tous les horizons sauf les votants ps qu’on détectait assez rapidement parce qu’il disait toujours que la science c’est l’avenir et aqu’il ne fallait pas freiner la science. Je me rappelle même de deux endroits où on faisait signer des pétitions et où on avait des points d’information et où on s’est fait sortir rapidos par les flics municipaux sous les ordres de la clique Ps qui tenait la ville.
                Le PC, eux, on ne les voyait pas. Pour eux, la guerre des OGM c’était la guerre du bio donc des trucs pour les bobos. Le PC, c’est un parti productiviste qui défend la malbouffe et les supermarchés parce que çà fait manger les pauvres à pas cher.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 avril 20:16

                Merci pour cet article, qui montre bien qu’il s’agit d’une dictature des lobbies qui ne dit pas son nom.


                Quelques remarques :
                 - Une fois que la Commission a décidé ce qui était bon pour les lobbies, elle pond une directive que chaque Etat doit transcrire dans son Droit National.
                Et cette transcription doit être faite mot à mot ! Pas question d’y introduire quelque fantaisie qui nuirait aux lobbies, et défendrait sournoisement l’intérêt général.
                Anne Marie le Pourhiet, Constitutionnaliste, explique à la fin de la vidéo comment cela se passe.

                - Mais il arrive que les gouvernements fassent de la résistance, et refusent de transcrire la directive. Par exemple, la France a tardé à transcrire une directive sur les OGM : cela a coûté aux contribuables une amende de 10 millions d’euros !
                ça, c’est pour ceux qui croient que l’ UE, c’est « open bar », et qu’on fait ce qui vous chante ...

                - Sur Airbus, il ne s’agit pas d’une réalisation européenne, comme le chante Dupont Aignan depuis des années, mais d’une coopération internationale, avec la Chine, les USA etc


                • Thorgal38 19 avril 00:05

                  @Fifi Brind_a La Cour européenne de Justice nous a administre une amende de 10 millions d’euros, puisque de 2001 jusqu’à Juin 2008, nous n’avons pas respecté une directive européenne sur le contrôle de la dissémination, autrement dit, sur le contrôle des champs OGM en plein air susceptible de laisser voltiger un peu partout leur pollen. C était une question de santé publique


                • Thorgal38 19 avril 00:14

                  @Fifi Brind_acier

                  Dire qu Airbus est bien un projet européen et ne doit rien aux Chinois et américains. Il a été créé par un accord inter gouvernementale. Si Airbus a maintenant des usines en Chine ou au USA , c est du la mondialisation. C est comme Boeing qui utilise des pièces de différents pays européens.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 07:08

                  @Thorgal38
                  La Commission est bel et bien responsable ! C’est elle qui a l’initiative des lois, qui veille à les faire appliquer et qui est gardienne des Traités.
                  Ses compétences sont de trois ordres :

                  • Pouvoir d’initiative législative : la plupart des actes législatifs du Conseil (Conseil des ministres) exigent au préalable une proposition émanant de la Commission. Le Conseil ne peut amender une proposition qu’en statuant à l’unanimité, la Commission peut modifier sa proposition tant que le Conseil n’a pas statué. Toute proposition de la Commission doit se justifier au regard du principe de subsidiarité. Concernant la PESC, la Commission peut soutenir le haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité lorsqu’il soumet une initiative au Conseil (art. 30 TUE).
                  • Gardienne des traités : la Commission veille au respect et à l’application du droit européen et du droit dérivé (règlements, directives, décisions) sous le contrôle de la CJUE. Elle s’informe, prévient et sanctionne les États membres en cas de non-respect des traités européens. Elle peut saisir la Cour de justice de l’Union européenne si l’État ne suit pas l’avis qu’elle lui a préalablement envoyé.
                  • Pouvoir d’exécution : la Commission est, par délégation du Conseil, l’organe d’exécution des politiques et des actes adoptés par le Conseil. Elle exécute le budget, gère les politiques communes et les Fonds européens. Le Conseil contrôle son activité au moyen de différents comités, plus de 200 (procédure de comitologie).

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 07:12

                  @Thorgal38
                  Airbus a été créé par un accord intergouvernemental international, et pas européen !


                • Thorgal38 19 avril 08:15

                  @Fifi Brind_acier C est un consortium européen. Sa création à bien été initié entre pays européens. Citez alors d autres pays non européens dans ce consortium ?


                • Thorgal38 19 avril 10:22

                  @Fifi Brind_acier C est un consortium européen. Sa création à bien été initié entre pays européens. Citez alors d autres pays non européens dans ce consortium ?


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 avril 20:57

                  Bonjour,
                  .
                  Voici une conférence avec Régis Chamagne, vidéo qui duré moins de 12 minutes.
                  Il explique le fonctionnement des instances européennes avec un exemple concrét le maïs OGM TC-1507 de la société Pioneer - USA
                  https://www.youtube.com/watch?v=TR2EiJaIXCE


                  • Thorgal38 18 avril 23:05

                    Mais c est malheureux. Vous le dites vous même que vous ne comprenez pas le fonctionnement du processus de décision et vous donnez votre avis... Regardez à quel moment du processus législatif cela correspond. On était dans la partie technique de son implémentation. Si on discute de son implémentation, c’est quelle a déjà été votée par le conseil et le parlement.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 avril 07:14

                      @Thorgal38
                      Le Parlement ne donne qu’un avis consultatif, et quand le Conseil dit non, la Commission dit oui.
                      Si vous appelez cela de la démocratie, c’est que nous ne mangeons pas les mêmes rillettes !


                    • Thorgal38 19 avril 08:05

                      @Fifi Brind_acier

                      Le problème c est que le conseil n a pas dit non. Il n y a pas eu de majorité car des pays se sont abstenus de voter. Et en absence de majorité, la commission doit décider. La commission veut changer ses règles et empêcher les pays de se défausser car ceux qui se sont défausses savaient qu en faisant cela ils laissaient la responsabilité de la décision à la commission.



                      • Spartacus Spartacus 19 avril 08:36

                        Oh lalalalalal.

                        Vous allez manger du Maïs OGM.
                        Vous allez mourir la semaine prochaine dans d’affreuses souffrances. 
                        Quelle horreur.
                        C’est bien connu, les cimetières sont jonchés de stèles marquées « mort par gourmandise de petits pois OGM »La résistance aux changements une France qui vit dans la peur et refuse de prendre conscience que tout change et se remettre en question face aux évolution qu’elle refuse de comprendre....

                        Les OGM en faisant pousser là cela ne pousse pas, en produisant du riz plus riche en vitamines en évitant l’attirance de moustiques a déjà sauvé des millions de personnes de la mort de famine et régions désertiques, en en ayant aucun sur la conscience....

                        Depuis que l’homme existe il a génétiquement modifié les plantes. Les OGM sont juste une méthode plus élaborée et fiable que le croisement au hasard. 

                        Quel combat d’arrière garde !
                        On croirait les vendeurs de bougie se plaindre de l’arrivée de l’électricité.

                        • Martha 19 avril 10:00

                          @Spartacus

                           « Quel combat d’arrière garde ! »

                           Détrompez-vous !

                           Les Russes ont fait un choix très positif :
                           ils ont interdit, chez eux, l’usage dans leur cultures et d’importer pour l’alimentation humaine et animale ces saletés, dont on a nul besoin.

                           Un conseil :
                            => suivez de prés « l’affaire Séralini », c’est très simple à faire par internet, vous mesurerez la puissance des lobbies dans le formatage de l’opinion.
                           Voilà que Bayer et Monsanto ont rassemblé leur puissance commerciale, cela va être coton !

                           Ce combat n’est en rien d’arrière garde.
                           C’est l’argument marqueur de la dictature de la C.E.
                            => l’auteur de cet article fait bien de le souligner, à cinq jours de ces élections Présidentielles si importantes et déterminantes pour notre avenir : ce diktat de la Commission Européenne, au mépris du choix des peuples européens est insupportable.

                           C’est une des raisons majeures pour lesquelles, à mon avis, le vote pour François Asselineau s’impose.


                        • samuel 19 avril 10:15

                          @Spartacus

                          « Depuis que l’homme existe il a génétiquement modifié les plantes. Les OGM sont juste une méthode plus élaborée et fiable que le croisement au hasard. »

                          C’est justement tout l’inverse. Le croisement s’effectue « au hasard » mais un hasard dirigé par la sélection de plantes d’intérêt. Ce processus n’affecte en rien les systèmes de contrôle génétique qui font que la plante sera viable et saine. Il ne permet pas l’introduction d’un gêne étranger mais simplement la sélection de gênes mutés !

                          La méthode OGM permet effectivement à coup sûr d’obtenir ce que l’on veut (résistance, rendement, ...) mais au prix d’une énorme incertitude sur les « effets de bords » de l’introduction d’un gêne étranger. 

                          Car ce que les non-scientifiques ne savent pas, c’est qu’il y a bien plus que des « gênes » dans l’ADN... promoteur, terminateurs, système d’empaquetage de l’ADN, contrôle de l’expression...

                          Il y a 10 ans, les scientifiques découvraient tout juste les miRNA... 



                        • Spartacus Spartacus 19 avril 11:08

                          @Martha
                          Seralini.....Un comique qui fait des études à charge totalement débiles pour bobo coco en mal de méchant groupe américain a combattre.


                          Il fait boire du désherbant pur à des rats et constate qu’ils sont malade....Quelle étude scientifique.
                          On nage dans le ridicule, par contre les millions de personne qui se nourrissent avec les bienfaits des OGM en Inde, eux sont bien réels.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires