Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Corruption : le salaire des irresponsables

Corruption : le salaire des irresponsables

La Tribune de Genève du 30 janvier 2008 a publié un article de Marc Bretton consacré aux rémunérations des dirigeants des entreprises genevoises publiques ou subventionnées par l’Etat. Pour apprécier ces chiffres à leur juste valeur, il faut avoir à l’esprit le fait que le gouvernement genevois, affectant hypocritement d’être préoccupé par la situation des finances publiques, a refusé des augmentations salariales aux fonctionnaires, supprimé la gratuité de l’assistance juridique aux plus démunis et même diminué le montant de l’aide sociale que reçoivent les plus démunis. Les retraités ont perdu des avantages dérisoires. L’état des finances publiques était également invoqué pour « justifier » le manque d’infirmières dans les hôpitaux. Dans le même temps, on jetait l’argent par les fenêtres au profit de quelques dirigeants d’entreprises et des petits copains politicards nommés aux conseils d’administration de ces entreprises.

L’article de Marc Bretton se base sur un rapport de la Cour des comptes genevoise. Selon ce rapport, le président du conseil d’administration des Hôpitaux universitaires genevois, un politicard local, « nommé courant 2006, il aurait dû percevoir l’équivalent de 7 5000 francs suisses pour 30 % d’activité s’il était entré en fonction dès janvier ». Le président du conseil d’administration des Services industriels genevois - fourniture du gaz et de l’électricité -, un autre politicard local, « aurait gagné au total plus de 374 011 francs suisses en 2006, alors que lui-même annonçait 368 000 francs suisses à la presse ». Le président de l’Hospice général - le service social genevois - reçoit 120 000 francs suisses pour un taux de travail estimé entre 20 % et 30 %, ce qui correspond à « un salaire annuel de 400 000 à 600 000 francs suisses ». L’intéressé se prétend incapable d’indiquer quel est son taux d’activité réel. Le directeur de l’Aéroport international de Genève est payé 321 000 francs suisses. Le directeur des Hôpitaux universitaires genevois est payé 340 000 francs suisses. Le directeur de l’Hospice général reçoit 226 000 francs suisses. La directrice des Transports publics genevois a reçu 361 000 francs suisses. « Pourquoi ces différences ? C’est que la Cour des comptes a ajouté au salaire de base les indemnités diverses et certains avantages en nature, comme un abonnement annuel aux TPG ou de grassouillettes indemnités de fonction. »

Les membres des conseils d’administration - un politicard de chaque parti désigné en fonction de critères de copinage - reçoivent 8 190 francs suisses par an aux Hôpitaux universitaires genevois. Les membres du conseil d’administration des Services industriels genevois gagnent bien davantage, car ils siègent également aux conseils d’administration d’autres sociétés liées aux Services industriels genevois. « Les rémunérations totales du conseil d’administration des Services industriels genevois, président compris, se sont montées à plus d’un million de francs suisses en 2006. La Cour note que, pour 2004-2006, les administrateurs concernés se sont partagé 1,1 million de francs suisses de jetons de présence, dont 531 000 francs suisses pour le président et 366 000 francs suisses pour le vice-président. Enfin, la retraite des conseillers d’Etat - ministres cantonaux - représente un supplément salarial de 160 000 francs suisses par an. »

C’est cette arrogante mafia d’opportunistes politicards que les médias locaux nous présentent régulièrement comme des altruistes dévoués au bien public.

Frank BRUNNER


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 1er février 2008 09:48

    En France,les médias nous parlent des disfonctionnements des ascenceurs à Paris mais personne ne nous parle des appels d’offres bidon que Alain Juppé et J CHIRAC avaient lançé quand il géré la Mairie de Paris

    Rappelons nous que les entretiens des ascenceurs n’avaient pas pu etre fait,car les pots de vins versés par les entreprises ne permettaient plus de faire de l’entretien de qualité

     


    • RilaX RilaX 1er février 2008 11:06

      Et en france toujours, alors qu’on nous dit que les caisses sont vides on voit notre président s’augmenter de 170% (240% diront certains), en oubliant pas qu’il touchera ce salaire a vie contrairement a ses ministres ; et on fait des cadeaux aux plus riches (bouclier fiscal, projet de loi visant a depenaliser le droit des affaires...) , tout en ponctionnant toujours aux plus démunis : franchise medicale, franchise sur les boites de medicaments, projet de loi de la TVA sociale (repoussé certes pas pas enterré)...

       

      Lerma, un commentaire a ce propos peut etre ?


    • Christoff_M Christoff_M 1er février 2008 14:29

       sous Chirac et Mitterrand les frais n’étaient pas déclarés les salaires non plus, vous ne vous etes pas indignée a l’époque des voyages en boeing avec délégation fournies pour aller faire des chasses au Gabon !!

      les caisses noiresexistaient partout et surtout la plupart des rédacteurs en chef de journaux étaient invités et hébergés au frais de la princesse.... on comprend l’agressivité de la presse actuelle, on a taillé dans les subventions et dans les distributions de cadeaux..... pas mal de journalistes habitué aux grandes faveurs de l’ex monarchie et au club med des ex monarchies, font la gueule maintenant....

      je n’aime pas spécialement Sarkozy mais je préfère quelqu’un qui se montre et qui prend les moyens offert par un ami industriel plutot que quelqu’un comme ses prédecesseurs qui se camouflait qui invitait largement pour se farcir avecdes délégations en centaines de personne les plus grands hotels de la planete en catimini....

      je note aussi que la candidate ROYAL se fait construire des nouveaux bureaux de 150m2 en plein centre de Paris avec en sponsor des labos pharmaceutiques et la pas de problème personne ne bronche, pas un mot dans la presse française !! qui est de mauvaise foi et totalement intégriste....

      moi je critique le train de vie en général de la nouvelle classe politique qui se comporte comme des nouveaux riches.... les ascenceurs sont toujours en panne à Paris, Chirac n’est plus la mais on ne parle pas de hauts responsables qui restent dans l’ombre....

      si on veut connaitre le salaire de SArkozy, je vous rappelle que mr De Villepinte touchait plus que le président en tant que premier ministre, c’était un des plus chers payés d’Europe !!

      et j’aimerais bien que Mme Royal qui se dit pres du peuple nous affiche ses salaires etprimes diverses.... je n’ai pas vu un président de région réagir à l’augmentation affichée de Sarkozy, vous savez avec la décentralisatuion, les régions ont beaucoup, beaucoup d’argent, il n’y a qu’a voir les travaux engagés dans certaines grandes villes provinciales.... est ce que les chiffres sont affichés ???

       


    • RilaX RilaX 1er février 2008 15:06

      je réagis sur 2 choses :

      - tout d’abord le salaire : je suis d’accord, c’est mieux que tout soit declaré ... Mais on nous à deja fais le coup à la derniere presidentielle avec chirac qui s’augmente pour "régulariser" des enveloppes, et 5 ans après rebelote. Ce n’est pas parcequ’ils le disent que les caisses noires ont disparu, je n’ai plus confiance. De plus, le premier ministre est trop payé par rapport au président ? Il fallait donc baisser son salaire, plutôt que d’augmenter aussi substentivement celui du président (qui je le répete le touche à vie ...) surtout quand on nous dis que les caisses sont vides. Notez, je n’avais rien contre une augmentation du président, mais pas une augmentation aussi conséquente. Pas quand les caisses sont vides. Et pas sans rappeler que, lui, touche son salaire à vie (oui je sais je me répète, mais ca ne semble pas bien rentrer).

      - quand aux moyens offerts (déjà le yacht pour les vaccances c’est limite, mais alors le jet pour les deplacement officiels alors qu’il a la possibilité d’avoir 3 avions (un gros et 2 jets) qui sont là pour ça c’est trop) par un industriel, je suis tout simplement scandalisé (je joue les vierge effarouché je sais), mais accepter des cadeaux d’un industriel dépendant de commandes de l’etat, ça a un nom : corruption. Alors qu’il le fasse au grand jour, grand bien nous fasse. Mais que personne ne trouve rien à redire est tout simplement hallucinant. Et nous, enfin quand je dis nous, je veux dire le peuple dont je fais partie, comme des ravis bienheureux, on applaudit des 2 mains et on en redemande !

       

      Grace a la droite francaise et a notre président, nous faisons un grand pas en avant ... mais il y a un gouffre juste devant.


    • Bigre Bigre 1er février 2008 16:49

      Tous ces cadeaux sont évidemment de la corruption.

      De plus, cadeau = un inspecteur des impots devrait en évaluer la valeur et les introduire dans la déclaration fiscale de l’intéressé. C’est ce qui se fait pour les salariés qui bénéficient d’avatages en nature !

      La "transparence" sur ce salaire permet de cacher bien d’autres magouilles et conflits d’intérets. 

      Je sens venir un coup tordu à la Schroeder (Allemagne), une reconversion fort opportune de VRP d’AREVA par exemple ...

      Tout ça avec le sourire et sans vaseline !


    • Gilles Gilles 4 février 2008 15:40

      Rilax

      " quand aux moyens offerts (déjà le yacht pour les vaccances c’est limite, mais alors le jet pour les deplacement officiels alors qu’il a la possibilité d’avoir 3 avions (un gros et 2 jets) qui sont là pour ça c’est trop)"

      Mais tu oublies que même si Sarko voyage sur air Bolloré, aux frais de Bolloré, les dizaines de gardes du corps, les journalistes, les autres invités amis (comme les Balkani, ces repris de justice) et LES BAGAGES eux voyagent aussi en avion aux frais de la France d’en bas (pour Malte je crois que les bagages pour un simple week end ont eu droit à un avion pour eux seul...mais à vérifier)....sans compter l’avion présidentiel qui suit pour que Sarko puisse revenir en France de suite si nécessaire (tient, comme pour l’enterrement de Lustiger...sarko a pris l’avion de ligne mais l’airbus présidentiel a suivit...à vide...comme quoi c’était que de la com que vous avez payé sur vos impôts)

      C’est encore pire que ce que tu crois !

      Pour répondre à Christoff, Ok avant c’était déjà la gabegie (et ça m’a offusqué autant), ce qui n’excuse en rien l’actuelle, surtout que ces gens sont des donneurs de leçons qui prétendent être modestes et demandent aux autres de plus travailler, traite la France de fainéante et stigmatisent les soit disants profiteurs, pauvres. Ils affichent leur pognon, profitent de celui de la nation sans honte (budget de l’Elysée..fois combien cette année ?)


    • Christoff_M Christoff_M 5 février 2008 03:19

       ce qui me gene c’est la focalisation sur SARKOZY alors que le problème concerne plutot une tranche d’age de politiques ou d’hommes d’affaires issus du meme moule, ils s’affichent de droite , de gauche , du modem mais moi je ne vois qu’une classe bourgeoise de gens qui s’étalent des qu’ils ont un poste en vue des qu’ils réussissent un peu, qui s’étalent dans les émissions de service public pour raconter leur vie....

      je trouve ça indécent, j’appelle ça l’attitude club med, nouveaux riches parvenus, et pour rien au monde je n’aurais envie de cotoyer des mileux de pouvoirs pareils..... je ne comprends meme pas qu’on en parle autant et qu’on se focalise la dessus........ j’ai assisté pendant des années à des réunions d’organisation et de management, cela m’a vraiment vacciné pour avoir envie de faire autre chose dans ma vie...

      mais pour ce qui est des marchés, des frais etc, rien ne change si ce n’est qu’on en parle plus ouvertement...

      et un certain mr Bouton est mis en examen ce qui n’était pas le cas il y a quelques années avec Chirac Pasqua et la franceafrique héritée de Mitterrand....il me semble qu’on parle pls de Bolloré que de Bergé....

      et les présidents de région, la motus, Mr Huchon ou Pasqua ont déja été mis en examen mais sans plus !! et ROYAL se montre toujours comme exemplaire en filtrant et en attaquant tout ce qui ne la montre pas comme une héroine.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès