Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Crise bancaire et modèle européen

Crise bancaire et modèle européen

La crise financière mondiale remet en cause le modèle européen. Les Institutions de l’Union peuvent-elles répondre à la situation du moment ? Pas sûr...

L’Union européenne n’est pas adaptée pour lancer un plan de sauvetage du système bancaire, à l’image de celui qui est en route aux Etats-Unis d’Amérique. Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet l’a expliqué, ce jeudi 2 octobre. M. Trichet souligne notamment que l’Europe n’a pas de réponse adéquate parce qu’elle n’a "pas de budget fédéral".

Ce propos renvoie à la question du modèle européen et de la capacité des Institutions communes à trouver des réponses aux crises graves. Seule une Fédération européenne pourrait en effet avoir la légitimité et le poids suffisant pour rééquilibrer la finance mondiale, tout en situant ses réponses au niveau de l’économie réelle.

Cette crise actuelle nous renvoie à la question d’un possible impôt européen. Que voulons-nous ? Une Europe du libre échange articulée sur la concurrence entre les Etats membres et les entreprises du Continent ? Une Europe qui s’intéresse aux grands équilibres pour l’intérêt général ? Cela ne veut pas dire que l’Europe politique doit s’occuper de tout, mais qu’elle puisse trouver une juste réponse aux grandes menaces futures.

En attendant, les choix se font au cas par cas, pays par pays. En Irlande, le parlement a voté ce jeudi le principe d’une garantie nationale illimitée pour les grandes banques du pays qui seraient en difficulté. Le débat sur le sujet a été tendu au pays du boom économique et du « non » au traité européen. Les citoyens de l’Union seraient bien inspirés de porter le débat au niveau… fédéral.

Laurent Watrin


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • antitall antitall 4 octobre 2008 14:54

    pour comprendre la crise et achever la mafia financière,la vidéo à VOIR ABSOLUMENT..ÉDIFIANT !!
    http://video.google.fr/videosearch?q=L%27Argent+Dette+de+Paul+Grignon&hl=fr&emb=0&aq=-1&oq=#


    • Laurent_K 4 octobre 2008 15:23

      Effectivement seule une Europe politique pourrait avoir le poids suffisant pour rééquilibrer la finance mondiale. Néanmois le choix a déjà été fait -en catimini- de ne pas faire l’Europe politique. On peut faire remonter ce choix à l’adhésion de la Grande-Bretagne, aux élargissements successifs -notamment celui de 2004- ou à l’acte unique mais le fait est là : l’UE a enterré l’Europe politque.

      Pas la peine donc d’en attendre autre chose que des décisions destinée à favoriser les intérêts particuliers contre l’intérêt général. Et aujourd’hui, inutile de croire que l’UE nous aidera à sortir de cette crise majeure. Les intérêts particuliers, c’est chacun pour soi.




      • Antoine Diederick 4 octobre 2008 17:37

        Bonjour, merci pour votre article....j’attendais un article comme le vôtre pour pouvoir enfin écrire :" Ben non, il ne faut pas laisser au possible fédéralisme européen la tentation de contrôler les finances des Etats européens, cela serait pas forcement une solution, c’est une solution pour cacher la vraie misère et pour se donner l’illusion que l’Europe pourrait faire mieux...."

        Cela ne nous sauvera pas....c’est l’illusion bureaucratique ....


        • Antoine Diederick 4 octobre 2008 17:40

          nous allons aller vers " le chacun pour soi" , cela fait aucun doute et à défaut d’une solution européenne qui ne fera qu’encourager le "plus de la mme chose" , je vois pas trop.....attendons nous à un changement de systeme.....c’est ce qui va se passer et tant mieux.


        • Laurent Watrin Laurent Watrin 6 octobre 2008 11:36

          Je suis tout à fait prêt à comprendre votre argumentaire... mais il faudrait qu’il existe. Diriez-vous que le plan fédéral américain est inutile ? C’est possible. Explications, please ?


        • millesime 5 octobre 2008 10:13

          sauver le système bancaire semble être la panacée...ou comme d’habitude la pensée unique .. !
          il y a d’autres solutions pouvant être mises en oeuvre que celle des néolibéraux...

          comme l’explique LEAP/2020 dès le 15 juin 2008 ;

          - deux mesures d’urgence à mettre en oeuvre dès l’été 2008

           1) une hausse des taux d’intérêt pour éviter l’inflation galopante
           2) la mise en oeuvre d’un programme de transparence des CDS et autres OTC 
           ( la prochaine crise en gestation...celle des CDS car aucune mesure n’est prise à l’égard des marchés 
           dérivés, de sorte que les hedges funds continueront leur spéculation éffrénée à la recherche de plus- value... ;et là TOUTES les banques (TOUTES) sont concernées.. !


          - deux mesures à initier durant le deuxième semestre 2008

           1) un plan de relance global sur cinq ans via la contruction d’infrastructures, financé par emprunt
           2) la création d’un panel de monnaies pour déterminer le prix de l’énergie, et du pétrole en particulier
           
           l’investissement est autrement plus dynamique que le sauvetage des banques à tout prix, (car ce sauvetage aura un PRIX pour qui ? pour le contribuable bien évidemment.. !)

          rien de tout cela n’est envisagé par nos leaders politiques...il n’en a même pas été question lors de cette réunion du G4 hier avec SARKOZY de sorte qu’il n’y a aucune illusion à se faire quant à la poursuite de la crise et son corollaire ...
          Sauve qui peut...et chacun pour soi
          lire mon blog

           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès