Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Danemark, le pays qui ne voulait plus de l’Europe

Danemark, le pays qui ne voulait plus de l’Europe

Le Danemark est un pays européen assez peu connu, mais dont les récentes prises de position en matière de politique étrangère, si ce n'est européennes, nous rappellent l'euroscepticisme de ce pays.

Le Danemark a intégré l'Union Européenne en 1973. Déjà, à l'époque, son sentiment européen était limité. Cette monarchie parlementaire d'un peu plus de 5 millions d'habitants rêvait de retrouver une Scandinavie unie comme elle l'avait fait sept cents ans plus tôt avec l'Union de Kalmar (qui s'effondra au 16ème siècle avec le retrait de la Suède, et oublié au début du 19ème siècle avec l'indépendance norvégienne).

  • L'Europe à défaut

Principal instigateur du Conseil Nordique et du Passeport Nordique, né en en 1952, le Danemark a également tenté de créer une Union de Défense Scandinave juste après la Seconde Guerre Mondiale. Mais la création de l'OTAN en 1949 retira tout intérêt à la création d'un tel groupe, son poid étant minime, d'autant plus avec la naissance de la Guerre Froide.

Le Danemark, à l'image du Royaume-Uni, a continuellement été un "eurosceptique" par excellence, n'acceptant l'Europe qu'à des conditions particulières, voir uniquement créées pour ce pays.

En 1993, l'Accord d'Edimbourg, permettait aux danois de ratifier par référendum, les accords de Maastricht, après la création de 4 exceptions pour le Danemark. En 1996, lorsque ce pays signait les Accords de Schengen, une fois encore, ce n'était pas pour accepter son développement et y participer. Le Danemark est le seul pays signataire ayant une close spécifiant qu'il appliquera selon sa volonté les modifications qui pourraient être apportées à l'Accord.

Si le Danemark a été l'hôte, en 1978, du sommet de Copenhague qui allait amener à la création un an plus tard du Système Monétaire Européen, il n'a jamais voulu s'intégrer dans une union monétaire complète avec ses partenaires européens. Ainsi, la monnaie du Danemark est toujours la Couronne Danoise, dont l'unité vaut 7.47 euros.

  • L'absence sur la scène européenne

Les efforts même du Danemark pour s'intégrer culturellement dans l'Europe restent limités. Touristiquement, les efforts sont minables. Il est difficile de les appeler autrement lorsque le touriste, indépendant d'un voyage organisé, ne peut se repérer dans Copenhague faute d'informations ou de signalisation adaptée. Pour preuve du manque d'intérêt que crée le Danemark, c'est le pays européen qui, en 2009, a vu son industrie touristique reculer le plus.
Cela s'explique bien sûr, également, par la non-intégration à la zone euro lorsque l'on considère la valeur de la Couronne Danoise et le coût du change.

La seule, récente, occasion d'entrer un peu dans le paysage international fut le COP 15 (conférence climatique) en 2009. Occasion ratée, organisation déplorable, résultat désastreux, et arrestation de centaines de jeunes militants de manière "préventive". De quoi créer une belle image auprès de toute une génération.

  • Le retrait ?

Lorsque l'on observe le Danemark depuis quelques années, on se dit que s'il ne choisit pas la stagnation, il devrait choisir la voie de l'intégration. Et bien non. Contre toute intelligence politique, le gouvernement actuel (Venstre, conservateurs) ne cesse de pousser le pays vers la fermeture. Fermeture qui rime également avec fermeté...

Le 8 Avril, le Premier Ministre Lars Lokke proposait un projet de loi visant à limiter l'accès des étrangers au Système Social Danois. Si les démarches ne sont déjà pas simples, il faudrait désormais 4 ans (! !!) à un ressortissant - même citoyen d'un pays de l'Union Européenne - avant d'accéder à toute compensation ou aide du gouvernement danois, quand bien même ils paient toutes leurs taxes. Proposition unique en Union Européenne qui aurait pour intérêt de défendre le Système Social danois, fierté du pays. Proposition évidemment populiste, lorsque ceux qui s'installent au Danemark participent assez rapidement à la levée d'impôts, quand 62% des danois travaillent dans le secteur public et que l'entrée sur le marché du travail recule toujours grâce aux aides, généreuses, du gouvernement aux étudiants.

Pour ne pas s'arrêter là, le 11 mai, le Danemark annoçait sa volonté de reprendre les contrôles en frontière qui, malgré l'implication limitée du pays dans Schengen, n'avaient plus lieux. Cela pour limiter la "criminalité transfrontalière". Ce serait donc le premier membre de l'espace Schengen qui ferait marche arrière, sans jamais avoir réellement participé aux avancées.

Mais il serait injuste de mettre le Danemark au pilori des nations européennes. Si il est bien loin de montrer l'exemple d'un europhile convaincu, le Royaume-Uni reste le pays le plus opposé à la zone euro, la France et l'Italie proposent de "discuter" l'espace Schengen, l'Allemagne remet en cause son système "multi-culti"...Bref, comme tout pays européen qui se respecte en 2011, le Danemark veut défendre ses acquis sociaux en faisant du nationalisme. Quite à participer à une mise en péril de l'idée européenne.


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 21 mai 2011 07:57

    En la circonstance, le Danemark exprime le désaveu ... de la majorité des citoyens européens devant cette construction, vendue comme « espace de liberté et de prospérité » et qui s’avère d’abord et surtout propice au dumping social et au profit ... des multinationales ... donc des élites actionnaires de ces dernières.

    Il est pour moi évident qui si on demandait leur avis aux Français, Allemands, Anglais ... partout une majorité se prononcerait actuellement pour se libérer de l’europe. Et c’est bien pour cela qu’on ne nous le demandera plus jamais.

    La porte sur la démocratie populaire est refermée, bienvenue dans une « dictature douce » où les « zélites » gouvernent contre les peuples.


    • Marco07 21 mai 2011 12:51

      Ce ne sont pas des dictatures, mais des oligarchies.



    • Paolini Paolini 22 mai 2011 18:12

      D’accord avec Alpoa47.

      J’étais à fond pour l’UE jusqu’à ce que je me pose la question « que l’UE nous amène-t-elle de positif ? » sans être capable d’y répondre.

      Après avoir creusé la question je suis arrivé aux même conclusions que Alpoa47.

      François Asselineau et Etienne Chouard propose quelques intéressantes réponses (sur youtube et dailymotion).


    • Algorab 21 mai 2011 11:00

      Je crois qu’au lieu de sortir de l’Europe il faut la changer. Sans une Europe forte et démocratique plus aucune nations européenne ne pourra peser et défendre ses intérêts au niveau mondial.

      C’est bien beau de dénoncer l’Europe et de râler, il serait bien plus constructif de proposer une alternative. Et de voter pour les partis politiques qui proposent une alternative et non pas d’en sortir.

      Une petite info concernant le Danemark : ce pays fait partie du Mécanisme de taux de change européen. C’est-a-dire que la monnaie danoise est liée à l’Euro, impossible de faire jouer une dévaluation ou de maitriser le cours de la couronne danoise.

      Donc de facto, le Danemark est déjà dans l’Euro mais il n’en utilise pas les mêmes pièces et billets.

      Ce qui pourrais faire changer la donne c’est depuis la crise économique des pays comme la France ou l’Allemagne veulent mettre en place une gouvernance économique de la zone Euro, et donc les pays qui font parie du Mécanisme de taux de change européen sans être dans l’Euro vont en subir toute les conséquences sans pouvoir décider quoi que ce soit. Le Danemark pourrait dès lors rejoindre l’Euro, pour pouvoir faire partie de la gouvernance économique de la zone Euro. (ps : un ministre anglais avait déclaré que si cette gouvernance devait voir la jour il serait inéluctable que la Grande-Bretagne rejoint l’Euro)

      Une possibilité : sortir du Mécanisme de taux de change européen mais cela veut dire mettre un taux de change avec l’Allemagne, impensable pour les entreprises danoises.


      • Paolini Paolini 22 mai 2011 18:21

        C’est bien beau de dénoncer l’Europe et de râler, il serait bien plus constructif de proposer une alternative. Et de voter pour les partis politiques qui proposent une alternative et non pas d’en sortir.


        En sortir EST l’alternative. Puis redonner à l’état le droit de la création monétaire (qui nous coute plus de 100 millions d’€ par JOUR en intérets..........

        François Asselineau propose une alternative ; ses conférences sont sur youtube et dailymotion.

      • Le taulier Le taulier 21 mai 2011 14:06

        Article affligeant. 

        Tu vis vraiment au Danemark ? j’en déduis donc que tu es célibataire et que tu ne comprends pas pourquoi toutes ces grandes blondes au visages de poupées barbies repoussent tes avances d’où ton article rageur. La méthode Strauss-Khan, cela ne marche pas trop bien dans les pays nordiques.

        Deux phrases prises au hasard.

        « Les efforts même du Danemark pour s’intégrer culturellement dans l’Europe restent limités »
        Le Danemark n’a pas besoin de s’intégrer culturellement dans l’Europe c’est un pays de culture européenne. On ne va pas leur demander de se convertir au catholicisme pour faire comme les Polonais, de publier de bilan comptable comme les Grecs ou d’organiser des corrida comme les espagnols !

        « Touristiquement, les efforts sont minables »
        C’est peut-être que le pays n’a pas les même atout que la Grèce et de toutes les manières tout le monde n’a pas comme ambition de devenir la Tunisie ou le Maroc. Le Danemark est une économie très développée qui mise sur les nouvelles technologies.


        • Clement Blain 21 mai 2011 18:05

          Bonjour Le taulier...pas d’emportement. Je vis au Danemark, je suis avec une danoise, et je bosse dans le tourisme...ce ne sont sûrement pas des arguments de crédibilité, mais cela a le mérite de renvoyer tes « réflexions » vers les oubliettes.


          Oui, le Danemark se base sur les nouvelles technologies, mais le récent déficit prouve que ce n’est pas suffisant. Le tourisme est un industrie qui manque de développement, d’efforts portés...cherche le nombre de guides officiels au Danemark, et tu verras qu’il reste un effort important à produire.

          Je ne crache pas sur le Danemark, mais contre le modèle « Scandinave » si souvent loué, j’essais d’apporter un point de vue inverse, ne serait-ce que pour participer, à mon faible niveau à créer un équilibre.

          Et les atouts touristiques du Danemark pourraient être au moins aussi important que la Grèce, si ce n’est le prix évidemment. Le tourisme vert, rural, historique...a, je crois, de belles années devant lui. Je souhaite au Danemark d’en profiter.

          Je trouve que limiter les échanges humains, limite les échanges culturels. Le Danemark a une histoire riche, mais une tradition de protection et de fermeture. Je le mets en avant. Le choix des mots ne te convient peut être pas, mais il est difficile de décridibiliser un article sur son ton. 


          Bien à toi,

          clément


        • DG. DG. 21 mai 2011 18:23

          « Le Danemark n’a pas besoin de s’intégrer culturellement dans l’Europe c’est un pays de culture européenne »

          la culture européenne n’a rien a voir avec une culture européenne donnée. ce dont parle l’auteur, c’est l’idée transcendantale de l’europe, un mythe et une réalité. un réalité par l’histoire, et plus récemment un mythe , qui est la seule chose qui fait avancé l’europe comme institution.

           bien sur l’europe culturelle existe sans l’europe institution, et plus précisément ce dont parle l’auteur est la culture de l’europe en tant qu’institution.

          ce qui amène l’apparente contradiction suivante : quand on est danois, on est forcément européen (europe culturelle) ; mais quand on est « européen » (europe institutionnelle), on peut n’être d’aucun pays culturellement parlant.

          autrement dit, la culture européenne « institutionnelle » (le mythe) est déconnecté de la (et des ) CULTURE(S) européenne(s) historique(s) (la réalité)


        • Algorab 21 mai 2011 20:44

          Raison de plus pour créer une nationalité européenne qui colle à la réalité de la construction européenne et pour affermir le sentiment d’appartenance à une grande famille.

          Nous avons désormais les noms de domaine internet en .eu, nous avons tellement d’agences, d’associations, de groupement qui affirment une identité européenne, la nationalité commune, tout comme la monnaie me semble la suite logique des choses.

          Ah une Europe démocratique où les citoyens peuvent choisir leurs mandataires politiques, un rêve, pourvu que cela devienne rélaité ^^


        • Paolini Paolini 22 mai 2011 18:49

          @ Algorab

          On a nullement besoin de sacrifier sa souverainté (possisilité de créer des lois par et pour les cityens d’une nation) pour avoir des domaines .eu,des associations et autres groupements.

          Créer une nationalité européenne ??? Dans « nationalité » il y a « nation ». Comment crois-tu pouvoir créer une nation !!!

          Quel sens cela a-t-il de décreter « à partir de maintenant nous sommes une grande famille » ? Cela ne deviendra pas la réalité pour autant.

          Tu écris : Ah une Europe démocratique où les citoyens peuvent choisir leurs mandataires politiques, un rêve, pourvu que cela devienne rélaité.

          Ainsi des mandataires polonais et/ou Finlandais voteront des lois (bénéfiquent à leur pays) et applicables en Espagne (dont les problèmes et priorités sont certainement bien différents ??? 

          Non, l’UE est une fausse bonne idée (sauf pour les banksters et quelques autres)


        • Le taulier Le taulier 26 mai 2011 21:03

          Oui, le Danemark se base sur les nouvelles technologies, mais le récent déficit prouve que ce n’est pas suffisant. Le tourisme est un industrie qui manque de développement, d’efforts portés...cherche le nombre de guides officiels au Danemark, et tu verras qu’il reste un effort important à produire.

          De quel déficit parles-tu ? Ensuite puisque tu dis vivre au Danemark tu sais bien que le potentiel touristique y est très faible. Un texan va pas faire 10.000 km pour voir la petite sirène !


          Je ne crache pas sur le Danemark, mais contre le modèle « Scandinave » si souvent loué, j’essais d’apporter un point de vue inverse, ne serait-ce que pour participer, à mon faible niveau à créer un équilibre.

          Il y aura toujrous des naïfs pour croire que la Scandinavie c’est le paradis, que les brésiliens passent leurs journée sur la plage etc.

          Et les atouts touristiques du Danemark pourraient être au moins aussi important que la Grèce, si ce n’est le prix évidemment. Le tourisme vert, rural, historique...a, je crois, de belles années devant lui. Je souhaite au Danemark d’en profiter.

          Arrête de fumer la moquette ! Comment peut-on comparer un des berceaux de la civilisation du monde avec le Danemark. même le tourisme vert est très limité quand on voit le Danemark ou la Suède

          Je trouve que limiter les échanges humains, limite les échanges culturels. Le Danemark a une histoire riche, mais une tradition de protection et de fermeture. Je le mets en avant. Le choix des mots ne te convient peut être pas, mais il est difficile de décridibiliser un article sur son ton.

          Tous les pays du monde ont une histoire riche. Mais il y a certains pays qui son des phares et d’autre pas. L’Égypte, la Grèce ou l’Italie jouent dans la première division, le Danemark en division d’honneur.

          MVh. Le Taulier


        • Clement Blain 6 juin 2011 15:45

          De quel déficit parles-tu ?


          Je ne te ferai pas l’affront de te demander de lire les nouvelles, ta science infuse semble te permettre tous les jugements et suspiscions boursouflées d’arguments tels que :

          -

          puisque tu dis vivre au Danemark , je ne fais pas que le dire...

          -Un texan va pas faire 10.000 km pour voir la petite sirène !  Parcequ’il n’y a que la petite sirène et que le Danemark est seul en Scandinavie...

          -Il y aura toujrous des naïfs pour croire que la Scandinavie c’est le paradis , appropriation des propos de ton interlocuteur en plus violent pour le faire tien...affligeant de démagogie.

          Arrête de fumer la moquette ! ....Merci de ne me prévenir, je ne savais pas que je fumais. Je ferai attention.

          -le Danemark en division d’honneur. ...un florilège...tu nous as pondu un florilège.

          En passant, l’Albanie a abrité l’une des premières civilisations d’Europe, les Illyriens. Leur histoire est incroyable, la richesse de leur patrimoine aussi...et qui visite le château de Rozafa ? Personne. Les danois, comme les norvégiens ou les suédois « descendent » (bien prendre en compte les guillemets) des Vikings, qui ont envahi la Normandie (Normands-> Homme du Nord, littéralement), furent les premiers européens à poser le pied sur le Nouveau Monde. Christian IV, le roi constructeur a suffisamment transformé le Danemark et Copenhague pour la rendre suffisamment intéressante. Le Danemark a donné naissance à l’un des plus fameux conteur du Monde Occidental : Andersen (la Petite Sirène, entres autres)...et le Danemark joue en division d’honneur...Pfff, affligeant tes réactions de « mon point de vue est le seul qui vaille ».


        • Radix Radix 21 mai 2011 15:37

          Bonjour

          Il y a toujours eu quelque chose de pourris au royaume du Danemark.

          Etre ou ne pas être danois !

          Radix


          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 21 mai 2011 21:57

            Le Danemark a bine raison de se montrer méfiant vis à vis de l’Europe... Europe illégitime, résultat du croisement entre jacobinisme français et néolibéralisme anglosaxon, à vomir...


            Un salut fraternel aux danois donc !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès