Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Des élections européennes pour changer d’Europe ?

Des élections européennes pour changer d’Europe ?

Coucou moi c'est le petit européiste et j'aime bien aborder de tous les sujets du moment que ça touche un peu à l'Europe. Mes articles en général soit ils énervent les gens soit ça les fait rigoler car je parle comme un enfant en fait, mais je vous rassure tout ça c'est fait exprès.

En ce moment beaucoup de monde parle de l’Europe dans les médias car dans deux semaines c’est les élections européennes. C’est marrant car les français ils s’intéressent pas beaucoup à l’Europe ça c’est peut-être parce qu’ils avaient dit non à la Constitution Européenne en 2005 mais aussi car c’est un sujet très complexe quand même. Je vais essayer de vous expliquer comment les élections elles fonctionnent, pourquoi on nous demande de voter et enfin je vais vous dire ce qui me fait beaucoup rire dans le débat actuel sur les élections.
 
Alors tout d’abord les élections européennes elles se passent seulement en un tour contrairement aux élections présidentielles ou aux municipales par exemple. Les élections européennes elles servent à élire des députés européens qui ensuite vont aller au Parlement Européen. En tout dans toute l’Union Européenne il y a 28 pays membres et ils vont tous voter le même week-end donc les places de députés elles sont partagées entre tous ces pays. Pour la France en tout il y a 74 postes de députés qui sont réservés et la règle comme il y a qu’un seul tour c’est que les sièges ils vont être répartis en fonction du score que chaque liste va faire. En France c’est un peu particulier car le pays il a été coupé en huit zones géographiques ou les partis présentent des listes différentes et à chaque zone géographique il y a un nombre de places prévues (par exemple pour la zone qu'ils ont nommées Sud-Est il y a 13 postes à pourvoir) 
 
Pourquoi on nous demande de voter au fait ?
 
Pour bien comprendre à quoi ça sert de voter et bien il faut savoir qu’un député il va voter des lois dans le parlement comme dans le Parlement français sauf que là en fait les députés ils ont juste ce droit là. Ils ont pas le droit par exemple de proposer des lois pour que tous les députés puissent voter, ça ce rôle de décider des lois c’est à la Commission Européenne qu’il appartient et elle la Commission elle est élue par personne en Europe que ce soit les citoyen français, les citoyens finlandais ou les citoyens lettons. Par exemple si des députés français ils voulaient mettre en place un SMIC européen pour faire une Europe plus sociale ils pourraient même pas proposer une loi pour ça puisque tout ce qu’ils peuvent faire c’est accepter ou refuser des lois qui sont soumises par la Commission. Et encore il y a même eu des cas où le Parlement a refusé des lois (donc les députés qui ont votés contre en majorité) et ou la Commission après a quand même décidée de les appliquer car elle aime bien avoir le dernier mot. Ça montre bien que l’Union Européenne elle a été construite pour pas être embêtée avec les volontés des peuples puisque même leurs représentants ils ont des pouvoirs tout riquiqui (mais ça que l’Europe elle aime pas trop écouter les peuples ça vous étonne pas pour ceux qui ont déjà lu mon article sur les référendums).
 
 
Peu de pouvoir mais on préfère pas trop le dire
 
Ce qui est marrant c’est que les hommes et les femmes politiques en France ils oublient de dire la plupart du temps que les députés ils ont pas beaucoup de pouvoir comme je vous l'ai expliqué. En plus les députés français je l’ai dit tout à l’heure ils sont 74 et en tout dans le Parlement il y en a 751 donc les français qui vont être élus députés déjà qu’ils sont pas d’accord entre eux avec tous les partis qui existent et bien ils vont être dilués entre tous ces pays comme c’est déjà le cas aujourd’hui. Comme ça leurs voix qui pèsent déjà pas beaucoup car elles sont pas tout le temps prises en compte et bien avec cette proportion elles vont peser encore moins. Bon après ils peuvent toujours s’entendre avec des députés d’autres pays sur quelques idées et faire des alliances quand même mais il faut pas oublier que les pays ils ont aussi des intérêts qui sont pas les mêmes donc ça marche pas si bien que ce que l’on pourrait penser ces alliances.
 
Peu de pouvoir mais on dit qu'on va tout changer !
 
Pour ceux qui écoutent les responsables politiques français, vous avez remarqué qu'ils sont beaucoup à critiquer le format de l’Europe (même quasiment tous en fait) ça c’est parce qu’ils savent en lisant les sondages que les français ils sont pas très content de l’Europe et qu’ils ont pas tous un poster de l’Union Européenne dans leur salon. 
 
Donc presque tous ils critiquent l’Union Européenne mais ce qui est encore plus drôle dans ces élections et le débat en France c’est qu’en plus de critiquer tout en oubliant de dire que les députés ils ont pas beaucoup de pouvoir et bien ils font des conclusions en disant qu’ils vont faire une Europe différente ! 
 
Moi ça me fait vraiment rigoler à en pleurer parce que comme je l’ai dit les députés ils ont pas beaucoup de pouvoir alors dire qu’ils vont créer une Europe différente alors que chaque parti au maximum va avoir 20 députés contre 751, je sais pas comment ils vont faire pour convaincre les autres car en plus pour faire une Europe différente il faut changer les traités européens (ceux qui sont dans la Constitution que la France a ratifiée en 2008) et ça pour les changer il faut pas convaincre 30% ou 50% des pays, il faut en convaincre 100% car c’est la règle de l’unanimité qui s’applique pour les modifier.
 
 

 

Donc moi pour ces élections je vous conseille de bien lire les documents et d’écouter tous les débats qui vont avoir lieu et de tendre l’oreille et à chaque fois que vous entendez une ou plusieurs de ces expressions :

  • Changer l’Europe
  • Réorienter l’Europe
  • Reconstruire l’Europe
  • Redonner vie à l’Europe
  • Une autre Europe
  • Il faut une Europe (mettre ici l’adjectif de votre choix comme : sociale, démocratique, réaliste, écologique, qui marche, à 8, à 15, des nations…etc…) 

....c’est que la personne qui le dit soit elle a pas bien compris le fonctionnement de l’Union Européenne et n’a pas lu les traités (alors que c'est son travail à temps plein de comprendre les textes politiques qui existent) soit c'est qu'elle se moque de vous...

 
 
 
Article original : http://lepetiteuropeiste.blogspot.fr/2014/05/les-elections-europeennes.html
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • ahtupic ahtupic 10 mai 2014 08:49

    On va élire un paquet de feignasses parasites qui vont s’en foutre plein les fouilles à ne rien foutre.


    • appoline appoline 10 mai 2014 20:14

      Surtout ne perdons pas de vue que c’est nous les cons qui paient pour tous ces feignants. Comme le disait un député norvégien : « si les peuples savaient, ils nous pendraient ».


      Et ces connards nous parlent d’économie ! De qui se moque t on

    • taktak 10 mai 2014 20:56

      On ne va rien élire du tout. Car on n’est pas dupe et on va le montrer.

      Le 25 mai refuser de voter, refuser de participer à cette mascarade. Boycottez les élections européennes, rejoignez les mouvements pour l’abstention citoyenne.

      Militant du PRCF, j’ai rejoins ce mouvement. Et je participe ainsi à cette campagne démocratique, citoyenne et désintéressée.


    • passtavie passtavie 10 mai 2014 23:06

      Je sais tout ce que dit l’auteur. Je veux juste des députés qui disent non au TAFTA, c’est une façon de dire merde, on en veux pas de votre truc. Peut être ça sera du vent, au moins on l’aura exprimé. Si le TAFTA est refusé et qu’ils nous le mettent quand même et qu’on est obligé de se bouffer leur merde, là beaucoup plus de gens prendrons conscience du problème.
      Et vous, en dehors de la critique, vous proposez quoi pour sortir de ce merdier ? Une révolution ? Avec tout les endormis du bulbe qui peuplent nos contrées ?


    • Corinne Colas Corinne Colas 11 mai 2014 01:11

      « les endormis du bulbe qui peuplent nos contrées »

      Pas si endormis que ça... puisqu’ils ont voté « non » en 2005 sauf qu’il paraît que ça veut dire « oui » en démocratie version européenne ! 

      Il y a les diseux et les taiseux... seul le résultat compte, personne n’est dupe et ne rêve pas plus aujourd’hui quoi qu’en dise Libé, la voix du maître : 

      Désormais, nous avons droit en plus à la mouvance : « j’appelle au boycott des élections... parce que je veux ... une autre Europe ». Génial, ils vont pouvoir se servir de notre ultime acte de désespoir (l’abstention en guise de protestation) pour faire croire qu’on en veut malgré tout ! 
      Un sacré dilemme pour qui ne veut pas se faire récupérer en refusant la mascarade du vote « européen » ...(outre le ton juste de l’article, le dessin avec Obélix résume bien la situation)

      Bonne continuation à l’auteur !

    • Martha 11 mai 2014 11:55


       Ils* n’en parlent pas mais il le savent : l’UPR, c’est la peau de banane qui va les faire s’étaler.

       Surtout ne pas manquer l’occasion !

       *Devinez-qui ?


    • Martha 12 mai 2014 09:14

      @ Corinne Colas,

       Voter pour l’UPR, le 25/5, c’est dire à nouveau ce que la majorité des Français avaient dit en 2005. Il ne faut surtout manquer cette occasion de le redire.

       @Taktak

       On disait jadis : « l’union fait la force ».
       Le vote nul n’apporte rien et les stratèges manipulateurs Européistes n’attendent que cela.
       Voter tous dans la même direction (même si chaque vote n’est que très peu) aura une résultante puissante orientée dans une direction très clairement choisie : on demande la libération de la France du glacis Européen. L’UPR présente cet avantage, il est présent ce jour-là et voter pour ce mouvement est sans équivoque, il signifie cela.

       C’est le « panache blanc d’Henri IV » (version moderne et démocratique).


    • Vipère Vipère 10 mai 2014 09:51


      Bonjour l’auteur

      Si l’Eurocratie ne faisait pas voter les électeurs, cela ressemblerait trop au Politburo !
      Pas démocratique « le machin » ? c’est même pour ça qu’il faut continuer à envoyer des « représentants du peuple », en nombre, grassement payés à soutenir les murs dès fois, qu’ils tomberaient comme celui de Berlin...


      • foufouille foufouille 10 mai 2014 10:37

        ....c’est que la personne qui le dit soit elle a pas bien compris le fonctionnement de l’Union Européenne et n’a pas lu les traités (alors que c’est son travail à temps plein de comprendre les textes politiques qui existent) soit c’est qu’elle se moque de vous...

        tu pourras leur expliquer 1000 fois si tu veut. ils comprendront toujours pas
        c’est le syndrome de moi pas pouvoir avoir tort

        belles images et drôle
         smiley


        • zygzornifle zygzornifle 10 mai 2014 11:07

          La place est tellement bonne et rémunératrice que les politiques se battent pour que l’Europe survive quitte à l’intuber .....


          • colza 10 mai 2014 16:35

            @ zygzornifle
            « L’intuber » hein ....
             smiley


          • Scual 10 mai 2014 11:28

            Toute personne prétendant que la France ne peut pas désobéir ou renégocier les traités est soit manipulatrice, soit extrêmement incompétente en matière de droit, d’histoire du droit, d’histoire tout court, de politique et de géopolitique, bref elle ne sait absolument pas de quoi elle parle.

            L’Europe peut être changée, c’est UN FAIT. Je ne dit pas que c’est simple, je ne dis même pas que le résultat serait une réussite formidable, mais en tout cas c’est une chose est absolument certaine, l’Europe peut-être changée et je signale à tout les malins qui disent ça que l’Europe ne cesse de changer. La dernière fois Sarkozy a obtenu un changement majeur lui tout seul de part sa seule volonté en un an... bref il faudrait peut-être arrêter de raconter de gigantesques âneries. Dès que les Français ou les Allemands on vraiment voulu un changement, il a eu lieu alors l’UE qui peut pas changer, hein.

            Mais de toute façon même si c’est plus l’UE, il faut une structure pour la remplacer, ce qui immanquable nous amène à en reconstruire une depuis le début... bon c’est vrai, on peut aussi d’abord s’isoler, payer le prix en sang et en larme et après seulement en reconstruire une quand même... c’est ça qu’entrainerait une sortie de l’UE car c’est ça qu’à toujours entrainé l’isolationnisme politique aussi loin que remontent nos connaissances historiques !

            Bref il n’y a pas cinquante stratégie puisqu’il n’y a qu’une UE et un objectif à savoir le changement : D’abord même si on y croit pas trop, on use de tout notre pouvoir, notre influence, notre dissuasion à tout point de vue etc pour imposer un fait accompli, renégocier ou subir les conséquences que la France est en mesure d’imposer à tout le monde, et croyez moi tout le monde va se faire dessus. La France n’est pas la Grèce. Ces menaces suffiront à tout remettre sur la table car personne n’acceptera de courir le risque de leur mise en exécution, la France disposant d’un pouvoir de nuisance global.

            Une fois cela fait, là on saura au cours des négociations jusqu’où on pourra aller jusqu’à ce que l’Allemagne préfère la mise à exécution de nos menaces plutôt que d’accepter un changement négocié. Il est possible que ce ne soit pas suffisant et qu’il soit préférable de tout obtenir dans l’isolement et la confrontation avec l’Allemagne que seulement une partie dans la coopération, mais c’est loin d’être certain, très loin même.

            En tout cas, qu’est ce que cela signifie ? Que même si au final cela échoue et qu’on se retrouve à désobéir à l’UE (sans la quitter ! Pourquoi faire si on désobéit ? c’est comme si on offrait l’UE gratuitement et à nos frais à ceux qui n’ont pas voulu négocier... débile une fois de plus) et à la BCE (sans quitter l’Euro là encore, pourquoi faire si on désobéit !), il se reformera forcément un ou plusieurs groupes remplaçant cette UE terminée de fait part notre désobéissance... on obtient donc au minimum par cette stratégie une refondation des institutions au minimum une partition en plusieurs blocs de feu l’UE obtenue par la France, même si aucun des partenaires ne le voulaient pas à la base.

            Je résume, on peut changer l’UE seule la profondeur du changement qu’on peut obtenir nous est inconnue... premier mensonge des partisans de la sortie. On peut refonder une autre UE et un autre Euro ou au minimum d’autre blocs régionaux de ce type avec des intérêts plus en phase rien qu’en désobéissant, deuxième mensonge. Mais en plus et surtout, de toutes les stratégies imaginables, la moins efficace, la plus contraire à nos intérêts, la plus traitresse (pour le peuple Français comme pour un nombre certain de nos partenaires qui n’attendent qu’un signe de notre part) et lâche, la plus contreproductive est la sortie pure et simple de l’UE. C’est la défaite par forfait uniquement par peur aveugle alors que dans les faits on n’est pas sur de gagner certes, mais qu’on est sur de ne pas perdre.

            Pire encore, puisque de toute façon même si au final on se retrouve en dehors de l’UE, et n’allez pas penser qu’il y ait la moindre chance qu’on se retrouve dehors sans quelques partenaires préférant nos propositions aux allemandes mais imaginons une telle fiction absurde, puisque de toute façon il faudrait quoi qu’il arrive d’abord suivre la stratégie que j’ai décrite pour faire peser au mieux nos intérêts, il serait totalement irresponsable pour une personnalité agissant dans nos intérêts d’annoncer autre chose qu’une renégociation même si elle n’y croit pas. C’est comme si elle annonçait à nos adversaires que nous ne nous battrons pas et qu’ils peuvent faire tout ce qu’ils veulent sans qu’on les empêche !

            Bref les partisans de la sortie de l’UE ont raison d’être contre cette UE mais ils se plantent magistralement dans leur stratégie, d’ailleurs ils n’en ont même pas ! Ils rentrent se cacher à la maison sans avoir rien prévu d’autre que de rester caché en laissant le champs libre aux autres pour faire ce qu’ils veulent à nos dépends.

            Bref il serait peut-être temps de remettre les pendules à l’heure. Ce n’est pas parce que l’UE n’est pas bien qu’il suffit de la quitter sans réfléchir, sans rien prévoir, sans rien proposer, sans nous protéger, sans négocier etc. C’est juste irresponsable et bête ET RIEN D’AUTRE. Et ça ne vaut pas que pour l’UE, dans tout les domaines cette attitude ne vaut pas un clou. Que les ennemis de la France veuillent encourager le maximum de Français à penser comme ça est une chose mais s’il vous plait, ne croyez pas à toutes ces absurdités profitant de votre dégout et de votre colère pour vous manipuler.

            En tout cas pour en revenir à l’élection qui ne décidera pas du tout de la sortie ou pas de l’UE, une fois encore le débat est biaisé et manipulé par les partisans de la sortie puisque cela ne pourrait se faire qu’aux législatives, il y a une question concrète pour ces élections : Si vous êtes pour le traité transatlantique votez UMP, PS ou FN (oui, oui ils parlent mais dans les faits ils s’abstiennent au lieu de voter non, donc ils mentent), soit vous êtes contre ce traité et vous votez FdG.


            • colza 10 mai 2014 16:44

              @ scual
              Hou ! j’ai peur ....
              A part faire du catastrophisme, vous proposez quoi pour changer, réformer, améliorer cette UE anti-démocratique, anti-sociale et atlantiste.
              Rien ni personne ne peut changer les traités, donc réformer l’UE dans son état actuel, sauf, comme ceux qui s’y intéresse le savent, à obtenir l’unanimité des 28 pays de l’UE (et ça, c’est pas gagné).
              Les Députés Européens ne sont que des marionnettes bien rémunérées destinées à laisser penser que le fonctionnement de l’UE est démocratique.
              En fait, toutes les institutions européennes ne sont que le faux nez des lobbies et des puissants (derrière le rideau) qui dictent et auxquels on obéit.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 2014 17:46

              Scual,
              Pourquoi voulez vous que les Français se mobilisent pour un projet vaseux qui dépend de tas de conditions et de variables liées au bon vouloir de tas de pays ?

              La sortie de l’ UE ne dépend que des Français et de personne d’autre, et la suite aussi. Ce qui n’empêche pas d’avoir des accords de coopération dans le monde entier ensuite.

              Il y a une autre dimension qui vous échappe, c’est que la majorité des Français veut des politiques qui s’occupent de la France et des Français. Point.

              Des projets « d’Autre Europe », on nous en sert depuis 1979 !
              Où sont les promesses et les résultats obtenus par ceux qui ont constitué des majorités au Parlement européen ? 


            • appoline appoline 10 mai 2014 20:19

              Beaucoup de français vont se déplacer par écoeurement du PS et de l’UMP, la droite je vous le rappelle est majoritaire au parlement européen, qu’a t elle fait ? Rien. La gauche, elle, est en pleine déroute vu la politique catastrophique menée depuis 2 ans. Donc, j’irai voter extrême droite, pour faire blocage aux atlantistes dirigés par le CFR et la trilatérale, bilderberg, c’est la seule option valable.


              Renseignez vous sur leurs plans fumeux en ce qui concerne la masse que nous sommes et vous verrez que tout commence à se mettre en place

            • taktak 10 mai 2014 21:01

              appoline.

              Vous faites erreur. Le FN est un parti du système, pro attlantiste. Et si le père Le Pen dressait des louanges àReagan, la fille elle est allé embrasser sur la bouche le T-Party...
              Derrière le masque, le FN est toujours aussi ultra libéral.
              Ce FN qui il y a peu passé un accord avec Svoboda, ce parti d’extrème droite qui est le faire de lance du IV reich euroatlantique.


            • passtavie passtavie 10 mai 2014 23:18

              taktak : une parole de sagesse.

              Je rappelle au hasard que Hollande est sensé être de gauche. On est pas à l’abri des entourloupes. Êtes vous sûr que le FN n’est pas néo-libéral ?


            • Mortargent 11 mai 2014 01:45

              @ Appoline, si je ne m’abuse cela fait 20 ans plus ou moins que la famille dirigeante du FN siège au parlement européen. A minimum 5000 euros par mois de salaire, cela fait un joli capital en 20 ans non ? Alors sincèrement, pour croire qu’il vont cracher dans la gamelle de soupe il faut vraiment être né aveugle. Le FN est autant pour la sortie de l’Europe que je suis habitant de Pluton.


            • Le421 Le421 12 mai 2014 21:19

              Ouh là là !!
              Mon pauvre !!
              Ne parlez surtout pas du Front de Gauche ici...
              C’est comme sur BFN TV !! Indésirable...
              Et pourtant.
              Le Grand Marché Transatlantique est la dernière mouture de toutes les tentatives d’escroqueries faites par les multinationales de tout poil.
              Et tous ces cons qui ne savent même pas quelles vont en être les conséquences et qui prêchent l’abstention.
              Ben oui.
              Au Front de Gauche, on est contre le TAFTA. C’est clair, net et précis.
              Pire !! On sait même exactement pourquoi.
              Mais bon !! Puisque vous vous en foutez...


            • MadMad MadMad 10 mai 2014 12:09

              Le droit et la démocratie, ce n’est n’est pas vraiment votre fort apparemment...

              La France est tenue de respecter ses engagements envers les institutions Européennes de par sa signature (Mélenchon l’a dit lui même smiley ). Désobéir aux traités serait contre productif et même dangereux ! 

              De plus,  vous dites que cette solution qui est de sortir des institutions européennes serait la moins efficace, la plus contraire à nos intérêts, la plus traîtresse (pour le peuple Français comme pour un nombre certain de nos partenaires qui n’attendent qu’un signe de notre part), lâche et bla et bla et bla.... 

              Je serais bien curieux de connaitre vos arguments de fonds pour en tirer une telle conclusion. 

              Et concernant « une stratégie traîtresse » , je vous signale que plus de 50% des français avaient voté non au référendum de 2005. Je vous laisse imaginer aujourd’hui ce que ça pourrait donner.... Donc non, sortir de ces institution n’a rien d’une « stratégie traîtresse » mais bien de faire respecter la démocratie ! Et pour nos « partenaires », nous sommes dans notre droit. L’article 50 du TUE le prévoit. C’est donc tout à fait légal dans le droit européen, contrairement à ce que vous proposez... 

              Et c’est vous qui parlez de ne pas décevoir nos « partenaires »... Ne pas les décevoir en désobéissant aux traités... smiley lol 

              Pour quelqu’un qui à l’air de « savoir tout sur tout », vous n’avez l’air pas d’en savoir beaucoup sur la question...

              Et pour info, c’est sûr que si vous vous arrêtez au programme du FN, vous n’aurez pas un programme sérieux... Allez vous renseigner ailleurs au lieu de tomber dans le cliché du parti nationaliste qui dit NON à Bruxelles (mais pas à l’UE smiley ) sans rien proposer de concret derrière. 

              Bref, vos propos sont exactement les mêmes que ceux des européistes. Des arguments dénués de sens et mensongés avec ça. 

              Sur ce, bonne journée smiley 


              • Scual 10 mai 2014 12:42

                Bon je recommence... les traités ne seraient pas violer puisque la menace de leur viol entrainerait de fait leur renégociation. Contre-productif et dangereux en effet mais pas que pour nous !

                J’ai expliqué pourquoi c’est contre-productif, lâche, dangereux et tout ça. C’est mon commentaire du dessus dans sa totalité. Dire que je n’ai pas d’argument alors qu’il est très long et qu’il n’y a que ça... relisez le.

                En ce qui concerne le non de 2005... oui en effet, je suis persuadé que les Sarkozy et autres traitres qui ont fait ça seraient ravi de vous répondre en noyant le poisson, mais je ne vois pas trop en quoi ça concerne ce que je raconte. Ah, si c’est pour illustrer que la France a suffisament de traitres chez elle pour qu’un repli ne nous assure absolument pas un meilleur avenir en quoi que ce soit et que le problème n’est pas l’Europe mais cette racaille politique, oui c’est vrai merci d’illustrer mon propos sur le caractère à coté de la plaque de la théorie de l’Europe malfaisante et de la France tellement mieux lotie une fois isolée.

                La désobéissance aux traités est une menace que seule la France a le pouvoir de faire sans que ça ne nuise qu’à elle voire même à ce que ça lui profite dans certains domaines... cette menace n’aura donc pas à être mise en exécution, ils renégocieront. Si ces négociations échouent, même la fin de l’UE sera négociée plutôt que d’obliger la France à désobéir. C’était juste pour illustrer que même en ne faisant quasiment rien on obtient au minimum une refondation avec un certain nombre de pays autour de nous plutôt que la confrontation contre tout les autres que signifie la sortie de l’UE.

                Cela dit vous me faites un peu rire avec cette critique étant donné que la menace de la sortie de l’UE est bien pire pour tout nos partenaires sauf l’Allemagne que la désobéissance qui deviendrait pour la majorité des pays de l’UE enfin libérés de la chappe de plomb, une règle bien plus respectée que les traités en vigueur. La désobéissance n’est mal vue que si la majorité la voit mal. Seule l’Allemagne en aurait pour ses frais... raison pour laquelle elle négociera plutôt que de tout perdre et que cette désobéissance ne dépassera jamais le stade de la menace.

                En plus excusez moi mais c’est à coté de la plaque : les traités Européens sont systématiquement violés sans la moindre conséquence au cas où vous accepteriez de sortir votre nez des textes de droits pour regarder ce qu’il se passe dans la réalité...

                Quand au FN, désolé mais c’est UN FAIT. Il ne suffit pas de dire que c’est compliqué ou que j’ai pas compris le sens du double langage, celui pour les idiots qui votent FN et celui que signifie le vote des députés FN qui dit exactement le contraire. Le FN s’abstient et ne vote pas non. Quasiment systématiquement. Prouvez moi le contraire... de plus dire que le programme du FN ne dit pas ce qu’il pense... en soit, ça suffit à se passer de commentaire.


              • steph bigorneau steph bigorneau 10 mai 2014 14:44

                @ Scual
                Vous dites que les traités sont constamment violés, observez plus attentivement, ils le sont dans des contexte de crise, pour sauver l’euro. Tous les pays donnent leur accord à priori ou à postériori, même ceux qui y ont le moins intérêt, sans doute sous pression des autres.

                Maintenant imaginez un pays qui menace de violer les traités si on ne les change pas, même si la majorité veulent bien les renégocier , tant qu’un seul pays sera contre ce sera impossible (d’où la difficulté à légiférer sur les paradis fiscaux, tant que le Luxembourg en bénéficiera). Devant cette impossibilité vous violez les traités, ça va entraîner automatiquement des amendes très importantes tant que vous le faites, cette situation sera intenable.

                Même si vous arrivez à renégocier certains traités, vous ne mettrez pas fin à cette endogamie entre l’union européenne et les grandes entreprises, à ce niveau ce n’est même plus du lobbying.
                De plus vous garderez le fonctionnement d’une union où quand il y a représentation du peuple il n’y a pas de pouvoir, intéressez vous au fonctionnement des institutions européennes Cet exemple du mais OGM qui nous a été imposé contre l’avis des peuples est très claire la dessus.

                Une seule solution sortir de l’union européenne et retrouver une réelle démocratie, seul l’UPR présente à ces élections européennes le défend vraiment. Bien sûr ce n’est pas à cette élection que nous pourrons le faire, mais c’est un tremplin permettant de faire connaître nos idées et nos analyses au plus grand nombre.


              • Scual 10 mai 2014 15:58

                Non ils ne le sont pas seulement en temps de crise. Ils le sont depuis longtemps et ce n’est pas seulement les forts qui les ont violé sans conséquences.

                Pour le reste je passe mon temps à dire le contraire. Je ne vais pas une fois de plus réécrire exactement ce que j’ai écris au dessus. J’ai déjà expliqué pourquoi et ce que vous dites sur le pouvoir de l’Europe sur la France ne correspond en aucun cas à la réalité du rapport de force, la France est une grande puissance et l’UE n’est qu’un tigre de papier. Personne, pas même l’Allemagne et les USA ne peuvent nous forcer à quelque chose que nous ne voulons pas. Alors si on veut discuter, ils discutent plutôt que de tout perdre et tout les pays d’UE... et même pour une bonne part du monde espèrent effectivement que ça arrive.

                De plus je ne sais pas en quoi vous me croyez défenseur de l’UE. Là aussi à chaque fois c’est pareil. Dès qu’on pointe du doigt la bêtise de la stratégie de quitter l’UE on se fait mettre dans le camps des pro-UE. Je suis radicalement contre cette UE fasciste et ploutocratique et je la crois irréformable, même si c’est pour obtenir seulement une partie de ce que je voudrais.

                Cela dit c’est pas une raison pour détruire et isoler mon pays comme un con sans réfléchir. On peut discuter longtemps de ce qu’il faut faire pour le mieux, selon nos opinions et nos intérêts, c’est un débat sein et nécessaire mais une chose est sure, à moins d’être xénophobe et rien d’autre, la sortie pure et simple de l’UE est une mauvaise chose car on se retrouve en confrontation avec tout le monde, n’ayant plus d’influence en position défavorable dans toute les négociation, dans la position d’une cible idéale n’ayant plus d’allié et j’en passe. Donc à moins d’avoir pour seul et unique but de rester entre français quel qu’en soit le prix, c’est juste stupide puisque quoi qu’il arrive on peut obtenir mieux.

                Je pense que si on s’y prend bien on peut rebâtir une UE en obtenant plus de démocratie, la relance et un Euro plus souple ainsi qu’un retour du droit pour les États à intervenir dans l’économie ainsi qu’un minimum de protectionnisme si il bénéficie suffisamment aux grandes multinationales. On n’obtiendra cependant jamais de véritable régulation de la finance, d’Europe de la défense, de véritable contrôle des paradis fiscaux et il faudra payer le prix de concessions pour les retraites allemandes, rester dans l’Otan et continuer de supporter le dumping des pays les plus pauvres et se contenter de solutions bancales pour les transferts de richesse entre les pays riches et productifs du nord et les pays pauvres et peu productifs du sud...

                L’autre solution si on veut aller plus loin au prix d’une confrontation avec l’Allemagne ce qui n’est vraiment pas rien comme l’Histoire nous le prouve, c’est de créer un zone Europe du sud, ou euroméditerrannée. Avec la France à la tête des PIGS bien contents de se rebeller contre ceux qui les ont appelés comme ça. La France obtiendrait leur soumission grâce à la possibilité pour eux de rembourser leurs dettes grâce à la relance et l’inflation et bien sur à sa protection militaire. Dans ce cas de figure la France pourrait obtenir beaucoup et ce ne serait même pas mauvais pour ces pays.

                Enfin il y a la sortie de secours de la francophonie. Si vraiment on n’arrive à rien avec l’UE, ce qui serait selon moi de l’incompétence et de la lâcheté plutôt que le résultat du rapport de force réel, on peut se replier sur notre empire qui existe toujours contrairement à ce que disent les livres d’histoires pour les petits enfants naïfs. Au pire une fois qu’on a quasiment tout perdu sur la scène internationale donc, on cesse de les exploiter et on les développe vraiment histoire de se reconstituer un peu de puissance. Ça sera pas de la tarte car notre renoncement en Europe signifierait une telle perte d’influence que ça serait le signal de faiblesse que tout les autres empires attendent pour nous affronter sur ce terrain mais si on fait du bon boulot on peut réussir à bâtir quelque chose de grand. De toute façon quoi qu’il arrive il faut changer nos rapports avec cette Afrique qu’on finira forcément par perdre si on continue d’être aussi fondamentalement mauvais avec eux et aussi incompétents avec nos concurrents. En tout cas pour que la francophonie nous serve de roue de secours en cas de catastrophe diplomatique dans notre stratégie Européenne, il faut le prévoir et le préparer à l’avance ou bien voir tout ces pays se rebeller contre nous, rebellions pilotées par nos adversaires évidement...

                Pour conclure je vais dire l’exact inverse de ce que vous dites. Il ne faut pas retrouver une vraie démocratie pour sortir de l’UE car retrouver une vraie démocratie changerait de fait instantanément l’UE : la question deviendrait alors, « maintenant qu’on est de retour, qu’est ce qu’on fait de l’UE. »


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 2014 18:04

                Scula
                La Troïka décide ce qu’elle veut, leur statut les met à l’abri de toute poursuite judiciaire, comme dans toute dictature qui se respecte.
                Il n’en n’est pas de même pour les Etats en cas de viol des Traités.

                La Commission européenne porterait plainte devant la Cour de Justice européenne pour grave manquement aux Traités, et la France serait condamnée sans coup férir, puisque la France n’aurait pas utilisé l’article 50, elle est donc en tort.

                Les autres pays, qui ont tous signé la clause de sortie, l’article 50 dans le Traité de Lisbonne, peuvent aussi saisir la Cour Internationale de Justice de l’ ONU pour faire condamner la France pour violation du droit des Traités, qui condamnerait la France... à sortir de l’ UE par l’article 50 !

                Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Nous perdrions des mois ou des années... pour revenir à l’article 50. Autant l’adopter tout de suite. !


              • Scual 10 mai 2014 19:55

                Oui Fifi, et c’est pour cette raison que les USA passent leur temps à être lourdement condamnés pour leur violation permanente de tout les traités n’est-ce pas ? Sérieusement c’est plus des œillères à ce niveau là, faut même plus avoir la moindre info sur le monde dans lequel on vit pour affirmer des trucs aussi faux avec des centaines de preuves à l’appui ! Arrêtez un peu de réciter votre couplet et constatez la réalité bon sang !

                Je le répète et ça commence à être lassant : arrêtez de prendre votre cage en papier pour de l’acier. La France ne sera pas condamnée car elle peut faire s’écrouler le monde et que personne n’est assez fort pour la contraindre. Prétendre le contraire c’est ne rien connaitre à la réalité du fonctionnement du monde. Si on la condamne elle ne paiera pas et donc les institution qui la condamnent perdent tout leur pouvoir coercitif et les traités et l’ordre qu’ils incarnent perdent leur valeur. Donc on n’en arrivera pas là ce qui signifie qu’ils négocient.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 mai 2014 07:56

                Scual,
                Si la France est assez forte « pour faire s’écrouler le monde », elle n’a pas besoin d’une organisation supranationale qui lui a enlevé tous ses droits régaliens... Même pendant l’ occupation allemande on n’était jamais allé aussi loin !

                La France est la 5e économie mondiale, elle a le réseau d’ambassades le plus important au monde après les USA, et de nombreux pays francophones ou des BRICS qui seront enchantés de signer des accords de coopération.

                Elle n’a nul besoin de rester pacsée pour l’éternité avec l’ Allemagne, avec une monnaie commune qui nous ruine, avec l’ OTAN qui nous entraîne dans des guerres qui ne sont pas les nôtres, une dette illégitime et avec des Traités ultralibéraux. Basta !

                " Qui gouverne réellement la France et l’ Europe ? par Asselineau


              • France Europe République Fulbert de Chartres 10 mai 2014 12:33

                Votez pour élire vos contremaîtres, mais vous n’obtiendrez rien pour vos conditions de vie. Les banques privées ont le pouvoir effectif, point barre. Les « élections » pour « réformer » cela date d’avant la chute du mur de Berlin, quand on avait encore le choix entre deux systèmes. Je plains les jeunes...


                • MadMad MadMad 10 mai 2014 14:05

                  Pour vous, faire sortir la France des institutions européennes ce serait s’isoler du reste du monde (même argument stupide de la part des européistes). Et bien moi, je dirais que c’est plutôt le contraire. Avec l’UE, il y a bien un repli sur soi. Et le repli européen n’a rien de bon, en effet. Sortir des instituons européennes ne veut pas dire qu’il faut vivre comme la Corée du nord ou que sais je encore.... aller vivre sur une autre planète :) En sortir nous permettra de nous ouvrir sur le monde. 
                  Et puis.... avez vous le même raisonnement concernant les autres ? Vous savez ? Les 198 pays restant qui ne sont pas dans l’UE... 

                  La France a le plus grand réseau diplomatique au monde. En sortant de l’UE, pratiquement rien ne changera. On fermera peut être 2 ou 3 embrassades mais rien de plus. 


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 2014 18:14

                    Cassino,
                    Vous pensez que violer les Traités est une marque de confiance dans la signature de la France ? Vous seriez dirigeant d’un pays étranger, vous signeriez des accords de coopération avec un pays qui viole ses engagements, alors qu’il a la possibilité d’en sortir légalement ?

                    Pour des gens qui n’ont aucunement l’intention de sortir de l’ UE, ni de l’euro, ni de l’ OTAN, ni de s’occuper de la France et des Français, je me demande bien en quoi l’article 50 vous concerne ?

                    La sortie de l’ UE par l’article 50 ne concerne que les Français qui veulent vivre dans un pays indépendant et souverain.
                    Les autres n’ont qu’à continuer leurs projets d’ Autre Europe...


                  • Gauche Normale Gauche Normale 10 mai 2014 21:26

                    Bien dit, fifi : j’ajouterais que celui ou celle qui prétend « violer » les traités signés par la France ou y « désobéir » devra nous expliquer comment il compte dire ensuite « délinquants, la justice sera impitoyable avec vous si vous ne respectez pas la loi ! »


                  • Martha 11 mai 2014 11:20

                     Le jour même où, la France, par l’intermédiaire de l’UPR, mis en position de force par les prochaines élections, demandera la sortie de l’Europe par l’application de l’article 50 du TFUE, elle sera reconnue de tous.
                     Ce qui était le cas, avant sa dissolution dans le glacis Européiste, puisqu’elle était la porte-parole de notions essentielles qu’elle n’aurait jamais dû abandonner.

                     En premier : son attachement aux principes fondamentaux des droits de l’homme et du citoyen dont elle était le principal porte flambeau.

                     A commencer par le droit fondamental des « Peuples à disposer d’eux-mêmes » et le respect de la « souveraineté des Nations ».

                     Droits qui sont bafoué à chaque instant par les « atlantistes ».

                     Vu la tournure que prennent les évènements en Ukraine, après ce qu’il s’est passé en Libye et en Syrie, ces élections du 25/5/2014, dans 14 jours maintenant, tombent à pic pour le dire. Urgence absolue.

                     Il faut libérer la France, elle retrouvera tout de suite son éclat.


                  • Mugiwara 10 mai 2014 14:21

                    Je ne suis pas pour le vote utile, le PS ne le mérite pas du tout. le vote utile, à la rigueur, ça serait mieux pour la présidentielle ainsi que les législatives étant donné que le maître mot est de faire gagner la gauche.

                    j’ai lu le programme de l’UDI Modem, ça sent le réchauffé... un gouvernement politique européen ? pourquoi faire ? c’est très bien comme c’est actuellement.

                    je suis effectivement pour la diminution du budget défense, à la condition que les italiens, roumains, bulgares, tchèques, slovaques, polonais, finlandais, les pays baltes ainsi que les grecs joignent leurs forces. (exit donc les autres pays comme l’allemagne, l’autriche, ainsi que la croatie).

                    des lois sociales pour les pays cités au dessus suffiront. pas de ministre européen élus par autre chose que les peuples. il faut donc pour les pays forts économiquement parlant puissent attirer les européens de l’est. un smic à plusieurs niveaux serait une bonne chose.

                    donc pas de vote utile, ni d’appel à voter pour qui que ce soit, chacun sa merde, et tant pis si un certain parti populiste aurait la possibilité de percer. il est clair qu’il ne faille pas du tout voter pour l’extrême droite.

                    j’ai lu par ci par là, des menaces de certains dirigeants, notamment venus d’extrême droite en europe, pour l’instant, je préfère en rire et fermer les yeux, je vous invite à continuer de commettre des erreurs, l’Europe se fera quoi qu’il en coûte. avec ce même type de gouvernance. exceptionnellement, un comité provisoire pour aider l’Ukraine peut être crée, le temps que ça dure, composé par ceux qui le veulent( de préférence ceux qui sont cités plus haut), une sorte de diplomatie européenne pour aider les ukrainiens à se prendre en main, et permettre à certains d’entre eux d’émerger dans la vie politique locale.

                    pour les chemises jaunes dans les métros français, je n’hésiterai pas à recourir à la force pour les réprimer si je devais les croiser. 


                    • passtavie passtavie 10 mai 2014 23:50

                      "pour les chemises jaunes dans les métros français, je n’hésiterai pas à recourir à la force pour les réprimer si je devais les croiser« 

                      J’ai été faire une recherche et j’ai trouvé ceci :

                       »http://blogs.mediapart.fr/blog/dianne/100514/nazis-dans-le-metro"

                      C’est quoi ce délire ? Remarquez ça montre la suite... T’ouvre ta gueule : c’est que t’es rouge. Hop bastonnade...


                    • Le Gaspésien 10 mai 2014 15:52

                      Je reprends le premier commentaire, vous avez raison,

                      «  ….Les élections ne sont PAS la démocratie. Les élections sont le CONTRAIRE de la démocratie…. » 

                      Le problème est que aujourd’hui, le fait de ne pas voter arrange trop bien justement les européistes.
                      Alors que faire quand on est démocrate ET non européiste.
                      Cruel dilemme, pas si pire comme diraient mes amis franco-américains.
                      Parce que comme mon abstention d’aujourd’hui ferait les choux gras des escrocs, traitres, politicard de tout poil, je voterai le 25 mai 2014.

                      Et vous savez pourquoi ?, parce que j’ai oublié d’être un con.
                      Le 26 mai 2014, je reprendrai mon engagement pour la démocratie, promis smiley

                      PRCF et M’PEP, vous pouvez encore changer d’avis.

                      Préservez vous




                      • Martha 11 mai 2014 11:31


                         @Le Gaspésien,

                         Bien vu. Il faut utiliser le dernier pouvoir démocratique qu’il nous reste pour réclamer haut et fort notre liberté, c’est vital. Le 25/5/2014 un vote massif UPR s’impose.

                         svp : Pour vaincre il faut de l’audace, toujours de l’audace et la France sera sauvée ! (Georges Jacques Danton 2 septembre 1792)


                      • soi même 10 mai 2014 19:15

                        Je vais voté UPR non pas par idéologie politique, je vais voté juste pour qu’il est la possibilité de déverser le purin dans ce parlement !


                        • Vipère Vipère 11 mai 2014 09:32

                           

                           

                          Bonjour à tos

                           

                          Les europhobes à l’assaut... VOIR l’article du monde :

                          "Le 25 mai sera-t-il un 21 avril européen ? Des partis populistes ou d’extrême droite pourraient arriver en tête ou en solide deuxième en France, au Royaume-Uni, au Danemark, en Finlande, aux Pays-Bas, en Autriche, en Hongrie ou en Italie, avec Beppe Grillo. Même en Allemagne, les eurosceptiques de l’Alternative pour l’Allemagne devraient faire leur entrée à Strasbourg, de même qu’un élu du parti néonazi NFD. Une onde de choc comparable à celle provoquée par la présence de Jean-Marie Le Pen, dirigeant à l’époque du Front national, au second tour de l’élection présidentielle française de 2002.

                          Partout sur le Vieux Continent, le même scénario : les partis antieuropéens nationalistes ou xénophobes charment des électeurs écœurés par une Europe qu’ils estiment incapable de les protéger.

                          Qu’il semble lointain le temps où le chef du parti nationaliste britannique, le United Kingdom Independence Party (UKIP), Nigel Farage, était traité de « malade mental » au Parlement de Strasbourg. Aujourd’hui, il domine la campagne dans son pays, tout comme Marine Le Pen, la présidente du Front national en France, ou Geert Wilders, le chef du parti de la liberté aux Pays-Bas. On les redoute, on les écoute et on reprend une partie de leurs idées en espérant récupérer des électeurs déçus."

                           

                           


                          • Martha 11 mai 2014 11:41

                             @ Vipère

                             « Le Monde » est devenu une ordure.
                             Désinformation, mensonge, propagande de guerre, bourrage de crâne, statistiques manipulatrices : tout ce qu’il y a de plus horrible du journalisme vendu est là devant nos yeux.

                             C’est l’image même de ce que sont devenus les décideurs Européistes.

                             Voter UPR, c’est leur dire M...e et leur prouver qu’une fois de plus que ce qu’ils disent est faux et qu’ils ne sont que de pauvres tricheurs.


                          • Emmanuel Glais 11 mai 2014 11:43

                            Ne votons plus pour déléguer le pouvoir, votons pour l’exiger. Voter Démocratie Réelle ne changera rien immédiatement, de toute façon le parlement européen n’a pas l’initiative des lois, mais c’est juste une façon de dire et de passer le message que nous ne voulons plus être représenté. 



                            • zygzornifle zygzornifle 12 mai 2014 08:23

                              l’Europe c’est le cancer qui attrape le cancer .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès