Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Deux écoliers en retenue pour n’avoir pas voulu prier (...)

Deux écoliers en retenue pour n’avoir pas voulu prier Allah

Deux élèves anglais ont été gardés en retenue. Ces deux garnements de 11 à 12 ans avaient refusé de se couvrir la tête et de prier Allah au cours d’une séance de travaux pratiques sur les religions.

En conséquence, ils ont été "collés", et une jeune fille, qui ne récitait pas correctement la prière, "dans une autre langue", a été réprimandée elle aussi... (Les jeunes gens ne sont plus ce qu’ils étaient ! Ils n’écoutent plus rien...)
S’agit-il d’un simple fait-divers ? Peut-être. Mais la suite paraît plus intrigante encore... à travers les réactions des parents, outrés à juste titre.
Ce cours d’éducation sur les croyances religieuses commençait selon les parents par un court métrage sur l’islam, à la suite duquel le professeur a demandé aux élèves de mettre une "coiffure islamique" (cela semblait aussi inclure le port du foulard islamique) et de s’agenouiller pour prier Allah.
Par la suite, les deux garçons sont gardés en retenue suite à leur refus de s’exécuter, et les autres élèves privés de récréation. Les parents, scandalisés, s’en ouvrent à la presse, notamment auprès du Daily Mail, qui relate l’affaire, avant que d’autres journaux ne viennent relayer l’information.
Dans leurs explications les parents ont tout l’air de s’excuser de leurs récriminations et commencent par se justifier. "Je comprends, commence un parent", qu’ils doivent connaître les religions", avant d’ajouter que, dans le cas présent, cela va trop loin... Un autre parent se dit surpris, les enfants ne sont pas musulmans et ont été réprimandés, "ce n’est pas bien", estime-t-il, avant de s’énerver car ils étaient aussi accusés d’avoir "manqué de respect"... Ce parent avait bien pris soin auparavant de déclarer n’avoir aucun problème sur l’idée que "les enfants doivent connaître les autres religions".
Un grand-père intervient lui aussi et commence par se dire non raciste, il a un vieil ami de trente ans, indien, et serait même allé à un mariage musulman ! Il remarque, ensuite, que, si des musulmans étaient contraints d’aller à l’église pour la communion, ce serait tout simplement la guerre...
Enfin une autre mère relate comment sa fille a été réprimandée, ne faisant pas bien la prière, pour la première fois et dans une autre langue. Le lecteur s’en doute certainement, cette brave mère de famille, avant de livrer son témoignage, indique n’avoir rien contre le fait que sa fille apprenne à connaître d’autres religions, "un minimum d’information ne faisant pas de mal"...
Pourquoi toutes ces explications ? C’est pourtant une évidence, le professeur est allé trop loin, les explications préalables des parents, se disant non-racistes, imaginant la réaction d’un musulman à leur place, témoignent bien d’une ambiance générale, pour des personnes toujours soupçonnées d’être racistes, même concernant une religion dans laquelle, pourtant, se retrouvent toutes les composantes de la société, issues de chaque continent (1).
Pour le directeur adjoint de l’établissement britannique, il est "honteux" que les parents se soient mis en relation avec la presse avant de s’adresser à lui.
L’enseignement des différentes croyances religieuses figure dans le programme scolaire, sur la diversité, il ajoutera que, bien sûr, il faut agir avec un certain sens de la sensibilité ("We accept that such teaching is to be conducted with some sense of sensitivity"). L’enseignant concerné n’a pas encore fait connaître sa version suite aux plaintes des parents.
Mais le personnel de l’établissement est actuellement absent pour cause de vacances scolaires, et donc, inch Allah, on en saura plus à son retour...
----------
1- Tout cela me permet de rebondir sur l’article de Paul Villach, suite à son très intéressant article, concernant l’anti-racisme, dont tout l’objet reposait sur la définition à donner au mot "manipulation" utilisé malencontreusement, selon lui, dans mon article sur un reportage néerlandais, qui tendait à égarer le spectateur en simulant une scène de "racisme", ou plutôt de "discrimination" de la société néerlandaise à l’égard des femmes voilées.
Je n’avais pas non plus utilisé le mot "anti-racisme" par hasard, comme l’observatoire de l’OCI dans son rapport (le premier et le seul sur l’islamophobie), lequel envisage de promouvoir dans le monde médiatique une bonne vision de l’islam, pour lutter contre "l’islamophobie". Je tâcherai de revenir un jour sur ce rapport, passé curieusement inaperçu. Il est vrai qu’il assimile aussi les émeutes des banlieues françaises de novembre 2005, à une réaction à l’islamophobie de la société française.

L’antiracisme est aujourd’hui un concept qui, à l’égal du "vivre-ensemble", recouvre différents aspects de la société. Ici les enfants sont accusés de "manquer de respect" et les parents, avant de protester, jugent bon de bien signifier auparavant ne pas être racistes... au cas où, ceci au sujet de la diversité. Si l’anti-racisme fonctionne si bien, c’est qu’il est ici admis que le "racisme" (dans un sens plus large) est une mauvaise chose, mais le concept ne fonctionnerait pas par exemple en Egypte, par rapport aux Coptes.)

Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Voltaire Voltaire 7 juillet 2008 15:21

    L’article indique que la (bien la, non le) professeur incriminée a donné sa version au directeur adjoint de l’école, sans que l’on n’en sache plus. Attendons donc d’avoir uen version complête, mais cela ne peut que renforcer l’idée que c’est aux laïcs d’enseigner les religions à l’école, dans un contexte laïc, pour éviter toute ambigüité.


    • Traroth Traroth 7 juillet 2008 15:30

      Bizarre histoire. Si vraiment les choses se sont passées comme décrit dans cet article, l’enseignante mérite effectivement d’être sanctionnée. Personnellement, en tant qu’agnostique, je refuserais aussi de prier. Ensuite, il s’agit de faire la part entre extrêmisme religieux et zèle enseignant confinant à la stupidité.


      • Faith 7 juillet 2008 15:41

        Pas d’indication sur le type d’école dont il s’agit : école publique ou privée ?
        Dans quel pays (après recherches : UK) ?
        La demande était-elle de faire vraiment une prière, ou d’illustrer quelque chose de précis ? (Je suppose qu’il y a souvent des enfants punis pour ne pas avoir voulu faire la ronde avec ses camarades...)

        Bref, il manque pas mal de paramètres pour pouvoir juger !


        • Traroth Traroth 7 juillet 2008 16:16

          "des cours de prières islamiques" : Il ne s’agit pas de cours de "prières islamiques". Vous déformez la réalité.

          "
          Je n’ose imaginer la levée de bouclier qu’aurait provoquée une telle punition dans un contexte chrétien : deux gamins non chrétiens forcés par un prof d’éducation religieuse à réciter un Notre Père par exemple" : Pour ma part, exactement la même réaction scandalisée. Et vous, qui qualifiez l’article sur le Christ de nauséabond ? Cela dit, vous ne l’avez visiblement pas lu, sinon, vous sauriez qu’il parle des religions en général et qu’il concentre sa critique sur Mahomet, en fait. Et c’est là que votre qualificatif de "nauséabond" devient carrément comique  !


        • Eratosthène 7 juillet 2008 21:12

          Astuce intéressante de Traroth : s’acharner sur un détail ou un point annexe pur ne pas avoir à commenter le reste. Un peu commse si disais que deux femmes avaient insultées, puis frappées, puis violées, et que Traroth intervienne en disant : "non, elles n’ont pas été insultées". Ou que si on parle de la Shoah en disant que six millions de Juifs sont morts, Traroth viendra en disant : "non, ce n’est pas six, c’est cinq virgule quatre".

          Par ailleurs, oui, l’article de Morice est assez nauséabond, et s’il évoque effectivement Mahomet (en nous expliquant pourquoi le jeûne, c’était une très bonne idée), il parle également très longtemps du Christ. Relisez-le, vous verrez.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 juillet 2008 08:07

          Je trouve ce fait divers répugnant. Très sympômatque du genre de dérives auquelles conduisent toutes les religions et les oppositions qu’elles suscitent. Les commentaires sur ce fil, comme sur celui de Morice, font la preuve par neuf que la religions sont sources de conflits. On ne peut que souhaiter que ces ramassis rocambolesques d’absurdités que sont les religions disparaissent au plus vite. Pour un monde meileur. 

          Pierre JC Allard


        • Gasty Gasty 8 juillet 2008 09:45

          Puissiez-vous etre entendu , pour un monde meilleur.



        • Olga Olga 8 juillet 2008 13:04

          @PJCA

          Florentin ne va pas du tout être d’accord avec vous. Eradiquer les religions, oui, mais ne touchez pas à la si douce religion catholique, qui a tant oeuvrée à diffuser le message de paix et d’amour du Christ.
          Bon d’accord, son message a été diffusé à coups de guerres, de massacres, de persécutions, d’exécutions, de tortures, de sévices abjects, d’inquisitions, etc...
          Mais une religion qui nous promet le paradis après la mort, se doit de nous faire vivre l’enfer durant notre vie.
          Dommage que cette religion (comme beaucoup d’autres) n’ait jamais mis en pratique la bonne parole de Jésus (paix et amour), ou alors à son insu...


        • el bourrico 7 juillet 2008 16:08

          Il y a aujourd’hui sur Agoravox un article nauséabond qui s’en prend au Christ et attirent les mouches à m...

          C’est une vision des choses, pour moi ce sont les religions qui attirent les mouches à merdes. C’est pas la peine de faire dans la dentelle ici, c’est le marché aux puces, le cirque ambulant, si tu veux dire merde, tu peux, tu peux même m’insulter, c’est tacitement permis.

          Ca n’empêche que oui, je perçois un phénomène de non réciprocité. Ici on construit de mosquées partout, allez construire une église chez eux, vous serez bien reçu. Les solutions ? Ca fait des siècles que les luttes entre religions font des révages, si solution il y a, je ne la connais pas. ce qui est sur, c’est que sans ces religions de merde, ça irait mieux.... Oui, je suis athée à tendance intégriste... bien que je préfère intransigeant.
          Croyez en dieu si vous voulez, après tout ce n’est qu’un concept, mais par pitié, ne croyez pas en la religion.


          • Gzorg 7 juillet 2008 16:34

            Et dire que les baltringues qui nous gouvernent (à gauche comme à droite) passent leur temps à nous vanter le "Modéle Anglais".

            Personnellement je serais assez pour qu’on lapide cette enseignate ( mais dans un objectif d’education des jeunes sur les differentes lois religieuses...bien sur ! )

            A brave new world !


            • Marsupilami Marsupilami 7 juillet 2008 17:02

               @ L’auteur

              L’article du Daily Mail est un peu léger et largement composé de réactions des parents à ce fait insupportable. Néanmoins, je suis très surpris que tu n’aies pas sélectionné le témoignage le plus essentiel qui est celui-ci :

              "Making them pray to Allah, who isn’t who they worship, is wrong and what got me is that they were told they were being disrespectful".

              Je traduis vite fait pour les non-anglophones : "Les faire prier Allah, qui n’est pas celui qu’ils adorent, est une erreur et ce ce qui ne m’a pas plus c’est qu’on leur a dit qu’ils manquaient de respect"

              Autrement dit, ces deux gamins avaient été élevés dans une autre religion que l’Islam, et leur prof a voulu les obliger à se plier aux rites musulmans. Ce qui est parfaitement scandaleux.

              Attendons d’avoir des informations plus complètes, que je n’ai pas trouvées après avoir fait quelques recherches.


              • alceste 7 juillet 2008 17:21

                il s’agit de l’ "Alsager School", située dans le Cheshire, qui fait partie des écoles indépendantes ( privées) et se définit comme " a Business & Enterprise College". http://www.alsagerschool.co.uk/images/t1.gif


                • manusan 7 juillet 2008 18:06

                  "Vous oubliez la fin de l’histoire, ceux qui se sont agenouillés ont tous pris un grand coup de pompe au cul par le prof,"

                  faux, ces gamins préparaient leur séjour à Paris où la mairie les avaient embauché pendant les vacances comme parking à Vélib.


                • Satantango Satantango 8 juillet 2008 14:51

                  Non pour ça il y a déjà Bertrand Delanoë, Frédéric Mitterrand, Michou, Line Renaud , Carla Bruni-Sarkoizy et 53 % de veaux-tants...


                • Yohan Yohan 7 juillet 2008 18:25

                  Religion et bon sens font rarement bon ménage


                  • ThatJazz ThatJazz 7 juillet 2008 18:35

                    Pff...
                    Non mais à croire que le délit de blasphème rentre dans les moeurs...quelle pitié !

                    Allez, tous en coeur :

                    A BAS LES RELIGIONS !

                    Arf ça fait du bien.

                    Et vive la liberté !!


                    • armand armand 7 juillet 2008 20:20

                      Jazz :

                      On peut juger blasphématoire le fait d’obliger des enfants à réciter des prières dans une langue qu’ils ne connaissent pas, ou a singer des gestes dont ils ignorent le sens. Et surtout, à faire imiter le rituel d’une religion par ceux qui n’en font pas partie.


                    • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 7 juillet 2008 21:29

                      et,cela,ne nous regarde pas.

                      tu t’es cru sur conciergeavox,armand ?


                    • armand armand 7 juillet 2008 21:31

                      C’est pas à toi que je cause, demesdeux !

                      Alors t’atteds ton tour ; Ou tu écris quelque chose de constructif.


                    • Traroth Traroth 7 juillet 2008 19:35

                      Vous êtes tellement prévisible que vous pourriez même vous abstenir, l’effet serait le même !


                    • Eratosthène 7 juillet 2008 21:08

                      Commencez par vous appliquer vos propres propos.

                      L’islamisation est une réalité, que cela vous plaise ou non. Et dans cinq/dix ans, ce sera trop tard pour gémir en disant "ah, si j’avais su".


                    • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 7 juillet 2008 21:33

                      jeune du gud,je t’envoie al super gay te coloniser aprés on discute et t’auras pas besoin de faire de lavement pour me parler... !
                      trouduk


                    • Traroth Traroth 8 juillet 2008 16:18

                      Erastothène : il ne suffit pas de marteler quelque chose pour que ça devienne la vérité. L’islamisation, vous la constatez à quoi, exactement ?


                    • armand armand 7 juillet 2008 19:27

                      J’attends d’avoir de plus amples renseignements : étaient-ce des travaux pratiques, du genre : ’voici comment ils prient, faites-les mêmes gestes’ de la part d’un enseignant tellement a-religieux qu’il met la prière au même niveau que les danses folkloriques ?
                      Bizarre...


                      • katalizeur 7 juillet 2008 19:46

                        @ l’auteur

                        tres bien on a compris ,tu veux le choc des civilisations donc je te dis ok,OK
                        bon alors on commence QUAND ?
                        PARCE QUE là tu tourne autour du pot ,mais tu peux aussi y allez de maniere franche ; c’est quand que l’on bat dans les rues ? ; je ne parle pas de rixes mais d’une veritable guerre civile ;



                        le JULIEN DRAY a deja repondu pour sa part dixit : dans un affrontement avec les rebeus nous serons les perdant..........


                        • HELIOS HELIOS 7 juillet 2008 23:42

                          Ce genre d’extrémité n’est effectivement pas souhaitable, mais.... si cela arrivait, je ne crois pas du tout que nous perdions !

                          Je me souviens tres bien de ce qui s’est passé lors de la première guerre du golfe. J’etais a marseille, et les arabes, quels que soit leur nationalité, avaient completement disparus des rues. il y a pas mal de petites rues on les trottoirs ont la largeur d’une personne... c’est fou comme les filles qui m’accompagnaient n’avait plus besoins de s’ecarter pour passer sur la rue, les maghrebins le faisaient eux même, il avaient appris en une nuit la bonne education et la galanterie. D’accord, cela n’a pas duré, 15 jours apres ils ne bougeaient plus... ah, oui, je m’egare, donc... a cette epoque ils avaient du suspendre la vente de fusil de chasse et d’arme a feu qui etaient encore en vente dans les supermarchés. Les discours dans les cafés n’etaient pas rassurants du tout, cela sentait la ratonnade, la chasse a courre, bref la population etait bien remmontée. Je ne sais pas ce qu’il en est aujour’hui, 18 ans apres, mais si j’ecoute bien ce qu’il se dit, cela m’etonnerait fort que la raison soit revenue dans les têtes, bien au contraire... il ne fera pas bon avoir la peau trop bronzé et la tête méditerranéene. Je pense que la police devra encercler certaines banlieues pour les proteger... je ne suis pas sur que le voile sera encore a l’ordre du jour, pas plus que la dinde a la place du jambon a l’ecole.


                        • armand armand 8 juillet 2008 13:43

                          De toute façon, ce fait divers se passe en GB et non en France. Les systèmes et les sensibilités sont très différents. A titre d’exemple, dans des sondages récents une majorité de Français musulmans se disent français avant d’être musulmans. En GB c’est très largement l’inverse.
                          De même, le système scolaire est différent, très dirigiiste et pétri non pas de ’connaissances ’mais de ’bons sentiments’.

                          Malheureusement, je peux vous dire qu’en matière d’éducation les réformes qu’on nous fait ingurgiter de force en ce moment tendent plutôt dans le sens du système anglais : jargon omniprésent, évaluations constantes sur tout, notions complètement désincarnées de ’compétences’ et de ’connaissances’ et l’obsession de ’coller’ au maRché du travail... même quand on sait que celui-ci évolue sans cesse.

                          Quant au ’modèle’ britannique : palme d’or de l’Europe pour la sexualité précoce, l’alcoolisme des jeunes, la violence des ados avec, en tête, agressions à l’arme blanche ou au flingue... en somme, c’est en GB que l’ado est le plus susceptible d’être exposé à la violence, aux comportements à risques, et à la dépression...
                          Mais rassurons-nous - dans les écoles de l’hyper-classe tout va bien. Et la City distribue toujours des bonus...


                        • Thoth 7 juillet 2008 19:54

                          Pourquoi obliger quelqu’un à prier une utopie, un truc inexistant ? Comme dirait un chant nazi : Ali...Allo... Allah !


                          • armand armand 7 juillet 2008 20:27

                            D’après le Telegraph :

                            Sources at the school said the incident could have been down to Miss Phillips instigating a role play and not properly briefing the pupils, all aged around 12, what she was doing.

                            En somme, la prof aurait voulu faire découvrir les pratiques musulmanes par un ’jeu de rôle’ - pour le moins idiot, car c’est ramener les rites à un ’jeu’ et même, si tel était le cas, elle aurait du comprendre que certains enfants, prenant l’affaire au sérieux, allaient renacler.

                            Connaissant l’autoritarisme bien-pensant et sans humour de moult professeures britanniques, je ne suis pas trop surpris.


                          • Thoth 7 juillet 2008 21:07

                            A moins que ce ne soit une tentative de récupération sectaire déguisée. Ah ! Ils sont forts pour arriver à leurs fins. C’est comme les métastases du cancer : un nodule par ci, un mélanôme par là... et le tour est joué ! Et puis il faut dire que les Anglais sont devenus veules et lâches face à l’islam, sous couvert de tolérance. Entre nous, cela nous venge des vacheries qu’ils nous ont faites à travers les siècles. Le seul remède : si le niveau des mers augmente sensiblement, avec le réchauffement, nous en seront débarrassés ! Remember Waterloo, Mers el Kébir etc 


                          • Thoth 7 juillet 2008 21:08

                            Bien vu l’ami !


                          • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 7 juillet 2008 21:58

                            pauvres taches... !


                          • wesson wesson 7 juillet 2008 21:14

                            Deux gamins collé dans une école privée communautariste d’Angleterre parce qu’ils n’ont pas voulu se plier aux règlement de ladite école ? 
                            En voilà une affaire qui méritait bien un article sur Avox, ou pas...

                            Des écoles communautaristes existent partout, elles ont en commun la pratique du bourrage de crâne. Elles prolifèrent tand qu’il y aura des parents suffisament crétin pour y mettre leurs enfants dedans, et payer pour cela.

                            En France, vous pouvez en trouver des comme ça, avec des enseignants qui expliquent à des mômes de pas 10 ans que on a exagéré sur le nombre de morts dans les chambres à gaz, et ou ne pas dire le bénédicité à la cantine vous vaut une solide paire de mandales - en plus des heures de colle.

                            Franchement, je ne sais que penser de cet article, tant l’information qu’il relate relève juste du fait divers insignifiant, et l’insistance sur la religion d’obédience de l’école me parait pour le moins suspecte.

                            Bref, je ne voit pas trop l’interêt de ce pensum.


                            • ka 7 juillet 2008 21:19

                              Cette histoire est vraiment bizarre, l’enseignement d’une religion n’implique pas la partique de cette religion et là cette prof a en quelque sorte voulu que ces élèves pratiquent des rites religieux qu’ils n’acceptent pas et dans lesquels ils ne se reconnaissent pas ? Quelle utilité a cet exercice ? Vraiment je ne comprends pas ! Il aurait été plus sage de donner des cours d’histoire des religions et d’expliquer les riuels sans avoir recours aux travaux pratiques.


                              • kotodeuxmikoto kotodeuxmikoto 7 juillet 2008 21:25

                                ka,
                                blaise a un soucie avec la religion islamique...ça fait réagir la sphère avox mais cela reste du pipi de chat donc la caravane passe et....la vie suit son cour.


                              • docdory docdory 7 juillet 2008 21:31

                                 @ Blaise 
                                Merci pour cet article instructif . Il faut se pincer pour être sûr qu’on ne fait pas un cauchemar .
                                Il existe en France une clique malfaisante qui milite en faveur de l’instauration de " l’enseignement du fait religieux " dans les écoles , au nom , sans doute , du politiquement correct . 
                                Cet événement britannique démontre avec une clarté aveuglante qu’il faut s’opposer avec la dernière énergie à tout enseignement du " fait religieux " dans les écoles de la République , enseignement qui ne peut qu’aboutir à ce genre de scandale .
                                Les seules questions religieuses qui doivent être abordées en classe doivent l’être en cours d’histoire , puisque nombre d’événements historiques résultent de conflits religieux . Ne devraient être abordés en cours que les questions religieuses permettant de comprendre certains faits historiques , l’enseignant devant clairement insister sur le caractère légendaire des prétendus " faits " religieux , et bien faire la différence entre ceux-ci et les faits scientifiques ou historique .
                                De même , les religions doivent être abordée d’un point de vue philosophique et critique en cours de philosophie en terminale . 
                                Bien entendu , il serait d’un intérêt capital de savoir si ces " travaux pratiques de religion " sont au programme dans toutes les écoles britanniques , ou s’il s’agit d’une idiosyncrasie débile de cette seule école , résultant de la fantaisie irresponsable d’un professeur ou d’un directeur d’école , et ne correspondant à aucun programme officiel . Quelqu’un a t-il des renseignements à ce sujet ?


                                • miwari miwari 7 juillet 2008 22:00

                                  Exactement ce que je pense, la religion est une affaire personnelle, la règle devrait être " Tu la laisse chez toi quand tu sort " et le monde se porterai mieux.


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 7 juillet 2008 21:39

                                  les mouches à merdes vont autant vers les merdes à Piffard que vers les autres merdes elles savent pas lire ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Blaise

Blaise
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès