Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Donetsk : vers un nouvel État fédéral, successeur d’une république de (...)

Donetsk : vers un nouvel État fédéral, successeur d’une république de 1918 (Mémorandum)

JPEG

Donetsk, le 6 février 2015 – DAN. Les députés du Conseil Populaire de la RPD (République Populaire du Donetsk) de la 1re convocation ont adopté aujourd’hui dans le Palais du Gouvernement le Mémorandum sur les bases de l’édification étatique.

« Nous proclamons le prolongement des traditions de la République du Donetsk-Krivorojsk et déclarons l’état RPD devenir son successeur. Nous invitons le peuple et les territoires de l’Ukraine qui composaient autrefois la République du Donetsk-Krivorojsk, ainsi que des autres régions qui exprimeraient leur aspiration à devenir un sujet égal en droits de la future fédération, à la collaboration et à l’unification des efforts pour l’édification d’un nouvel État fédéral sur les bases du volontariat et du traité. »

Ce document, initié par des députés, a été adopté à l’unanimité, par 66 députés de 66 présents.

Voir http://dan-news.info/politics/deputaty-narodnogo-soveta-provozglasili-dnr-preemnikom-donecko-krivorozhskoj-respubliki.html

La République Soviétique du Donetsk-Krivorojsk a été proclamée le 12 février 1918 à Kharkov, en opposition à la République Populaire d’Ukraine, considérée en tant que bourgeoise.

Villes principales : Kharkov (la capitale), Lougansk (la capitale dès 8 avril 1918, après l’occupation de Kharkov), Yékaterinoslav (dès 1926 Dniépropetrovsk, en 1797-1802 Novorossiysk), Krivoy Rog. Son territoire comprenait ceux des régions actuelles de Donetsk, de Lougansk, de Dniépropetrovsk et de Zaporojié (tous entièrement), ainsi que des parties des régions de Kharkov, de Soumy, de Kherson, de Nikolaïev et de Rostov (ce dernier actuellement russe) et s’étendait jusqu’à l’isthme de Crimée.

Le 19 mars 1918 la République a fait partie de l’Ukraine Soviétique, unissant toutes les formations soviétiques sur le territoire de l’Ukraine. Occupée (et de facto liquidée) vers mai 1918 par des troupes autrichiennes et allemandes. Liquidée officiellement le 17 février 1919.

Voir http://ru.wikipedia.org/wiki/Донецко-Криворожская_Советская_Республика


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 7 février 2015 09:54

    Poutine se balade de toute façon...Personne n’ira lui chercher des poux dans la tête...il le sait...Un bon joueur d’échec.. !


    • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 7 février 2015 11:38

      Pourquoi a-t-on autorisé (favorisé) l’autonomisation du Kosovo par rapport à la Serbie(finalisée en 2012), et auparavant la séparation de la Sarre d’avec la France pour rejoindre l’Allemagne (en 1954) et n’accepterait-on pas aujourd’hui l’autonomisation de la « République Populaire du Donetz » ?
      Ah ! oui, là cause du pétrole...


      • njama njama 7 février 2015 11:48

        François Hollande et Angela Merkel sont en retard d’un chapitre alors !
        .
        Tout va si vite, la veille le 05.02.2015, François Hollande déclarait : « Nous ferons une nouvelle proposition de règlement sur le conflit lui-même, qui sera fondée sur l’intégrité territoriale de l’Ukraine »
        ...
        mais que n’ont-ils été avertis ! Fabius faisait-il encore une fois de plus la sieste ? ça devient chronique chez lui ...
        L’Ukrainien BHL est-il au courant ?


        • njama njama 7 février 2015 12:08

          L’AFP prise en flagrant délit de désinformation !
          -
          Nouvelle manipulation de l’AFP sur l’Ukraine
          Par Guillaume Borel le 6 février 2015
          L’Agence France Propagande, qui porte décidément bien son nom, s’est livré le 02 février à un nouvel exercice de manipulation visant à disqualifier le représentant de la République Populaire de Donetsk, Alexandre Zakhartchenko. La méthode utilisée par l’AFP : déformer les propos de M Zakhartchenko afin de le faire passer pour un antisémite. Lors d’une conférence de presse donnée lundi à Donetsk, ce dernier a en effet évoqué les dirigeants ukrainiens actuels en déclarant qu’ils étaient : « des représentants pitoyables du grand peuple juif », en faisant notamment référence au gouverneur de la région de Dnipropetrovsk, l’oligarque et milliardaire israélo-ukrainien Ihor Kolomoïsky, qui finance les principaux bataillons néo-nazis de la garde nationale ukrainienne.
          Voici comment l’AFP a titré sa dépêche :

            « Selon un chef rebelle, l’Ukraine est dirigée par des Juifs « pitoyables »

          Ce titre est bien évidemment mensonger en ce qu’il déforme les propos de M Zakhartchenko pour leur donner une tournure antisémite qu’ils n’ont pas si l’on respecte la citation originale. M Zakhartchenko désignait ainsi uniquement les dirigeants ukrainiens comme étant des « représentants pitoyables » du « grand peuple juif ». Tout lecteur normalement constitué intellectuellement comprend bien que cette accusation ne vise pas les juifs dans leur ensemble qualifiés de « grand peuple », même si l’on peut par ailleurs se poser la question de l’existence d’un « peuple juif », mais uniquement certains dirigeants ukrainiens, dont Ihor Kolomoïsky, qui finance des bataillons punitifs néo-nazis.

          Cependant l’AFP va plus loin et se livre dans le premier paragraphe de la dépêche à une véritable accusation diffamatoire :

           « Donetsk (Ukraine) ( AFP ) Le chef rebelle ukrainien pro-russe a qualifié, lundi,les dirigeants Juifs du pays de « misérables » dans ce qui ressemble fort à un sarcasme antisémite. »

          Après avoir fabriqué un titre mensonger, l’AFP enfonce donc le clou et accuse le premier ministre de la RPD de « sarcasme antisémite ». Ce « sarcasme antisémite » ayant été construit de toutes pièces par l’AFP, l’agence se chargeant ainsi de construire les preuves de ses propres accusations, la boucle est ainsi bouclée.

          Ce mensonge a bien évidemment été repris par un certain nombre d’organes de presse (L’Express, Les Echos, I24news, 20minutes.fr ...) et a donc contaminé l’espace médiatique en imposant une fois encore un récit manipulatoire qui, ajouté aux précédents, permet de construire une réalité « divergente », au sujet du conflit ukrainien. Cette réalité divergente, tend à occuper l’ensemble de l’espace médiatique sans laisser de place pour une autre narration, et impose par la même à l’opinion publique une vision divergente et reconstruite des événements, selon la narrative du bloc américano-occidental, qui se substitue par là même à la réalité.

          http://arretsurinfo.ch/nouvelle-manipulation-de-lafp-sur-lukraine/


          • alinea alinea 10 février 2015 14:22

            L’AFP a oublié, au passage, que c’est le gouvernement de Kiev qui veut occire les russophones, les juifs et les homos !!!


            • Xenozoid Xenozoid 10 février 2015 14:15

              isga fait nous un article sur l’histoire de l’ukraine, pour tout les cons que nous sommes...please


            • alinea alinea 10 février 2015 14:28

              Où est le problème ?
              Les Ukrainiens de l’est, qui, comme par hasard possèdent la plupart des richesses de l’ Ukraine, veulent parler leur langue et garder commerce et liens avec la Russie.
              Ceux de l’ouest veulent le FMI, les dettes, l’austérité et le pillage de ce qui leur reste de richesses !
              Qu’ils se divisent s’ils ne peuvent pas se fédérer ! Qu’on puisse respirer un peu, bon sang ! Voilà deux peuples pas très unis, que le monde entier s’acharne à diviser encore plus ; la coupe est pleine ; que chacun prenne ses responsabilités. Bon, reste à savoir si l’UE veut de l’Ukraine sans le Donbass !! smiley


            • lsga lsga 10 février 2015 16:11

              non, l’UE va payer la relance économique de l’Ukraine sans le donbass et la crimée.

               
              1. L’UE n’a pas pu récupérer le pétrole de Crimée
              2. Margerie s’est fait assassiner comme un vulgaire voyou de banlieue
              3. L’UE est obligée d’acheter du gaz de schistes US pour compenser
              4. L’UE va payer l’ensemble du pseudo-conflit US-RUssie en Ukraine
               
              Une humiliation totale pour les européens, surtout pour les français, et un vrai jack pot pour les oligarchies Russes et US qui travaillent main dans la main. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

roman_garev


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès