Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Durban II et l’Europe

Durban II et l’Europe

Nous venons de vivre le triste spectacle des dérapages inadmissibles du Président Iranien lors de la conférence Durban II contre le racisme. Les représentants des pays européens, qui avaient décidé de participer à cette conférence, ont montré leur indignation en quittant la salle pendant le discours du Président Iranien.

Cet épisode me suggère quelques idées dans le cadre de la réflexion sur les enjeux des élections européennes.

Tout d’abord, c’est l’honneur de l’Europe que de participer à une telle conférence. N’oublions pas d’où vient l’Union Européenne. Elle s’est construite à la suite de la seconde guerre mondiale qui a opposé différents pays européens mais aussi à la suite du traumatisme profond créé par la mise en œuvre de l’extermination de plusieurs millions de personnes pour des causes raciales. Il évident que la lutte contre le racisme est au cœur de l’engagement politique Européen.

Par ailleurs, en voyant les différents ambassadeurs quitter la salle, on ne pouvait s’empêcher de se dire que l’Europe doit aller plus loin. Il est évident qu’il aurait été encore plus fort d’avoir un ministre européen des Affaires étrangères qui puisse défendre une position européenne commune. Il y avait lors de cette conférence qui traite d’un sujet majeur, qui répond vraiment aux valeurs essentielles de l’Europe, l’occasion de faire entendre, haut et fort, à tous les autres pays ce qu’est l’idéal européen.

Cet épisode a été l’illustration du besoin de l’Europe de se doter d’institutions plus lisibles et plus efficaces. C’est ce que prévoit le Traité de Lisbonne. Après Durban II, il parait encore moins discutable qu’il faut le faire aboutir dans les mois à venir.

L’un des enjeux majeurs du prochain mandat européen sera de mettre en œuvre de nouvelles institutions conformes à cette volonté de lisibilité et d’efficacité. Elles devront permettre à l’Europe de peser de tout son poids lors de tous les rendez-vous au sommet et dans toutes les décisions internationales. Créer ces institutions porteuses de l’intérêt général Européen ne s’oppose en rien aux intérêts nationaux, bien au contraire ! Il permettra à chacun des membres de l’Union Européenne d’être mieux entendu, mieux défendu.

Il me semble souhaitable, et de l’intérêt de tous, d’avoir une Europe forte qui existe entre les Etats-Unis, la Chine, la Russie et les pays émergents. Cette Europe nouvelle sera mieux à même de défendre les valeurs communes des pays européens : la paix, le développement économique, la recherche, le développement durable, l’Etat de droit, et les droits de l’homme.

N’est ce pas ce que chacun peut souhaiter ?

Le blog d’Edgar Menguy

Européennes 2009


Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Serpico Serpico 23 avril 2009 13:46

    Il n’y a rien à redire au discours d’Ahmadinejad.

    Chiche : montrez que vous l’avez lu !

    Quand l’Occident fait son « défenseur » des droits de l’homme, de la démocratie, de la liberté, etc. il continue le plus hypocritement du monde à hiérarchiser les Etats.

    Le droit de veto, la domination US, la politique africaine de la France, le soutien à Israel, la création même d’Israel sur le dos des palestiniens pour se racheter une vertu, montrent bien à quels degrés se hisse la discrimination dont parle le président iranien.

    C’est peut-être un fou, un islamiste, un illuminé mais ces propos n’en restent pas moins sensés et vrais.

    Pour prétendre défendre la démocratie et lutter contre le racisme, il faut d’abord reconnaître la malignité d’Israel.

    Là dessus, motus et bouche cousue. On massacre impunément et au nom de la démocratie.

    Et ces minables de diplomates européens nous la jouent indignés.

    Pouah !


    • paul muadhib 23 avril 2009 18:06

      le discours se trouve sur le site en lien !
      personnellement rien a dire...
      www.planetenonviolence.org


    • Alpo47 Alpo47 23 avril 2009 14:02

      Egalement, j’aimerais que l’auteur nous précise quelle est la phrase exacte du président Iranien qui peut être qualifiée de raciste ou antisémite ?


      • ouallonsnous 23 avril 2009 17:57

        A Alpo47 , ne cherchez pas la phrase antisémite et raciste, c’est tout le discours ainsi que l’orateur, car pour les sionistes, la vérité est antisémite !


      • Stéphane Bouleaux 23 avril 2009 14:31

        Plus d’europe ?

        Non merci !

        Depuis des années notre europe ne sert à rien, si ce n’est à faire sombrer les pays qui l’ont crée.

        Et lorsque l’on voit qu’elle se compromet à la « conference des racistes », il y a de quoi rire jaune.


        • abdelkader17 23 avril 2009 14:41

          Votre idéal européen c’est de défendre la criminalité sioniste, en quoi les arabes sont ils responsables de l’antisémitisme européen pluriséculaire ?, vous vous êtes débarrassez du « fardeau juif » pour implanter et soutenir un état colonial et raciste, chien de garde du moyen orient ,les juifs opérant ainsi un transfert d’hostilité sur les arabes.
          Vous n’êtes que les toutou du couple américano sioniste, ne vous donnez pas l’importance dont vous ne disposez pas.


          • romaeterna romaeterna 23 avril 2009 15:42

            Tudieu ! Ils sont vraiment graves ces gens qui voient du sionisme partout.
            Ils répandent leur haine sur de plus en plus de forum. Sans doute des sectaires mahométans et autres fascinés par la violence !

            Ils vont finir par nous faire aimer Israël !!!

            En tout cas avec Obama comme espoir et eux comme repoussoir je n’ai plus envie de dire qu’une chose : vive l’Amérique et l’Europe (bien que ces pays aient donné à ces gens la démocratie qu’ils ne pensent qu’à détruire !).

            Mais pourquoi ne vont-ils pas chez leur pote iranien ? Ils le comprennent si bien !

            Ne vous inquiétez pas : l’Europe dans sa grande mollesse laissera votre idole envoyer une petite bombinette sur un pays laïc et civilisé !


            • Akwa Akwa 23 avril 2009 16:15

              Expliquez nous pourquoi Ahmadinejad (ou son successeur) prendra le risque d’envoyer une bombe A sur un prétendu « pays laïc et civilisé » (un de ces mêmes pays, j’imagine, qui ont justement imaginé, créé et utilisé la bombe A) ?


            • abdelkader17 23 avril 2009 19:57

              @romaeterna
              tu peux même prendre un billet pour tel Aviv les combattants du hamas sauront te recevoir.


            • abdelkader17 23 avril 2009 21:04

              Edgar Menguy est un bon sioniste plus préoccupé par l’état d’israel que la gestion de sa municipalité,vous me direz il à un bon exemple devant lui strauss-khan qui en tant que juif Français se demande tous les matins en se rasant comment il va pouvoir aider Israel.
              Les juifs Français faisant allégeance à une puissance étrangère ca ne dérange personne,
              on leur offrent même des résponsabilités internationales.


              • baska 23 avril 2009 23:17

                 Je vous invite à lire le discours du président iranien à la conférence onusienne sur le racisme avant d’écrire n’importe quoi juste pour plaire à la mafia sioniste.


                M. le président,

                M. le secrétaire général des Nations Unies,

                Mesdames et messieurs,

                 

                Nous sommes ici réunis, suite à la Conférence de Durban contre le racisme et les discriminations raciales, afin de nous accorder sur des lignes pratiques dans le cadre de notre campagne sacrée et humanitaire.

                Au cours des derniers siècles, l’humanité a connu d’immenses souffrances et douleurs. Au Moyen-âge, les penseurs et scientifiques étaient condamnés à mort. Une période d’esclavage et de commerce d’êtres humains lui succéda, lorsque des innocents par millions furent capturés et séparés de leur famille et de leurs proches pour être conduits en Europe et en Amérique. Ce fut une période sombre qui connut également son lot d’occupations, de pillages et de massacres d’innocents.

                De nombreuses années s’écoulèrent avant que les nations ne se soulèvent et combattent pour leur liberté. Elles sacrifièrent des millions de vies pour expulser les occupants et proclamer leur indépendance. Cependant les pouvoirs autoritaires imposèrent rapidement deux guerres mondiales en Europe, qui dévastèrent en outre une partie de l’Asie et de l’Afrique et causèrent la mort d’environ cent millions de personnes, laissant derrière elles une dévastation sans précédent. Si seulement nous avions retenu les leçons des oppressions, de l’horreur et des crimes de ces guerres, un rayon d’espoir aurait illuminé l’avenir. Les puissances victorieuses se sont proclamées conquérantes du monde, tout en ignorant ou en minimisant les droits des autres nations par l’imposition de lois et arrangements.

                Déguisés en clowns, trois militants de l’Union des étudiants juifs de France introduits avec l’aide de la délégation diplomatique française, apostrophent l’orateur avant d’être évacués par le service de sécurité des Nations Unies.

                Mesdames et Messieurs,

                Portons notre regard sur le Conseil de sécurité des Nations Unies, qui figure parmi les héritages de la Première et de la Seconde Guerre mondiale. Quelle était la logique de l’auto-attribution du droit de véto par les grandes puissances ? Comment une telle logique peut-elle s’accorder avec les valeurs humanitaires ou spirituelles ? Se pourrait-il qu’elle soit en conformité avec les principes reconnus de la justice, de l’égalité devant la loi, de l’amour et de la dignité humaine, ou plutôt ceux de la discrimination, de l’injustice, de la violation des droits humains ou de l’humiliation de la majorité des nations ? Ce conseil est le centre de décision mondial le plus important pour la défense de la paix et de la justice internationales. Comment s’attendre à l’avènement de la paix et de la justice lorsque la discrimination est légalisée et que l’origine des lois est dominée par la coercition et la force plutôt que la justice et le droit ?

                En dépit du fait qu’aujourd’hui de nombreux défenseurs du racisme condamnent la discrimination raciale par les mots et les slogans, des grandes puissances ont été autorisées à décider pour les autres nations, se basant sur leur propre intérêt et comme elles seules l’entendent. Elles peuvent facilement ridiculiser et enfreindre toutes les lois et valeurs humanitaires, comme elles l’ont montré.

                Après la Seconde Guerre mondiale, elles ont eu recours à l’agression militaire pour priver de terre une nation entière, sous prétexte des souffrances juives. Elles ont envoyé des migrants d’Europe, des États-Unis et d’autres parties du monde afin d’établir un gouvernement intégralement raciste en Palestine occupée et, de fait, à titre de compensation pour les graves conséquences du racisme en Europe, elles ont aidé à hisser au pouvoir les individus les plus cruels et les racistes les plus répressifs en Palestine.

                Le Conseil de sécurité a contribué à la stabilisation du régime sioniste et a soutenu les sionistes durant les soixante dernières années, leur donnant un feu vert pour poursuivre leurs crimes.

                Les ambassadeurs des États membres de l’Union européenne quittent la salle tandis que fusent les applaudissements des uns et les huées des autres

                Il est d’autant plus regrettable qu’un certain nombre de gouvernements occidentaux, avec les États-Unis, se soient engagés à défendre ces individus racistes responsables de génocide, alors même que la conscience éveillée et les esprits libres du monde entier condamnent les crimes sionistes d’agression, de massacres et autres brutalités commises lors des bombardements de civils à Gaza. Ces gouvernements ont toujours soutenu ou sont restés silencieux face aux actes infâmes du régime sioniste. Fort malheureusement la raison de leur soutien et de leur silence est que le sionisme égoïste et barbare est parvenu à pénétrer profondément leur structure politique et économique, ce qui inclut leur législation, leurs médias de masse, leurs entreprises, leur système financier et leurs agences de sécurité et de renseignement. Ils ont imposé leur domination au point que rien ne puisse être fait contre leur volonté. Dans certains pays, même les changements de gouvernement ne font jamais fléchir le soutien aux sionistes, bien qu’ils soient tous conscients de leurs crimes : cela est en soi fort regrettable.

                Tant que la domination sioniste se maintiendra, de nombreux pays, gouvernements et nations ne seront jamais en mesure de jouir de la liberté, de l’indépendance et de la sécurité. Tant qu’ils seront au sommet du pouvoir, la justice ne triomphera jamais dans le monde et la dignité humaine continuera d’être offensée et piétinée.

                Il est grand temps que l’idéal du sionisme, qui constitue le paroxysme du racisme, soit brisé.


                • ouallonsnous 24 avril 2009 10:07

                  A abdelkader17, il n’y a pas de juifs français, mais il peut y avoir des français de religion juive, pratiquant leur religion dans la « sphére » privée de leur existence et dans le respect de leurs concitoyens. 
                   C’est un des effets de la tolérance du républicanisme démocratique et de la laïcité.

                  Par contre des gens faisant allégeance à une puissance étrangére, tout en se réclamant de la nationalité française sont tout simplement des traîtres à nôtre pays.

                  Il y a des lois pour se protéger de cele, il faut que les citoyens français, les vrais, exigent leurs applications des politiques corrompus qu’ils ont eu la « faiblesse » d’élire.

                  Merci, abdelkader17, vous avez en évoquant le néo-sionisme de ces individus se préoccupant d’intérêts étrangers alors qu’ils sont en charge d’intétêts français, identifié le cancer qui ronge et détruit nôtre systéme sociétal et l’excellence de nôtre « civilisation française ». 

                  Modéle de société que l’oligarchie financiére s’efforçant d’asservir les nations européennes n’a de cesse de détruire !


                  • JahRaph JahRaph 24 avril 2009 11:16

                    @l’auteur : s’il-vous-plaît, arrêtons les aproximations et autres procès en sorcellerie !!! Précisez quels sont les « dérapages inadmissibles »que vous attribuez à Mahmoud Ahmadinejad ?

                    Vous participez à la curée médiatique, vous êtes (sur ce coup) un suiveur... Ne suivez pas n’importe qui !!

                    Le président iranien a dénoncé le racisme (réel) en Israël. On le traite en retour de raciste, de fasciste, de négationniste, d’antisémite.... Vous ne trouvez pas cela ridicule ?


                    • JahRaph JahRaph 24 avril 2009 11:56

                      @l’auteur : en fait, votre article commence par un petit taquet au président Iranien. Je ne veux pas m’en faire le défenseur, mais sachez (si vous l’ignorez) qu’il n’a jamais dit vouloir « rayer Israël de la carte », mais « rayer le sionisme des pages de l’histoire »....

                      Avouez que cela change tout !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès