Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Erasmus plus : un programme européen pour renforcer l’identité (...)

Erasmus plus : un programme européen pour renforcer l’identité internationale des jeunes et des étudiants

par Sirio Zolea​

 
Le programme Erasmus est désormais très diffusé parmi les jeunes. On connait souvent quelqu’un qui a bénéficié des fonds européens pour un séjour de formation à l’étranger, la plupart des fois en étudiant dans une université ou en faisant un stage auprès d’une entreprise dans un autre pays. En dérivant son nom de Erasmus de Rotterdam, intellectuel important de l’Humanisme chrétien, Erasmus eut son origine en 1987, pendant une période d’enthousiasme et d’expectatives intenses dans l’avenir de la construction économique et politique européenne. Il eut vite un succès et une participation importants. Inclus dans les programmes Socrates, il forme ensuite le noyau du Lifelong Learning Program et puis, depuis 2014 jusqu’à 2020, de Erasmus Plus.

Ce programme nouveau, Erasmus Plus (http://www.erasmusplus.fr/), combine et intègre les mécanismes différents de financement pour la mobilité européenne préexistant dans des buts d'instruction, formation et volontariat ; il est financé par 14,7 milliards d'euros jusqu’en 2020, en augmentant d’une quasi moitié l’investissement de la période précédente. Leur rassemblement dans un même cadre facilite l’accès des bénéficiaires, une synergie réciproque, une connexion du monde de l’étude et du travail. Différentes opportunités sont financées pour :

  • Etudiants et stagiaires, enseignants, échanges de jeunes, animateurs de la jeunesse, bénévoles.
  • La création ou l’amélioration de partenariats entre institutions et organisations dans les domaines de l’instruction, de la formation des jeunes, du monde du travail.
  • Soutenir le dialogue et trouver des informations concrètes, nécessaires pour réaliser une réforme des systèmes d’instruction, formation et assistance aux jeunes gens.

Ceux-ci sont les anciens programmes qui ont été rassemblés :

  • Le Lifelong Learning Programme (Comenius, Erasmus, Leonardo da Vinci, Grundtvig).
  • Jeunesse en action.
  • Les cinq programmes de coopération internationale (Erasmus Mundus, Tempus, Alfa, Edulink et le programme de coopération bilatérale avec les pays industrialisés).
  • Les activités Jean Monnet y sont inclues, ainsi que, pour la première fois, le soutien au sport.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 15 mai 2015 12:51

    « Il eut vite un succès et une participation importants. »


    Tout programme tendant à favoriser les échanges éthyliques et libidineux ne peut que faire un triomphe auprès de ceux auxquels ils sont destinés.

    • Ben Schott 15 mai 2015 15:16

      “ identité internationale ”
       
      Oxymore européiste.


      • Taharqa 15 mai 2015 16:58

        Cet article de propagande mal fichu, se retourne contre lui-même : l’identité internationale n’existe pas ou alors, il s’agit, à l’opposé de l’humanisme d’Erasme, à l’aide du « Lifelong Learning Programm » (ça ressemble à de la Scientologie), de fabriquer des clones formattés à la pensée libérale, s’exprimant exclusivement en anglais et prêt à rejoindre, la tête baissée, les bataillons des entreprises capitalistes.
         
        Une nouvelle jeunesse hitlérienne en fait.


        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 mai 2015 18:20

          @Taharqa

          Mais oui « Taharqa », il ne s’agit pas « d’identité internationale » mais d’un redéploiement Hyper-National-socialiste c’est-dire Hyper-Nazi conforme à la mondialisation d’aujourd’hui.

          D’une part les étudiants européens doivent mieux se fondre et s’imprégner de tout en se retrouvant « ailleurs » et de l’autre on induit en erreur par cette « propagande néfaste » les jeunes et les étudiants étrangers afro-asiatiques qui se retrouvent en Europe en leur faisant croire qu’il est souhaité et même recommandé pour eux et pour leur « liberté » de s’affranchir de leur « identité nationale » afin de mieux les récupérer et les exploiter ! 

          C’est à peu près le même sujet ici : https://www.facebook.com/notes/mohammed-madjour/larm%C3%A9e-doit-ratisser-dans-les-institutions-/1137475422944536

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès