Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Et si le 9 mai devenait un jour férié ?

Et si le 9 mai devenait un jour férié ?

Faut-il renouveler nos fêtes ? L’Europe paraît être le thème tout indiqué.

Aujourd’hui, c’est le 9 mai, c’est la fête de l’Europe.

Tous les pays européens fêtent la déclaration de Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères, le 9 mai 1950, où il propose la mise en commun des productions d’acier et de charbon qui sera l’esquisse de la CECA, puis de la CEE et enfin de l’Union européenne.

L’Europe, surtout depuis sa réunification avec l’Est, c’est avant tout le projet de la paix, le projet d’une paix improbable, invraisemblable, mais stable, pérenne, et finalement, une paix peut-être un peu trop habituelle pour les générations actuelles (le nouveau président de la République est né quatre ans après cette déclaration).

Ce projet ambitieux d’une Europe unie fait évidemment suite à deux guerres mondiales qui furent exceptionnellement meurtrières pour la population européenne.

Alors que la France est dans une sorte d’interrègne, entre l’élection de Nicolas Sarkozy et son investiture, le 9 mai 2007 ne semble pas connaître l’éclat de l’année dernière.

Je formule cependant une proposition qui me paraît indispensable à une Europe aujourd’hui sans projet d’envergure depuis la déroute du référendum du 29 mai 2005.

Celle de supprimer le 8 mai et le 11 novembre, les deux jours fériés correspondant à des guerres terribles, dont il faut continuer à se souvenir bien sûr, mais qui sont plus un regard tourné vers le passé que vers le futur.

Et de les remplacer par le 9 mai, fête qui rassemblerait toute l’Europe, et même la Russie qui fête l’Armistice de 1945 à cette date (et qui est, pour elle, avec le 1er mai, une des fêtes les plus importantes de la population russe).

Le 8 mai avait déjà été supprimé par Valéry Giscard d’Estaing puis rétabli par François Mitterrand.

Pour préserver le même nombre de jours fériés, la France pourrait alors rétablir le lundi de Pentecôte dont la suppression avait été chaotique.

Cela n’ôterait en rien le souvenir nécessaire des dizaines de millions de morts qui, de 1914 à 1918, puis de 1939 à 1945, ont péri à cause de déchirements politiques et idéologiques de grande ampleur dans l’atrocité, mais alors que les dernières générations disparaissent, il me semble pertinent de proposer une leçon pour le futur, et pas se contenter de cette mémoire.

Mais peut-être est-ce que je rêve, et que l’Europe est désormais totalement enlisée.

Pour aller plus loin :

La Fête de l’Europe.

Pourquoi le 9 mai ?

Le 9 mai 2006.


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • faxtronic faxtronic 9 mai 2007 12:17

    Je vais etre franc :

    - Le discours de schuman, on s’en tape un peu. L’un des aspects les plus important de l’europe c’est la paix. Ce souvenir des horreurs de la guerre, c’est vouloir la paix et feter l’europe.

    - Nul part en europe on ne fete le 9 mai, sauf (tu me l’apprends, en Russie, mais pour des raisons lié a la guerre)

    - C’est pas pas avec des flon-flons vides de sens que l’on fait avancer un projet comme l’europe. Quand l’europe sera terminé, alors on pourra penser a la feter.

    donc je pense que cela ne sert a rien de changer les jours de congés comme cela, qu’il y a d’autre priorités bien plus serieuses


    • Frodon Frodon 9 mai 2007 12:50

      Problème difficile que de bouger des dates de jour férié, surtout quand elles impliquent des enjeux qui sont encore aujourd’hui sur le fil !

      La date du 9 pour les Russes par exemple a toujours été une défiance par rapport au bloc occidental . Qui a raison ? Les deux surement !

      Je pense que l’on ne peut pas se permettre de remettre en cause la date du 8 et du 11 avant que tous les représentants de ces guerres soient morts. Bientôt le 11 novembre sera la commémoration d’une victoire mais le 8 mai reste encore le remerciement à ceux qui sont encore là.

      Je suis vraiment adepte d’une journée européenne « pour la paix » comémorant les différentes dates importantes de notre histoire ( douloureuse) européenne.

      Mais, je pense que ce serait manquer de respect que de dire, le 8 mai ne signifie en soit plus grand chose , juste une date , alors qu’un grand nombre encore de gens qui l’ont vécu sont encore ici. Et ils peuvent permettre encore et toujours de rappeler l’histoire concrète de notre société, si hative dans son oubli...


      • Muadib 12 mai 2007 13:44

        « En meme temps, il n’y a pas eu de guerre mondiale, donc l’europe y est-elle pour quelque chose ? Pas sur. »

        Hu ?

        L’Europe a eu deux moteurs : Le désir de paix et l’économie. Nous vivons depuis 50 en paix.

        Et vous allez peut-être nous faire croire que l’Europe n’y est pour rien ?

        Les précédents conflits ont été déclenchés entre nations à la base pour asseoir sa supériorité économique/géo-politique. Et si les deux derniers se sont transformés en conflit « mondial », c’est uniquement une appellation dénotant les moyens énormes mis en oeuvre et qui dépassait les précédents conflits. De très loin.

        Cependant, on peut noter qu’il y eut aussi précédement des conflits sur l’ensemble ( ou presque) des continents. Entre colonies des différents bélligérants. Mais les moyens de l’époque ne permettait pas de parler véritablement de conflit mondial qui mobilisait l’ensemble de l’humanité.

        Cet argument est un véritable non-sens.

        On ne peut nier que dès l’instant où l’on stabilise une région aussi importante que l’Europe, on évite des conflits. Peut-être pas mondiaux, mais des conflits tout de même. Dès l’instant où différents pays ont des intérêts communs, une monnaie commune, des instances de décisions communes, le conflit militaire n’est plus possible. Nous sommes arrivés où la conception même d’un conflit intra-européen dans l’opinion publique est une vaste blague.

        Rien que cela montre que l’Europe a joué son rôle. On « imagine » même plus qu’un conflit naisse entre la France et l’Allemagne, entre la Pologne et l’Estonie.

        Incroyable de réfuter encore le rôle positif que l’Europe a joué au niveau diplomatique.

        Fin soit, il y a quand même 10% des français qui veulent un retour à l’Etat-Nation. On oublie vite, oui très vite, l’histoire. On oublie très vite ce qu’a causé le nationalisme exacerbé. Et on crache dans la soupe dès que possible.

        Le devoir de mémoire fait de plus en plus place au devoir d’oublier. Il faut pas s’étonner que l’histoire est cyclique, l’homme a une mémoire de poisson rouge.


      • Céline Ertalif Céline Ertalif 12 mai 2007 12:49

        A mon avis, Seb59 a raison : il faut quelque chose de positif et d’exceptionnel qui parle à tous les européens. C’est à l’évidence la chute du mur de Berlin le 9 novembre.

        Il faut sans doute attendre que les derniers poilus disparaissent pour oser dire que le 11 novembre n’a plus de sens.


        • Cangivas 13 mai 2007 21:25

          Ben voyons... et dans la foulée on déterre les restes des soldats alliés des deux GM et on les renvoie par containers aux Usa, Grande-Bretagne, Australie, Canada, ...

          Quel sens de la gratitude !

          Dans les containers, on met un mot de remerciement (dans lequel on indique qu’au remerciement on préfère sabler le champagne le 9 mai) ou pas ?


        • Mael Le Hir Mael Le Hir 12 mai 2007 14:01

          Effectivement, pourquoi pas ?

          Mais pourquoi supprimer alors 2 dates (8 mai et 11 novembre) qui ont fait l’Europe (encore que le 8 mai 1945, c’est aussi le pas vraiment glorieux massacre de Sétif) ?

          Pourquoi (vieux débat, je sais) ne pas supprimer 2 jours correspondant à des fêtes religieuses (Ascension et 15 août par exemple ; trop sympa, je propose pas de supprimer Noël !) ?


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 mai 2007 18:08

            Pourquoi pas.. Je trouverais agréablement ironique que le premier geste d’un Président élu en disant qu’il fallait travailler plus soit de créer un nouveau congé payé... smiley

            Pierre JC Allard http://www.nouvellesociete.org


            • ARMINIUS ARMINIUS 13 mai 2007 09:08

              Tout à fait d’accord avec Muadib et avec cette journée Européenne qui remplacerait 11 Novembre et 8 Mai. Quelle soit à la fois unitaire et mémoire pour tous ces morts pour rien. Je suis Européen depuis le début des années soixante où jeune sportif d’une sélection française j’ai pu découvrir nos équivalents allemands, leur spontanéité et leur ouverture d’esprit. L’image de l’envahisseur sanguinaire entretenu, non sans raison, par ma très patriote et très militariste famille, s’est vite estompée face à autant de jeunes habités par l’espoir européen. Quelques années après j’épousais une allemande et nous eûmes trois petits Européens. Beaucoup de Français ont fait la même démarche et bénéficient maintenant d’une double lecture de l’histoire et de la politique de deux pays, avec leurs richesses et leurs faiblesses( éducation oblige). Je pense qu’il en est de même pour la plupart des mariages mixtes européens : pour nous l’Europe est une évidence, une Europe à la fois ouverte sur le monde mais consciente de sa puissance tant économique que militaire, véritablement indépendante et porteuse des idéaux de liberté et d’humanisme qui lui auront permis cette belle unité. De plus un petit coup d’ « Hymne à la Joie », une fois par an, ça ne peut pas faire de mal !


              • moebius 13 mai 2007 15:06

                Bonjour. Tout à fait d’accord avec la création d’une date anniversaire commémorant la fondation européenne mais cette date devrait plutot coincider avec celle du jour ou une constitution européenne sera accepté par l’ensemble des pays membres. Amitié


                • boots 13 mai 2007 19:36

                  Très bonne proposition de l’auteur que nos politiciens devraient s’empresser de récupérer et de mettre en oeuvre.

                  L’Europe n’est malheureusement plus vécue aujourd’hui que comme une charge, une contrainte ou un poids administratif.

                  Il faut donc du concret, des actes proches des citoyens qui ont un impact positif et perçu comme tel dans la vie quotidienne.

                  Je suis donc aussi favorable à la suppression d’un autre jour férié au profit du 9 mai.

                  Que nous nous sentions tous fiers de cette appartenance commune.

                  L’Europe ne doit pas être qu’un espace commerciale ni une coquille politique vide. Elle doit se transformer en une nouvelle nation, qui ne parlera que d’une seule voix au nom de tous ses Etats membres et où les lois seront les mêmes (fiscalité, code du travail unique, sécurité, ...). Je pense qu’il faut recommencer du début comme du temps de la CECI. Avec quelques pays qui partagent cette même vision et créer au sein de l’espace économique des 25 un noyau politique, diplomatique, militaire, ... Ceux qui souhaiteront y adhérer le pourront en acceptant dès le début la souveraineté européenne sur leur territoire. Pour les autres et pour les futurs nouveaux entrants ou candidats (Turquie, ...), il restera l’espace d’échange commercial tel que nous le connaissons aujourd’hui.


                  • Lucrezia 14 mai 2007 07:31

                    Oui, cela serait bien ! Mais quel jour seraient prêt à donner en échange les Français ?


                    • Stéfan Stéfan 14 mai 2007 09:58

                      L’idée n’est pas mauvaise, mais avec les récents discours présidentiels teintés de nationalisme, patriotisme et autres replis sur soi-même, je doute que ce soit dans l’air du temps...


                      • Ordalie 22 mai 2007 19:58

                        Je ne sais pas ce qui vous passe par la tête mais pendant qu’on y est pourquoi pas rajouter les fêtes musulmanes, orthodoxes, juives, etc...

                        Il est à se demander si dans votre famille il y a eu des combattants.

                        Qu’elle idée de vouloir retirer des dates comme le 8 mai ou le 11 novembre.

                        Allez donc faire un tour à Verdun ou à Vauquois, à Vimy ou à Lorette et là après dites nous encore de changer des dates.

                        Votre propos est inadmissible.

                        Je souligne par ailleurs que dans ces lieux de mémoire, il y a des européens.


                        • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 25 mai 2007 12:49

                          Vos propos sont à la limite du respect pour quelqu’un comme moi d’origine lorraine et qui connaît bien Verdun ou ayant fait ses classes de chasseur alpin au plateau des Glières.

                          « Quelle idée de vouloir retirer des dates... ? »

                          Le Président Valéry Giscard d’Estaing avait justement déjà retiré le 8 mai (remis par François Mitterrand) et cela n’avait attiré aucune révolution.

                          La question n’est pas d’oublier les atrocités des deux dernières Guerres mondiales (mais je me répète), mais de donner une perspective positive dans le renforcement de la paix en Europe et dans le Monde. Beaucoup de pays, notamment au Proche-Orient, attendent du modèle européen une réussite de paix et de concorde sur une terre où beaucoup d’antagonismes régnaient encore récemment.

                          Effectivement, la plupart des lieux de mémoire sont couru par des Européens de toute origine. J’ai lu de nombreux témoignages désolés d’Allemands dans le livre d’or sans cesse remplacé à la Valchevrière (petit village rasé du Vercors).


                        • enavantoute 24 mai 2007 15:08

                          8 mai et 11 novembre (4 septembre 1870 aussi mais c’est plus compliqué) sont déjà des commémoration (ortho ?) rappelant ce qu’on aie capable de faire en Europe. si il y a bien un domaine ou la peur peut avoir un aspect positif c’est sans dout en histoire.

                          Du moins, je le crois...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès