Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Euro : cheval de Troie, à quatre on saute...

Euro : cheval de Troie, à quatre on saute...

Bon inutile de revenir sur la situation infernale de la France et plus largement de tous les pays qui composent cette excellente réussite qu’est l’Europe. Pourtant beaucoup de gens, dont je fais partie, avaient vraiment espoir dans ce projet et je continue de penser que le concept pouvait véritablement nous apporter énormément et à tous les niveaux. Je me souviens des scènes de liesse à l’occasion de la bascule vers l’Euro…

Que reste-t-il de cette formidable idée ? Des rancœurs, des incompréhensions, des regrets, de la misère et de la colère à venir… Car il faut bien avouer que le réveil sera brutal.

Devant le fiasco actuel, il est important de trouver une nouvelle idée, n’importe quoi pourvu que ce soit nouveau… Et voilà que notre binôme de choc Franco-allemand, nous prépare une nouvelle mouture de cette Europe. En effet, ce jour notre président hyperactif, qui n’est jamais à cours d’idées toutes plus lumineuses les unes que les autres, a déclaré que la France et l’Allemagne présenteraient prochainement une réforme des traités de l'UE pour, je cite « empêcher que les pays puissent diverger dans les domaines budgétaires, économiques et fiscal ». Sous entendu, nous allons prendre des mesures qui nous permettront de nous ingérer directement dans vos finances et faire ce que l’on veut…

Un jour un homme a dit, si tu dois détruire plusieurs de nations il y a deux solutions. Soit il faut faire la guerre, mais l’issue est incertaine, soit tu créé une monnaie commune (Euro) et tu la fait s’écrouler. Les nations tomberont naturellement et au même moment… Je pense que c’est la deuxième solution qui a été choisie et que la conclusion n’est plus très loin.

L’Euro serait donc un cheval de Troie ?

Je suis curieux de voir maintenant comment ces réformes vont-elles être décidées. Vont-ils nous faire le même coup que pour le traité de Lisbonne ? Car je n’imagine pas des évolutions dans les traités sans l’approbation des peuples. Oseront ils nous supprimer le peu de souveraineté qu’il nous reste sans même essayer de nous faire croire encore à la démocratie ?

J’en ai bien peur, du reste, il y a eu beaucoup de décisions qui ont été prise dernièrement sans que nous en soyons informés. Les G20 sont, entre autres, fait pour ça.

Bon le coup du référendum, je n’y crois plus, de toute façon que l’on vote oui ou non, le résultat est le même. Si l’on vote « mal », ils revotent pour nous… Dans certains pays, ils préfèrent faire revoter jusqu’à ce que la réponse soit la bonne.

Un début de réponse se trouve dans le MES (Mécanisme Européen de Stabilité) qui est préparé depuis quelques mois maintenant et qui doit être ratifié par les états membres d’ici le 31/12/2011. Là ça fait peur, car pour le coup, ON PERT TOUT. Ici une vidéo pour bien expliquer comment contractualiser le pillage des états.

Quoiqu’il en soit, n’en jetez plus la coupe est pleine… Nous sommes à saturation de toutes ces magouilles, c’est coup bas envers les peuples, dont le seul but est de les mettre à genoux afin de les exécuter.

 Cependant j’ai confiance dans le réveil des peuples. Ils ne peuvent pas se laisser faire de cette façon sans un sursaut salvateur, tout du moins je l’espère…

Prenez soin de vous

Peter


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • minidou 24 novembre 2011 10:45

    « Je me souviens des scènes de liesse à l’occasion de la bascule vers l’euro », je lirais la suite quand j’aurais arrêté de rire...


    • Peter 24 novembre 2011 11:26

      Bonjour Minidou,

      J’espère que je ne vous ai pas fait avaler votre café de travers..., mais, même si votre mémoire vous joue des tours, je peux vous garantir qu’il y a bien eu des scènes de liesse à l’occasion du passage à l’Euro, aussi bien en France que dans les autres pays... Et même pour les nations qui sont passés dernièrement, les mêmes réactions ont été vues, ce qui là je l’avoue, est plus étrange. Je pense que cette monnaie à été bien vendue à l’époque, même si nous avons vite déchanté lorsque nous avons vu le porte monnaie se vider à la vitesse grand « V ».

      Peter 

    • bigglop bigglop 24 novembre 2011 20:06

       Bonsoir à tous,

      Merci Peter pour ce bon article Ces deux derniers jours des décisions pour « défendre l’Euro » ont été prises et sont lourdes de conséquences pour les citoyens européens, car elles s’appuient sur une « croyance quasi-mystique » de l’Euro, seul sauveur de l’Union Européenne qui va nous conduire à la catastrophe.
      Hier, le FMI a décidé de mettre en place des "lignes de précautions et de liquidités" afin de couvrir des besoins financiers urgents grâce à des prêts de six mois à deux ans ne faisant que retarder l’échéance de quelques mois.
      Aujourd’hui, Sarkozy a baissé son froc (et son pavillon) devant Merkel et Monti en acceptant une profonde modification notamment du Traité de Lisbonne et a renoncé à sa position d’un changement des statuts de la BCE pour qu’elle puisse monétiser la dette européenne.

      Mais cette modification du traité se fera en dehors de tout cadre référendaire européen, en utilisant l’article 48 du TFUE (Traité de Fonctionnement de l’Union Europe Européenne).
      Ce procédé avait déjà été utilisé le 16/12/2010 par le président du Conseil Européen, Herman Von Rompuy pour l’accord du 11/03/2011 de l’instauration d’un mécanisme permanent, le FESF et le MES.

      Si vous voulez vous faire « enfler », surtout ne bougez pas.

      Par cette décision, il s’agit d’aller vers une Europe Fédérale, avec un contrôle budgétaire des états par des « experts » venant de Bilderberg, la Trilatérale, de Goldman-Sachs, comme Monti, Van Rompuy, Draghi et autres.

      Quelques liens :
      Art 48 TFUE : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A...
      Blog Paul Jorion : http://www.pauljorion.com/blog/?p=3...
       http://www.pauljorion.com/blog/?p=3...
      Ces articles sont à consommer sans modération

      Des liens sur les adresses mails des députés français et européens

      http://www.courtfool.info/fr_MES_le...

      http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2...

      http://europa.eu/rapid/pressRelease...

      http://www.fil-info-france.com/cons...



    • jacques jacques 24 novembre 2011 14:05

      Je ne crois pas a un complot avec l’Euro c’est juste une fumeuse invention qui a foiré et qui entraine l’Europe avec.
      Aujourd’hui je pense que la CEE n’est pas réformable et que nos politiques ne sont pas près de faire le deuil de cette « oeuvre ».
      La solution le retour à des états nations avec des traités du style marché commun qui nécessiteront de sortir de l’OMC et autres traités de dérégulations.


      • ykpaiha ykpaiha 24 novembre 2011 14:55

        Complot peut etre ou pas, c’est selon.
        Par contre une farouche volonté d’imposer coute que coute un NWO avec comme fer de lance un noyau dur dont l’Euro aurait été ou serait un élément de l’aliance atlantique -Europe c’a s’est plus sur.
        L’échec de l’Euro signifiant la fin de 40 ans d’une stratégie fumeuse, explique pourquoi on s’arqueboute jusqu’au ridicule sur cette chimere.
        On peut raler et subir la crise avec angoisse mais comme dans tout malheur il y a quelque chose de bon, et il faut admettre qu’elle met a jour bien des tripatouillage relevant plus du fanatisme que de la politique ou de la democratie, voire de l’intelligence.


        • Hermes Hermes 24 novembre 2011 15:43

          Bonjour,

          En parlant d’argent , à voir : dollars, millions billions trillions

          Les plus gros n’y sont pas comme d’habitude, mais cela reste néammoins instructif.

           smiley De la ketchup jusqu’au B-2 !


          • Massaliote 24 novembre 2011 17:19

            Et je voudrais qu’on m’explique POURQUOI nos chers amis britanniques ont gardé leur monnaie en entrant dans l’Europe ? Cheval de Troie dit l’auteur ?


            • millesime 24 novembre 2011 18:28

              « c’est la faute à la Grèce et à l’Euro » entendons-nous partout,. en fait les médias ne font que (copie/coller) de la presse anglo-saxonne qui tire à boulet rouge sur l’Europe, et pourtant l’euro se tient tout de même non ? (autour de 1,35 dollar depuis belle lurette)..il y a fort à parier que les hedges funds qui ont misé sur la baisse ont des pertes non négligeables.
              La Grèce et l’Euro jouent incontestablement un rôle dans la crise, mais ce sont ceux de facteurs déclencheurs ...ce sont les deux doigts qui pointent le problème mais ils ne sont pas le problème.
              (comme dit le proverbe chinois ; c’est ce que sait le sage, ce qu’ignore le sot)

              http://millesime.over-blog.com


              • Aureus 24 novembre 2011 21:05

                J’invite tout le monde à lire la traduction de cet article rédigé par Ambrose Evans-Pritchard, journaliste au Daily Telegraph ; article qui révèle la nature réelle de la construction européenne et de l’euro  :

                http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?article338

                Article original :

                http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/1356047/Euro-federalists-financed-by-US-spy-chiefs.html


                • vincem13 24 novembre 2011 21:15
                  A mon humble avis, le problème n’est même pas l’Euro.
                  Le problème est que nous sommes entrés depuis des décennies dans un système pervers, celui du sur-endettement des états au profit des banques privées.
                  Que ce soit l’Euro ou le Franc, la drachme ou la livre sterling ou le dollar, bref peu importe la monnaie, si un emprunt n’est pas garanti par une valeur physique, tangible, alors tout dérape inévitablement au moindre soubresaut.
                  Aujourd’hui, la totalité des emprunts d’Etats ne sont garantis que par la capacité future de cet Etat à rembourser la dette et les intérêts. Donc garantis par une perspective de croissance.
                  Que celui qui puisse soutenir qu’une perspective de croissance est une valeur physique et tangible s’exprime ici ! L’actualité montre évidemment le contraire : l’impossibilité des Etats de faire face à leurs engagements, faute d’une croissance suffisante.

                  Nous ne nous en sortirons pas, à moins d’une réforme profonde du système financier mondial. Avec la casse que ce changement impliquera... 

                  Que quelqu’un aussi m’explique en quoi une banque privée puisse être autorisée à prêter jusqu’à 10 fois le montant des dépôts de ses clients... 

                  Ça reviendrait à dire que si j’ai 1000€ disponible en cash physique (pièces et billets), je peux prêter 10 000 € à qui je veux, et encaisser les intérêts de ces personnes... M’enrichir donc sur des valeurs que je ne possède pas.

                  LE système bancaire mondial, s’est exactement ça. 90% de l’argent prêté n’existe même pas ! Il est simplement créé sur la base d’une hypothèse de croissance future.


                  • BA 24 novembre 2011 21:52

                    Jeudi 24 novembre 2011 :

                     

                    Aujourd’hui, le mini-sommet Merkel-Sarkozy-Monti n’a pas du tout rassuré les investisseurs internationaux : pour six Etats européens, les taux des obligations à 10 ans sont au-dessus de 5,7 %.

                     

                    Les deux Etats les plus en danger sont la Belgique et l’Italie : leurs taux explosent.


                    Belgique : 5,737 %.

                    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBGB10YR:IND


                    Espagne : 6,627 %.


                    Italie : 7,107 %.

                    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GBTPGR10:IND


                    Irlande : 8,207 %.
                    Portugal : 12,211 %.
                    Grèce : 29,875 %.


                    • gaspadyn gaspadyin 24 novembre 2011 23:26

                      Mes salutations à l’auteur de l’article qui laisse transparaitre une réelle désillusion.

                      Je me souviens aussi de scènes de liesse, vues à la télé, et de cris entendus dans les rues ; je considérais déjà que ceux qui se réjouissaient n’étaient que des abrutis, et certains des crétins.

                       

                      Le problème, c’est que tout notre continent est dirigé par des abrutis crétinisés par le dogme.

                       

                      Aux USA je me demande où sont les cow-boys, les desperados, les shooters, bref ceux qui ont la gachette facile et qui savent toucher.

                      Il-y-a du boulot pour eux ! ce serait une oeuvre de salubrité publique !

                      Plusieurs dizaines de milliers de fricnanciers et politicards pourris justement exécutés au nom du peuple, de la décence, du bon sens, de la vie, de la démocratie .... JOIE !

                      Je suis prêt à payer les munitions.

                       

                      Il-y-aurait des répercussions chez nous. Peut-être même ...... des résultats ?

                       

                       

                       

                       

                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Peter


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès