Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Eurocritique Starbatty : Mme Merkel veut sauver le monde et oublie par là (...)

Eurocritique Starbatty : Mme Merkel veut sauver le monde et oublie par là même l’Allemagne

 

La Chancelière allemande Angela Merkel met les objectifs européens au-dessus de ceux des allemands et peut se targuer selon le député européen Joachim Starbatty d'être une bonne européenne. Pour un Nobel de la Paix, cela ne sera pas suffisant. 

 

Le Nobel de la Paix est un prix politique", explique-t-il à Sputniknews dans une interview avec Nikolaj Jolkin... ..."Elle (Merkel) dit : "Nous allons y arriver" et elle se laisse photographier avec des migrants. Et le monde entier sur la question des migrants se dit que l'Allemagne est "wunderbar", l'Allemagne accueille, dit bonjour, il faut se rendre en Allemagne. Et des masses entières de gens viennent en Allemagne. Et qui doit passer la serpillière ? Les Communes et les Länder et les états européens voisins !"

 

Starbatty ne voit là aucune action de paix, mais il voit "la chancelière des migrants" occupée à démonter l'Europe avec cette question. "Elle attire les migrants qui se disent : "Je dois aller en Allemagne, c'est le paradis" et une fois en Allemagne, ils devraient être repartis dans toute l'Europe (par des quotas imposés par les allemands !) !" Et cela amène non pas la paix en Europe, mais provoque des batailles et désolidarise les états [européens] entre eux.

De même quand Angela essaie de sauver le climat et met en place un changement de politique énergetique, elle ruine l'industrie, et de l'avis de Starbatty : "Sa politique énergetique a échoué, alors elle essaie de garder l'Eurozone entière, même si certains membres ne devraient pas en faire partie, car ils sont économiquement faibles. En les laissant sortir, elle permettrait qu'ils redeviennent concurrentiels économiquement, mais non, on les garde et on espère ainsi préserver l'Union Monétaire. Les conséquences, nous avons des bulles économiques dans certains marchés : les actions, l'immobilier, le marché de l'art. C'est ce qui se passe quand les comptes bancaires ne rapportent plus rien, et quand l'inflation repartira, les épargnants seront expropriés. Leur épargne sera communautarisé."
 

 

Dans la question des migrants, la chancelière joue la courageuse : "Elle dit, il nous faut une culture d'accueil, et nous y arriverons, à sauver le monde, et elle oublie que l'Allemagne elle-même peut s’effondrer. Les gens disent de manière juste : "Elle joue au sauveur en nous laissant payer l'addition !" explique le politicien AfD, "Un pays qui intègre correctement ses migrants, ne peut pas en prendre encore et encore et toujours plus, cela épuise le pays. De ce fait, l'image de Merkel est attaquée, même au sein de son propre parti." conclut l'économiste et député européen.

Starbatty a été durant 24 années apparenté CDU et a quitté le parti, car elle, de son opinion, a menti au principe de Ludwig Erhard. (un des fondateur de la CDU après 1945)

Starbatty est connu pour avoir été contre l'Euro et aussi avoir laissé vérifier au Tribunal Consitutionnel de Karlsruhe, si l'aide à la Grèce était constitutionnelle.

http://vodkaetpelmini.blogspot.com/2015/10/eurocritique-starbatty-mme-merkel-veut.html


http://de.sputniknews.com/politik/20151009/304810500/eurokritiker-starbatty-merkel-welt-retten-vergisst-deutschland.html#ixzz3o3p4E2UK

Moyenne des avis sur cet article :  2.25/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 12 octobre 2015 10:23

    Dame Merkel pédale dans la choucroute...sa fin est proche... !


    • colere48 colere48 12 octobre 2015 12:15

      Frau Merkel devient « gâteuse », faut dire qu’à fréquenter Bobléponge.... smiley


      • toma 12 octobre 2015 12:56

        Bon, ai pas envie de traduire tout, mais Sigmar Gabriel, SPD, Vice-Chancellier, vient de dire cela :

        What we don’t need is permanent ideological castigation, constant search for new reasons for conflict,”


        Ce dont nous n’avons pas besoin est une confrontation idéologique permanente, la recherche constante de nouvelles raisons pour un conflit« [avec la Russie]

        Merkel va nous rejouer »seule au monde", avec son ballon de volley sur Usedom.


        • zygzornifle zygzornifle 12 octobre 2015 13:09

          pour l’instant c’est les migrants qu’elle veut sauver ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès