Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Europe écologie : Voyage au bout du spectacle

Europe écologie : Voyage au bout du spectacle

« Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. » (Première phrase de La Société du Spectacle de Guy Debord-1967)

Et dire que pendant des années, la grande Dominique a passé son temps à faire de l’idéologie complexe, en répétant à l’envi, « je suis trop rouge pour les Verts, trop verte pour les Rouges ». La formule pour que l’électeur n’y voit que du bleu était pourtant simple, il suffisait d’équiper la gaule à gogos, de leurres fluorescents.

Certes, la politique y perd un peu mais la société du spectacle en sort grandie. Pour les Européennes, les têtes de listes d’Europe Ecologie se sont mises en mode cinéma de comédie à visée familiale. Europe Ecologie a produit un polar, un vaudeville, une tragi-comédie…

Les professionnels des grands médias n’en espéraient pas tant. Eux qui détestent fatiguer leurs neurones se voyaient contraints de prendre connaissance des programmes politiques, de décortiquer les différents traités (en particulier le traité honni, celui de Lisbonne), d’étudier le fonctionnement des institutions européennes. Bref, ils s’apprêtaient à faire leur travail de médiateurs pédagogiques. Heureusement, Europe Ecologie s’est mise à faire le spectacle. Les élites médiatiques ont pu recommencer à traquer le diable dans les détails.

Quoi de plus excitant, en effet, que de voir, un Bendit, un exploitant (médiatique) de menottes et une magistrate, flingueuse de VIP, se trémousser sur la même scène, devant un parterre de bobos parisiens, fouettés par l’excitante combinaison. Ce polar décalé façon « Y’a-t-il un flic pour sauver l’écologie ? », voilà de quoi ringardiser les adversaires.

Et pour ceux qui n’aiment pas le polar, le vaudeville n’est jamais loin. Tous les journaux s’y sont mis pour humaniser l’âpre magistrate à lunettes. Et de la décrire en balade avec Dany, dans les rues de Paris. « J’ai toujours pensé qu’avec un vélo, une tente et une canne-à-pêche, on est la plus heureuse des femmes ». En voilà au moins une qui ne fait même pas semblant de faire de la politique. On est dans « Vacances romaines » mais à Paris !

Présentée comme le « joker de Dany », Eva Joly avait déjà pris langue avec Bayrou, en juin 2008, mais elle s’est laissé séduire par son « envie » d’être députée européenne. Les Verts ne sont que l’instrument de cette envie comme elle s’en est expliquée devant les médias subjugués. « Je suis parmi les dix personnes au monde qui connaissent ce monde des multinationales et des institutions multilatérales, je veux porter ces dossiers à Bruxelles. » Eva va à Strasbourg… pour se régaler ! A 66 ans, elle n’allait pas attendre que le Modem devienne une force politique.

C’est là qu’intervient la tragi-comédie. Bayrou et Dany s’affrontent lors d’une émission télévisée en s’insultant comme de vulgaires camelots : « Minable ! », « pédophile ! » « Ami de Sarko ! ». Cherchez l’intrus ! Le public rigole, il voit ça, tous les jours, sur les écrans. Chez Ruquier, par exemple, où l’attaque personnelle constitue l’essentiel du spectacle. D’ailleurs, la preuve que l’accrochage verbal n’était que du vent, le lendemain sur France-Inter, Dany, l’insulté pas bégueule, explique qu’il avait souhaité que Ségolène fasse alliance avec Bayrou, pour la Présidentielle, et qu’après les Européennes, il faudra bien que tout le monde se reparle.

Coincé entre Dany et Eva, José, le moustachu volontaire, n’est pas à plaindre. La pipe gaillarde, il barbote dans le marigot avec délectation. C’est que l’exploitation des ressources du parlement européen lui assurera une retraite autrement plus confortable que l’exploitation de ressources agricoles. Il ne se réclame plus vraiment de l’extrême gauche, il se souvient, à peine, d’avoir fait campagne pour le Non mais il zouke, devant les caméras, sans même enfiler une cagoule.

Ceux qui refusent de valser avec les pantins, peuvent toujours boycotter les élections européennes. Il ne s’agit pas de dire NON à l’Europe mais NON à cette Europe, celle du spectacle et de la dépolitisation.

Signer l’appel au boycott : http://boycott.ouvaton.org/Bienvenue.html

Moyenne des avis sur cet article :  3.1/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Eva Joly a choisi de poser entre un casseur et un ex-casseur. Pour une magistrate, n’est-ce pas insolite, voire déplacé ?


    • Et je suis sympa, je ne mentionne même pas la suspicion de pédophilie concernant Cohn Bendit puisqu’il a échappé à tout procès et que jamais rien donc ne pourra être prouvé.


    • souklaye souklaye 6 juin 2009 11:23

      « Oyé Oyé, si les électeurs font de l’absentéisme primaire, parlons aux clients en puissance qui sommeillent en eux… »

      Les élections européennes s’adaptent au buzz anthropophage et au culte de l’immédiateté sans mémoires.

      Après la politique spectacle et son cortège d’invectives fleuries, voilà le masochisme participatif et son voyeurisme empathique.

      La suite ici :

      http://souklaye.wordpress.com/2009/05/28/polaroid-et-flashback-street-marketing-et-violence-de-proximite/


      • ttoomm 6 juin 2009 12:21

        S’abstenir c’est voter avec ses pieds...

        Quant à la soit disant superficialité de Bové, Joly et Cohn Bendit, franchement, c’est de la malhonnêteté intellectuelle : peut-on soupçonner bové de ne pas connaitre les enjeux de la réforme de la PAC ? peut-on soupçonner Joly de ne pas connaître les problèmes de corruption et de régulation  ? peut-on soupçonner Cohn bendit de ne pas connaître le fonctionnement du Parlement européen ?

        Il suffit de comparer les programmes pour voir que la liste d’Europe Ecologie a franchement développé des arguments de fond, depuis plusieurs mois... D’ailleurs les ONG applaudissent (voir par exemple Oxfam : http://www.oxfamfrance.org/php/cp_europeennes_rsef_050609.php )

        Mais bon, c’est tellement facile de jouer les rabats-joies, d’être critiques aveuglément, perpétuellement... tellement facile.


        • YJOD 6 juin 2009 14:51

          Merci A Chabot, C était pas à vous de juger mais bas les masques 
           
           
           
          Ecrit de MR Daniel C. Bendit  
            
            
          En 2001, l’actualité le remet au premier plan avec la publication d’extraits de son livre Le Grand Bazar 
          (Belfond, 1975) où il raconte ses activités d’aide-éducateur dans un jardin d’enfants autogéré de Francfort. Il 
          écrivait en particulier : « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent 
          à me chatouiller
          . Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un 
          problème. Je leur demandais : Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas 
          d’autres gosses ? Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même ». Il ajoutait encore : « J’avais besoin d’être 
          inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi »
           
          A VOUS DE JUGER BENDIT PEDOPHILE OU PAS , ?? 
           
          Mr Bendit devrait se retirer immediatement de la liste Europe écologie,c est une honte pour la France


          • gorio 6 juin 2009 14:56

            Donc à vous lire, personne en politique ne mérite le respect, puisqu’ils sont tous vendu à la société du spectacle. Pas de respect pour de purs activistes comme Bové, Joly et même Cohn-Bendit. Eux qui se sont impliqué totalement dans leur lutte ne méritent pas un peu de respect ? eux qui sous prétexte qu’ils se sont servis des médias pour faire connaitre leurs luttes, sous prétexte qu’ils ne sont pas parfaits ne méritent rien d’autres que d’être traités de clown médiatique.
            Même si leurs luttes sont justes ?Même, la seule voie est la perfection comme la voie emprunté par les héros qui prônent le boycott. Eux seuls savent où est le vrai combat à mener.

            Sauf que proposez-vous de concret pour combattre cette politique-spectacle ?
            on en sait rien à partir de votre article alors allons faire un tour sur le lien de l’article que vous proposez.

            lien presse, ben tous les médias du mainstream sont là, en effet on vous sent loin de la société du spectacle.
            lien vidéo, ziegler, Bernard lavilliers, toujours loin du spectacle comme je vois...
            lien action....y en a pas...ah si une pétition.mdr c’est puissant, ça, ça fait bouger les choses.

            Expliquez-moi une chose : Comment peut-on refuser le combat politique démocratique, ne rien proposer pour le changer et dénoncer que dis-je s’indigner que Berlusconi face une OPA sur le parlement Européen ? n’y voyez-vous pas comme une contradiction ?
            Soit on s’y intéresse et on joue dans la même cour pour changer les choses. Soit on boycotte, on refuse ce combat et on ne s’y intéresse pas plus que ça et surtout on montre, on explique comment une autre voie est possible, on parle du bon activisme.
            Mais vous rien ou si peu, vous jouez les vierges effarouchées, prétendant haut et fort que vous ne vous laisserez pas prendre à ces bassesses politiciennes mais vous avez bien du mal à ne pas regarder par la petite lucarne pour voir si le loup blanc est toujours là. En clair il vous fascine mais ça vous fait honte, pffff.

             Petite piqure de rappel.
            Qui ira voter de toute façon ? les + de 60 ans
            Pour qui vote les + de 60 ans ? pour Sarkozy donc les listes UMP.
            Qui participe à Agoravox ? j’imagine une très grande majorité de - de 60 ans.

            Faire un appel au boycott sur agoravox va aider l’UMP à être le principal parti représentant la France au parlement européen.
            En effet votre article est très productif, merci.


            • Antoine Vielliard (Saint-Julien-en-Genevois) Antoine Vielliard 6 juin 2009 15:15

              Bonjour,

              Le traitement médiatique de cette affaire est incroyablement partial pour tous les téléspectateurs qui ont vu l’émission. Certains doivent être effrayés des révélations que Bayrou a promis de faire lundi sur les manipulations des sondages... et les médias qui les publient.

              Reporters sans frontière classe la France en dernière position de l’Union Européenne.. derrière l’Italie et la Roumanie en ce qui concerne la liberté de la presse.

              Je vous engage à regarder le reportage diffusé cette semaine sur le sujet par la Télévision Suisse Romande.. un reportage qui ne sera jamais diffusé sur les chaines françaises.
              http://minilien.com/?HmCXt7Swxk

              Cordialement,

              Antoine Vielliard


              • YJOD 6 juin 2009 15:23

                 Halte aux nuls corrompus carrieristes fachistes vendus
                 
                 
                Votez DEBOUT LA REPUBLIQUE
                 
                Halte à l UMP union en mouvement pour le président vendu au CAC 40
                Halte au modem carrieriste de pacotille 
                Halte au PS parti de discorde qui n a pas de solutions
                Halte aux verts vendu à Bruxelles sans programme de redressement 
                Halte aux fachos extrémistes de tout bord 
                 
                Ca suffit tous dehors 
                 
                 
                De 1981 à 2009, le peuple français s’est appauvri, l’appauvrissement généralisé est confirmé par les associations d’aide aux démunis, et la France est complètement ruinée aujourd’hui.
                 
                Le chiffre du jour : + 1,1 % de chômage en trois mois.
                 
                 
                STOP à l’ incurie,stop à la délocalisation,stop à Bendit le dévoyé,stop au grand capitalisme ,
                 
                Le 7 juin il faut voter pour une autre politique Votez DLR
                 
                Debout citoyens Allez voter
                http://www.inlibroveritas.net/telecharger/pdf_gratuit/oeuvre23429.html


                • Jacquou le Croquant Jacquou le Croquant 6 juin 2009 19:38

                  Cette liste de « bobos comédiens » est une aubaine pour Sarkozy car on peut se demander si la provoc. de DC-B pour affaiblir Bayrou n’ était pas préméditée... !


                  • waren waren 6 juin 2009 20:19

                    Euh, c’est pas gentil, vraiment, de se moquer comme ça des gens...
                    Parce qu’on voit bien ce que vous voulez qu’on soupçonne, derrière, avec vos histoires de spectacle et de shw-off et tout-ça que des trucs d’intellos... 
                    Et moi je dis que c’est pas gentil pour lui. Ouais, je vois bien votre petit air par derrière, hein. Chuis pas dupe, moi, hein... Vous parlez de télé et tout ça parce qu’en fait vous voulez qu’on se dise que BAYROU, c’est lui qui cause le plus dans le poste depuis des mois et des mois et que c’est pas un hasard. Hein, c’est ça, vous voulez que les gens croient qu’il est pas un opposant du tout, en fait, et pas du tout de centre.. Et pis même que c’est le pire arriviste de la droite des années 90, l’homme qui a voulu casser le service public laïc d’éducation (en 1995, loi Falloux), celui qui a perdu la présidence de France Galop (oui, il a des chevaux de course qui lui font gagner un paquet d’argent, et alors ?) parce que l’ex-mari de Marielle de Sarnez lui a piqué par vengeance personnelle...
                    Oui, je vois bien les insinuations que vous osez porter contre ce grand Homme fier et courageux, qui ose braver l’interdit de parler d’histoires de braguette datant de 1975 en plein débat télévisé ! Lui qui ose tout, critiquer les sondages qui le font baisser, appeler à voter contre un président sans être candidat, faire du Le Pen en direct pour séduire un électorat nouveau, le vrai peuple, dont il veut défendre les valeurs, catholiques, et aussi la morale pure et subtile, en envoyant les enfants dans des pensionnats privés et catholiques pour qu’ils apprennent ce que c’est qu’un zizi..
                    C’est dégoutant, vraiment, de s’en prendre au gens du show-biz et de la vraie France comme ça ! Tiens, ça me révolte !

                    Du coup, je vais aller voter pour Sarkozy !
                    Ah, il est pas candidat aux élections ? Ah, bon. Et Aubry, alors ? Non plus ?
                    Ah, zut. Euh, Besancenot, peut-être... Non ? Ben y’a personne alors ? 
                    Reste plus que les z’écolos.. Ils sont candidats, eux ? Ah oui. Eux, oui... 
                    Et les trois, en plus. Et aussi une dizaine d’autres, moins connus mais engagés depuis des années dans les associations, dans Greenpeace, dans tout ça... ? Ah.
                    Ben c’est peut-être pour ça qu’on les voit un peu à la télé, alors ???
                    Peut-être qu’ils faisaient une campagne électorale européenne, va savoir !


                    • Daniel Roux Daniel R 6 juin 2009 20:38

                      Comment un démocrate peut-il encore défendre et justifier le passage en force de Sarkozy sur le TCE ?

                      Bendit l’a fait, démontrant ainsi qu’il n’est pas un démocrate, juste un professionnel de la politique qui fait carrière.

                      Rappelons que sur France Inter, la semaine dernière, vers 8h45, Bendit justifiait le coup de force de Sarkozy avec le slogan de l’UMP, « Sarkozy l’avait annoncé lors de la campagne électorale, 53% des Français ont voté pour lui, donc c’est légitime. »

                      Démonstration insultante pour un démocrate. Les promesses d’un candidat sont multiples, contradictoires et variées. Voter pour lui, c’est souvent voter contre les autres, cela ne vaut absolument pas approbation sans limite, ni accepter et légitimer tout et n’importe quoi.

                      On élit un Président de la République pas un dictateur. C’est le gouvernement contrôlé par les députés, élus après le président, qui a seul la légitimité pour gouverner.

                      C’est d’autant plus scandaleux que ce candidat prolixe ne s’est pas senti lié par de nombreuses promesses et non des moindre. Je citerai de mémoire, le pouvoir d’achat, le retrait de soldat d’Afghanistan, le logement social et en particulier celui de SDF, la nomination des personnalités par des commissions indépendantes, la lutte contre la corruption, le maintien de GDF et EDF dans le giron de l’Etat et tant d’autres..

                      Je le répète, soutenir le Petit Timonier sur ce coup, c’est trahir la démocratie et le peuple qui s’est clairement exprimé par référendum. Son entrée prochaine dans la fine équipe de Sarko, ne me surprendrait pas. Il faut le reconnaitre, ce malin sait récompenser ses serviteurs.


                      • Pourquoi ??? 7 juin 2009 07:27

                        J’aime bien Bové et Joly. Mais qu’est-ce qui leur a pris de s’allier avec cet opportuniste pédophile émissaire télécommandé de naincolas S ?


                        • paul 8 juin 2009 08:51

                          Merci pour cet article .
                          L’ écologie se prête à toutes les récupérations politiques, c’est pourquoi elle sort renforcée
                          de ces élections européennes .
                          Une agrégation de bons sentiments ne suffit pas pour changer sérieusement de cap .
                          Et l’ Europe à bases commerciale et financière choisie par Bendit n’est pas vraiment écolo.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès