Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Européennes : cherche enjeux désespérément

Européennes : cherche enjeux désespérément

Pas d’enjeux. Pas de choix. Pas de participation. Les élections européennes qui se profilent semblent mal engagées. La faute aux deux principales formations politiques, PS et UMP, qui ont volontairement tronqué le débat. La première, sur un air d’Europe des bisounours, veut transformer le scrutin en vote de défiance contre le président de la république. La seconde, ectoplasmique, se confond avec un Nicolas Sarkozy homme orchestre qui se rêve en leader de l’UE.

Au PS on n’est plus à un double discours près. Sous prétexte d’unité, le débat interne sur le choix de l’orientation européenne a soigneusement été évité. Mieux on a botté en touche, récupérant opportunément le travail réalisé par les socialistes avec le fameux Manifesto.

Le PS aurait donc un programme. En couverture au moins. Car si tout le monde en parle, il est bien difficile de se faire préciser ne serait-ce que trois mesures concrètes sinon emblématiques. Solférino prend le risque du double discours en avançant que voter socialiste c’est voter contre Barroso. Vœu pieu ou mensonge assumé les observateurs un peu avertis savent qu’au sein des socialistes européens, Gordon Brown et Zapatéro sont à l’inverse favorables à la reconduction du lusitanien dans ses fonctions. Faute de biscuits sur la question européenne, voilà donc la vieille maison socialiste contrainte de revenir sur le terrain intérieur et donc à Nicolas Sarkozy.

Le 7 juin, ce sera stop ou encore“ claironne Benoît Hamon. “Le 7 juin, les électeurs ne voteront pas sur les programmes européennes mais sur la situation française” renchérit Henri Emmanuelli. Le PS souhaite capter le vote défouloir contre Nicolas Sarkozy mais craint que ces suffrages ne se portent sur l’extrême gauche mais aussi les Verts et le Modem de François Bayrou.

Tout le drame de la classe politique française est là. Ne voir dans les élections européennes qu’un scrutin intermédiaire alors que l’UE a récupéré en catimini un pouvoir législatif et réglementaire de première importance qui réduit en partie le parlement français à une simple chambre de retranscription des directives européennes.

A l’UMP le programme pour les élections européennes est plus que réduit. Il tourne autour de la personne de Nicolas Sarkozy encore tout enivré de son passage à la présidence tournante de l’UE. Un programme limité à réserver à l’Europe le traitement actuel appliqué à la France. Un exécutif fort omnipotent, aiguillon du mammouth bruxellois.

Une proposition antinomique avec l’idée d’un parlement européen fort capable de contrebalancer la Commission et les Chefs d’Etat. Une Europe radicalement différente dans laquelle les grands états réunis en directoire prendraient la main, ravalant les petits Etats au rang d’acteurs de seconde zone. Une addition de préoccupations nationales très éloignée de l’ambition des pères fondateurs de l’Europe.

A défaut de poser correctement le débat, le taux d’abstention pourrait atteindre un taux record . La faute également à nos eurodéputés qui n’ont pas su faire partager à nos concitoyens les enjeux et le rôle des institutions européennes.

Aller plus loin :


Moyenne des avis sur cet article :  3.18/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Nicole 7 mai 2009 14:29

    Pas d’enjeux, vraiment ?

    Tout dépend comment on évalue la situation. Chacun sait que le Parlement Européen n’a que très peu de pouvoir. Par contre depuis Durban II, n’importe qui surfe sur le net a pu prendre la mesure de l’emprise du CRIF et donc d’Israël sur l’Europe, dès lors que le discours du président iranien présenté de façon dénaturé dans un premier temps a été accessible et que l’on a pu voir le président du CRIF donnant le signal d’un départ en masse de députés qui se sont par là-même totalement disqualifiés.

    L’enjeu est pour moi très clair : mettre le hola à cette emprise insensée, et voter antisionisme. Si vous ne l’avez pas lu, je vous propose de lire et d’écouter le témoignage de Naïem Giladi, notamment. Pour information, ce juif iranien a écrit « Ben-Gurion’s Scandals : How the Haganah and the Mossad Eliminated Jews » ce qui me semble un titre tout à fait explicite pour connaître les méthodes du sionisme :

    http://www.amazon.com/Ben-Gurions-Scandals-Haganah-Mossad-Eliminated/dp/1893302407/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1241026805&sr=1-1

    Par ailleurs, pour évaluer l’accusation d’antisémitisme, je me permettrais de vous rappeler que les survivants de l’USS Liberty navire américain qu’Israël a voulu couler pendant la guerre des six jours s’en sont vus accuser quand enfin ils ont osé parler.

    Cette précision, bien évidemment, en réponse à l’amalgame plus que douteux selon lequel l’antisionisme serait de l’antisémitisme.


    • Nicole 7 mai 2009 14:32

      Désolée pour la faute : Naïem Giladi est un juif irakien.


    • pakotill pakotill 7 mai 2009 14:48

      Le retour du complot juif est décidément à la mode en ce moment. Allez donc prendre des vacances en Iran avec Dieudo et ses potes, et à y être, restez-y.


    • Forest Ent Forest Ent 7 mai 2009 14:53

      Le lobby palestinien sur AV commence à être effectivement assez gonflant. S’il y a une Europe à construire, elle n’en a pas besoin.


    • Nicole 7 mai 2009 21:32

      Une nouvelle raison de voter antisionisme ? Le livre qui sort, accablant, sur l’attitude de Bernard Madoff au matin du 11 septembre. Vous avez dit connaissance préalable ?

      Un élément de plus à charge de cette idéologie complètement pathologique
      .


    • Forest Ent Forest Ent 7 mai 2009 23:21

      Non, désolé. Je vais fonder un parti antipalestinien, destiné à lutter contre ce lobby impérialiste et envahissant qu’est le lobby palestinien, propageant une idéologie qui est une forme de racisme éhonté contre lequel tous les gens sensés doivent s’unir.

      Halte au lobby palestinien, qui cherche à étendre son influence sur la vie politique française.

      VOTEZ POUR LE PARTI ANTI-PALESTINIEN !!!


    • Forest Ent Forest Ent 7 mai 2009 14:48

      Je ne vois pas ce qu’il y a de nouveau sur ce sujet en 2009. Ce même article aurait pu être écrit à chaque élection européenne depuis la création du parlement européen.

      Il y a de vrais enjeux à ces élections, puisque l’UE est devenue notre première source de droit.

      Mais les enjeux n’ont jamais été clairement présentés par PS et UMP, qui ont utilisé l’UE pour faire passer sans en avoir l’air responsables des tas de trucs qu’ils savaient ne même pas pouvoir prononcer en France. Après, il ne faut pas s’étonner du discrédit de l’UE, de l’UMP et du PS.

      Dans le pire des cas, c’était de la simple corruption.

      Dans le meilleur des cas, c’était l’angélisme exterminateur d’un « gouvernement de sages » : « nous qui savons ce qui est bon allons faire le bonheur des peuples malgré eux et sans le leur dire ». Il faut alors juger au résultat. L’UE s’est ouverte sans substance aux quatre vents, et le résultat est qu’elle se porte de moins en moins bien. Nous sommes donc fondés à dire aux « sages » : « vous avez failli, vous et vos bonnes idées, débarrassez le plancher, nous allons repartir sur des bases plus saines et plus démocratiques ».

      Non, il n’y a pas d’enjeu aux élections européennes, tant que l’on n’a pas résolu le problème constitutionnel. Et la solution de celui-ci ne passe pas par le traité d’Amsterdam, mais par le fait de plier l’UE aux règles de base du droit constitutionnel, du style séparations, responsabilités et contrôles des pouvoirs.


      • tanguy 7 mai 2009 15:39

        C’est justement parce que les enjeux sont énormes que l’on en parle pas !!!

        Imaginez une réelle campagne électorale, on parlerait :

        De la PAC qui soutient les grosses exploitations agricoles au détriment de la (bio)diversité (et quand l’on sait que les abeilles sont entrain de disparaitre...)

        Du déni de démocratie qu’est l’adoption du traité de Lisbonne

        De la raison d’être de l’OTAN (difficilement défendable en démocratie que d’avoir une force de « protection » du pillage des sources d’approvisionnement).

        De l’accord de libre échange transatlantique qui nous mettra encore plus sous influence US et qui est discuté dans le plus grand secret. (http://guerre.libreinfo.org)

        Des procédés de décision au sein de l’UE : connaissez vous la commitologie ? les tours de tables secrets ? (comme utilisés pour faire passer les OGMs)

        De la responsabilité de nos dirigeants dans l’enlèvement de citoyens, leur extradition secrète à des pays pratiquant la torture,....

        De notre engagement dans des guerres postcoloniales injustifiables autrement que par l’argent qu’elles rapportent à quelques-uns

        De notre partenariat avec israel, négocié en secret, qui en fait un « quasi-membre » de l’UE

        Et de tant d’autres sujets qu’aucun des pantins politiques de l’UMPS ne désire ouvrir, de peur d’être démis par leurs commanditaires du monde des affaires ;

        Mais nous pouvons avoir une certaine influence en écrivant à chaque candidat (ou mieux en les interpellant lors de meeting) afin de les forcer à se positionner personnellement sur ces sujets (et bien d’autres mais le temps me manque) ou à défaut à faire constater qu’ils ne répondent pas et dévoient donc la démocratie. Car il est évident que pour être en démocratie, il faut pouvoir poser des questions, mais aussi recevoir des réponses.


        • Axel de Saint Mauxe Nico 8 mai 2009 11:33

          Très bien vu...

          Pourtant de nombreux « petits candidats » certes isolés et quasi inaudibles (ignorés par les grands médias) vont se présenter, je pense entre autres à Mélenchon à gauche, Dupont Aignan, à droite, notamment...

          Mais tous les enjeux évoqués dans le commentaire sont INTERDITS, on n’en débattra donc pas dans la presse.

          Espérons que le « buzz » internet face son office comme en 2005.


        • Marianne Marianne 8 mai 2009 12:36


          Bonjour Tanguy,

          J’ai trouvé sur le site vers lequel vous nous renvoyez ce petit texte et des citations qui me semblent très justes et méritent d’être lus, je les reproduis donc ici :

          Désintox ! Urgence absolue


          Comment est-ce possible ?

          Alors que tous les indicateurs sont au rouge (environnement, populations,...) et que la grande majorité des gens en a conscience, peu de changements se dessinent dans nos choix collectifs et politiques.

          Nous montrons ici différentes facettes de l’arsenal utilisé pour maintenir un ordre aussi destructeur. Les manipulations, censures et autres moyens de contrôle viennent renforcer certains de nos traits psychologiques nous incitant à nous conformer au groupe, à respecter son autorité, à rejeter notre responsabilité...

          Bien que nous savons que nos enfants nous le reprocheront lourdement, nous laissons faire et feignons de croire cet énorme mensonge :

          Vous êtes isolés, marginal dans vos pensées, le système est plus fort que tous ses opposants, il n’y a pas d’alternative au système...

          ou encore :

          « Pour que le mal triomphe il ne suffit que d’une seule chose... que les gens de bien ne fassent rien ! »

          Edmund Burke

          « Le pouvoir des financiers tyrannise la nation en temps de paix et conspire contre elle dans les temps d’adversité. Il est plus despotique qu’une monarchie, plus insolent qu’une dictature, plus égoïste qu’une bureaucratie. »

          Abraham Lincoln (16ème Président US)

          et :

          « Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage. »

          Jean Jaurès (1912) 

           « Les rares personnes qui comprendront le système seront soit si intéressées par ses profits, soit si dépendantes de ses largesses qu’il n’y aura pas d’opposition à craindre de cette classe-là ! La grande masse des gens, mentalement incapables de comprendre l’immense avantage retiré du système par le capital, porteront leur fardeau sans se plaindre et peut-être sans même remarquer que le système ne sert aucunement leurs intérêts » :

          Rothschild Brothers of London, citant John Sherman, communiqué aux associés, New York, le 25 juin 1863.

           Enfin :

          « Celui qui vit dans la crainte ne sera jamais libre »

          Horace




           

        • souklaye souklaye 7 mai 2009 23:41

          Tous ensemble, mais avec des limites

          L’Europe quel beau rêve pour certains, enfin, quelques uns, s’ils correspondent au profil !

          À force de nous vendre une Europe humaniste et paradisiaque, on en oublierait qu’aujourd’hui elle est plus une nécessité qu’un choix.

          Evitons les cours d’histoire aussi rétrospectifs que partisans, le taux d’absentéisme ne peut se permettre ce luxe.

          La suite ici :

          http://souklaye.wordpress.com/2009/05/05/post-it-tous-ensemble-mais-avec-des-limites/

           


          • Bois-Guisbert 8 mai 2009 09:38

            Les chercheurs risquent de chercher longtemps.
             
            De l’excellent « observatoiredeleurope.com » repris par le non moins excellent « fdesouche.com », des chiffres captivants sur les comportements électoraux de la droite frelatée et de la gauche pipée au niveau européen :


            L’étude à venir porte sur l’année 2008 et fait apparaître que le groupe du PPE-DE, majoritaire, qui rassemble les partis de centre-droit en Europe (dont l’UMP pour la France) et le groupe PSE (socialistes) ont voté dans le même sens sur 97% des votes par appel nominal (rapports, résolutions) examinés par le Parlement européen. Un score digne de la Douma de l’ex Union soviétique. Sur 535 votes par appel nominal (votes électroniques, les seuls qui soient enregistrés et donc traçables) les groupes PPE et PSE n’ont voté différemment que dans 18 cas. Et sur ces 18 votes par appel nominal où ils ont divergé, ça n’était pas forcément pour s’opposer puisque l’un des deux groupes à choisi l’abstention 8 fois. C’est à dire que droite et gauche au Parlement européen ne se sont opposées que dans 10 cas sur 535 votes. Sur ces dix votes qui les ont vus s’opposer, un seul était un texte de nature législative. La convergence des votes du PPE et du PSE exprimées en pourcentages est donc de 97%.

            A suivre pour être informé de la sortie de l’étude annoncée. L’échantillon est très prometteur.


            • JONAS JONAS 8 mai 2009 10:22

              @ TOUS  :

              L’Europe  ! C’est  : «  La grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf  !  » de La Fontaine.

              Ce Machin de marchands n’a qu’un but, dominer financièrement les USA  !  ?

              L’erreur fondamentale a été de singer les USA, en oubliant que c’est un pays qui a été fondé par nos ancêtres pionniers, qui n’ont pas donné dans la dentelle en massacrant les Indiens.

              L’Europe c’est un Patchwork de pays qui ont en moyenne plus de 2 000 ans d’existence et d’affrontement.

              L’union pour le nombre ne fait pas obligatoirement la force, bien au contraire  !

              Pour arrêter un incendie, il vaut mieux 100 Pompiers entraînés que 1 000 bénévoles  !

              L’Occident (blanc), ne représente pas 1 milliard d’humains «  moins d’un homme sur sept  !  ».

              Que vous le vouliez ou non  ! Nous allons devoir partager nos richesses d’une manière ou d’une autre, ce partage se fera par une diminution conséquente et graduelle de notre train de vie et de tous les salaires, l’immigration massive étant un des facteurs de ce partage.

              Nos «  pauvres  », seront les premiers touchés et que faire  ! Augmenter leurs revenus, leurs allocations au détriment de ceux qui arrivent sans rien  !  !  !

              Taxer encore plus durement, les «  riches  !  » et ceux qui ont «  la chance de travailler  !  ».

              Les conséquences seront l’effondrement de nôtre commerce intérieur, la délocalisation de nos entreprises, etc.

              Cette Europe dont les locomotives sont  : l’Allemagne, l’Angleterre et la France, représente les cocus de ce Machin  !

              Les pays que nous avons sponsorisés financièrement, sont devenus nos concurrents  !

              L’immigration nous a pris pour cible (on ne va pas chez des pauvres pour sortir de la pauvreté), nous avons donc pris cette vague de plein fouet et ce n’est pas fini.

              Les citoyens que nous sommes, ont été manipulés  ! On nous a fait croire qu’en nous unissant à des pays pauvres, nous allions nous enrichir…  ! C’est l’histoire du marchant qui donne de l’argent à ses clients pour vendre ses produits  ! Au bout d’un certain temps, ses clients installent une boutique en face la sienne et il fait faillite en devenant client de ses anciens clients qui vendent moins cher que lui  ! Subtil comme système et nous sommes pour la plupart tombés dans ce panneau.

              Avec nôtre euro  ! Nous avons fonctionné en autarcie, nos commerces extérieurs étant plombés par un Dollar moins cher et plus attractif  !

              La CRISE, un coup de frein brutal dans ce foutoir mondial délirant, qui oblige tout le monde à accepter une réduction du train de vie de tous les citoyens à l’exception des moyennement riches et très riches, ils ne représentent que quelques millions sur 7 milliards d’hommes.

              Résister à la pauvreté mondiale, c’est nous condamner à des guerres civiles, à des guerres entre pays, entre blocs  ! Au regard des potentiels de destructions, nucléaire, biologiques et chimiques, il est certain que nous comptabiliserions le nombre de morts par milliards  !

              J’ai des enfants, comme la plupart d’entre vous. Résignation ou résistance, c’est un choix  !

              Pour l’instant, je fais de la résistance, mais, je suis loin d’être certain que ce soit le bon  !

              Bien à vous tous.

               

               


              • FR-ank FR-ank 8 mai 2009 12:56

                NEWROPEANS : Tous ensemble pour un vrai mouvement citoyen avec de vrais propositions faite par et pour le citoyen. Arretons de voter pour des representants fantoches ne representant que leur propres petits interets, leur quete de reconnaissance personelle et egoiste.
                Newropeans c’est :
                - un mouvement citoyen fait par d’ancien membres erasmus qui sera present dans 3 pays ( Fr, All & Hollande ) avec un meme programme coherent
                - doter le PE du droit d’initiative ( la CE cumule le role executif & legislatif !!! belle democratie )
                - fin d’immunite des deputes ( egalite de tous les citoyens )
                je vous invite a decouvrir le programme sur notre site
                Nous ne sommes rien sans vous, C’est tous ensemble que l’on pourra changer les choses.
                7 juin 2009, votez citoyen, votez newropeans.


                • Croa Croa 8 mai 2009 15:58

                  Pas d’enjeux vraiment ?

                  Certes, le Parlement Européen n’a que très peu de pouvoir mais justement n’est ce pas un problème ?

                  Cette fausse démocratie a aussi au moins besoin d’un minimum de reconnaissance. Si les partis au pouvoir étaient désavoués (supposons... !) ne croiriez vous pas qu’ils seraient mal ?

                  Je crois justement que c’est ce qu’ils redoutent ! C’est pour cela que la campagne est absente des médias, parce que si les abstentions sont massives cela les sauvera !

                  Une campagne est nécessaire pour que l’on sache qu’il existe des alternatives aux partis historiques et à leurs alliés constitutionnalistes, c’est à dire s’accommodant du système politique européen, partisans de la constitution Giscard, approbateurs du traité de Lisbonne et adorateurs de la déesse Croissance. Cette campagne risquerait aussi de révéler les carences de ceux qui gouvernent l’Europe, par ailleurs identiques aux niveaux nationaux sauf que les sources gagnent ici en visibilité vu que l’Europe est à l’origine de nombreux verrouillages et parce que les lobbies y ont plus d’influence que les élus.

                  C’est pourquoi nous devrons absolument voter et ce, de préférence pour des nouveaux. Le choix ne va pas manquer. Les réponses sont parfois partielles : Anti-croissance, Anti-Sioniste, de classe ou plus complètes comme celles des écolos indépendants (Rassemblement Lalanne).

                  Nous ne pourrons, avec ces élections qu’au mieux désavouer la politique Européenne, gravée dans le marbre comme l’a démontré le NON à leur fausse constitution. Nous ferons cela peut-être par des votes, donc des réponses hétéroclites...  C’est toujours plus valable que de laisser faire sans mot dire !

                  N’oubliez pas, ils ont très peur de se le prendre,
                   smiley ce désaveux ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès