• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Européennes : les élections qui peuvent changer votre vie (Tout ce (...)

Européennes : les élections qui peuvent changer votre vie (Tout ce qu’il faut savoir sur le Grand Marché Transatlantique)

Les élections européennes sont sans soute les plus importantes cette année et on ne vous le dit pas ! Les futurs eurodéputés diront oui ou non au Traité de Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement. Voter à ces élections est le seul moyen dont nous disposons, nous, citoyens d’Europe, pour faire en sorte que ce traité, qui remettrait en cause notre mode de vie, ne soit jamais signé.

Les élections européennes se déroulent le dimanche 25 mai 2014. Depuis des semaines, les médias ne nous parlent que, avec une gravité feinte, de l’abstention qu’ils annoncent massive et, avec une délectation à peine dissimulée, du score du FN qu’ils prédisent stratosphérique.

Du fond et des idées, on commence à peine à parler et les jours sont maintenant comptés avant le scrutin. Alors, il faut aller à l’essentiel.

Ces élections ne sont pas une péripétie de la vie « démocratique » nationale et européenne.

La raison est simple : les députés qui seront élus devront, dans quelques mois, se prononcer pour ou contre le traité de Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement.

Ce traité est aussi appelé TTIP pour « Transatlantic Trade and Investment Partnership », GMT pour « Grand Marché Transatlantique » ou encore TAFTA pour « Transatlantic Free Trade Area”.

Si vous fréquentez les arrière-cours du net, vous avez déjà entendu parler de ce traité et de ses dangers depuis des mois voire des années. Si vous vous contentez de la télé et de la radio, il est probable que vous avez découvert son existence il y a peu.

 

L’origine : l’échec des négociations de l’OMC au niveau mondial

A la suite de l’échec des négociations menées au niveau de l’OMC (cycle de Doha), les Etats-Unis ont décidé de mettre en place des accords régionaux ne risquant pas de rencontrer l’opposition des états émergeants. Deux traités sont donc négociés : Le Partenariat Trans-Pacifique (PTP) implique principalement, outre les USA, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les Philippines, la Thaïlande … et le partenariat transatlantique qui implique les Etats de l’Union Européenne.

Les Etats-Unis font le pari que les règles les plus libérales de l’OMC, rendues applicables dans ces deux marchés, s’imposeront de fait au reste du monde et notamment aux BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

 

Des négociations opaques et sous l’influence des multinationales

Côté européen, c’est la Commission qui négocie l’accord avec les américains.

Pour cela, la Commission a reçu un mandat des Etats, mandat qu’elle a elle-même préparé et rédigé en collaboration étroite avec les représentants des milieux patronaux et financiers (93 % des 130 réunions préparatoires se sont tenues avec des multinationales).

Le mandat a été formellement adopté par les Etats au mois de juin 2013. Ont officiellement connaissance du contenu de ce mandat, les chefs d’Etats et la Commission. Ont officieusement connaissance du mandat, les lobbies qui ont participé à sa rédaction et qui assistent la Commission dans les négociations et les Etats-Unis puisqu’il est établi qu’ils espionnaient les institutions européennes et certains chefs d’Etat comme la Chancelière allemande. Sont officiellement tenus dans l’ignorance du contenu du mandat, les parlementaires européens et nationaux et bien évidement les citoyens européens …

Concrètement, c’est le commissaire européen au Commerce, Karel De Gucht, qui négocie pour l’Europe. Karel De Gucht est un ultralibéral adepte du tout marché et de la dérégulation, soupçonné de fraude fiscal dans son pays …

Officiellement, le secret qui entoure ce mandat et ces négociations est justifié par la nécessité de ne pas dévoiler à l’autre partie les marges de manœuvre dont on dispose. On sait ce qu’il en est du secret du mandat vis-à-vis des grandes oreilles américaines…

La vraie raison de ce secret et de l’absence de débat public sur ce sujet est que si les citoyens étaient informés, ils s’opposeraient à ce projet de traité.

François Hollande l’a bien compris, lui qui a déclaré lors d’un voyage officiel à Washington : "Nous avons tout à gagner à aller vite. Sinon, nous savons bien qu'il y aura une accumulation de peurs, de menaces, de crispations".

Pourquoi donc devrions-nous avoir peur ?

 

Une remise en cause programmée de notre mode de vie

Ce traité, s’il entre un jour en vigueur, bouleversera nos vies et nos sociétés.

Le mandat donné à la Commission stipule :

« L’Accord prévoira la libéralisation réciproque du commerce des biens et services ainsi que des règles sur les questions en rapport avec le commerce, avec un haut niveau d’ambition d’aller au-delà des engagements actuels de l’OMC. »

Pour atteindre ces objectifs, il est prévu deux types de mesures.

Tout d’abord, la suppression des droits de douane. Cette mesure impactera essentiellement l’agriculture européenne l’exposant à des importations massives de produits agricoles américains bon marchés car produits selon des normes sociales, sanitaires et écologiques plus basses que celles en vigueur en Europe. Ceci contribuera, dans une course à la productivité, à une industrialisation maximum de l’agriculture impliquant un recours accru aux engrais et pesticides.

Le second type de mesures consiste à réduire « les barrières non tarifaires ». Concrètement, cela veut dire éliminer toutes les normes jugées inutiles pouvant gêner le commerce. On touche là au cœur du problème car ces barrières non tarifaires ne sont rien d’autre que nos normes sociales, sanitaires, alimentaires, environnementales, techniques …

L’objectif est d’arriver à une harmonisation des réglementations. La norme la moins contraignante deviendra dans la majorité des cas la règle commune. On imagine mal en effet, un traité ayant pour objectif de favoriser le commerce imposer à l’une des parties des règles plus contraignantes que celles jusque-là en vigueur.

Or, majoritairement, ces normes sont moins contraignantes aux Etats-Unis notamment en matières sociale, alimentaire ou environnementale. Les USA n’ont pas ratifié les conventions de l’organisation Internationale du Travail (OIT). Les USA n’ont pas ratifié le Protocole de Kyoto….

Concrètement, ce traité conduira immanquablement à une dérégulation, à une baisse des standards dans de nombreux domaines. Les victimes en seront les consommateurs, les salariés, l’environnement …

Il ne sera ainsi plus possible de refuser l’exploitation du gaz de schistes, l’importation de bovins élevés aux hormones, la culture d’OGM, l’importation de volailles lavées au chlore, la vente libre des armes … toutes restrictions qui seront qualifiées d’entraves inutiles au commerce !

Les partisans du traité argueront du fait que plusieurs fois le texte mentionne la protection des droits sociaux et environnementaux. Ils oublieront de vous préciser qu’il s’ agit toujours de vœux pieux non contraignants.

Ce traité, du fait de l’application maximum des principes de l’OMC, notamment celui du traitement national, conduira à un mouvement de privatisations dans les domaines de l’éduction, de la santé et de la sécurité sociale.

 

Une justice sur mesure pour les multinationales

Pour faire respecter ce traité est prévu un « mécanisme de règlement des différends entre Etats et investisseurs ».

Si une multinationale estime qu’un Etat viole le traité, par exemple en prenant une loi trop protectrice de l’environnement dont le respect engendre un surcoût pour elle, elle pourra porter le litige, non pas devant une juridiction étatique nationale mais devant des arbitres privés. C’est une déclinaison du système de l’arbitrage pratiqué dans le monde des affaires, le dossier Tapie ayant démontré les merveilles que peut produire ce mode de règlement des litiges …

Un Etat sera donc jugé par des arbitres privés dont la décision ne sera pas susceptible d’appel. Si l’Etat est reconnu coupable, il devra soit renoncer à sa loi, votée par les représentants du peuple, soit payer une amende de quelques millions voire milliards d’euros pour dédommager la multinationale privée du gain espéré.

Un tel mécanisme existe déjà dans le cadre de l’ALENA, l'accord de libre-échange liant les Etats-Unis, le Mexique et le Canada. En 20 ans de pratique, l’Etat canadien a été attaqué 30 fois par des multinationales. Le Canada a perdu 30 fois.

Ce système est taillé sur mesure pour les multinationales qui pourront imposer aux Etats ou toutes collectivités publiques de renoncer à des règles prises dans l’intérêt général.

 

Des avantages impossibles à démontrer

Comment justifie-t-on économiquement ce traité ? Car favoriser le commerce pour favoriser le commerce c’est un peu court.

La Commission a donc mandaté un organisme « indépendant », le Center for Economic Policy Research. Celui-ci a conclu qu’à l’horizon 2027, on pouvait attendre une augmentation de 0,5 % du PIB européen et la création de 400.000 emplois.

Vous avez bien lu ! Dans 13 ans, on peut espérer que le traité transatlantique aura généré un misérable gain de 0,5 % du PIB européen et créé 400.000 emplois alors que l’Europe compte aujourd’hui 26 millions de chômeurs !

On pourrait penser que c’est un adversaire du monde des affaires qui a réalisé cette étude mais non. Le directeur du CEPR, Guillermo de la Dehesa, est conseiller de la banque d’affaires américaine Goldman Sachs depuis 1988, membre du comité exécutif de la banque Santander, conseiller du laboratoire pharmaceutique Lily, président des Assurances Aviva depuis 2000. Il était aussi un des dirigeants de la branche Europe de Coca Cola de 2004 à 2006.

On peut en conclure que cette étude est très optimiste…

Ce traité n’aura donc pas ou peu d’impact sur le volume de notre économie.

Faisons le bilan de tout cela.

Qui va y gagner ? Réponse : les multinationales qui verront les contraintes sociales, sanitaires et environnementales fondre comme neige au soleil, leur permettant de produire à moindre coût.

Qui va y perdre ? Réponse : nous les citoyens qui verront les normes protectrices reculer, les services publics attaqués, notre souveraineté bafouée.

Ce sont 200 ans de progrès sociaux, les fondements de notre République qui sont remis en cause par un accord commercial !

 

Seuls les députés européens pourront s’opposer à la conclusion du traité.

Si les élections européennes sont si importantes, c’est qu’elles vont désigner les eurodéputés qui auront à se prononcer sur ce traité. Ils seront les seuls représentants élus à pouvoir stopper le processus. Les parlements nationaux ne seront pas consultés malgré les molles dénégations de Karel De Gucht. La qualification d’accord mixte nécessitant une ratification au niveau européen et au niveau national sera à terme écartée puisqu’elle placerait l’accord sous la menace d’un vote négatif d’un seul parlement national.

En allant voter dimanche, vous aurez donc l’occasion, et ce sera la seule, de dire non au Traité de grand marché transatlantique.

 

Qui est pour, qui est contre ?

Seuls deux grands mouvements politiques mènent, en France, une campagne pour dénoncer les menaces que fait peser ce traité sur notre mode de vie. Il s’agit d’Europe Ecologie Les Verts et du Front de Gauche. D’autres partis plus petits sont également engagés dans ce combat : Nouvelle Donne, Debout la République…

Sont favorables au traité, le PS, l’UMP, l’UDI et le FN. Ce dernier fait mine de s’insurger contre le projet d’accord mais lorsqu’il s’est agi de voter, au sein de collectivités locales, des motions ou résolutions contre ce projet, les élus du FN ont toujours voté contre celles-ci et donc pour le grand marché transatlantique.

Dimanche, allez voter, pour vous, pour vos enfants et pour la mémoire de tous ceux qui, au cours des siècles, se sont battus pour notre modèle de société où l’intérêt général prévaut sur les intérêts particuliers.

 

 

 On peut trouver sur internet de nombreuses sources traitant de ce sujet. Pour une vision très complète et pédagogique, le visionnage d’une conférence de Raoul Marc Jennar est précieux : 


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • jako jako 21 mai 2014 11:57

    Merci de votre article (vous avez oublié l’UPR)
    Je surveille cette « chose » avec beaucoup d’attention, vont t’ils signer le contrat de trop ????
    D’autre part « Le directeur du CEPR, Guillermo de la Dehesa, est conseiller de la banque d’affaires américaine Goldman Sachs depuis 1988, membre du comité exécutif de la banque Santander, conseiller du laboratoire pharmaceutique Lily, président des Assurances Aviva depuis 2000. Il était aussi un des dirigeants de la branche Europe de Coca Cola de 2004 à 2006. » c’est possible un tel cv ? on est dans la merde..... smiley




    • stereo 21 mai 2014 12:16

      Le plus triste, c’est que le  parlement n’est qu’un essaim de parasites, on comprend aisément pourquoi la plupart des candidats (comme la famille de MLP !) s’y accroche avec véhémence !!!

      Au moins si l’UPR veut sortir la France de ce bourbier, j’ose espérer que cela prouve que ce parti ne désire pas s’enrichir en parasite de l’Europe... Je voterai donc pour sa liste, n’en déplaise à ceux qui le critiquent (objectivement ?, j’en doute) et qui se complaisent dans la médiocrité politique actuelle ! 


      • lsga lsga 21 mai 2014 12:21

        ah ? Parce que sous la Vème République, le parlement français n’était pas un essaim de parasites ? 


      • stereo 21 mai 2014 12:36

        Les parasites ont toujours existé, les idiots aussi, seuls les trolls sont plus récents !


      • lsga lsga 21 mai 2014 12:39

        Donc : c’était pareille sous la Vème, vous êtes d’accord.

         
        Donc, en quoi retourner à la Vème changerait-il quoi que ce soit à cet état de fait ? 

      • stereo 21 mai 2014 13:16

        Isga

        Les provocations et polémiques stériles ne m’intéressent pas, il y a suffisamment de « pigeons » qui rentrent dans votre jeu... d’une part, et

        d’autre part, pourquoi mettre la Vème au passé, autant que je sache la VIème n’est pas encore née !...


      • lsga lsga 21 mai 2014 13:20

        je ne fais rien d’autre que vous poser des questions. 

         
        Vous constatez que le système actuel est mauvais, ce avec quoi je suis d’accord. Vous prôner un retour en arrière, et je vous pose la question simplement : « êtes vous bien sûr que c’était mieux avant ? »
         
        Or visiblement, vous admettez vous même que la Vème République était aussi un essaim de parasite. Donc, retourner à la Vème ne sert à rien concernant le problème qui vous intéresse. 

      • stereo 21 mai 2014 13:30

        Je ne prône pas un retour en arrière, il faut toujours aller de l’avant mais dans le bon sens, ce qui est loin d’être le cas actuellement !

        Ps : dernier message, amusez-vous bien avec d’autres !... Merci quand même... 


      • lsga lsga 21 mai 2014 13:32

        Euh : l’UPR, c’est le retour en arrière à la Vème République. Ce n’est pas la VIème République ou une nouvelle Europe. Non, ils le disent très clairement : c’est le retour à la Vème. Le retour en arrière, dans le passé, les années 50, tout ça...

         
        Donc, s’il vous plaît, pouvez-vous admettre que le retour à la Vème République ne nous débarrassera pas des parasites ?

      • tf1Groupie 21 mai 2014 14:06

        Ah bon, la Vème république c’est un retour en arrière ?

         smiley


      • lsga lsga 21 mai 2014 14:11

        la VIème République serait un pas en avant. La Vème République est en effet un retour en arrière. 


      • lcm1789 22 mai 2014 01:24

        Encore de la désinformation sur le parlement fantoche.


        Oui le parlement européen peut dire oui ou non au GMT...mais s’il dit non il suffit d’un accord intergouvernemental pour le faire passer.

        Le parlement européen est une assemblée fantoche
        On ne peut en attendre aucun changement.

        Ce qu’il faut c’est ne pas participer à cette mascarade pseudo démocratique...

        Dimanche les urnes doivent rester vides.

        Rappelons qu’il suffit que le parlement national français retire son mandat de négociation à la (grosse) commission européenne pour que le GMT capote en France...(et ailleurs du coup


      • claude-michel claude-michel 21 mai 2014 12:32

        Jolie photo des mafieux de l’ouest..vous savez ceux qui sont pour les nazis en Ukraine.. !


        • howahkan Hotah 21 mai 2014 12:58

          pourquoi s’inquiéter...Nous vivons sous le règne absolu de trois lois (mythes)..l’une c’est que il y a des meilleurs partout , tout le temps, et que le meilleur doit diriger et éliminer ceux qui ne sont pas les meilleurs , avec comme vision sa seule vision, toutes les autres perceptions sont éliminés, et si il le faut physiquement éliminés ; déjà rien que avec cela l’humain vient en 1 seconde d’éradiquer la diversité de l’univers..c’est pas rien, déjà avec cela on vient donc de détruire l’univers,quel accomplissement !!
          l’autre découle de la première, organisons une pseudo compétition truquée ,celui qui l’organise a déjà gagné !! (compétition qui est en fait une élimination, encore le mot qui cache la vérité des choses) pour rechercher les pseudo meilleurs qui vont tout diriger uniquement selon leur vision , et la troisième loi qui découle des deux premières, la compétition qui fait ressortir des meilleurs dans tous les domaine est donc parfaite, rien ne peut aller mieux que ce qui n’est...= il n’y a donc rien à dire sauf à rentrer aussi dans la compétition du meilleur...ceci n’exclut pas que untel est plus doué ici que là que d’autres, mais ne signifie nullement qu’il doivent soumettre les autres à son pouvoir....car seul le plus doué de l’univers il fait quoi ? il meurt =conclusion, c’est le collectif qui est incontournable pas le meilleur.....je survis grâce au collectif UNI et partageur pas grâce au meilleur

          Dans une telle situation « mythique » soit on la ferme , soit on essaye de devenir le meilleur....ce que l’on vit c’est çà !!! passons sous silence que cela amène une violence constante genre 10 ou 100 000 ans, donc des guerres et tout le reste que nos fantastiques meilleurs savent bien faire, conseil faites vous ici même une compilation de 1 heure des images les plus horribles de nos fameux accomplissement en terme de massacre......

          pour accepter cela il faut donc admettre que meurtres de masses planifié et organisés, et tortures etc etc...sont naturels, mieux sont l’objet ultime de l’être de l’humain , un parfait meurtrier de sang froid pour le pognon et le pouvoir .....mais alors pourquoi donc punir celui qui en tue 1 (petit joueur va !!)et donner des récompenses et gloire (tout dépend du camp, les mauvais des uns sont les bons des autres)à ceux qui en tue des milliers voir millions ??

          nous mentirait t’ on alors à l’insu de notre plein gré ?...

          être aveugle , sourd et muet au monde et à soi même donc à la vie est une volonté délibérée ....une fuite, que dis un sacerdoce...


          • BOBW BOBW 21 mai 2014 13:36

             Bravo :Trés Bon article ! Résistons nombreux et trés fort !...


            • tf1Groupie 21 mai 2014 14:05

              Et donc on risque de n’avoir que 7% de taux de chomage au lieu de 11% ??

              Mon Dieu quel horreur !


              • CASS. CASS. 25 mai 2014 14:39

                vous en faites pas ceux qui s’en sont mis plein les poches et leurs héritiers n ’ont jamais travaillé y compris ceux qui ont fait main basse sur des oeuvres d’art tableaux etc etc ils n’ont fait que trafiquer l’histoire et organiser et financer des guerres etc et fait exterminer des peuples et fait s’entretuer des peuples, pour faire main basse sur les richesses et toutes vies de plus sans aucun respect pour celles -ci- votez UPR bordel !!! même si c’est une goutte dans la mare, sinon ça finira en révolte et vous serez traité de terroristes comme les ukrainiens anti ue néonazis fascistes sionistes.


              • ZenZoe ZenZoe 21 mai 2014 14:19

                Le grand malheur, c’est la profusion délirante des listes. Dans mon bled, quelques milliers d’habitants éparpillés, il y a 23 panneaux. 23 panneaux, pour des gens et des groupuscules qu’on n’a jamais vus ni entendus. Il faut aller lire chaque panneau pour savoir s’ils sont pour ou contre le traité, et encore ce n’est pas toujours dit.
                On aurait voulu brouiller les esprits des gens qu’on ne s’y serait pas pris autrement.


                • marc 21 mai 2014 16:56

                  ZenZoe


                  Ca ne suffit pas à certains qui se présentent uniquement pour faire reconnaître le vote blanc 

                • millesime 22 mai 2014 16:07

                  il est donc bon de poser quelques questions aux différents partis politiques en campagne et ce d’autant plus qu’aucun débat n’a vu le jour .Il se doivent de prendre clairement position compte tenu que nous sommes certainement à un tournant historique pour l" Europe.
                  lire :
                  http://millesime57.canalblog.com


                • nonmerci 21 mai 2014 14:23

                  Le Traité Transatlantique est loin d’être signé !

                  MOBILISONS-NOUS

                  * Un collectif unitaire « StopTAFTA » a été crée en France.
                  * En Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Unis il en est de même. Ces collectifs se sont réunis avec des représentants « StopTafta » de toute l’Europe à Bruxelles pour coordonner leurs actions avant les élections européennes, des manifestations à Berlin, Bruxelles et Paris ont fait le plein..
                  * En France des collectifs locaux se montent (comme cela a été le cas pour lutter contre les gaz de schiste . il y a plus de 250 collectifs « gaz de schiste non merci  »)
                  * En France des conférences sont programmées pour avertir les français des dangers du traité transatlantique en cours de négociation. ---> http://stoptafta.wordpress.com/conferences-reunions-des-collectifs-locaux/
                  * Les régions Ile de France et PACA, Limousin, Picardie, Bretagne ... les départements Seine Saint-Denis, Tarn … les villes Besançon, Niort, La Grande Synthe, Saint-Denis, Crévoux, Briançon, Sevran, se sont déclarées « Hors Tafta » et la région Auvergne « contre le Traité », la région Rhône-Alpes demande un moratoire

                  * Signez la pétition « PROTÉGEONS NOS COMMUNES, DÉPARTEMENTS, RÉGIONS … DÉCLARONS LES HORS TAFTA  ! » ---> http://stoptafta.wordpress.com/2014/03/14/declarons-nos-communes-hors-tafta-non-aux-accords-de-libre-echange-entre-les-usa-et-lue/

                  * Toutes les informations et l’actualité à ce sujet sur —> http://stoptafta.wordpress.com/

                  * Rejoignez un collectif local « StopTafta » ---> http://stoptafta.wordpress.com/les-collectifs-locaux/


                  • lsga lsga 21 mai 2014 14:25

                    Donc, vous reconnaissez qu’une union des prolétaires à échelle Européenne est souhaitable pour remporter des luttes ? 


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2014 07:59

                    Isga,
                    Le meilleur moyen d’éviter tous ces Traités, c’est de sortir de l’ UE !
                    Votez dimanche pour les listes UPR présentes dans les 8 circonscriptions
                    L’ UPR contre TAFTA : tract


                  • lsga lsga 22 mai 2014 16:11

                    d’éviter les traités ? Mais pourquoi éviter des traités ?


                    On ne veut pas renverser des « traités ». 
                    On veut renverser l’Oligarchie Financière Internationale. 
                     
                    Pour cela, il faut que le prolétariat s’unisse à échelle internationale. C’est ce qui est en train de se passer par la marche naturelle du Capitalisme. 

                  • zappa zappa 21 mai 2014 14:42

                    Merci pour l’article,
                    A l’auteur, comme énoncé plus haut, ne pas oublier l’U.P.R. qui est le seul parti a ne pas vouloir bricoler la construction Européenne actuelle. En effet, à la question :voulez vous sortir oui ou non de l’Europe, la réponse doit être oui sans tergiversation. Le F.N. et certain autres partis ne l’affirme pas complétement malgré des remarques parfois pertinentes. Il y a péril en la demeure et avons perdu beaucoup de temps de tromperies.


                    • claude-michel claude-michel 21 mai 2014 15:36

                      Nous versons chaque années a l’UE...20 milliards d’euros...Elle nous retourne en aides..13 milliards...Perte sèche 7 milliards par an.. !
                      Elle est pas belle l’Europe.. ?


                      • Attilax Attilax 21 mai 2014 15:53

                        Comment pouvez-vous évoquer EELV alors que ceux-ci sont des européïstes convaincus (Duflot et Cosse appellent carrément à la dissolution de la nation dans un super-état fédéral) et ne pas citer l’UPR qui est actuellement le SEUL parti à proposer effectivement un retrait de l’UE, et donc du TAFTA ? Il y aurait bien eu le PRCF à gauche, mais ces imbéciles appellent à l’abstention ! Toujours champions du monde, les cocos... Le FN, le FDG, DLR ne proposent pas du tout de quitter l’europe (en tout cas pas dans leurs chartes fondatrices), contrairement à ce que vous affirmez. Ils parlent tous de « renégociations », ce qui est impossible à 28, ou de faire « l’Europe des nations ». Le joli pipeau des idiots utiles !

                        Quand aux députés européens, il me semble que vous oubliez qu’ils n’ont pas de droit de véto. Donc, si la commission décide d’adopter le traité et que les députés s’y opposent, c’est la commission (non élue) qui l’emporte : on l’a dans le baba.

                        Néanmoins, une assemblée ouvertement hostile devrait calmer (un peu) les ardeurs de nos techno-dictateurs, d’accord avec vous là-dessus. Donc dimanche prochain, ne faites pas comme les socialos pour marquer votre désaccord, ne vous abstenez pas : votez contre ! Donnons pour commencer une bonne gifle à tous ces sinistres connards qui nous prennent pour du bétail ! Les têtes sur les piques viendront sans doute plus tard...


                        • lsga lsga 21 mai 2014 15:53

                          le PCRF n’est pas communiste. C’est un parti d’extrême droite, comme l’UPR. 

                           


                        • Attilax Attilax 21 mai 2014 15:56

                          Pour ceux qui ne comprennent pas que le FN est le joker ultime des financiers :

                          http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/200613/jpmorgan-reclame-des-regimes-autoritaires-en-europe

                          CQFD.


                        • Attilax Attilax 21 mai 2014 16:01

                          N’importe quoi.... Je ne vais pas te répondre, ça nous évitera un long fil sans intérêt.


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2014 08:01

                          Isga,
                          Le PRCF se réfère au programme de la 3e Internationale.
                          Vous vous êtes trompé de fiche !


                        • taktak 22 mai 2014 10:41

                          « Il y aurait bien eu le PRCF à gauche, mais ces imbéciles appellent à l’abstention ! Toujours champions du monde, les cocos »

                          Toujours aussi aimable, toujours aussi anticommunistes les cyberupr.

                          Bon, les cocos du PRCF, il se trouve que pendant que d’autre étaient à l’UMP pendant des décennies, votant pour la construction européenne, et bien les imbéciles du PRCF ils ont TOUJOURS combattu l’UE, toujours défendu la sortie de cette prison des peuples. Même quand nous étions seuls au début des années 2000 !

                          Bon, je vais pas perdre mon temps à polémiquer avec un cybertrollupr. Juste une chose, les cocos du PRCF, ils sont cohérent :
                          - quand on dit que cette élection est une farce que l’UE est pas démocratique, et que ce parlement n’a guère plus de pouvoir politique qu’un géranium, et bien on en tire les conséquences, on boycott. On l’avait dit en 2009, on change pas d’avis comme de chemise comme d’autre ;
                          - quand on dit que l’on veut sortir de l’UE, de l’euro, de l’otan, pour rétablir la souveraineté populaire, stopper la balkanisation par les eurorégions, les eurométropoles, et bien on agit. En présentant des candidats aux municipales et aux législatives, en faisant campagne lors des présidentielles. Et pas en appelant à l’abstention pour les élections qui elles permettent de s’exprimer et de changer les choses.
                          - quand on dit que l’on veut rassembler un front populaire pour la sortie de l’UE, de l’euro et de l’otan, front antifasciste patriotique et progressiste, et bien on agit pour. En refusant de céder à la tentation du coup de pub personnel, de la voie solitaire et sectaire. Et on prend part aux rassemblement du CNR-RUE à travers une action désintéressée, démocratique et civique d’appel à l’abstention lors des européennes. bref, sans taire nos convictions et nos idées, on prend part à un rassemblement démocratique, à un nouveau CNR.
                          - c’est à la fin de la foire que l’on compte les bouses. On verra si vous avez réussi à faire élire quelqu’un ou si vous n’aurez servi que de caution démocratique à la dictature européenne, si vous n’aurez servi qu’à faire mousser l’égo de quelques uns chez vous, qui rève de retrouver les moelleux fauteuils de politicien qu’ils avaient avec pasqua et tibéri. Pour ma part, je sais que le tsunami de l’abstention citoyenne va mettre un gros coup de pied au cul à l’oligarchie !


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2014 19:01

                          Taktak,
                          Votre imagination vous égare...
                          Les Députés nationaux n’ont aucun pouvoir désormais, que celui de transcrire en droit français les directives européennes ! ET MOT à MOT, s’il vous plaît !

                           Ils n’ont plus le droit de faire des politiques intérieures nationales :
                          C’est Viviane Reding qui est venue l’expliquer à l’ Assemblée nationale.

                          La France a donné mandat à la Commission européenne pour négocier les Traités le libre échange. Les députés nationaux ne seront même pas consultés sur TAFTA. !

                          Les Maires doivent appliquer au niveau local les politiques d’austérité, quel pouvoirs ont-ils de faire autrement ?

                          Ce n’est que dans votre imagination que les élus nationaux ont plus de pouvoirs que les Députés européens !
                          Vous essayer désespérément de chercher des explications à votre appel à l’abstention et à vos attaques contre l’ UPR. Rien de plus.


                        • Attilax Attilax 22 mai 2014 21:24

                          taktak,

                          Je ne suis pas un cybertroll upr, je ne suis même pas sûr de voter pour eux tant j’ai peu confiance dans leur gourou. Néanmoins, il me parait évident que les institutions européennes se foutent totalement de l’abstention, au contraire, ils l’appellent de leurs voeux pour éviter la branlée publique. Pour cette raison et parce que c’est pour une fois une bonne occasion de leur nuire, je ne comprends pas l’appel à l’abstention du PRCF. Vu qu’ils ne se présentent pas, il ne me reste que l’UPR pour exprimer mon point de vue, à savoir quitter l’UE purement et simplement.
                          Désolé pour le terme d’« imbéciles » qui m’a échappé.


                        • Richard Schneider Richard Schneider 21 mai 2014 16:04

                          Excellent article ! 

                          Encore une fois, il faut aller sur des sites internet (et en particulier sur Ago) pour savoir ce qui se trame dans notre dos.


                          • zygzornifle zygzornifle 21 mai 2014 16:21

                            Changer votre vie....en pire.......


                            • marc 21 mai 2014 16:51

                              Seuls deux grands mouvements politiques mènent, en France, une campagne pour dénoncer les menaces que fait peser ce traité sur notre mode de vie. Il s’agit d’Europe Ecologie Les Verts et du Front de Gauche. 

                              Les négociations ont commencè il y a près de 10 ans et EELV se réveille maintenant sous la pression. Mieux vaut tard que jamais. JLM en parlait déja lors des dernières élections.


                              • alinea alinea 21 mai 2014 17:03

                                Voici ce que je viens de recevoir :

                                Un cinquième cycle de négociations entre l’Union européenne et les
                                États-Unis a débuté ce lundi 19 mai à Arlington (Virginie) et se
                                poursuivra jusqu’au
                                23 mai. Selon un document de négociation secret rendu public ce lundi
                                par le Huffington Post, l’Union européenne propose aux États-Unis de
                                libéraliser
                                complètement le marché transatlantique de l’énergie et des matières
                                premières. Le texte encourage ainsi l’exploitation et le commerce
                                transatlantiques
                                des hydrocarbures non conventionnels tout en réduisant considérablement
                                les capacités des États à soutenir le développement des énergies
                                renouvelables.

                                Le document secret rendu public est daté du 20 septembre 2013 et a été
                                rédigé par les services de la Commission européenne. Il tire son origine
                                du premier
                                round de négociations de juillet 2013. Il a été remis aux négociateurs
                                américains en prélude du deuxième cycle de négociations d’octobre
                                dernier. C’est
                                une première ébauche de ce que pourraient être les grandes lignes des
                                règles de commerce et d’investissement en matière de ressources
                                naturelles et d’énergie.
                                Comme nous le craignions (cf. notre note à ce sujet), les négociations
                                entre les États-Unis et l’UE sont donc en train de sacrifier toute
                                possibilité de
                                transition énergétique et toute perspective de politiques efficaces de
                                lutte contre les dérèglements climatiques. Ce document fait de la
                                recherche d’une
                                compétitivité internationale en matière d’énergie et de ressources
                                naturelles (art. A.2) le principe qui doit guider la suppression des
                                restrictions au
                                commerce et faciliter les investissements dans ces secteurs. La clause
                                du « traitement national », interdisant de donner moins d’avantages aux
                                multinationales
                                étrangères qu’aux entreprises nationales, est par exemple clairement
                                mentionnée (article G1).

                                Dans le domaine de l’énergie, l’article C2 prévoit la levée de toutes
                                les restrictions aux exportations des biens énergétiques (comprenant le
                                charbon,
                                le pétrole brut, les produits pétroliers, le gaz naturel liquéfié ou
                                non, et l’électricité – article B) afin de faciliter leur exportation.
                                Ce alors que
                                les États-Unis ont interdit en 1975 – sauf exception – les exportations
                                de pétrole brut et imposent une série de restrictions à l’exportation de
                                gaz naturel.
                                Une série de dispositions (article H) prévoit également de faciliter et
                                d’encourager l’accès et l’octroi de licences aux multinationales
                                étrangères en
                                matière de prospection, d’exploration et de production d’hydrocarbures
                                des deux côtés de l’Atlantique.

                                Concernant le secteur des énergies renouvelables, l’article O indique
                                que les pays « ne doivent pas adopter ni maintenir des mesures prévoyant
                                des exigences
                                de localité », ni « exiger la création de partenariats avec les
                                entreprises locales » ou imposer des « transferts de droits de propriété
                                intellectuelle »,
                                soit autant de politiques pourtant nécessaires pour développer un
                                secteur d’énergies renouvelables qui s’appuie sur des produits,des
                                compétences locales
                                et les meilleures technologies disponibles.

                                Ce document ne mentionne pas les enjeux climatiques ou les défis de la
                                raréfaction des ressources. En encourageant une extension du commerce
                                transatlantique
                                des combustibles fossiles, c’est une exploitation accrue et une
                                consommation insoutenable d’hydrocarbures qui sont promus, renforçant
                                notre dépendance
                                aux énergies fossiles. Le tout au détriment du climat et d’une véritable
                                transition énergétique, subordonné à un fondamentalisme libre-échangiste
                                suranné.

                                Le document de négociation en anglais :
                                http://france.attac.org/IMG/pdf/ttipenergyrm_nonpaper.pdf

                                En vous souhaitant bonne réception.


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2014 08:04

                                  alinea,
                                  Il n’y a pas 1 Traité en négociation, mais 3 !!
                                  * TAFTA
                                  * Traité AECG avec le Canada
                                  * Traité dit TISA sur la libéralisation poussée des services, en discussion entre les USA, la Commission européenne et 21 pays.


                                • Werner Laferier Werner Laferier 21 mai 2014 17:55

                                  En effet, nous sommes dans l’avènement d’une lutte apocalyptique entre les puissances du mal et du bien, un seul choix doit triompher, celui de la démocratie, il est important de faire une liste noire des partis extrémiste et d’appliquer l’article 7 du traité de Lisbonne contre les extrémistes de gauche et de droite, contre les souverainistes et les nationalistes, contre les patriotes.
                                  Les Français ont choisi la voie de l’Europe, ils font confiance à Bruxelles et sont déterminé à lutter contre les extrêmes, tout comme les ukrainiens, les géorgiens, les turques....
                                  Un travail doit se faire par les politiques et les médias à informer un maximum de personnes sur l’Europe, son fonctionnement, ses enjeux d’une part, ils doivent d’autres part expliquer le fonctionnement du monde de la finance afin d’éviter les dérives extrémistes populiste.
                                  Travailler n’est pas une punition ni la fatigue une maladie.Les aides sociales ne peuvent continuer que s’il ya des gens qui travaillent et paient de impôts, 40 ou 45 H de travail à la place des 35 H serait déjà un effort considérable pour nos sociétés, ce qui permettrait de rebâtir ensembles une société européenne forte.
                                  Une baisse de salaires des travailleurs s’avère être une nécessité afin de commencer à diminuer les dettes et a garantir un budget économique en bonne santé.
                                  Vous devez du respect à l’Europe car l’Europe , l’Union Européenne est la main qui nourrie la France, sans l’Europe, la France n’est plus rien, ce serait le déluge pour les français.
                                  Il n’y a plus de nations, il y’a un peuple européen, l’Europe ne fait plus qu’une et aura le même destin jusqu’en enfer si il faut, les extrémistes populistes du FN ou de l’UPR par exemple ne l’emporteront pas au paradis.
                                  Les aides européennes devraient être réduites en fonction du taux d’abstention des électeurs de chaque pays et les aides d’état en France aussi. vous n’allez pas voter , pas aides .... et voila comment faire des économies .......
                                  Je suis contre les aides sociales, mon point de vu doit être respecté.
                                   L’UPR, le parti à 1 % des votes qui se prend pour Napoléon, le FN xénophobe, les cocos marxiste de la vieille Europe ne parviendront jamais au pouvoir pour la bonne raison qu’ils ne deviendront jamais un parti de gouvernement étant donné les élucubrations sociales et économiques qu’ils prônent .....Avant de vouloir refonder l’Europe : les partis devraient s’atteler à se refonder eux mêmes pour redevenir compatibles avec la représentativité de leurs électeurs européens et démocrate.
                                  Marine Le Pen ne représente qu’elle même et elle n’accèdera jamais au pouvoir ! Jamais ! Elle n’a strictement rien d’intelligent à proposer et son amateurisme est ahurissant !
                                  Exactement comme les communistes d’autrefois qui promettaient des « lendemains qui chantent », le FN n’est qu’une sorte de fantasme qui draine tous les aigris que compte ce pays !
                                  Et tous adorent Poutine et les leaders néo-totalitaires du monde entier.
                                  Heureusement que l4europe suit la vision de Washington, une vision qui prône avant tout le respect des droits de l’homme et la liberté, qu’est ce que ce serait si l’Europe suivait la vision de Poutine ?
                                  Le tsarisme ou le stalinisme ?


                                  • Pyrathome Pyrathome 21 mai 2014 21:16

                                    Tu fumes quoi au juste, toi ?? smiley


                                  • Attilax Attilax 21 mai 2014 22:05

                                    Je veux la même beuh ! Ça a l’air de rendre très heureux.


                                  • wesson wesson 22 mai 2014 00:24
                                    Bonsoir Werner, 
                                    ah sérieux après ça, j’ai écrasé une larme.


                                  • Werner Laferier Werner Laferier 22 mai 2014 01:41

                                    Wesson.

                                    La première image est récente, probablement en Syrie, les US n’ont jamais balancé des missiles sur les civiles, la deuxième image ne représente pas les médias US , ni occidentaux.
                                    Évitez de réinterpréter les images à votre guise, vous n’êtes pas dans la véracité.


                                  • christophe nicolas christophe nicolas 22 mai 2014 07:06

                                    Tu sais Werner, j’aime bien les Américains, il sont formidables mais ce n’est plus une démocratie, ils vivent sous domination psychologique dans l’enfumage organisé par leur corporatocratie d’oligarque. Ca date de 1954, où il ont renversé le gouvernement Iranien et commencé a s’implanter au Vietnam. La politique des barbouzes a commencé. La vérité n’est plus sur la place publique en 1er intention, la démocratie n’est plus qu’une façade, leur gouvernement est un représentant commercial, ce n’est pas le patron.


                                    Ils ont aligné la religion de Dieu sur la religion de l’homme, c’est antéchrist d’un point de vu sociétal, hérétique en quelques sorte. Il faut isoler les USA, soutenir les bonnes volontés en interne qui luttent pour la vérité. Les présidents n’ont plus le pouvoir depuis longtemps au USA, ils les tuent s’ils « déconnent », physiquement ou médiatiquement.

                                    Ils se guériront par la vérité sur le 11 septembre.En attendant, il faut se méfier d’eux et compter sur nous mêmes. Hollande est malheureusement un poteau de boue, une marionnette du système Américano-Europeen au service de la corporatocratie. Ce n’est pas le problème que l’UPR fasse 1% ce qui compte, c’est que le FN, l’UMP et tous les gens de gauche écœurés se rallient à sa position pour sortir de l’Europe et la faire sombrer au passage.

                                    Avec les énergies gratuites et les transmutations d’éléments chimiques que je prépare, les USA n’auront plus de raison de ne pas revenir à leur « sweet home » et pareil pour tout le monde. Chacun dans sa nation et on verra celles qui sont capable de vaincre leur démons sociaux. Je vous préviens, des nations vont sombrer par paquets.... et les vainqueurs rayonneront sur le monde par leur exemple, leur foi et leur puissance. Seules les nations dans la royauté et dans la vérité vaincront. La royauté est nécessaire car les démocratie finissent antéchrist naturellement, elles étouffent et transforment la vérité, c’est leur problème. Tu vois Werner, tu es enfumé, par ton propre maître, tu n’as pas toutes les données alors ue ton maître les connait... tu es esclave de ta propre volonté.

                                  • christophe nicolas christophe nicolas 22 mai 2014 08:11

                                    Ecoutez moi bien, il est possible de fabriquer les éléments chimiques en quantité suffisante par transmutation. Ce n’est pas cher, ce n’est pas polluant, c’est relativement simple et peu coûteux.

                                    Quand le CEA sera converti, cela ira très vite. Vous ne devez pas vous souciez de cela. La France n’a strictement aucun besoin de lécher le cul des passants. Sortir de l’Europe fera renaître rapidement la confiance qui est l’axe du commerce.

                                    Vous subissez les derniers assauts pour une tentative de prise de contrôle du monde par les puissants de ce monde. Ils savent qu’ils ont perdu mais la machine est en route et leur maître tient le fouet pour un temps, un temps très court.... à l’échelle de Dieu.

                                    Les gens au pouvoir ont caché la vérité et se positionne en tentant de se l’approprier à leur sauce, ce sont des suceurs de cervelle. Leur logique ne fonctionne pas avec la vérité donc ils biaisent pour se maintenir au pouvoir. Il était donc nécessaire que les pires prennent le pouvoir pour que l’ignominie retombe sur leurs épaules. Ils ont eu leur chance, ils ne pourront pas dire le contraire....

                                    Ils se sont crus malins... ils doivent être traités en malins. Bien sur, rien n’est écrit, la France est choisie mais il y a 2000 ans, Israël chuta et la nation fut dispersée car Israël n’est pas un territoire mais « le peuple de Dieu ». La France peut très bien chuter, elle est presque morte aux yeux de Dieu, il subsiste encore un souffle du coté de la Bretagne, de la Vendée, disons vers l’ouest...

                                    Les puissants de ce monde savent tout cela, et la France subit les assauts de certains pour la mettre au pas... Pensez qu’un gars comme le coureur cycliste Amstrong, le chouchou des Busch, se prenait pour le « grand monarque » des prophéties alors que visiblement il s’agit de Louis XX qui a sans doute fait l’objet, peut-être d’attentat et certainement de terribles tentatives de décrédibilisation, sachant qu’aujourd’hui, les salopards attaquent la vie privée des couples. 

                                    Heureusement, les salopards ont les yeux voilés, ils n’ont rien compris, Jésus ne peut pas perdre car la vérité ne peut pas perdre, gagner contre elle, c’est se suicider....

                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2014 08:12

                                    Werner,

                                    « Que serait l’ Europe si elle suivait la vision de Poutine ? »

                                    L’Europe va se les geler... ! Poutine vient de signer l’accord gazier du siècle avec la Chine.

                                    Grâce au coup d’état fomenté par l’ OTAN et ses carpettes européennes à Kiev, le prix du gaz risque d’augmenter, et Gazprom est le seul fournisseur de l’ UE.

                                    Merci d’avance pour vos interventions en Ukraine, contre les intérêts des Ukrainiens et des Européens ! Restez donc chez vous, il y a 50 millions de citoyens US qui vivent de bons alimentaires, occupez-vous en !


                                  • wesson wesson 22 mai 2014 10:32

                                    La 1ère image n’est pas récente : elle date de 2007 et a été prise dans la bande de Gaza, plus précisément depuis le camp de réfugié de Nusseirat.


                                    Ce sont des palestiniens qui courent pour échapper à une roquette Israélienne qui vient s’abattre sur un bâtiment supposé contenir des gens du Hamas.

                                    Nous avons donc là l’un des plus fidèle allié des Américains en train d’expliquer la démocratie à coup de bombe sur des enfants apeurés. 

                                    Quand à la seconde image, elle est bien entendu ironique mais traduit parfaitement ce que sont les médias occidentaux aujourd’hui : des agrégateurs de contenus insignifiants.

                                    Et ces deux images sont à mon sens parfaitement représentative de cette Pax Américana que vous idéalisez.

                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 mai 2014 19:08

                                    Werner,
                                    Vous avez raison, les drones ne tuent pas de civils...
                                    On vous a lobotomisé ? ou c’est votre état normal ?

                                    « Les drones ont tué au moins 400 civiles au Pakistan depuis 2004 »


                                  • Werner Laferier Werner Laferier 23 mai 2014 00:57

                                    Lisez les commentaires de votre article Fifi qui expliquent trés bien pourquoi les US utilisent des drones :

                                    "Les drones US font un excellent travail en éliminant d ’ une maniere ciblee les chefs Talibans avec relativement peu de pertes collaterales ( generalement des « civils » ou de la famille proche de ceux-ci ) et rien a voir avec des bonbardements aveugles et terroristes sur des populations innocentes au contraire des attentats meurtriers organises par les intégristes et qui ont fait des milliers de victimes dans la région . Les militaires barbouzes Pakistanais qui couvrent les Talibans sont furieux"

                                    Les gens pensent tous comme moi, l’occident est sur la même longueur d’onde, n’en déplaise aux plus extrémistes comme vous, le parti à 1 %.


                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2014 07:44

                                    Werner,

                                    « Obama, Président des drones »
                                    Vous savez que le Droit international interdit l’ingérence dans des pays qui ne vous ont pas déclaré la guerre ?

                                    Il n’existe pas de droit d’ingérence, mais une obligation de non ingérence.
                                    « L’Amérique discréditée »par Paul Craig Roberts.


                                  • Werner Laferier Werner Laferier 23 mai 2014 15:52

                                    Fifi, encore une fois, lisez les commentaires des articles que vous me présentez, dans l’article du monde, les gens défendent la position américaine en majorité, il n’y a que vous qui ne voulez pas voir.


                                  • CASS. CASS. 25 mai 2014 15:21

                                    il est temps de faire enfermer laférier qui sait, avec des electrochoques et une camisole de force , ça se soigne peut -être, cependant facture à envoyer aux us / gb/telaviv. parce que des comme ça ils en ont fabriqué un paquet malheureusement. Parfois je me prend à regretter l’arrêt de la guillotine ou de la corde plus propre que la guillotine nous en avons en france du monde à passer par la corde pour haute trahison etc et crimes contre l’humanité. vouai je fais partie des pro Russie madin Poutine anti néo sionazis fascistes , ce qui prouve que mes neurones fonctionnent très bien.


                                  • stetienne stetienne 21 mai 2014 19:53

                                    tout vue je vote fn
                                    rien que pour faire chier les boboides tiers mondiste c est trop jouissif


                                    • Paco 21 mai 2014 20:41

                                      « seul le parlement européen pourra s’y opposer... » :

                                      On demande pas mieux, mais ce parlement fantoche a-t’il réellement la possibilité d’opposer son véto à un tel projet, son pouvoir n’est-il pas que consultatif ?


                                      • BA 21 mai 2014 21:36

                                        Depuis mai 1974, la France est devenue un laboratoire.

                                         

                                        Depuis mai 1974, les Français votent pour des savants fous.

                                         

                                        Depuis mai 1974, les savants fous de gauche, les savants fous de droite, les savants fous du centre font une expérience : la construction européenne.

                                         

                                        En France, des savants fous veulent continuer l’expérience européenne, en nous expliquant que cette expérience va nous apporter la croissance économique et le progrès social.

                                         

                                        Mais 40 ans plus tard, les Français commencent à comprendre le résultat de cette expérience : cette expérience a complètement foiré.

                                         

                                        Le résultat de l’expérience est exactement le contraire de ce qui avait été prévu par les savants fous.

                                         

                                        Aujourd’hui, si les Français ne veulent plus servir de cobayes à ces savants fous, ils peuvent virer les savants fous qui dirigent la France depuis 40 ans.

                                         

                                        - Les Français peuvent arrêter cette expérience de tarés.

                                         

                                        - Les Français peuvent sortir du laboratoire des savants fous.

                                         

                                        Sortons de l’Union Européenne !

                                         

                                        http://www.upr.fr/wp-content/uploads/2014/05/Profession-de-foi-UPR-EP2014-France-metro.pdf


                                        • Bergegoviers Bergegoviers 22 mai 2014 06:36

                                          Dommage, j’ai cru suivant le titre à un article sérieux.


                                          « Si les élections pouvaient changer quelque chose, il y longtemps qu’elles seraient interdites ».



                                          • CASS. CASS. 25 mai 2014 15:30

                                            Et quand elles ne sont pas interdites le non à cette pourriture d’ue/us/gb/telaviv/OTAN leur cpi leur onu etc ils s’assoient dessus, dans tous les pays sous la coupe de la dictature sionistes autrement dit sionazis fascistes c’est comme ça - c’est bien pourquoi il faut en sortir.


                                          • themadson themadson 22 mai 2014 10:20

                                            La grande majorité des citoyens français voteront pour les grands partis qui depuis des décennies les méprisent (le traité de Lisbonne en est l’exemple le plus probant). Des partis pour le TAFTA donc de facto contre les citoyens.

                                            J’épère me tromper lourdement...


                                            • JL JL 22 mai 2014 11:58

                                              Bonjour à la modération d’Agoravox, bonjour à tous,

                                              je viens poster ici, puisque l’article dont je vais parler a été retiré, et avec lui, mes commentaires.

                                              Il s’agit de l’article du pseudo-nommé jako intitulé : TAFTA, j’en ai cauchemardé, Friedmann l’a fait. (Pas de lien, et pour cause !)

                                              Question à la modé : peut-on sur simple demande, faire retirer un article et tous ses commentaires ?

                                              Question à tous : que pensez vous de ce procédé ?


                                              • jako jako 22 mai 2014 12:01

                                                JL c’est moi qui en ai demandé le retrait j’ai été aussi maladroit que ceux que je veux combattre, si un jour j’ai le courage je le re-formulerais


                                              • JL JL 22 mai 2014 12:22

                                                Je persiste dans ma question : suffit-il qu’un auteur demande la suppression de son texte et des commentaires pour qu’il soit exaucé ?

                                                @ jako : vous dites avoir été aussi maladroit que ceux que vous voulez combattre ?

                                                Dites nous donc, svp, qui vous voulez combattre ?


                                              • jako jako 22 mai 2014 12:27

                                                en relisant mes différents commentaires vous verrez bien que mon adversaire est la finance et surtout le neo-liberalisme


                                              • lsga lsga 22 mai 2014 12:29

                                                ah ? Et comment fait-on pour vaincre la Finance ? 


                                              • jako jako 22 mai 2014 12:31

                                                en les identifiant et en les raccourcissant


                                              • JL JL 22 mai 2014 12:35

                                                Hé bien, jusqu’ici il était permis de le croire en effet.

                                                Cette mauvaise foi ne saurait nous tromper ; en effet, vous dites : ’’si un jour j’ai le courage je le re-formulerais’’ !!!

                                                Tout le monde aurait pu voir qu’il n’y avait de votre part aucune formulation, rien de rien sinon une seule petite phrase et sans aucun rapport avec l’énorme copié-collé qui faisait le corps de ce qu’on appelle communément ici, un article, et donc il n’est pas question de courage.

                                                Vous avez indirectement répondu à ma question : vous dites que ceux que vous combattez c’est la finance et le néolibéralisme ? Alors expliquez nous svp, en quoi ces adversaires sont maladroits, puisque c’est le procès que vous venez de leur faire ci-dessus, je cite : ’’JL c’est moi qui en ai demandé le retrait j’ai été aussi maladroit que ceux que je veux combattre’’ !


                                              • jako jako 22 mai 2014 12:40

                                                Bon je vois que l’on ne se comprends pas du tout je vais donc demander aussi la suppression de mon compte


                                              • JL JL 22 mai 2014 12:43

                                                C’est ça, changez de pseudo. Je suppose que ce ne sera pas la première fois.


                                              • lsga lsga 22 mai 2014 13:50

                                                en les raccourcissant : soit.

                                                 
                                                Donc : c’est bien toute l’Oligarchie Financière mondiale que l’on doit renverser ? 

                                              • rocla+ rocla+ 22 mai 2014 12:04

                                                Bon , si vous me le demandez je vais vous le dire . 


                                                La modération est un mot tronqué concernant Agoravox .

                                                Le moindre commentaire posté sur un fil de Morice , obéissant
                                                aux conditions de la charte dans tous les termes expliqués par icelle 
                                                saute , me concernant , et de dizaines d’ autres commentateurs 
                                                dans la minute ou les minutes suivant leur édition . 

                                                Alors de quoi vous étonnez vous JL ?

                                                • JL JL 22 mai 2014 12:19

                                                  Je sais rocla, que vous êtes le spécialiste des amalgames haïssables.

                                                  Pour ce qui concerne ma réclamation, ni le texte incriminé, ni les commentaires ne contrevenaient à la Charte.


                                                • rocla+ rocla+ 22 mai 2014 13:05

                                                  Que voulez vous , je suis un abominable homme de droite . 


                                                  Bouh….

                                                  • Pyrathome Pyrathome 22 mai 2014 14:29

                                                    un abominable homme de droite .
                                                    .
                                                    Mais c’est la définition du crétin atteint par le syndrome du larbin, ça ? smiley


                                                  • lsga lsga 22 mai 2014 14:33

                                                    Un partisan de l’ouverture des marchés contre le renfermement national n’est pas de droite. 


                                                  • rocla+ rocla+ 22 mai 2014 14:43

                                                    Mais maintenant que je suis de gauche je peux le dire aussi 


                                                    les larbins de droite mais quels cons . 

                                                    Beurk  rien que des fachos qui votent pour ceux qui les font 
                                                    crever .

                                                    J’ ai bon ?

                                                  • lsga lsga 22 mai 2014 14:46

                                                    c’est ça. 


                                                  • Pyrathome Pyrathome 22 mai 2014 15:03

                                                    Bof, les larbins de droite comme les larbins de gauche sont des gros masos, ils votent toujours pour leur bourreau......


                                                  • rocla+ rocla+ 22 mai 2014 14:45

                                                    Finalement c’ est un vrai bonheur d’ être de gauche 
                                                    On peut insulter ceux de droite tout en ayant bonne conscience 

                                                    Putain si j’ avais su j’ aurais été de gauche de suite . 

                                                    Quel temps perdu .

                                                    Si ça se trouve j’ aurai même aimé être fonctionnaire .

                                                    Quel gâchis .

                                                    • lsga lsga 22 mai 2014 14:50

                                                      défendre le fonctionnariat, ce n’est pas être de Gauche, mais être réactionnaire :

                                                       
                                                       
                                                      Le fonctionnariat, comme le salariat, comme l’assistanat, infantilise les travailleurs et les maintient dans l’aliénation (aliénation == ne pas comprendre l’utilité de son travail).
                                                       



                                                    • Pyrathome Pyrathome 22 mai 2014 15:01

                                                      Le capitaine fracassé fait toujours dans la dentelle du manichéisme :
                                                      C’est le bonheur quand la bouteille est pleine et c’est la tristesse quand elle est vide... smiley


                                                    • rocla+ rocla+ 22 mai 2014 15:45

                                                      Alors qu’ il suffit de se déguiser en grenouille pour surfer 

                                                      sur l’ autosatisfaction caractérisant les gros cons …. smiley

                                                    • stanley stanley 22 mai 2014 16:51

                                                      C’est juste une guerre « de normes économiques ». L’Asie(surtout la Chine) contre l’Amérique et l’Europe. Ont le sait, celui qui dicte les règles, domine les autres... 


                                                      • Hervé Hum Hervé Hum 22 mai 2014 17:03

                                                        Qui va y perdre ? Réponse : nous les citoyens qui verront les normes protectrices reculer, les services publics attaqués, notre souveraineté bafouée.

                                                        Il serait utile de bien préciser que ce sont tous les citoyens de tous les pays de la planète, et non de quelques uns.

                                                        Car évidemment, s’il s’agit de continuer pour les citoyens des pays riches de continuer à écraser les citoyens des pays pauvres, eh bien, vous ne valez pas plus que ceux que vous prétendez combattre, car vous défendez la même volonté de perpétuation de domination économique et sociale. Seule la dimension change, mais pas la volonté.
                                                        Car en quoi un salarié d’un pays vaudrait il mieux que le salarié de quelconque autre pays ???

                                                        Aussi, tant que la mentalité ne changera pas à ce niveau, les maîtres de l’économie pourront continuer leurs affaires en toute tranquillité. Et ils auront raison, car VOUS justifié, défendez leur vision du monde.



                                                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 22 mai 2014 18:20

                                                            Telle qu’elle est conçue « l’union européenne » est le projet le plus ridicule que les humains n’ont jamais entrepris ! Aucune organisation sociale, politique et humaine n’obéit à un monstre à deux têtes ! Le problème insurmontable que les hypocrites au pouvoir ne veulent pas poser sur la table est celui-ci : Ou bien on annule les « États » et on crée un « État européen », ou bien on se retire du cirque de Bruxelles et on retrouve les souverainetés nationales : TOUTE AUTRE SOLUTION EST UN LEURRE QUI COMPLIQUE DE PLUS EN PLUS LA VIE EUROPÉENNE ! A partir de là tout le monde comprend que le moteur turbo franco-allemand qui fume n’en peut plus... Les peuple d’Europe doivent refuser de voter eux-mêmes leur avenir incertain, ils doivent opter d’abord pour une solution rationnelle : soit on revient à « l’organisation nationale », soit on se transforme en un « empire européen » mais dans ce cas il faut accepter le jeu démocratique qui ne serait plus le moteur-turbo-compromis-franco-allemand-qui-fume-et-n’en-peut-plus...



                                                            • Hervé Hum Hervé Hum 22 mai 2014 20:41

                                                              Mohammed Mandjour, c’est ce qui a été rejeté au référendum de 2005 !

                                                              Le traité de Lisbonne ne saurait remplacer le référendum au niveau de la légitimité démocratique, elle n’a que la légalité constitutionnelle et encore, à minima.

                                                              Voilà qui répond à votre interrogation. Bien sur, il est toujours possible de relancer la question, mais dans les circonstances actuelles ce n’est sûrement pas la voie envisagé !

                                                              Le but est le traité transatlantique, donc, faire le forcing en usant d’artifices et de leurres, comme la menace et la peur des armes. Mais certainement pas reposer la question.

                                                              La seule certitude, c’est qu’un vote de rejet à cette élection envers les partis défendant ctte Europe là, donnera des armes aux anti TAFTA, une caisse de résonance et donc, sollicitera l’opinion publique. Donc, menacera d’embraser l’Europe car il ne sera plus possible de faire diversion... Mais sur ce dernier point, faut rester méfiant, ils sont capables de tout, surtout du pire... Et certains d’oeuvrer pour le bien public, le leur !


                                                            • Michèle 22 mai 2014 19:41

                                                              L’Union Européenne ??? Le Grand Marché Transatlantique ???

                                                              De Gaulle il y a 50 ans avait déjà tout compris ! ...

                                                              http://www.dailymotion.com/video/xoev6b_de-gaulle-sur-le-federateur-etranger-de-l-europe_news


                                                              • lsga lsga 22 mai 2014 19:42

                                                                Et Franco ? Il avait compris ? 


                                                              • Michèle 22 mai 2014 19:51

                                                                Franchement, citer les Verts et Mélanchon pour sortir de l’Europe, c’est plus que culotté

                                                                https://www.youtube.com/watch?v=4_NdzyBw_RQ

                                                                Tous ces gens veulent une « autre Europe », rien de neuf sous les cocotiers...  smiley

                                                                .


                                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 mai 2014 07:49

                                                                  Sampiero,
                                                                  Vous devriez revoir l’éducation de votre fils..., l’apprentissage de la frustration, par exemple.

                                                                  C’est grâce à la Gauche et à la Droite que s’est faite la désindustrialisation de la France. Balayez un peu devant votre porte !
                                                                  Comparaison 1968- 2008. L’extermination de l’industrie française par l’image"


                                                                • Rounga Roungalashinga 23 mai 2014 13:37

                                                                  Qu’on me dise le contraire

                                                                  Ok :

                                                                  Personne ne peut améliorer
                                                                  l’Europe*, tout au plus peut-on  en sortir dès que possible.

                                                                  Inutile de reconstituer immédiatement notre capacité de production, de produire tout ce que nous achetons , car nous produisons encore pas mal de choses, ce qui ne durera pas si on reste dans l’UE, et que nous sommes liés, en-dehors de l’UE, à plus de 6000 traités avec des pays étrangers. Par conséquent, contrairement à ce que disent les sortiedelUEphobes, cela ne nous mettrait aucunement dans une situation d’isolement ou d’autarcie. Nous avons en France un savoir-faire, un sol riche, des institutions, une capacité d’innovation qui nous garantiraient, si on les prenait bien en main, une reprise vertueuse de l’activité.

                                                                  *car pour cela il faut modifier les traités, ce qui implique que les 28 pays membres soient unanimement d’accord, ce qui est en-dessous de toute probabilité.

                                                                • Rounga Roungalashinga 23 mai 2014 22:27

                                                                  Putain, dur de la feuille, le sampiero !
                                                                  Je répète :
                                                                  Nous sommes liés, en-dehors de l’UE, à plus de 6000 traités avec des pays étrangers. Par conséquent, contrairement à ce que disent les sortiedelUEphobes, cela ne nous mettrait aucunement dans une situation d’isolement ou d’autarcie.

                                                                  De même que des cours de théologie te seraient salutaires, des cours d’économies s’imposent indiscutablement

                                                                  N’essaie pas de t’aventurer sur ces terrains-là avec moi, t’as clairement pas le niveau, chacun de tes commentaires le confirment.


                                                                • COVADONGA722 COVADONGA722 23 mai 2014 23:05

                                                                   heu juste une comme ça hein et ça concerne la beauté de votre île la loi littoral même mal appliquée ne sera pas abrogée en 2016 parce qu’en contradiction avec les règlements de Bruxelles qui vous le savez surement priment sur les lois nationales.Et je ne vous parles mêmes pas des tentatives « légitimes à mon sens »de donner la primauté aux insulaires pour les acquisitions de terres agricoles et des biens immobiliers combien pariez vous qu’une telle initiative serait blackboulée par votre si merveilleuse Europe des 20/25/27 bientot 35 ????

                                                                  asinus

                                                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 mai 2014 08:20

                                                                  Sampiero,
                                                                  La question de savoir qui a acté la désindustrialisation de la France est une question centrale, car tous les Mamamouchis europathes gouvernent toujours la France !
                                                                  Ils devront rendre des comptes.

                                                                  Comment font les 170 pays du monde qui sont indépendants et souverains ?
                                                                  Ils cessent de consommer ? Ils cessent d’exporter et d’importer ?
                                                                  Aller plutôt expliquer aux Grecs comment ils doivent consommer...


                                                                • Rounga Roungalashinga 24 mai 2014 08:35

                                                                  Isolement ? autarcie ? t’a lu ça où ? pas chez moi !

                                                                  Je vais quand même pas te faire l’explication de ton propre texte ! Tu as écrit plus haut : « produire tout ce que nous achetons ». C’est la définition de l’autarcie. C’est quoi, stupidité, mauvaise foi, ou Alzheimer ?

                                                                  En dehors de ce petit détail, en imaginant que nous sortions vite de l’Europe, donne moi :

                                                                  -deux avantages majeurs donnant des résultats immédiats favorables aux plus démunis,

                                                                  -Et deux inconvénients majeurs , pour être honnête, car il y en aura certainement, même dans la pensée de Mr Asselineau ou Madame le pen.

                                                                  Rien que la façon dont tu poses la question prouve que tu ne mesures pas les enjeux qui se jouent actuellement. Tu attends de la politique des miracles. C’est pas comme ça que je vois les choses.
                                                                  Je ne pense pas que sortir de l’Europe va du jour au lendemain faire couler le lait et le miel. L’alternative devant laquelle nous sommes amène la question suivante, qui est la seule qu’il faut se poser :
                                                                  -quelles sont les conséquences si nous restons dans l’UE ?
                                                                  -quelles sont les conséquences si nou en sortons ?
                                                                  Dans le premier cas, c’est tout vu : si on reste dans l’UE, on crève à petit feu, sans espoir d’amélioration (je rappelle qu’il est pratiquement impossible de changer les traités), on perd tout, notre industrie, nos acquis sociaux, on se soumet intégralement au libéralisme et aux intérêts de la finance internationale via les oukases de la Commission, et on risque même de partir de force en guerre si jamais ça dégénère trop en Ukraine.
                                                                  Si on sort de l’UE, ce sera sûrement momentanément difficile, il y aura des problèmes importants à régler, on ne verra pas de résultats immédiats, mais au moins on a une petite chance de s’en sortir et de conserver ce qui fait qu’on aime bien vivre dans ce pays.
                                                                  Maintenant que le problème est correctement posé, tu choisis quoi entre les deux options ? Attention, réponds simplement ne me parle pas du prix des fraises.

                                                                  mais si tous les pays envoient à Bruxelles (il suffirait de quelques locomotives pour amorcer les choses) une majorité de vraie gauche

                                                                  Je te répète, parce que tu sembles dur de la feuille : même une majorité de vraie gauche, ou de vrais souverainistes, ou de vrais communistes, ou de vrais fascistes, ne changerait absolument rien, puisque nous sommes liés par des traités, et que ceux-ci ne peuvent être modifiés que s’il y a unanimité des pays membres. Tu comprends ? Unanimité, pas majorité. Ça rentre ?


                                                                • CASS. CASS. 25 mai 2014 15:50

                                                                  ouai et nous pourrions recommercer avec l’Iran etc par ex. et de façon saine avec la Russie madin Poutine.Qui elle fait partie de l’EUROPE, contrairement aux us.


                                                                • BA 22 mai 2014 21:50
                                                                  Jeudi 22 mai 2014 :

                                                                  Coup de tonnerre dans le secteur automobile : la Citroën C3 ne sera plus fabriquée en France, à Poissy. La Citroën C3 sera fabriquée à Trvarna, en Slovaquie.

                                                                  Pourquoi cette délocalisation ?

                                                                  Parce qu’en France, le coût horaire du travail est de 35 euros, tandis qu’en Slovaquie le coût horaire du travail n’est que de 8,80 euros.

                                                                  L’Union Européenne, c’est un grand marché intérieur, sans aucune frontière, dans lequel 28 nations sont en compétition les unes contre les autres.

                                                                  L’Union Européenne, c’est 28 nations qui sont condamnées à baisser toujours plus les salaires de leurs ouvriers pour attirer les entreprises sur leur territoire.

                                                                  L’Union Européenne, c’est 28 nations qui font une course sans fin vers les salaires bas, vers les salaires les plus bas, vers les salaires toujours plus bas.

                                                                  L’Union Européenne, c’est un suicide collectif.

                                                                  Dimanche, votons pour que la France sorte de l’Union Européenne :


                                                                  • sonced69 22 mai 2014 23:15

                                                                    L’Union Populaire Républicaine (UPR) est aussi un grand mouvement politique et sans doute plus grand par le nombre d’adhérents aujourd’hui que les verts ou le front de gauche. Et l’UPR est aussi catégoriquement contre ce traité et prône la sortie de l’Union Européenne (ce sont d’ailleurs les seuls !). Je regrette donc l’ostracisation à leur encontre notamment dans cet article (peut être pas intentionnel d’ailleurs). Mais l’UPR fait preuve d’une logique implacable et d’analyses extrêmement sérieuse. Je pense qu’ils valent le coup de intéresser à eux au moins par simple curiosité et au delà pour notre culture et notamment comprendre tout le fonctionnement de l’UE.


                                                                    • CASS. CASS. 25 mai 2014 15:54

                                                                      AHAH les verts cohenbendits parlons -en, isra el des sionards autrement dit des sionazis fascistes ashkénazis d’abord


                                                                    • smilodon smilodon 23 mai 2014 13:56

                                                                      @ l’auteur : Ce que vous dites est vrai à 100%, sans aucun doute. Mais tellement trop « subtile » pour une majorité de la « populace » fut-elle de France, de navarre ou même d’europe !... Après avoir institué comme « modèle mondiale » le monde du « fric-roi », nos « élus » se demandent encore pourquoi les « citoyens » ne se posent pas les bonnes questions ??!!.... Si j’osais, je leur dirais, mais ils le prendraient mal, à nos « élus-élites-médias-show-bizz », que des « citoyens-électeurs » ils ont fait en moins de 40 ans des « téléspectateurs-Rmistes-crèvent la faim » qu peuvent avoir un job tout en dormant dans leur bagnole (s’ils en ont une), une peuplade, une « populace » dont la seule « subtilité » qu’il leur reste, est de savoir choisir entre un repas et 2 litres de gas-oil (beurk), pour aller demain au boulot (vu que leurs godasses, pour y aller à pince, ne tiendront pas) !... Voilà ce qu’ils ont fait de leur « citoyens » les « élus-élites-etc » !... Et après ils se demandent encore « pourquoi » ??.... Ben, qu’ils abandonnent donc tous leurs privilèges, et qu’ils chaussent les mêmes « godillots » !.. Ils comprendront bien vite « Pourquoi » !!.... Faisant partie de la « populace » et m’enfonçant chaque jour un peu plus (merci à mes « élites »), si je ne prenais que mon cas personnel, je n’aurais qu’une seule question à poser à mes « élus » !.. Ce serait celle-ci : « J’ai quoi à perdre MOI, dans ces »élections«  ?....Quoi d’autres ou même seulement quoi de plus ???!!... »«  »... Si je me fous à tel point de « l’europe », c’est que franchement, j’ai quoi à y perdre ou à y gagner ??.. Je me demande bien !... Donc, j’irai voter dimanche. C’est un droit, même un devoir parait-il, (en plus c’est « gratos »), donc j’irai !...Mais pas pour la « gauche-caviar », ça non !.. Ni même pour la « droite-foie-gras » !... Pour rien en fait, si ce n’est de mettre, dans le pire des cas, tout le monde à mon niveau !.. J’men fous, moi...J’ai l’habitude !......Je ne risque absolument rien....Rien de plus ou de moins.... Si ça « chatouille » un peu plus sous les pieds de quelques-uns, c’est pas mon problème, comme les miens n’ont jamais été les leurs !..Chacun son tour !....Ca ne servira à rien en plus. Rassurez-vous, j’en suis bien conscient !... Mais c’est pour le « fun » !.. Ils aiment ça, le « fun » nos élites, non ??... Alors, je vais leur en donner, du « fun » !... A ma « sauce » !...Adishatz.


                                                                      • Allexandre 25 mai 2014 14:03

                                                                        @ l’auteur,


                                                                        Parce que vous croyez vraiment que le PE peut empêcher le traité transatlantique ??? Mais quelle naïveté. Vous avez déjà oublié 2005 et le traité de Lisbonne ? Et nos parlements nationaux ont un poil de pouvoir supplémentaire par rapport eu PE. De toutes façons, droite et gauche auront la majorité et voteront le traité. Dans le cas contraire, la commission et le conseil des ministres trouveront un subterfuge pour passer outre. Vous ne croyez tout de même pas que les peuples vont aller à l’encontre des intérêts de la finance et des multinationales !!!

                                                                        • Xenozoid 25 mai 2014 15:51

                                                                          Alors cela va changé quoi,de voter ou pas ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès