Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Européennes, voter ou signer ?

Européennes, voter ou signer ?

Nous rentrons dans la campagne des élections européennes pour élire un parlement représentant les 500 millions d’européens. La difficulté principale de la démocratisation de la construction européenne est l’absence d’un espace public de débat transnational. A mon sens un tel espace public nécessite une langue et des repères historiques et culturels communs. En attendant la mise en place du latin ou de l’espéranto, deux nouveautés institutionnelles, si elles sont réellement utilisées, sont susceptibles de participer à la genèse de cet espace.

 

La première est la désignation de candidats pour la présidence de la commission par les partis européens.

Cette nouveauté est décrite dans les deux articles « Innovation européenne 2014 » (1/2) et (2/2). Les conséquences possibles sont évoquées par Bernard Guetta dans sa tribune de libé du 22 avril « Les trois enjeux du 25 mai  ». Pour que cela fonctionne, au-delà de cette incarnation d’options politiques au travers de têtes de liste il est nécessaire d’avoir une vision claire des orientations et programmes en concurrence.

Aujourd’hui peu de parti européens ont des programmes de législature complets : à part les verts la plupart des autres partis ont développés des plateformes comme le parti de gauche ou le PPE et plus généralement de simples manifestes de quelques pages comme pour le PES, le parti démocrate ou l’EAF . Encore faut-il que ces instruments soient traduit dans les 27 langues et diffusés par les partis nationaux.

En France c’est le grand silence médiatique et politique sur le sujet. Si l’on va sur les sites des partis français quelques sites font un lien rapide vers le programme européen comme EELV ou le PS, la plupart ne présentent que leurs propres propositions sans référence avec leurs alliances européennes. Coté média, silence radio, alors que je suis tombé par hasard sur un débat entre Jean-Claude Juncker et Martin Schulz sur France 24 le 9 avril,

 

La seconde est la création des initiatives citoyennes européennes.

Je ne reviendrai pas ici sur le descriptif du fonctionnement ou du bienfondé de ces initiatives, ils ont déjà été exposés dans un certain nombre d’articles d’Agoravox : Les initiatives citoyennes européennes ; L’Initiative citoyenne européenne, un os à ronger ; L’ICE, outil participatif glacé ? ; Plus que deux mois pour les 8 premières Initiatives Citoyennes Européennes ; Pourquoi et comment les citoyens européens se mobilisent. Je rappellerai juste qu’initiées par au minimum 7 citoyens européens de 7 pays différents, elles doivent recueillir en moins d’un an un million de signataires européens, avec un minimum requis obtenu dans au moins 7 pays différents pour que la commission européenne soit obligée de prendre position vis-à-vis de cette initiative et éventuellement prévoir une réponse législative sur le sujet. Pour plus de détails voir le site de la commission.

Je souhaite juste présenter ici trois initiatives en cours qui me paraissent être de nature à créer un débat transeuropéen :

 

La première a pour enjeu le fonctionnement démocratique de nos sociétés en garantissant l’indépendance des médias

Initiative Européenne pour le Pluralisme des Médias

L’objectif de cette initiative est de protéger le pluralisme des médias par une harmonisation partielle des règles nationales sur la propriété des médias et sa nécessaire transparence, sur les conflits d’intérêts et sur l’indépendance des organes de régulation et de contrôle des médias.

L’enjeu est d’éviter les dérives « berlusconiennes » ou « orbaniennes » que l’on a constaté en Italie et en Hongrie

Soutenue par un certain nombre d’associations de journalistes, cette initiative n’a récolté que 24 800 signatures alors qu’elle n’a que jusqu’au 19 août prochain pour recueillir le million de signatures nécessaires pour être validée. Il est étonnant que cette initiative ne soit pas relayée dans les médias…

 

Une seconde initiative dont l’enjeu est sociétal : la légalisation du cannabis

Weed like to talk

Cette initiative souhaite la mise en place d’une politique commune de réglementation et de contrôle de la production, de la vente et de la consommation de cannabis afin de protéger les consommateurs, de garantir la sécurité sanitaire et de stopper le trafic de cannabis. Signer cette initiative citoyenne c’est aussi défendre le plaisir contre l’utilitarisme.

Lancée par un groupe d’étudiant en sciences politiques sans moyens particuliers, cette initiative a déjà récolté plus de 80 000 signatures en deux mois et demi, elle se terminera le 20 novembre 2014.

 

Une troisième initiative dont l’enjeu est économique : un plan européen d’investissements pour le développement durable et la création d'emplois

New deal 4 Europe

L’idée est de créer un programme extraordinaire d’investissements publics de l’UE pour la production et le financement de biens publics européens (énergies renouvelables, recherche et innovation, réseaux d'infrastructures, protection de l'environnement et du patrimoine culturel, agriculture écologique, etc…). Ce plan serait financé par un fonds européen créé par des ressources propres du budget européen au moyen d'une taxe sur les transactions financières et d’une taxe carbone.

L’enjeu ici est de réorienter l’UE : passer d’une politique d’austérité budgétaire à une vraie politique d’investissements pour l’avenir.

Cette initiative lancée par le Mouvement Fédéraliste Européen, est soutenue par de nombreux hommes politiques dont Martin Schulz. Elle vient juste de démarrer la collecte de ses signatures et se terminera le 7 mars 2015

 

Voter ou signer ?

Finalement que ce soit dans le cadre de la « démocratie » représentative classique où dans celui d’une ébauche de démocratie directe, nous pouvons faire un constat de carence de la classe politique et médiatique française dans la création et l’animation d’un espace de débat politique européen. Voter ou signer, personnellement je ferai les deux, mais il faudra beaucoup d’autres initiatives pour vivre un jour dans un Europe réellement démocratique….

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 28 avril 2014 09:54

    ... un espace d’echange, d’information, de discussion, de programme etc... quel qh’il soit est un espace qui permet aux 500 millions de citoyens de se faire un avis... et c’est surtout cela que personne dans la classe dirigeante europeenne ne souhaite.

    Les citoyens europeens une fois informés vont faire comme partout, accepter ou refuser et comme partout il y aura un equuilibre 50/50 rendant toute mesure difficile a adopter d’autant plus que l’information sera manipulée.

    L’europe, actuellement dictature molle qui n’avance que cachée va se figer car les citoyens vont verrouiller certaines mesures clefs. Le modele europeens tel qu’il est n’y survivrait pas.

    Pourquoi voulez vous que ceux qui orientent le developpement de l’europe depuis 50 ans sabordent leur boulot pour informer ces cons de moutons, même s’ils sont 500 millions !


    • SDM 94 SDM 94 28 avril 2014 10:28

      Le lien pour Weed like to talk ne fonctionne pas voici le bon lien


      • SDM 94 SDM 94 28 avril 2014 20:02

        Pour ceux qui veulent signer ces trois initiatives voici les liens directs :

        Initiative Européenne pour le Pluralisme des Médias

        Weed like to talk

        New deal 4 europe


      • taktak 28 avril 2014 11:03

        Ces élections sont une farce. Il s’agit de faire croire que puisque l’on vote l’UE est démocratique. Alors que :

        1. ce parlement n’a aucun pouvoir. Un député européen ne sert à rien d’autre que de palper 10 000€ par mois. il ne peut proposer aucune directive ni impulser aucun changement
        2. contrairement à ce qui est dit par les médias-menteurs ce n’est pas là que ce décide la composition de la commission. Vu que les gouvernements de l’UE sont majoritairement à droite, la Commission sera à droite
        3. la BCE est indépendante. Elle a parfaitement les moyens de continuer à imposer l’austérité générale. C’est d’ailleurs son mandat fixé par les traités. l’austérité est la règle d’or européenne qui était déjà inscrite dans le traité de Rome
        4. l’UE est illégitime. Elle repose sur le traité de Lisbonne qui a été rejetté par referendum en 2005 par une large majorité de Français de même que par les Néerlandais ! Elle cache de plus en plus mal que c’est une dictature

        LE 25 mai, refusons de prendre part à cette farce, montrons que le peuple souverain refuse de reconnaitre l’UE.

        Pour la sortie de l’UE, la sortie de l’Euro, contre le FN, pour un internationalisme des travailleurs, boycott de l’élection européenne et abstention citoyenne avec le PRCF.
        Du balais !


        • Martha 28 avril 2014 13:06

          @ taktak,

           Cette année, il est possible de transformer cette farce en une avancée bien réelle et palpable :
           Un parti a été créé, en 2007, par F. Asselineau sous la forme d’une association modèle 1905, dans le seul but de faire sortir la France de l’Union Européenne, de l’OTAN et de l’Euro : l’UPR.

           Ce parti présente une liste de Candidats aux élections Européenne 2014 dans chaque « circonscription inter-régionale ».
           
           Autrement dit : voter pour eux, permet de se prononcer, de manière simple et claire, contre l’enfermement de la France dans le glacis Européiste vassalisé. Cela donne un sens très fort à ce vote.
               => Il est important, pour une fois, de VOTER !


        • diogène diogène 28 avril 2014 17:04

          @ Martha


          Cela ne remet pas en cause les arguments de Taktak, puisque les députés européens sont des potiches de luxe !
          Ils ne sont là que pour le décor, donner un vernis de parlementarisme représentatif et surtout drainer des fonds pour leur organisation politique.

          Mais la commission européenne, émanation des états et non des électeurs, continuera à gérer les intérêts des lobbys qui ont leurs bureaux à demeure à Bruxelles.

          Par contre, quand la participation aux élections sera inférieure à 30%, la légitimité de cette assemblée croupion sera totalement dicréditée.

        • SDM 94 SDM 94 28 avril 2014 17:25

          Pour voir des témoignages d’Eurodéputés sur leur travail ci-joint le débat sur Médiapart de jeudi dernier


        • colza 28 avril 2014 17:26

          @ Martha
          Voter, que ce soit pour qui vous voudrez, c’est encore et toujours cautionner l’existence de l’UE.
          L’UE est une aberration à tous les points de vue, une machine anti-démocratique ou plutôt a-démocratique puisqu’elle n’est l’émanation d’aucun processus de désignation de ses institutions par les citoyens supposés la composer.
          Je ne parle évidemment pas du Parlement Européen qui n’est là que pour le vernis démocratique.
          Je ne m’abstiens pas, je boycotte.


        • Martha 28 avril 2014 17:59

           Vous ne voyez donc pas que du vote nul, ils en rient.
           Alors que voter pour une équipe qui a décidé de sortir la France de l’Europe soumise, actuelle et s’y est engagée, c’est du positif et cela permet de gagner un temps énorme => En un seul vote.

           Imaginez une majorité UPR parmi les élus Français. Cela aurait un sens très fort et redonnerait une dynamique énorme au référendum de 2005. On peut compter sur eux pour redire sans cesse stop, ça ne va pas, on ne suit plus ! pendant cinq ans au parlement Européen. Ce serait un coup de bélier énorme.


        • taktak 28 avril 2014 18:05

          @martha.
          d’abord vous revez quand à la possibilité d’avoir des élus. Avec la censure médiatique d’une part, d’autre part le fait que la majorité des eurosceptique refuse de voter car ils ont bien compris que cette élection est une farce, je crains que vous n’ayez une certaine désilusions.

          S’il faut se présenter, s’il faut avoir des élus pour se faire entendre, c’est dans les institutions légitimes représentants le peuples souverains : municipales, législatives. Autant d’élections où votre mouvement à brillé par son absence appelant à l’abstention.

          Qui plus est, j’ai lu votre argumentaire expliquant le pourquoi de votre liste. La raison n°1 est de vous faire un coup de pub en vu.... des présidentielles de 2017. 2017 c’est loin et c’est maintenant qu’il faut agir
          Agir notamment pour réunir un front du peuple de résistance à l’union européenne.
          Militant du PRCF, c’est ce que je fais avec les citoyens du M’PEp, les gaullistes des CPF, avec mes camarades des assises du communismes etc....


        • Martha 28 avril 2014 18:44

           @taktak

           Cette élection ressemble effectivement à une farce.
           Par son traitement médiatique inexistant ou bien par la mise en avant sans cesse du FN.

           Elles sont présentées pourtant comme une institution parfaitement honnête et semble-t-il le dispositif électoral fonctionnera en toute transparence de façon rigoureuse **.
           Puisque c’est le cas, il ne faut surtout pas cette année ne pas voter. Mais le faire pour un parti qui s’est engagé à demander la sortie de la France de l’Europe, de l’OTAN et lui redonner la maîtrise de sa monnaie.
           
           Il ne tient qu’à vous et à tous que ces élections ne soient pas comme vous le dites, un simple coup de pub pour l’UPR en vu des Présidentielles de 2017. Il faut profiter de l’ engagement de ce parti, pour lui donner de la force dès maintenant : faire de la publicité pour eux, agiter la « toile » pour alerter et faire une caisse de résonance.

           Il reste 27 jour pour le faire.

           ** C’est justement ce qui donne de l’importance à ces élections qu’il ne faut absolument pas rater, en particulier en s’abstenant ou en votant nul.


        • Attilax Attilax 28 avril 2014 22:09

          PRCF ou UPR, on s’en fout. Les deux feront bien chier nos « élites ». Vous devriez vous unir pour le moment, vous êtes d’accord sur vos colères...


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 2014 10:51

          diogène,
          Même à 10% de participation, les résultats seront validés !
           Qui ne dit mot consent, s’abstenir c’est voter de fait pour ceux qui arriveront en tête ! C’est à dire, soutenir de fait des Partis européistes.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 2014 11:27

          taktak,
          Les Députés nationaux n’ont pas plus de légitimité que les Députés européens !
          Leur boulot consiste à voter les décisions de la Troïka, et à transcrire en Droit français les directives de Bruxelles, qui constituent 80% de nos lois. Le reste du temps, ils remuent de l’air...

          Il faudra vous faire une raison, l’ UPR ne changera ni de stratégie, ni de programme, ni d’organisation.
          L’UPR a réactualisé le programme du CNR, mais pas l’organisation du CNR.

          Rassembler des Partis politiques sous une même organisation provoque des conflits inévitables et des risques permanents d’éclatement.
          Il suffit de voir le FDG au bord de l’explosion. Ou l’UMP avec ses sous- Partis , ou le PS avec ses courants. Imaginez que nous soyons dans la même organisation, nous appelons à voter UPR aux européennes, et vous à boycotter...

          Le choix d’Asselineau est le bon ! Dans l’ UPR se côtoient sans conflit, des adhérents venant de partout, qui laissent provisoirement de côté leur idées politiques, pour se concentrer sur un seul objectif, la sortie de l’UE.

          Par contre l’ UPR est ouverte à des alliances. Si Gastaud et Nikonoff veulent engager des négociations pour des alliances, ils n’ont qu’à contacter Asselineau.


        • Attilax Attilax 30 avril 2014 09:51

          D’accord avec Fifi. Le temps est à l’union pour récupérer le pouvoir. Il sera toujours temps plus tard de décider de la société que nous voulons, le plus urgent est de rejeter ensemble (gauche et droite souverainiste) celle dont nous ne voulons plus... Non ?


        • foufouille foufouille 28 avril 2014 11:16

          l’europe est libérale depuis 30 ans. tu vas l’avoir ton smic à 600€


          • Le Yeti Le Yeti 28 avril 2014 13:36

            « l’europe est libérale depuis 30 ans. tu vas l’avoir ton smic à 600€ »

            Oui, les trois premiers mois comme pour les abonnements Internet.
            Après le tarif change ...


          • Emmanuel Glais 28 avril 2014 12:24

            Je comprends très bien l’abstentionnisme/boycott. Si toutefois vous voulez avoir l’impression de défendre la démocratie, positivement, il y a la contre-élection européenne de Démocratie Réelle. http://democratiereelle.eu&nbsp ;


            • Garance 28 avril 2014 12:48

              On ne pourra pas dire que Pépére n’aura pas tout fait pour tenter d’amoindrir la baffe qui se prépare pour lui et ses affidés aux européennes

              http://www.lepoint.fr/politique/elysee-reconstitution-de-ligue-dissoute-28-04-2014-1816866_20.php

              Prêt à tout Pépére ?

              Ca c’est rien : le pire est à venir

              Sacré Pépére : me donne presque envie de rire

              Et de m’en rouler parterre quand je pense à ses électeurs


              • Le Yeti Le Yeti 28 avril 2014 13:34

                N’oubliez pas que voter cautionne implicitement le système et son pouvoir !

                Perso, je vois seulement deux solutioons responsable : l’abstention ou la quenelle.

                Mais la vraie question est : « Comment voter ? »
                Je ne parle pas de « gauche, droite, milieu, en haut, en bas, marche arrière, fait moi un créneau ». Je parle de ce sur quoi se base notre décision car c’est bien d’une décision et non d’un simple choix dont il devrait s’agir.

                En 2005, le référendum européen étant d’actualité, il monopolisait toutes les lèvres. Avec politesse et un grand sourire, j’en ai profité pour faire mon mini-sondage, y compris auprès d’un tas de gens que je ne connaissait pas.
                L’unique question était extraordinairement simple : « Avez vous lu le fascicule envoyé par l’État ? »
                Sur 10 réponses :
                - 8 « Non ».
                - 1 « En diagonale ».
                - 1 « Oui ».

                Autre test que j’ai fais plusieurs fois ces trois dernières années, uniquement avec des personnes a priori averties puisqu’ellee s’attaquaient à des sujets de société importants : « Quelle est la différence entre économie et finance ? »
                80% hébétés et 20% de recalés !

                Autre sujet révélateurs et aux réponses rigolotes : le pétrole !
                Uniquement des question basiques, genres :
                A quoi sert-il (toutes utilisations confondues, sans même parler des proportions) ?
                Où en sommes nous du Peak Oil (et qu’est-ce que c’est) ? [J’a eu droit une fois à « 1971 » ! smiley ]
                Où en sommes nous de la consommations des réserves ?
                Hormis la dernière question où les gens on une idée vague mais à peu près juste, les autres réponses sont affligeantes.

                Proposez vous-même ces tests autour de vous !!!
                Vous verrez, c’est édifiant.

                La question que je me pose alors est la suivante : « Mais comment font ces gens pour décider de quoi que ce soit dans leur vie !!? ». Ils y vont au feeling, au petit bonheur la chance et aurait plus de chance de ne pas se gourer (par rapport à leur attentes) en y allant à pile ou face. Alors pour l’achat d’une bagnole, pourquoi pas, va pour, mais pour des sujets fondamentaux et qui plus est qui concerne tout le monde, je trouve ça plus qu’alarmant.
                 

                Et juste pour le fun ...
                S’il est adopté, le traité transatlantique entrera en vigueur début 2015. Quand aura lieu son vote ? smiley


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 2014 10:56

                  Le Yeti,
                  C’est voulu. L’UE et l’euro sont des constructions américaines, la colonisation ne s’est pas faite par un coup d’état comme au Chili, mais par les médias.

                  Les armes sont les médias, et les cibles, nos cerveaux.

                  Alors, ne vous en prenez pas aux Français, mais aux leaders l’opinion qui les manipulent depuis 50 ans. « Les Evangélistes du Marché » de Keith Dixon.


                • manolo79 28 avril 2014 16:45

                  votons UPR en masse et sortons de cette dictature americaine.


                  • taktak 28 avril 2014 18:23

                    de cette dictature capitaliste....
                    Il faut appeler le système par son nom.
                    Si on veut retrouver une démocratie avec un peuple souverain, il faut reprendre le pouvoir à l’oligarchie. Et c’est pour cela qu’il faut briser les chaines de l’union européenne

                    Si on ne remet pas en cause le pouvoir de l’oligarchie - comme avait su le faire le CNR sous l’impulsion du PCF - sortir de l’UE ne donnera pas le pouvoir au peuple.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 2014 10:58

                    Les Suisses vivent en démocratie, ils ne sont pas dans l’ UE, ni dans l’euro, et ils sont en système capitaliste.


                  • mortelune mortelune 28 avril 2014 16:45

                    Voter pour quoi faire ?

                    J’irai voter quand le peuple pourra écrire les règles (cf. la constitution) qui contraignent l’exécutif à respecter ce peuple. Pour l’heure c’est l’exécutif qui écrit les règles et qui contraint le peuple. Donc ce jour là j’irai à la pêche avec mon mari...

                    • Martha 28 avril 2014 17:43

                       @yéti, taktak et mortelune,

                       Ne pas voter pour les élections Européennes 2014 et surtout le dire, ça fait chic... Ca fait grand garçon responsable, qui prend son avenir en main....
                       Mais au juste, cela mène à quoi ? A rien ! Sauf à satisfaire les décideurs Européens qui n’attendent que ça.

                       Ils vont dire : vous voyez ces élections n’intéressent plus personne, il faut donc les supprimer. Et le tour sera joué.

                       Cette année ces élections donnent un pouvoir énorme aux électeurs Français : ils ont pour la première fois la possibilité de dire NON ! STOP ! On veut sortir de ce bin’s !
                       Il suffit de voir comment ces élections sont si peu médiatisées et comment le parti qui donne cette possibilité aux électeurs, l’UPR, y est s y s t é m a t i q u e m e n t mis à l’écart, comme s’il n’existait pas.
                       A 27 jours de ces élections, ce parti est obligé de mener une action auprès du CSA, pour faire cesser ce stratagème : c’est quand même un comble !

                       En réalité ils ont tout à fait conscience de la possibilité d’expression des Français donnée par ce parti et ILS EN ONT PEUR .
                       C’est un devoir de s’informer, le net nous en donne la possibilité de façon très simple. Il suffit de cliquer sur : upr

                       Si une majorité d’électeurs votent pour ce parti, c’est énorme : en un seul vote, le coup de baguette magique...
                       On comprend qu’ils fassent profil bas et rasent les murs et tentent ce nième coup de force antidémocratique, dans le dos des Français qui ne s’en rendent pas compte.


                    • mortelune mortelune 29 avril 2014 13:45

                      Vous semblez ne pas comprendre. Vos illusions vous endorment et vous donnez le pouvoir à ceux qui vous entubent depuis de nombreuses années. 

                      Citez moi un seul exemple dans l’histoire ou les élections ont servi à quelque chose d’autre qu’à vous berner ?

                    • Le Yeti Le Yeti 30 avril 2014 10:00

                      " Ne pas voter pour les élections Européennes 2014 et surtout le dire, ça fait chic... Ca fait grand garçon responsable, qui prend son avenir en main....
                       Mais au juste, cela mène à quoi ? A rien ! Sauf à satisfaire les décideurs Européens qui n’attendent que ça. "

                      Ouiiii ...
                      Et la marmotte, elle met le papier d’alu !

                      Ne pas voter à l’urne est une chose mais il faudrait aussi voir ce qu’il y derrière ce comportement ; les réflexions véritablement tenues et poussées, les décisions et surtout les actes. Comme je l’ai déjà dit cent fois (en me faisant allumer), ce n’est pas avec un bulletin que l’on vote mais avec une carte bleue !

                      Gueuler contre l’UE ou les States en achetant de l’Apple, du Siemens ou du Monsanto n’est rien d’autre qu’une immonde hypocrisie suicidaire. (Pour ne donner qu’un exemple.)

                      Les sujets importants doivent être assumés sérieusement et donc avec lucidité, courage et responsabilité. Le blabla c’est très bien mais ça ne résout rien.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 2014 11:08

                      L’auteur espère encore qu’il soit possible de changer le crocodile en poisson rouge... ??
                      Il faut l’unanimité des 28 pays pour changer quoi que ce soit aux Traités, c’est pas demain la veille, ils ne sont d’accord sur à peu près rien.

                      La seule chose possible, c’est d’aller mettre le boxon dans ce Parlement européen, d’y organiser la Résistance en regroupant les députés qui en ont assez de la ruine de leurs pays respectifs, et ils sont nombreux !

                      Pour enfin, organiser la sortie de l’ UE de l’euro et de l’OTAN, définitivement.
                      C’est le but de l’ UPR, qui présente des listes dans les 8 circonscriptions.


                      • SDM 94 SDM 94 29 avril 2014 11:39

                        @fifi
                        l’auteur est un démocrate radical : il souhaiterai que toute décision, quelle soit publique ou privée, ne puisse se faire sans l’assentiment explicite et éclairé des sujets impliqués par leurs conséquences...

                        De fait pour moi la « démocratie représentative » ou filer les clés du camion à des représentants pour 5 ans est tout sauf démocratique. C’est un concept et des procédures généralisés à la fin du XIX ème à une époque ou moins de 2% de la population faisait des études secondaires et ou la seule source d’information était l’homélie du dimanche. Au XXI éme siècle, ou 70% de la population à le Bac et ou toute l’info est disponible sur internet, il est temps de passer à la démocratie directe.

                        En ce qui concerne l’Europe, dans le monde actuel, face aux puissances capitalistes-libérales-internationalistes anglo saxonnes ou capitalistes-étatiques-nationalistes asiatiques, il me parait essentiel de s’organiser démocratiquement au niveau de notre continent pour défendre un modèle coopératif-humain-universaliste. C’est sans doute plus par une mobilisation des consciences des européens qu’en attendant que nos représentant (même UPR) se mettent d’accord sur des traités que l’on y arrivera...


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 avril 2014 16:59

                        SDM,
                        Pour qu’il ait démocratie, il faut un demos, un peuple.
                        Il n’y a pas de peuple européen, c’est une utopie à laquelle on nous a fait croire pour nous enlever tous les droits régaliens qui permettaient à la France de se défendre, de défendre ses entreprises, ses emplois, et son modèle social.

                        Retombez sur terre ! Il n’y aura jamais de démocratie européenne, ni directe ni représentative. Les membres de la Troïka qui décident ne sont élus par personne, et ceux qui sont élus n’ont qu’un rôle consultatif.
                        C’est une spécialiste du Droit constitutionnel qui l’explique, Anne marie Pourhiet

                        Il n’y a aucune solution aux problèmes qui vous occupent, en restant dans l’ UE. C’est Etienne Chouard qui l’explique.
                        Bien à vous


                      • SDM 94 SDM 94 29 avril 2014 20:21

                        @ fifi
                        je n’ai pas parlé de peuple européen : "La difficulté principale de la démocratisation de la construction européenne est l’absence d’un espace public de débat transnational. A mon sens un tel espace public nécessite une langue et des repères historiques et culturels communs."

                        Aujourd’hui l’Europe est un empire technocratique au service d’une idéologie néolibérale. Il est effectivement illusoire de croire que l’Europe puisse être un état nation mais on peut imaginer un empire fonctionnant sur des valeurs démocratique. De toute façon il faut construire du neuf...

                        Par contre il me parait dangereux de tout détruire sans avoir construit au préalable une vision collective d’un avenir collectif positif sans prendre le risque de revenir aux guerres entre nations comme cela était la règle dans le millénaire qui vient de se terminer...


                      • zygzornifle zygzornifle 29 avril 2014 17:58

                        L’Europe est un fléau, une calamité il faut absolument s’en débarrasser c’est une question de vie ou de mort pour des centaines de millions de citoyens .....


                        • Attilax Attilax 30 avril 2014 18:46

                          L’idée d’une communauté de pays européens commerçant et vivant en paix ensemble est toujours séduisante et d’actualité. En revanche, dans leur package d’il y a trente ans, ils n’avaient pas parlé de confiscation des souverainetés, de l’atomisation des états, ni de dictature financière. Ils nous l’ont bien vendu, ces crevards ! Mais là, depuis la trahison du référendum et toutes celles qui ont suivi, je crois que les gens ont bien compris qu’ils étaient les dindons de la farce... Va y avoir de la tonte dans pas longtemps à mon avis.


                        • SDM 94 SDM 94 3 mai 2014 18:49

                          Pour compléter le sujet l’eurobaromètre de l’automne 2013 sur la citoyenneté européenne (voir pages 60 - 67) indique que les français sont, avec les anglais, les bulgares et les danois, les plus dubitatifs sur les ICE...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès