Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Faut il rattacher ... La France à la Belgique ?

Faut il rattacher ... La France à la Belgique ?

Depuis quelques années, la Belgique traverse une grave crise institutionnelle et surtout identitaire qui pourrait aboutir à la scission du pays et au divorce de la Flandre, de langue néerlandaise, avec la Wallonie, de langue française. Mais avant de parler de séparation entre les deux nations belges voire du rattachement des francophones wallons à la République Française, peut être faudrait il envisager une troisième voie : le rattachement de la France... à la Belgique. Explications.

 Pour les Français, l’histoire de leur pays se résume à une demi-douzaine de grandes séquences : la préhistoire et ses Hommes de Cro-Magnon , la proto-histoire mégalithienne et gauloise, l’invasion de César et la période Gallo-Romaine, l’invasion des Francs et ses dynasties royales mérovingiennes, carolingiennes puis capetienne et enfin, la période "moderne" entamée par la Révolution Française puis confirmée par l’instauration de la IIIe République.
 
Une Histoire en grande partie partagée avec les Belges puisque le Nord de la Gaule, à partir de la Seine, était justement appelée Belgique par les Romains. L’actuel territoire Belge a également vu la naissance de Clovis, premier Roi des Francs, fils de Mérovée (dynastie Mérovingienne) né à Tournai. Et c’est toujours en Belgique, dans la banlieue de Lièges qu’est né Charlemagne, Empereur franc qui réunit huit cent ans après César et mille ans avant Napoléon les peuples de ces deux pays.
 
Les Francs étaient des Belges
 
Qualifiés un peu vite de barbares par les manuels scolaires, les Francs ne sont d’ailleurs ni plus ni moins que des Belges du haut Moyen-Âge. Selon Wikipedia, les Francs étaient une fédération de peuples germaniques, originaires de la rive nord du Rhin, sans doute du nord des actuels Pays-Bas, mais qui s’était soumise aux Romains bien avant l’effondrement de l’Empire. Dès le IIIe siècle, les Francs saliens occupaient d’ailleurs les côtes de Belgique et des Pays-Bas, territoire qu’il étendront deux siècles plus tard à l’ensemble de la Gaule lors de la chute de Rome.
 
En creusant un peu, on apprend également que cette fédération était composée des Sicambres, un peuple dont le nom est familier des écoliers puisque c’est sous l’appellation de "Fier Sicambre" que l’évèque Rémi baptisa Clovis. Les Sicambres sont également mentionnés dans un autre texte historique : la Guerre des Gaules, cinq siècles plus tôt, par un certain Jules César. Egalement situés sur la rive Nord du Rhin, les Sicambres sont alors qualifiés de "Germains" par César mais lors du conflit, ils se battent aux côtés de tribus gauloises Eburones, contre les Romains !
 
Les Sicambres étaient ils des Gaulois ou des Germains ? Ces "cymbres victorieux" (sic) dont l’étymologie du nom renvoie également aux Celtes, étaient sans doute un peu des deux, à l’image des Flamands, des Lorrains ou des Luxembourgeois dont les langues, proches du néerlandais, sont également dérivées du francique : la langue des Francs !
 
Nouvelle Gaule
 
Réécrire l’histoire est un exercice périlleux. Mais en faisant des Sicambres le chaînon manquant entre les Gaulois et les Francs et en rappelant que les Francs étaient Belges, on peut voir l’Europe autrement et sans doute dépasser les clivages entre Flamands et Wallons, entre une Europe Germanique et une Europe latine. La Belgique, par son existence, incarne précisément cette synthèse, cette Europe unie que nous cherchons à (re)construire depuis la seconde guerre mondiale.
 
Plutôt de de scinder la Belgique en deux régions sur des critères linguistiques, pourquoi ne pas en faire le coeur d’un nouvel état européen, réunissant les peuples de France et des Pays-Bas ? Aux partisans du rattachement de la Wallonie à la France, opposons le rattachement de la France et des Pays-Bas.. à la Belgique ! Austrasie, Grande Belgique ou nouvelle Gaule, cette version moderne de l’Empire Franc pourrait réunir près de 90 millions d’habitants et s’imposerait non seulement comme le pays le plus peuplé de l’Union Européenne mais également comme le plus riche.
 
A l’heure où la Belgique s’interroge sur son avenir, cette option aurait au moins le mérite de réconcilier partisans de l’unité de la Belgique et rattachistes Wallons. Quand aux indépendantistes Flamands, l’adoption du Francique comme langue officielle du futur Etat pourrait sans doute les convaincre de se lancer dans l’aventure !

Documents joints à cet article

Faut il rattacher ... La France à la Belgique ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • frugeky 1er mai 2010 15:09

    Enfin ! MA belgitude ! smiley


    • manusan 1er mai 2010 15:59

      Jules César a écrit  :

      « Les Belges sont les plus braves de tous ces peuples [Horum omnium fortissimi sunt Belgae], parce qu’ils restent tout à fait étrangers à la politesse et à la civilisation de la province romaine, et que les marchands, allant rarement chez eux, ne leur portent point ce qui contribue à énerver le courage [atque ea quae ad effeminandos animos pertinent important] : d’ailleurs, voisins des Germains qui habitent au-delà du Rhin, ils sont continuellement en guerre avec eux. »

      • Fergus Fergus 1er mai 2010 16:38

        Bonjour, Jerome.

        Amusante approche du problème belge et solution intéressante car basée en effet sur des éléments historiques tangibles.

        Plus sérieusement, on semble aller tout droit vers une partition de la Belgique à l’image de ce qui s’est passé, de manière moins tendue, entre Tchèques et Slovaques. Que deviendra la Wallonie si cela se réalise. Voudra-t-elle vivre seule. Ou demandera-t-elle à être rattachée à la France. Et quid de ses territoires... germaniques : Eupen et Malmedy ?

        De manière générale, l’Europe risque d’être confrontée à d’autres scissions de ce genre, à d’autres recompositions. Pour une raison simple : le pouvoir de l’Union, mais aussi celui des Régions se renforcent tandis que le pouvoir des Nations s’estompe progressivement, phagocyté par ces deux entités entre lesquelles il est de plus en plus écartelé et de plus en plus impuissant !


        • Shaytan666 Shaytan666 1er mai 2010 16:56

          Contrairement à Eupen, Malmedy n’a jamais été germanophone mais a été rattaché à la Prusse de 1815 à 1919. La langue officielle contrairement à Eupen et St Vith est le Français avec des facilités pour les germanophones.


        • brieli67 1er mai 2010 17:38

          oui oui ... UN PEU COURT cette explication « linguistique »
          Malmédy était SERG jusqu’à la révolution française

          la Principauté de Stavelot_Malmédy, c’est pas ça qu’on apprend aux petits Belges ?


        • Shaytan666 Shaytan666 1er mai 2010 19:52

          Vous n’avez quand même pas la prétention de m’apprendre l’histoire de ma Région, la Principauté de Liège faisait également partie de SERG et c’est pas pour cela que je suis germanophone.


        • boris boris 1er mai 2010 16:38

          Vive la Belgique Française !


          • rastapopulo rastapopulo 1er mai 2010 20:45

            Je déclinerais l’invitation parce que cela ne résout rien dans l’absolue, c’est même une fantaisie de divertissement. 

            C’est comme les séparatistes (je suis pour l’unité de la Belgique contre le mondialisme anglosaxon de la finance un doux rêve pour le moment), si c’était dans un but autre que de punir les francophones pour une bourgeoisie flamande qui parlait français pour prouver son statut d’élite (comme partout en Europe au 19° je pense) et que c’était pour recouvrir une souveraineté je serais pour.

            Mais non là c’est pour devenir encore plus pro-européens (couper dans les dépenses publiques, libre échange mais pas avec les musulmans attention, privatiser, déléguer à la City les régulations,...). 


          • friedrich 1er mai 2010 16:50

            Je suis français vivant en Belgique, et je pense que ça ferait un bon scénario pour un film d’ horreur, les Belges en étant très friands.


            • friedrich 1er mai 2010 16:52

              mais sans sarko, sinon le film sera interdit au moins de 18 ans


            • Julien Julien 1er mai 2010 20:35

              Tiens, encore un internaute interpellé par les rochers roulants visibles sur la Lune...


            • friedrich 4 mai 2010 03:31
              Phobos. Demande à Aldrin.

            • Clojea CLOJEA 1er mai 2010 16:51

              Plus de moules frites avec une bonne bière belge. Super....


              • Croa Croa 2 mai 2010 08:36

                Ah, les nordistes en oublieraient leur Jenlain ?


              • foufouille foufouille 1er mai 2010 16:54

                mort aux francs ! curetons et autre !
                vive les gaulois !
                 smiley
                vive les frites belges !
                imposons les frites belges au macdo !
                reuh ! reuh !
                hips !


                • Antoine Diederick 1er mai 2010 23:04

                  Fou - des - Fouilles, force pas sur le Calva et sur les frites , c’est mauvais pour le cholestérol...foi de Zébulon !

                  et puis c’est lent de chez lent, à croire que le site Avox est bridé !


                • furio furio 1er mai 2010 17:04

                  Un breuvage divin venu des trappistes : l’ORVAL


                  • FrèreVoiture FrèreVoiture 3 mai 2010 15:28

                    Excellent breuvage, tel que la Rochefort, la Chimay en Wallonie.. mais la si défendue apellation « Trappiste » existe aussi en Flandre pour la Westvleteren et la délicieuse Westmalle.Reste les
                    Pays -Bas pour la Trappe !!! Une apellation ancienne venant des moines trappistes qui s’étend sur deux beaux pays...
                    (BAM)


                  • brieli67 1er mai 2010 17:25

                    D’ un RIDICULE disons néo_burlesque

                    Le Congrès de Vienne suite au Waterloo de la France a enfanté le Bénet_Lux
                    l’Acte final

                    Il est intéressant de noter que c’est Talleyrand qui fut à l’origine de ce dernier "Règlement de Vienne (19 mars 1815)", qui, complété par les décisions du congrès d’Aix-la-Chapelle (1818) sera en vigueur...jusqu’en

                    1961 !
                    http://www.talleyrand.org/politique/congres_de_vienne_sommaire.html

                    Garçon ! le Rubirosa avant de dépecer la bête....


                    • brieli67 1er mai 2010 17:50

                      . Quand aux indépendantistes Flamands, l’adoption du Francique.......

                      VOIR CARTE linguistique le nééerlandais/flamand est un dialecte germanique
                       : c’est du FRANCIQUE
                      de Dunkerque jusquà la Bohême en passant par la Lorraine.


                      • rastapopulo rastapopulo 1er mai 2010 20:49

                        merci beaucoup très intéressant, le flamand était francisé comme maintenant avant ?


                      • Cha-No-Yu 1er mai 2010 17:54

                        « Réécrire l’histoire est un exercice périlleux. »
                        Effectivement, il est quand même très périlleux d’affirmer que les Francs sont des Belges.
                        Les Belges sont un peuple celtique, les Francs, germanique. Ce sont deux communautés linguistiques et culturelles différentes, même si elles sont été longtemps voisines.
                        Dire que la territoire belge actuel ait été belge (celte) puis franque (germain) suite à invasion est juste. En déduire que les francs sont belges est assez douteux.
                        De plus s’il fallait recréer la Belgique celte, elle n’inclurait qu’une petite partie de la France actuelle...
                        L’article est cependant intéressant.


                        • ZEN ZEN 1er mai 2010 17:55

                          Le scénario auquel on ne pense pas...
                          ça ne me fait pas rire... smiley


                          • boris boris 1er mai 2010 18:17

                            Zen,

                            je te savais cycliste mais pas à ce point !

                             smiley


                          • brieli67 1er mai 2010 18:24

                            La Mission Opérationnelle Transfrontalière (MOT),
                            à lire et à étudier.

                            Les Suisses du moins la Confédération commence à se faire « grosse » peur et Nestlé en prend plein la gueule partout...

                            La « peur » faut plutôt la voir du côté des petits Etats Baltiques, mais qui en cause mise à part Günther Grass.


                          • aspic aspic 1er mai 2010 18:01

                            Merci pour la bonne nouvelle !

                            Nous sommes tous des frères (et soeurs)
                             smiley
                            Tiens : petit exemple linguistique :

                            ancien indien :   pitar bratar    asti
                            Grec :         pater  phrater   esti 
                            Latin :         pater  frater    est 
                            Gothique :      fadar  brobar    ist
                            Anglais :       father   brother   is
                            Allemand :      Vater  Bruder    ist
                            Néerlandais :    vader broeder  is
                            (et pour les flamands la même chose)

                             smiley




                            • Cha-No-Yu 1er mai 2010 18:27

                              Ou presque...
                              Les langues européennes actuelles ne sont pas toutes indo-européennes. En France, nos frères basques par exemple.
                              Voir, entre autres, http://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_indo-europ%C3%A9ennes


                            • captain beefheart 1er mai 2010 19:58

                              persan moderne : pedar baradar ast


                            • Antoine Diederick 1er mai 2010 23:08

                              intéressant la linguistique et les bases du sanskrit

                              tandis qu’AVOX EST SANS SCRIPT...

                              fô aller faire un tour chez les persans.


                            • brieli67 1er mai 2010 18:10

                              pour voir un peu plus clair sur la descendance dudit Mérovée
                              ce tableau

                              Les faux mérowingiens et les faussaires.....


                              • non666 non666 1er mai 2010 19:08

                                Je rappelle juste que cette questiion s’est déjà posée ....dans les années 80.

                                Certains evoquaient justement le rattachement de la Wallonie (et de bruxelles) à la France.

                                Or si l’on fait un peu d’histoire, on constate que les etats unis et l’Otan s’etaient deja fait viré de France (le siege etait au trocadero autrefois)
                                Le rattachement de la Walonnie et de Bruxelles auraient donc du pousser une nouvelle fois les etats unis plus loin.
                                Or avec la menace sovietique, il n’etait pas possible de se rapprocher du front.
                                Cerla aurait du impliquer un rappatriement en grande bretagne et risquait de faire de l’Otan une simple alliance d’anglo-saxons...en laissant l’Europe continentale se construire a la fois sous l’angle economique (CEE) et militaire (les premices de l’euro-corps et de la brigade franco-allemande sont un TRES vieux projet) sous controle des français.

                                C’etait tout simplement INACCEPTABLE pour la racaille anglo-saxonne.

                                C’est a ce moment la qu’apparaissent les tueurs fou du brabant wallon qui « remotivent » les Belges a s’unifier loin des français, a se diviser en regions pour mieux etre controler par les arbitres...
                                C’est a ce moment la contre le maintien de la Belgiques, les francophones font l’erreur stratgique d’accpter la renegociations des frontières internes qui pèsent tant dans les problèmes aujourd’hui....

                                Mais je vois surment des psy-ops partout ?


                                • Hadrien Hadrien 1er mai 2010 19:48

                                  Les anglais, et postérieurement les « anglo-saxons » ne l’ont jamais permis.

                                  C’est une constante de l’Histoire européenne.


                                • LeGus LeGus 1er mai 2010 20:50

                                  @non666,

                                  Analyse erronée, encore...descendez de votre piédestal, vous risquez le rhum de cerveau.

                                  La frontière linguistique à été fixée en 1960, les tueurs c’est les années 80, lors de l’installation de missiles nucléaires OTAN en Belgique.

                                  Vous me faites marrer le preux souverainiste, qui trouve si sympathique les apaches et autres zizidentitaires, sans prendre la peine de se renseigner un brin, auquel cas il aurait vu leur régionalisme, leur européisme et leur attachement Z’auvaleurdel’Occident, le cache sexe pour couché devant l’OTAN...en gros tout ce que vous dites détester. Ah oui c’est vrai c’est des bons gaulois...

                                  pouf pouf


                                • non666 non666 2 mai 2010 13:59

                                  @LeGus : effectivement, moui, mon peuple est d’ici.
                                  Ma solidarité avec ce pays n’est donc ni un masque, ni feinte d’aucune manière.

                                  Et vous, d’ou viens votre peuple ?


                                • LeGus LeGus 3 mai 2010 09:35

                                  @non666,

                                  Gardez votre mépris, d’où je viens... ma seule patrie c’est ma langue hahaha
                                  Pas besoin de racines, j’ai un cerveau, Descartes est mon seul ancrage.

                                  Je vous fourre le nez sur vos erreurs, vous ne répondez pas à mes arguments, pourquoi devrais-je vous répondre sur mon lieu de naissance...les imbéciles heureux nés quelque part...


                                • titiparis 1er mai 2010 19:08

                                  Ca ne vole pas très haut... L’irrédentisme français « jusqu’au Rhin » est clairement dépassé. Nombre d’erreurs et de contre-sens dans l’article. Au fait, histoire ne prend pas de majuscule, même si l’on parle de « l’histoire avec un grand h » (c’est juste une expression, pas une règle d’ortho). Pêle-mêle, l’histoire « moderne » débute au XVe s. et pas à la Révolution (histoire contemporaine), les mégalithes et les Celtes n’ont rien à voir, etc... Et pour votre vision des Sicambres, je vous conseille de lire des choses mieux documentées que Wikipédia sur ces questions. La fusion entre Gaulois et Francs pose encore quelques problèmes aux historiens, mais les Sicambres ne sont en aucun cas des « chainons manquants ».


                                  • Jerome Bouteiller Jerome Bouteiller 1er mai 2010 19:19

                                    salut

                                    - La renaissance date du XVe mais pour les Français, on l’associe plutôt à la Révolution.
                                    - Je distingue effectivement « Mégalithiens » et Gaulois. 
                                    - Pour les sicambres, je me suis intéressé à l’ouvrage de Nicolas Freret

                                    Disons que je trouve l’opposition entre celtes et germains assez discutable dans cette région du monde. Les élites françaises, fascinées par Rome ou menacées par la Prusse, ont toujours cherché à « barbariser les Francs ». A l’heure de l’unité européenne, peut être qu’une autre vision du passé peut s’envisager, non ?



                                  • Hadrien Hadrien 1er mai 2010 19:33

                                    A l’auteur, article intéressant mais vous négligez un point essentiel : la géopolitique européenne.

                                    A chaque fois, je dis bien à chaque fois que la France s’est intéressée de trop près à la Belgique, les Anglais (qui sont lents à se mettre en route mais terribles sur ce sujet) l’ont fait payer à la France.

                                    Lisez Bainville.

                                    L’existence de la Belgique ne vaut d’ailleurs que par l’antagonisme historique et ancien entre la France et l’Angleterre. Vous pourriez me rétorquer que l’antagonisme n’est plus le même... Certes, mais au lieu de débarquer les troupes en Europe continentale, les Anglais le feraient payer par des mesures de rétorsion financière, commerciale, et des campagnes de propagandes médiatiques.

                                    "Mais pas plus alors qu’en 1792 ou à n’importe quelle autre date, l’Angleterre n’eût permis cette annexion, et si la foule méconnaissait cette loi, comme la Révolution l’avait méconnue, Louis-Philippe ne l’ignorait pas" (Bainville)


                                    • non666 non666 2 mai 2010 14:13

                                      Il faut dire qu’historiquement , les anglais sont des descendants des populations Angles et saxonnes dont la base de depart va de la flandre au danemark.
                                      Pour ceux qui parlent un peu l’allemand et les langues barbares, le plat deutsch des Frisons ressemble furieusement au hollandais et au Flamand et constitue le chainon manquant entre le Hoch deutsch et l’Anglais.

                                      Pour les Anglais, qui sont des germains honteux, la preservation des rives sud de la mer du nord, c’est un peu la preservation de leur eden perdu.
                                      C’est aussi et surtout un moyen pour empecher la france d’avoir TOUTES les cartes stratégiques en main pour le controle de l’Europe en l’empechant d’avoir un accès direct et sur vers la mer du nord.
                                      La france est en effet le creuset véritable de l’Europe en ayant une population d’origine Celte (donc d’Europe du nord) , une langue latine , des villes créée par les grecs (Marseilles, Sarterne ?) et l’accès a la peninsule iberique.
                                      Aucune Europe véritable ne peut se faire SANS la France.
                                      C’est pour cela qu’il etait important pour les anglo-saxons de mettre un de leur pion a la tete de l’Etat français au moment ou le futur de ce continent devait se figer dans le bronze.


                                    • Hadrien Hadrien 1er mai 2010 19:44

                                      Question subsidiaire : quelle bataille, qui a donné son nom à une chanson populaire, a scellé la chute finale de Napoléon Bonaparte ?

                                      Bien à vous :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès