Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Glyphosate : l’Union Européenne encore au secours de Monsanto

Glyphosate : l’Union Européenne encore au secours de Monsanto

Décidément, le mauvais feuilleton du soutien des autorités européennes à Monsanto est sans fin. Cela fait sept longues années que l’UE penche toujours en faveur de l’entreprise étasunienne aux produits contestés. Dernier épisode en date : faute de majorité pour soutenir son extension pour quinze longues années de la molécule qui est utilisée pour le Round Up, elle repousse le vote  !

 
Autoritarisme, copinage et mise en danger d’autrui
 
Ce nouvel épisode de la saga Monsanto en Europe est accablant pour l’UE. Que dirait-on si, en Russie par exemple, les autorités repoussaient une décision technique concernant l’autorisation de commercialisation d’un produit jugé probablement cancérogène par des autorités scientifiques, faute d’avoir une majorité qui soutienne l’extension de la commercialisation ? Les eurobéats dénonceraient une manœuvre autoritaire et même dictatoriale, un comportement irresponsable et inhumain mettant en danger la santé des citoyens, et des pratiques de copinage indignes d’une démocratie moderne. Sauf qu’ici, depuis sept ans, c’est l’UE qui le fait pour défendre la vente du glyphosate, le produit phare de Monsanto, que veulent remettre en cause les Etats membres sur la foi de plusieurs études scientifiques.
 
Déjà, l’UE avait eu recours à une procédure totalitaire de l’UE (la fameuse majorité qualifiée inversée pour s’opposer à ses choix) pour essayer d’interdire l’interdiction d’un produit. Aujourd’hui, pour une fois, il lui faut une majorité, chose difficilement trouvable. Du coup, elle repousse la décision (tout en laissant le produit en vente bien évidemment). Un choix absolument révoltant alors que la communauté scientifique nous alarme sur le produit, comme le note The Economist, et qu’après l’OMS, l’agence environnementale de Californie vient de le déclarer cancérogène. L’UE révèle ici ses tendances totalitaires, mais aussi ses accointances, dont on peut craindre qu’elles sont coupables, avec les lobbys, comme le rapporte « Circus Politicus  », le très bon livre de Christophe Deloire et Christophe Dubois.
 
Au moins, ces sept années où les instances européennes ont fermé les yeux sur des avis issus d’instances respectées et persiste à vouloir imposer à une majorité de pays hostiles la commercialisation des produits de Monsanto, ont le mérite de synthétiser tout ce qui ne va pas avec cette construction européenne. Du coup, il est bien clair que pour se débarrasser de ces produits, il faut se débarrasser de cette UE.
 
 Lire :

-     « Les OGM, symptôme des disfonctionnements de l’Europe actuelle » (mars 2009)

-     «  OGM : l’Union Européenne au service de Monsanto » (avril 2011)

-     « L’Europe au service de Monsanto » (septembre 2011)

-     « Le mauvais feuilleton de l’interdiction des OGM Monsanto » (novembre 2011)

-     « OGM : le problème, c’est l’UE » (janvier 2012)

-     « Monsanto achète-t-il nos gouvernants ? » (avril 2013)

-     « OGM : le nouveau coup d’Etat de Bruxelles » (février 2014)

-     « L’UE, ami des OGMs, suite, et pas fin » (avril 2015)
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • vesjem vesjem 22 mars 10:18

    on va en crever , nos (leurs) enfants vont en crever , mais assistons paisiblement la perduration mafieuse majoritaire de nos « élites » politiques ; comme ont dit , ils tueraient père et mère pour quelques sous


    • mac 22 mars 11:14

      La commission Européenne qui a l’initiative de la loi bien plus que le parlement se trouve juste en face de bâtiments remplis de lobbyistes mandatés par de grande compagnies européennes et américaines.
      Qui dit lobbying dit beaucoup d’argent et des hordes de juristes contre lesquels les citoyens de nos soi-disant démocraties ne pèsent pas bien lourd.
      C’est ce mode de gouvernance que les citoyens doivent comprendre et surtout refuser.


      • Doume65 23 mars 14:33

        @mac
        Il y a 22 lobbyistes pour un parlementaire à Bruxelles.


      • aimable 22 mars 11:42

         les membres de la commission européenne sont des adorateurs du dieu ARGENT et les producteurs de pesticides et herbicides sont pour eux des dieux généreux qui détiennent la corne d’abondance !!!


        • Robert GIL Robert GIL 22 mars 13:29

          @aimable
          s’il n’y a vait qu’eux... demandez a gattaz ou a arnault !


        • Jeekes Jeekes 22 mars 12:09

          Les crapules de bruxelles ne vont quand même pas se priver de toutes ces bonnes enveloppes pleines de beaux billets verdâtres.


          M’enfin ! 

          • zygzornifle zygzornifle 22 mars 13:57

            l’argent n’a pas d’odeur, pas comme les cadavres des consommateurs ....


            • zygzornifle zygzornifle 22 mars 13:59

              l’Europe a été crée que pour les politiques afin qu’ils s’engraissent encore plus que dans leurs pays respectif .....


              • Rankox (---.---.241.254) 22 mars 16:12

                Ah le Roundup ! Pourquoi cette levée de bouclier pour un produit reconnu inoffensif ? Celá fait 10 ans que je travaille á utiliser ce désherbant á l’aide de pulvérisateurs motorisés qui répandent un nuage de micro-gouttelettes afin d’éradiquer la renouée du Japon, cette plante invasive dont aucun produit ne vient á bout. 

                Je ne souffre...Koff !!Kof !! d’aucune lés..Kof !!Koffr !!Kof !!.ion des Koff !! voies respi..Koff !!.Peuhh !.ratoireuuehhhrr !!!.,
                J’en ai měme recu une projection de concentré au niveau des yeux et je n’ai auf fhcun probksjhleme poiutr lir ujdsmsjh épouor éfccrijlre. 
                Pourquoaarrr. !!!...tourrrjouuurrrrrr....crri...iiii....iiiiitiqwerr..sanmzs saveuaarrrhhhhh !!

                • JDCONSEIL 22 mars 18:36

                  On sait bien que les instances gouvernantes de l’Union Européenne ne sont pas démocratiques. Cela devrait suffire à mettre fin à cet union là !

                  Cependant accumuler les preuves de la sensibilité de cette union aux lobbies ne fait que souligner que l’absence de contre-pouvoirs populaires ne peut mener qu’à une dictature des multinationales à qui le TAFTA ouvrira en plus une voie à la suprématie de l’argent sur le bien-être des populations...  


                  • RICAURET 22 mars 23:03

                    JE N AI PAS D INQUIÉTUDE UN JOUR LEURS ENFANTS SERONT A ATTEINTE DES MALADIES QUI TOUCHENT LES SANS DENTS AUJOURD’HUI HUI


                    • Extra Omnes Extra Omnes 23 mars 02:25

                      La dictature européenne est installée droite dans ses bottes.
                      1984 est ici et maintenant.
                      Il est grand temps de renverser la table.
                      La El Khomeri nous met le pied a l’étriller, il ne faut plus s’arrêter, battons nous une bonne fois pour toute.
                      T’1, on n’en peut plus de ces assassins.


                      • captain beefheart 23 mars 20:51

                        Monsanto est aussi propriétaire de Blackwater ,l’entreprise moderne du mercenariat.Il suffit de mettre pression par menaces voilées envers les responsables européens,pour qu’il fassent dans leur pantalon et se soumettent à la volonté du grand chimique,mettant en avant des arguments de « nourrir toute la planète » pour faire beau.


                        • philippe913 25 mars 08:13

                          @captain beefheart
                          « Monsanto est aussi propriétaire de Blackwater »

                          Sources ?


                        • Rapido (---.---.48.13) 25 mars 11:14

                          @philippe913
                           Légende urbaine... un bon hoax qui colle à la peau


                        • zygzornifle zygzornifle 2 avril 11:28
                          Monsanto paye sa tournée ..... un petit verre de Roundup et tu es dupe .....

                          • adrien 15 avril 16:38

                            et pourtant les herbicides présentent des dangers : voir La prévention des risques professionnels des herbicides : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=533

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès