Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Interdiction de l’IVG en Pologne, répression des communistes : (...)

Interdiction de l’IVG en Pologne, répression des communistes : stoppons l’euro fascisme #cecinestpasuncintre

Après avoir commencé par s‘attaquer aux militants communistes (lire ici) le pouvoir euro fascisant du PiS de Kaczyński, issu lui aussi de Solidanorsc, s’en prend violemment aux femmes.

Rien de surprenant, la contre révolution en Pologne s’est traduite par une liquidation accélérée des droits des femmes. La restauration du Capitalisme s’est ainsi accompagnée de la suppression du droit à l’IVG dès 1993 ! La répression anti-communiste visent de fait à permettre l’installation de pouvoirs fascisants directement soutenue par l’Axe Euro atlantique et qui de Riga à Varsovie, de Kiev à à Talin s’étendent dans toute l’Europe de l’Est.

Le parlement de Varsovie va voter une loi visant l’interdiction totale de l’avortement, accompagnée de peines de prisons lourdes pour les femmes et les médecins qui le pratiqueraient. Sous l’impulsion ultra réactionnaire de l’Eglise et des partis d’extrême droite, la Pologne a déjà pourtant l’une des lois sur l’IVG les plus restrictive d’Europe : l’IVG en Pologne est déjà interdit sauf lorsque la santé de la mère est en danger, en cas de handicap permanent du nourrisson ou en cas de viol et d’inceste. Une loi très dure mettant déjà en danger la vie des femmes comme l’a rapporte le professeur Debski devant le parlement polonais en avril dernier :

« Si j’ai une patiente enceinte de 32 semaines et atteinte de prééclampsie, je dois attendre qu’elle-même ou son bébé commence à mourir avant d’agir. En cas de grossesse extra-utérine et d’hémorragie, je peux pratiquer un avortement. Mais s’il n’y a pas d’hémorragie, et donc pas de risque immédiat pour la vie, je dois attendre qu’elle commence à mourir. »

Mais forte de la victoire de l’extrême droite du parti PiS au législative d’octobre 2015 qui dispose d’une majorité absolu au parlement, l’Eglise catholiquand je veux si je veux IVGque veut obtenir l’interdiction totale de l’IVG. La loi prévoit des peines de 5 ans de prisons pour les personnes pratiquant l’IVG et pour les femmes qui y auraient recours. La loi prévoit aussi des peines allant jusqu’à cinq ans de prison pour les personnes pratiquant l’IVG et pour les femmes y ayant recours. Le projet de loi va même plus loin : causer accidentellement la mort de l’« enfant conçu » est passible d’une peine de trois ans de prison pour les professionnels de santé. Une disposition qui revient à interdire la procréation médicalement assistés, tels que les méthodes de fécondation in-vitro (FIV). Il est vrai que le Pis a déjà supprimé les aides publiques pour la FIV

Le leader du PiS – l’un de ces activistes soutenus par le camps occidental et l’Europe pour faire chuter la Pologne socialiste – alors qu’il participait au KOR et à Solidarnosc – a violemment attaqué le droit des femmes

 « Nous devons interdire que des enfants soient tués parce qu’ils présente des problèmes de développement. C’est inhumain. En revanche, l’Etat ne peut contraindre une femme à mourir si elle veut sauver sa propre vie », a-t-il dit dans une interview.

Manifestations massives devant le parlement

Le 22 septembre dans le silence assourdissant des médias français, des manifestants se sont rassemblés devant le parlement polonais, brandissant des cintres, symbole des IVG clandestines, qui continuent de tuer une femme toutes les 8 minutes dans le monde !

Le droit à l’IVG menacée dans toute l’Europe :

Alors que les campagnes anti-IVG et contre les droits des femmes s’intensifient – poussée par les fondamentalistes religieux de toutes obédiences – partout en Europe, l’euro austérité est également une sérieuse menace pour les droits des femmes en détruisant les services publics. Rappelons que le projet de constitution européenne rejeté par les Français mais appliqué de force via le Traité de Lisbonne prévoyait un article consacrant « Le droit à la vie » menaçant gravement l’IVG. Rappelons que la Commission du Droit des Femmes au parlement européen a très longtemps été présidé par la militante slovaque anti IVG Anna Zaborska. Preuve s’il en est de la position de l’Union Européenne sur cette question

Oui l’Europe menace le droit à l’IVG. Y compris en France où la fermeture de nombreux services hospitaliers, mais également les restrictions budgétaires frappant les centres de planning familiaux restreignent dans les faits chaque jours un peu plus le droit à l’IVG, le droit à la contraception, c’est à dire ce droit élémentaire et fondamental qu’est le droit pour chaque femme à disposer de son corps.

En France également, l’ordre des pharmaciens fait peser de lourdes menace sur le droit à l’IVG et au delà celui à la contraception d’urgence comme la pilule du lendemain, en voulant installer une soi-disant clause de conscience stipulant que « le pharmacien peut refuser d’effectuer un acte pharmaceutique susceptible d’attenter à la vie humaine » .

JBC pour www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/interdiction-de-livg-pologne-repression-communistes-stoppons-leuro-fascisme-cecinestpasuncintre/

[COMMUNIQUÉ] Les droits des femmes bafoués en Pologne.

ceci-nest-pas-un-cintre-ivgLe Parlement Polonais a décidé majoritairement de donner une suite favorable à la proposition de loi liberticide sur l’avortement, et a rejeté la proposition de rendre plus accessibles les droits sexuels.
S’il vient à terme, ce projet interdira totalement l’avortement, même en cas de viol et d’inceste, et s’attaquera aussi à l’éducation sexuelle ainsi qu’à l’accès à des contraceptifs modernes. Une atteinte à des droits humains fondamentaux qui annihile la possibilité pour les femmes -et pour les hommes- de maîtriser leur fécondité, et plus généralement, leur projet de vie.
Une fois de plus, les mouvements ultra-conservateurs, soutenus par l’Eglise catholique, n’hésitent pas à prendre en otage la vie des femmes pour rétablir un ordre moral qui n’a rien de naturel.
Alors qu’il lance la campagne #CeciNestPasUnCintre, pour défendre le droit à l’avortement pour toutes les femmes, Le Planning Familial demande aux institutions démocratiques de l’UE de prendre position : il n’est pas possible d’accepter une telle régression et la victoire de l’obscurantisme !

Solidarité avec les communistes, progressistes et antifascistes frappés par la répression en Corée et en Pologne – Stand du PRCF fête de l’Huma 2016

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • tf1Groupie 30 septembre 15:49

    Melanger le droit des femmes et le capitalisme c’est une grosse bouillie intellectuelle digne du PRCF.

    Pas de solidarité avec les communistes qui pratiquent une dénonciation du totalitarisme à géometrie variable.
    On est contre le totalitarisme ou on ne l’est pas.
    On ne dénonce pas la répression en corée du sud si on ne dénonce pas celle de la corée du nord.


    • epicure 1er octobre 03:29

      @tf1Groupie

      La bouillie intellectuelle elle vient de gens qui ont une approche simpliste des problèmes, et ne comprennent rien à ce qu’ils commentent.
      Parce que depuis que le socialisme est né, la défense des femmes et la lutte contre le capitalisme ont toujours été liés.
      Cela se résume en un concept : l’émancipation des être humains.
      Donc défendre l’émancipation de l’ouvrier par rapport à l’oppression capitaliste, et défendre l’émancipation des femmes contre l’oppression sexiste et patriarcale, en même temps ce n’est pas de la bouillie intellectuelle comme tu dis, mais bien le contraire, c’est à dire de la cohérence intellectuelle.


    • andromerde95 1er octobre 09:06

      @epicure

      pousser et obliger la femme à quitter son foyer pour être exploitée par le capital et pour qu’elle puisse gagner du fric afin d’être aliénée au consumérisme... ce n’est pas de l’émancipation.
      d’ailleurs le travail des femmes fait baisser les salaires, ce qui est mauvais pour les prolos.



    • charlie charlie 1er octobre 10:16

      @andromerde95

      d’ailleurs le travail des femmes fait baisser les salaires, ce qui est mauvais pour les prolos.

      Ah ben voilà la vraie raison…… 

      La défense de la liberté des femmes était juste de la poule aux yeux.



    • Julien30 Julien30 1er octobre 10:38

      @epicure
      Tout ce message à la con de lutte contre « l’oppression sexiste et patriarcale » n’a jamais été autant à la mode, c’est promu sur tous les campus américains, les plateaux télé, les studios hollywoodiens, vous ne trouvez pas ça bizarre ? Tous ces gens seraient des rebelles en lutte contre le système capitaliste ? Sinon sur votre couplet très mignon sur le socialisme et la défense des femmes, dois-je vous rappeler qui a donner le droit de vote aux femmes en France, et qui leur a longtemps refusé ?


    • tf1Groupie 1er octobre 11:43

      @epicure

      Je ne sais pas où vous avez vu que le socialisme permettait l’émancipation de l’être humain, ressaisissez-vous et apprenez l’histoire !


    • jacques jacques 1er octobre 11:50

      @andromerde95
      La femme quitte la place qui lui a été assigné par les hommes pour pouvoir s’épanouir et ne plus dépendre d’un homme.
      Elle est plus mal payée qu’un homme à tache égale mais par son intelligence et ses capacités elles créent des richesses dont nous profitons tous.Et parfois elle prend la place à un homme incompétent que l’on aurait employé par manque de choix.
      En vivant avec le niveau de vie des années 50 nos salaires sont suffisant mais qui veux encore vivre comme cela ,sans confort,sans électroménager (réfrigérateur,cuisinière,lave linge,sèche linge,fer à repasser électrique),sans voiture.J’ai connu des femmes qui passaient leurs vies à laver à la main ,allumer le feu dans la cuisinière à bois,étendre le linge,faire les courses tous les jours ,se bruler avec des fers trop chauds .Ce n’était pas consumériste mais exténuant.


    • epicure 1er octobre 18:51

      @tf1Groupie

      Ben justement je connais l’histoire moi contrairement à toi, sinon tu ne me répondrais pas comme ça.

      SI tu connaissais l’historie, tu saurais que le socialisme a été porteur du combat féministe.
      Et d’ailleurs c’est la gauche qui a été le porte drapeau du féminisme.
      Les ennemis du féminisme ont toujours été à droite et encore plus à l’extrême droite.

      Revois ton histoire.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_russe#Lib.C3.A9ration_des_m.C5.93urs_et_.C3.A9mancipation_de_la_femme


    • epicure 1er octobre 19:02

      @Julien30

      réponse à la con d’un ignorant , puisque les inégalités homme femme viennent de la mentalité sexiste, patriarcale, qui place l’homme au dessus de la femme, avec des droits différents, et un contrôle du corps de la femme.
      SI c’est répété partout, c’est justement parce que c’est un fait.
      Vraiment bizarre comme réponse en fait.

      Ce n’est pas ma faute qui tu es ignorant encore une fois du lien entre le socialisme et la défense des droits de la femme.

      mais puisque tu insistes je le remet encore pour les ignorants :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_russe#Lib.C3.A9ration_des_m.C5.93urs_et_.C3.A9mancipation_de_la_femme

      et oui les soviétiques avant le stalinisme (qui est un conservateur ) avaient donné l’essentiel des droits aux femmes immédiatement après leur révolution , qu’en France et ailleurs il faudra attendre longtemps.

      Tous les grands penseurs socialistes défendaient l’émancipation de la femme,vu que le socialisme est une pensée égalitaire. La Commune de Paris, avait dans ses plans des lois favorables aux femmes, mais l’expérience a été trop courte.

      Qui a empêché le droit de vote des femmes ? des sénateurs centristes conservateurs, qui ont aussi bloqué les avancées sociales et économiques du front populaire. En tout cas ce n’étaient pas des socialistes.
      Pour information l’assemblée du front populaire a voté à 100% pour le droit de vote des femmes,mais au sénat le SFIO et le PCF étaient très minoritaires..


    • epicure 1er octobre 19:03

      @andromerde95

      ah zut encore de l’andromerde collé sous la chaussure.


    • philouie 1er octobre 19:04

      @epicure
      Ce n’est pas ma faute qui tu es ignorant encore une fois du lien entre le socialisme et la défense des droits de la femme.
       
      le socialisme, instrument du capital, pour faire de la femme un travailleur comme les autres.


    • andromerde95 1er octobre 19:17

      @epicure
      sauf que la révolution russe n’a apporté que l’égalité des droits pour la femme et rapidement va mettre fin à la libéralisation sociétale, ensuite staline va interdire l’avortement, encourager la femme à faire des enfants et à les éduquer par de grosses aides, Staline va réglementer le divorce, Staline va exalter le rôle de mère de la femme, etc...


      aussi lénine était contre l’amour libre : https://www.herodote.net/Moeurs-synthese-596.php
      « L’amour libre, c’est bourgeois

      En revanche, sur l’amour libre, Lénine a des idées bien arrêtées... Alors que sa maîtresse s’attelle en 1915 à l’écriture d’un pamphlet sur le sujet, il intervient vivement pour lui faire revoir sa copie : « Cela n’est pas vraiment un problème prolétarien mais une revendication bourgeoise » tranche-t-il.

      Même doctrine plus tard quand ces camarades souhaitent intégrer dans le programme des revendications concernant la sexualité ou la vie conjugale : « Est-ce le moment de savoir comment l’on aime et comment l’on doit être aimé ? Toutes les pensées des camarades, des femmes du peuple travailleur doivent être dirigées vers la Révolution prolétarienne. » Fin de la récréation. »

      lénine a autorisé l’avortement sans enthousiasme et en disant que ce n’est pas définitif :  « . L’avortement, considéré déjà comme un « mal social », est autorisé, par une
      loi de 1919, au cours des trois premiers mois de la grossesse, « tant que les survivances morales du
      passé et les pénibles conditions économiques du présent obligeront certaines femmes à subir cette
      opération » » 


      en plus lénine a dit :" le dérèglement de la vie sexuelle est bourgeois, c’est une manifestation de la décadence” 1920



    • andromerde95 1er octobre 19:19

      @andromerde95

      lénine n’était pas pour la licence des femmes : 
      "Une camarade du Parti bolchevik, Inès Armand, lui ayant soumis une brochure qu’elle destinait aux ouvrières, et où elle défendait « l’amour libre », Lénine analysa cette formule d’un point de vue de classe. L’amour libre, déclare-t-il, est une revendication bourgeoise, qui n’a pas sa place dans une brochure écrite pour des ouvrières ; l’amour libre est prôné par les femmes bourgeoises qui veulent échapper aux conséquences sérieuses de l’amour, vivre « en garçonnes », ne pas s’embarrasser d’enfants, tromper leur conjoint. Il ne faut pas opposer, comme le fait Inès Armand, au mariage sans amour l’amour libre, l’amour-passion, mais il faut opposer au mariage sans amour pratiqué dans la bourgeoisie le « mariage prolétarien avec amour ». (Lettres de Lénine à Inès Armand, 1915.) Lénine a exprimé des idées analogues dans sa conversation avec Clara Zetkin. Il a flétri les libertins qui assimilent l’amour à la satisfaction d’un besoin naturel, ceux qui s’écrient, avec Musset :Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse !

      Certains jeunes gens, observe Lénine, affichent, quant à la vie sexuelle, des théories qu’ils qualifient de « révolutionnaires » et de « communistes », mais que la bourgeoisie a professées bien avant eux. Leur application ferait de la société un lupanar.



    • epicure 1er octobre 19:20

      @andromerde95

      hors sujet.


    • andromerde95 1er octobre 19:20

      @andromerde95

      Lénine s’élève avec force contre la « théorie du verre d’eau » : Certes, la soif doit être assouvie, mais un homme normal, dans des conditions normales également, se mettra-t-il à plat ventre dans la rue pour boire dans une flaque d’eau sale ? ou même dans un verre dont les bords auront été souillés par des dizaines d’autres lèvres ? (Clara Zetkin : Notes de mon carnet.) 

      Il est dérisoire d’invoquer, à ce propos, le matérialisme historique et de décréter, contrairement à Engels, que la fin du capitalisme signifie la fin de la monogamie. 

      Merci pour ce marxisme pour lequel tous les phénomènes et toutes les modifications qui interviennent dans la superstructure idéologique de la société se déduisent immédiatement, en ligne droite et sans réserve aucune, uniquement de la base économique. La chose n’est pas aussi simple qu’elle en a l’air... La tendance à ramener directement à la base économique de la société la modification de ces rapports en dehors de leur relation avec toute l’idéologie serait non du marxisme, mais du rationalisme. (Clara Zetkin : Idem.) 

      Et Lénine résume ainsi sa pensée sur le comportement sexuel : « Ni moine, ni don Juan ! » "


    • andromerde95 1er octobre 19:22

      @andromerde95

      Lénine s’élève avec force contre la « théorie du verre d’eau » : Certes, la soif doit être assouvie, mais un homme normal, dans des conditions normales également, se mettra-t-il à plat ventre dans la rue pour boire dans une flaque d’eau sale ? ou même dans un verre dont les bords auront été souillés par des dizaines d’autres lèvres ? (Clara Zetkin : Notes de mon carnet.) 

      Il est dérisoire d’invoquer, à ce propos, le matérialisme historique et de décréter, contrairement à Engels, que la fin du capitalisme signifie la fin de la monogamie. 

      Merci pour ce marxisme pour lequel tous les phénomènes et toutes les modifications qui interviennent dans la superstructure idéologique de la société se déduisent immédiatement, en ligne droite et sans réserve aucune, uniquement de la base économique. La chose n’est pas aussi simple qu’elle en a l’air... La tendance à ramener directement à la base économique de la société la modification de ces rapports en dehors de leur relation avec toute l’idéologie serait non du marxisme, mais du rationalisme. (Clara Zetkin : Idem.) 

      Et Lénine résume ainsi sa pensée sur le comportement sexuel : « Ni moine, ni don Juan ! » "


    • andromerde95 1er octobre 19:29

      @epicure
      « réponse à la con d’un ignorant , puisque les inégalités homme femme viennent de la mentalité sexiste, patriarcale, qui place l’homme au dessus de la femme, avec des droits différents, et un contrôle du corps de la femme.
      SI c’est répété partout, c’est justement parce que c’est un fait.
      Vraiment bizarre comme réponse en fait. »

      non si c’est répété partout dans l’Education publique bourgeoise et les médias bourgeois, c’est car ton « émancipation » sert le capital.
      sinon ton « égalité » c’est : la femme cesse de s’occuper de son foyer pour être une esclave du patronat et une esclave de la consommation comme l’homme.

      « et oui les soviétiques avant le stalinisme (qui est un conservateur ) avaient donné l’essentiel des droits aux femmes immédiatement après leur révolution , qu’en France et ailleurs il faudra attendre longtemps.

      Tous les grands penseurs socialistes défendaient l’émancipation de la femme,vu que le socialisme est une pensée égalitaire. La Commune de Paris, avait dans ses plans des lois favorables aux femmes, mais l’expérience a été trop courte. »

      c’est en occident libéral et capitaliste, que les droits de la femme sont les plus avancées aujourd’hui dans le monde.


      « Qui a empêché le droit de vote des femmes ? des sénateurs centristes conservateurs, qui ont aussi bloqué les avancées sociales et économiques du front populaire. En tout cas ce n’étaient pas des socialistes.

      Pour information l’assemblée du front populaire a voté à 100% pour le droit de vote des femmes,mais au sénat le SFIO et le PCF étaient très minoritaires.. »

      le canard enchaîné comme beaucoup de gauchos étaient contre le droit de vote des femmes car elles fréquentaient trop l’eglise http://www.ac-grenoble.fr/aphg-grenoble/vieux%20site/sorties/sorties/journee.femmesethistoire/caricatures.canard.gif

    • andromerde95 1er octobre 19:34

      @epicure
      hors sujet seulement pour toi le clown et staline était un socialiste. enfin le pcf a été anti-avortement à un moment donné dans son histoire. 




    • andromerde95 1er octobre 19:38

      @epicure
      affiche ultra sexiste de la iiie internationale pour la protection de la maternité et de l’enfance : http://wikirouge.net/wiki/images/e/ea/AfficheSFIC-CGTU-Femmes.jpg


    • andromerde95 1er octobre 20:00

      @epicure
      marx et les cocos allemands était pour la limitation du travail des femmes : « Marx défendait aussi une législation spéficique du travail pour protéger les »femmes et les enfants« , par exemple dans Le Capital, ou au sein de laPremière internationale (voir ci-dessous). Le programme de Gotha du Parti ouvrier allemand (1875)[7] réclamait l’interdiction »du travail des enfants, ainsi que du travail des femmes, qui porte préjudice à la santé et à la moralité.« Dans la critique que Marx fait de ce programme[8], il évoque la limitation de la journée de travail pour les femmes, voire des interdictions pour »branches d’industrie qui sont particulièrement préjudiciables à leur santé physique où contraires à la morale au point de vue du sexe« , mais indique que les femmes doivent être intégrées à la production. »



    • andromerde95 1er octobre 20:17

      Quand Karl Marx le sexiste macho ultra-facho et ultra-réac afin d’éviter l’exploitation de la femme par le capital était pour une réglementation du travail spécifique aux femmes, la limitation du travail des femmes et voire pour une interdiction du travail de la femme dans certaines branches : 

      « La réglementation de la journée de travail doit impliquer déjà la limitation du travail des femmes, pour autant qu’elle concerne la durée, les pauses, etc., de la journée de travail ; sinon cela ne peut signifier que l’exclusion des femmes des branches d’industrie qui sont particulièrement préjudiciables à leur santé physique où contraires à la morale au point de vue du sexe. »
      Programme de Gotha du parti social-démocrate allemand, 1875
      https://www.marxists.org/francais/marx/works/1875/05/18750500d.htm


    • epicure 2 octobre 04:46

      @philouie

      blablabla
      C’est pour ça que les capitalistes ont toujours combattu le socialisme.
      C’est bien ce que je disais tu es un ignorant. Mais pour quelqu’un qui a un coran à la place du cerveau ce n’est pas étonnant.
      Ça te dérange que la femme soit considérée comme une personne comme les autres apparemment....
      AH le bon vieux sexisme des bigots qui sont prêt à sortir n’importe quelle ânerie pour critiquer l’émancipation des femmes, et l’égalité des droits.


    • epicure 2 octobre 04:49

      @andromerde95

      toujours à débiter des débilités et tes mensonges sans intérêt.

      Tout ce que tu écris est faux et n’a aucun intérêt.


    • tf1Groupie 2 octobre 10:53

      @epicure

      Et donc tu prétends que dans les sociétés capitalistes il n’y a pas de mouvements féministes ?
      Essaie encore !

      Et Simone Veil était de gauche ? Essaie encore !


    • njama njama 30 septembre 15:54

      Interdiction d’autant plus stupide qu’il suffit de franchir une frontière pour pouvoir bénéficier d’une IVG


      • njama njama 30 septembre 19:44

        réciproquement, nous avons beau interdire la GPA, des enfants GPA débarquent tous les ans sans prévenir comme des migrants ...


      • jacques jacques 1er octobre 11:29

        @njama
        Seulement pour les plus riches déjà à l’époque avant l’avortement les plus riches allaient à l’étranger avorter les autres se démerdaient quitte à en crever.


      • njama njama 2 octobre 13:11

        @jacques

        c’est plus facile de franchir les frontières actuellement, pas besoin de passeport en Europe, et de nombreux pays la pratiquent.

        Une loi pour « interdire » est stupide, car elle créera de facto des avortements clandestins, des faiseuses d’anges, des réseaux clandestins, ivg voyages organisés, du racket avec tous les risques que cela comporte.

        Le contraire, contrairement à l’enfumage classique des sectes anti-ivg, n’est pas la loi qui « autorise » l’avortement, car la loi ne se prononce pas sur le volet moral de l’avortement, elle ne l’a jamais fait Elle a dépénalisé l’avortement (fallait-il qu’il soit pénalisé, criminalisé ?... était-ce une bonne réponse de la société ?), et elle a seulement permis que les ivg puissent se dérouler dans les conditions médicalisées. La loi n’a jamais été une bénédiction.

        Comme dans le cas de la prostitution, la loi est impuissante à résoudre cette question...et la justice inapte à apporter de bonnes réponses, et à juger ...


      • njama njama 2 octobre 13:19

        @jacques
        et quand elles n’allaient pas à l’étranger et qu’elles étaient mineures cela se passait comme ça dans la bonne petite France catholique, comme dans les pays voisins, les jeunes filles étaient rangées au placard dans des foyers d’accueil pour mineures enceintes le temps qu’elles accouchent, puis tout était mis en œuvre pour leur enlever leurs bébés ...

        Elles, ... les filles du Plessis
        fiction – librement inspirée de faits réels, superbe !

        Synopsis : Dans les années 1970, une maison du Plessis accueille les jeunes filles enceintes. Qu’importe que l’enfant que portent ces mineures soit le fruit de l’amour ou du viol, au sein de cette institution, un seul mot d’ordre : remettre ces filles dans le droit chemin que cet accident leur a fait quitter. Mais, le jour où la révolte gronde, le mécanisme s’enraille…


        bande annonce http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19561251&cfilm=239845.html

        Film complet VF https://www.youtube.com/watch?v=STm-taSobmg


      • Alren Alren 30 septembre 17:51

        Et bien sûr gros silence de l’UE alors qu’on bafoue un droit élémentaire de l’être humain qui est de pouvoir décider souverainement de sa personne, même pour une femme, alors qu’Ève, la première femme selon selon les cathos polonais qui sont à l’origine de cette ignominie, est responsable du péché originel.

        On voit bien encore une fois que quand les religieux ont une parcelle de pouvoir politique, ils l’exercent toujours dans le mépris de l’opinion d’autrui et le refus de leur liberté de penser autrement qu’eux.
        Il n’y a pas que les musulmans donc, ni les juifs israéliens dans ce cas.

        Bien entendu, si c’était les hommes qui portaient les enfants, le droit à l’avortement existerait depuis la nuit des temps ...


        • simplesanstete 30 septembre 20:06

          Cà existe encore le communisme ? N’avait t il pas avorté ?Est ce un nouvel essai de fécondation in vitro de cette bête immonde !


          • JP94 1er octobre 00:06

            L’Eglise catholique polonaise dans la droite ligne de l’Europe, le Vatican , et le Reich ... et du coup, qui ne dit mot consent : nos soi-disant républicains au pouvoir, semblent soudainement muets face à ces attaques obscurantistes contre les droits des femmes donc les droits de l’Homme.


            Mais en France, même , dans des lycées privées sous contrat a été distribuée une brochure anti-IVG sous prétexte d’information ... donc ceci avec la bénédiction des Valls, Vallaud-Belkacem et Hollande, donc du MEDEF car rien ne se décide sans l’aval du MEDEF ni de l’UE.
            Et rien ne décide suivant la souveraineté du peuple .

            La Pologne rejoint donc l’Arabie saoudite sur le droit des femmes : alors pas étonnant que le gvt les ménage et au fond les soutiennent et s’en prenne aux pays progressistes où les femmes disposent de droits et de leur corps.
            L’UE a bien compris qu’en réprimant la Femme, elle pérennise l’ordre capitaliste.


            • andromerde95 1er octobre 18:41

              @epicure
              pourquoi faire payer à un enfant sa vie car son père était un salop ? t’es immoral et inhumain ! 


            • epicure 1er octobre 19:09

              @andromerde95

              Il ne s’agit pas d’un enfant mais d’un embryon.
              Ce qui n’est pas la même chose.
              La différence entre un embryon et un enfant, c’est ce qui te manque : un cerveau fonctionnel.


            • andromerde95 1er octobre 19:32

              @epicure
              « Il ne s’agit pas d’un enfant mais d’un embryon.
              Ce qui n’est pas la même chose.
              La différence entre un embryon et un enfant, c’est ce qui te manque : un cerveau fonctionnel. »


              un mec qui n’est pas un gros con comme toi ne considère pas ça comme un simple bout de steak non-humain qu’on peut jeter : https://penseesdoutrepolitique.files.wordpress.com/2012/12/embryon.png

            • epicure 2 octobre 05:17

              @andromerde95

              Un gros con ignare d’extrême droite comme toi n’a aucune considération pour les femmes et défends une idéologie anti humaniste.
              Donc tu n’as aucune leçon de morale à donner. Surtout que tu continues à étaler ton ignorance.

              L’ignare menteur confond enfant et embryon, ce qui est évidemment faux.

              La photo n’est pas celle d’un embryon mais d’un fœtus.

              https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/16/b3/11/16b311563da5233d2c1036cc004f06d3.jpg

              voilà des embryons et fœtus de la période légale d’avortement, sachant que la majorité des IVG se font entre 5 semaines et 8 semaines, donc quand l’embryon est loin de ressembler à un être humain, surtout pas au niveau du cerveau.

              Aller encore pris en flagrant délit d’ignorance.


            • andromerde95 2 octobre 09:39

              @epicure
              « https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/16/b3/11/16b311563da5233d2c1036cc004f06d3.jpg

              voilà des embryons et fœtus de la période légale d’avortement, sachant que la majorité des IVG se font entre 5 semaines et 8 semaines, donc quand l’embryon est loin de ressembler à un être humain, surtout pas au niveau du cerveau.

              Aller encore pris en flagrant délit d’ignorance. »

              le gros con s’enterre tout seul en montrant une image d’embryons qui sont loin de ressembler à de simples bouts de chair et qui ressemblent à des bébés.


            • toyet 1er octobre 09:44

              La révolution de gauche a échoué, maintenant place à la révolution de droite sociale anticapitaliste.


              • jacques jacques 1er octobre 11:36

                En ces période ou l’obscurantisme islamique fait des ravages dans les consciences des jeunes d’origine maghrébine en Europe voici que les catholiques là ou ils ont le pouvoir montre que le problème ce n’est pas que l’Islam mais la religion en général.


                • JMichel (---.---.234.4) 1er octobre 13:37

                  Ce n’est pas parce que les Francais ont choisi un avortement pour un immigré que la Pologne doit suivre le meme chemin, LoL

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès