Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Interdiction de la burqa en Belgique dès le début de l’été (...)

Interdiction de la burqa en Belgique dès le début de l’été ?

Alors que le débat fait polémique en France, la Belgique pourrait interdire le port de la burqa dans l’espace public au sens large dès cet été.

Les députés de la commission de l’Intérieur ont adopté à l’unanimité mercredi 31 mars un nouveau projet de loi : celui de l’interdiction du port d’un vêtement masquant le visage dans l’espace public.
 
Ce texte sera présenté en cession plénière le jeudi 22 avril. S’il est adopté, ce qui ne fait pratiquement aucun doute, il prendrait effet dès cet été, et la Belgique deviendrait ainsi le premier pays européen interdisant le port de la burqa dans l’espace public. Dans le texte, l’expression « espace public » couvre la rue, les trottoirs et accotements, les parcs et jardins publics ainsi que les terrains de sport et les aires de jeu, les bâtiments à vocation culturelle accessibles au public et les bâtiments des services publics, bref, partout ailleurs que chez soi.
 
 Soutenu par le parti au pouvoir, par les écologistes et par l’extrême droite, ce projet de loi ne parle pas explicitement de la burqa ou du niqab, mais de "visage masqué ou dissimulé, en tout ou en partie, par un vêtement de manière telle qu’ils ne soient plus identifiables". Les contrevenants s’exposent à des amendes et/ou des peines de prison allant de un à sept jours.
 
Deux raisons principales ont été évoquées pour justifier l’adoption par les députés de la commission. Daniel Bacquelaire, chef du groupe libéral, aborde tout d’abord la question de la sécurité (identification de chacun en tous lieux), ainsi que celle de « la dignité de la femme » et du respect des « principes démocratiques fondamentaux ».
 
Denis Ducarne, libéral francophone, membre du Mouvement réformateur, parle d’un « signal très fort envoyés aux islamistes », et de « la fierté d’oser faire cette démarche alors qu’il y a des débats en France, en Suisse, en Italie ».
 
Bart Somers, quant à lui, affirme que le texte « souligne la nécessaire dignité et le respect de tout un chacun dans notre société, il affirme notre solidarité avec les femmes qui sont obligées de porter la burqa ».
 
En France, malgré le fait que le conseil d’Etat se soit prononcé contre le recours à la voie législative pour interdire le port de la burqa (contestable juridiquement), le chef du groupe UMP à l’Assemblée, Jean François Copé, ainsi que de nombreux députés de tous bords, semblent prêts à passer au-delà de cet avis et d’emboiter le pas à la Belgique.
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.81/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

193 réactions à cet article    


  • manusan 1er avril 2010 10:47

    C’est un fait, l’islam a un probleme avec toute l’Europe. L’UE, c’est construite hier pour contrebalancer les US et l’URSS, et continuera de se construire demain contre l’islam. Ce n’est pas une question de morale mais simplement la continuité de l’Histoire, et ca risque d’etre violent.


    sorry, clavier qwerty, pas d’accent.

    • King Al Batar King Al Batar 1er avril 2010 13:58

      Moi j’ai surtout l’impression que les musulmans d’aujourd’hui sont l’équivalent des communistes, il y a 30 ans. C’est à dire qu’ils sont clairement désigné comme ennemis de l’américano capitalisme mondiale.

      Nous les Européens comme des bons toutous, on suit l’Oncle Sam.

      C’est comme l’histoire du Quick Hallal. 

      Comment on veut


    • King Al Batar King Al Batar 1er avril 2010 13:59

      OUpssss

      Comment on veut Islamisé mon américanisation ?????


    • epapel epapel 1er avril 2010 17:28

      Comparaison avec le nazisme fallacieuse : il serait plus honnête de dire que les nazis ont manqué de temps (12 ans contre 70) et ont sévi sur une espace limité (Europe contre Chine, URSS, Vietnam, Cambodge).

      Par unité de temps ou de surface, les nazis aussi efficaces, en cumulant les deux ils sont sans rivaux.


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 2 avril 2010 12:18

      « ....On sait maintenant où a mené le communisme : 120 millions de gens assassinés hors faits de de guerre.... »

      « les nazi...... »

      Et le libéralisme Mondialiste des grandes banques d’affaires,bref l’idéologie dominante,combien hein ,combien ??
      on va prendre qu’une seule de ces usines à mort en compte :

      -18000 enfant par jour meurt de faim.(Pas assez de nourritures ??non monsieur,le maintien des cours du marché)

      donc 6570000 par an,la faim n’a pas de jour de repos.

      En 5 ans,toujours en ne comptant qu’une seule de ces usines à mort,cette idéologie à écrasé les Nazis,en 20 ans le record coco à était dépassé les doigt dans le nez et le libéralisme economique s’envole aujourd’hui vers l’olympe des meurtrier de l’histoire.

      CQFD


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 2 avril 2010 12:19

      J’oubliais :

      Qui a financé le nazisme et le stalinisme ??


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 5 avril 2010 13:04

      Réponse d’inhumain rongé par le racisme,sans aucun sens étant donné qu’il n’a pas de nourriture puisque le Marché est injuste et 10 enfant parce qu’on lui refuse l’education et qu’il ne comprend pas veritablement la portée d’une tel profusion d’enfant,sa culture c’est procreer.
      D’ailleurs si on écouté le papos,on iraient dans le meme sens..


    • LE CHAT LE CHAT 1er avril 2010 10:50

      elles pourront toujours essayer de se méler aux pénitents noirs à Ypres lors du pélerinage annuel !  smiley


      • Pyrathome pyralene 1er avril 2010 18:17

        Et comment on fait avec ça ???....

        Sont fous les Belges.....(comme d’hab....) smiley


      • Antoine Diederick 1er avril 2010 20:13

        Tall est un belge qui a oublié que le principe de neutralité existe en Belgique depuis longtemps....


      • Fergus Fergus 1er avril 2010 11:26

        Bonjour, Arthur.

        Non, ce n’est pas un épiphénomène. Car si aucune mesure n’est prise, ce ne sont pas 200 femmes en niqab qui circuleront dans les rues françaises, au mépris de toutes les règles de sécurité, mais des milliers. D’où l’urgence de prendre des dispositions pour enrayer ce phénomène comme a été enrayé le port du voile dans les écoles alors qu’il prenait chaque mois plus d’importance.

        Rien à voir avec la peur de l’étranger, mais avec le respect de la laïcité pour le voile, et d’évidents motifs de sécurité pour le niqab !


      • Fergus Fergus 1er avril 2010 12:48

        Le couvent n’a strictement rien à voir avec le port du niqab : les femmes qui l’intègrent ont fait ce choix, et il ne constitue pas un trouble à l’ordre public.

        D’accord avec vous en revanche pour exiger que l’autorisation légale du niqab dans l’espace public soit contrebalancée par la léglisation de la nudité dans ce même espace !


      • peace06 1er avril 2010 13:31

        @arthur mage
        Désolée de vous contredire mais
        1) Vous ne pouvez pas comparer les couvents avec les femmes voilées !!! les religieuses dans les couvents ont choisi une vie hors de la société civile !!!
        2) Dire que cela ne concerne que très peu de personnes est inexact !!! selon les endroits ou vous vivez, vous verrez que ce n’est plus vraiment « sporadique » !!!!


      • samir 1er avril 2010 13:34

        les femmes qui vont au couvent ont fait ce choix....ok

        pourquoi les femmes en voile integral n’aurait elle pas fait ce choix ?

        pourquoi refuser le choix a certaines d’entre elles et l’accorder a d’autres ?

        vraiment je suis curieux d’entendre l’argument parce que la on va se marrer


      • samir 1er avril 2010 13:36

        Dans la vie civile, la laicité n’a jamais interdit les deguisements sur la voie publique je ne comprends pas la logique


      • Vox Populi 1er avril 2010 14:08

        @samir : Vous faites semblant d’eluder certains points

        Dans l’argument auquel vous avez réagi il est clairement dit que les femmes dans les couvants ont choisies de mener une certaine pratique ET de la mener a l’ecart de la société civile

        Tout est dans ce « ET »

        Alors que quand certains pointent du doigt la loi anti-burka, ils se plaignent justement que cela mettra ces femmes a l’écart.
        Mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre : De tels comportements ne peuvent exister / subsister que parce qu’ils reposent également sur le fait de se mettre a l’écart de notre société.

        Soit on considère que la mise a l’écart n’est pas tolérable, et dans ce cas il y a aussi des efforts a fournir de sa part pour rejoindre de façon pleine et entière la société civile (ce qui pour certains sera une compromission de trop), soit on accepte que ses pratiques nous mettent a l’écart.

        On ne peut pas avoir une société dont les principes et la morale sont a géométrie variable.

      • samir 1er avril 2010 14:14

        mais je ne comprends pas de quoi nous parlons la ?

        de laïcité ?

        l’interdiction de signes extérieurs d’appartenance religieuse selon la laïcité ne s’exerce que dans les établissements et institutions de la republique

        la rue , la voie publique sont des lieux d’espace commun qui ne font pas partie de la dite categorie « batiments et etablissement republicains »

        vos arguments sont tout simplement faux

        que ce soit pour le choix ou pas choix, ou encore sur la soi disant mise à l’écart de la société

        si quelqu’un souhaite vivre en ermite à l’écart de la société est ce a vous de l’en interdire ?

        non je ne crois pas

        votre liberté s’arrête la ou celle des autres commence...ceci est la définition IRREDUCTIBLE de la liberté...vous ne pouvez pas interdire a quelqu’un de se travestir , ou de se deguiser en batman qu’est ce que vous racontez ?


      • Matthieu Martin Matthieu Martin 1er avril 2010 14:27

        Bonjour Samir,

        Une petite précision : des exceptions sont prévues par cette loi pour les jours de carnaval.

        @Samir et Kronfi,

        Le sujet semble vous opposer, mais je vous demande de rester courtois dans vos débats. Si des insultes apparaissent dans vos posts, je me verrais dans l’obligation d’en demander la suppression quelque soit le reste du contenu.

        Cordialement

        Matthieu


      • samir 1er avril 2010 15:38

        franchement tes menaces me passe la ou je pense

        quand je viens discuter et que j’ai affaire a un type qui est ouvertement raciste , qui insulte ce qui pour les autres est sacré j ne le respecte pas

        tu n’a qu’a me censurer


      • Matthieu Martin Matthieu Martin 1er avril 2010 15:49

        Samir,

        Il ne s’agit pas de menaces, mais de règles. En tant qu’auteur de cet article, je suis responsable des commentaires générés. Les insultes seront donc délarées en abus.

        Cordialement

        Matthieu


      • Matthieu Martin Matthieu Martin 1er avril 2010 16:20

        Samir

        Précision utile : ce ne sont pas les idées que je censure, mais les insultes. Le reste est le travail de la modération, et du comportement citoyen de chaque intervenant.

        Cordialement

        Matthieu


      • L'enfoiré L’enfoiré 1er avril 2010 18:57

        Arthur,
         Bizarre ou amusant, j’ai eu la même idée au sujet du nu intégral sur un billet matinal.
         Débat à la con, je ne suis pas sûr. Il y a eu la burqa.
         On va même plus loin chez nous.
         
         smiley


      • Vox Populi 1er avril 2010 21:16

        @Samir :

        "l’interdiction de signes extérieurs d’appartenance religieuse selon la laïcité ne s’exerce que dans les établissements et institutions de la republique

        la rue , la voie publique sont des lieux d’espace commun qui ne font pas partie de la dite categorie "batiments et etablissement republicains"

        vos arguments sont tout simplement faux"

        Quel que soit nos prises de positions je crois que l’on peut de bonne fois reconnaitre que la question peut se poser au delà des établissements républicains comme vous le dites, mais justement concerner l’ensemble de l’espace public.

        Évidemment, à être trop s’abstraire du fait que la loi émerge de la morale qu’une société se choisit, celle-ci peut vivre sa propre vie et se détacher de la morale au point ou l’on peut interpréter ses « grands principes » (mots creux et vides de sens qui remplacent justement la notion de moral) dans un sens et son opposé.

        "que ce soit pour le choix ou pas choix, ou encore sur la soi disant mise à l’écart de la société

        si quelqu’un souhaite vivre en ermite à l’écart de la société est ce a vous de l’en interdire ?

        non je ne crois pas"

        Justement, à partir du moment ou un individu se met à l’écart de la société, cela ne concerne plus les règles de la société (cf ce que je disait sur l’exemple des couvants plus haut).

        "votre liberté s’arrête la ou celle des autres commence...ceci est la définition IRREDUCTIBLE de la liberté...vous ne pouvez pas interdire a quelqu’un de se travestir , ou de se deguiser en batman qu’est ce que vous racontez ?« 

        Vous citez une évidence du niveau le plus bas, or vous savez très bien que l’on ne peut s’arrêter à »la liberté s’arrête la ou celle des autres commence".
        Si l’on ne définit pas justement, quand l’on considère qu’une liberté individuelle empiète une autre, ou empiète à la liberté collective, on ne définit rien.
        Et si l’on croit qu’il y a un absolu là-dessus c’est que les débats démocratiques n’ont plus de sens.
        Chaque peuple muni de l’outil démocratique à dans ses mains les instruments pour définir ces concepts ou par essence il n’y a pas de limite définissable à priori.


      • jakback jakback 2 avril 2010 13:09

        Hier j’ai roulé sur un tas de chiffon, d’après les cris il y avait quelqu’un dedans !!! quelle idée de cacher dans amas de tissu ?


      • ddacoudre ddacoudre 1er avril 2010 11:11

        bonjour mattieu

        ce n’est pas si terrible ils suffira qu’il se modernisent un peut et fasse comme nous industriel dès qu’une loi sort ils consulte un cabinet spécialiser pour passer outre, là j’ai quelques petite idées, un foulard avec des frittes n’est pas interdit, ni le port d’un sac plastique ou autre qui n’est pas un vêtement, un masque, c’est peut âtre l’occasion pour eux de s’ouvrir à l’art conceptuel, je ne crois pas qu’halla leur en voudra de s’affranchir de la stupidité humaine.
        jusqu’où va se cacher la volonté de cacher son « ismalophobie ». c’est « con » que les terroristes caucasiens n’aient pas pensé à se faire exploser sous une burka.
        c’est vrai que dans tous les pays où elle se porte cela pose de gros problèmes de sécurité, que ne peut-on pas faire avaler comme couleuvre.

        nous devrions appeler notre époque l’ère de la couleuvre enchanté.

        cordialement.


        • Fergus Fergus 1er avril 2010 11:33

          Bonjour, Ddacoudre.

          A ce détail près qu’un braquage en niqab a déjà eu lieu, et qu’il est impossible d’exploitaer dans un tel cas les images des caméras de surveillance du magasin.

          A cet autre détail près que la menace d’attentat, même si elle a reculé en France, est toujours présente. Comment expliquer dès lors qu’il serait possible de voir son sac à dos fouillé quand une personne en niqab pourrait circuler, au vu de tout le monde, le corps bardé d’explosifs ? 

          N’oublions pas, en outre, que la majorité des musulmans sont très hostiles au niqab et à la burqa.


        • ddacoudre ddacoudre 1er avril 2010 12:05

          bonjour fergus

          je ne suis pas un partisan du port de la burka ou de tout autre chose, je sais seulement distinguer quand je me fais manipuler. la burka existe depuis des siècles et dans les pays ou elle se porte elle n’a pas été source de terrorisme. les diversités culturelles évoluent aux contacts les unes des autres, envers et contre toutes les lois qui pourront exister. si les populations éprouvent le besoin de porter une burka, c’est peut-être ailleurs qu’il faut chercher la réponse.
          cette loi est une stupidité par excellence elle dit que chacun peut se couvrir le visage dans son espace privé, or la burka est faite pour se protéger dans l’espace public.

          quand si peut de cas deviennent l’objet d’un débat national et font l’objet d’une loi, il faut chercher le problème au delà de la représentation qui en est formalisé.
           c’est pour cela que je soutiens qu’il est l’expression d’une islamophobie qui lorsqu’elle se traduira dans une situation de crise ou de guerre avec les pays du Maghreb ou d’Asie mineure on ne fera plus de distinction entre le bon et le mauvais musulman, et on leur fera porter un croissant.
          cordialement.


        • Fergus Fergus 1er avril 2010 12:45

          Non, mille fois non, il ne s’agit pas d’islamophobie, mais, indépendamment des questions de sécurité, de respect des personnes.

          Je me sens agressé lorsque je croise une personne en niqab, alors que j’ai toujours respecté le choix des personnes qui portent une djellabah ou un caftan, tenues le plus souvent portées par des musulmans, des gens avec qui j’ai eu le plus souvent d’excellents rapports. En revanche, je refuse totalement d ecommuniquer avec quelqu’un qui me cache son visage dans la rue au même titre qu’un terroriste cagoulé.

          Même à la mosquée de Paris, où je vais régulièrement boire un thé à la menthe, le port du niqab est très sévèrement critiqué, voire condamné par la majorité des musulmans qui fréquentent ce lieu. Pourquoi devrions-nous supporter une dérive qui les insupporte eux-mêmes ? 


        • ddacoudre ddacoudre 1er avril 2010 17:44

          re fergus

          je ’ai pas dis que je trouvais cela bien, ou que même dans des mosquée certains musulman pouvais ne pas y être opposé, je dis seulement que ce n’est pas a une loi de régler cela. et quand pour si peut l’on fait usage de la loi c’est qu’il y anguille sous roche. dans notre société la burka ne prolifèrerai pas, elle ne correspond pas a nos us et coutume vestimentaire,cette pratique se serait éteinte d’elle même ;

          je t’invite à t’intéresser à l’intégration des italiens, nous en avons assassiné parce que nous pensions qu’ils venaient manger notre pain et l’ignorance raconte qu’ils se sont bien intégrés parce qu’ils étaient latin comme nous, des sornettes.
          je ne suis pas particulièrement fan de « communautarisme », s’ils ne pouvaient ne pas exister cela me conviendrait, mais la burka, ce ’est pas une mutilation que je me sache, se placer des pin’s sur la verge ou le clito et où bon nous semble me parait bien plus pervers.

          le nihilisme islamophobe est solidement encré sur ce suijet, il faut vraiment avoir peu de confiance dans nos structures sociales pour penser que nous en viendrons a adopter cet usage.
          heureusement que l’on n’a pas interdit la forchette quand elle est apparu sinon nous mangerions encore avec les doigts, les japonais mangent avec des baguettes et persone ne leur a interdit de prendre une fourchette. c’est ça le mélange culturel ça prend ou sa prend pas, au pays du cochon l’on a bien fii par manger du mouton, et l’on n’est pas devenu musulmant pour autant, ni quand avec des amis je mange chez eux le couscous.

          cordialement.


        • Fergus Fergus 1er avril 2010 17:56

          OK, mais rien dans ce que tu cites n’a de rapport avec le niqab ou la burqa qui sont la négation même de tout rapport humain civilisé basé sur les contacts verbaux et visuels.

          Avec ces accessoires, on retourne en plein moyen-âge. Et je crains fort que le mouvement ne soit pas terminé, loin de là, car si l’on ne réagit pas, ce sera, si j’ose dire, du pain béni pour les salifistes intégristes, tout heureux de pouvoir enfoncer un coin spectaculaire dans la laïcité à la française.

          A Rennes, je n’avais jamais vu de femmes en niqab ; il y en a désormais au moins deux. Progression en cours !


        • LADY75 LADY75 1er avril 2010 18:06

          Lady Paname dit :

          « Y en deux à Rennes ?

          Hé bé ! Y’en a qui sont sont fortiches ! Où qui portent des lunettes à rayons X !

          Et si c’était la même qu’était passée deux fois ? »


        • ddacoudre ddacoudre 1er avril 2010 23:22

          re fergus
          j’en conviens cela choque nos usages, je suis toujours choqué quand je vois des musulmans se promener en robe de chambre du 18 siécle chez nous, comme moi j’ai pu les choquer quand je me baladais en pantalon chez eux, que des états soient extrémiste j’ en conviens aussi, qu’il ne soient pas la¨que j’en conviens également, mais pour moi tant qu’il n’y a pas une raison d’ordre public, je n’ai pas à faire fi de la laïcité qui préserve la liberté de tous tant qu’elle ne porte pas atteinte à l’autre, parce que des états ne le sont pas.

          cordialement


        • manusan 1er avril 2010 11:15

          Demain 90% de cagoulés blancs et 10% de cagoulés noirs.


          Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.

          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 1er avril 2010 11:21

            Si demain la burka n’est pas interdite sur la voie publique, ... alors rien ne nous interdira de nous balader avec çà !


            http://remijacques.files.wordpress.com/2009/01/cagoule31.jpg


            http://www.ediloisir.com/photos/grandes/BO1330-1.jpg


            @+P@py


            • Triodus Triodus 1er avril 2010 11:25

              Bonjour P@py,

              Une burqa ou un niqab, ça fait un bon sous-marin, non ?

              Cdt,
              T.


            • LE CHAT LE CHAT 1er avril 2010 11:49

              @ P@PY

              tu pourras toujours t’habiller en blanc , on te distinctera des islamistes !  smiley


            • ddacoudre ddacoudre 1er avril 2010 12:17

              bonjour papy

              chacun cache la tête qu’il peut

              http://peuples.voyagesaventures.com/portraits/danses%202.jpg

              cordialement.


            • birdy 1er avril 2010 11:37

              Décision impartiale qui promulguent une loi prohibant toute apparition masquée en public.

              Sale temps pour le ku klux klan et autres frappadingues masqués ! Bravo les belges.

              Ce n’est qu’un début, car l’exaspération des européens est à son comble.


              • LE CHAT LE CHAT 1er avril 2010 11:46

                le Canada a interdit la burka à tout le personnel du service public , c’est bien aussi !


                • docdory docdory 1er avril 2010 12:03

                  Bravo les Belges, et bel exemple d’unité nationale pour ce pays divisé ! C’est le triomphe de la liberté et du progressisme contre l’obscurantisme le plus rétrograde.

                  Maintenant, les députés français n’auront plus aucune excuse s’ils n’adoptent pas la même loi , dans les mêmes termes, et, si possible, à l’unanimité .
                  A défaut de quoi , les belges pourront dans 10 ans raconter des « histoires françaises » sur les françaises et leur linceul portable !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Matthieu Martin

Matthieu Martin
Voir ses articles







Palmarès