Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Istanbul : L’élection en tant que capitale européenne de la culture (...)

Istanbul : L’élection en tant que capitale européenne de la culture contrastée

Istanbul, la mythique cité à la confluence de l’Europe et de l’Asie et une porte entre deux mondes, a été désignée capitale culturelle européenne 2010.

Depuis le 16 janvier dernier, un incroyable bouillonnement intellectuel ravive la mégalopole aux mille et un visages qui connaît depuis cette date une occidentalisante régénération urbaine. Plusieurs fois millénaire, elle fut la majestueuse Byzance, capitale des Grecs, la précieuse Constantinople de l’Empire romain d’Orient, puis le centre du monde ottoman. Riche de son passé, Istanbul est une métropole cosmopolite de 14 millions de Stambouliotes. Pas plus occidentale qu’orientale,elle respire l’Europe de la diversité et vit de cette double culture, c’est cela sa véritable identité. Afin de souligner ses affinités culturelles avec l’Europe, elle a programmé quelque 170 événements culturels et compte attirer environ 10 millions de visiteurs durant cette période d’ébullition historique.

Un relooking au profit des arts

Les projets de rénovation éclosent autant que les oeufs des espèces migratoires qui survolent le bleu Bosphore. Istanbul, dite « la Magnifique », se tourne vers l’avenir : la caserne Rami a été transformée en centre culturel, les anciens abattoirs de la corne d’Or ont été métamorphosés en Palais des congrès et la vieille usine électrique de Silahtaraga est aujourd’hui un centre d’exposition d’art contemporain. Tout au long de l’année, les oeuvres des designers turcs sont exposées sur le pont de Galata, les arts scéniques foisonnent ici et là. Le septième art n’est pas en reste avec une master class « Cinéma, télévision et nouveaux médias ». La littérature s’exprime avec la parution de 40 livres montrant le regard de 40 auteurs sur leur ville. La grande galerie, après avoir été honorée par l’exposition de l’artiste turc Yüksel Arslan, accueillera une rétrospective de l’Histoire de la ville organisée par les architectes Han Tümertekin et Emre Arolat. Les artistes contemporains peuvent également bénéficier du centre Istanbul Modern.

Une logique géopolitique

Le processus d’adhésion de la Turquie au bloc européen a été entamé en 2005 et n’a toujours pas abouti à ce jour puisque récusé par plusieurs Etats-membres conservateurs comme la France et l’Allemagne. Cette élection en tant que capitale européenne de la culture 2010 s’est déroulée en novembre 2006, quelques mois après…coïncidence ou choix politique ? Selon Cengiz Aktar, spécialiste des relations Turquie-Europe à l’Université de Bahçesehir et un des initiateurs de la candidature stambouliote : « Il y a évidemment un lien entre ce titre et le processus européen de la Turquie, ne serait-ce que dans la possibilité qu’il offre de montrer la Turquie en Europe et l’Europe en Turquie ». Ironie du sort, à partir de 2011, seule des villes européennes pourront être éligibles…

Anthony Romagné

*Photo : Zouzou Payaow


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 4 août 2010 13:54

    La Turquie n’est pas européenne, et le bourrage de crane pour nous faire croire le contraire me gonfle.


    • Arunah Arunah 4 août 2010 15:00

      Bonjour Catherine !

      La Turquie a longtemps été considérée comme « l’homme malade de l’Europe »... si, si !

      Cela étant, dans la mesure où les Etats-Unis sont pour une intégration de la Turquie en Europe, c’est sûrement une mauvaise idée.... 


    • armand armand 5 août 2010 00:18

      La Turquie était l’« homme malade d’Europe » car au milieu du XIXe siècle, l’empire ottoman était en butte à toutes les tentatives de dépeçage et de dissolution de la part de son voisin russe. Lequel n’avait pas abandonné l’idée de récupérer Constantinople pour l’orthodoxie.
      D’ailleurs, l’Angleterre et la France sont intervenues pour l’en empêcher, déclenchant la guerre de Crimée.


    • Tobus13 5 août 2010 09:59

      Je suis d’accord avec vous.Cette insistance est malhonnète


    • Anthony Romagné Anthony Romagné 4 août 2010 14:21

      Bonjour, Me.Segurane,

      Je ne me prononce ni pour, ni contre l’adhésion de la Turquie à l’UE, en revanche, je pense qu’un jour ou l’autre elle sera intégrée, lorsque l’Europe sera prête...L’article insiste par contre sur le fait que l’élection en tant que capitale européenne 2010 est un cadeau de dédommagement à la Turquie...

      Pourquoi est ce inévitable ?

      La Turquie est un pont vers l’Orient, Bruxelles y voit une occasion de renforcer son poids politique afin d’exporter la démocratie vers l’est, enfin plutôt les modèles politiques que nous connaissons  !

      Si cet article peut servir à exposer les points positifs et négatifs de l’adhésion de la Turquie à l’UE, tant mieux ! et les commentaires sont les bienvenues ! Mais la polémique souhaitée reste les choix de l’UE...


      • armand armand 5 août 2010 00:15

        Certes, certes,
        Mais pourquoi choisir une vue du site d’Ephèse (près d’Izmir) plutôt que des monuments vraiment istambouliotes ?


        • Anthony Romagné Anthony Romagné 5 août 2010 09:19

          Bien vu M.Armand, l’article est en fait une reparution, et je ne pouvais pas utiliser les mêmes photos d’Istanbul pour des questions de droits d’auteur, simple question de respect de la déonthologie, mais je suis tout à fait d’accord pour admettre que l’article s’en trouve entaché.
          Pour info, dans l’article original (magazine papier), la photo que j’avais choisi était Istanbul Modern Museum, la galerie des 40 livres mentionné dans mes dires...
          Cordialement,


        • Lord WTF ! FFDLFS AKA P$YKOTIK MAMBA 5 août 2010 00:30


          Al’right Don Armando !


          Papa Mamba il aurait bien vu comme symbole de l’européanité (et d’amitié entre les peuples) une pic d’un genelev du côté de Karakoy smiley …des clients UE, et des filles UE aussi (ok pas mal de CEI) avec déco ottomane ! si c’est pas aussi beautiful qu’une pub de Benetton ! smiley

           


          • Causette Causette 5 août 2010 01:03


            Ces jours derniers le président brésilien Lula ignacio da Silva avait proposé d’accorder l’asile politique a cette mère iranienne Sakineh Mohammadi Ashtiani condamnée a mort et a lapidation pour « adultère »

            l’iran rejette la proposition d’asile du bresil pour Sakineh

            http://iranenlutte.wordpress.com/2010/08/01/le-bresil-o...ineh/

            c’est donc officiel Ahmadinejad et sa dictature viennent de rejeter le mardi 2 aout la demande de grâce et d’asile politique du Brésil


            • Causette Causette 5 août 2010 01:05


              L’avocat de Sakineh arrêté en Turquie

              Selon le journal turc « Radikal« , Monsieur Mostafaei a été arrêté en Turquie hier, mardi 3 août, et actuellement en détention. Monsieur Mostafaei était à l’aéroport d’Istanbul lorsqu’il a été arrêté pour de supposés problèmes avec son passeport. Plusieurs pays européens ont d’ores et déjà parlé avec les autorités turques et exprimé leurs inquiétudes pour la sécurité de monsieur Mostafaei

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Anthony Romagné

Anthony Romagné
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès