Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’abstention citoyenne ce n’est pas faire le jeu du FN. Bien au (...)

L’abstention citoyenne ce n’est pas faire le jeu du FN. Bien au contraire c’est le combattre !

S’abtenir, faire le jeu du FN ? certes non !

Des gens de toute bonne foi et d’autres, animés d’arrières pensées politicardes s’inquiètent qu’ appeler à l’abstention citoyenne, au boycott de l’élection européenne comme le fait le PRCF ce serait « faire le jeu du FN ! ».

Il nous faut répondre fraternellement aux uns et fermement aux autres.

Le vote, le suffrage universel est une conquête du mouvement ouvrier et démocratique. Contre la droite, contre la bourgeoisie qui, même en 1789 (sauf la brève période robespierriste où le suffrage universel est appliqué) et jusqu’en 1848, vont prôner le suffrage censitaire (seuls les riches votent).

Le suffrage universel masculin est donc conquis en 1848 et le suffrage universel n’est obtenu par les femmes qu’en 1944, à la Libération du joug nazi et de l’extrême-droite pétainiste et collabo.

Nous sommes donc très attachés au droit de vote dont nos aïeuls furent les combattants. Le PRCF a d’ailleurs appelé à participer aux dernières municipales.

S’abstenir à l’élection européenne, faire son devoir civique et citoyen en refusant de cautionner l’UE qui piétine la souveraineté du peuple

Quel est l’enjeu d’un vote ? Faire un choix démocratique. Le peuple vote pour faire un choix politique. Il choisit telle ou telle option politique qu’il estime conforme à ce qui est bon pour lui, pour la nation dont il est le souverain.Dans ce cas ne pas voter, c’est ne pas choisir, laisser à d’autres ce choix, c’est une attitude incivique.Mais tel n’est pas toujours le cas et il est des situations où boycotter, s’abstenir est au contraire civique et citoyen.

Prenons un exemple : une dictature militaire organise un vote pour légitimer son coup d’État. La seule option pour un démocrate c’est de s’abstenir car s’il vote 1) il sait que ça ne sert à rien 2) il légitimerait par son vote la dictature militaire qui dirait « vous voyer les gens ont confiance en nous, ils viennent voter ».

Maintenant revenons aux élections européennes : y a-t-il un enjeu sur lequel le peuple peut peser, un enjeu démocratique ? Non ! Non car l’Union Européenne n’est pas l’espace politique démocratique d’un « peuple européen » qui n’existe pas.

  • Non car ses choix sont déterminés par des instances non-démocratiques comme la Commission ou la Banque Centrale Européenne (BCE).
  • Non car l’UE est la négation de la souveraineté des peuples d’Europe.
  • Non car l’UE a été fondée et construite comme « assurance contre le socialisme » comme l’avait avoué l’ultra-libéral Alain Madelin (Le Monde 23/06/1992). Non car l’UE et ses vassaux locaux, les Sarkozy et Hollande, violent la souveraineté du peuple français en jetant à la poubelle le NON du référendum de 2005. Ils nient la volonté du peuple, nous devons nier l’instrument de cette dictature oligarchique.

Si nous votons, même blanc, nous participons à une forfaiture qui vise à nous faire participer à la fabrication de nos chaînes, alors que nous devons délégitimer cette farce, cette mascarade pseudo-éléctorale puisque le seul enjeu c’est pour les maîtres de l’UE de pouvoir dire que nous cautionnons ce qui se passe.

En effet dans toutes les listes déjà connues aucune n’est contre la prison des peuples qu’est l’UE. Y compris le FN qui se prétend mensongèrement contre. Car sinon pourquoi y vont-ils : pour que nous payons grassement des « députés » qui ne servent à rien ? Pour « orienter » l’UE dans un sens ou un autre ? C’est absurde. C’est une mystification. D’autres nous racontent cette sornette depuis des années : « vous allez voir, nous allons faire l’EU sociale. » Mais on ne transforme pas un scorpion en coccinelle : sa nature c’est de piquer et tuer. Pour l’UE il en va de même, elle a été construite par le grand, le très grand capital pour démolir nos conquêtes sociales et notre indépendance nationale qui sont, à leurs yeux, des entraves à leurs profits titanesques, à leur domination sans limites. Sans limites autre que le NON des peuples.

Le dernier argument de ceux qui adorent le Veau d’or de l’euro et de l’UE c’est de nous accuser de « faire le jeu du FN ». Alors que ce qui fait le jeu du FN et des extrêmes-droites c’est justement la régression sociale, la démolition des services publics, de la santé, de l’éducation, des retraites, le chômage de masse, la précarité, la mort programmée de la République et de l’indépendance du pays par l’UE et ses petits télégraphistes.

Le boycott militant, une arme pour faire tomber les masques de la PME Le Pen ce Faux Nez au service de la classe capitaliste

Les incendiaires c’est vous Messieurs de l’UMP, de l’UDI, du Modem, d’EELV, du PGE, les anti-fascistes c’est nous, la gauche anti-euro, anti-UE ! Et vous Messieurs les eurolâtres vous êtes assez malhonnêtes et lâches pour faire semblant de croire aux discours anti-UE de l’extrême-droite qui n’occupe cet espace que parce que vous, vous l’avez déserté.

Le boycott, l’abstention démocratique et citoyenne est donc bien la seule vraie position contre l’UE et l’euro, la seule vraie position sociale, populaire et patriotique. C’est bien le seul vote anti-FN. Toute participation, sous quelque forme que ce soit, est une légitimation de ceux qui violent la démocratie, la souveraineté du peule, l’indépendance de la France.

Nous forgerons des relations fraternelles et pacifiques quand, débarrassés unilatéralement de l’euro et de l’UE, nous pourrons, par des coopérations mutuellement profitables établies avec tous les pays du monde, construire une politique de progrès social et de paix que nous interdisent l’euro et l’UE.

Boycotter, faire monter un tsunami d’abstention militante pour un sursaut citoyen contre l’Union Européenne du capital

C’est pourquoi c’est un devoir citoyen, une exigence démocratique que de boycotter l’élection européenne. De rejoindre, à l’appel du CNR-RUE, la campagne pour l’abstention citoyenne.

Le PRCF appelle chaque citoyen à prendre part à la résistance républicaine contre l’UE du capital en rejoignant les Comité Départementaux de Résistance Républicaine à l’Union Européenne.


Moyenne des avis sur cet article :  2.4/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • Wells 11 avril 2014 10:36

    Article totalement idiot :

    l’UPR présente une liste dans les 8 zones francaises.

    l’UPR présente des listes précisément pour sortir de l’UE.

    Ce n’est pas sérieux de rédiger un article qui repose sur une affirmation fausse (toutes les listes présentent sont pour rester dans l’UE).....


    • taktak 11 avril 2014 10:55

      Non si on lit l’argumentaire de l’UPR, vous présentez des listes pour se faire connaitre et pour préparer la prochaine présidentielle. C’est exactement ce qu’écrit FA.
      Mais ce faisant, votre mouvement en participant accrédite l’idée que voter aux européennes peut changer quelques chose, que c’est une élection démocratique, et que le parlement européen est légitime. Alors que boycotter les européennes et faire campagne pour cela, c’est pouvoir expliquer à nos concitoyens que le parlement ne sert à rien d’autre que payer très cher des députés sans pouvoir, que cette élection n’est absolument pas démocratique, et que l’UE est illégitime puisqu’elle piétinne la souveraineté du peuple

      Qui plus est l’UPR, avant d’entrer dans une logique ultra partisane, sectaire et au service d’une démarche toute personnelle, avait en 2009 appellé au boycott des européennes. Là, vous visez un fauteuil confortable et bien rémunéré, et un coup de projecteur sur votre seul parti  : vous avez décidez de partir seul, isolé. De la même manière que vous avez refusé de signer l’appel collectif et unitaire pour la sortie de l’UE et de l’Euro et un nouveau CNR. C’est regrettable.

      Le PRCF a lui fait le choix d’une démarche collective, non partisane et désintéressée, uniquement dans l’interet de la France et des travailleurs français. Le choix du Boycott, le choix que ses militants répondre à l’appel du CNR-RUE Comité National de Résistance Républicaine à l’Union Européenne initié par des personnalités de tout horizon, rassemblant des citoyens de tous milieux.

      Dernière chose, l’UE est en train de dépenser des sommes considérables pour faire campagne contre l’abstention. Par exemple, nombreuses sont ses publicités sur les réseaux sociaux. C’est bien la preuve que leur crainte n°1 c’est une énorme vague d’abstention.

      Chaque citoyen peut se mobiliser pour la résistance républicaine à l’Union Européenne à l’appel du CNR-RUE en venant aider à la campagne pour le Boycott au sein des comités départementaux.


    • c’est pas grave 11 avril 2014 12:20

      « vous présentez des listes pour se faire connaitre et pour préparer la prochaine présidentielle. »

      non

      les raisons :

      http://www.upr.fr/vos-questions-nos-reponses/le_positionnement_politique_de_l_upr/pourquoi-lupr-va-t-elle-presenter-des-listes-aux-elections-europeennes-de-mai-2014-2


    • taktak 11 avril 2014 15:14

      @ C’est pas grave : Je cite votre document :

      "Nous ne pourrions donc pas compter sur le (maigre) appui du CSA à l’élection présidentielle de 2017 si l’UPR ne se présentait à aucune élection nationale auparavant."
      C’est la raison numéro 1. On ne peut faire plus clair.


    • taktak 11 avril 2014 16:16

      visiblement, la vérité fache à l’UPR.
      C’est tout à fait respectable de se faire un coup de pub. Je trouve que c’est pas responsable. Mais c’est respectable.

      Alors plutot que de moinser en bande, assumer. Car là vous moinser vos propres positions....


    • c’est pas grave 11 avril 2014 23:19

      vous devenez pénible , Taktak ...

      raison n°1, je cite :

      " parce que les règles du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel imposent à un mouvement politique de participer à des élections s’il veut pouvoir avoir un accès facilité aux médias."

      quel rapport avec ce que vos yeux ont cru voir ?


    • c’est pas grave 11 avril 2014 23:20

      et je précise que je ne moinsse pas vos commentaires !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:33

      Taktak,
      le but est bien de faire connaître l’ UPR en France et au Parlement européen.
      Et si l’UPR a des députés élus, aller y organiser la résistance et y foutre le bordel.
      C’est plus clair résumé ainsi ?


    • Robert GIL ROBERT GIL 11 avril 2014 10:38

      voici une vidéo qui en trois minutes vous explique tout :

      voir : VOTER C’EST ABDIQUER


      • Aldous Aldous 11 avril 2014 10:47

        Abstention piège à con !


        L’abstention des électeurs est le rêve des eurocrates depuis 2005. Moins le peuple vote plus ils sont contents. S’ils pouvaient carrément se passer d’elections ils seraient heu-reux ! 

        Les Européennes sont donc les seules élections ou il ne faut JAMAIS s’abstenir.

        1) par ce que l’europarlement est un machin castré, donc on peut y envoyer n’importe quel couillon de toutes façon il ne font que toucher des jetons de présence.

        2) par ce que le taux de participation est déjà minable et donc on a des chances de se faire entendre.

        3) parce que ne pas voter c’est acter le viol des résultats référendum de 2005 qui a fait des électeurs français, hollandais et irlandais quantité négligeable. (les autres pays n’ont même pas eu le droit de vote, ce sont les parlements qui ont adopté le traité.)

        4) Parce qu’en envoyant des grains de sable dans les rouages de Bruxelles on a pour une fois l’occasion de faire effectivement un vote utile politiquement et on fait une piqûre de rappel de 2005. Coucou Barosso, on et là ! Et on a dit NON !


        Il faut absolument voter aux européennes et voter pour les candidats les plus voir hystériquement anti-UE .

        Le PCRF a un mot d’ordre capitulard qui sert a soupe à Von Rompuy et Barroso.

        Pourquoi ? Ca c’est une autre question. On s’en fout d’ailleurs, ils tiennent leurs AG dans leur cabine téléphonique ! smiley



        • Bubble Bubble 11 avril 2014 10:54

          Haha, c’était exactement mon calcul ! Vite, Fifi_brindacier au parlement européen smiley


        • LE CHAT LE CHAT 11 avril 2014 11:24

          salut Aldous ,

          seulement les jours pairs , les jours impairs sont réservés à l’UPR pour la cabine téléphonique ! smiley smiley smiley

        • Robert GIL ROBERT GIL 11 avril 2014 11:47

          d’accord, mais alors quitte a voter, ne votons pas n’importe quoi...un minimun de bon sens ne fait pas de mal !

          voir : CONTRE LE SYSTEME, VOTONS UTILE !


        • Bubble Bubble 11 avril 2014 12:05

          Robert Gil, vous noterez pour votre prochain article que le BDB ne vote pas utile, il vote hystérique.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:38

          Robert Gil,
          Comme si le NPA ou LO proposaient de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, légalement et définitivement par l’article 50 !

          Voici la profession de foi du NPA aux européennes de 2009 :
          « Pour une Europe sociale », et pas du tout pour en sortir. La même salade que le FDG.
          Citoyens, prenez le temps de lire les professions de foi des Partis politiques !
          Ce sont les seuls documents politiques officiels qui sont conservés aux Archives Nationales.


        • Bubble Bubble 11 avril 2014 10:50

          Convaincu que vous êtes de bonne foi et non pas animés d’arrières pensées politicardes en écrivant cet article, je me demande quel en est l’intérêt.

          Celui de pouvoir vous dire, quand vous constaterez les 70% d’abstention aux européennes, que vous êtes le parti majoritaire parce qu’ayant appelé à l’abstention ?

          Vous n’aurez aucun moyen de vous compter et de savoir ce que pensent les abstentionnistes, sinon qu’ils se tapent des élections. Bonjour le tsunami, quoi.


          • taktak 11 avril 2014 13:58

            Nous aurons prouvé que l’Union Européenne et illégitime, qu’une majorité de citoyen de reconnait pas son autorité.
            Nous aurons prouvé que les citoyens de bonne volonté peuvent se rassembler en un front du peuple très largement majoritaire, pour changer le système en commençant par redonner le pouvoir au peuple.Qu’une majorité est d’accord pour constater que l’on ne peut pas changer l’UE en votant à cette farce électorale
            Nous aurons démarré, par la constitution du CNR-RUE le début d’une résistance à l’UE, pour la souveraineté populaire en rassemblant des citoyens de tous horizons.
            Qui plus est nous aurons été le porte voix de tout ceux - très nombreux - qui refusent de cautionner cette élection, qui sont contre l’UE (70% considère que l’UE aggrave la crise...), là où d’autre font sembler de pouvoir changer quelque chose alors que l’UE est verouillée, juste pour receuillir les subsides de la commission européenne. Nous aurons démontrer que la PME Le PEN utilise de façon hypocrite une rhétorique anti UE alors qu’elle se goberge au parlement européen depuis des decennies....

            Bref, nous aurons fait progresser de façon immédiate et efficace le mot d’ordre de sortie de l’UE et de l’Euro, la revendication d’une totale souveraineté populaire, de façon d’autant plus claire et efficace qu’elle est désintéressée.

            Par ailleurs, je vous invite à vous poser la question, si vous votez le 25 mai, qu’est ce que cela changera :
            au niveau de l’UE, RIEN. car le parlement est un parlement croupion sans pouvoir
            En revanche, vous aurez accordé votre assentiment à l’Union Européenne, votre soutien à ses directives. Alors qu’en 2005 nous avons voté NON. Et que l’UE fonctionne avec une « constitution » rejetté par 3 des 4 peuples qui ont été consultés.....
            Vous aurez votre caution à cette UE totalitaire de plus en plus dictatoriale.


          • Bubble Bubble 11 avril 2014 14:59

            En 2005 nous n’avons pas voté NON... nous avions 15 ans.
            Forts de notre riche expérience de la vie (moi et Bubble, et ça en fait du monde !), nous vous prédisons une abstention de 65%, et nous vous prédisons que vous aurez prouvé tout ce que vous dites, sans doute, mais aux yeux du PRCF seulement, ce qui fait moitié moins de monde que nous-même. Nous imaginons la déferlante, le tsunami.
            Nous savons que les millions dépensés pour encourager les gens à voter ne signifient pas du tout qu’il y a une peur de l’abstention en haut lieu, mais le besoin de prouver que s’il y a abstention c’est que le peuple est trop con.

            Nous déplorons fortement la caution apportée à la dictature européenne et totalitaire, mais nous rappelons que nous cautionnons la même chose en allant acheter nos pommes et nos yaourts blancs de la semaine au supermarché du coin.

            Nous n’en avons rien à fiche de la PME le Pen et nous votons UPR qui a pu nous montrer ces derniers mois qu’ils étaient les plus hystériques anti-UE et, reconnaissant l’inutilité du parlement européen, nous espérons secrètement qu’ils y placent des élus pour visionner un jour une vidéo Youtube avec une holà « Article 50 » dans l’hémicycle.
            Nous sommes encore, comme beaucoup de jeunes, plutôt européens et pas pressés d’en sortir, mais nous estimons qu’un UPR un peu mieux placé pourra avoir l’occasion de donner un coup de gueule salutaire, ou, du moins, fun. Nous pensons que l’Europe est encore réformable mais qu’il faudra des menaces d’en sortir pour initier du changement.
            Nous pensons qu’une goutte d’eau PRCF dans un océan d’abstentions ne représente ni une menace, ni un changement.


          • taktak 11 avril 2014 16:39

            En 2005 nous n’avons pas voté NON... nous avions 15 ans.

            Alors soyons clair, en 2005, l’UPR n’existait pas, et Asselineau émargeait encore chez les eurolatre les plus austéritaires à l’UMPR. Le PRCF lui faisait campagne pour le NON à toute constitution européenne, et déjà la sortie de l’UE et de l’Euro.
            Perso, je suis très fier que mon premier vote exprimé a été de dire NON au TCE en 2005.

            Forts de notre riche expérience de la vie (moi et Bubble, et ça en fait du monde !), nous vous prédisons une abstention de 65%, et nous vous prédisons que vous aurez prouvé tout ce que vous dites, sans doute, mais aux yeux du PRCF seulement, ce qui fait moitié moins de monde que nous-même. Nous imaginons la déferlante, le tsunami.

            Alors déjà ce sera pas aux yeux du PRCF seulement, mais aux yeux de tous ceux qui sont pour la sortie de l’UE - sauf peut être vous et quelques un de votre mouvement : car c’est ensemble que le PRCF, le M’PEP et les Clubs Penser la France ont appelé ensemble. Plus largement, un large, bien au delà de ces organisation, un très large rassemblement de personnalité appelle au boycott en signant l’appel du CNR-RUE.
            Sur le plan médiatique, cet appel a été relayé dans la presse nationale - notamment Marianne - comme quoi un appel au Boycott peut être bien plus audible que de faire des listes qui seront soigneusement censurées par le système !
            Au delà, c’est également le POI qui appelle au Boycott.... Bref, s’il y a des gens seuls, c’est bien ceux de votre mouvement, par le choix de l’isolement. Pas le PRCF qui ne cesse de recruter et d’être dans l’action unitaire.

            Nous savons que les millions dépensés pour encourager les gens à voter ne signifient pas du tout qu’il y a une peur de l’abstention en haut lieu, mais le besoin de prouver que s’il y a abstention c’est que le peuple est trop con.

            Ah bon ? je vois pas le lien de cause à effet. Non la trouille qu’ils ont c’est de voir leur mascarade démasqué et que avec une abstention record leur parlement fantoche ne soit plus en mesure de servir de cache misère à leur dictature. Que l’on ne puisse plus faire croire que les directives, ces « vos » députés qui les ont acceptés....

            C’est pas vous qui expliquiez que le système profite de l’abstention ? là on comprend plus bien pourquoi

            Nous déplorons fortement la caution apportée à la dictature européenne et totalitaire, mais nous rappelons que nous cautionnons la même chose en allant acheter nos pommes et nos yaourts blancs de la semaine au supermarché du coin.

            Sauf que si je ne peux pas m’empécher de manger, je peux parfaitement faire l’acte de résistance, l’acte citoyen, l’acte démocratique de refuser de voter et de cautionner l’UE en participant à cette farce électorale.

            Nous n’en avons rien à fiche de la PME le Pen et nous votons UPR qui a pu nous montrer ces derniers mois qu’ils étaient les plus hystériques anti-UE et, reconnaissant l’inutilité du parlement européen, nous espérons secrètement qu’ils y placent des élus pour visionner un jour une vidéo Youtube avec une holà « Article 50 » dans l’hémicycle.
            Ah bon ? qu’a fait l’UPR ces derniers mois ? RIEN. Je vis dans une très grande agglomération. Pas vu l’UPR, pas entendu l’UPR.... à part quelques cybermilitant copiant comme vous des argumentaires de FA (à croire qu’il y a que lui qui réfléchi et décide dans votre mouvement"). En revanche, le PRCF et le M’PEP ont été visible. Le PRCF s’est fait entendre dans la campagne des municipales pour porter la voix de la résistance à l’Union Européenne.
            Si vous croyez que c’est une vidéo de plus sur l’article 50 sur les réseaux sociaux qui va changer les chose, je crois qu’on est là dans le rêve le plus complet. Et cela me confirme que votre mouvement n’a pour but que de donner un peu de reconnaissance et de notoriété à un ancien membre de cabinet qui espère trouver là les succès qu’il n’a pas eu au sein de l’UMP.... c’est assez désolant
            Pour ma part, je préfére la démarche de rassemblement, de création d’une vraie force en faisant émerger un nouveau CNR, un front du peuple auquel travail le PRCF, sans défendre d’intérêt personnel ou partisan.

            Nous sommes encore, comme beaucoup de jeunes, plutôt européens et pas pressés d’en sortir, mais nous estimons qu’un UPR un peu mieux placé pourra avoir l’occasion de donner un coup de gueule salutaire, ou, du moins, fun. Nous pensons que l’Europe est encore réformable mais qu’il faudra des menaces d’en sortir pour initier du changement.

            Et voila le pot au rose démasqué : l’UPR séduit ceux qui ne veulent pas vraiment sortir de l’UE, qui croit à une autre europe.... Car au fond quand l’UPR se présente, le message envoyer c’est bien « voter pour nous et avec notre travail au parlement l’UE changera »....

            Nous pensons qu’une goutte d’eau PRCF dans un océan d’abstentions ne représente ni une menace, ni un changement.
            Encore une fois, le PRCF n’est pas seul. Ensuite, qui vous dit que c’est une goutte d’eau ? le PRCF c’est une organisation nationale, des militants partout en France, et des milliers de sympathisants. Sans compter la force du rassemblement avec les CPF et le M’PEP et au delà le CNR-RUE
            Enfin, c’est bien 1 non + 1 non +.... qui ont fait 55% de non en 2005.


          • Bubble Bubble 11 avril 2014 17:57

            Taktak, vous m’amusez. Je fais un paragraphe en écrivant « nous » à la place de « je » et me voilà propulsé représentant de l’UPR ; je suis sur qu’ils en seront ravis, surtout que j’ai déjà dit ouvertement que je ne suis pas fondamentalement contre l’idée d’une structure européenne.

            A vous lire, j’ai bien l’impression que vous souhaitez effectivement revendiquer l’éventualité presque certaine d’une abstention large, en donnant un cri de ralliement. Bon courage.

            Notez que je vis dans une ville plutôt grande, que je suis jeune comme je l’ai fait remarquer, et que irl, PRCF, M’PEP ou UPR (et même FN) ne me disent rien. Les seuls acteurs visibles encartés qu’on peut croiser en ville sont PS ou UMP. Désolé de vous apprendre que je ne vous connais vous aussi qu’en tant que cyber-parti.
            Enfin, faites comme vous voulez et admirez vos démarches de grands rassemblement (tout en trouvant illégitime que l’UPR puisse rassembler un pro-européen, étonnant), m’enfin pour le moment, l’image que j’ai du grand rassemblement de la gauche de la gauche, c’est 3 mouvements de pensée pour 2 personnes et 5 scissions et trahisons en perspective.
            Le FDG présente des listes aux européennes : où il est votre grand rassemblement ?

            Sinon, à propos de la peur de l’abstention. Je serais un membre du parlement européen -de bonne foi lol-, je financerais une campagne d’appel au vote en me disant : « Ah franchement ces citoyens qui ne votent pas, s’ils s’intéressent si peu à la politique, c’est qu’ils ne ressentent pas le besoin de donner leur avis. Bon, je fais de la pub pour le vote, si ça ne donne rien, je ne les embête pas plus longtemps » Adios les référendums.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:45

            taktak,

            Les citoyens se mobilisent POUR un projet, pas pour s’abstenir.
            Le projet rassembleur du PRCF pourrait être une alliance avec l’ UPR, pas une fusion, une alliance puisque nous avons le même objectif.

            C’est ce qui va vers l’unité de la résistance à l’ UE qui vous apportera des adhérents, pas l’abstention, ni le suivisme du FDG. Plus fédéraliste que le FDG, tu meurs !


          • Jelena XCII 11 avril 2014 10:54

            PS >> Légalisation de la pédophilie.
            UMP >> Arbeit macht frei (le travail rend libre).
            FN >> Ein Volk, ein Reich, ein Fuhrer.

            Quel choix !! ^^


            • non667 11 avril 2014 15:30

              a jélena
              FN >> Ein Volk, ein Reich, ein Fuhrer.

              dans un autre article vous avez écrit :
              le FN s’en prend aux muslims plutôt que de dénoncer « le lobby juif »

              faudra mettre de l’ordre dans votre tête !


            • Jelena XCII 11 avril 2014 21:24

              Etant donné que sur ce site de merde la liberté d’expression est très limité, je vous répondrais >> ..... ... ! .... ..., ... .. .... ... .... ... ... ..... ? .. ... ... .....


            • Jelena XCII 12 avril 2014 11:14

              Bon...

              @non667 >> faudra mettre de l’ordre dans votre tête !

              C’est plutôt aux politiciens de « mettre de l’ordre » dans leurs idéologies. Tout est si faux en France, qu’il est parfois difficile d’y voir clair.

              @Bleu >> une ancienne gauchiste

              Disons que ma vision de ce qu’est la gauche et aux antipodes de ce qu’est ce « gouvernement de gauche » et comme il s’avère que le PCF/FDG garde des liens avec ce PS, ben voila quoi...

              Après libre à vous de me qualifier de nazie (ça me changera de stalinienne).


            • claude-michel claude-michel 11 avril 2014 11:01

              Obsession plus jalousie amène le PRCF a pété les plombs.. ?


              • César Castique César Castique 11 avril 2014 11:01

                « ...ce qui fait le jeu du FN... »

                 Alors que les uns et les autres s’accusent de faire le jeu du FN, sa vocation naturelle est de croître - avec les hauts et les bas de toute action politique* - indépendamment de leurs simagrées, puisque ce parti est le seul à répondre à la dimension clanique et territoriale des individus.. 

                La proportion des gens ayant l’impression de ne plus être chez eux, d’être envahis, ne cesse d’augmenter, et dans le même temps, cet élément acquiert, et acquerra, de plus en plus une place déterminante dans le choix électoral des Françaises et des Français. La question immigrée est appelée à se rapprocher de la tête de la liste de leurs préoccupations.

                A ceux qui seraient tentés de nier la dimension clanique et territoriale de l’homme, je leur dis d’ores et déjà que ce n’est pas ainsi qu’ils se hisseront à la hauteur dans leurs ambitions dans les sondages et, surtout, dans les urnes. 

                A ce propos, je me demande combien de dizaines de milliers de voix a fait perdre à sa mouvance hors d’âge, le sectaire cégétiste qui a cru judicieux de venir épandre sa fraternité internationaliste - smiley - en face de Marine Le Pen, sur France 2

                * Pour mémoire, les 5% du tandem socialiste Defferre-Mendès lors de la présidentielle de 1969.

                 


                • jaja jaja 11 avril 2014 11:37

                  Bon chacun son camp...moi j’ai bien aimé quand l’ouvrier JP Mercier dit à cette fasciste millionnaire « vous la bourgeoise de Saint-cloud... »... smiley

                  https://www.youtube.com/watch?v=15ox_ljVo48


                • César Castique César Castique 11 avril 2014 11:57

                  « moi j’ai bien aimé quand l’ouvrier JP Mercier dit à cette fasciste millionnaire « vous la bourgeoise de Saint-cloud... » »


                  Moi aussi smiley 

                  C’est pas que j’apprécie l’odeur fétide de la médiocrité concupiscente, mais ce que cela révèle de la mentalité « prolétarienne », explique sans doute pourquoi un Fabien Engelmann et quelques autres ont déjà préféré l’arduité du combat frontiste au pantouflage syndical.

                • jaja jaja 11 avril 2014 12:07

                  Il y eut aussi à la CGT des gens qui la quittèrent puis qui travaillèrent pour le grand Reich... Engelmman cette petite ordure finira-t-elle comme Adolphe Ambrogelly ?


                • César Castique César Castique 11 avril 2014 12:28

                  « Il y eut aussi à la CGT des gens qui la quittèrent puis qui travaillèrent pour le grand Reich... »


                  C’était pas pire que faire le trajet inverse. Comme Marchais, pour prendre un exemple au hasard...

                • jaja jaja 11 avril 2014 12:36

                  Si c’était bien pire que ce que fit Marchais en partant au STO... Là, pour notre Adolphe national c’était tout simplement collaborer et il n’a pas volé les 12 balles dans la peau offertes par la Résistance... Quand à Marchais il ne méritait pas le même sort même s’il n’aurait jamais dû être nommé Secrétaire général du PCF au vu de son parcours. Mais les intentions de Moscou étaient impénétrables...
                  Et Marchais a bien servi ensuite avec son « Produisons Français » et sa dénonciation de l’immigration au mépris des valeurs de l’Internationalisme...
                  Le déclin du PCF date de ses mandats...


                • César Castique César Castique 11 avril 2014 14:58

                  « Si c’était bien pire que ce que fit Marchais en partant au STO...  »


                  Ah bon, si vous le dites. C’est vous l’expert en haines recuites. Pour ma part, j’ai essayé de me rencarder sur votre Adolphe, et je suis tombé là-dessus, j’ai laissé tomber.

                  Ce n’est de toute manière pas là que je trouverai l’explication de la transformation des résistants de 44 en collabos dès 74, si l’on considère qu’une invasion, c’est une invasion, et qu’une occupation, c’est une occupation. 

                • non667 11 avril 2014 15:38

                  à jaja
                  Mais les intentions de Moscou étaient impénétrables...

                  un aveu ? jaja qui reconnait qu’il ne comprenait rien a la politique  !
                  l’idiot utile dans toute sa splendeur !


                • jaja jaja 11 avril 2014 16:05

                  A César... savoir pourquoi Moscou choisissait tel ou tel parmi les dirigeants du PCF est effectivement un sport au-dessus de mes forces et cela dès l’origine...La soumission à telle ou telle clique moscovite n’étant pas un critère suffisant pour être choisi... Demandez à Rosmer, Monatte, Loriot et autres exclus du PCF regroupés dans « la Révolution prolétarienne » ou allés ailleurs ils vous expliqueront smiley


                • César Castique César Castique 11 avril 2014 16:56

                  « Demandez à Rosmer, Monatte, Loriot et autres exclus du PCF regroupés dans « la Révolution prolétarienne » ou allés ailleurs ils vous expliqueron. »


                  Pas forcément - je ne cherche pas à savoir qui est mort ou encore vivant -, parce que si ce sont des affaires de moeurs, personne ne va s’en vanter. 

                  On ne voit aucune raison pour laquelle le clergé communiste serait davantage épargné par la pédophilie, que son équivalent catholique. 

                • non667 11 avril 2014 20:13

                  à jaja mais surtout à tous car jaja est tombé dans la propagande communiste quant il était petit donc irrécupérable !

                  1°- le pc poussé a l’endettement a milliards (d’anciens francs) au delà de ses moyens , luxueux siège place du colonel Fabien , ne survivait que grâce aux valises de billets données par la banque russe bcen au secrétaire général qu’ainsi elle nommait  !
                  2°- pourquoi marchais ? comme dans les maffias pour monter il faut donner des gages qu’on ne trahira pas ( pour la maffia italienne ,il fallait être mouillé dans une dizaine d’ assassinats dont elle avait les preuves pour les révéler au cas ou ! )
                  -pour jojo c’était son travail chez messerchmit .
                   on l’a vu quand jojo a eu des velléité d’indépendance (comme le pc italien a l’époque !) le canard enchaîné à reçut et diffusé la fiche d’emploi de jojo toutefois avec une erreur de date (le mois ) ce qui a permis à jojo de démentir ! mais de comprendre l’avertissement et de rentrer dans le rang ! smiley  smiley  smiley  smiley

                  cc :tous pourris ! pour arriver au dessus de maire de 10.000 h il faut au moins avoir un compte en suisse et un tas de pots de vin ! les affaires qui sortent sont dues a des rivalités intra-parti et non inter parti !
                  un seul parti a qui on ne laisse pas passer le moindre centime sans le sanctionner immédiatement ! (« détail »= 120 .000.000. A.F. juste après les procès staliniens ) )donc honnête par obligation .c’est les le pen et le fn  ! la preuve par badinter ,dumas ,charasse ,joxe .......valls .


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 avril 2014 07:51

                  César,

                  Le Grand Remplacement, c’est la culture merdique des USA qui envahit toute l’ Europe depuis le plan Marshall.
                  C’est elle qui menace de disparition les Nations européennes, leurs cultures et leur langues.

                  L’immigration n’est pas un problème secondaire, simplement ce n’est pas le problème du moment. L’UPR et l’immigration.

                  le problème du moment, c’est de se rassembler pour sortir du Titanic.
                  La politique, c’est de savoir hiérarchiser les priorités et de se pas se perdre dans des sujets qui divisent.


                • jmdest62 jmdest62 11 avril 2014 11:19

                  @ l’auteur

                  ".....Le peuple vote pour faire un choix politique. Il choisit telle ou telle option politique qu’il estime conforme à ce qui est bon pour lui, pour la nation dont il est le souverain.....« 

                  et si aucune des options proposées ne lui convient il vote »BLANC« ce qui , je pense, bloquera le système.
                  N’avez vous pas constaté que l’abstention fait maintenant partie du décor politique qui n’amène que de vagues commentaires faussement désolés dans les soirées électorales , près de 60% d’abstention en 2009 est-ce-que cela a modifié quoique ce soit ?

                  Par contre , un vote »BLANC" massif ça ! ça serait vraiment inhabituel et propice à interpeler sur la pratique de la (non)démocratie en Europe.

                  Perso , Je sais pour quelle liste je voterai.....et   pourquoi je voterai

                  @+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès