Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’Angleterre est libre

L’Angleterre est libre

Cette fois l’élite britannique non corrompue n’a pas faili à son devoir et le peuple intelligent a suivi. Ce n’est que le début d’un heureux processus démocratique, paisible mais certainement irréversible qui conduira à la reconstruction des Nations européennes longtemps embrigadées par une « administration exotique » qui semble décider de tout mais n’est responsable de rien…

Les peuples d’Europe ont finalement compris que le défoulement et les discours des milliers de fonctionnaires de « Bruxelles » ne peuvent trouver les solutions adéquates et efficaces aux problèmes nationaux. Les peuples d’Europe ne veulent plus flotter entre leurs Etats respectifs qui se libèrent de leurs responsabilités tout en gardant leurs privilèges et « Bruxelles » qui croit surmonter les crises et les difficultés en produisant des tonnes de paperasses-directives dans un amalgamme de trente langues… Soit l’Etat existe, soit l’Etat n’existe pas. Et aucun peuple n’a vocation à obéir à deux Etats, à deux administrations, à deux pouvoirs… Quand l’Etat existe la Nation se sent souveraine et peut surmonter les crises de toutes sortes ; mais quand l’Etat devient virtuel, la Nation est défaite et peine à se rassembler et à décider pour reprendre son destin en main !

Parce que la libération de l’Angleterre ne signifie pas celle des pays européens qui hésitent encore entre « Bruxelles » et leurs Etas respectifs, il faut rester mobilisé, éveillé et très vigilant quant à la suite des évènements qui ne seront sans doute pas facilement lisibles pour tout le monde. L’effet du « Brexit » sera, dans les jours et les semaines qui suivent la « Une » de tous les journaux parce qu’il sera noyé dans une multitude de rencontres, de concertations, de discussions et de dialogues entre les responsables politiques d’abord de France et d’Allemagne mais qui seront élargis ensuite aux 27 pays qui ne s’accorderont pas facilement sur la « suite à donner » et sur les décisions à engager pour essayer de « relancer  l’Union européenne » ; le « projet » est ébranlé jusqu’à ses fondements . Un « drame utile » qui sera récupéré par les politiques et certainement une aubaine pour les journalistes faussaires et les médias de la désinformation ! Nous entendu déjà le même refrain qui préconise "de repenser l'Europe", "de revoir le fonctionnement de l'Union", de ceci et de cela ...Quand il s'agit simplement d'abandonner définitivement cette utopie qui empêche l'apaisement et le développement rationnnel et harmonieux des pays européens !

Nous assistons véritablement à un redressement historique. L’histoire a trompé les peuples d’Europe, mais les peuples d’Europe referont leur histoire. Comme je l’ai expliqué dans mes précédents articles, le « projet européen » n’est qu’une suite logique et une implacable succession des événements, des rivalités, des confrontations et des guerres destructrices qui avaient longtemps malmené les peuples du « fragment Ouest de l’Europe » mais aussi ceux des autres Continents. Aux Empires chrétiens qui voulaient l’hégémonie européenne se sont succédées les folies napoléoniennes et plus tard Hitlériennes qui avaient la même ambition bien les pratiques guerrières n’étaient pas les mêmes… Mais l’Angleterre depuis toujours grande puissance n’avait pas cultivé, pour autant l’idée de la Domination des peuples d’Europe.

Quelle idée biscornue que de prendre en otage les pays européens de l’Est et de l’Ouest en brandissant chaque jour le spectre d’une confrontation entre les « grandes puissances », c’est-à-dire entre l’Allemagne et la France qui avaient perdu leurs guerres mais qui reviennent sous le visage d’un « couple insolite » qui se dissimule cette fois derrière un compromis perfide sur le dos des « petits pays européens »  : « Réussir à deux par la politique, ce que l’un et l’autre avaient perdu par la guerre » ! Les fondements de l’Organisation humaine et sociale, l’histoire et la science refusent ce projet plus qu’utopique qui veut agglutiner des peuples différents dans le but faire un même peuple et qui veut additionner des territoires en effaçant leurs tracés respectifs et en mélangeant le tout pour faire un « Empire dominant » qui serait le lieu de toutes les « libertés » mais fermé aux « étrangers inutiles » ! La politique n’est pas capable de fusionner des cultures populaires et nationales différentes afin de produire une culture commune et homogène. Les « Nouveaux Européens »… « Libres comme le vent » ou « fragments anonymes et sans repères » qui voltigent au gré du vent ? Scientifiquement parlant le vent est-il vraiment libre de souffler dans la direction qu’il veut ?

Quelle idée pernicieuse que de vouloir récupérer un par un les « pays de l’Est », d’abord occupés par la Russie, puis « libérés par les Occidentaux » pour mieux les confiner et les exploiter !

On a entendu cette expression à la veille du référendum britannique : « Le Brexit serait une chance pour l’Europe ». Je traduis nécessairement : L’Angleterre étant l’un des trois grands pays européens, ses chefs de gouvernements successifs n’ont jamais été dociles et obéissants devant les « décideurs de Bruxelles » c’est-à-dire devant la France, l’Allemagne et dans une moindre mesure l’Italie. La sortie du Royaume Uni peut être alors paradoxalement une « heureuse opportunité » pour ce « couple franco-allemand » qui aura, espère-t-il moins de résistance dans les arènes de Bruxelles.

La prochaine étape doit être précisément l’initiative des peuples allemand et français qui doivent comprendre une fois pour toutes que le « Machin de Bruxelles » ne travaille ni dans les intérêts de ces deux peuples, ni dans l’intérêt des peuples d’Europe … Ce "moteur franco-allemand" bruyant et polluiant doit arrêter de consommer l’énergie et les richesses des peuples tout en étant incapable de conduire ces derniers à bon port !

L'espoir est désormais permis... 


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 25 juin 13:10

    +++++++++

    Les peuples en effet devraient reprendre la main sur les politiciens, mais je pense qu’en fin de compte, l’argent remporte (encore) la partie...
    Toute la propagande actuelle le montre bien avec bruits de bottes aux couleurs du MARK, pour aller pêcher la crevette Merkel grande ordinatrice de l’UE...

    • lsga lsga 25 juin 13:31

      Puisse le peuple de Londres prendre les armes pour déclarer son indépendance du Royaume Uni en même temps que l’Ecosse et l’Irlande du Nord.


      • Ben Schott 25 juin 13:41

        @lsga
         
        C’est toujours aussi clair chez vous : les bobos et les traders londoniens devraient prendre leur indépendance du Royaume Uni en réaction à l’indépendance que celui-ci vient de prendre de l’Union européenne ?
         
        Magistral.
         


      • lsga lsga 25 juin 14:04

        @Ben Schott Le Royaume-Uni va exploser. Seuls les anglais extra-urbains, consanguins de souche, ont massivement voter pour la sortie de l’UE.

        Londres suivra le mouvement. BREXIT === sortir du Royaume Uni.


      • Ben Schott 25 juin 14:18

        @lsga
         
        « Le Royaume-Uni va exploser. »
         
        C’est possible, mais assez peu probable. Et les bobos-traders sur les barricades encore moins., vous planez sec !
         
        « Seuls les anglais extra-urbains, consanguins de souche »
         
        Petite haine typique du branleur bolchévique envers le petit peuple du travail, au nom duquel pourtant il prétend parler et est prêt à foutre la planète à feu et à sang.
         


      • lsga lsga 25 juin 14:25

        @Ben Schott

        Les sans-culottes étaient les bobos du 18ème siècle, de même que les anarchistes imprimeurs/tisseurs au 19ème.

        Ceux que vous appelez « les bobos bisounours » ont déjà largement démontré par le passé qu’ils étaient capables de fusiller les petits réacs dans votre genre.

        Oui, je vois très bien un Kerviel du bon côté de la barricade. En tant que communiste, matérialiste, je sais que les prolétaires travaillant pour l’industrie financière ont une connaissance directe du rapport d’exploitation.


      • Ben Schott 25 juin 14:34

        @lsga
         
        « Ceux que vous appelez « les bobos bisounours » »
         
        J’ai parlé des bobos-traders qui peuplent Londres (vous me direz dans quels quartiers vivent les prolétaires londoniens !)

        Vous êtes un crétin qui n’aurait jamais pus survivre à aucune révolution populaire, les tire-au-cul prétentieux à lunettes n’y ayant pas leur place.
         
        « Oui, je vois très bien un Kerviel du bon côté de la barricade. »
         
        C’est bien pour ça que tout le monde se fout de votre gueule.
         


      • lsga lsga 25 juin 14:41

        @Ben Schott Quelle que soit l’époque et le lieu, ceux que vous appelez « bobos » sont toujours les révolutionnaires les plus acharnés. Vous savez, le Che par exemple, c’était un sacré bobo.


      • Ben Schott 25 juin 15:03

        @lsga
         
        « Quelle que soit l’époque et le lieu, ceux que vous appelez « bobos » sont toujours les révolutionnaires les plus acharnés. »
         
        Bien sûr que non. Ceux qui ont théorisé les révolutions n’ont jamais foutu un pied derrière les barricades. À quelques rares exceptions près, les conseilleurs ne sont jamais les payeurs.

        Par contre, le Ché (« sacré bobo ») ne passait pas son temps à parler de la Révolution, il la faisait, lui.
         


      • lsga lsga 25 juin 18:33

        @Ben Schott

        Le Che était un grand théoricien révolutionnaire.


      • microf 25 juin 14:43

        @ A l´auteur.
        Bravo, rien á ajouter.


        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 juin 18:59

          @microf

          Merci mais il y a toujours quelque chose à ajouter à ce qui est fait ou dit !

        • mmbbb 26 juin 09:16

          @Mohammed MADJOUR nous sommes desormais au milieu du gué Soit les francais vote pour un frexit comme les anglais, soit les francais doivent s’attendre à une dissolution des institutions et a accepter une europe fédérale Quant au allemands, c’est Merkel en particulier avec la crise des migrants qui a dechaines les tabloids anglais. Cette europe est incapable d’avoir une vison commune, Comme le disait Barbier ( les memes propos que je tiens ) sur le plateau de c dans l’air, les chantres du traite de Maasstrich, nous vendaient une Europe de la prospérité, de la sécurité, de la confiance ( une europe qui puisse etre un contrepoids aux USA ), in fine cette europe n’existe pas. Les commissaires de Bruxelles ne pourront pas eternellement ursuper la realite


        • Jeekes Jeekes 25 juin 16:28

          « L’angleterre est libre » ?


          Pas sur, faudra voir.

          Et sinon, est-ce que les anglais seront libres, eux ?


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 juin 19:08

            @Jeekes

            De toutes les façons, ils verront plus clair en ayant devant eux juste leurs gouvernants et pas l’ombre du fantôme de Bruxelles ! La démocratie fera ses preuves en contraignant les responsables politiques à bien remplir leurs devoirs dans l’intérêt général.

            Tous les pays du monde ont leurs ressources propres pour se développer par eux-mêmes et pour eux-mêmes : Ni moi personnellement, ni aucune personne censée dans le monde n’est contre la coopération libre mais équitable et loyale entre toutes les nations ! 

            Et puis c’est comme dans les groupes restreins de la camaraderie, il y a toujours des crapules irréductibles : Aucun pays n’est donc dans l’obligation de coopérer avec un régime rat et hors la loi ! 
            Quand c’est la cas comme la France qui soutient tous les régimes hors la loi et terroristes : C’est le peuple français qui paie la facture !

            Quand la Nation n’a pas un Etat responsable qui décide pour elle, cette Nation ne peut pas vivre !

          • gimo 25 juin 17:29

             A L’ AUTEUR tres bien l’article 
             les capacités de l’intelligence c’est avant tout savoir aller
            au bout des choses car a part 5 l dans ce site agoravox les autres tournent au tout du pot
              Soit l’Etat existe, soit l’Etat n’existe pas. Et aucun peuple n’a vocation à obéir à deux Etats, à deux administrations,
             le plus fort c’est que cette machine UE n’est meme pas un ETAT
            Mais une simple association de droit commun trafiquer de toute pièce en un pseudo Etat
            une delegation par les 27 pays bref un escroquerie a grande echelle


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 juin 19:16

              @gimo

              «  »«  le plus fort c’est que cette machine UE n’est meme pas un ETAT »« 

              Bien vu, mais le plus grave comme je l’ai dit dans mon article est que la construction d’un »Etat européen«  qui déciderait pour 27 pays différents EST IMPOSSIBLE A CONSTRUIRE ! Il y a aucun moyen d’y parvenir !!! Il ne suffit pas de coucher des  »Traités" sur du papier pour amener les peuples à obéir à un Etat exotique fantôme !

              Il n y a donc rien à changer, rien à bricoler, rien faire valoir devant les peuples d’Europe, rien réformer : IL FAUT METTRE FIN A CETTE UTOPIE !

            • lsga lsga 25 juin 19:19

              @Mohammed MADJOUR Oui... les États sont incapables de gérer une économie continentale. Les États Nation : c’est ENFIN la fin.


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 juin 19:30

              @lsga


              « Les États Nation : c’est ENFIN la fin. »

              Ne faites pas l’intéressant, tout le monde sait aujourd’hui où est la véritable intelligence !

            • lsga lsga 25 juin 19:33

              @Mohammed MADJOUR

              À San Francisco ?


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 juin 19:43

              @lsga

              Vous êtes aussi distrait dans un moment pareil ? j’y vois clairement votre niveau intellectuel sans avoir à faire scanner votre pseudo !

            • gimo 25 juin 22:30

              @Mohammed MADJOUR
              éxact l ne suffit pas de coucher des  »Traités" sur du papier pour amener les peuples à obéir à un Etat exotique fantôme
               ils ont cru
              a la mouche qui péte et agi comme si CETTE machine etait une fédération ce qui n’est point le cas
               ils ont mis la charrue avant l’ane avec une arrogance extreme ils se sont foutu de la guelle des peuples des minables criminels vous dis je !!


               
              Sachant que UE est une association commerciale Convenue depuis le début 
              pour des echanges cmmerciaux de charbon et de l’acier 
               Pour faire simple UE c’est QUOI  ?  C’est nous meme et 27 pays comme signataires
              Cest pas une un Etat l’UE CE que beaucoup de gens croient que c’est UE qui dicte ses lois
               faux  !!! c’est rien !!!!!!! rien q’une association de commerce
               MAIS UN SIMPLE leurre pour idiot C’est un detournement une caisse de resonnance pour dicterl eurs lois des elus pourris
              la France signataires .. Delelegue a cette association commerciale
              des lois regaliennes institutionnelles et la souveraineté de son pays a une association commerciale internationnale de droit commun qui n’est pas de sont ressort

               faute tres grave relative au referendum inscrit dans les institution 
               incluant au passage le non respect des votes du peuple en 2005
              Cela releve de la HAUTE TRAHISON des élus de FRANCE et des autres pays
              Méme que sarko a tripoter les institutions pour essayer de faire croire
              que cela est institutionnelles au peuple Français des éscrocs fini
               Ne pas confodre les intitutions qui regissent un ETAT avec statue regles organique
              d’une association commerciale

            • Algérien (---.---.152.224) 25 juin 18:29

              Réflexion de haut niveau qui éveille sur les incongruités d’obéir à deux pouvoirs, à deux hiérarchies qui supplantent tout volonté populaire.

              Est-il utile de rappeler que l’indépendance des républiques soviétiques s’est faite sans grande dramaturgie, étant l’exercice d’un droit inscrit dans la constitution.
              Maintenant la racaille prédatrice du capitalisme financier international parasite, spéculateur menace, insulte le s peuples britanniques, organiserait même la révolte : quelle démocratie dénaturée que celle de l’UE !

              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 juin 19:25

                @Algérien


                C’est bien de voir ainsi s’élever des voix qui s’opposent à la libération des peuples  : AUJOURD’HUI QUE L’INTELLIGENCE EST EN DEHORS DE INSTITUTIONS OFFICIELLES ET EN DEHORS DES ORGANISMES DIRIGEANTS CORROMPUS, PERSONNE NE PEUT SE METTRE EN TRAVERS DE LA RÉVOLUTION MONDIALE QUI RÉHABILITERA L’HUMANITÉ ...

                Les Etats et les régimes terroristes et hors la loi seront balayés par les tempêtes populaires comme de vulgaires chiffons sales ! 

                AU DIABLE LE POUVOIR DE L’AGENT TRIBAL, NATIONAL OU INTERNATIONAL !

              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 juin 19:26

                @Mohammed MADJOUR


                Correction : AU DIABLE LE POUVOIR DE L’ARGENT TRIBAL, NATIONAL OU INTERNATIONAL !


              • gimo 25 juin 22:46

                @Algérien
                que l’indépendance des républiques soviétiques

                pardon la Russie est et etait pour les autres une confederation par opposition
                 a UE QUI NE L ’AIT PAS

                MERCI


              • Ouam 25 juin 19:47

                @L’auteur (M MADJOUR)

                 Ben merci, je vais dans ton sens, par contre t’est sacrément optimiste

                 (c’est pas une critique hein, il en faut)

                Parce que je penses que ca va etre particulièrement ardu de ce débarrasser de cette bande de cancrelats, surtout la partie profiteurs qui gravite autour.

                Bref il y à du boulot.

                Encore merci (meme si défois a 5 ou 10% on est d’un avis divergeant) sur celui ci, je signe.


                • Milla (---.---.1.10) 25 juin 22:31

                  « L’Angleterre est libre »




                  Morderire




                  Qu’est ce qu’on lit comme conneries ici !



                  • gimo 25 juin 22:50

                    @Milla
                     C’est une déjà une de plus avec la tiene


                  • gimo 25 juin 22:54

                    @gimo
                    ecuse my  la tienne


                  • Milla (---.---.1.10) 25 juin 22:33





                    L’argent trouble du Brexit. 


                    A visionner absolument !


                    Il faut être complètement naïf pour croire que le Brexit va améliorer la situation du petit peuple anglais. Je vous poste une vidéo extrêmement importante que je vous recommande d’écouter. 
                    Vous comprendrez qui est derrière le Brexit et quels intérêts il sert réellement. 
                    En bref, le Brexit est soutenu par des hommes d’affaires (Nigel Farage, le chef de UKIP, est lui-même un ancien homme d’affaires) et des fonds d’investissement qui estiment que les règles de l’UE sont un frein à leurs affaires et qui, par conséquent vont faire affaire dans des paradis fiscaux. Justement, 200 milliards se sont volatilisés des marchés financiers hier. Pour aller où ? Dans les paradis fiscaux, pardi ! 
                    Le Brexit va changer la vie du peuple anglais, oui, mais pas en bien ! Qu’un pays soit dans l’UE ou en-dehors, son peuple n’y gagnera jamais rien ! 




                    Nous allons vers une ère dictatoriale : nazisme, austérité, islamophobie, attentats fomentés par les services secrets, rafles de musulmans, meurtres de jeunes arabes de cités par des groupes d’extrême-droite liés à Israël (comme aujourd’hui à Marseille) maquillés en « règlement de comptes »... Un avenir sombre nous attend ! 

                    • gimo 25 juin 23:06

                      @Milla
                       Tu crois il a attendu le Brexit pour les paradis fiscaux. avec UE C’EST PIRE
                      au moins la il y a un parlement BRITICH

                      Nous allons vers une ère dictatoriale : nazisme, austérité, islamophobie
                       MILLA POUR QUOI TES JAMBES TREMBLE ??? !!!!!!!!!!!! 


                    • Milla (---.---.1.10) 25 juin 22:34
                      Et comme disait Margaret Thatcher, qui ne portait pas l’UE dans son coeur mais n’a jamais souhaité en sortir : “if you are not at the table, you are on the menu”. Ce que les euro-sceptiques oublient de préciser, c’est qu’un Brexit fera sortir l’île de l’UE mais ne la déplacera pas ailleurs. Dès le lendemain de leur hypothétique victoire, ils devront composer avec ce qu’ils honnissent.



                      La mythique souveraineté A l’inverse, si vous vous branchez sur Nigel Farage ou Boris Johnson, les deux ténors favorables au Brexit, ils promettent au Royaume-Uni de retrouver le temps béni d’une souveraineté pleine et entière, ce qui de facto permettrait de résoudre tous les problèmes du pays. Mais de quelle souveraineté parle-t-il ? Avec 50% de son commerce dépendant de l’UE, le pays sera toujours obligé de composer avec l’ensemble continental et d’appliquer ses normes s’il veut pouvoir accéder au marché unique.

                      • Milla (---.---.1.10) 25 juin 22:34

                        Site de naifs Agoravox !


                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 25 juin 23:37

                          @Milla

                          A cela je réponds : Plus intelligent s’abstenir ! L’immensité du Web offre tellement d’opportunités qu’il est vraiment inopportun d’importuner les naïfs de l’Agora ! Allez ailleur « Milla » !

                        • MILLA (---.---.1.10) 25 juin 23:47

                          @Mohammed MADJOUR


                          Toi,t’es le plus con de tous ici.

                          Croire qu’avec le Brexit les anglais sont libres , c’est ridicule !

                          Vous verrez bien que rien ne changera pour le peuple., ça pourrait être pire dans les 2 cas

                        • Ouam 26 juin 01:49

                          @MILLA :

                          « Toi,t’es le plus con de tous ici. »

                           

                          Tsss Tsss Tsss, tu te répetes....

                          Finalement, le plus con c’est bien moi, et tu sait pourquoi ? 

                          Parce que tout à l’heure je pensait que si tu arretais tes copie/coller, tu pourrais par chance, un peu comme la théorie du chaos, ou défois, l’improbable se produit, meme avec une chance 10e999, que tu écrives une fois dans ta vie ici un texte intelligent (ou pas trop bete, j’suis pas exigeant)

                           

                          J’avoue donc etre parti (par pure connerie je l’avoue) dans un échec particulièrement cuisant dans mon fol espoir smiley

                           

                          Il est évident que surtout tu doit absolument reprendre tes copier/coller, c’est bien moins risqué pour nous deux (*) smiley

                           

                          (*) Voir surement plus...mais ne pouvant le quantifier de manière certaine, je m’abstiendrait sur des chiffres purement hazardeux....


                        • Milla (---.---.1.10) 26 juin 00:22

                          L’immigration, une des principales causes du Brexit : fantasmes et réalités

                          L’immigration a été au cœur de la campagne du Brexit. De fait, les chiffres montrent que ces dernières années, on a constaté une augmentation du nombre de migrants au Royaume-Uni. Les partisans du « leave » ne se sont pas privés d’exploiter ce thème à fond. Quitte à commettre des dérapages xénophobes.

                          « C’est le côté émotionnel qui l’a emporté » lors du référendum, observe un professeur à la London School of Economics (LSE), Iain Begg, cité par l’AFP. Un côté émotionnel qu’a très bien su mettre en scène Nigel Faragedéputé européen et leader du parti europhobe Ukip. Il n’y a qu’à le voir poser devant une affiche désignant un flot de migrants. Avec comme slogan :« Le point de rupture : l’UE n’a pas tenu ses engagements vis-à-vis de nous. Nous devons nous libérer de l’Europe et reprendre contrôle de nos frontières ». Sous-entendu vis-à-vis des hordes de migrants-envahisseurs…

                          Le leader politique a été accusé d’« inciter à la haine raciale ». Pour le chancelier de l’Echiquier (ministre des Finances), George Osborne, ce type d’affiche, « écœurante et vile », rappelle la propagande fasciste des années 30.« Effectivement, la campagne pro-Brexit a largement flirté avec la xénophobie, et plus particulièrement l’islamophobie », constate un Français installé à Londres.

                          Dans le cas d’espèce, cette affiche joue à fond sur l’émotionnel, quitte à tordre le cou à la réalité : elle montre une longue file d’immigrants et/ou de réfugiés venus du Moyen-Orient. Le problème, c’est que les chiffres font état d’une réalité quelque peu différente : selon CNN, 50,5% des migrants arrivant en Grande-Bretagne sont extérieurs à l’UE et sont originaires des Etats-Unis, du Canada, d’Inde, du Pakistan, d’Australie... Le reste, 49,5% viennent effectivement de pays membres de l’Union européenne.

                          Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les europhobes ont d’ailleurs insisté sur la nécessité d’arrêter l’immigration en provenance de l’UE.

                          Et les chiffres dans tout ça ? Au-delà de prévisions toujours un peu hasardeuses, qu’en est-il des chiffres de l’immigration. En 2015, selonl’Office for National Statistics (ONS), l’Insee de sa Majesté, 333.000 travailleurs étrangers sont arrivés en Grande-Bretagne. « Sur les 63 millions d’habitants du pays, on compte cinq millions d’étrangers venus du monde entier et trois millions venus de l’Union européenne. Parmi eux, beaucoup de Polonais », observe le correspondant de France 2 à Londres, Loïc de la Mornais. On parle ainsi de 600.000Polonais ayant franchi la Manche. D’une manière générale, « la grande majorité » des citoyens de l’UE en Grande-Bretagne vient des pays de l’ancien bloc communiste : Pologne, mais aussi Etats baltes, Slovaquie, Roumanie, Bulgarie... On trouve aussi beaucoup de Français : le chiffre de300.000 de nos compatriotes installés en Angleterre Retour en haut de page Géopolis


                          • Milla (---.---.1.10) 26 juin 00:26

                            Il faut être complètement con comme vous ici pour croire qu’un vote peut changer changer le sort d’un peuple.

                            De toute façon, ils ne sortent pas tout de suite de l’UE. En effet, ils ont 2 ans pour négocier leur sortie . En 2 ans , il peut se passer beaucoup de choses.

                            Bande de neuneus !


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 26 juin 12:26

                              @Milla

                              Vous dites plus haut...«  »« L’immigration, une des principales causes du Brexit : fantasmes et réalités »« .

                              Les mots ayant perdu leur sens comme le monde a perdu ses repères, comment peut-on comprendre aujourd’hui le contenu du mot  »Immigration" ?

                              @Milla, Allez sur d’autres sites qui vous conviendront le mieux laissez l’Agora aux faibles d’esprit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès