Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’appel à la désobéissance européenne d’Aurélien (...)

L’appel à la désobéissance européenne d’Aurélien Bernier

Je ne connaissais pas vraiment le M’PEP avant d’être allé à un colloque passionnant qu’ils organisaient sur la question européenne en juin 2011. L’occasion d’acheter le dernier livre du porte-parole du mouvement, Aurélien Bernier, « Désobéissons à l’Union européenne  ».
 
 
Une vraie communauté de pensée
 
Il faut être clair, au sujet de l’Europe, je n’ai pas trouvé l’épaisseur d’un papier à cigarette entre les idées du M’PEP et les nôtres. Naturellement, sur d’autres questions, nous pouvons diverger (encore que, beaucoup moins qu’on ne pourrait le croire), mais l’ensemble de l’analyse de l’auteur sur les carences de l’Europe qui s’est construite depuis l’Acte Unique rejoint complètement la mienne.
 
Aurélien Bernier commence par évoquer les « non  » français (à 54,7%) et hollandais (à 61,6%) du printemps 2005 pour regretter une « victoire gâchée  ». Il dénonce cette Europe qui « interdit toute mesure contraire aux intérêts des transnationales et des marchés financiers ». Il souligne que les plans européens « ne relèvent en rien de la solidarité entre Etats européens, (ils) assurent d’abord et avant tout aux banques et aux investisseurs qu’ils sauveront leurs mises  ».
 
Il affirme très pertinemment que « les déficits et la dette publics créés par l’eurolibéralisme justifient d’aller encore plus loin dans l’eurolibéralisme  ». Il dénonce « l’échec de la gauche de gouvernement qui entend pratiquer l’alternance mais ne propose aucune alternative  » et « un ordre juridique qui ne repose sur aucune légitimité populaire, qui prétend planifier une politique invariable, (…) qui ne laisse plus aucune place pour d’autres politiques économiques, sociales ou environnementales ».
 
Une forteresse ultralibérale et anti-démocratique
 
En 1957, Pierre Mendès-France disait de la CEE : « Le projet du marché commun tel qu’il nous est présenté est basé sur le libéralisme classique du 20ème siècle selon lequel la concurrence pure et simple règle tous les problèmes. L’abdication d’une démocratie peut prendre deux formes : soit elle recourt à une dictature interne (…) soit à la délégation de ses pouvoirs à une autorité extérieure, laquelle, au nom de la technique exercera en réalité la puissance publique  ».
 
Aujourd’hui, non seulement « toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les Etats membres en entre Etats membres et les pays tiers sont interdites », mais « l’unanimité est requise pour l’adoption de mesures (…) qui constituent un pas en arrière dans le droit communautaire en ce qui concerne la libéralisation des mouvements de capitaux à destination ou en provenance de pays tiers  ». En clair, le Luxembourg pourrait empêcher tout pays de restreindre les mouvements de capitaux !
 
Pour l’auteur, l’Acte Unique marque un tournant avec la liberté de circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux, et qui fera dire à Margaret Thatcher qu’il « ravive la finalité libérale, libre-échangiste et dérégulatrice (du traité de Rome)  ». Il note que la Cour de Justice Européenne a imposé une régression du droit social, en permettant par exemple à une entreprise polonaise installée en Allemagne de verser des salaires inférieurs au salaire minimum allemand !
Développant la genèse du projet européen, il cite Jean Monnet : « au point de vue économique, il est essentiel que soit empêchée dès l’origine la reconstitution des souverainetés économiques  ». Il souligne à quel point les discours dominant caricature le débat en opposant « d’un côté, les affreux nationalistes rétrogrades, forcément xénophobes, qui refusent la construction européenne, et de l’autre, les progressistes ouverts et bardés de sentiments généreux qui la soutiennent ».
 
Aurélien Bernier dénonce « un arsenal juridique érigé contre les peuples  » et note la lente insidieuse dérive qui a fait prévaloir le droit européen sur les droits nationaux, y compris les Constitutions ! Il souligne qu’un nouveau gouvernement « ne peut pas mettre en œuvre une législation qui contreviendrait aux principes de l’Union » ! Pour lui, « il en est fini de la souveraineté pleine et entière du législateur français ». Il note qu’en Allemagne la cour de Karlsruhe a refusé cet engrenage en juin 2009.
 
L’auteur reprend l’exemple des OGM (que j’ai souvent traité sur le blog) pour démontrer le caractère anti-démocratique de cette Europe qui prétend imposer la volonté des technocrates à la majorité des Etats. Un réquisitoire efficace pour se débarrasser définitivement de l’UE.
 

Source : Aurélien Bernier et le M’PEP, « Désobéissons à l’Union Européenne  », 1001 Nuits, 1ère publication en août 2011


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Allexandre 22 avril 2014 12:20

    Rien de très nouveau dans cet article. On ne peut qu’être d’accord avec une argumentation qui, aujourd’hui est reprise par une majorité d’observateurs indépendants.


    • claude-michel claude-michel 22 avril 2014 13:19
      Pour la désobéissance européenne...je signe des deux mains..ou dès demain..faut voir.. !

      • Le taulier Le taulier 22 avril 2014 15:22

        "Il faut être clair, au sujet de l’Europe, je n’ai pas trouvé l’épaisseur d’un papier à cigarette entre les idées du M’PEP et les nôtres."

        J’ai la même réflexion quand j’attends les leaders du FN et ceux de Deux bouts la république.


        • scylax 22 avril 2014 16:56

          Demandez à Vaclav Klaus, ex président tchèque et disciple Margaret Thatcher, ultra-libéral distingué.

          Il pense et il répète depuis 25 ans que l’UE est une nouvelle Union soviétique et en fait néo-communiste. Et lui sait ce qu’il dit, car il a connu et le communisme et l’après communisme en Europe.
          Alors tous les soi-disant gaullistes à la Ducon Aignan, Asselineau, Chauprade, Filippot, qui prétendent que l’UE serait ultra-libérale et colonisée par les Usa sont à renvoyer dans les poubelles de l’histoire.


          • taktak 22 avril 2014 17:13

            on est ébloui par votre puissance d’analyse scylax. Vraiment. ^^


          • scylax 22 avril 2014 17:51

            Venant d’un stalinien, ça m’honore


          • vitassio jeremy 22 avril 2014 19:02

            Comment ça Staline serait mort !! Mais on ne m’en avait rien dit !


          • kimbabig 22 avril 2014 23:38

            c’est la construction européenne qui est à renvoyer aux poubelles de l’histoire, vu ses effets néfastes, c’est bien là qu’elle a sa place !


          • César Castique César Castique 22 avril 2014 17:20

            « Un réquisitoire efficace pour se débarrasser définitivement de l’UE. »


            C’est pas difficile, après avoir lu un plaidoyer aussi cuisant, cinglant et percutant, je me demande comment, après le 25 mai, le PPE, le PSE et l’ADLE pourraient former une majorité... Ensemble, donc...

            • Fab81 22 avril 2014 17:53

              "Il faut être clair, au sujet de l’Europe, je n’ai pas trouvé l’épaisseur d’un papier à cigarette entre les idées du M’PEP et les nôtres."

              Ah bon ? Y compris le boycott des élections européennes ? Les électeurs de DLR vont être contents d’apprendre qu’ils n’auront pas à se déplacer le 25 mai ! smiley


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 avril 2014 18:53

                Décrire les maux provoqués par l’ UE est de plus en plus consensuel.

                C’est pour la suite que ça se gâte... .
                Peu nombreux sont ceux qui veulent en sortir : le M’PEP, le PRCF, et l’ UPR.
                Et c’est tout !

                Les autres cherchent tous des rustines pour colmater le Titanic et nous promettent depuis 1979, qu’ils vont « changer l’ Europe ».
                Les élections passées, rien ne change, sauf en pire.

                Pourquoi violer ou désobéir aux Traités, alors qu’il existe l’article 50 pour ne sortir pacifiquement ??
                Debout la République est muet sur la question. Farage aussi.

                Le M’PEP et le PRCF n’en parlent jamais, ils attendent le Grand Soir et appellent à l’abstention aux élections européennes. 

                Quand on vote NON, les Mamamouchis comprennent OUI, alors, vous pensez, les abstentions, ça leur convient très bien....

                Le FN fait semblant de parler de l’article 50, pour renégocier les Traités.
                Quand on veut en sortir, on se demande bien pourquoi il faudrait les renégocier ? D’autant que renégocier les Traités, c’est l’article 48, et pas 50. De l’enfumage.

                Seule l’ UPR propose des listes dans les 8 circonscriptions pour représenter les nonnistes de 2005, et organiser au sein du Parlement, la résistance avec d’autres Députés qui veulent aussi en finir avec la construction européenne.

                « Têtes de listes de l’ UPR aux élections européennes. »


                • vitassio jeremy 22 avril 2014 19:06

                  On sortira de l’€ mais en ordre pour éviter l’effondrement :
                  http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/la-crise-du-dollar-et-le-nouveau-44567
                  Vidéos 3 & 4


                • jaja jaja 22 avril 2014 19:26

                  @ Fifi : « Pourquoi violer ou désobéir aux Traités, »

                  Tout simplement parce que c’est obligatoire si arrivés au pouvoir nous souhaitions socialiser les banques et des entreprises privées en expropriant leurs gros actionnaires sans rachat ni indemnités. Ce qui bien entendu est interdit par les lois de l’UE !

                  Et que dans le même temps nous refusions le repli nationaliste mais que nous nous battions pour instaurer l’Europe des travailleurs, les États-unis socialistes d’Europe...
                  Auquel cas nous appellerions les peuples d’Europe au soulèvement généralisé contre leurs bourgeoisies et de suivre notre exemple en socialisant banques et moyens de production et en instaurant l’autogestion de démocratie directe dans le monde aujourd’hui totalitaire de l’entreprise capitaliste...

                  Voila pourquoi nous appellerons à violer les traités et non à sortir de l’Europe car nous sommes internationalistes et non nationalistes !
                  Le simple repli dans les frontières nationales sous direction de nos élites... celles qui nous exploitent déja à l’heure actuelle n’est qu’une fumisterie de droite sans intérêt pour les exploités !


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 avril 2014 20:06

                  vitassio,
                  L’euro est juridiquement irréversible, il n’y a aucun article dans les Traités pour en sortir. Il faut sortir de l’ UE par l’article 50 pour sortir de l’euro.

                  Et si vous arrivez à convaincre l’ Allemagne, pour qui l’euro est vachement mieux que le mark, vous reviendrez nous le dire...

                  Pour changer les Traités, il fut l’unanimité des 28 pays.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 avril 2014 20:20

                  jaja,
                  Avec tous les problèmes qu’il y a à résoudre, tu t’imagines que les Français vont en plus se taper une guerre civile pour mettre Jaja calife à la place du calife ?

                  Faut arrêter de rêvasser, toutes les révolutions ont mal fini, par la dictature de quelques uns dans ton genre.

                  Et en attendant le Grand Soir, on reste dans ce bousin.
                  C’est ce que tout le monde comprend de tes brillantes analyses.


                • jaja jaja 22 avril 2014 20:50

                  La dictature Fifi c’est plutôt ton gros mentor qui a déja travaillé avec les maffieux Pasqua et Tibéri, étant même sur les listes électorales de ce dernier....et qui connait le néo-nazi Batskin chez qui il donne même conférence !

                  Quand à moi je n’envisage pas qu’un gouvernement socialiste soit celui d’un dictateur mais au contraire l’expression de la démocratie directe à tous les niveaux. Rappelons que le NPA est pour la suppression de la fonction présidentielle...
                  Et qu’en interne le droit de tendances existe et que la lutte politique existe entre elles, préfiguration de la démocratie réelle que nous voulons....


                • jaja jaja 22 avril 2014 20:55

                  Comme dit Bobo « Jaja va accepter Tafta »
                  Mais Jaja fait déja partie de StopTafta qui va se battre contre cette saloperie et j’ai déja donné mes positions ici sur ce sujet...
                  http://stoptafta.wordpress.com/

                  Bobo n’est donc qu’un simple calomniateur qui ferait mieux de se préoccuper de l’inaction de son camp fasciste sur cette question....


                • jaja jaja 22 avril 2014 21:11

                  Dis donc Bobo menteur trouve moi une seule citation de Marine où elle s’en prend au capitalisme...donc où elle dit qu’il faut exproprier les actionnaires capitalistes et socialiser les entreprises....

                  Tout son programme c’est le maintien de la propriété privée des moyens de production et d’échange....


                • jaja jaja 22 avril 2014 21:13

                  Isga est Isga et est hostile au Npa.... Ses positions ne sont que les siennes et ne se rattachent à aucun groupe connu.... Un électron libre qui dit parfois de grosses conneries...


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 avril 2014 07:03

                  Asselineau n’est impliqué dans aucune affaire et ne trimballe aucune casserole.
                  Il n’a pas passé 40 ans avec Mitterrand et sa francisque, comme votre copain Mélenchon.

                  L’UPR est tombée dans un traquenard dans un lieu appelé « le Local », dont personne à l’ UPR ne savait par qui il était géré.

                  Je comprends très bien votre volonté de voir disparaître les Etats Nations et les élections, c’est aussi ce que demandent les USA.
                  Ils vous sont très reconnaissants de les aider dans leur volonté de colonisation.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 avril 2014 07:09

                  Jaja,
                  Comme tous ceux qui soutiennent le FN pour salir la souveraineté, vous confondez volontairement nationalisme et patriotisme.

                  Chavez était nationaliste ?
                  Vous racontez n’importe quoi pour continuer à sauver l’ UE et l’euro.


                • jaja jaja 23 avril 2014 19:12

                  « L’UPR est tombée dans un traquenard dans un lieu appelé « le Local », dont personne à l’ UPR ne savait par qui il était géré. »

                  Traquenard...L’UPR des branquignols ou des menteurs ? smiley Sur le reste rien à dire c’est trop nul !!!


                • kalon 22 avril 2014 21:05

                  Comment se débarrasser de la commission « européenne » afin que l’Europe puisse enfin devenir Européenne ?

                  C’est cà le vrai problème ! smiley


                  • kimbabig 22 avril 2014 23:43

                    Il faut en finir au plus vote avec cette idée foireuse de « construction européenne » : il est idiot de vouloir intégrer dans un ensemble supranational des pays aux intérêts si divergents.

                    A moins de vouloir « tenir en laisse » les pays en question...


                    • Baarek Baarek 23 avril 2014 12:06

                      Comme vous dites, les alliances ne fonctionnent que si elles sont limitées en nombre... Et avec des gens en qui vous avez confiance.


                    • zygzornifle zygzornifle 24 avril 2014 09:12

                      L’Europe est une entité parasite qui vit au crochet de ses hôtes qui y adhèrent un peu comme une tique sur le dos d’un chien .....


                      • mimi45140 27 avril 2014 15:30

                        L’ euro n’est pas viable à long terme , soit la situation pourrie lentement jusqu’ a l’explosion et aucun homme politique n’est responsable , soit l’on sort de l’ Euro volontairement et la, il y a un homme ou un groupe d hommes politiques responsables qui devront justifier le chaos générer par la sortie.Comme je pense que nos chers hommes politique sont plus la pour une carrière que par altruisme , j’opte pour la première solution qui à mon sens est moins bonne que la deuxième.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès