Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’école, des clichés à la réalité (II) - Les chiffres-clés de (...)

L’école, des clichés à la réalité (II) - Les chiffres-clés de l’éducation (III)

Voici la cinquième et dernière partie des chiffres-clés de l’éducation en Europe. Je rappelle qu’on pourra consulter le document original dont sont extraits ces chiffres sur le site www.eurydice.org , mis en place par la Communauté européenne. J’espère que lesdits chiffres permettront de mieux comprendre les enjeux en matière d’éducation et fournir quelques instruments objectifs pour que chacun puisse mieux percevoir les failles dans les discours des hommes politiques, qu’ils soient de droite ou de gauche. On ne trouvera dans ce billet, comme dans les deux précédents, que des données, pas d’analyse. A chacun de fonder son jugement.

5. Les enseignants

Q21. Quelle est la part des enseignants (primaire et secondaire ; %) dans la population active ?

FR

 

BE fr

 

DK

 

ALL

 

ESP

 

IT

 

NL

 

SU

 

UK

 

2.7

 

4

 

2.6

 

2.1

 

2.5

 

2.9

 

2.7

 

3

 

2.5

 

 

Q22. Qui recrute les enseignants ?

Trois modes de recrutement coexistent : par l’autorité centrale (l’État), par les autorités locales ou par les établissements. Ce dernier cas a été choisi par : République tchèque, Estonie, Lettonie, Pologne, Slovaquie, Belgique, Irlande et certaines catégories d’établissement au Royaume-Uni.

À noter que, dans la plupart des pays, les établissements ont une autonomie limitée pour le recrutement d’enseignants aux postes vacants.

Q23. Quel est le statut des enseignants ?

Les enseignants titulaires sont fonctionnaires dans la moitié des pays européens et relèvent du droit de travail général dans l’autre moitié. À noter que les enseignants ne sont fonctionnaires de carrière que dans deux pays dont la France.

Q24. Quelle est l’autonomie des enseignants ?

Dans tous les pays, le programme est imposé, mais les enseignants (et/ou les établissements) jouissent d’une large autonomie dans le choix des manuels, des méthodes et de l’évaluation.

Q25. Quel est le niveau des enseignants ?

Niveau CITE 5 A la plupart du temps.

Soulignons que le niveau de qualification (diplômes et compétences exigés) d’un enseignant de maternelle et de primaire est le même dans l’immense majorité des pays européens. La formation initiale de ces enseignants va de deux ans (Malte) à cinq ans (France, Royaume-Uni, Pologne).

La formation des enseignants du secondaire inférieur, en Islande, Belgique et Autriche est la plus courte : trois ans. C’est en Allemagne qu’elle est la plus longue : six ans ½. En moyenne, elle est de quatre à cinq ans.

Q26. Quelle est la part (%) réservée à la formation professionnelle dans la formation des enseignants ?

 

 

 

BE fr

 

DK

 

ALL

 

ESP

 

IT

 

LUX

 

POL

 

SUE

 

UK

 

FR

 

Préprimaire

 

52.8

 

36

 

83

 

40

 

30

 

92.8

 

14

 

14

 

40

 

13.3

 

Secondaire inférieur

 

52.8

 

32.5

 

57

 

9.1

 

33.3

 

33.3

 

14

 

16.7

 

40

 

25

 

 

Note 1 : les chiffres du préprimaire et ceux du primaire sont presque équivalents, à l’exception de l’Allemagne où la qualification des enseignants du primaire intègre 52 % de formation professionnelle.

Note 2 : Les chiffres du secondaire supérieur sont presque égaux à ceux du secondaire inférieur mentionnés dans le tableau. On observe des différences substantielles pour le Danemark (12,3 % de formation professionnelle) et pour l’Allemagne (48 %)

Note 3 : Les chiffres du Royaume-Uni excluent l’Écosse. En Écosse, la part réservée à la formation professionnelle est de 25 %.

Note 4 : C’est pendant la phase de formation professionnelle que l’enseignant acquiert les outils méthodologiques et psychologiques.

Q27. Les enseignants bénéficient-ils d’une formation professionnelle continue ?

Elle est facultative pour certains pays (dont la France et l’Italie) ; nécessaire pour obtenir une promotion (dont l’Espagne), obligatoire pour d’autres (dont l’Allemagne et le Royaume-Uni). À noter que dans les pays où elle est obligatoire, elle tourne autour de 20 heures par an.

En France, 80,3 % des enseignants de quatrième année de primaire ont déclaré n’avoir pas participé (ou moins de 6 heures) à une formation professionnelle continue dans l’enseignement de la lecture au cours des deux dernières années qui ont précédé l’enquête PIRLS (2000/2001)

Q28. Qui définit le temps de travail ?

C’est l’État dans tous les pays, sauf aux Pays-Bas, en Suède, et d’une certaine façon au Royaume-Uni, où ce temps est défini par l’école.

Q29. Quel est le temps de travail des enseignants ?

Le temps de travail d’un enseignant comprend les cours présentiels (face aux élèves), la correction des copies et la préparation des cours. Dans la majorité des pays, dont la France, ce temps intègre d’autres prestations.

Il est très difficile de comparer le temps de travail en raison des différences d’appréciation. Ainsi faut-il distinguer le nombre d’heures d’enseignement (cours donnés aux élèves), le nombre d’heures de présence à l’école (autres tâches que l’enseignement), et le nombre global d’heures de travail qui intègre le nombre d’heures d’enseignement, le nombre d’heures de présence à l’école et le temps passé dans des activités de préparation et correction hors de l’établissement. La comparaison est donc difficile à établir entre des systèmes différents. Néanmoins, la majorité des enseignants européens donnent entre 18 et 20 heures de cours par semaine, ce qui fait une charge totale de travail en moyenne de 35 à 40 heures par semaine. Observons deux faits : une moyenne n’est qu’une moyenne et ne peut refléter la complexité et la disparité des temps de travail, des tâches à accomplir ; le temps partiel se développe dans tous les pays européens.

Répartition du nombre d’heures hebdomadaires et annuelles de travail des enseignants à temps plein hors pauses pour le primaire (cite 1), avec indication du nombre de jours scolaires par an.

 

Pays

 

FR

 

BE fr

 

DK

 

ALL

 

ESP

 

IT

 

NL

 

PL

 

SU

 

UK eng

 

H heb

 

23.75

 

18.33 à 20

 

18

 

20.25 à 21

 

22.92

 

24

 

X

 

13.5

 

X

 

X

 

H an

 

855

 

667.33 à 728

 

720

 

761.4 à 789.6

 

825

 

800

 

X

 

499.5

 

X

 

X

 

Jours

 

180

 

182

 

200

 

188

 

180

 

200

 

200

 

185

 

x

 

190

 

 

Répartition du nombre d’heures hebdomadaires et annuelles de travail des enseignants à temps plein hors pause pour le secondaire inférieur (CITE 2), avec indication du nombre de jours scolaires par an.

 

Pays

 

FR

 

BE fr

 

DK

 

ALL

 

ESP

 

IT

 

NL

 

PL

 

SU

 

UK eng

 

H/sem

 

16.5

 

18.33 à 20

 

19.5

 

17.25 à 21.38

 

16.5 à 19.25

 

18

 

X

 

 

 

13.5

 

X

 

X

 

H/an

 

594

 

667.33 à 728

 

780

 

648.6 à 803.7

 

577.5 à 673.75

 

600

 

X

 

499.5

 

X

 

X

 

Jours

 

180

 

182

 

200

 

188

 

175

 

200

 

200

 

185

 

x

 

190

 

 

Répartition du nombre d’heures hebdomadaires et annuelles de travail des enseignants à temps plein hors pause pour le secondaire supérieur (CITE 3), avec indication du nombre de jours scolaires par an.

 

Pays

 

FR

 

BE fr

 

DK

 

ALL

 

ESP

 

IT

 

NL

 

PL

 

SU

 

UK eng

 

H/sem

 

13.75

 

16.67 à 18.33

 

18.75

 

17.25 à 20.25

 

16.5 à 19.25

 

18

 

X

 

 

 

22

 

X

 

X

 

H/an

 

495

 

606.67 à 667.33

 

750

 

648.6 à 761.4

 

577.5 à 673.75

 

600

 

X

 

792

 

X

 

X

 

Jours

 

180

 

182

 

200

 

188

 

175

 

200

 

200

 

180

 

x

 

190

 

 

Q30. Quel est le salaire de l’enseignant européen ?

Le tableau suivant permet de comparer les salaires de base bruts annuels minimaux et maximaux rapportés au PIB par habitant

Au primaire :

Pays

 

FR

 

BE fr

 

DK

 

All

 

ESP

 

IT

 

NL

 

PL

 

Suède

 

UK

 

Min

 

96.1

 

90

 

97.3

 

130.5

 

132.7

 

76.9

 

103.4

 

56.3

 

72.1

 

117.5

 

Max

 

179.2

 

150.2

 

110

 

170.5

 

188

 

112.5

 

150.3

 

119.4

 

122.3

 

181.6

 

 

Au secondaire inférieur général

Pays

 

FR

 

BE fr

 

DK

 

ALL

 

ESP

 

IT

 

NL

 

PL

 

Suède

 

UK

 

Min

 

99

 

91

 

97.3

 

153.3

 

154

 

83.4

 

107.2

 

56.3

 

71.6

 

117.5

 

Max

 

183.4

 

157.4

 

110

 

189.7

 

229.3

 

124.7

 

165

 

119.4

 

127.8

 

181.6

 

 

Au secondaire supérieur général

Pays

 

FR

 

BE fr

 

DK

 

ALL

 

ESP

 

IT

 

NL

 

PL

 

SU

 

UK

 

Min

 

121.2

 

113.5

 

102.8

 

156.7

 

154

 

86.2

 

108.3

 

56.3

 

79.8

 

117.5

 

Max

 

226.2

 

199.4

 

133.2

 

191.7

 

229.3

 

130.9

 

218.6

 

119.4

 

135.6

 

181.6

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (22 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Tristan Valmour


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès