Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’Europe, c’est forcément plus de sécurité pour les (...)

L’Europe, c’est forcément plus de sécurité pour les citoyens

Face aux vents irrationnels de l’anti-européanisme primaire, certaines personnalités très compétentes cherchent à montrer en quoi l’union des pays européens est concrètement une avancée pour les cinq cent millions de citoyens européens.



Depuis quelques mois, Frédéric Péchenard (57 ans) n’est plus un policier mais un homme politique. C’est assez étrange car pendant toute sa (brillante) carrière de policier, il avait justement refusé de se déclarer partisan, servant autant sous un pouvoir dit de gauche que sous un pouvoir de centre droit. Et cela malgré une tare indélébile pour certains, celle d’être un ami d’enfance de Nicolas Sarkozy avec qui il avait renoué en mai 1993 à l’occasion de la prise d’otages par "Human Bomb" dans une maternelle à Neuilly-sur-Seine, sa ville natale et la ville dont le maire était Nicolas Sarkozy.

Après une maîtrise de droit, Frédéric Péchenard est devenu commissaire de police à l’âge de 24 ans, en 1981, puis il a gravi tous les échelons de la hiérarchie policière, notamment en section anti-terroriste, avec le grade de commissaire divisionnaire en 1996 (il avait alors 39 ans) pour atteindre le sommet : directeur général de la police nationale du 11 juin 2007 au 30 mai 2012, avec en même temps une nomination comme préfet hors cadre le 11 mars 2009. En septembre 2011, il avait été "légèrement" impliqué dans l’affaire Bettencourt à propos d’une décision d’écoute téléphonique pour réagir à une violation du secret d’instruction, mais la justice l’a mis hors de cause de toute infraction.

Lors de l’arrivée au pouvoir de François Hollande, Frédéric Péchenard a été froidement "remercié" et placé dans un "placard", nommé pour un an délégué interministériel à la sécurité routière puis, le 4 décembre 2013, "inspecteur général en service extraordinaire au sein de l’Inspection générale de l’administration". Cela lui a permis de consacrer un peu de temps à l’enseignement universitaire en particulier à Panthéon-Assas et à l’École nationale supérieure de la police à Saint-Cyr-au-Mont d’Or, mais surtout, de se sentir libre de modifier sa trajectoire personnelle.

yartiPechenard03

Cette absence de mission opérationnelle l’a convaincu de finalement s’engager en politique, d’abord lors des élections municipales à Paris où il fut élu le 30 mars 2014 conseiller de Paris sur les listes menées par Nathalie Kosciusko-Morizet, dans le dix-septième arrondissement, et aussi à l’UMP dont il a pris la carte en juin 2014 pour diriger la campagne interne de Nicolas Sarkozy pour la présidence de l’UMP en automne 2014 (à partir du 20 septembre 2014) et enfin, depuis le 9 décembre 2014, pour devenir le directeur général de l’UMP.

Connaissant par expérience parfaitement le thème de la sécurité, Frédéric Péchenard est déjà considéré par certains journalistes comme un futur Ministre de l’Intérieur en cas de victoire de l’UMP en 2017, ou une sorte de nouveau Claude Guéant pour un Nicolas Sarkozy nouvelle version.

Et c’est sa compétence sur le fonctionnement de la police et la recherche des délinquants et des criminels qui rend Frédéric Péchenard naturellement partisan de la construction européenne. Invité de l’émission politique "Preuve par 3" le mardi 10 février 2015 sur Public Sénat, il a ainsi rappelé l’importance du rôle d’Europol dans la lutte contre le banditisme.

yartiPechenard02

Avant la coopération européenne, un trafiquant qui passait avec sa marchandise en Espagne était protégé de la police française, et lorsqu’il arrivait aux Pays-Bas pour la vendre, pareillement, la police française ne pouvait rien faire et les procédures pour une coopération internationale étaient tellement longues et compliquées que le trafiquant (qui lui, a depuis longtemps compris l’intérêt de la mondialisation) passait au travers des mailles du filet. Maintenant, un policier français peut le traquer partout sur le territoire européen.

De même, avant la coopération européenne, un délinquant sexuel en Allemagne pouvait se refaire une virginité en déménageant de l’autre côté de la frontière, en France. Les fichiers informatiques n’étaient alors pas partagés. Maintenant, un fichier européen permet de centraliser un certain nombre d’informations sur un certain nombre de condamnés, ce qui renforce l’efficacité de la police en France et donc, la protection des citoyens français, même ceux qui sont contre l’intégration européenne.

Ces petits exemples montrent en tout cas deux choses : d’une part, c’est par des exemples concrets (avec/sans) que l’on peut (facilement) démontrer, hors de toute passion et hors de tout dogme ou idéologie, l’intérêt de la construction européenne pour les Français, et d’autre part, il est vrai que des personnalités compétentes, qui ont passé du temps, dans leur carrière, à se confronter aux vrais enjeux et aux vrais problèmes, peuvent beaucoup apporter au débat politique en témoignant de leur expérience sur le terrain, chose que des "politiciens professionnels" auront plus de mal à appréhender sinon de manière très abstraite.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (13 février 2015)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Europol, l’Europe de la police.
Nicolas Sarkozy.
La politique européenne.
La construction européenne.
Europhobie.
UMP, état des lieux ?

yartiPechenard04 


Moyenne des avis sur cet article :  1.18/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 13 février 2015 11:43

    On atteint des sommets avec ce nouvel opus de Sylvain.


    Il ne doit pas regarder les critiques , c’est pas possible de persévérer comme ça.

    Philippe 

    • Pere Plexe Pere Plexe 20 février 2015 18:37

      ..on hésite entre l’aveuglement et le second degré,entre le rire et les pleurs,entre l’empathie et le dégoût.
      Franchement inclassable.


    • Jean 13 février 2015 11:43

      en route pour un nouveau record, vous n’avez pas d’amour propre ?


      • amiaplacidus amiaplacidus 13 février 2015 11:47

        Plus de sécurité ? Comme en Ukraine ?


        • diogène diogène 13 février 2015 11:58

          Plus de sécurité, c’est forcément moins de liberté.


          • Jean 13 février 2015 12:05

            Oui mais Diogène « ou pas », ce dispositif ( à venir) de total contrôle aurait’il préservé l’Europe ou les states ? non évidement.


          • diogène diogène 13 février 2015 12:24

            J’ai rien compris !

            Pourquoi vous me dîtes ça, à moi ?

          • diogène diogène 13 février 2015 12:25

            J’ai rien compris !

            Pourquoi vous me dites ça, à moi ?

          • Jean 13 février 2015 17:03

            Excusez moi, je veux dire que : oui évidement plus il y a de contrôles moins il y a de liberté, mais s’il y avait eu ces contrôles auparavant cela n’aurait pas empêché ces actes terroristes ( Brxl et Paris) surtout que les terroristes étaient tous déja bien connus de la police, donc nous allons avoir moins de libertés et pas plus de sécurité.


          • César Castique César Castique 13 février 2015 12:00

            Exemples stupides s’il en est ! Comme si les collaborations policières aveient besoin de l’usine à gaz bruxelloise, avec ces réglementations démentielles de tâtillonage.

            Pas plus tard que le 20 janvier, on apprenait, grâce à une manifestation nationale des pêcheurs italiens devant la capitainerie du port de Venise, qu’une norme européenne fixait la dimension minimum des coques (vongole) à 25 mm, et qu’une coque de 24 mm péchée en même temps que dix mille de ses congénères, pouvait entraîner une sanction pénale et une amende jusqu’à 4000 euros.

            Quant à savoir, si le bidule, c’est plus de sécurité pour les citoyens, mieux vaut ne pas parler de sa facette alimentaire…


            • Doume65 14 février 2015 00:32

              Absolument !

              Entre autres exemples stupides, on entend régulièrement l’exemple d’Airbus pour démontrer la nécessité de l’Europe, en oubliant que ce projet existait avant l’UE et que celle-ci n’a apporté aucune autre coopération de cette envergure.


            • Gnostic Gnostic 13 février 2015 12:26


              BIZARRE ?

              Tous les articles de cet auteur nauséabond passent la modération sans problème !

              Qui approuve ses articles ?

              Y a comme qui dirait un truc la-dessous .

               smiley

              • Javascript Javascript 13 février 2015 12:50

                J’ai pas pu finir l’article, je tiens pas aussi longtemps en apnée........


                • devphil30 devphil30 13 février 2015 14:06

                  C’est sûr que ça coupe la respiration tellement c’est puant 


                  Philippe 

                • Samson Samson 13 février 2015 17:31

                  Mais non, mais non !
                  Moi, çà me change de Buck Danny : lu au second degré, cela devient aussi irrésistiblement drôle smiley


                • devphil30 devphil30 14 février 2015 11:09

                  Faut plutôt se mettre en mode troisième degré car sinon ça attaque le cerveau.

                  A force de nous passer sa propagande , on risque la névrose

                  Philippe


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 février 2015 14:40

                  « L’Europe c’est forcement plus de sécurité pour les citoyens » ???
                  https://www.upr.fr/emissions-radio-tv/francois-asselineau-tele-sud-paix-en-europe-france-les-guerres-dans-le-monde
                  .
                  NON L’Europe ce n’est pas la paix, L’EUROPE C’EST LA GUERRE !
                  https://www.upr.fr/videotheque-upr/non-leurope-ce-nest-pas-la-paix-leurope-cest-la-guerre


                  • Jibal 13 février 2015 14:43

                    Sans s’appesantir davantage sur le coté propagande eurolâtre moisie, y’aurait pas déjà un truc, fondé en 1923, comptant 190 pays membres, dont les pouvoirs sont bien plus étendus que ceux d’Europol, qui ferait le même taff (mais plus) et qui s’appellerait Interpol  ?


                    • zygzornifle zygzornifle 13 février 2015 14:54

                      un ami d’enfance de Nicolas Sarkozy......Pas la peine de chercher plus loin....


                      • lautrecote 13 février 2015 14:56

                        pas pu lire jusqu’au bout non plus...


                        • fred.foyn Le p’tit Charles 13 février 2015 15:23

                          bof...il sert de fumier pour que Sarkozy puisse pousser.. !


                          • devphil30 devphil30 14 février 2015 11:10

                            Justement il faut pas le laisser croitre sinon la mauvaise graine va repousser


                          • xaccrocheur 13 février 2015 16:10

                            > Face aux vents irrationnels de l’anti-européanisme primaire (...)

                            Pff. Ctrl-w.


                            • Samson Samson 13 février 2015 17:18

                              « L’Europe, c’est forcément plus de sécurité pour les citoyens »

                              Très beau slogan auquel j’aimerais tant pouvoir souscrire !
                              Depuis les télex et appels en inter du commissaire Maigret, les outils de coopération policière et de partage de l’information ont évolué et permettent sans nul doute nombre d’avancées « sécuritaires » !

                              Mais quand les « experts » aux manettes de la BC€ - super Mario le premier - sont issus de Goldman Sachs, cette boîte même dont les « experts » ont si brillamment aidé les autorités grecques à trafiquer leurs comptes et bilans pour rouler dans la farine d’autres « experts » mandatés par la Commission €uropéenne (mais qui peut encore croire à un tel conte ?) et intégrer la zone €uro , quand pour sauver les banques et les bénéfices de leurs actionnaires des aléas de la roulette financière les « experts » imposent aux populations une austérité qui les plonge massivement dans la précarité (et incite les plus débrouillards à la « créativité » des magouilles les plus diverses !), quand le démantèlement de l’« Etat providence » prêché par les technocrates de la Commission mène à la réduction drastique des moyens de ses services aux populations (enseignement, soins, logement, pensions, forces de l’ordre, ...) et leur soumission aux insatiables appétits de sociétés transnationales, peut-on réellement parler d’amélioration de la sécurité ?

                              A l’aune du régime imposé par la Troïka aux Grecs, Espagnols, Irlandais, ..., le Titanic €uropéen semble avoir résolument opté pour le PGCD en matière de droit, de sécurité et de protection sociale de ses populations : réduction de l’accès aux soins, multiplication des exclus et sans-abris, morosité des temps, désespoir et peur poussent une part toujours croissante de l’opinion à céder aux sirènes des plus vils prêcheurs de haine et autres prometteurs de beaux jours, ...

                              A l’instar des médias qui s’adonnent largement à cet exercice de propagande, dénoncer les « vents irrationnels de l’anti-européanisme primaire » reste de bon ton et ne mange guère de pain : cela offre assurément le bénéfice d’évacuer d’un slogan la question de son terreau et de ne - surtout - jamais se questionner sur les aspirations citoyennes à une Europe réellement démocratique, participative et solidaire. Au risque - est-il dans ces conditions si surprenant ? - qu’une part croissante de l’opinion aspire désormais à la rupture définitive avec un appareil technocratique dont le modèle économique et social semble relever du vampirisme ?

                              Quoique pour ma part fermement attaché aux idéaux proclamés de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, je me permets de douter de la volonté €uropéenne à - ne serait-ce qu’un tant soit peu - y tendre encore. Ce n’est en aucun cas de cette €urope là que j’avais rêvé, les Grecs, les Espagnols, les Français, les Irlandais, les Belges, ... apparemment non plus !

                              Toujours ravi de vous lire !

                              Je vous présente mes cordiales salutations smiley


                              • COVADONGA722 COVADONGA722 13 février 2015 18:26

                                 yep

                                 l ’Europe des apparatchiks cooptés bruxellois :


                                Terreur économique et envahissement du sol !

                                UE DELENDA EST !


                                • ddacoudre ddacoudre 13 février 2015 19:59

                                  bonjour sylvain..
                                  le premier fut Caïn depuis lors personne n’a pu arrêter cette déferlant, on a coupé des mains, bruler des hommes désarticulé des corps, les vicieux ont empalé, d’autres ont coupé des têtes, mis des galères des travaux forcés et Caïn est toujours là.alors certes la compétence n’a pas d’idéologie, mais l’idéologie accapare des compétences spécifiques. il est connu qu’en France le fonctionnaire est au service de l’état,c’est à dire des citoyens et non pas au service de ceux qu’ils désignent le temps d’un mandat. mais Sylvain toi et moi nous ne sommes pas des naïfs, il y a des situation ou d’aucun même dans la fonction publique manifeste leur accord ou désaccord pour mener une politique que décident ceux qui les ont élus. alors ou ont les mets au placard avec les honneurs pour service rendu à la nation ou ils se voient propulsés à l’insigne honneur de diriger les programmes du gouvernements. alors les hommes salvateur très peut pour moi. pour autant aujourd’hui les moyen de communication et contrôle permettent la mise en place de suivit de tous les contrevenants aux droit, enfin presque tous. ceci dit imaginer que cela va faire reculer la criminalité est la délinquance c’est encore vivre dans une cours de récréation ou l’on joue au gendarme et au voleur. la violence est une possibilité inné de tous les individus, et elle se développe chaque fois que l’homme se sent en danger. Caïn tue sont frère parce que dieu le rejette et qu’il ne pouvait pas survivre à ce rejet, il a donc défendu son droit à l’existence Me Bauer criminologue de renom qui a servit les gouvernement sociaux démocrate du PS et de l’UMP, qui aujourd’hui je le pense doit toujours être le président ONDCD (observatoire national des crimes et délits) fut le maitre à pensé de la visibilité policière, le PS a commencé" par les ilotiers sans résultat et l’UMP par la rigueur de la tolérance zéro sans autres. Alors si ce monsieur à servit sous les ordre des prédécesseur à hollande sans résultat je comprend qui l’écarte, je dis cela juste pour être désagréable car je ne le pense pas, il a seulement du faire état de préférence politique.
                                  puisque tu indique que c’es là qu’ils s’engagent. et si par malheur il doit être le ministre de l’intérieur après la tolérance zéro que reste t-il si ce n’est que de déterminer des races de criminels et délinquants, et ils existent ce sont les transgresseurs. 2/3 obéissants pour créer une société 1/3 de transgresseurs pour la faire évoluer. la seule chose qui peut changer c’est le rapport au tiers, sinon impossible à moins de considérer que notre monde n’est pas un monde en évolution permanente. alors une société à besoin de police mais il faut cesser de faire croire que c’est grâce à elle que la criminalité et la délinquance disparaitront.
                                  cordialement


                                  • Fergus Fergus 14 février 2015 09:06

                                    Bonjour, Sylvain.

                                    Oui, entièrement d’accord avec ce constat : l’Union européenne est un réel progrès en matière de sécurité, non seulement des personnes, mais également des Etats. Et tout doit être fait pour renforcer la cohésion continentale. Mais il est évident que l’actuel traité constitutionnel, par trop favorable aux échanges commerciaux et pas assez à la prise en compte des attentes populaires devra être réformé si l’on ne veut pas voir la construction se déliter.

                                    Pour ce qui est de Péchenard, je suis nettement moins enthousiaste, cet homme faisant à l’évidence partie de ce monde interlope prêt à tous les petits arrangements pour satisfaire les intérêts de l’oligarchie.


                                    • sylvie 15 février 2015 20:08

                                      bien sûr juste à considérer la situation en Ukraine , là on la sent bien la sécurité. F----r


                                      • captain beefheart 15 février 2015 23:07

                                        Un des acteurs en Ukraine est le multimilliardaire Kolomoïsky,détenteur de passeports ukranien,chypriote,israelien,à la tête d’une armée de plusieurs milliers des soldats mieux équipés que l’armée régulière.Il est aussi gouverneur du province de Dniepropetrovsk,propriétaire de l’aéoroport du même nom,qui aiguillait les derniers miles du MH-17. Je suis étonné d’apprendre aujourd’hui qu’il est en plus le président du Congrès Juif Européen,qui prend siège dans les murs de la Commission à Bruxelles.Il peut se payer tous les mercenaires qu’il veut.Je pense que Sylvain pense à ça ,quand il parle de la sécurité garanti par la Communauté Européenne.Pour les peuples ,c’est le contraire.


                                        • zygzornifle zygzornifle 17 février 2015 12:47

                                          si c’est comme pour la sécurité sociale on a des cheveux blancs a se faire .....


                                          • zygzornifle zygzornifle 19 février 2015 11:04

                                            la sécurité c’est pour les politiques :députés,sénateurs,ministres,préfets, président et autres .... pour les simples citoyens il n’existe plus que la chance de passer entre les rafales.....


                                            • Pere Plexe Pere Plexe 20 février 2015 20:23

                                              Même pas un mot sur la formidable avancé sociale qu’est l’Europe,sur son évidente cohésion,sur sa formidable solidarité,sa clairvoyance politique,sa totale indépendance,son fonctionnement démocratique exemplaire,sa remarquable puissance militaire,son exceptionnel poids diplomatique...mais plus encore son insolente réussite économique.

                                              Vous mollissez Sylvain ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès