Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’indéfendable ouverture du marché du travail européen aux roumains (...)

L’indéfendable ouverture du marché du travail européen aux roumains et bulgares

Jeudi soir, j’étais invité sur France 24 pour débattre de l’ouverture à la Roumanie et à la Bulgarie du marché du travail de l’Union Européenne. L’occasion de constater à quel point les défenseurs de cette ouverture manquent cruellement d’arguments pour la justifier auprès des citoyens.

Une ouverture indéfendable ?
 
C’est l’impression avec laquelle je suis sorti de ce débat avec mes contradicteurs. Aucun des arguments qu’ils ont pu avancer ne m’a semblé bien tenir la route. Yves Pascouau, du Centre Politique Européen a avancé la démographie pour justifier l’ouverture des frontières, comme la commissaire européenne en 2012. Mais cet argument ne tient pas une seconde. S’il peut être envisagé pour un pays comme l’Allemagne, où la population recule et où le taux de chômage officiel est relativement faible, il est absurde pour la France, où la population augmente et où le taux de chômage est au plus haut.

Ce faisant, cela démontre également qu’il est absurde d’avoir une politique européenne unique pour les questions migratoires étant donnée la très grande diversité des pays européens. Chaque pays doit avoir une politique spécifique, et par conséquent, des frontières nationales pour le permettre… Ensuite, mes contradicteurs ont affirmé que l’afflux de travailleurs roumains et bulgares serait limité, mais The Economist, qui soutient cette ouverture, a rappellé que les quelques dizaines de milliers de polonais qui étaient attendus ont finalement été un demi-million à venir en Grande-Bretagne.

D’ailleurs, l’explosion du nombre de travailleurs détachés ou de la délinquance de ressortissants d’Europe de l’Est (une récente étude affirme que près de 10% des vols en France sont le fait de personnes d’origine roumaine ou des Balkans) contredisent ce discours angélique. Bien sûr, une majorité des immigrés est sans doute animée des meilleures intentions, mais le contexte actuel rend difficile leur intégration au marché du travail. Et cette ouverture anarchique profite également aux délinquants et au tourisme social. Enfin, s’il y a un manque de travailleurs dans certaines professions, la solution la plus logique, avec cinq millions de chômeurs, est quand même d’améliorer l’orientation et la formation.
 
Toujours plus d’harmonisation par le bas

Mes contradicteurs ont évoqué ensuite l’apport de l’immigration à l’économie. Malheureusement pour eux, l’OCDE, pourtant favorable à la libre-circulation des personnes, a reconnu dans une récente étude que l’immigration avait un coût, certes largement inférieur aux affabulations du Front National, et donc qu’elle ne rapportait pas d’argent à la France. Ensuite, ils ont évoqué l’intérêt qu’il y aurait à laisser les travailleurs circuler librement étant donné la diversité des taux de chômage dans l’Union Européenne, ceci permettant aux travailleurs des pays du Sud d’aller en Allemagne par exemple.

Mais cette affirmation pose de graves problèmes. D’abord, c’est l’UE qui a plongé ces pays dans la crise. Ensuite, il est tout de même horrible d’imposer aux populations l’exil de leur pays pour trouver un travail, un signe de régression sociale majeure. Enfin, tout ceci affaiblit les pays d’où la population part, comme le montre le cas extrême de Détroit à l’échelle d’une ville. Enfin, comment ne pas voir que cela risque de pousser à une course au moins-disant et à une harmonisation qui sera défavorable aux pays les plus riches, avec un salaire minimum dix fois plus bas à Bucarest et Sofia qu’à Paris…
 
En pleine insécurité économique et culturelle, et difficulté dans l’assimilation des populations étrangères déjà présentes, il faut faire une pause dans les flux migratoires, tout en tenant un discours intégrateur mais aussi inflexible sur les valeurs de la République. Encore une fois, l’UE, mais aussi le PS et l’UMP ont tout faux.
 

Pour revoir le débat, vous pouvez aller sur ce lien


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 4 janvier 2014 11:41

    le but est de faire des zones dortoirs européennes. il suffira de faire un métro souterrain hypersonique


    • Piotrek Piotrek 4 janvier 2014 13:52

      Ce qui m’agace c’est qu’on tourne toujours autour du pot, car ce n’est qu’une histoire de pognon.

      Les ouvriers détachés se détachent-ils d’eux-mêmes ? Un manoeuvre ne connaissant ni la langue, ni la loi ni les lieux va-t-il acheter son billet d’avion et s’envoler vers l’inconnu. Très rarement.

      Donc si on reprend tout votre article et qu’on replace l’analyse étatique par une simple analyse économique : tout devient limpide : Les entreprises nationales sont les seules à profiter des ouvriers détachés. C’est tout, et il n’est pas nécessaire d’aller chercher les rapports de l’OCDE qui va faire une moyenne de l’intéret d’un travailleur détaché pour une nation.

      La question devient simple : Allons nous favoriser certaines entreprises en leur autorisant à faire du dumping social : réponse simple : NON

      Arrêtons de tout mettre sur le dos du travailleur détaché, parlons plutôt des entreprises attachantes


      • HELIOS HELIOS 4 janvier 2014 15:57

        C’est sûr que l’auteur, Laurent Pinsolle, est un sacré loulou (dans ses idées)... si jamais j’avais eu un jour d’idée de voter pour DLR, le fait qu’il s’en reclame m’aurait definitivement vacciné... et je ne dois pas être le seul !


      • Piotrek Piotrek 4 janvier 2014 16:18

        Démosthènes. Je sais qui est l’auteur, et bien que je suis pas d’accord avec lui je vais quand même le lire et répondre si quelque chose m’interpelle.

        En revanche c’est des commentaires comme le votre qui auraient tendance à conforter les auteurs dans ce qu’ils disent.


      • soi même 5 janvier 2014 14:38

        @ Piotrek, votre raisonnement est un peut simpliste, vous savez en réalité c’est toujours le donneur d’ordre qui est la clé de cette opération, c’est à dire le client.
        Les entreprises peut scrupuleuse dans ce cas de figure, leurs seuls but est de juste garder la même marge de bénéfice.

        La véritable inflation n’est pas réellement le produit,mais plus tôt la conjugaison entre la chèreter de la nattière première et les taxes qui se greffe sur tous le processus de production qui fait que l’on à recourt à la sous traitance où à un employer low cost étranger qui on un train de vie inférieur à un salarie équivalent dans notre pays.

        Dite moi pourquoi vous chosiez toujours le prix le plus bas, et si vous avez une réponse crédible, sachez que les industriels sont contraint de suivre les prix à la baise si il veulent survivre.
        Cela entraîne de facto, une stagnation économique, une stagnation des salaires, à une stagnation des ventes, à une diminution des contributions obligatoires à pour levier de faire monté à la hausse impôts et taxes et de réduire la voilure de toutes les compensations sociales direct où indirect.

        La logique déductive qui consiste à décrier que tous les patrons sont des voyous, on oublié une chose c’est que les vrais responsables, ce ceux qui nous gouvernent, car c’est eux avant tous les responsable de cette usine à gaz.


      • HELIOS HELIOS 4 janvier 2014 15:51

        Faire tout un cinema pour quelques milliers de bulgares et roumains, tous européens, fils et filles d’autres émigrés/immigrés qui sont arrivés depuis de millenaires pour s’installer ici, plus à l’ouest de notre continent, qui n’ont aucun probleme d’integration .....

        ...ET NE RIEN DIRE alors qu’il ya des bateaux entiers de « candidats » remontant d’Afrique a flux continus.... qui n’ont pas notre culture, qui ne souhaient pas l’acquerir...auxquel vous « offrez » ce que certains europeens revent d’avoir et n’auront jamais....

        ... et vous osez trouver indefendable l’ouverture du travail aux membres bulgares et roumains de notre communauté ???


        • Le421 Le421 4 janvier 2014 17:57

          D’autant plus qu’en y regardant bien, ils sont ni noirs ni musulmans !!
          Bonjour les arguments !!
          Les pays de l’Est, pas grave, Courchevel et la Côte d’Azur sont phagocytés par les milliardaires mafieux russes.
          Par contre, les « Blacks » et les « Bougnoules »*, non !!
          Ca s’appelle du délit de sale gueule...

          * Sauf les milliardaires esclavagistes du Qatar qui nourrissent le PSG aussi, j’oubliais.
          France, pays des Droits de l’Homme.
          Victor Hugo doit se retourner dans sa tombe...


        • davideduardo davideduardo 5 janvier 2014 08:07

          qu ils soient algériens, roumains ou belges n y change rien :


          Importer des travailleurs sous qualifiés en période de chômage de masse est une absurdité économique.

        • HELIOS HELIOS 6 janvier 2014 04:19

          cher Le421... je n’ai pas parlé de couleur ou de quoi que ce soit d’autre lié a une eventuelle ethnie ou religion, j’ai considéré que s’il faut limiter l’entrée de travailleurs, qu’on commence par ceux qui sont le plus eloignés culturellement de nous.

          Vous voyez, je n’aime pas les discriminations, donc on accepte les roumains si on accepte ceux qui arrivent du sud...

          Ceci est clair, non ?


        • kéké02360 4 janvier 2014 16:45

          document à archiver avant sa disparition

          http://www.youtube.com/watch?v=8YREhRwqAqQ 


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 janvier 2014 17:24

            Bonjour Laurent,

            Allons nous assister à une grande vague migratoire des Bulgares et des Roumains ?

            Depuis 1990, la Roumanie a vu décroître sa population de plus de 15% essentiellement en raison de l’immigration vers l’Ouest. Quant à la Bulgarie, elle aura perdu quelque 600 000 habitants au cours des dix dernières années. C’est dire s’il n’y a pas lieu à s’attendre, dans quelques mois, à une arrivée massive en Europe de l’Ouest de Roumains et de Bulgares, et pour cause, ils sont déjà là.

            Quelque part les pays de l’ouest ont été déjà mis devant un fait accompli qui à été préparé depuis longue date.


            • Denzo75018 4 janvier 2014 17:49

              Merci qui ? Merci Hollande celui qui prônait avec les communistes un fumeux plan B !
              Hollande et son gouvernement n’ont RIEN fait pour empêcher la mise en place d’une telle politique ....Le peuple Français sanctionnera doublement Hollande aux élections municipales et européennes. Hollande, comme Mitterrand en son temps permettra au FN de gagner du terrain !


              • Le421 Le421 4 janvier 2014 17:49

                une récente étude affirme que près de 10% des vols en France sont le fait de personnes d’origine roumaine ou des Balkans

                Quid des 90% autres ??
                Ah oui !! Les arabes !! Bien sûr, j’oubliais les arabes...

                Et bé putain, si il n’y avait pas toutes ces infos orientées, ces sondages bidons et autres, on s’emmerderait dans ce pays...

                Je me suis fait agressé deux fois dans ma vie, dans la rue.
                A chaque fois, de bels et bons français, avec des noms bien français et des têtes bien françaises.
                J’ai vraiment pas eu de bol !!  smiley


                • Kern Kern 4 janvier 2014 23:26

                   @421

                  Comme si on allait te croire une seconde  ; -)

                  Tu prêches pour ta mosquée faux-nez


                • Le421 Le421 5 janvier 2014 11:08

                  Monsieur Kern,
                  Si je n’avais pas l’habitude de vos âneries, je me vexerais.
                  Voyez-vous le problème, c’est que contrairement à vous, je ne suis pas un menteur professionnel.
                  Ce que j’ai écrit, c’est l’exacte vérité.
                  Je pourrais vous donner les lieux, noms, mais ce qui est le plus important pour moi, c’est que ce soit vrai.
                  Votre avis... Je m’en tape !!

                  Vous en êtes peut-être resté au fils de Christiane Taubira en prison...
                  Ca vous regarde.


                • Aristoto Aristoto 4 janvier 2014 18:21

                  Bon qu’on m’eclair pas envie de perdre monde temps sur cette article : C un fasciste xenophobe l’auteur de cette article ou non ?

                  Vive l’europe, vive le monde globaliste et libéré des contrainte obscurantisme réactionnaire !


                  • Pere Plexe Pere Plexe 5 janvier 2014 20:10

                    ...juste un politique prêt à surfer sur les thèmes en vogue et des sentiments primaires.


                  • Aristoto Aristoto 6 janvier 2014 01:41

                    Merci kamarade européen !!

                    Dans un siècle je t’appelerai kamarde terrien à l’ultime unification des peuples !! PAs envie de passer mon temps à se battre contre nation il y a plus urgent que ça : la menace extraterrestre !! Nous devons plus que jamais nous unir face aux aliens !


                  • Aristoto Aristoto 6 janvier 2014 01:46

                    Regarde donc camarade la preuve de leur déjà présence chez nous : l’axe intersidéral du mal s’organise ! Nous devons faire vite ! On ne peut que soit avec nous soit contre nous !


                  • paul 4 janvier 2014 19:20

                    Cette affaire de travailleurs détachés n’est que la suite de la directive Bolkenstein (« le plombier polonais ») à peine modifiée, pour s’habituer au grand bain libéral (ou chacun pour soi).

                    Il faudra parler aussi de la Lettonie qui vient de rejoindre les 17 pays de l’eurozone le 1er janvier, contre l’avis majoritaire de sa population ...Vive l’ Eurodictature, plus on est de fous ...


                    • alinea Alinea 4 janvier 2014 20:38

                      Je croyais que la Roumanie et la Bulgarie étaient dans l’Europe ! Étant peu adepte des deux poids deux mesures ni de la condescendance, j’avoue n’avoir pas entendu votre articulet !


                      • GdeBell 4 janvier 2014 23:00

                        Cette « Europe » est devenue incontrôlable. Un pilote rectifiera-t-il un jour la trajectoire avant le crash ? Il y a urgence.


                        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 5 janvier 2014 06:03

                          J’ai voté pour cet article mais, les Roumains et les Bulgares prennent une majuscule comme les Français que sont les Bretons, les Basques, les Flamands, les Alsaciens, les Corses, les Catalans, les Occitans auxquels Pinsolle refuse la dignité identitaire.

                          NON à Debout La République qui veut s’Asseoir sur La Démocratie !


                          • Kern Kern 5 janvier 2014 08:59

                            @ Dedieu

                            Faux : les habitants d’un Pays ne prennent pas de majuscules lorsque l’on écrit sur eux

                            Seuls le nom des Pays en prennent

                            On se renseigne avant de vouloir donner des leçons aux autres


                          • alinea Alinea 5 janvier 2014 17:57

                            Kern, permettez-moi de m’immiscer dans ce détail : les noms d’habitants d’un pays prennent, évidemment, une majuscule !


                          • ffi ffi 6 janvier 2014 22:23

                            Le nom en prend, mais pas l’adjectif.
                            -> Un Bulgare.
                            -> Un travailleur bulgare.


                          • zygzornifle zygzornifle 5 janvier 2014 09:53

                            Ne vous inquiétez pas le PS se débrouillera bien pour qu’ils puissent voter en France en 2017....


                            • Pere Plexe Pere Plexe 5 janvier 2014 20:13

                              Comment peut on vomir sur la démocratie et reprocher le droit de vote aux citoyens ?


                            • zygzornifle zygzornifle 6 janvier 2014 13:14

                              On a bien le droit d’avoir un spasme


                            • zygzornifle zygzornifle 5 janvier 2014 09:55

                              Les Bulgares produit laitier par excellence devraient plaire à notre Flamby .....


                              • zygzornifle zygzornifle 5 janvier 2014 09:58

                                « l’immigration avait un coût, certes largement inférieur aux affabulations du Front National ».... comme c’est l’OCDE qui le dit ce cout doit être très largement minoré pour faire plaisir à nos chers eurodéputés et politiques ....


                                • claude-michel claude-michel 5 janvier 2014 10:46

                                  Roux-Mains et Bulles-Gares...le train train en somme..ou la connerie en pleine évolution.. ?


                                  • elec42 elec42 5 janvier 2014 11:03

                                    mettre en concurence les plus pauvres,ça devrait rapporter aux plus riches ?non


                                      • Le421 Le421 5 janvier 2014 11:17

                                        En tout cas, je constate que quand j’ai fait campagne pour le « non » au TCE, je n’ai pas vu un péloy du FN se démener comme nous l’avons fait.
                                        Vous me direz que Sarko nous a refilé une « quenelle », en clair, il nous l’a mis dans le cul.

                                        Alors maintenant, les clébards de service aboient avec les loups alors qu’ils fermaient leur gueule quand la gamelle était encore pleine.
                                        La différence entre l’homme et le chien, c’est que l’homme peut s’indigner à voix haute, même si l’assiette est remplie.


                                        • Loatse Loatse 5 janvier 2014 12:18

                                          Bonjour,

                                          J’ai cherché une logique à cette ouverture du marché du travail européen (en France tout du moins) à la bulgarie et à la roumanie, je n’en ai pas trouvé...

                                          En 2012, la liste des métiers sous tensions soit autorisés pour les bulgares et les roumains est passée de 150 à 291..

                                          Dans cette liste, on trouve des métiers tels que : conduite sur rail, circulation du réseau ferré, manoeuvre du réseau ferré...

                                          http://migration-conseil.fr/liste-des-150-metiers-ouverts-aux-bulgares-et-aux-roumains

                                          Or dans ce secteur d’activité, on attend la suppression de 1400 postes en 2014 pour baisse de la rentabilité des tgv...

                                          http://www.franceinfo.fr/economie/la-sncf-devrait-supprimer-1-400-postes-en-2014-1259519-2013-12-22

                                          Quand au personnel de caisse (métier autorisé), la demande pour un emploi dans ce secteur d’activité accessible aux non diplomés dépasse largement l’offre en la matière...

                                          Il n’y aurait donc pas d’emplois vacants (ou fort peu) ni de manque de formations comme le laisse entendre certains qui justifierait l’ouverture de ces métiers à ces pays..

                                          Il va donc être difficile d’expliquer le pourquoi du comment on met les travailleurs étrangers et les travailleurs français en concurrence...tout en prenant le risque que ce ne soit pas la politique menée qui soit incriminée mais bien ces travailleurs avec in fine, un surcroit de tensions et du rejet envers ceux ci...

                                          Paradoxe également que cette situation qui amène nos dirigeants à nous promettre que la lutte contre le chomage est leur priorité alors qu’il reste plus de 3 millions de chomeurs et d’un autre coté tout faire pour que le phénomène ne diminue pas...

                                          Sauf à considérer que les pays européens n’existent plus en tant que tels, le seul moment ou l’on nous demande d’être citoyens français et d’agir comme tel est pourtant bien celui ou on demande aux travailleurs et entreprises de ce pays de se serrer la ceinture et de payer impots, taxes et divers qui augmentent sans cesse avec une dette qui ressemble à un puit sans fond, aux chômeurs d’être réactifs dans un marché de l’emploi en open bar.. puis de voter..



                                          • suumcuique suumcuique 5 janvier 2014 17:59
                                            L’immigration maghrébine coninue ;
                                            L’immigration chinoise commence ;
                                            L’immigration noire-africaine s’amplifie ;


                                            • Pere Plexe Pere Plexe 5 janvier 2014 19:13

                                              On a connu l’auteur mieux inspiré...

                                              LP donne aujourd’hui dans le populisme bien gras.
                                              Sans doute sait il,en politique avisé, que cette question est indépendante du droits qu’on déjà Roumains et Bulgares de vivre dans tous les pays de l’UE.
                                              Il sait également que le sujet n’a absolument rien a voir avec la question des travailleurs détachés ...


                                              • suumcuique suumcuique 5 janvier 2014 21:44

                                                L’immigration en provenance du Maghreb s’est elle aussi considérablement développée. De 554.000 en 1975, le nombre d’Algériens a augmenté de 28%, pour atteindre 710.000 en 2008. L’immigration marocaine a presque triplé depuis 1975 : les Marocains constituent désormais 12% de la population immigrée. Celle des autres pays d’Afrique est plus récente. Si elle ne représente aujourd’hui qu’un huitième de la population étrangère, elle a contribué à raison d’un quart à son accroissement depuis 1999. Il s’agit principalement de Camerounais, d’Ivoiriens et de ressortissants de la République démocratique du Congo.

                                                En ce qui concerne l’Asie, l’immigration en provenance des pays autres que Cambodge, Laos et Vietnam -dont les ressortissants étaient arrivés pour l’essentiel à la fin des années 1970- a bondi de 51% entre 1999 et 2008. L’immigration d’origine asiatique est aujourd’hui principalement d’origine turque et chinoise. Le nombre de nouveaux arrivants natifs de Chine a plus que doublé depuis 1999, pour atteindre 80.000 en 2008.

                                                http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/10/01016-20121010ARTFIG00262-immigration-les-chiffres-de-l-insee.php

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès