Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’UE, encore et toujours au service de Monsanto #NonauRoundUp (...)

L’UE, encore et toujours au service de Monsanto #NonauRoundUp (reprise)

Dans l’incroyable feuilleton législatif et légal européen sur les produits que vend Monsanto, la prolongation de l’autorisation de commercialisation de son produit fétiche, le Round Up, révèle à nouveau à quel point les institutions européennes sont prêtes à tout pour défendre les intérêts de cette firme. Aujourd’hui, après un nouvel avis, positif cette fois, de l’OMS, la Commission va rendre son verdict.

 
Comment passer outre l’avis des peuples européens ?
 
C’est la question que semble bien se poser la commission européenne depuis des années. Elle avait déjà eu recours aux procédures complètement antidémocratiques de l’UE, nécessitant une majorité qualifiée pour l’empêcher d’interdire d’interdire le fameux maïs MON 810 de Monsanto. Que va-t-elle inventer pour tenter de prolonger la commercialisation du Round Up ? Déjà, fin mars, elle avait préféré repousser un vote, faute d’une majorité. Le Monde révèle aujourd’hui qu’elle va proposer une polongation de 10 ans et non de 15, aux Etats-membres, qui devraient se prononcer les 18 et 19 mai. Les réticences étatiques sont renforcées par le classement, par l’OMS, de la substance comme « cancérogène probable  », alors que le processus européen a conclu, au contraire que cela était « improbable  ».
 
Les parlementaires européens se sont donnés bonne conscience en proposant une autorisation pour sept ans, assortie, il est vrai, de plusieurs restrictions, dont aucune n’a été retenue par le projet de la commission. Malheureusement, on peut craindre qu’un compromis soit trouvé dans quelques semaines, qui permettra à la multinationale controversée de poursuivre ses affaires très lucratives en Europe, alors même que de gros soupçons planent sur la dangerosité de ses produits pour notre santé ! La commission lui demande juste de rendre public ses études ! Il est donc important de se mobiliser le plus possible pour dire notre ras-le-bol de la manière dont ce monstre européen fonctionne et tenter, par les opinions publiques, de faire pression sur la décision qui devra être prise dans les prochains jours.
 
Pour ceux qui pouvaient encore en douter, la persévérance des institutions européens à toujours appuyer les produits de Monsanto, alors même que de nombreux scientifiques pointent les dangers de ses produits, lève un voile sur les motivations de ce projet européen détestable.
 
Lire :
 
 - Monsanto achète-t-il nos gouvernants  ? 
 
 - Quand Monsanto gouverne le monde
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 21 mai 08:52
    L’UE, est au service de l’argent uniquement..peu importe d’ou il vient..

    • lsga lsga 21 mai 13:10

      @Le p’tit Charles Idem pour la France. Ça s’appelle la démocratie bourgeoise.


    • mmbbb 21 mai 11:50

      J’ai regarde avec intérêt un reportage sur la 5 dimanche dédié aux jardiniers du dimanche. Je le savais et connaissait ces pratiques abusives Je ne regrette pas d’ acheter mes légumes en grande surface puisque l’agriculture a grande échelle garantit un produit in fine moins traité. Ha ces jardiniers du dimanche ils ont la panoplie de tous les produits les plus nocifs et ils en sont fiers Lorsqu ils achètent, ils ne subissent aucune injonction mais exercent leur libre arbitre alors s’en prendrent exlusivement a Monsato est un peu facile puisque le Rundop est un produit vedette des jardins. Dans ce reportage il y avait le cas d’un femme décérébrée qui se levait la nuit et traitait les plantes qu elle avait omises. Désormais elle est malade apres avoir inhale et manipule ces produits sans protection Les insecticides sont des organo chlores ou phosphores, c’est tres bon pour la sante. C’est indiqué sur l’emballage


      • lsga lsga 21 mai 13:09

        Il faut collectiviser Monsanto.


        • Odin Odin 21 mai 14:20

          Ce monstre européen n’a qu’un seul objectif la finance globalisée (les 1 %) et pour cela, détruire la souveraineté nationale de chaque pays. Ne pas comprendre ce principe de base c’est aller vers sa propre autodestruction.

          Les membres des institutions européennes, sélectionnés par l’oligarchie, ne font que suivre les directives données pour continuer de bouffer à la gamelle sur le dos de contribuables lobotomisés par les médias.

          La solution contre ces psychopathes, que l’UE implose.


          • lsga lsga 21 mai 14:49

            @Odin La finance n’était pas moins puissante avant l’UE. La souveraineté populaire n’a jamais existée.


          • Odin Odin 21 mai 16:12

            @lsga

            La finance internationale c’est développée avec Bretton woods en 1944 en organisant le système monétaire mondial autour du dieu $ américain avec un rattachement nominal à l’or.

            La construction de l’UE a pour principal objectif d’aller dans le sens de cette finance mondialisée.

            Sans remonter à plusieurs siècles en arrière, regardez à côté de chez nous , la Suisse. S’ils n’ont pas de souveraineté populaire à votre sens, ça lui ressemble beaucoup. 

             


          • lsga lsga 21 mai 16:39

            @Odin Mais c’est bien sûr ! Avant Bretton Woods, les banques n’existaient pas et le peuple était souverain.... ou pas.

            Lenine, 1917 : Au fur et à mesure que les banques se développent et se concentrent dans un petit nombre d’établissements, elles cessent d’être de modestes intermédiaires pour devenir de tout-puissants monopoles disposant de la presque totalité du capital-argent de l’ensemble des capitalistes et des petits patrons, ainsi que de la plupart des moyens de production et de sources de matières premières d’un pays donné, ou de toute une série de pays.

            https://www.marxists.org/francais/lenin/works/1916/vlimperi/vlimp2.htm


          • Odin Odin 21 mai 20:31

            @lsga

            Je vous parle d’un système monétaire mondial autour du $ avec Bretton Woods. Votre réponse prend comme référence Lénine.

            Pourquoi ne pas nous parler de Bronstein (dit Trotsky) qui avait comme beau père le plus important banquier russe, Jivatovsky allié au US avec Jacob Schiff.

            A chacun ses références, les miennes seraient plus vers ce bon roi Louis IX qui instaura une monnaie unique et fut l’instigateur des institutions qui deviendront le Parlement et la Cour des Comptes. Il a fait bien d’autres choses mais la loi Gayssot m’interdit d’en parler.


          • lsga lsga 21 mai 21:31

            @Odin
            Je ne suis pas vraiment un fan de Lénine. 

            C’est simplement pour vous montrer que la situation était déjà la même bien avant Bretton Woods.
            La souveraineté populaire n’a jamais existé, les banques sont toutes puissantes depuis au moins le 16ème siècle. L’UE est un épiphénomène sans importance dans cette longue histoire. Sortir de l’UE, remettre en cause Bretton Woods, ne permettrait ni d’obtenir une souveraineté populaire ni de faire reculer le pouvoir des banques. 

          • Sozenz 21 mai 22:44

            @lsga
            Sortir de l’UE, remettre en cause Bretton Woods, ne permettrait ni d’obtenir une souveraineté populaire ni de faire reculer le pouvoir des banques.

            Certes , mais ça ne leur faciliterait pas la tache si nous n étions pas dans l ’ UE ^^
            Là , c est du pain beni pour eux ... quoique . s il etait beni il risqueraient de s empoisonner avec . non que ce pain soit à base de blé ogm ou avec des pesticides .. mais plus parce que le béni ne doit pas leur convenir vu leurs méthodes pas très « catholiques »


          • Odin Odin 22 mai 13:25

            @lsga

            Il est vrai que comprendre la mondialisation de la finance et les répercutions de Bretton Woods n’est pas facile à comprendre si on ne fait pas un minimum d’effort, si on reste focalisé sur la souveraineté populaire ou si on analyse cette finance en fonction des relations que l’on a avec son banquier en bas de la rue. Les banques existaient avant Bretton Woods et continuent d’exister, là n’est pas le problème.

            Avant 1944 les échanges mondiaux se faisaient avec différentes devises, pour faire simple. Après cette date, Bretton Woods instaura une monnaie unique, le $ basé sur l’or, pour tout les échanges mondiaux. Regardez ou en est le $ et l’or.

            http://or-argent.eu/la-fin-de-linfluence-du-dollar-sur-lor-est-elle-proche/

            Ce fut le plus gros hold-up de l’histoire de la finance. Le $ devenu devise de référence a capté, en autre, une grosse partie des excédents commerciaux du globe par l’émission sans fin de bon du trésor US. C’est la base du rêve américain, vivre à crédit sur le dos des autres états.

            Même après l’abandon par Nixon de l’indexation du dollar sur l’or, cette escroquerie continue. 

            http://www.ndf.fr/vu-des-etats-unis/15-05-2012/fin-de-letalon-or-quel-fondement-au-choc-nixon-de-1971#.V0GCeNSLRDA

            C’est cette suprématie mondiale du $ US qui est en jeu aujourd’hui. Si le « dictateur » Kadhafi est tombé c’est en raison de son intention de créer un dinar/or sur le continent africain ainsi que pour les pays arabes, chercher une autre raison à cet assassinat n’est que baliverne.

            De même, les fortes tensions avec la Russie, la Chine, l’Iran, le Brésil…ont, en partie, pour base cette suprématie du $ qui n’est plus en réalité qu’une monnaie de singe. Il faut ouvrir les yeux.

            Depuis que nous sommes dans l’UE c’est la BCE qui bat monnaie. Elle prête aux banques privées qui à leur tour, prêtent avec un taux d’usure. Sortir de l’UE permettrait à la BDF de reprendre ses activités d’avant le 3 janvier 1973 (loi scélérate Pompidou/Giscard – dite Rothschild) et les banques perdraient ainsi le pouvoir de gagner de l’argent sans rien faire.

            Pour obtenir une souveraineté populaire il faut impérativement comme pré requis une souveraineté nationale et la sortie de l’UE est la seule solution pour aller dans ce sens. 

             


          • Démos (---.---.94.223) 21 mai 17:38

            Monsanto et l’Union Européenne
            Cette situation n’est pas une surprise, c’est inscrit dans les traités de l’Union en 1992. Le traité de 2008 permet dépasser le parlement européen sans forcer. Ainsi, l’Union Européenne
            n’est pas fait pour respecter le vote des citoyens. Il faut sortir de ce traité pour retrouver
            l’indépendance Nationale et réaliser une coopération internationale sous le cadre de la
            charte de la Havanne de 1948 qui pronne l’équilibre de la balance commerciale entre les pays
            et réaliser un objectif de pleine emploi. Ainsi, une organisation politique propose de
            démondialiser le système néolibéral. https://twitter.com/le_pardem&nbsp ;
            Le PArti de la Démondialisation ou le Pardem.


            • Sozenz 21 mai 19:51

              il suffit de ne pas en acheter .
              Vous voulez un désherbant naturel et pas cher ?
              Vinaigre blanc, entre 0.40 et 0.70 euro le litre . je vous laisse aller voir le prix du produit chimique .
              Vos canard wc , tous vos produits chimiques .. arretez arretez .
              faite vraiment un tour sur le naturel . c est efficace .
              comment les anciens faisaient ?
              Pas d achat . pas de CA pas de CA , sa boutique ferme . c est tout. .


              • devphil30 devphil30 22 mai 09:21

                Boycott du Round Up et des produits Monsanto !


                Ils partiront tous seuls quand personne n’achetera leurs saloperies 

                Philippe

                • vigneron 22 mai 16:26

                  Le CIRC n’est qu’une émanation de l’OMS, et cette OMS, conjointement avec la FAO, tout comme auparavant l’EFSA européenne et l’EPA américaine (Agence Américaine pour la Protection de l’Environnement), vient de conclure « qu’il est improbable que le glyphosate présente un danger cancérogène pour l’homme  ».


                  • zygzornifle zygzornifle 24 mai 19:50

                    y a bon pognon a palper pour les députains Européens .....


                    • Zip_N Zip_N 25 mai 21:50

                      Au début le maïs et ensuite ? les animaux ? est t’il plus crédible que la relgion grecque ? « les fleurs sauvages, sphinx, sirènes et minautores ? » même les américains n’en veulent plus et veulent débarrasser leur ogm aux allemands bayer contre quelque billets ! Stop ! Ulysse revient !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès