Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’Union Européenne devrait balayer devant sa porte

L’Union Européenne devrait balayer devant sa porte

La Commission Européenne serait une fois de plus mieux inspirée de balayer devant sa porte.

Dans ce problème des ROMS elle est en effet la première responsable de la situation dramatique dans laquelle vivent ces malheureux dans leurs pays, Roumanie et Bulgarie notamment.

Elle est responsable parce que sa politique aberrante, voire criminelle au cours des années 90 a fait que tous les programmes dits PHARE, mis en œuvre dans les anciens pays du bloc communiste, se sont partout soldés par des échecs retentissants malgré les sommes énormes – nos impôts- englouties dans cette énorme gabegie.

Ils ont été nombreux ces programmes, en particulier dans le secteur agricole, en Bulgarie et en Roumanie, où des experts notamment français ont tenté de mettre en place le seul modèle de développement possible en agriculture : le modèle coopératif et mutualiste.

Le blocage de BRUXELLES a toujours été à la hauteur des sommes engagés, on a par exemple dans des pays adhérant à la francophonie imposé à ces experts l’utilisation de l’Anglais ou plutôt du Globish comme langue de travail ce qui a souvent conduit à l’abandon de solutions que ces experts ne pouvaient développer efficacement que dans leur propre langue.

BRUXELLES a surtout systématiquement refusé lors de ces missions que les experts ayant en charge les problèmes de développement agricole aillent sur le terrain au contact des agriculteurs qui les attendaient d’ailleurs à bras ouverts.

Ils on souvent eu honte ces experts, face à l’attente des braves gens de ces pays, y compris des ROMS de la façon dont les pays européens traitaient le problème en refusant de considérer que c’est l’Homme qui doit rester au cœur de l’affaire.

L’Europe a, tout comme l’ONU, beau jeu maintenant de prôner la libre circulation de mendiants dont elle a largement contribué à augmenter le nombre.

Ces pauvres gens arrivant dans des pays de « presque mendiants », devenus tels par la faute là aussi de l’Union Européenne qui a démantelé les agricultures dont la notre, sont condamnés à ne jamais se fixer et à poursuivre leur éternelle transhumance à la recherche d’un monde un peu meilleur.

C’est un Socialiste qui disait : « On ne peut pas accueillir toute la misère du monde », les Socialistes du moment seraient bien inspirés de considérer que l’on ne peut accueillir toute la misère de l’Union Européenne, ceci d’autant plus que nous nous acheminons nous-mêmes à grands pas vers cette situation de misère.

Nous n’en sortirons pas tant que nous nous acharnerons à la construction imbécile des tours de Babel, de la mondialisation que nous voulons instantanée, ou d’une Union Européenne que nous ne voulons pas à dimension humaine par le respect de « cercles d’intimité » au sein desquels nous aspirons tous à vivre.

L’Europe des courants d’air, si elle favorise ce nomadisme que nous déplorons de malheureux en quête d’une vie meilleure, favorise surtout la dégradation de notre économie vers ce monde de fausse monnaie où la disparation des activités de base : agricoles – ne parlait-on pas de secteur primaire ?-, de santé et d’éducation ; fait que l’on ne vit plus, voir la Grèce et bientôt d’autres, que dans le cercle infernal du crédit où l’argent fabrique l’argent.

Ce cycle infernal que les banquiers appellent la cavalerie –ça tombe bien avec le nomadisme- nous conduira au drame le jour, qui commence à pointer, où il n’y aura plus, même au cours mondial, de blé, de lait ou de pommes de terre pour nourrir un monde de mendiants.

Pendant que des fonctionnaires irresponsables trainent presque notre pays dans la boue, au nom bien sûr des droits de l’Homme, et qu’ils obligent les ministres de la République à aller à Canossa, pardon à Bruxelles, faire amende honorable, des milliers de jeunes enfants meurent de faim dans le monde.

Nous n’avons pas étés capables, l’Union Européenne en particulier de les aider à vivre dignement dans leurs meubles depuis les indépendances ou la chute du communisme, et nous continuons à ne rien faire et à ergoter sur les conditions dans lesquelles les plus chanceux devraient venir chercher chez nous ce que nous sommes incapables de les aider à mettre en place chez eux !

Jean-Pierre CANOT


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Papybom Papybom 7 septembre 2010 21:04

    Bonsoir l’auteur,

    Je vous invite à conjuguer avec moi  :

    Je suis un égoïste

    Tu es un égoïste

    Il est ……

    Maintenant, qui ouvrira sa porte  ?

    Cordialement.


    • rastapopulo rastapopulo 7 septembre 2010 21:54

      C’est vrai que appeller à niveller par le haut les minima sociaux au lieu de les mettre en concurrence est horrible.


    • jeanpierrecanot jeanpierrecanot 7 septembre 2010 22:03

      Bonjour cher redresseur de torts.

      Je vous invite à mon tout à conjuguer avec moi :

      La simple pudeur et la valeur que j’entends conserver à mes actions, fait que je n’entends pas crier sur les toits ce que je fais en conscience pour les autres, serais-je pour cela traité d’égoïste.

      La simple pudeur fait et la valeur que tu entends...

      Qui refermera la porte ?

      Sincère cordialité


    • zelectron zelectron 7 septembre 2010 22:01

      Les Roms jouent pour beaucoup d’entre eux du violon ou de la guitare merveilleusement, moi je les aimeraient même beaucoup si ils arrêtaient de chaparder, en tout état de cause ils sont d’obédience chrétienne et ne demanderaient pas mieux d’avoir un coup de main et non des coups de matraque. Il est facile pour le gouvernement actuel de s’attaquer à ces gens sans défense alors que le moindre islamiste peut provoquer une Fatwa ou un attentat, les forces de police savent ça !


      • Jowurz 7 septembre 2010 23:25

        En somme cher Canot,

        vous conseillez aux Roms de mettre les voiles ?

        Moi qui croyais que le super traité de Lisbonne dont la ratification fut votée par une énorme coalition au congrès réglait d’un seul coup d’un seul tous les problèmes...

        Quelle déception !


        • jeanpierrecanot jeanpierrecanot 8 septembre 2010 09:54

          Cher JOWURZ,

          Je me suis sans doute très mal expliqué mon intention n’étant pas de conseiller aux Roms de mettre les voiles n’y de les y obliger.

          Je considère pour tout immigré quel qu’il soit, qu’il a le droit imprescriptible de vivre où bon lui semble, à la seule condition de se soumettre aux lois et règlements du pays où il vit.
          Le problème est que la grande majorité des immigrés et des Roms nouveaux venus préfèreraient et de loin vivre dignement dans leurs meubles, c’est à dire dans leur pays d’origine. Ils ne viennent chez nous que chercher ce qu’ils ne trouvent pas chez eux pour faire vivre dignement leur famille et ceci est parfaitement compréhensible voire respectable.

          Ce qui ne l’est pas c’est que nous ne fassions rien, depuis les indépendances ou la chute du communisme pour que ces pays connaissent un développement normal qui arrêterait cette fuite - au passage des plus utiles dans leurs pays - et que nous acceptions en outre que ces malhereux soient exploités chez nous par des esclavagistes qui en prime créent ainsi de graves problèmes sociaux du fait de la dégradation de l’emploi.

          Quant au fameux traité de Lisbonne je pense avoir été clair.

          Cordialement


        • Nho 8 septembre 2010 07:08

          On a tous nos indésirables. Ici, ce sont les français qui débarquent en nombre (plus de 100’000 au dernières nouvelles, juste pour la Riviera). Résultat, hausse du chômage. Faut-il que nous expulsion les français ?

          Maintenant j’ai du job alors, allez, vous pouvez rester.


          • manusan 8 septembre 2010 08:33

            Bruxelles donne 20 milliards à la Roumanie pour régler le problème ROM avant son entrée dans l’espace Schengen. La Roumanie prend les 20 milliards et nous envoie ses ROM. La Roumanie négocie une aide actuellement à Bruxelles pour intégrer les ROM expulsés de France (qui comptent rester en Roumanie maxi une semaine).

            Si l’UE ça sert à ça, alors autant la quitter.


            • Fenouil 8 septembre 2010 11:42

              « Elle est responsable parce que sa politique aberrante, voire criminelle au cours des années fait que tous les programmes dits PHARE, mis en œuvre dans les anciens pays du bloc communiste, se sont partout soldés par des échecs retentissants »
               
              il me semble que la Commission propose mais que c’est le Parlement et le Conseil des ministres qui votent les lois et sont donc in fine responsables de ladite politique. Et dans une démocratie participative ce sont donc ... les citoyens européens

              « malgré les sommes énormes – nos impôts- englouties dans cette énorme gabegie. »
              1% du PIB de l’ensemble des pays de l’Union pour financer tous les programmes de l’Union (dont la fameuse PAC dont il me semble la France n’a pas trop eu à se plaindre)


              • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 septembre 2010 05:18

                manifestement gérer des programmes Phare ne vous apporte pas grand chose sur la connaissance du pays, ni sur ses lois
                1/-l’origine ethnique comme la religion font partie des questions posées lors des recensement, c’est dans la loi roumaine et cela ne concerne pas que les roms mais tous les roumains
                2/-recherchez sur internet le discours du président Basescu fait en Mai sur les pourcentages d’assistés sociaux en Roumanie, sur les montants d’allocations touchés par les familles nombreuses, je sais le discours est en roumain mais avec votre fonction vous devez pouvoir le lire et le comprendre facilement


              • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 septembre 2010 05:11

                les Roms et l’agriculture, tout un programme, faut oser
                c’est un peu comme les Roms et l’élevage (déclaration du Président Basescu cette semaine, avec un large sourire : La France leur a acheté des moutons, ce ne sont pas des éleveurs, ils ont vendu les moutons et sont repartis en France)

                Quand à la situation« dramatique » dans laquelle vivent les Roms en Roumanie, un peu de sérieux, venez donc voir la situation dans laquelle vivent les roumains en général, et si vous venez par la route je vous propose Timisoara-Lugoj vous pourrez y voir des maisons de maîtres appartenant à des roms notamment à Recas, puis ensuite venez vers Bucarest en passant par Horsova-Craiova-Alexandria, là encore vous verrez les roms pauvres et els roms riches, et aussi les roumains pauvres et les roumains riches

                Arrêtez avec ces clichés pour pleureuses du style « mon dieu les pôvres comme ils sont traités là-bas »


                • jeanpierrecanot jeanpierrecanot 11 septembre 2010 10:20

                  Cher Gérard Luçon,

                   

                  Merci de votre message. Vous avez tout à fait raison si l’on considère, ce que j’ai eu le tort de faire dans un article trop rapide que les différences énormes entre la situation économique de notre pays et celle des pays de l’Est, la Roumanie notamment, n’ont d’incidence que sur les Roms.

                  Ce que je pense sincèrement c’est que ces populations sont dans tous les pays considérées par certains comme étant en marge de la société, ce qui n’est pas acceptable même si l’on est parfois excédé par leur comportement  cela m’arrive, et je reconnais que je dois me forcer pour ne pas faire de discrimination.

                  Étant en marge, ils sont sans doute les premiers à aller chercher ailleurs ce que la société dans leur pays, leur refuse en le refusant un peu moins aux autres.

                  Il y a d’ailleurs chez ces malheureux qui viennent de Roumanie autant de non Roms que de Roms mais l’attention est sans doute plus attirée sur ces derniers que sur les autres, qui s’intègrent sans un (tout petit) peu plus que les Roms.

                   

                  Je n’ai jamais effectivement eu connaissance de programmes PHARE s’appliquant aux Roms, je n’ai jamais considéré que les programmes auxquels j’ai participé qui concernaient l’agriculture avaient quoi que ce soit à voir directement avec les Roms. Ce que j’ai voulu exprimer est que l’immigration que nous constatons, au sein de l’Europe, est due à ce niveau économique extrêmement faible que l’Union Européenne n’a pas su relever malgré les sommes englouties. Dans le domaine agricole notamment, qui est essentiel dans toute économie naissante ou renaissante, le niveau – combien bas-  de la période communiste, n’a pas été maintenu.

                  Ceci est d’autant plus dramatique pour l’Union Européenne que la monnaie unique, thermomètre de l’économie, même si elle n’est pas généralisée, devrait constater un niveau de développement économique de tous les pays.

                   

                  Je vous précise que mes activités de consultant se sont déroulées à temps très partiel pendant ma retraite et que je les ai cessées depuis maintenant cinq ans, ce qui ne m’empêche pas de suivre attentivement les problèmes dont j’ai eu connaissance à l’époque.

                   

                  Conscient que j’avais été incomplet, ce qui justifiait les remarques que vous faites, j’ai rédigé hier un nouvel article que vous pourrez trouver sur AGRAVOX : « Roms et immigrés même problème »où j’ai essayé d’élargir le débat, bien conscient que tout le monde ne saurait être d’accord sur tout.

                   

                  Très cordialement


                • Gérard Luçon Gerard Lucon 13 septembre 2010 05:33

                  @ Jean-Pierre Canot,
                  votre texte est illisible, il y a apparemment eu un « bug » en copie-collage,
                  toutefois je tiens a préciser que mon commentaire s’adressait @kronfi, l’homme « extrêmement bien placé » pour parler d’un pays (la Roumanie) qu’il ne connait pas, pas assez, pas encore, et cela dans une langue qu’il semble ne pas particulièrement maîtriser (le français)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

jeanpierrecanot

jeanpierrecanot
Voir ses articles







Palmarès