• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > L’Union Européenne toujours plus à l’ouest

L’Union Européenne toujours plus à l’ouest

Ces derniers mois furent intenses en ce qui concerne l'avancée des relations économiques entre les États-Unis et l'Union Européenne. A ce sujet, de nouvelles informations viennent alimenter les propos que j’ai tenus précédemment ici même et sur mon blog. Dans un article publié il y a peu sur neurope.eu et intitulé EU-US co-operation "game changer" (La coopération USA-EU, nouvelles règles du jeu), se trouve en effet la confirmation que pour la Commission européenne, l’accroissement de la coopération économique entre les USA et l’UE sera susceptible de changer les règles du jeu, au niveau mondial, en matière d’économie et de politique.

De tels propos furent tenus, lundi 8 avril, lors d’une rencontre entre le secrétaire d’Etat au Trésor américain, Jack Lew, et les hauts responsables européens, dont le Président du Conseil, Herman Van Rompuy. Le but de cette entrevue était de discuter et de « présenter une approche générale commune en vue d’améliorer les relations transatlantiques », révèle Pia Ahrenkile Hansen, porte-parole de la Commission européenne.

Bien que floues et largement empreintes de la rhétorique officielle habituelle, les déclarations du Président du Conseil européen sont sans équivoque. Ce dernier affirme en effet « rester convaincu que la coopération entre les Etats-unis et l’Union européenne est essentielle pour le maintien d’une économie globale forte et compétitive  ». Le but affiché étant toujours, comme l’a confirmée Pia Ahrenkile Hansen, la création d’emplois stables et le renouement avec des objectifs de croissance sur le long terme pour la zone euro.

Van Rompuy a souligné également que l’Union Européenne « attendait avec impatience de continuer l’intense dialogue économique à tous les niveaux du gouvernement, et notamment lors du prochain sommet du G8  », qui aura lieu les 17 et 18 Juin prochain.

Le 18 avril dernier, à Dublin, lors d'une rencontre informelle entre plusieurs ministres européens du commerce, une date précise a été évoquée quant à la mise sur pied concrète d'un Partenariat transatlantique sur le commerce et l''investissement, première pierre à l'édification du Grand marché transatlantique unifié dont rêvent depuis plus de vingt ans les dirigeants successifs de l'UE et des USA. C'est en présence de Mike Froman, conseiller américain au commerce international et membre fondateur du Conseil économique transatlantique (CET), que la fin du mois de juin a été retenue.

Parallèlement à ces nouvelles avancées, un point précis de ce Partenariat transatlantique à lui aussi été précisé : il ne sera pas seulement question de supprimer les tarifs douaniers afin de permettre l'ouverture des marchés à l'investissement et aux services. Il s'agira également uniformiser les lois et les standards techniques qui forment actuellement les barrières les plus importantes au développement du commerce transatlantique.

Cette uniformisation des lois et des standards techniques est une constante de l'effort transatlantique d'unification, et la condition préalable à l'établissement d'un marché unique de part et d'autre de l'Atlantique. Si elle devient effective, il en résultera une perte d'autonomie législative et décisionnelle de l'Europe et de chaque Nation du vieux continent, dont les premières victimes seront comme toujours les PME locales et les consommateurs.

Martin BERNARD

Nouvelles Alternatives


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • daniel paul 30 avril 2013 08:55

     Bonjours....

    je cite : Cette uniformisation des lois et des standards techniques est une constante de l’effort transatlantique d’unification, et la condition préalable à l’établissement d’un marché unique de part et d’autre de l’Atlantique. Si elle devient effective, il en résultera une perte d’autonomie législative et décisionnelle de l’Europe et de chaque Nation du vieux continent, dont les premières victimes seront comme toujours les PME locales et les consommateurs.

    Bon,serions nous que des PME ou des consommateurs , l’humain il est où ????on a l’impression que le système est le grand tout et que chaque humain doit y participer oui mais à quoi ? Au mensonge le plus énorme que un individu doit combattre l’autre pour s’enrichir ce qui va apporter la paix...le gag !!!la planète entière dit enfin répète sans rien comprendre : la compétition c’est bien...chacun pense « je vais m’en mettre plein les fouilles » en fait...

    et la haut derrière le rideau ceux qui organisent cela...ramassent le jack pot sur le dos du travail collectif..et oui car rien ne se fait n’existe sans coopération ,sans travail collectif.

    comment on procède, ? oh c’est simple, pour fabriquer quoique ce soit il faut un groupe de personnes qui travaillent ensemble de façon volontaire ou forcée....pour l’humain à 95 % c’est à marche forcé ,l’autre est un objet que l’on peut utiliser point barre ! y compris dans la sacro-sainte relation du couple bien sur smiley..sauf exception ouf smiley

    donc fabrication = toujours travail collectif, c’est incontournable.

    Mais arrivé dans cette situation le gars qui vaut plus veut tout ,si on le laisse faire, car il dit que sans lui la vie n’existerait pas....au début le riche fut voleur , voler le travail des autres estla seule solution de la richesse ...puis il inventa une illusion ,l’argent ,puis de fil d’or en aiguille d’argent les banques y comprises centrales....

    De quoi se plaint on exactement...on joue au monopoly, le gagnant achète tout et alors ouest le probleme...c’est ça le jeu....

    ce « jeu démoniaque » n’a pas pour but ni de produire de la nourriture, des maisons, des vetements, une vie saine , une vie simple mais en paix, une vie ou le faible est discretement protégé , une planète harmonieuse..ou vivre pleinement est possible sans écraser les autres....

    ça a pour but de créer des gagnants qui veulent tout et par tous les moyens.....

    Alors soi on continue ce jeu de fou , cette folie qui tue hier, aujourd’hui, et demain partout dans le monde pour voler les ressources qui se tarissent etc etc ..soit on arrête.....

    nous sommes globalement responsable de toutes les guerres...et meurtres de masse donc, soit directement soit indirectement...

    le dormeur va t’il s’éveiller ? Non je ne crois pas, il va continuer a mentir et à se mentir..
    si on continue la compétition , va falloir comprendre que le pire sera souvent là mais n’est pire sourd et aveugle que celui qui refuse de voir et d’entendre..

    salutations pacifiques et amicales..

    ps : donc d’une autre planete.


    • daniel paul 30 avril 2013 09:04

       tout le reste n’est que bla bla....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès