Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale a dit (...)

La Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale a dit oui au TSCG

La « civilisation » occidentale cultive la stupidité et le cynisme.

Le TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance au sein de l’union économique et monétaire) a été adopté à une triomphante majorité par la commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale ce Mercredi. Sa ratification sera donc proposée à l’ensemble des députés français le 2 Octobre. Il aura pour but de maintenir les finances publiques « saines » et « soutenables » et de prévenir les déficits à venir. Il s’ajoute aux déjà nombreux Traités, si l’on veut bien l’entendre, pour neutraliser l’incompétence de nos gouvernants élus, en matière d’économie ou de politique publique. D’un point de vue juridique alors que cela avait été promis par le président de « tous » les français, rien n’a été renégocié, rien n’a changé. Il sera pourtant ratifié.

Sous couvert d’une figure de style, ce pacte budgétaire n’est en fait qu’une nouvelle façon vibrante de nous faire admettre par des dispositions tacites, arbitraires à fortiori totalitaires, parce que non démocratique, l’irrévocabilité hégémonique bancaire. Nos gouvernants vont laisser de façon pure et simple les banques disposer de nos vies, de nos familles, de notre condition. Pourtant, ces mêmes banques sont à l’origine de nos dettes publiques qui ne sont rien d’autre qu’un véritable asservissement des Etats et de leurs populations. C’est par des moyens très variés comme le dumping social, fiscal, écologique, le démentellement systématique du droit du travail, celui de nos services publics qu’il sera laissé la part belle comme nous pouvons le constater d’une certaine manière en Grèce, au privé. Il serait donc remis aux banques la charge et l’honneur de surveiller les financements des Etats…

Ce court texte mais pas moins absurde, ne fera que modifier les anciens traités tout en les conservant sous l’effet d’un durcisseur par le biais d’une Loi Organique (loi renforcée complétant notre constitution) afin de préciser l’organisation des pouvoirs publics par « La » règle d’équilibre budgétaire ultime. Il s’agit de la fumeuse règle d’or mais aussi d’un mécanisme automatique pour l’adoption de futures mesures. Une Loi organique est par définition au-dessus des Lois ordinaires. Il faudra a priori pour qu’elle soit adoptée, plusieurs dispositions :

- La conformité de la Loi sera soumise au contrôle du Conseil Constitutionnel (c’est déjà fait).

- Qu’elle passe au Parlement 15 jours après son dépôt.

- Qu’elle dispose d’une majorité absolue à l’Assemblée Nationale contrairement aux Lois ordinaires pour son adoption (Facile, les verts et le FDG n’y changeront rien, les députés pour le TSCG seront d’une accablante majorité rien qu’avec le PS qui sera de toutes façons appuyé par l’UMP).

- L’accord du Sénat sera indispensable à son adoption.

A l’instar des 11 pays qui ont déjà ratifié cette nouvelle règle d’austérité perpétuelle contre la quelle nous ne pourrons définitivement plus légiférer (pas de retour en arrière possible), comme par exemple l’Allemagne, l’Autriche, la Grèce, l’Italie, le Portugal ou encore l’Irlande qui l’ont déjà tous ratifié par la voie parlementaire dans le déni démocratique le plus abject, sauf l’Irlande qui a dit oui suite à un référendum, notre pays devra impérativement maintenir de façon coercitive son déficit public structurel à 0,5% du PIB ! En 2010 le déficit était de 5 %, ça promet…

Leurs dettes publiques ne devront pas dépasser 60 % du Produit Intérieur Brut ! Quelqu’un peut-il m’expliquer comment nous pourrons faire diminuer notre dette publique nationale qui est de 90 % du PIB (soit 1789,4 milliards d’euros, elle a augmenté de 73 milliards d’euros rien qu’au premier trimestre), alors que rien que le remboursement de ses intérêts est déjà le premier budget de l’Etat français et de surcroit qu’elle augmente pratiquement sans cesse ? A contrario des écoles, des hôpitaux, de la sécurité du nucléaire, les Etats pourront tout de même et désormais sans limite toujours renflouer les banques.

Dans la perspective d’un non respect de cette « nouvelle règle des règles, des lois et des règlements », la Commission et le Conseil européens pourront nous infliger une amende considérable ! C’est-à-dire que, si un pays connait de graves difficultés économiques, la seule solution envisagée sera de l’amender à une hauteur de 0,1 % de son PIB ! C’est à la fois paradoxal et tout à fait commun finalement. Quand votre compte en banque est dans le rouge, que vous dépassez votre découvert autorisé, vous vous voyez réprimandé par des agios, etc. Et bien là c’est pareil ! Pour la France, cette amende pourrait s’élever jusqu’à 2 milliards d’euros. Autrement dit, si vous avez des difficultés, on vous enfonce ! C’est donc le meilleur moyen qu’ils ont trouvé pour sortir du marasme économique et barbare. Logique comme raisonnement, non ? Humain, quoi…

Pour que cette arnaque généralisée fonctionne, comme en Grèce par exemple, il nous sera imposé de nouveaux programmes de réformes structurelles sans communes mesures. Cet éternel retour austéritaire, cyclique, ayant d’ores et déjà repris sa marche depuis le début des années 80 avec l’avènement du néo-libéralisme, ou encore la motion Jospin engendrée par une véritable volonté politique de rigueur encore jamais vue au P « S ». Seulement il y a un très grave problème… Toutes ces cures d’austérité successives et à venir tiennent d’un raisonnement complètement aberrant à mon sens ! Il a déjà plus ou moins été employé lors des années 30 en France ainsi que dans d’autres pays européens, en 1935 plus précisément chez nous, par le chef du gouvernement Pierre Laval qui voulait à l’époque défendre le Franc et (sic) « lutter » contre la spéculation. Comme vous pouvez le constater, les recettes d’enfilades n’ont en rien changé… Il avait sous forme de différents décrets fait amputer sans équivoque le budget par une baisse générale de 10 % des dépenses de l’Etat, mais aussi mutilé les salaires des fonctionnaires, les pensions et retraites des anciens combattants, etc. Il en a résulté un constat foudroyant, c’est peu dire, que vous connaissez sans doute, un des exemples les plus édifiants étant la montée des nationalismes parallèlement à celle du chômage.

Laval à gauche avec une drole de compagnie...

Bien entendu, je ne fais pas partie de ceux qui croient que plus ils mettent de temps à se prendre un mur, plus ils sont optimistes ! Comme la plupart des économistes par exemple, je pourrais ajouter les conformistes aussi. La peur du changement, vous voyez ? C’est pourquoi il est temps de secouer ce gouvernement ! De contraindre le contraignant ! A mon sens, ce n’est pas en amputant les salaires, le pouvoir d’achat ou les prêts qui génèrent à fortiori des investissements et de la consommation ou encore de la production, tout en tronquant les recettes publiques et fiscales alors que la dette publique et ses taux d’intérêts s’emballent, que le chômage augmente dramatiquement, non, ce n’est pas de cette façon que nous pourrons nous arracher de ce marasme économique !

On ne peut pas, par définition, appliquer des cures d’austérités et faire progresser une économie basée sur une croissance sans fin… sauf dans le but de renflouer les comptes en banques de quelques dominants.

Une question subsidiaire : comment se fait-il que ce bourbier économique fasse les choux gras de certaines outrebanques ? Vous connaissez Goldman Sachs ?

L’équilibre des finances publiques est un idéal tout à fait illusoire et totalement irrationnel. Ce n’est qu’une misérable excuse à la justification du pompage sans vergogne du fruit de notre labeur en piétinant toute dignité humaine !

La « civilisation » occidentale cultive la stupidité et le cynisme.

Personnellement je serais de tout mon cœur avec ceux du NON au TSCG, porte de la Nation le 30 Septembre à 13 h 30.

La démocratie, c’est un Référendum maintenant !


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 28 septembre 2012 08:47

    La ratification, refusée par le Front de Gauche et une partie des parlementaires du PS et des Verts, passera avec l’aide de l’UMP. Normal, le traité a été négocié par Sarkozy !

    Voir ci-apres : http://2ccr.unblog.fr/2012/09/27/tscg-non-a-l%E2%80%99austerite-a-vie/


    • francesca2 francesca2 28 septembre 2012 12:43

      a ratification, refusée par le Front de Gauche


      Ce n’est pas parce que le traité a été négocié par Sarkozyc’est parce que PS et UMP c’est exactement la même chose, les deux appliquent la politique de Bruxelles. 
      DONC parler de parti d’opposition -pour l’un comme pour l’autre- n’a aucun sens, il faudra bien le comprendre. 
      Une question maintenant. Au mois de mai dernier le front de gauche ne savait pas que le PS allait signer ce foutu traité ? 

    • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 12:51

      Quel rapport ?


    • francesca2 francesca2 28 septembre 2012 12:53

      L’appel au vote sans conditions pour Hollande.


    • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 14:15

      J’ai voté pour Flamby pour ne plus me faire cracher au visage, rien d’autre.
      A mon sens, c’était un devoir salutaire.
      Maintenant je Démoule !


    • tf1Goupie 28 septembre 2012 14:40

      Quel mauvais alibi : il était plus logique de laisser passer Sarko pour ensuite vous défouler à bon compte sur le méchant gouvernement. Parce que cela semble l’unique finalité de certains citoyens : râler quoi qu’il arrive.

      En fait vous n’assumez pas votre vote, comme toute une génération qui n’assume pas ses errements budgétaires.


    • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 14:57

      Vous êtes pas en train de râler la ?
      Je me défoulerais autant sinon plus sur le PS par ce que c’est ma famille d’origine...
      Si ma logique vous échappe, ça ne vous donne pas le droit de pratiquer l’amalgame ou de me faire la morale.

      Avez vous vraiment lu le billet ?


    • tf1Goupie 28 septembre 2012 15:12

      Malheureusement pour faire taire les râleurs il faut râler voyez-vous, surtout ceux qui votent pour des candidats qu’ils renient le lendemain.

      L’article je l’ai lu en diagonale, parce que, excusez-moi mais vous parlez de « cures d’austérité successives », vous êtes gentil.
      Toutes les cures d’austérité ont refusées par les raleurs et c’est en partie pour cela qu’on est coincé aujourd’hui. Alors en rejeter une supplémentaire c’est vraiment à rire très jaune.

      Et le top c’est la photo de la période d’occupation, le lien avec la collaboration.

      Alors votre logique et votre morale, franchement ...


    • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 15:48

      L’austérité a l’air d’être bien abstraite et immatérielle pour vous.

      Bonne nuit...


    • francesca2 francesca2 28 septembre 2012 15:52

      D’accord avec alchimie.

      Et ici il n’est pas spécialement intéressant de savoir pour qui a voté un citoyen lambda ni pour quel désordre psychologique il l’ a fait. 
      Non, suite aux deux premiers commentaires il est indispensable de souligner la totale et volontaire absence de vista et de morale politique du FdG, donc le triomphe de la politique politicienne. 
      Aujourd’hui, contrairement à Marine Le Pen et à Besancenot, quelle légitimité a Mélenchon pour râler ?


    • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 16:11

      « La vraie morale se moque de la morale. » J’ajouterais que la morale n’est qu’impure mensonge.

      Quand elle devient une obsession, elle s’apparente à une pathologie mentale proche de la névrose.

      Chacun son crottin !


    • tf1Goupie 28 septembre 2012 17:58

      Et Hop ! Encore un commentaire replié par un auteur qui se réserve la liberté d’expression.

      Sans surprise les auteurs qui censurent ceux qui ne sont pas de leur avis font tous partie de la famille Mélenchon (à part Morice ...).

      Ces gens qui nous parlent de liberté sont en fait les plus intolérants et les moins respectueux de l’équité.
      Heureusement que ces gens ne sont pas au pouvoir car j’aurais déjà été guillotiné « pour le bien du peuple ».

      Le 30 septembre aura lieu la manif des intolérants ; ne vous mettez pas sur leur chemin sinon vous serez repliés, c’est-à-dire piétinés, et pas par des CRS.


    • sophie 28 septembre 2012 18:00

      alala ! ne pas replier les commentaires !!! cela dessert votre article


    • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 21:54

      @ TF1 Groupie,

      Hi hi hi hi... Détendez vous, voyons...
      Vous Croyez vraiment que c’est ça la censure ? Cliquez sur déplier, vous verrez...

      Ce Calmos est un Troll.

      Vous ne vous êtes peut être pas posée cette question la non plus ?

      Les questions c’est pas trop votre truc...

      Vous préférez les réponses, je présume.


    • tf1Goupie 28 septembre 2012 22:26

      Bien sûr que c’est de la censure puisque vous limitez sa liberté d’expression, alors que vous-même êtes bien content d’en profiter sur Avox.
      Idem, qualifier quelqu’un de Troll, terme très arbitraire, c’est un peu facile.

      Au final vous refusez aux autres ce que vous réclamez vous même.
      Et après vous faites des effets de manche en essayant de faire le malin pour essayer de me rabaisser avec des jeux de mots de gamin : « toi y en a être bête avec tes questions ... MDR »

      Il est écrit « Ce commentaire est replié car il ne respecte pas la charte ».
      Or le commentaire que vous cachez la respecte.
      Donc vous violez ostensiblement les régles de ce moyen d’expression qu’est Avox, et vous n’assumez pas votre censure.

      Après vous pourrez nous donner des cours sur le respect du peuple et la démocratie.
      Mais je ne suis pas surpris puisque d’autres font exactement comme vous sur ce média citoyen.
      Cela montre bien à quel point le citoyen qui réclame la démocratie est parfois incapable de la respecter.


    • Prismo Esse Prismo Esse 29 septembre 2012 00:06

      Oui et moi je ne suis pas surpris de votre volonté de toujours avoir le dernier mot. Blabla blablabla blabla ! C’est un troll. point barre. Je le replierais systématiquement ! Si ça vous plait pas c’est du pareil au même.


    • tf1Goupie 29 septembre 2012 01:00

      Oh mais ça me plait les crises d’autorité des pseudo-démocrates  smiley


    • Romain Desbois 29 septembre 2012 02:08

      Combien de fois faudra expliquer les choses.

      Les mêmes qui reprochent aux verts d’avoir négocié des places reproche à Mélenchon d’avoir « donné » ses voix sans marchander !!!!!

      c’est le niveau zéro de la réflexion politique !

      1 parceque ce n’est pas la faute à Mélenchon si il n’a pas été au deuxième tour et que 10 millions d’électeurs ont préférés laisser les autres mettre Sarkozy et Hollande au deuxième tour !!!!

      2 Parceque les voix n’appartiennent pas aux candidats et que c’est insultant de penser que l’on vote par consigne. Je suis libre de voter ou pas et comme je veux !!!!!

      Les bas de plafond ont le mot démocratie à la bouche pour mieux la vomir !!!!!!


    • Matthhou 28 septembre 2012 11:39

      « rien que le remboursement de ses intérêts est déjà le premier budget de l’Etat français »

      Il faudrait calculer quel pourcentage de nos impôts sert à rembourser la dette et ne payer que ce qui sert vraiment à l’état (salaires des fonctionnaires, sécurité sociale, hôpitaux, écoles, routes, etc.) et donc au peuple.

      Vu que les manifs ne sont pas écoutées, les votes encore moins (cf Lisbonne), comment lancer un mouvement général pour faire bouger les choses ? En s’attaquant à la seule chose qu’ils comprennent : leur portefeuille.

      Quand un employé est mauvais, on le licencie. Mais quand un président n’agit pas au nom de son peuple, on fait quoi ?


      • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 12:06

        La grève générale...


      • bigglop bigglop 28 septembre 2012 13:54

        Bonjour à tous,

        Comparaison du service de la dette (total annuel intérêts) aux recettes fiscales nettes :

        Les recettes fiscales nettes de la LFI 2011   en milliards d’euros en % du total Taxe sur la valeur ajoutée 130,8 51,3 Impôt sur le revenu 52,2 20,5 Impôt sur les sociétés 44,8 17,6 Taxe intérieure sur les produits pétroliers 14,1 5,5 Autres recettes nettes 12,9 5,1 Total 254,8
        La charge de la dette est l’ensemble des dépenses de l’État consacrées au paiement des intérêts de sa dette. Elle devrait s’élever en 2012, selon le projet de loi de finances, à 48,8 milliards d’euros, soit 13% du budget de l’État. Le paiement des intérêts de la dette représente ainsi aujourd’hui le troisième poste de dépenses de l’État.

        Attention, actuellement nous remboursons les intérêts et une partie du capital emprunté, tout en vivant à crédit. En effet, nous remboursons du capital emprunté échu par la souscription à de nouvelles dettes à taux différent.
        Le gouvernement fait de la « cavalerie », fait « rouler » la dette, donc augmente mécaniquement le déficit et la dette publique et ceci étant aggravé par la diminution du taux de croissance, du PIB dû à la politique d’effort juste (austérité).

        D’autre part, la règle d’or, ratio « Dette publique / PIB compare un »stock« à un »flux« , ce qui est un non sens.
        Il vaudrait mieux comparer des »recettes« à des »dépenses« , ou un »stock de dette« à un »stock d’avoirs« (matériels et immatériels) 
        C’est dans ce pseudo ratio que se trouve l’arnaque.

        En ce qui concerne le différentiel entre le pourcentage total de la dette publique et le seuil de 60%, il doit être réduit par cinquièmes soit sur cinq ans !!!!

        Mais cette dette est irremboursable et odieuse pour partie, donc un défaut (partiel ou total) coordonné de la zone euro est une solution légitime.
        Que les »marchés« assument enfin leur responsabilités, leurs pertes privées qu’elles transfèrent depuis longtemps à la dette publique des états tout privatisant leur profits.

        Pour aller plus loin, lisez l’article »La Porte Etroite" d’Henri Regnault sur la crise financière.


      • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 14:26

        C’est quoi ce jargon charabiantesque interminable ?


      • bigglop bigglop 28 septembre 2012 19:02

        @Prismo Esse,
        Je pense que le terme de « jargon... », m’est adressé.
        Dans votre article sur le TSCG, à caractère généraliste et bien rédigé, vous n’abordez pas le sujet en termes économiques et financiers pour démontrer le racket imposé aux peuples, les mensonges des politiques libéraux.

        Au début de mon post, « les recettes nettes fiscales... » correspondent à un tableau qui ne s’est pas inséré correctement. Il faut lire la première valeur en mds € et la seconde en %.
        Ensuite, je synthétise le mécanisme de formation de la dette, mais aussi l’inanité du prétendu ratio représentatif « dette publique/PIB » et l’arnaque de la règle d’or.

        Enfin, j’évoque une solution qui serait la plus raisonnable.

        Il me semble, que comme beaucoup d’intervenants, vous ne vous ne vous intéressiez pas à l’économie, la finance pour comprendre les enjeux.

        JL Mélenchon, J Généréreux, à travers leurs interventions font un travail pédagogique pour nous inciter à nous y investir

        Amicalement


      • Prismo Esse Prismo Esse 29 septembre 2012 00:57

        @ Bigglop,

        Bien sur que je m’intéresse à l’économie, devrais je être un économiste pour autant ?
        vous pensez sans doute que cela est trop abstrait pour moi. Si c’est le cela vous vous trompez.

        « Un économiste est quelqu’un qui expose l’évidence en termes incompréhensible. »

        Pourquoi aurais je écrit ce billet ? Je n’ai pu apprécier votre commentaire précédent par son manque de clarté et surtout de simplicité. Par ailleurs comme vous me le précisez, il était incomplet et à fortiori inexact. Ce n’est pas dramatique, vous avez d’ailleurs pu préciser vos chiffres. C’est pas toujours facile de s’exprimer ici... Par ailleurs, la simplicité est aussi une œuvre qui peut s’avérer compliquée.

        L’économie n’est pas une science exact avec de surcroit une projection dans l’avenir de tout au plus de trois mois. Ça, ça ne m’intéresse pas, je vous le conçoit. Ce qui m’intéresse, c’est mon assiette, ma santé, ma dignité et celle de mes congénères. J’ai donc le devoir de m’y intéresser !

        Je suis d’accord avec les grandes ligne de votre commentaire. Je n’ai pas de solutions à vous proposer hormis la meilleurs des armes : « Le », bon sens.

        J’ai lu Mélenchon, généreux, les économistes atterrés et d’autres. Mon Cœur est avec le FDG.
        Je ne deviendrais pas un économiste pour autant, ça ne m’intéresse pas. Mon article se veut simple et si possible compréhensible de tous, tout en évitant le pavé que personne ne lit.

        Bien à vous.


      • bigglop bigglop 29 septembre 2012 01:32

        @Prismo,

        Je vous remercie de votre réponse et de celles adressées aux autres posts.

        Même si je possède une formation et une expérience en management, gestion des entreprises, je ne suis pas pour autant un économiste « distingué ». Mais j’estime que chaque citoyen se doit de s’informer le plus complètement face à la désinformation des médias mainstream y compris des médias dits « publics ».

        Dans quelques jours, le projet de loi de finances 2013 va être discuté par nos parlementaires et c’est notre avenir qui est inscrit dans ce texte. Devons-nous l’ignorer ?

        En avril 2012, j’ai publié un article « Silence sur le Pacte Budgétaire »
        En mars 2012, un autre sur la « Dette Grecque : PSI bidonné ? »
        En regardant le nombre de posts, vous constaterez qu’en rentrant dans le « dur » (technique), peu de personnes s’investissent.

        Amicalement et bon courage


      • Ariane Walter Ariane Walter 28 septembre 2012 11:43

        Superbe article Prismo !
        On vit une histoire surréaliste.
        Tout est connu. (De très peu). Les autres , quand on en parle , vous regardent avec des yeux ronds. peut-être une manière de les préparer pour pleurer !

        merci de nous montrer la lente et inexorable progression de cette trahison.


        • Prismo Esse Prismo Esse 28 septembre 2012 12:08

          Merci Ariane,
          Tout est pourtant si prévisible. Un peut trop pour que tout cela soit innocent...


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 28 septembre 2012 12:43

          surtout la dure lutte .


        • Roubachoff 29 septembre 2012 03:17

          Et dans vingt ans ou trente ans, comme les Allemands après la grande boucherie, ceux qui auraient pu et dû tout connaître - et qui nous regardent aujourd’hui avec des yeux ronds - ceux-là diront : « Nous ne savions pas... »


        • Jean-Marc B 28 septembre 2012 11:49

          Hollande est un parjure ! Sa politique et celle de son gouvernement est une violence contre le peuple ! Toutes les déclarations d’impuissance et de laisser faire dans les vagues de licenciements le prouvent. 
          Il faut bousculer le projet du TSCG écrit par Sarkozy et non modifié significativement par Hollande.
          Ceux qui voteront le TSCG devront assumer et durement leur responsabilité .... 
          Je ne veux pas payer pour ce que je sais indû par le peuple de France.
          Si certains décident qu’il y a quelque chose à payer qu’ils le paient !!!!....
          Le peuple dit : Non ! Hollande peut commencer à trembler.
          RDV le 30 septembre...


          • hunter hunter 28 septembre 2012 12:04

            « Hollande est un parjure ! »

            Oui, et aussi un social-traître !

            Et un collabo des élites financières mondialisées et de ces institutions affidées, telle l’UE néolibérale génocidaire des peuples au nom du dieu pognon !

            Tout ça va se payer, mon petit père !

            Peut-être pas ici bas, peut-être pas tout de suite, mais ça va se payer !

            Get ready Hollandréou !

            H/


            • tf1Goupie 28 septembre 2012 19:35

              Oh là là mais détrompez-vous : Dimanche il va faire super beau !

              Un temps idéal pour promener les enfants et manger quelques Merguez (c’est bon pour l’économie des syndicats).

              En plus toutes les avenues vont passer pietonnes.

              Le soir réunion choucroute devant le 20h pour regarder les cousins qui ont peut-être été filmés. Puis le défilé des responsables révolutionnaires en tout genre qui nous diront que ça a été un immense succès (les discours sont déjà sur Internet, mais je trouve plus lien).

              L’ideal ce serait quelques échauffourées, une ou deux arcades ouvertes et alors c’est parti pour un épisode « Paris brûle-t-il ? »

              ça fait des souvenirs tout ça, et puis on se sentira solidaires des autres pays d’Europe qui veulent quitter l’Europe.

              Non, non faut pas croire : ils seront entre 100 000 et 60 millions.
              Un bon petit buffet de Village Gaulois


            • Prismo Esse Prismo Esse 29 septembre 2012 01:06

              @ TF1 Groupie,

              Vous de devriez faire attention aux amphétamines, c’est pas bon d’en abuser...


            • lowner 28 septembre 2012 12:28

              Illusion de croire q’ existe autre voie que le ban de sang pour récupérer 
              nos vies de mains des oligarques et banquiers mondiaux .


              • hunter hunter 28 septembre 2012 12:31

                Exact lowner !

                C’est en cours, c’est en cours........

                H/


                • trobador 30 septembre 2012 14:28

                  Si l’auteur peut nous expliquer pourquoi il a replié votre commentaire on sera content...


                • hunter hunter 28 septembre 2012 13:06

                  Je pense que vous vous trompez Parkway !

                  Les politicards n’ont pas peur du peuple ! Comme le dit Francesca, ils doivent appliquer le plan européen néolibéral, pour complaire aux marchés !

                  Si le peuple couine trop, ils enverront la troupe :ils en ont légitimement le droit, car le recours à la force est prévu par le très « démocratique » traité de Lisbonne !

                  De nous, ils s’en foutent !

                  Comme quand les salopards de Wall Street rigolaient derrière leurs fenêtres, quand les pandores ont chargé violemment les « occupy WS » qui manifestaient pacifiquement !

                  Ils avaient quelques jours auparavant largement avoiné les bonnes œuvres de la Police !

                  Les pandores étaient redevables, et donc en remerciement, ils ont cogné bien fort !

                  Si vous voulez montrer votre force, ça commence par chez vous :

                  - Bonne forme physique
                  -Alimentation saine
                  - maîtrise des armes, réserve de bonbons
                  - Réseau d’entraide solide. (amis, en vrai, pas sur fesse de bouc )
                  -Réserve de bouffe
                  -Réserve d’eau
                  -Réserve de médocs
                  -Réserve de bois
                  - Réserves de carburants.

                  Et surtout la patience....car le temps n’est pas encore venu !

                  Enfin moi ce que je dis..........

                  H/


                  • kane85 kane85 28 septembre 2012 13:28

                    Tout à fait d’accord avec votre liste qui est aussi la mienne !

                    J’ajouterais, pour ceux qui ont un peu d’espace, réserve de semences pour planter...

                    Les temps vont êtres très durs et ceux qui passent leurs journées à dire « tout va bien » se préparent des surprises de tailles... Ce ne sera pas faute de les avoir prévenus ! 

                    C’est parce que le temps n’est pas encore venu qu’ils n’y croient pas ! Mais quand il sera arrivé, il sera trop tard !


                  • hunter hunter 28 septembre 2012 13:59

                    Exact Kane85

                    j’avais oublié ça dans la liste, mais là aussi j’ai ce qu’il faut ! et le terrain aussi, et ma terre est bonne !
                    Et bientôt l’énergie.

                    Très cordialement

                    H/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès