Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Commission Européenne veut sanctionner le Portugal, pas assez (...)

La Commission Européenne veut sanctionner le Portugal, pas assez austéritaire !

 Au Portugal, pour accéder au pouvoir le Parti Socialiste a dû faire des concessions et supprimer quelques mesures d’austérité imposée par Bruxelles. Le Parti Communiste Portugais durant la campagne électorale n’a cessé d’expliquer qu’entre l’Union Européenne et son austérité d’une part, et une politique au service des intérêts populaire, des travailleurs il fallait choisir. Et c’est pourquoi le PCP propose une politique patriotique de gauche, la sortie de l’UE et de l’Euro.

Et les faits lui donnent raison : la commission européenne s’apprête à frapper le Portugal. Lisons ce que Romaric Godain très bien informé sur les coulisses de l’UE écrit dans la Tribune :

Selon les informations publiées sur les sites bruxellois Euractiv et Politico et dans le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, l’Espagne et le Portugal devraient faire face à de nouvelles exigences de Bruxelles sur le plan budgétaire. Le collège des commissaires mardi 10 mai se serait mis d’accord sur ce principe. Les budgets espagnols et portugais avaient été validés avec des réserves lors du semestre européen et la Commission estime désormais que les deux pays n’ont pas fait suffisamment d’efforts pour réduire leur déficit et le ramener dans les clous du « pacte de croissance et de stabilité » qui prévoit un déficit public inférieur à 3 % du PIB.

En théorie, Bruxelles pourrait proposer d’infliger aux deux pays des sanctions pécuniaires allant jusqu’à 0,2 % du PIB. Mais elle pourrait aussi décider de nouvelles mesures de correction, en donnant « une dernière chance » aux États concernés. Apparemment, la Commission n’a pas encore décidé de la voie à suivre. Mais une chose est certaine : selon les nouvelles règles européennes, le Conseil européen doit, pour « casser » la décision de la Commission disposer d’une majorité qualifiée deux deux tiers, ce qui donne beaucoup de poids à Bruxelles.

A l’issu des élections de novembre, pour être investit au parlement, le nouveau gouvernement PS a du proposer un budget supprimant quelques mesures d’austérité et augmenter légèrement le salaire minimum. Dès février, la Commission Européenne a combattu ce budget, en prétextant de doutes sur les prévisions de croissance de l’économie portugaise, avant de valider provisoirement le budget en ayant réussi à faire reculer le gouvernement PS qui ajoutait à nouveau des mesures supplémentaires d’austérité. Mais l’austérité – en claire faire les poches des travailleurs – ce n’est jamais assez pour l’Union Européenne du Capital. Qui a donc décider de s’attaquer au Portugal. A nouveau. Il est vrai que la validation temporaire du budget du gouvernement PS au Portugal n’était qu’un recul tactique de la Commission Européenne, afin de peser sur les élections espagnoles notamment.

Et la Commission Européenne exige également un tour de vis austéritaire supplémentaire en Espagne. Et ce avant même qu’un gouvernement ne sortent des urnes.

La preuve qu’il n’existe pas de possibilité d’une politique de gauche, aussi timide soit elle, sans briser les chaines de l’Union Européenne, sans sortir de l’UE et de l’Euro.
A méditer, alors qu’en France les travailleurs ont engagé la lutte pour le retrait de la Loi Travail. Une loi qui résulte directement des ordres de Bruxelles.

JBC pour www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/commission-europeenne-veut-sanctionner-portugal-assez-austeritaire/


« Se libérer de l’euro ! » ; les communistes portugais avancent trois axes pour sortir de la crise

Avante (euro)
La Une de l’organe central du PCP : « Avante » du 12Mai.2016 (nº 2215)

« Contrôle public des banques », « Renégociation de la dette publique », « Se libérer de la soumission à l’euro », voilà les trois axes économiques immédiats que le Parti Communiste Portugais (PCP) a défini, dans le contexte actuel d’un gouvernement social-démocrate (PSP) minoritaire soutenu à l’Assemblée de la République (Parlement) par les 15 députés PCP , les 2 écologistes (PEV) et les 19 « Bloc de Gauche » (BE). »

Le Secrétaire Général du Parti Communiste Portugais, Jeronimo de Sousa, n’a pas mâché les mots. « L’adhésion à l’euro fut un désastre » et « rester dans l’euro est un désastre encore plus grand » a affirmé le n°1 communiste lors du Colloque organisé le 10 mai à Lisbonne sur le thème « La libération du Pays de la soumission à l’euro, condition du développement et de la souveraineté nationale » auquel ont participé notamment Jeronimo de Sousa,Vasco Cardoso, membre de la Commission Politique du PCP, les députés Joao Ferreira et Paulo Sa ainsi que les économistes Joao Ferreira de Amaral et Jorge Bateira
Le Colloque de Lisbonne s’inscrit dans un cycle d’initiatives du PCP pour rompre avec « les trois grandes contraintes qui bloquent le développement souverain du Pays : la domination des banques privées, la dimension de la dette publique et la soumission à l’euro ».

L’ensemble des interventions vidéo (en portugais) et des comptes rendus sont consultables sur les sites :
http://www.pcp.pt/
http://www.avante.pt/pt/2215/pcp/140318/


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Jo.Di Jo.Di 1er juin 16:12

    Vous êtes égoïstes, racistes ! Nazis !
     
    2 milliards de pauvres africains vont naître dans le siècle.
     
    Les portos ont un niveau de vie largement supérieur aux sub-sahariens et leurs 7 enfants en moyenne . L’UE force ces égoïstes à être des « partageux », plus charitables, en les faisant maigrir un peu, un stage Biaffra et à laisser leurs places aux pauvre de l’Humanité ! A Grand Remplacer !
     
    les portos font 1,21 enfants grâce à cette crise charitable
     
    Grâce à la bonne politique d’éradication du souchien hétéro, blanc, homophobe, macho, nazi,
    Qui ose demander des blancs chez les bleus ! Sale raciste !
    Qui refuse le pédéraste, la femme, le transgenre, dans son équipe « nationale » ! Grossièreté ! Nazis !!!!
    Pas de démocratie pour ces salopards d’Occident !
     
    VIVE l’UE ! VIVE LE CAPITAL HUMANISTE ! SALES BLANCS !
     


    • kader kader 1er juin 20:22

      @Jo.Di
      j’ai rien compris...tu as l’air tres en colere. mais contre qui ou contre quoi ?
      juste un truc l’europe partageuse ? ah ah oui . la BCE prete a 1% aux banques qui prete à 6% aux pays. Comme la BCE c’est notre argent l’argent de nos impots. C’est sympa on nous prete notre propre argent avec interets... C’est génial l’europe.

      Vive les blancs vive les noirs vive les bleux vive tout le monde.

      Vu que tu parles du biaffra cest que tu as plus de 50 ans, après avec tes insultes contre les blancs tu comptes faire illusion à qui ?

      Faut plus crier apres l UE cest Merkel la patronne maintenant. 2 millions d’immigrés en 6 mois.

      Tu fais exactement ce que l UE avait prévu. Tu t’exites apres les immigrés pendant qu’ils te dépouillent totalement. Toi tes enfants et tes petits enfants.

      Allez prend tes gouttes et revient expliquer tes problemes à tonton.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er juin 20:26

      @kader
      Merci kader !!


    • Jo.Di Jo.Di 1er juin 17:54

       
      Et les bonobobo verts cherchent de la place pour mettre des éléphants en UE
      C’est l’occasion de remplacer le portos par Bamby au lieu d’y mettre les 9 sœurs à Coulibaly
       
      Des éléphants sauvages bientôt en Europe ?
       
      « Il y a trop d’hommes dans le tiers monde [....] L’arrêt de la croissance démographique est encore plus urgente dans les pays développés comme la France [pays avant la colonie mondialiste Boboland ...] Suppression des encouragements après le 2eme enfant [donc pour les 9 soeurs à Coulibaly ... blasphème !!!! ] » 

      René Dumont (du coté obscure de la force .... pas un guignol bonobobo vert)


      • Parrhesia Parrhesia 1er juin 18:59

        >>> Et c’est pourquoi le PCP propose une politique patriotique de gauche, la sortie de l’UE et de l’Euro. .. !!!

        Excellente proposition qui, au demeurant, mérite l’adhésion !!!

        Mais ceci mis à part, avec quels hommes (et quelles femmes) comptez-vous mener à bien un tel programme compte tenu des difficultés techniques et des écueils bassement politiciens qu’il comporte ; sachant également que vos principaux soutiens présents et passés ont contribué et continuent à contribuer à la démolition de celui qui fut la parfaite incarnation d’un tel programme ainsi qu’au dénigrement incessant de ses succés méritoires ? (Cf., entre autres, la participation.)

        C’était un certain Charles de Gaulle et c’était pourtant une autre pointure que ceux qu’une pitoyable actualité nous propose aujourd’hui ?

        Avancez un seul nom convainquant, qui n’ait pas été mêlé à un titre ou à un autre aux événements successifs qui nous ont amené à la situation présente, choisi dans vos rangs ou ailleurs si vous le souhaitez, capable de mener à bien un tel combat et de mater la cinquième colonne mondialiste aux commandes de la France contemporaine, et nous sommes preneurs !!!

        Ceci étant, bonne journée à vous.


        • eric39 (---.---.67.91) 1er juin 20:30

          Le parti communiste portugais exige la possibilite de depenser sans compter si il parvient au pouvoir.

          En cela, il est bien aussi inepte que son homologue francais. Ce sont nos socialistes qui sont dans le vrai.

          Ils le font sans le dire.

          Le PS francais, fort de sa culture gouvernementale, sait que quand on nationalise les banques et les grandes boites, on multiplie le nombre de prebendiers, en diminuant la creation de richesse. Il vaut mieux racketter la poule aux oeuf d’or que de la nationaliser. Idem pour les depenses, en diminuant, les prestations sociales, les aides aux collectivites, en donnant d’une main un peu moins que ce qu’ils ont pris de l’autre aux entreprises, ils parviennent a faire semblant d’obeir a l’europe, a augmenter les prebendes de leurs troupes, a mettre la tete sous l’eau aux pauvres, a notre economie et a ceux qui votent mal, en jurant le contraire.

          Ainsi, ils parviennet par le mensonge, a emprunter encore, pour depenser plus que nous ne produisons. Cela ne durera pas toujours ? Oui ! Meme eux le savent. Mais regardez leur moyenne d’age. Cela devrait suffire.... Apres, nous aurons leurs gosses, les Macrons and co. Cela sera encore plu brutal...

          Les,communistes ? Une fois tous les 5 ans, on leur jurera, la main sur le coeur, les yeux dans les yeux et a la,facon de cahuzac et son co auteur hollamde, que, « l’ennemi c’est la finance... » Qu’ils aient pu acheter ce slogan suffit a caracteriser leur place dans la vie politique et intellectuelle francaise..


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er juin 20:44

            Merci d’expliquer que la Commission européenne dispose de moyens de rétorsion envers les Gouvernements réticents à appliquer les réformes structurelles et l’austérité .
            Pour la France, 0,2% du PIB = 4 milliards d’euros.


            - « Un économiste explique que la Loi travail est imposée par la Finance et notre appartenance à la zone euro ».

            Les médias, petit à petit, se réveillent ....
            - Le Figaro : « Ce que la Loi El Khomri doit à l’ Union européenne. »

            - Marianne aussi découvre l’existence des GOPé et leur rôle dans la loi El Khomri.


            Mais combien d’autres médias, syndicats et Partis politiques font croire que c’est Hollande qui décide ....

            • Extra Omnes Extra Omnes 2 juin 09:05

              @Fifi Brind_acier

              D’ailleurs Melenchon n’a jamais évoqué le rôle de l’UE dans les responsables de la loi « Travail » lors de sa prestation sur « DPDA ». On dirait que c’est « tabou ».
              Il accuse Macron et Hollande, des lampistes comme la reubeu de service El machin..
              C’est très perturbant, car le reste de son discours me semble limpide, mais sur ce sujet, il n’y arrive pas.
              Du coup je n’arrive pas a y croire.


            • zygzornifle zygzornifle 2 juin 08:58

              Ha bon !!!!!  être dans l’Europe est déjà une sanction et ils en veulent encore plus ??


              • zygzornifle zygzornifle 7 juin 13:56

                Sanction est un mot qui roule comme un bonbon au miel dans la bouche des faux jetons de l’Élysée et de leurs homologues de Bruxelles ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès