Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Crimée, c’est Mayotte ! ou comment dire leur fait aux (...)

La Crimée, c’est Mayotte ! ou comment dire leur fait aux enfumeurs

Voilà ce qu’on peut lire, désormais, en addendum à la crise ukrainienne (1) ! Certains osent une comparaison simpliste, tant la malhonnêteté ne les étouffe pas, entre « le référendum » proposé (eux disent "imposé") à Mayotte et celui qui vient de se tenir en Crimée !

C’est bien dans la tradition de ces courants solidaires contre l’impérialisme, prétendument progressistes mais, pour leur majorité, inféodés à des totalitarismes, jadis, autrement meurtriers. Chez ces confinés de cette gauche extrême qui "s’autoalimente" et qui sait seulement s’opposer par principe, l’esbroufe, le mensonge et l’intox n’ont d’égal que l’escamotage et la dénaturation des faits à seules fins de propagande... la malhonnêteté intellectuelle est une seconde nature. LA CRIMÉE, C’EST MAYOTTE ! L’imprécation se veut lapidaire, indiscutable, propre à tromper et rallier les esprits faibles, peu enclins à reconnaître la sale manœuvre, l’essentiel étant que la meute suive et en vienne à hurler avec les loups !

Décryptage de l’enfumage :

1) « le référendum » ? Il y en eut deux à Mayotte sur l’indépendance avec les Comores, en 1974 et 1976 parce que la puissance coloniale, indécise, balançant entre largage puis maintien, soufflant le chaud et le froid au nom du peuple français mais à son insu, entretenant l’imbroglio entre « consultation » et « référendum », "faisait semblant" de ne pas comprendre le choix des Mahorais...

2) Comparer deux périodes éloignées de 40 années constitue une démarche fallacieuse : tout change très vite et la seule constante me semble être le penchant nuisible (avec des perspectives potentiellement criminelles) des hommes de pouvoir... et ordinaires aussi... Et puis, à en croire Paul Valéry, « L’Histoire est la science des choses qui ne se répètent pas. » (Variété), raison supplémentaire pour se persuader que « comparaison n’est pas raison ».

3) L’attitude est d’autant plus malhonnête lorsqu’on compare ce qui n’est pas comparable. Mayotte n’a pas voulu intégrer un ensemble indépendant alors que la Crimée pousse et est poussée à la sécession. Les deux situations sont bien différentes et presque contraires !

Dans ce chapitre nos chers camarades et plus encore les maoistes dont aucun ne dira regretter avoir défilé avec le petit livre rouge, une fois connus, pour ne citer qu'eux, les 30 – 40 millions de morts dus au « grand bond en avant », devraient plutôt comparer, en priorité, avec les conséquences géopolitiques de la fin de l’Union Soviétique, ensuite avec les partitions récentes comme celle du Sud-Soudan dévoilant les contradictions machiavéliques des États-Unis, et enfin, à la rigueur, puisqu’ils font l’erreur de toujours se référer à un passé plus ou moins éloigné (esclavage, décolonisation, etc.) à la sécession de l’île comorienne d’Anjouan.

L’île comorienne, en effet, a brandi le drapeau français en 1997 et les troubles n’ont vraiment été étouffés qu’en 2008 grâce à l’intervention d’une coalition armée internationale provoquant la fuite du président auto-proclamé, le colonel Mohamed Bacar... Et si la françafrique est pointée du doigt (et le fait de le dire ne devrait froisser personne), c’est ne pas être intègre que d’accabler seulement la France, serait-ce celle des barbouzes, du SAC et des coups fourrés... sauf que biaiser la vérité est une constante chez ces détracteurs-là !

Et pour quelle raison, la question de la Crimée ne s’est-elle pas posée au moment de l’indépendance de l’Ukraine en 1991 ? Les Russes de Crimée se sentaient-ils toujours soviétiques ? La CEI rassurait-elle à tort les populations russe, russophile, russophone ? Leur a-t-on proposé ou imposé une consultation officieuse sinon un référendum officiel ? 

Et l'enfumeur alors ?

Profil de l’enfumeur type, aussi approximatif que celui, plus tendance voilà quelques années, du bobo germanopratin : 

1) orthodoxe politiquement et solidaire de ses pairs, le hâbleur des lendemains qui chantent ne dit pas que ses vœux pour le bonheur des peuples vont à l’encontre de l’épanouissement de l’individu. Il prétend que la lutte (légitime... et qu'on aurait dans le "Buffett") contre l’impérialisme, le capitalisme asocial est sa priorité alors qu’il veut avant tout éliminer ceux de son bord qui ne pensent pas pareil ( dans tous les sens du terme suivant le pouvoir dont il dispose car ceux [de mon espèce]qui ne sont pas avec lui, sont contre lui). 

2) C’est un habitué des forums et des sites de l’Internet encore libre (pour ceux de mon espèce aussi...). Avec ses alter ego, il publie à bon compte (d’éditeur ou... d’auteur ?) à la maison L’Harmattan et alimente une dizaine de sites en dehors d’Avox.

3) L’impartialité des sources ne lui importe pas tant que cela va dans le sens de sa propagande.

Chez l’homme du passé que je suis, ce portrait robot rappelle furieusement l’histoire du XXème siècle, le pouvoir anesthésiant du dogme, l’élimination de la diversité au profit exclusif du parti unique (Staline élimina l’opposition de gauche avant l’opposition de droite / En Espagne, la guerre civile dans la guerre civile encouragea l’assassinat systématique des anarcho-syndicalistes et des libertaires, pour mieux aider Franco sans doute...).

Pour en finir avec le parallèle entre la Crimée et Mayotte, les détracteurs de Mayotte française s’en tiennent au « L’ONU l’honnit », or une résolution de l’Assemblée Générale des Nations Unies n’a qu’un rôle de recommandation et seules les conclusions adoptées par le Conseil de Sécurité seraient exécutoires sans le veto d’un membre permanent... Ce qui est plus grave c'est le peu de cas que l’on fait des populations alors qu’il est clairement énoncé dans la Charte des Nations Unies, justement, qu’un peuple a le droit de disposer de lui-même ! Est-ce ce principe qui a permis à Mayotte de s’engager dans une autre voie que celle de l’indépendance au sein des Comores et en dépit des agissements des grandes puissances dont, en premier lieu, la France, à l’époque ? Est-ce que les aspirations des Criméens doivent prévaloir sur le devenir statutaire du territoire ? Est-ce que les arguties pour une OTAN anachronique, mettront en avant l’ONU au détriment des arguments pour la population de Crimée ?

A lire les commentaires des affidés des enfumeurs sur Mayotte, comme « Qu’est-ce qu’on en a à battre de Mayotte ? » ou « Pourquoi les vrais Français paieraient-ils pour une île qui revient plus cher qu’elle ne rapporte ? », je ne me fais pas d’illusions sur le respect devant régir les relations entre humains.

« LA CRIMÉE C’EST MAYOTTE ! »

Non, ce n'est pas Fabius, pro de l'enfumage et futé à millions (c'est hors sujet mais son fils pourrait confirmer) qui a sorti l'ânerie à Kerry (pardon Francis Jammes pour les ânes).

« Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. » Merci Audiard et Lautner, grâce à vous, ils ne nous les briserons pas menu ! Je ris déjà dans ma barbe des commentaires à venir !

Signé, un tonton flingueur. 

photo google réutilisation autorisée.


Moyenne des avis sur cet article :  1.63/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • chapoutier 19 mars 2014 10:31

    « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît. »

    s’applique parfaitement à ce charabia


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 11:05

      Je vous l’avait dit que je pouvais rire à l’avance dans ma barbe...


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 17:00

      Pardon, c’est encore moi, pour une faute d’orthographe : « je l’avaiS dit » et j’en rirais encore sauf qu’après avoir lu sa fiche et ses articles, je le plains, ce pauvre Chapoutier...


    • chapoutier 19 mars 2014 19:07

      CON descendant !


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 20:01

      COM pâtissant.


    • Txotxock Txotxock 19 mars 2014 11:00

      Le propos est tellement haineux qu’il ne mérite de réponse. Cette haine là dit tout sur celui qui le tient et rien sur ce qu’il prétend décrire.


      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 11:15

        Tellement haineux qu(Agoravox l’a accepté après deux heures à peine ! heureusement que les censeurs n’ont plus le pouvoir d’instruire les grands procès... vous m’auriez envoyé au goulag !
        Mon analyse ne vaut que ce qu’elle vaut mais si vous vous vous sentez visé, c’est votre problème !


      • bibou1324 bibou1324 19 mars 2014 11:24

        « La Crimée, c’est Mayotte ! »


        Bon alors déjà, je ne sais pas où vous avez entendu cette expression. Personnellement, je n’ai pas suivi l’histoire de Mayotte. En même temps j’étais pas né. Et aucune personne de moins de 60 ans ne s’en souvient bien évidemment. Déjà, ça limite le nombre « d’enfumeurs ».

        Ensuite, les arguments de ceux que vous appelez les enfumeurs, n’ont rien à voir avec ce que vous écrivez. L’argument principal des pro-rattachement, c’est tout simplement que les peuples doivent avoir le droit de choisir. On leur laisse rarement le droit. Ici on leur a laissé le choix. Tant mieux. Et franchement, le droit international et l’ONU, tout le monde pisse dessus, en tête de liste les USA, le pays qui a commis le plus d’ingérences et guerres ces 100 dernières années.

        Je n’ai jamais dit que la Russie c’était des anges. Mais quand on regarde le nombre de guerres causées par la Russie ces 30 dernières années, et qu’on compare aux USA, on se rend vite compte que la Russie est « moins pire ».

        Bref, c’est une histoire entre 2 pays (Russie et Ukraine), et je ne vois pas en quoi l’Europe ou les USA auraient la moindre légitimité de réaction. Ca ne nous concerne pas. Ce n’est pas sur notre territoire. Il n’y a eu aucune atteinte aux droits de l’homme, aucune violence ou contrainte lors du référendum.

        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 12:36

          Bibou 1324, bonjour et merci pour votre réaction.

          L’expression a fleuri sur Agora, dans un précédent article que je n’ai pas voulu rappeler puisque je n’ai à régler des comptes avec quiconque (j’ai quand même posté des commentaires dans le sens de l’article d’aujourd’hui ). De même, en suivant le fil de l’info, on peut noter que la situation en Crimée rappelle à certains les Sudètes et l’Anschluss et accessoirement Mayotte. Toutes ces comparaisons, par le biais ici du référendum, appellent à la plus grande prudence (ce que je vais aller lire en toute curiosité).  

          Contrairement à ce que vous avancez et tout en partageant votre analyse, je parle du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et à se méfier de l’ONU. D’accord aussi pour regretter que la chute du mur ait amené les « démocraties » à souhaiter la chute de la Russie plutôt que de l’associer... et l’Europe servante des USA en porte une plus grande responsabilité.

          C’est juste à travers le filtre particulier de Mayotte et de l’accession des colonies à l’indépendance que j’ai essayé d’exprimer mon sentiment.   


        • Pingouin094 Pingouin094 20 mars 2014 09:39

          Pour les guerres causées par la Russie ces 30 dernières années, me viennent à l’esprit :

          La Georgie, la Tchetchenie, le soutien militaire à Bachar Al-Assad, et aujourd’hui l’annexion « manu militari » de la Crimée (certes, avec assez peu de coup de feu tiré (1 mort et 1 blessé à ce jour)) mais surtout faute de volonté combative de l’armée ukrainienne plus que de retenue de l’armée russe ...

          A ce niveau là, je ne m’amuse pas à dire « moins pire »..

          On est dans l’impérialisme mondial (les USA) contre l’impérialisme régional (la Russie) qui se rêve à redevenir impérialisme mondial...

          Faut-il vraiment choisir le « moins pire ».... Pour le coup, l’abstention me séduit.


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 20 mars 2014 10:34

          Bien sûr, l’abstention, une position intermédiaire dont l’Europe atlantiste n’est pas capable !


        • scylax 19 mars 2014 11:33

          Le cas de Mayotte est très simple. Referendum ou pas, La france doit se débarasser de cette île qui n’a rien de français. Elle attire tous les petits malins et malines qui viennent y accoucher pour profiter des impôts payés par les "métropolitains.

          Le colonialisme à rebours. 

          • jaja jaja 19 mars 2014 11:46

            Non ce n’est pas du « colonialisme à rebours » comme vous le dites mais toujours du colonialisme tout court...
            Le coup de force de la France s’est imposé en 2011, faisant de sa colonie militaire Mayotte, un département au grand dam des Comores dont cette île est partie intégrante et qui lui fut enlevée de force en 1841...


          • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 12:44

            Et Jules César enleva la Gaule de force avant que Jésus-Christ ne fût jeune homme...
            Le colonialisme est aussi vieux que l’homme et il est plus constructif, en apprenant du passé, de veiller à ce qu’il ne nuise plus que de toujours vouloir refaire l’Histoire.


          • scylax 19 mars 2014 17:25

            Si, c’est du colonialisme à rebours, puisque les français (les vrais) sont exploités par les Mahorais, comme d’ailleurs par les autres DOM-TOM.


          • scylax 19 mars 2014 11:39

            Je vois que vous êtres Tchèque (de souche ou de coeur je ne sais). Moi aussi de par ma famille.

            Eh bien concernant la Crimée je vous dit :
            Krim je ukrainska. Neni ruska.

            • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 12:55

              La Crimée est ukrainienne et non russe ?
              Nazdar scylax, ano to mujes rikat ale to ne musime verit.
              ’Salut scylax, tu as le droit de le dire et nous celui de ne pas le croire.)
              Ale dekuji na ten sympatickej odpoved. (merci quand même pour cette réponse sympa)
              PS : je ne parle qu’imparfaitement... comme en français d’ailleurs d’après les Staliniens ou amis de Pol Pot...


            • Robert GIL ROBERT GIL 19 mars 2014 11:50

              Le FMI,  et les multinationales occidentales n’ont pas perdu de temps, et ceux qui ont cru que le fait de rejoindre l’UE leur apporterait des richesses incommensurables vont vite déchanter. Après avoir perdu un de ses objectifs principaux, la Crimée, le bras armé des USA, l’OTAN, veut empêcher les régions de l’est, qui rejettent le gouvernement fantoche de Kiev, de passer du côté russe. Pour cela, les oligarques Taruta et Kolomoyskiy ont été mis au pouvoir à Donetsk et à Dnipropetrovsk, et reprennent en main ces régions de manières musclées ; ils organisent les arrestations des pro-Russes, et tentent d’empêcher toute contestation. Washington et les occidentaux, qui proclament leur soutien à l’autodétermination, ne sont pour l’autodétermination que lorsqu’elle est orchestrée en leur faveur.........

              voir : UKRAINE : LES INTERETS DU FMI NE SONT JAMAIS CEUX DES PEUPLES


              • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 12:58

                Merci Robert Gil, je partage entièrement tout en maudissant cette organisation anachronique qu’est l’OTAN.


              • Yohan Yohan 19 mars 2014 12:44

                Je pense qu’il est grand temps de rendre Mayotte, la Guyane (package avec Taubira) et toutes ces îles prises de force. On anesthésie les populations à coup de RSA et produits de défiscalisation. Clair qu’avec le RSA, on ne dispose plus de soi-même, c’est d’ailleurs pour ça que la gauche s’y accroche comme un morpion.


                • Wald 19 mars 2014 13:16
                  Quel sort est prévu pour les chômeurs ? Vivre sous des tentes ? Les bidonvilles ? L’euthanasie ? 

                  c’est d’ailleurs pour ça que la gauche s’y accroche comme un morpion.
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_minimum#Selon_les_pays

                  C’est fou l’influence des socialistes français partout en Occident. C’est fou aussi ce que certains sont intelligents dans leurs coms. smiley smiley

                • Wald 19 mars 2014 13:18

                  Sinon Yohan, j’attends toujours des excuses.


                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 13:30

                  Bien sûr, yaqu’à, fauqu’on !


                • Wald 19 mars 2014 13:47

                  Mais, mon cher auteur, nous sommes plusieurs à avoir essayé de dire à ce ravagé que l’accumulation de propos de bistrot haineux n’était pas la meilleure chose à faire quand on veut persuader les autres de telle ou telle chose.

                  Pour vous donner un exemple, Yohan, le sire à la triste figure, a rasé tout le monde en 2012 en faisant pendant des mois pour un homme politique dont je vous laisse deviner l’identité. C’est dire l’ampleur de sa folie. 

                  Cet homme est malade, profondément malade, il s’est plaint plusieurs fois de sa vie de chef d’entreprise, mais au lieu d’admettre que ses déboires sont uniquement dus au fait d’être un GROS NULLOS, il faut qu’il accuse tout le monde, les fonctionnaires, le PS, les Verts, les handicapés, les chômeurs, les arabes, les noirs, tout le monde y est passé je vous assure. A part les mecs de droite bien entendu, inutile de le préciser. smiley smiley

                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 13:59

                  Bien reçu Wald mais je vous laisse à vos « amis » tant j’ai à faire avec mes « ennemis ».


                • LE CHAT LE CHAT 19 mars 2014 13:56

                  en Crimée , il y a des russes .Normal qu’ils veulent être russes 

                  à Mayotte , ceux qui y vivent sont des COMORIENS avec qui je me sens aussi proche que des ouzbeks ou des tupi-guaranis ! ils veulent juste profiter des avantages sociaux de la France 

                  donc rien à voir !

                  • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 14:07

                    Et en Sibérie il y a des Aléoutes, des Evènes, des Enètses, des Evenks et des Tchouktches... Normal qu’ils aient voulu être russes !
                    Votre conception du village planétaire me désole ! Je vous mets dans le club de celui « qui n’en a rien à battre » !


                    • LE CHAT LE CHAT 19 mars 2014 14:52

                      Je vous mets dans le club de celui « qui n’en a rien à battre » !


                       oui , la Crimée , ça m’en touche une sans remuer l’autre , je l’avoue !
                      je laisse Obama et ses laquais s’exciter si ça les amuse , quand ça les arrange les réferendums comme au Sud Soudan et au Kossovo , ils les approuvent !!!!!

                    • Le Russe Le Russe 19 mars 2014 16:53

                      Les « Démocrates de Kiev » à l’oeuvre : ==>

                      Une vidéo mise en ligne sur Internet dans la nuit de mardi à mercredi montre les députés ukrainiens Igor Mirochnitchenko et Bogdan Beniouk, membres du parti politique Svoboda, en train de maltraiter le président par intérim de la Société nationale de télévision de l’Ukraine, Aleksandr Panteleïmonov, afin de l’amener à signer une lettre de démission.

                      https://www.youtube.com/watch?v=4L5qDxK8k9M


                      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 19 mars 2014 17:03

                        Merci pour l’info, Le Russe.


                      • titi 19 mars 2014 22:44

                        Bah oui, je pense que oui, la Crimée c’est Mayotte : c’est l’aboutissement d’un processus de décolonisation bâclé.

                        Et je dirai que c’est aussi un peu de Papouasie...
                        Car en fait il y a un peu du culte du cargo dans ce qui se passe.
                        Certains pensent que devenir Européen leur amènera prospérité. Les autres que c’est en devenant Russe que la manne des hydrocarbures de déversera.
                        Alors que ca ne changera pas grand chose.


                        • izarn 20 mars 2014 03:37

                          La Crimée est russe depuis 300 ans...Ce n’est pas le cas de la papouasie, fut-elle française ou britanique...


                        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 20 mars 2014 05:12

                          Bonjour Izarn. Cela prouve que l’homme est un loup pour l’homme et que les politiques qui peuvent changer du tout au tout suivant les époques abusent les populations et profitent de la pétaudière.
                          A propos de politique bâclée, une chronologie pour réfléchir à ce qui précède :

                          1948 République populaire de Corée coréenne.

                          1950 La Chine entreprend de « libérer » le Tibet.

                          Années 50 – 60. La fédération Ouganda – Kenya – Tanganyika ne se fera pas à l’indépendance.

                          1960 L’indépendance sépare le peuple Ewé (0,5 Million) séparé entre le Ghana, le Togo, le Bénin.

                          1961Les Britanniques trahissent la promesse d’autonomie faite au Buganda (royaume intégré à l’Ouganda).

                          1961 Cameroun britannique partagé entre le Nigeria et le Cameroun français

                          1968 Rodrigues refuse l’indépendance mais est intégrée à Maurice.  

                          1971 Taiwan refuse la Chine Populaire à l’ONU et perd son siège

                          1973 Cap Vert bissau-guinéen ?

                          1976  République arabe sahraouie marocaine.

                          1983 République turque de Chypre du Nord

                          1988 Palestine israélienne.

                          1990 Transnistrie russo-moldave

                          1991 Ossétie du Sud russo-géorgienne

                          1991 République du Somaliland somalien

                          1992 Haut-Karabagh Azerbaïdjanais

                          1992 Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Kosovo yougoslaves

                          1993 Erythrée éthiopienne

                          1999 Abkhazie russo-géorgienne

                          2002 sécession du Timor oriental indonésien

                          2006 Montenegro yougoslave puis serbe

                          2008 Kosovo yougoslave puis serbe

                          2011 Soudan du Sud soudanais ? 

                          2012 Azawad malien (hollando-malien ?)

                           

                          Autres cas intéressants : le peuple Kurde, Puerto Rico, Commonwealth américain


                          En pensant aussi au Vanuatu pour le cargo blanc, pour la Papouasie, je vais regarder... et j’attends la participation positive des totalitaristes rouges ! 


                        • titi 20 mars 2014 23:39

                          @zarn

                          « La Crimée est russe depuis 300 ans...Ce n’est pas le cas de la papouasie, fut-elle française ou britanique... »

                          St Louis du Sénégal a été Française pendant 300 ans. Les habitants y avaient reçu la nationalité pleine et entière dès 1792.
                          Mais c’est de la colonisation.
                          Comme la Crimée. La différence c’est qu’à un moment le rapport démographique a basculé en faveur des Russes.

                          Et pour votre culture, la Papouasie et le berceau du culte du cargo.


                        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 4 mai 2014 06:08

                          Et le peuple sahraoui c’est le Maroc (un oubli de ma liste).


                        • politzer politzer 20 mars 2014 00:12

                          bonjour


                          On voit bien que ce troll ne connaît pas Mayotte quand à l époque du referendum bidon la plupart des Mahorais ne parlais pas un traître mot de Français ! moi j y étais ! 

                          • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 20 mars 2014 04:52

                            Tovarich, « bidon » c’est sûr comme le reste de la politique et ta vérité lapidaire et biaisée. A l’époque de l’achat « bidon » par la France, pas un Français ne parlait mahorais, ce doit être vrai même si tu n’y étais pas !


                          • izarn 20 mars 2014 03:35

                            Mayotte a voulu se rattacher à la France, et la Crimée a voulu se rattacher à la Russie.
                            Ou est la différence ?
                            Bon c’est sur, les mahorais sont plutot blacks, et les criméens sont plutot russes.
                            Ce qui amplifie encore, la légitimité des criméens. Sans etre raciste.
                            Je ne vois pas ou se trouve la polémique.
                            Si on continue à critiquer les referendum, donc l’éléction, je ne sais pas ou on va...Enfin si : Vers le « totalitarisme », bref le fascisme.


                            • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 20 mars 2014 06:08

                              On y est déjà dans le fascisme avec ce qui se passe à Kiev (fascisme du FMI, de l’OTAN, de l’UE politiquement inféodée aux States, etc.). Et plutôt que de les dénoncer, les nostalgiques des grands soirs sans lendemains voudraient me faire taire tant ils sont crispés qu’on leur rappelle l’Espagne de la guerre civile par exemple ou la honte de leur posture primaire sur la décolonisation (autre exemple) !


                            • bakerstreet bakerstreet 20 mars 2014 08:44

                              Je ne savais pas qu’il y avait 70 % de russophiles à Mayotte !

                              Décidément, on en apprend tous les jours. 
                              Vivement un article sur les Farklands, et sur Gibraltar, où le port de la chapka va devenir obligatoire, même en été !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès