Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Dame de Fer de l’Europe…

La Dame de Fer de l’Europe…

 
 - Incroyable, ce magazine !!
- De quoi parles-tu ?
- De « Forbes », ils ont vraiment la manie du classement, figure-toi qu’ils ont placé sur la première marche du podium des femmes les plus puissantes de la planète Angela Merkel !
- La Chancelière allemande ? Tu es sûr ?
- Regarde par toi-même !
 
Après lecture, il apparaît effectivement que, pour la cinquième fois en six ans, Angela occupe la première place de ce singulier classement, Hillary Clinton la talonnant et la brésilienne « Dilma Roussef » occupant la troisième marche du podium.
 
Le magazine américain justifie ce choix en écrivant, à propos de la « gagnante » de 58 ans :
« la Dame de Fer de l’Union Européenne est l’actrice majeure dans la crise économique de la zone euro qui continue à menacer les marchés »
 
Faire ce genre de distinguo dans la population selon le sexe m’a toujours étonné.
Force est malheureusement de constater que la femme, dans nos sociétés occidentales » subit, selon les analyses, une forme de « déclassement » sur le plan professionnel.
Serait-ce parce que, la nature la destinant à enfanter pour la perpétuation de l’espèce, son parcours pro serait inévitablement marqué de pauses préjudiciables à sa carrière ? 
S’il faut retenir cette hypothèse, il semblerait que, de ce strict point de vue, Mme Merkel n’a plus à craindre de genre de « ségrégation ».
 
J’ai toujours pensé naïvement que la qualité, dans quelque domaine que ce soit, se mesurait à l’efficience de la personne indépendamment de son sexe.
 
Aussi, à l’opposé du magazine Forbes, serait-il pertinent de corriger la question en :  « Quelle est la personne la plus puissante de la planète ? »
 
 Ne se pourrait-il pas que ce soit un homme, cette catégorie ayant été délibérément écartée par Forbes ?
 
 N.B. Ajoutons que, toujours d'après ce classement, Christine Lagarde, directrice du F.M.I. serait la huitième femme la plus puissante de la planète, Lady Gaga, 26 ans, n'arrivant qu'à la quatorzième place...

Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • sophie 27 août 2012 10:15

    Merci, 2013 ce n’est pas si loin, ses jours sont comptés je pense.


    • ZEN ZEN 27 août 2012 10:36

      La puissance n’est qu’une apparence
      A Merkel est en situation délicate politiquement, dans un pays qui entre en crise économiquement (les exportations vers la zône euro fléchissant), et elle louvoie entre les intérêts dictés par les grandes firmes industrielles de son pays, les exigences de Karlsruhe, les pressions du FMI et des libéraux de Bruxelles, la crainte de voir la Grèce sortir de l’euro et entraîner une banqueroute de certaines banques allemandes...
      Femme ou pas, les problèmes sont là et l’Allemagne a sans doute mangé son pain blanc


      • Guy BELLOY Guy BELLOY 27 août 2012 12:45

        L’échéance concernant la ratification du traité budgétaire européen exigé par Merkel approchant (début octobre), tout le petit monde de la majorité est en émoi. Les écologistes menacent de s’abstenir ou même de voter contre, le F.D.G. réclame un référendum tout comme une partie du P.S.
        Ceci étant, la « femme la plus puissante de la planète » risque effectivement un douloureux déclassement en 2013.


        • Richard Schneider Richard Schneider 27 août 2012 17:08

          Bonjour Guy Belloy,

          « Ceci étant, la »femme la plus puissante de la planète« risque effectivement un douloureux déclassement en 2013 ».
          Comment pouvez-vous en être aussi sûr ? Aujourd’hui, Angela est populaire (entre 55 et 65% de +). Certes la CDU-CSU aura du mal a l’emporter en 2013. Mais cela ne dérange pas la Chancelière : elle se voit déjà à la tête d’une coalition (avec le SPD ? avec les Verts ?). C’est une femme de pouvoir, et elle fera tout pour le farder.

        • Guy BELLOY Guy BELLOY 27 août 2012 15:05

          Fort de 5 millions de salariés à 400 Euros/mois, comment pourrait-il ne pas être ’ concurrentiel ’ face aux autres pays...

          C’est effectivement ce qu’on oublie souvent de préciser ; de même que le tour de passe passe consistant à faire produire les pièces en Asie puis de les assembler en Allemagne, estampillant ensuite le produit « Made in Germany ».


        • Guy BELLOY Guy BELLOY 27 août 2012 18:47

          « J’ai toujours pensé naïvement que la qualité, dans quelque domaine que ce soit, se mesurait à l’efficience de la personne indépendamment de son sexe. »

          Je ne suis rien d’autre qu’un rationaliste...


          • Guy BELLOY Guy BELLOY 27 août 2012 23:00

            non réductibles les uns aux autres

            Certes mais le sexe n’étant pas un critère sélectif.


            • alinea Alinea 27 août 2012 23:42

              Guy Belloy, je ne sais pas d’où ça vient, mais ça me fait plus mal de voir une Merkel, une Lagarde, une Tacher qu’un... je vous jure, je n’arrive pas à trouver d’équivalent ; oui, je sais, il y en a, mais c’est quelque chose ces bonnes femmes quand même, non ?
              Bon, il y en a d’autres, Bachelet, Roussef, Veil , Butto, pas forcément des bienfaitrices, mais ces horreurs-là, qu’elles soient femmes, oui, je pense que ce n’est pas anodin !!
              Et je ne saurais pas vous dire pourquoi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Guy BELLOY

Guy BELLOY

Retraité


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès