• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La fin de l’Espace Schengen coûtera 470 milliards d’euros en 10 (...)

La fin de l’Espace Schengen coûtera 470 milliards d’euros en 10 ans

Le coût de la fin de l'espace Schengen évalué à 470 milliards d'euros sur 10 ans 

Photo AFP

 
 

La fin de l'espace de libre-circulation européen de Schengen coûterait a minima 470 milliards d'euros en dix ans aux pays de l'Union européenne, et plusieurs dizaines de milliards aux Etats-Unis et à la Chine, selon une étude allemande publiée lundi.

Prognos s'est attaché à quantifier la perte de temps qu'occasionneraient des contrôles aux frontières. Ils se traduiraient par des coûts de personnel plus élevés pour les entreprises et des coûts de stockage - dans la mesure où un certain nombre de livraisons "just in time" ne pourraient plus être assurées.

Dans un scénario "optimiste", les coûts de production dans l'UE s'en trouveraient renchéris de 1%, représentant un coût cumulé de 470 milliards d'euros sur le Produit intérieur brut (PIB) de l'UE en dix ans (2016-2025).

La facture serait de 77 milliards d'euros pour l'Allemagne sur la période et de 80 milliards d'euros pour la France. Les surcoûts auraient même des répercussions hors d'Europe, par le biais d'une hausse des prix à l'importation.

L'étude chiffre la charge pour l'économie américaine à 91 milliards d'euros en dix ans et 95 milliards pour la Chine. Le PIB annuel de l'UE est de l'ordre de 15.000 milliards d'euros, celui de l'Allemagne de plus de 3.000 milliards.

Un scénario "pessimiste", où les coûts de production augmenteraient en moyenne de 3%, aurait pour effet un coût pour l'UE de 1.400 milliards d'euros, dont 235 milliards pour l'Allemagne et 244 milliards pour la France.

"Si les frontières sont réinstallées, la croissance déjà faible en Europe va être encore plus sous pression", a commenté Aart De Geus, président de la Fondation Bertelsmann. "Au final ce sont les citoyens qui paient la facture", a-t-il estimé.

Récemment une étude de France Stratégie avait estimé les coûts d'une fermeture de l'espace Schengen pour la France seule à un à deux milliards d'euros par an à court terme et jusqu'à dix milliards à plus long terme.


Moyenne des avis sur cet article :  1.14/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • sophie 24 février 2016 18:39

    Je me demande comment on arrive à de tels chiffres avec tant de chomeurs ?


    • sophie 24 février 2016 19:35

      @sophie
      ah j’oubliais il faut défalquer les coûts de l’inutile Frontex.... 700 millions/an.


    • boudboud 24 février 2016 18:53

      avant schengen , rien ne devait fonctionné , il y avait moins de chômeurs et on contrôlait nos frontières


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 février 2016 19:10

        Non seulement nous n’avons pas droit en France à des débats contradictoires sur la sortie de l’ UE, mais nous avons droit à la propagande europhile, jusque sur Internet ...

        La France, avant Maastricht, avait 1/2 million de chômeurs, quasiment pas de dette publique, une économie variée, une industrie et une agriculture prospères.
        « C’était comment la France il y a 40 ans ? » C’était vachement mieux, mais faut pas le répéter !


        Remettre les frontières, encore faut-il dire pour quoi faire ? Remettre les taxes aux importations et le contrôle des mouvements de capitaux pour relocaliser les entreprises ? Sans doute pas, ce serait remettre en cause les Traités européens. Tabou ! Evidemment, la sortie de l’ UE est annoncée comme un cataclysme par les europhiles...

        Ce n’est pas seulement de Schengen qu’il faut sortir, mais de tout ce bazar européen, de l’ UE, de L’euro et de l’ OTAN !
        L ’UPR a décidé de traduire et de publier sur son site, des articles sur le débat en cours en Angleterre. Puisqu’en France nous n’avons droit qu’à de la propagande à sens unique... .

        Un vrai débat contradictoire consiste à entendre les arguments des deux parties, mais en France on a oublié ce que signifie la liberté d’expression ... 


        • legrind legrind 25 février 2016 06:56

          @Fifi Brind_acier
          A partir de bonnes analyses, comme d’hab’ vous en profitez pour balancer tout le package habituel de l’upr et vous noyez votre crédibilité, on parle de Schengen là pas l’otan, l’euro


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 février 2016 09:12

          @legrind
          L’UPR est sur Internet car elle est censurée depuis 9 ans. .. Mais on se demande bien ce que les militants du FN y font , alors que le FN a son rond de serviette dans tous les médias ? ?
          Rien que sur les chaînes d’info, plus de 40% du temps politique sur les chaînes d’infos en continue consacrées au FN.


        • Ben Schott 25 février 2016 10:21

          @thomas abarnou
           
          « Votre système idéologique tourne à vide, voilà la vérité [...] »

           

          « Vous polluez internet de vos messages militants sans aucune discussion possible. Voilà la vérité »

           

          « Elles n’ont pas d’écho parce qu’elles ne sont pas subversives mais médiocres. Voilà la vérité »

           

          Vous êtes comme l’auteur de l’article, « une personne qui se bat pour la vérité intellectuelle » !

           


        • Ben Schott 25 février 2016 10:50

          @thomas abarnou
           
          Vous faites erreur, ce n’est pas mon parti, comme aucun autre d’ailleurs. Je réagissais à votre manière de « critiquer », peut-être un peu péremptoire (qualificatif dont vous abusez pour les autres), et votre usage permanent de l’argument d’autorité (« je suis loin d’être idiot » – ce qui reste à prouver).
           


        • doctorix doctorix 25 février 2016 16:55

          @thomas abarnou
          J’ai attentivement parcouru le programme de l’UPR.


          Vous voulez dire survolé ?
          Parce qu’attentivement parcouru, c’est un oxymore.
          Vous dites que l’UPR ne propose rien.
          Sortir de l’Europe, de l’Euro, de l’OTAN, quitter toute dépendance des USA, se rapprocher de la Russie et de la Chine, qui sont des partenaires respectables et respectueux, ce n’est rien ?
          C’est rien moins que le programme de De Gaulle, adapté au siècle.
          Moi, je n’ai pas « attentivement parcouru le programme de l’UPR. »
          J’ai écouté attentivement tous les propos d’Asselineau au travers de plus de vingt conférences, et je me sens nettement plus intelligent.
          Essayez, vous n’avez rien à perdre : ça ne peut pas être pire.

        • leypanou 25 février 2016 17:17

          @thomas abarnou
          Vous estimez déranger mais vous ne dérangez personne car vos idées sont galvaudées et faibles. : à vous lire, on dirait qu’on peut entendre sur les MSM aux heures de grande écoute tous les points de vue sur les problèmes majeurs de la France, dont l’appartenance à l’UE, l’Euro ou l’OTAN.

          Je ne sais pas quel âge vous avez mais vous faites preuve là d’une naïveté qui ne peut que fait sourire toute personne ayant un minimum de culture politique.


        • doctorix doctorix 25 février 2016 19:57

          @thomas abarnou

          Asselineau est issu du sérail, et c’est pourquoi il est en mesure de le combattre, ce qu’il fait.
          Les socialistes, comme l’UMP, nous ont conduit à deux guerres dégueulasses contre des pays qui ne nous avaient rien fait, à la remorque de l’Otan et des USA. En quoi l’appartenance à l’OTAN nous est-elle utile ? Qui craignez vous ? Ne serait- il pas plus sage de nous faire des amis plutôt que des ennemis ?
           Le capitalisme vous a crée. S’il disparait, vous disparaissez avec.
          C’est du grand n’importe quoi. Le capitalisme tel qu’il est pratiqué nous conduit à l’esclavage, par le remboursement de dettes sans cesse croissantes jusqu’à la mort : 1% de la population mondiale possède autant que la moitié de la planète. C’est ça, votre idéal ?
          Pour moi, c’est le partage, le travail comme valeur, et non le capital, l’argent qui rapporte de l’argent.
          Vous êtes l’esclave du capital, et vous n’en avez même pas conscience.


        • Shawford ORANGE SKIN 25 février 2016 20:14

          @doctorix

          Laisse tomber le fufu a abandonné son travail de labeur avec sa Logan. Y se voit déjà en papa mobile à cette heure smiley smiley smiley


        • Ben Schott 26 février 2016 05:29

          @thomas abarnou
           
          « Sortir de l’Europe est non seulement impossible mais ridicule »
           
          Il y a des tas de Papillons qui ne pensent pas comme vous.
           


        • doctorix doctorix 26 février 2016 20:14
          la France doit oeuvrer pour tenir la Lybie en paix, ce qui n’est pas simple,

          Pour qu’elle soit en paix, il suffisait de ne pas y aller foutre la merde.
          Tous ces pays du MO ne sont pas des colonies à votre dévotion. Si vous voulez leurs richesses, il vous suffit de les payer, au lieu de les voler. C’est ce que font la Chine et la Russie.
          L’OTAN est l’organe de guerres et de conquêtes de l’Occident.
          Il ne nous protège d’aucun danger, puisque personne ne nous attaque.
          Votre esprit est complètement faussé, dévoyé.
          Vous êtes le reliquat d’un monde dépassé, d’un monde qui meurt dans sa pourriture.
          En dehors d’Israël et de la Turquie, aucun pays de la région n’avait de volontés expansionnistes. La Russie n’en a pas non plus, sauf conquérir des marchés, ce qu’elle ne fait pas par la guerre.
          L’UPR n’est pas un parti d’opposition, mais un parti de rassemblement autour du bien commun. Il n’a rien de libéral, et affirme que diverses nationalisations sont souhaitables.
          Voici la preuve que vous n’avez jamais lu son programme, copié sur celui du Conseil National de la Résistance, qui a fait tant de bien au peuple depuis 1945, et qu’on est en train de tailler en pièces :
          Pour reprendre le terme utilisé par les membres du Conseil national de la Résistance, il s’agit d’organiser le « retour à la nation » (c’est-à-dire une nationalisation totale ou partielle, selon les cas) des entreprises suivantes :
          - EDF
          - GDF
          - France Telecom
          - Sociétés d’autoroutes
          - Sociétés de réseaux d’adduction d’eau
          - TF1
          - TDF
          - Tout établissement financier secouru par des fonds publics
          - Annuler définitivement le processus de privatisation rampante de La Poste.
          - Interdire la privatisation des services publics stratégiques existant actuellement dans le domaine de la santé et de l’éducation.
          - Poser le principe constitutionnel de la propriété publique de La Poste, des producteurs et fournisseurs de gaz et d’électricité, de la SNCF, des autoroutes, des services d’adduction d’eau et des deux premières chaînes de télévision nationale. 


          C’est libéral, ça ?
          Pour connaitre le reste, c’est ici :

        • doctorix doctorix 27 février 2016 00:01

          @thomas abarnou
          Le Crimée est une terre Russe, dont les nazis de Kiev s’apprêtaient à massacrer les habitants.

          Poutine les a sauvés, après avoir demandé leur accord, qu’ils ont donné à 90% dans des conditions parfaitement légales.
          Par contre, l’OTAN masse des forces et des armes aux frontières russes, et vous le savez bien.
          Seule l’OTAN est une menace à la paix.
          De Gaulle est plus moderne et en avance que jamais, par ailleurs. C’est un modèle absolu.
          Et pour la Libye, vous montrez encore votre endoctrinement. Vous devriez pourtant savoir comme on était heureux en Libye (comme en Syrie, d’ailleurs)

          EN JAMAHIRIYA LIBYENNE  :

           1/ L’électricité à usage domestique est gratuite.

           2/ L’eau à usage domestique est gratuite.

           3/ Le prix d’un litre d’essence est de 0,08 EUROS.

           4/ Le coût de la vie en Libye est beaucoup moins élevé que celui qui prévaut en France. Par exemple, le prix d’une demi baguette de pain en France est d’environ 0,40 Euros , tandis qu’en Libye il est de 0,11 Euros. Si on voulait acheter 40 demi baguettes de pain en France, cela reviendrait donc à 16 Euros, alors qu’en Libye on les paierait 4,40 Euros... 

           5/ Les banques libyennes accordent des prêts sans intérêts.

           6/ Les citoyens n’ont pas d’impôts à payer, et la TVA n’existe pas.

           7/ L’ « Etat » a investi beaucoup d’argent pour la création de divers emplois.

           8/ La Libye ne doit de l’argent à personne et ne doit pas un centime à personne. La France a 1800 milliards de dettes en janvier 2011, soit près de 100% du PIB, près de 30.000 euros par habitant (sous de Gaulle,et avant Giscard-Pompidou, presque rien).

           9/ Le prix pour l’achat d’une voiture (Chevrolet, Toyota, Nissan, Mitsubishi, Peugeot, Renault...) est au prix d’usine (voitures importées du Japon, Corée du sud, Chine, Etats-Unis…).

           10/ Pour chaque étudiant voulant faire ses études à l’étranger, le « gouvernement » attribue une bourse de 1 627,11 Euros par mois.

           11/ Tout étudiant diplômé reçoit le salaire moyen de la profession du cursus choisi s’il ne trouve pas d’emploi.

           12/ Lorsqu’un couple se marie, l’ « Etat » paie le premier appartement ou maison (150 mètres carrés).

           13/ Chaque famille libyenne, sur présentation du livret de famille, reçoit une aide de 300 EUROS par mois.

           14/ Il existe des endroits nommés « Jamaiya », où on vend à moitié prix les produits d’alimentation pour toute famille nombreuse, sur présentation du livret de famille.

           15/ Tout retraité perçoit une aide de 200 Euros par mois.

           16/ Pour tout employé dans la fonction publique, en cas de mobilité nécessaire à travers la Libye, l’ « Etat » fournit une voiture et une maison gratuitement. Et quelque temps après, ces biens sont à lui.

           17/ Dans le service public, même si la personne s’absente un ou deux jours, pas de déduction de ces jours sur son salaire, et pas de justificatif de maladie.

           18/ Tout(e) citoyen(ne) libyen(ne) n’ayant pas de logement peut s’inscrire auprès d’un organisme d’ « Etat », et il lui en sera attribué un sans qu’il ou elle n’avance aucuns frais, et sans crédit. Le droit au logement est fondamental, en Libye. Et un logement doit appartenir à celui qui l’occupe.

           19/ Tout citoyen libyen souhaitant faire des travaux dans sa maison peut s’inscrire auprès d’un organisme d’ « Etat », et ces travaux seront effectués gratuitement par des entreprises de travaux publics choisies par l’ « Etat ». 

           20/ Le souci de l’égalité entre hommes et femmes prévaut, et les femmes ont accès à des fonctions importantes et à des postes de responsabilité. 

           21/ Chaque citoyen(ne) libyen(ne) peut s’investir activement dans la vie politique et dans la gestion des affaires publiques, aux niveaux local, régional et national, dans le cadre d’un système de démocratie directe (cela va des Congrès populaires de base, permanents, jusqu’au Congrès général du peuple, le grand congrès national qui se réunit une fois par an)

           A vous de décider, donc, si les médias vous disent la vérité à propos du « régime de Kadhafi » (sic), 

          ou si, au contraire, on vous dissimule volontairement bien des choses...

          Mais ça, c’était avant l’intervention humanitaire de vos amis. :

        • doctorix doctorix 27 février 2016 17:37

          @thomas abarnou

          Historien ?
          Le fait que le référendum en Crimée puisse avoir lieu en violation de la Constitution ukrainienne ne le rend pas « illégal » du point de vue du droit international. Selon le principe « d’autonomie constitutionnelle » des Etats, les actes juridiques internes -y compris la Constitution- sont de « simples faits » pour le droit international. Affirmer le contraire signifierait que les événements récents à Kiev -dont le renversement du président Viktor Ianoukovitch- étaient aussi « illégaux » du point de vue du droit international car tout aussi « anti-constitutionnels »
          Le réferendum au Kosovo était légal, celui en Ukraine était légal, mais celui en Crimée ne l’était pas, parce qu’il n’avait pas l’aval des USA ?
          Vous vous foutez de qui, l’historien ?
           « sinon je vais m’énerver. »
          Mais énervez-vous, mon petit bonhomme, ou prenez vos petites pilules.
          « Khadafi, mais parlons de ses exactions, l’emprisonnement des oppositions, le pillage des richesses du pays,  »
          Exactions qui sont une pure propagande occidentale pour justifier une invasion illégale et sans l’accord de l’ONU. Comme ce charnier de 4000 cadavres, inexistants mais qui a servi de prétexte. Et Khadafi redistribuait largement les richesses Libyennes. Il voulait créer un FMA, et créer le dinar-or au service des pays africains. C’était de Gaulle pour l’Afrique.
          « vous êtes un vrai malade mon pauvre ami. »
          Bel argument de rhétorique !
          « Vous critiquez l’OTAN, vous n’en critiquez pas ses adversaires. »
          Mais l’OTAN n’a pas d’ennemis, que ceux qu’elle désigne comme tels. 
          Personne ne cherche de noises à l’Europe ni aux USA. Toute guerre est d’abord imaginée par les USA, c’est un fait depuis 70 ans.
          Je continuerai à dire que la mort de Khadafi est une grosse perte pour l’Afrique, comme celle de Chavez pour l’Amérique du Sud, et que Poutine vient en cinq mois de sauver la paix mondiale.
          « l’intervention lybienne est l’exemple d’une relative autonomie française, en terme militaire et diplomatique. Ce fut une initiative française »
          Mais c’est qu’il en est fier, l’animal, de des dizaines de milliers de morts, de ces destructions sans nombre, et d’un état prospère donné en pâture à des islamistes sanguinaires !
          L’intervention français est un des plus grands crimes de ces dernières années, et Sarkozy est un criminel de guerre, un assassin qui a voulu couvrir la source (une des nombreuses sources illégales) de son financement électoral.
          C’est une honte pour la France.



        • doctorix doctorix 28 février 2016 23:35

          @thomas abarnou 

          « vous prenez les gens pour des idiots. Je n’en suis pas un, manque de chance. »
          Puisque vous le dites...
          Mais je crois alors que vous êtes fou.
          Vous soutenez sarkozy qui a fait plus de 100.000 morts en Libye, alors qu’on a accusé Khadafi de 4.000 morts qui n’existaient pas.
          Vous soutenez Hollande qui a fait 250.000 morts en Syrie, quand tout son peuple soutient Assad et que les accusations portées contre lui sont des mensonges éhontés pour forcer son départ et mettre en place un nième larbin servile aux intérêts US.
          Comparer Poutine, Chavez, Khadafi, Assad, Hussein, avec Staline, Hitler, PolPot, Mao montre que vous avez l’esprit fort embrouillé, complètement intoxiqué par la propagande.
          Honnêtement, est-ce le discours d’un dictateur sanguinaire :   ????
          Quand donc allez vous commencer à réfléchir ?

        • lloreen 24 février 2016 20:02

          La fin de l’ arnaque remplacée par une autre arnaque ? C ’est vraiment l’ histoire sans fin...

          A propos d’ arnaque en voilà une autre bien ficelée dont le monde fait encore les frais aujourd’ hui.

          La Maison des Saoud en Arabie Saoudite s’est vu offrir un contrat par Kissinger avec quatre points.

          1. L’armée américaine devra garantir la protection de l’Arabie Saoudite et ses champs pétrolifères.
          2. Les Etats-Unis vendraient également aux Saoudiens les armes nécessaires.
          3. Les Etats-Unis garantiraient en outre la protection d’Israël et d’autres pays de la région.
          4. Enfin, la famille saoudienne a été assuré qu’ils régneraient à vie.

          En contrepartie de ces services « magnanimes »,  les Saoudiens feraient en sorte que toutes les ventes de pétrole soient faites exclusivement en dollars américains. En outre, les Saoudiens ont promis de prendre leurs bénéfices et les investir dans des bons du Trésor américains.

          Dès lors, l’or ne serait pas nécessaire. Avec tout le pétrole vendu en dollars américains, les autres nations ont été obligés d’acheter le pétrole de l’OPEP avec des dollars américains. Les Saoudiens ont signé à le faire en 1974, et peu après, en 1975, tous les membres de l’OPEP ont emboîté le pas en acceptant aussi de vendre leur pétrole qu’en dollars américains. Donc, a chaque fois qu’un autre pays voulait acheter du pétrole du Moyen-Orient, ils devaient d’abord convertir leur monnaie en dollars américains. Et puisque le pétrole est nécessaire dans les économies modernes et que les Saoudiens sont des acteurs principaux dans le commerce du pétrole, ceci a mis les États-Unis dans une situation unique.

          L’ensemble de ce mouvement a consisté à détacher le dollar de sa parité-or en le rattachant au pétrole étranger, ce qui a instantanément forcé tous les pays importateurs de pétrole du monde à maintenir un approvisionnement constant de billets de la Réserve fédérale. Pour avoir ce papier vert (dollar), ils doivent envoyer des biens physiques à l’Amérique.

          Voici comment les pétrodollars sont nés. Les billets s’en allaient et tout ce dont avaient besoin les États-Unis arrivaient. C’est par cette escroquerie monumentale que les États-Unis sont devenus très riches.

          La course à l’armement durant la guerre froide était un jeu de Poker. Les dépenses militaires étaient les jetons et les États-Unis avaient un approvisionnement en jetons infini.

          Dollar, euro, même arnaque.


          • christophe nicolas christophe nicolas 25 février 2016 11:40

            @lloreen

            Il y a tout de même un bémol, le pétrole ne sera absolument plus nécessaire aux économies modernes des pays qui le désirent. En 10 ans, tout pays moderne qui le souhaite peut se rendre totalement autonome en énergie avec des investissements ridicules au regard des bénéfices.

          • doctorix doctorix 26 février 2016 20:36

            @christophe nicolas

            Précisez SVP.
            Parlez-nous de la fusion froide, où elle en est, etc.
            Le pétrole, mai aussi le nucléaire, le photovaoltaïque et l’éolien, ne sont pas notre avenir.
            On ne les maintient que parce qu’il y a de l’argent à faire avec, ce qui n’est pas le cas de la LENR.

          • berry 24 février 2016 20:17

            470 milliards d’euros, voire 1 400 milliards d’euros de surcoût à cause des contrôles aux frontières...
            De qui se moque-t-on ?
             
            Les douaniers sont-ils payés 100 000 euros par mois ?


            • Phoébée 24 février 2016 20:21

              @l’auteur

              Être à se point con mérite un Nobel..... d’économie*


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 février 2016 20:33

                à l’auteur,
                Ces élucubrations viennent de « France Stratégie », un Think tank qui porte l’estampille du Gouvernement, alors pour l’objectivité, vous repasserez...

                L’info a été reprise par les médias presstitués, le Monde, les Échos, Atlantico, toussa, toussa...


                Où sont les évaluations contradictoires ? Nada, wallou, rien du tout !
                C’est ça le traitement de l’ info en France. Un seul son de cloche, jamais contredit.
                Cela s’appelle de la propagande.

                Pour la sortie de l’euro, et le retour au Franc, ils annoncent tous... la Corée du nord, au moins ... !
                Jacques Sapir évalue la baisse des 2/3 du chômage en revenant au Franc. Dans quels médias dominants son analyse a été reprise et contredite, chiffres à l’appui ? Nulle part.
                Bonjour chez vous.

                • doctorix doctorix 26 février 2016 20:51

                  @Fifi Brind_acier

                  Il faut expliquer tout le bénéfice de la sortie de l’Euro.
                  Nous crevons de la compétition avec un mark, qu’on a baptisé euro, beaucoup trop fort pour nous, sans pouvoir bénéficier d’une dévaluation, qui n’emmerderait que les rentiers, pas les travailleurs.
                  Des produits 20% moins chers se vendent beaucoup mieux à l’étranger, y-compris en Allemagne (celle-ci aurait bien plus de mal à écouler ses mercédes, BMW et autres machines-outil chez nous.
                  Acheter nos propres productions (parce que c’est trop cher à l’étranger), est forcément rentable et créateur d’emploi.
                  Une main d’oeuvre moins chère arrêterait les délocalisations, moins rentables du coup, et attirerait les investisseurs étrangers.
                  C’est simple, c’est mathématique.

                • Ben Schott 24 février 2016 20:43

                   
                  « Je suis une personne qui se bat pour la vérité intellectuelle (sic) »
                   
                  ...
                   


                  • Phoébée 24 février 2016 20:50

                    @Ben Schott
                    Tant qu’à se payer de mots autant rameuter ’ la Vérité ’ ....


                  • Phoébée 24 février 2016 20:51

                    @Ben Schott


                  • lloreen 24 février 2016 21:55

                    Schengen, c ’est de l’ histoire ancienne.
                    Le Luxembourg a trouvé mieux. Mais pour ce^faire il faut beaucoup de milliards. Ceci explique peut-être cela...
                    http://www.droit-technologie.org/actuality-1771/le-luxembourg-invente-le-droit-minier-extraterrestre-et-ce-n-est-pas.html


                    • Donbar 24 février 2016 22:05

                      47 c’est l’âge de l’auteur de l’étude. Le nombre des zéros a été donné par un lancer de dé.
                      C’est sérieux puisque c’est allemand (comme la Deutsche Bank).


                      • agent ananas agent ananas 24 février 2016 22:33

                        Voilà comment les milieux d’affaires voit l’espace Schengen. Un espace économique où circulent librement les marchandises... quid de celui des peuples et son droit de circuler ?
                        Ceci dit tant mieux ! Cela permettra peut être la réouverture de centres de production, les biens importés devenant plus chers ? ... et par conséquence une diminution de l’empreinte carbone ... ?
                        Quelle hérésie d’importer des biens qui peuvent être produit localement... Il est grand temps de remettre au goût du jour la doctrine ghandienne : l’autosuffisance.


                        • eric 25 février 2016 03:23

                          Une info interessante. Elle meriterait d’etre verifier. Que nous dit elle en effet ? Que supprimer schengen n’est pas un reel probleme economique. 80 milliards sur 10 ans pour la France, 8 milliards par an, on serai a moins d’un trimestre de CA du groupe Casino, pour donner un ordre de grandeur (11,4 milliars). La,France devrait pouvoir survivre. Cela etant, il y a d’autres enjeux, pas uniquement economiques. Donc, on peut se payer cela, mais est ce utile, en avons nous envie, la suite democratique apportera une reponse au moins a cette seconde question.


                          • eric 25 février 2016 03:23

                            Une info interessante. Elle meriterait d’etre verifier. Que nous dit elle en effet ? Que supprimer schengen n’est pas un reel probleme economique. 80 milliards sur 10 ans pour la France, 8 milliards par an, on serai a moins d’un trimestre de CA du groupe Casino, pour donner un ordre de grandeur (11,4 milliars). La,France devrait pouvoir survivre. Cela etant, il y a d’autres enjeux, pas uniquement economiques. Donc, on peut se payer cela, mais est ce utile, en avons nous envie, la suite democratique apportera une reponse au moins a cette seconde question.


                            • legrind legrind 25 février 2016 06:50

                              Et si on continue avec le délire migratoire, pardon l’"enrichissement, on va vers le chaos, des Cologne à foison, la guerre civile, l’islamisation déjà entamée des nations européennes..


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 février 2016 09:15

                                @legrind
                                « ...comme d’hab’ vous en profitez pour balancer tout le package habituel du FN et vous noyez votre crédibilité... »


                              • legrind legrind 25 février 2016 21:49

                                @Fifi Brind_acier
                                Je n’ai pas inventé ce qui s’est passé à Cologne et ailleurs en Allemagne le jour de l’an, ni le fait que la police suédoise a censuré les violences, agressions commises par les migrants, je n’ai pas inventé la désintégration identitaire en cours de la France provoquée des 3-4 décennies d’immigration massive inassimilable mais vous militez pour un parti dont le leader va faire sa pub sur oumma, alors je ne m’attends pas à ce que vous soyez d’accord avec moi sur ces sujets clivants.


                              • Le p’tit Charles 25 février 2016 07:07
                                La fin de l’Espace Schengen permettra surtout de créer des emplois qui rapporteront de l’argent..Une vue pernicieuse de l’auteur pro-UE...A côté de la plaque... !

                                • Trelawney Trelawney 25 février 2016 08:33

                                  Est-ce que l’auteur à fait l’effort de comprendre ce qu’il écrit ou Est-ce qu’il se contente de claironné ce qu’il a bêtement entendu ? Je pense pour la seconde opinion.

                                  Il dit que la fermeture des frontières entrainera un surcoût en frais de douanes et taxes portuaires divers qui limitera les échanges et créera une dépense d’état de 470 milliards sur 10 ans.

                                  1- Tous les produits vendus en Europe ne sont pas tous produits en Europe. Beaucoup viennent d’Asie et d’ailleurs où Schengen n’existe pas. Si on remet un contrôle aux frontière ça ne changera pas notre manière de commercer.

                                  2- Transfert de capitaux sous contrôle permettra enfin de connaitre les tenants et aboutissants de ces transferts, et , pour le plus grand bonheur des états permettra une taxation plus précise de ses transferts. C’est peut être la dessus qu’il y aura des manque à gagner mais ce sera certainement pour le bonheur du citoyen.

                                  3- Déplacement des personnes


                                  • legrind legrind 26 février 2016 10:40

                                    @thomas abarnou
                                     C’est une aubaine pour le commerce. Quoi qu’on en dise.

                                    ___
                                    Une « aubaine pour le commerce » sans doute mais une « aubaine » pour notre industrie, nos emplois j’en doute..

                                  • legrind legrind 27 février 2016 16:14

                                    @thomas abarnou
                                    Chaque pays a/ avait ses spécificités ses point forts faibles, un modèle à défendre ce truc de« faire comme le voisin » ça, , pas seulement, nous a amené où on est maintenant : un pays désindustrialisé. Je vous conseille ce bouquin de l’arnaque du libre-échange, Leur grande trouille : Journal intime de mes pulsions protectionnistes.



                                  • Loatse Loatse 25 février 2016 11:44

                                    Dans un monde ou tout n’est que jeux d’écritures cela ne devrait pas poser de problèmes.. :)


                                    Les banques elles, fabriquent du crédit avec du débit (prenez un prêt, il sera non seulement inscrit au crédit de votre banque, mais permettra de multiplier comme par magie ses avoirs virtuels)

                                    Dans le même ordre d’idée, j’ai lu sur les crises.fr, que l’allemagne venait d’augmenter ou prévoyait de bénéficier d’un point de plus de PIB grâce à la consommation de ses réfugiés, laquelle consommation étant bien sûr conditionnée par l’aide de l’état et divers organismes... (je ne comprend d’ailleurs toujours pas pourquoi sur ce principe là - accroitre sa démographie enrichit illico une nation - pourquoi l’Afrique est si pauvre !

                                    Dans le même ordre d’idée, le FMI conseille de payer les travailleurs-migrants des clopinettes  La proposition du FMI tendant je cite, « à corriger le déséquilibre initial qui existe entre les immigrants et les ressortissants du pays d’accueil sur le marché du travail. » (? !?)


                                    (La concurrence donc ainsi créée sur le marché de l’emploi, vue comme facteur d’équilibre, c’est le nouveau concept...)

                                    Pourquoi pas ?

                                    Mais alors je ne comprend pas pourquoi alors qu’il est promis des mille et des cents à nos voisins européens si ceux ci laissent leurs frontières ouvertes, des pays comme l’autriche, l’allemagne, et d’autres qui jadis montraient la hongrie du doigt, fonctionnent actuellement en tendance similaire... Pourquoi refuser cette mane promise ? Pourquoi notre voisin anglais ne vient il pas chercher avec enthousiasme ce moyen d’accroître son pib que constituent nos nouveaux calaisiens en stand by dont le nombre s’accroit au fil des ans ?

                                    Pourquoi vante t’on le savoir faire français sur TF1 (hier la vallée aux bijoux), met on le label made in france sur le jambon et autre produits nationaux si ce n’est pour démontrer que se dessine une politique de protectionnisme qui va tout de même à l’encontre du « tout doit circuler sans entrave » ?

                                    Le factuel (fermetures provisoire nous dit on de frontières de nos voisins européens, la tendance au protectionnisme va donc à l’encontre des grandes déclarations prônant théoriquement l’inverse....

                                    Bref, pour nous convaincre ou tenter de, il faut être avant tout cohérent... C’est la moindre des choses.

                                    De toute façon, nous demande t’on notre avis, nan ? en tiendrait on compte, je ne crois pas non plus...

                                    Alors pourquoi se soucier de notre opinion ?









Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès