Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Hongrie de Viktor Orban est-elle digne de présider l’UE (...)

La Hongrie de Viktor Orban est-elle digne de présider l’UE ?

La question mérite d’être posée à l’heure où ce pays vient de promulguer une loi infâme contre la liberté de presse. La réponse, en ce qui me concerne, est NON ! Trois fois NON ! Un Etat qui muselle la presse et les médias (y compris l’Internet), muselle la liberté d’expression et la liberté tout court. Cela est inacceptable. 

Une loi digne du régime communiste

Cette loi qui viole l’article 11 (*) de la Charte européenne des droits fondamentaux (même si Orban s’en défend) permet à une « haute autorité », totalement inféodée au pouvoir, de contrôler le contenu de tous les médias (radios, télés, presse écrite, sites internet) à qui des balises très strictes sont désormais imposées et de sanctionner les déviants dont les infos et analyses “ne sont pas équilibrées politiquement” (lisez : ne sont pas conformes à la ligne du parti) ou “entravent la dignité humaine“.

Pour exécuter sa mission, l’organisme a le pouvoir d’inspecter tant les documents que le matériel des médias et, cerise sur le gâteau, de contraindre les journalistes à révéler leurs sources sur les sujets relevant de la ‘sécurité nationale’, un concept bien flou. 

On ne s’étonnera que modérément qu’une telle initiative provienne d’un gouvernement populiste et ultra conservateur à l’image se son Premier ministre Orban. Le pire, c’est qu’elle ne rencontre que très peu de désapprobation dans le pays où, après huit ans de galère avec la gauche au pouvoir, près de 60 pc des votants aux élections de mai dernier ont choisi le FIDESZ d’Orban. 

Aphasie communautaire

Alors que l’Union ne cesse de critiquer certains Etats non européens tels que la Chine, l’Iran et la Turquie sur leur non-respect des droits de l’Homme, elle se garde bien d’intervenir et se tait dans toutes les langues. Parmi les « 27 », seuls l’Allemagne et le Luxembourg ont donné de la voix. La France, elle, reste pour une fois bien au chaud derrière les lignes. Allez savoir pourquoi. Un élément de réponse : tout comme l’UMP, le FIDESZ est membre du PPE (Parti Populaire Européen) au pouvoir à la Commission. 

Voilà donc la confirmation d’un vieil adage : les loups ne se bouffent pas entre eux. 


(*) Article 11 - Liberté d’expression et d’information 1. Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontières.2. La liberté des médias et leur pluralisme sont respectés. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


    • spartacus1 spartacus1 4 janvier 2011 13:11

      Pourquoi la Hongrie de Viktor Orban n’en serait-elle pas digne ? La France de Sarko en a bien été jugée digne !

      Je ne suis pas raciste, mais je vais finir par croire que tout ce qui touche à la Hongrie est néfaste.


    • LE CHAT LE CHAT 4 janvier 2011 11:22

      Il parait que l’obsession de la nouvelle présidence est de parvenir à en finir avec les limitations concernant les heures travaillées , et de nous imposer les directives Bolkenstein !

      un hongrois , quand y’en a un ça va et encore ( le gnome ) , mais quand ils sont plusieurs ....... smiley


      • benno 4 janvier 2011 12:02

        Tout les média et l’Europe Occidentale critiquent les décisions de Victor Orban. La vérité est que ceux-ci ne comprennent pas dans quel contexte ces décisions sont prises : Du passé communiste de la Hongrie est né un parti politique dit « Socialiste » (ex-communiste). A l’époque, ces derniers on spolié la Hongrie et les hongrois pendant toute la dictature grâce à de la propagande, des mensonges, de l’endoctrinement et la force. Ce nouveau parti Socialiste hongrois n’a jamais rien fait de social, ils ont vendu de nombreuses institutions et entreprises d’états à bas prix à leur propre membres , ils entretiennent un climat de corruption et d’intimidation propre aux ex-régime soviétiques , le tout noyé dans une médiatisation mensongère pour et à leur propre compte. Dans ce contexte, il est normal que le plus démocrate des hommes politiques en Hongrie (Victor Orban) doive mettre de l’ordre afin d’éviter les diffamations et propagandes mensongères des média à la botte du parti Socialiste Hongrois. 

        Pour rappel, pour être réélu, le premier ministre de la précédente législature (parti Socialiste Hongrois) à menti sur les finances du pays afin de gagner les élections. Résultat, la Hongrie est encore plus endettée et à la merci des spéculateurs de tout genre. 

        Pour conclure, les conclusions hâtives et simplistes sont malheureusement le fond de commerce des médias occidentaux (et en générale) , ils se foutent du sort des hongrois même . Une telle ignorance met à mal la présidence de l’UE par la Hongrie alors que les intentions sont honorables. Faut-il préciser que les bas salaires  (également alimentés par les lobbys occidentaux) aux ex-pays du bloc communiste est d’une moyenne de 400€ / mois alors que l’inflation fait que les prix sur les biens de consommation sont équivalent en Europe Occidentale ? Ou est l’injustice ? Celui qui criera le plus fort et l’ignorant aura-t-il raison ?


        • 2102kcnarF 4 janvier 2011 12:32

          Ah bon dans ces conditions, si c’est les communistes qui sont visés... dans ce cas c’est moins grave !


        • rastapopulo rastapopulo 4 janvier 2011 14:40

          Orban a été menacé de mort 2 fois sur les média détenu par les opposants. Ils ont joué le tout pour le tout ? ...qu’ils paient maintenant !


        • krapo krapo 4 janvier 2011 15:29

          Je tiens a vous remercier, Benno pour cette mise au point.

          Je suis français et je vis en Hongrie, je suis profondément peiné de voir ce que les journaux occidentaux affirment sur la Hongrie, alors qu’ils n’ont absolument aucune connaissance du contexte et de la vie aujourd’hui en Hongrie.
          La Hongrie a été pillée par des gens qui avaient le pouvoir, lá je ne défendrai pas plus le parti de Viktor Orbán que celui des socialistes hongrois, et ce petit pays doit remonter la pente.
          En vingt ans j ai vu disparaître les Trabants pour être remplacées par des Renault, Fiat Ford et cela avec des salaires moyens ne dépassant pas 400€.
          Sachez que 90% de la population est propriétaire de sa maison ou de son appartement, ce qui n est pas le cas en France.
          Les hongrois ne défilent pas tous les matins avec un bras levé pour saluer je ne sais quelle extrême droite ( Jobbik ) qui n est pas majoritaire et en France nous avons le FN qui aussi a eu des résultats de20 % a certaines élections... 
          S’il vous plait, arrêtez d’écrire et de dire n’importe quoi, les Hongrois ne sont pas des fachos nationalistes comme il semble si aisé de le faire croire.
          Essayez de comprendre pourquoi il y a une telle campagne de dénigrement...
          Ce nouveau gouvernement est en train de taxer les banques en Hongrie ainsi que certaines grosses entreprises , ne serai-ce pas une des raisons de cet acharnement ?

        • Traroth Traroth 4 janvier 2011 16:48

          La France de Nicolas Sarkozy était-elle digne de présider l’UE ?


          Y a-t-il une dignité particulière à présider cette machine à mettre à mort la démocratie qu’est l’Union européenne ??????

          • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 4 janvier 2011 21:54

            On sait en France que la liberté d’information et de communication n’a rien à voir avec la liberté corporatrice de la presse ; il en est sans doute de même en Hongrie ; donc pas de quoi s’indigner.


            • BA 5 janvier 2011 09:03

              Mardi 4 janvier 2011 :

              Sur le site internet du journal allemand DIE WELT, le sondage du jour pose la question :

              « Glauben Sie, dass die Eurozone 2011 zerbricht ? »

              « Pensez-vous que la zone euro va éclater en 2011 ? »

              Réponse des sondés : oui, à 72 %.

               

              http://www.welt.de/debatte/kommentare/article11951563/Euro-Rettung-wird-Deutschland-epochal-veraendern.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès