Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La liste POUR-CONTRE-POUR-CONTRE du PS pour les Européennes

La liste POUR-CONTRE-POUR-CONTRE du PS pour les Européennes

Quelles positions défendrons les candidats socialistes au Parlement Européen ? Difficile de répondre à cette question lorsqu’on mesure la parité de cette liste entre ceux qui ont voté POUR le traité constitutionnel Européen et ceux qui ont voté CONTRE. La liste socialiste fédère des individus qui ne partagent pas les mêmes convictions mais seulement un intérêt électoral commun.

En Île de France la tête de liste socialiste Harlem Désir (n°1) a voté POUR le traité constitutionnel Euopéen. Pervenche Bérès (n°2) qui l’a négocié a d’abord appelé à voter POUR, puis a suivi la consigne de Laurent Fabius et a voté CONTRE. Benoit Hamon (n°3) a voté CONTRE.
 
Dans le Nord Ouest, Gilles Pargneau (n°1) était POUR, sa suivante de liste Estelle Grellier (n°2) était contre. Jolie parité.
 
Parité à nouveau dans l’Est : Catherine Trautmann (n°1) était POUR, Liem Hoang Ngoc (n°2) CONTRE, Aurélié Fillipetti (n°3) POUR.
 
Situation plus étonnante dans le Sud Est : Vincent Peillon (n°1) était CONTRE mais le regrette "notre non a été mal compris" s’explique-t-il sur son blog. On ne trouve pas en ligne de position pour ses trois colistiers en position éligible : Sylvie Guillaume (n°2), Karim Zeribi (n°3) et Farida Boudaoud (n°4). Leur implication dans la campagne a été si réduite qu’internet n’en a gardé aucune trace. En 2005, l’Europe intéressait-elle ces candidats aux élections européennes de 2009 ?
 
Parité à nouveau dans le Sud Ouest : Kader Arif (n°1) était POUR, François Castex (n°2) était CONTRE.
 
Dans l’Ouest, Bernadette Vergneault (n°1) était POUR, comme Stéphane Le Foll (n°2) mais contrairement à Isabelle Thomas (n°3) qui était CONTRE.
 
Dans le Centre Henri Weber (n°1) était CONTRE.
 
On ne trouve en ligne pas le point de vue d’Ericka Bareigts tête de liste dans les DOM TOM.
 
Si les militants socialistes ont voté à la majorité de voter POUR le traité constitutionnel, la plupart des candidats pour lesquels ils feront campagne ont voté CONTRE. La préservation de ce syndicat électoral socialiste sans convictions communes a donné lieu à la création d’un nouveau concept de liste chabadabada. Il ne s’agit plus de la parité homme femme mais la parité POUR-CONTRE.
 
Les électeurs qui voteront pour une liste socialiste le 7 juin ne sauront pas si leur voix contribuera à élire un député qui a voté POUR ou CONTRE le traité constitutionnel Européen .
 
L’histoire de ces dernières années montre que le Parti Socialiste est favorable à l’Europe lorsqu’il est au pouvoir mais opposé à l’Europe lorsqu’il est dans l’opposition : il a proposé et appellé à voter POUR Maastricht en 1992, et a laissé sa minorité faire campagne CONTRE le traité constitutionnel européen en 2005. C’est exactement pour les mêmes raisons que le RPR et l’UMP ont laissé leur minorité faire campagne CONTRE Maastricht et ont fait campagne POUR le traité constitutionnel Européen.
 
La France a besoin de députés qui ont des convictions et qui ne font pas de l’enjeu de la construction Européenne un enjeu de politique partisane. Et qui sont activement présent dans les débats du Parlement Européen.

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • beubeuh 16 avril 2009 13:53

    Est-ce que tout cela ne veut pas plutôt dire que les traités européens sont ambivalents, qu’ils contiennent à la fois du lard et du cochon et qu’ils font bouger les clivages politiques anciens ?


    • LE CHAT LE CHAT 16 avril 2009 15:34

      il faut voter pour des souverainistes dont on est sûr qu’il ne trahiront pas leur pays !


      • beubeuh 17 avril 2009 14:01

        Sauf que quand j’entends De Villiers, j’ai pas vraiment envie d’habiter dans le même pays que lui.


      • pas perdus pas perdus 16 avril 2009 18:47

        ça prouve combien le PS est mal en point au niveau des idées...


        • jackyd 16 avril 2009 21:53

          La situation est claire sur ce point : il y a en effet, des pro et des anti constitution européenne dans les listes du PS aux prochaines élections européennes.
          Je n’en fait pas pour autant l’indicateur premier de la cohérence de la liste. Oui bien sûr, qu’il y ait ainsi les deux « camps » en présence il y a quatre ans montre que ce n’est pas une liste homogène. Pour autant, que penser aujourd’hui, alors que la situation économique est catastrophique, de ce traité qui gravait dans le marbre le pacte de stabilité ? Ce qui est évident en revanche c’est que ce furent trop souvent les mêmes qui étaient favorables au texte à Bruxelles et Strasbourg qui tonnaient contre à Paris ou dans leur circonscription.
          Ca c’est un vrai problème...


          • PtitLudo PtitLudo 17 avril 2009 09:53

            Comme quoi à force de trop vouloir lorgner vers la droite on finit par tout perdre ! Comment établir un programme cohérent avec un tel assemblage hétéroclite ?

            Et surtout pourquoi ne pas avoir condamné fermement le passage en force du traité de lisbonne qui avait été rejeté massivement par le référendum, véritable acte anti-démocratique !

            C’est clair que pour cette élection ils n’auront pas ma voix.


            • Matéo34 Matéo34 17 avril 2009 10:02

              Bonjour,

              C’est bien gentil de nous parler du PS et de sa « cohérence » mais vous pouvez nous parler aussi de la cohérence du MoDem quand il se dit contre l’OTAN en France mais pour dans le groupe européen ALDE ????

              Ensuite, sur votre blog... pour la taxe Tobbin : vaut mieux recompter les votes : je vous signale juste au passage que les députés communistes ont voté pour comme le groupe de la GUE/GNL

              Bonne journée.

              Matéo34


              • beubeuh 17 avril 2009 17:50

                Je ne crois pas qu’aucun des groupes parlementaires européens puisse se prévaloir d’être « cohérent »... Ces groupes sont nécessairement des assemblages hétéroclites.


              • Antoine Vielliard (Saint-Julien-en-Genevois) Antoine Vielliard 17 avril 2009 15:05

                Bonjour,

                Le MODEM n’a jamais affirme en France qu’il etait contre l’OTAN mais contre le retour de la France dans le commandement integre. Par ailleurs, l’ALDE est compose de differents mouvements politiques dont les representants du MODEM. Comme dans tous les groupes europeens, il n’y a pas forcement unanimite sur toutes les positions.

                Au sujet du vote de la taxe Tobin, s’il est correct que les deputes communistes etaient favorables au texte, il demeure que Robert Hue n’a pas pris part au vote. Il semble qu’il ne fut pas le seul absent du groupe communiste. La taxation des transactions financiere attendra qu’on ait des deputes francais un peu plus presents.

                Cordialement,

                Antoine Vielliard


                • Captain Europa 17 avril 2009 19:36
                  Que la voix de l’électeur PS serve un député POUR ou un député CONTRE ne changera pas grand chose, puisque le PS ne semble pas en mesure de lui proposer une autre Europe, autrement dit : un programme...


                  • monpetitavis 18 avril 2009 18:05

                    Je n’arrive toujours pas à comprendre comment peut-on continuer à voter PS aujourd’hui si ce n’est pour être contre la droite. Ce parti n’a aucun programme, surfe sur l’actualité et ne remet absolument pas en cause de le libre-échange absolu défendu si fièrement à Bruxelles. Comme l’a souligné l’auteur, quand la droite est contre, le PS est pour et inversement sur les MEMES sujets. A quand la fin de l’hypocrisie ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès