Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La mort de Jörg Haider plonge l’Autriche dans l’inconnu (...)

La mort de Jörg Haider plonge l’Autriche dans l’inconnu (2)

Haider vient de disparaître à 58 ans. Que vont faire ses élus et ses électeurs dans une Autriche en proie à la fièvre extrémiste ? Seconde partie : la progression de l’extrême droite en Autriche.

Jörg Haider s’est tué dans un accident de voiture. Dans un premier article, j’avais commencé sa trajectoire politique. Nous poursuivons avec les grands succès électoraux de son activisme politique.


Une progression extraordinaire du FPÖ

Le 7 octobre 1990, Jörg Haider renouvela l’exploit de 1986 en poursuivant sa progression électorale avec presque 17 % des voix, obligeant les deux partis gouvernementaux à poursuivre la grande coalition.

Le 9 octobre 1994 vit une nouvelle défaite de la grande coalition (minée à la fois par le FPÖ, mais aussi par les Verts et un autre petit parti, le Forum libéral) et surtout une nouvelle progression de Jörg Haider avec 22,5 % sur fond de campagne xénophobe et anti-corruption, affirmant que la montée de la criminalité et du chômage étaient les conséquences de l’immigration.

La grande coalition a éclaté le 12 octobre 1995 en raison du retrait du démocrate-chrétien Wolfgang Schüssel refusant l’augmentation des impôts proposée par le chancelier Franz Vranitzky qui, durant une nouvelle campagne électorale, mit en garde contre une alliance ÖVP-FPÖ en affirmant : « Notre Autriche est trop précieuse pour servir de terrain d’expérimentation ».

Le 17 décembre 1995, le FPÖ parvint tout de même à maintenir son niveau à près de 22 % et la remontée des sociaux-démocrates encouragea Schüssel à poursuivre finalement la grande coalition.

Le point culminant fut lors des élections du 3 octobre 1999 où Jörg Haider réussit à faire jeu égal avec l’ÖVP avec près de 27 % et 52 députés (il devança même de quelques milliers de voix l’ÖVP). Le 4 février 2000, Wolfgang Schüssel devint chancelier dans un gouvernement de coalition ÖVP-FPÖ très largement contesté par les autres pays européens, ce qui fut étrange car l’ÖVP a toujours pris des positions favorables à la construction européenne alors que le SPÖ a parfois été très réticent (comme lors des campagnes de 1999 et de 2008).

À la différence de la coalition SPÖ-FPÖ entre 1983 et 1986, le FPÖ s’était "haidérisé", c’est-à-dire, d’une part, avait électoralement grossi (d’un facteur 5) et, d’autre part, avait évolué vers des thèmes ouvertement extrémistes (xénophobes et populistes).


Le parti de Haider au pouvoir

Cette coalition se poursuivit après les élections du 24 novembre 2002 malgré leur anticipation due à une rupture voulue par Schüssel. Pendant la campagne électorale de 2002, l’ÖVP a repris les principaux thèmes de campagne du FPÖ, ce qui lui permit une victoire historique avec plus de 42 % et ce qui réduisit le FPÖ à 10 %, divisant presque par trois son nombre de sièges (18 au lieu de 52).

Après la défaite du FPÖ aux élections municipales du 6 mars 2005, Jörg Haider proposa de reprendre la présidence qu’il avait laissée en 1999 pour donner une nouvelle impulsion. Mais sous l’influence de Heinz-Christian Strache (35 ans), les dirigeants du FPÖ refusèrent et exclurent Haider le 7 avril 2005.

Trois jours avant, le 4 avril 2005, Jörg Haider avait déjà quitté le FPÖ avec beaucoup de militants de ce parti pour fonder l’Alliance pour l’avenir de l’Autriche (BZÖ) dont il fut élu président. Son objectif était de devenir le parti des "petites gens" et de se faire reconnaître par la classe ouvrière et la classe moyenne.

Les six ministres fédéraux et une grande partie des députés FPÖ le rejoignirent si bien que Schüssel dirigea une coalition ÖVP-BZÖ à partir du 17 avril 2005. Une scission qui effectivement donna un coup de jeune au FPÖ avec Strache élu président du FPÖ le 23 avril 2008.

Lors des élections du 1er octobre 2006, avancées de quatre semaines par rapport à la date normale, le pari de Haider ne fut pas concluant car il n’obtenait que 4,2 %, le FPÖ de son rival Strache faisant nettement mieux avec 11,2 %.

Ces deux partis jumeaux firent cependant un meilleur score qu’en 1999 le 28 septembre 2008 avec 29,0 % (18,0 % pour le FPÖ et 11,0 % pour la BZÖ).

Après la mort de Jörg Haider, la BZÖ a désigné le 12 octobre 2008 son nouveau président : le porte-parole de Haider, Stefan Petzner… qui, lui, n’a que 27 ans.


Haider oscillant entre polémiques et respectabilité

Ce qui est assez impressionnant dans la carrière de Jörg Haider, c’est qu’il a su magistralement utiliser deux leviers pourtant antagonistes. Une stratégie qu’avait eu bien du mal à suivre Jean-Marie Le Pen et pour laquelle sa fille Marine Le Pen semble se battre à l’intérieur du Front national.

Pour récupérer l’électorat anti-système, Jörg Haider avait besoin d’un comportement anticonformiste. En évoquant les heures noires de l’histoire européenne, Haider a su créer des polémiques qui, loin de le nuire, lui ont fait beaucoup de publicité et de mousse médiatique.

Il a sorti des phrases nettement plus scandaleuses que les mauvais détails ou mauvais jeux de mots de Jean-Marie Le Pen.

Mais pour être capable de montrer sa capacité à gouverner, il a également recherché la respectabilité.

Pour se faire respecter, il s’est appuyé sur la gestion de sa province, la Carinthie, dont il a été le gouverneur pendant onze années. Jusqu’en 2006, Jörg Haider a géré sa province dans une alliance avec… les sociaux-démocrates alors qu’au niveau fédéral il avait fait une alliance avec les démocrates-chrétiens.

Les alliances régionales ou fédérales avec le FPÖ ou la BZÖ ont profondément enraciné ces partis dans le paysage politique autrichien. Certes, l’échec du FPÖ de 2002 a montré qu’il était plus facile électoralement d’être un parti d’opposition.


Et en France, pourquoi l’extrême droite est-elle moins "respectable" ?

La capacité à gouverner est un élément totalement absent du Front national, à tel point que lorsqu’un militant du Front national s’emparait d’une mairie, il quittait son parti, trop intéressé à se consacrer à la gestion de sa ville : ce fut le cas notamment de Jean-Marie Le Chevallier à Toulon, de Jacques Peyrat à Nice, de Jacques Bompard à Orange ou encore de Daniel Simonpieri à Marignane.

En 1983, la France a eu aussi à réfléchir sur le sujet. Il s’agissait de savoir si le Front national pouvait être un allié "respectable" de l’alliance UDF-RPR. Pour le responsable local du RPR à Dreux, cela ne faisait aucun doute : Jean-Pierre Stirbois (avec 17 % à Dreux) se retrouva sur la liste municipale de ce dernier au second tour.

Heureusement (selon moi), Jacques Chirac, président du RPR, décida de refuser toute alliance sous peine d’exclusion, malgré quelques mauvaises volontés de ses grognards. Il suivait en cela les principes moraux des centristes Bernard Stasi et de Simone Veil, très intransigeants sur le sujet.

Cela n’avait pas empêché quelques alliances régionales avec FN, comme en 1986 en Provence-Alpes-Côte d’Azur avec Jean-Claude Gaudin, ou en 1992 en Lorraine avec Jean-Marie Rausch et en Bourgogne avec Jean-Pierre Soisson, ou encore en 1998 avec beaucoup de régions sans majorité.

Cela n’avait pas non plus empêché par exemple Alain Carignon, maire de Grenoble, pourtant considéré parmi les "moraux" (qui, en 1991, préféraient soutenir un candidat socialiste à un candidat du FN dans une élection cantonale en Rhône-Alpes) de comptabiliser, avec les sièges gagnés par le RPR et l’UDF, le siège de Bruno Mégret, élu député FN de Grenoble le 16 mars 1986 grâce à la proportionnelle, parmi les députés de "droite" contre le gouvernement socialiste sortant.

Mais cet ostracisme national qu’a pu subir Jean-Marie Le Pen et son parti a été finalement efficace puisqu’il a toujours cantonné le FN dans un rôle contestataire et de défouloir sans jamais lui donner une onction de bonne gouvernance, au contraire des populistes de Haider.


Des risques pour demain en Autriche ?

De ces deux décennies électorales du populisme autrichien, une chose est très claire : s’il a été largement aidé pour se développer par le charisme et le dynamisme anticonformiste de Jörg Haider, ce dernier n’était pas indispensable pour continuer à se maintenir à un niveau préoccupant.

En effet, malgré la présence de Haider au sein de la BZÖ, les électeurs lui ont préféré le FPÖ d’autant plus facilement que ce parti s’est doté d’un leader aussi charismatique et aussi bouillonnant que Haider en la personne de Strache.

La profonde rivalité entre Haider et Strache permettait d’annihiler les efforts de ces deux partis pour s’emparer du pouvoir fédéral en Autriche.

Or, la disparition de Haider pourrait renforcer la capacité des deux partis à se réunifier et à devenir, très rapidement, le premier parti d’Autriche (pour l’instant, le SPÖ, l’ÖVP et l’ensemble de l’extrême droite font presque jeu égal avec respectivement 29,7 %, 25,6 % et 29,0 %).

Un danger qui ne peut qu’alarmer les démocrates en Autriche et dans les pays de l’Union européenne d’autant plus que la personnalité de Heinz-Christian Strache est forte et attractive.


À moins que le jeune nouveau président de la BZÖ, Stefan Petzner, ne soit, lui aussi, un autre Haider (ou Strache) en puissance…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (13 octobre 2008)


Pour aller plus loin :

Séisme politique : 30 % pour l’extrême droite (8 octobre 2008).

Sur Kurt Waldheim.


Documents joints à cet article

La mort de Jörg Haider plonge l'Autriche dans l'inconnu (2) La mort de Jörg Haider plonge l'Autriche dans l'inconnu (2) La mort de Jörg Haider plonge l'Autriche dans l'inconnu (2) La mort de Jörg Haider plonge l'Autriche dans l'inconnu (2) La mort de Jörg Haider plonge l'Autriche dans l'inconnu (2) La mort de Jörg Haider plonge l'Autriche dans l'inconnu (2) La mort de Jörg Haider plonge l'Autriche dans l'inconnu (2)

Moyenne des avis sur cet article :  3.31/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Gilles Gilles 15 octobre 2008 10:34

    "La capacité à gouverner est un élément totalement absent du Front national, à tel point que lorsqu’un militant du Front national s’emparait d’une mairie, il quittait son parti, trop intéressé à se consacrer à la gestion de sa ville : ce fut le cas notamment de Jean-Marie Le Chevallier à Toulon, de Jacques Peyrat à Nice, de Jacques Bompard à Orange ou encore de Daniel Simonpieri à Marignane."

    Pour préciser, chacune de ces villes, la gestion a été un fiasco. Le népotisme (Vitrolle, Toulon...où l’on plaçait sa famille à des postes juteux) et la persécution de toute associations ou personnels de la ville jugé progressiste élevé en système, parfois avec violence physiqu (notamment à Vitrolles et Toulon). Plus de multiples affaires de corruptions. Ils étaient tellement mauvais gestionnaires et idéologisé fascistes qu’ils n’ont pas duré à la mairie....même LeChevalier a reconnu que sa gestion avait été incoherente et merdique.

    Alors les rares maires qui pouvaient éventuellement rester en place (Nice, Marignane) se sont dépêchés de se réfugier au RPR pour bénéficier d’une investirure sûre. En restant au FN, ils étaient morts politiquement. cepednat ils sont restés bien fasco.....Simonpieri à encore honoré dernièrement l’OAS par un monument..vous savez ceux qui voulaitent buter DeGaulle et fusiller les appelés français qui ne voulaient pas suivre leur coup d’état.

    je vous laisse imaginer un FN dirigeant une région ou pire, le pays....... c’est juste une bande de guignols hétéroclites (monarchistes, racistes, ex collabos, ex SS, ex OAS, skin, ex Ordre Nouveau...plus des cons...) soudés par son adoration des régimes autoritaires, la xénophobie, l’ancienne France de Pétain et de la colonisation


    • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 15 octobre 2008 11:29

      A Gilles,

      La gestion des villes prises par le FN fut effectivement une catastrophe (notamment à Toulon). Mais les élus ont préféré récuser leur appartenance au FN et rejoindre des partis plus convenables (ce fut le PR ou le RPR). Jacques Peyrat n’était plus au FN quand il s’était présenté à la mairie de Nice, ce qui lui avait permis d’avoir le soutien tacite du RPR.

      A Vitrolles, c’est différent, car le couple Mégret n’a jamais abandonné son militantisme au sein de l’extrême droite et si Bruno Mégret avait quitté le FN, c’était par crise d’ego pour créer son propre mouvement (MNR) et préparer sa candidature de 2002.

      La campagne du second tour de Jean-Marie Le Pen en 2002 a montré qu’elle était complètement improvisée (malgré son bluff du premier) et il a été incapable de fournir un projet présentable aux électeurs (il suffit de voir la "propagande" officielle de 2002 : sur quatre pages, deux pages avec sa photo et celle de son épouse). Il était le premier à ne pas vouloir être élu, il ne veut que gérer un petit fonds politique et financier (le FN), pas gouverner (contrairement aux partis autrichiens FPO et BZO).

      Cordialement.


    • Gilles Gilles 15 octobre 2008 11:49

      Vu que le FN est en faillite (dette de 8 millions d’euros), que les élus et les militants se barrent a vitesse grand V (un article sur libé ce matin), ce type aura finalement été une calamité non seulement pour la société mais pour ces groupis

      Il en a profité,a joué au chef charismatique bien entouré et pour finir il se barre dans la débâcle. Pauv’ type !

      on peut peut être lui être reconnaissant d’avoir massacré l’extrême droite politique en France. En Autriche ses clones semblent bien plus dangereux


    • LE CHAT LE CHAT 15 octobre 2008 10:40

      Alain Carignon, maire de Grenoble, pourtant considéré parmi les "moraux"  smiley  smiley

       

       

      En 1996, Alain CARIGNON s’enrichit personnellement :
      Le maire de Grenoble « n’a pas hésité à trahir la confiance que ses électeurs lui manifestaient, en monnayant le pouvoir qu’il tenait du suffrage universel, afin de bénéficier d’avantages matériels qui se sont élevés à 2 907 683 euros et de satisfaire ses ambitions personnelles ; il a ainsi commis l’acte le plus grave qui puisse être reproché à un élu. »
      (Cour d’appel de Lyon du 09/07/1996).

       


      • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 15 octobre 2008 11:14

        Au Chat,

        Oui, j’étais à Grenoble à l’époque... Je précise qu’il était considéré à l’époque (années 1980) parmi de jeunes espoirs politiques qui affichaient en devanture une certaine moralité. Et cela ne l’avait pas empêché de compter le FN avec le reste de l’opposition à François Mitterrand. Les autres "moraux" de l’époque, c’était entre autres Michel Noir maire de Lyon ("Il vaut mieux perdre une élection que gagner avec le FN").

        La "morale" comme posture politique. Cela avait bien fonctionné pendant quelques années.

        Cordialement.



      • LE CHAT LE CHAT 15 octobre 2008 11:19

        @sylvain

         y’avait aussi bernard Tapie , dit Nanard , le top de la moralité dans la lutte contre le " fascisme" smiley


      • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 15 octobre 2008 11:26

        Oui, aussi, mais moins crédible politiquement et sans appui d’un appareil politique (à part François Mitterrand).



      • impertinent3 impertinent 15 octobre 2008 16:43

        Puisque l’on parle de moralité, je viens de lire qu’Haider était complétement bourré lors de l’accident ( http://www.swissinfo.org/fre/infos/nouvelles_agence/international/Haider_av ait_un_taux_eleve_d_alcoolemie_lors_de_son_accident.html?siteSect=143&sid=9851094&cKey=1224075971000&ty=ti&positionT=4 ), en plus il roulait à plus de 140 km/h dans un secteur limité à 70 km/h.

        C’est vraiment tous les mêmes ces politiciens d’extrême-droite, pas un pour racheter l’autre. Intransigeants, toléreance zéro pour les autres, par contre, eux se croient tout permis, la loi c’est fait pour les autres, les petits, les sans-grades, eux, les Chefs (sic) sont au-dessus des lois.


      • morice morice 15 octobre 2008 11:36

         .... ça tourne à l"hagiographie Haidérienne :
        Ce qui est assez impressionnant dans la carrière de Jörg Haider, c’est qu’est qu’il a su magistralement ... aidé pour se développer par le charisme et le dynamisme anticonformiste.. un leader aussi charismatique et aussi bouillonnant... euh c’est assez, là.. non ?

        euh, Sylvain , vous êtes en extase admirative là... bientôt la transe.. décidément, votre bord politique n’est pas de gauche, c’est le moins qu’on puisse dire. Vous vous ridiculisez là, à encenser ce faiseur à culotte de cuir !!! 


        • Zanini 15 octobre 2008 12:26

          Il est donc impossible d’etre charismatique ou dynamique et d’etre en meme temps d’extreme droite ?

          En gros, pour vous, les leaders d’extreme droite ont absolument tous les defauts de la terre et aucunes qualitées meme la plus insignifiante, c’est pour cette raison que toutes les propositions politiques d’extreme droite sont a proscrire, absolument toutes sans exceptions.

          D’ailleurs Hitler était un anti fumeur convaincu tous ceux qui ne fument pas 5 paquets de cloppes par jour sont des nazis !

           La diabolisation ne sert a rien au contraire elle fait surtout le jeu de l’extreme droite.


        • Zalka Zalka 15 octobre 2008 13:06

          Jörg Haïder avait bel et bien des qualités. C’est ce qui lui a permis d’amener autant de succès à l’extrème droite. Malheureusement.


        • Mescalina Mescalina 15 octobre 2008 16:26

          MORICE, vous êtes ridicule et feriez mieux de relire vos articles avant de lacher ce genre de commentaires.

          ZALKA, complètement d’accord. Il faut une bonne dose d’intelligence et de charisme pour arriver à ce niveau d’influence. Pour le reste...


        • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 15 octobre 2008 13:12

          Bonjour Parpaillot,

          Oui, vous avez raison, la grande coalition OVP-SPO s’est complètement discréditée pendant les 18 derniers mois, les deux partis de la coalition se querellant sans cesse jusqu’à la paralysie.

          Je suis d’accord aussi avec vous sur le manque de pertinence de la réaction de l’UE en 2000 contre la coalition OVP-FPO (Schüssel-Haider). Comme toute ingérence dans les affaires intérieures d’un pays démocratique (déomocratique : ce qui est incontestable), cette réaction a été contreproductive.

          La France n’a évidemment aucune leçon à donner. La crise économique et la crise identitaire que connaissent beaucoup de pays européens peuvent aussi expliquer cette "fièvre".

          Cependant, je suis moins optimiste que vous pour deux raisons :

          1. Le Pen n’a jamais été au pouvoir et surtout, il n’y a eu heureusement aucun ministre du FN. Donc, aucun danger en France grâce à ce "cordon sanitaire" voulu par le RPR et Chirac (je rappelle que de toutes façons, Le Pen n’a jamais voulu gouverner et a misé sur Jospin face à Chirac en 2002).

          Or, en Autriche, de 2000 à 2005, le FPO puis BZO a gouverné au niveau fédéral avec l’OVP. 6 ministres FPO, ce n’est pas rien. Le risque, c’est que si la grande coalition n’était plus possible (impopularité forte, rejet net des électeurs, querelles intestines), il y aurait l’option d’une coalition SPO-FPO. Même si Faymann la rejette encore aujourd’hui, Strache lui a déjà fait des propositions.

          Et même s’il n’y avait pas une coalition en bonne et due forme, le risque serait qu’un gouvernement minoritaire SPO puisse s’appuyer sur le FPO pour faire passer ses lois au Conseil National (comme le 24 septembre 2008). Bref, des marchandages législatifs qui donneraient aux FPO-BZO une influence considérable sur l’élaboration des lois.

          2. Par ailleurs, la grande coalition avait éclaté cet été en raison de la question européenne : le SPO (en mesure de former le prochain gouvernement) ayant remis en cause sa défense de la construction européenne (par opportunisme électoral sans doute). Et même sans alliance avec l’extrême droite, il est clair que le prochain gouvernement autrichien sera plus difficilement européanophile qu’auparavant. Et c’est également un danger pour l’Union Européenne (même si d’autres pays font encore plus obstacle à la poursuite de l’Europe).

          Cordialement.




        • morice morice 15 octobre 2008 14:18

          La diabolisation ne sert a rien au contraire elle fait surtout le jeu de l’extreme droite.

          ce n’est pas diaboliser que de dire qu’à brosser le public dans le seul sens du poil on y arrive... Jorg Haider n’était pas charismatique politiquement : il jouait sur sa tronche rien d’autre !!! au pays des médias, on préfère mettre la sienne à celle de Jean-Marie : ça ne le rend pas plus intelligent !


          • Marion Anne Perrine Le Pen 15 octobre 2008 14:26

            Morice malgré toute l’admiration que j’ai pour vous, je ne vous autorise pas de parler ainsi de mon père.
            Apres tout vous vous êtes largement inspiré de ses idées dans un grand nombre de vos articles.


          • Super resistant de l’islam 15 octobre 2008 14:48

            Morice, vous savez que "famta ismy" est membre du meme collectif que vous ???

            Elle aussi, elle a signé la petition  smiley LOL 

            Famta defend la paix !!!! C’est trop bon !  smiley


          • morice morice 15 octobre 2008 14:52

            C’est signé Boileau419, qui continue ici ce qu’il a commencé... ailleurs... comme d’habitude !!

            ça s’appelle de la diffamation et du trollisme :

            sur La Firme existe, elle est à la Maison-Blanche ... Bien le bonjour momo. Les gens tels que vous devraient être boutés hors de France. La France aux français, mort aux moritiens !!! ... sur Skychoc ... momo si vous le désirez, je vous offre votre carte d’adhérant au FN sur La Marseillaise sifflée, un nouvel exemple du malaise communautaire ... Vous avez parfaitement raison mon chère morice, dieu vous rende grâce de défendre les intérêts de la France. ... sur Ce bleu objet du désir ... Alors la je dis bravo. Vous etes un grand homme monsieur morice ...

            le tout de 13H05 à 14H26... le nouveau nom a été créé à 13HO5... on va continuer longtemps à se le taper, ce TROLL ??? Que fait-on à Agoravox pour se débarrasser d’un idivindu qui crée 4 pseudos par jour pour venir troller comme il le fait, en DIFFAMANT et en organisant pareille campaghe de dénigrement systématique ??? Vous faites ça depuis plus d’un an... depuis que j’ai vilipendé l’extrême droite : ce n’’est pas un hasard.... moi, mossieu, j’écris CONTRE l’extrême droite. Vous, vous venez la DEFENDRE et tentez depuis des MOIS de m’empêcher de le dire !!! Ras le bol, Calito/Bretzel et vos cent pseudos ici , ras le bol !!


            • morice morice 15 octobre 2008 14:53

              Il y a quelqu’un ICI pour empêcher ces trolleurs ou pas ???


            • Marion Anne Perrine Le Pen 15 octobre 2008 14:58
              Raté morice, comme je l’ai dis à djamel, je ne suis pas la personne que tu crois.
              Aller je suis bon joueur, j’ai une IP fixe cherches un peu tu trouveras qui je suis réellement.


            • Super resistant de l’islam 15 octobre 2008 15:18

              Je suis Demian West !


            • Marion Anne Perrine Le Pen 15 octobre 2008 15:27

              Non c’est moi.


            • LE CHAT LE CHAT 15 octobre 2008 15:38
               Je suis ton père
               

            • TheMask 15 octobre 2008 15:47

              Morice,

              faut savoir, vous sénilisez à tour de bras, mon petit, hier, vous avez dit que BOILEAU419, c’était moi...

              Puis-je vous rappeler d’ailleurs, que vous partagez la même IP que ce Martin à qui vous m’avez assimilé ?

              Nous serions vous et moi le même homme ?

              Morice, calmez-vous, prenez du repos.

              Je ne donne pas cher de votre santé mentale, vous avez trop tiré sur la corde, vous payez vos excès, normal !

              Je suis certain que vous ressemblez de plus en plus à votre avatar.


            • Marion Anne Perrine Le Pen 15 octobre 2008 16:21
              Ne tirons pas sur l’ambulance, ce pauvre morice est à bout en raison de son grand âge.
              Il ne sait plus quoi inventer pour se dédouaner d’être raciste, fasciste, antisémite, pédophile ….
              La liste est trop longue pour énumérer toutes les facettes qui composent la personnalité de morice.
               
              A mon humble avis il est schizophrène.

            • Super resistant de l’islam 16 octobre 2008 09:10

              Tiens, j’ai connu une perrine, c’etait une cochonne...


            • Céphale Céphale 15 octobre 2008 20:17

              1,5 grammes d’alcool dans le sang. Ce qui prouve que le facisme est soluble dans l’alcool.


              • Super resistant de l’islam 16 octobre 2008 09:09

                a voir ta tete, il y a d’autres choses solubles dans l’alcool.


              • Savinien 15 octobre 2008 20:31

                Une chose que ne dit pas cet article, c’est que l’Autriche, à la différence de l’Allemagne, n’a pas été dénazifiée aprés la guerre. Là-bas, dans ce petit pays archi-culcul, des tas de gens continuent de penser que grand papa Adolphe se comportait comme un chic type, qu’il aimait les gros chiens et les petites fleurs...Tous ces bons paysans autrichiens, ils sont persuadés que Maman Hitler, ce modèle de femme vertueuse, a donné le jour à un bon fils, et qu’un sort injuste et cruel s’acharne contre le p’tit Adolphe. Vilaines rumeurs que répandent, on s’en doute, tous ces étrangers dégueulasses, ces français assassins de Marie-Antoinette... Alors, bien sûre, on vote Haider, lequel n’hésite pas à faire valoir ses filliations : fils de SS et fière de son état... Un vrai décompléxé d’ultra-droite, à faire rougir notre "décompléxé" à nous, Sarkho. Que dire de plus sur ce type, sinon qu’il se voyait en nouveau chancellier du Reich, et qu’il est mort au volant de sa bagnole, comme un con ordinaire qui se croit plus malin que le code de la route. Hors de la politique, l’excés de vitesse peut avoir des effets mortels. Tant mieux.


                • Savinien 15 octobre 2008 20:36

                  Petit bug qui n’est pas de mon fait aprés "décompléxé", où des bouts de mots se sont glissés... Prière de n’en pas tenir compte. Merci.


                • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 15 octobre 2008 23:39

                  La différence entre l’Allemagne et l’Autriche, c’est ce que j’expliquais justement dans mon premier article :

                  Cette extrême droite n’a jamais fait dans la dentelle puisque ses leaders, à plusieurs reprises, avaient fait des déclarations ouvertement xénophobes, islamophobes et avaient même fait l’apologie du IIIe Reich et des Waffen SS.

                  Un constat qui montrerait à quel point l’Autriche, dont était originaire Adolf Hitler, n’a pas fait de travail d’introspection, comme en Allemagne après-guerre, sur la montée du nazisme et sur sa dénazification nécessaire.

                  Kurt Waldheim était même parvenu à se faire élire au suffrage universel direct président de la République autrichienne une quarantaine d’années après la chute de Hitler.

                  http://rakotoarison.over-blog.com/article-23685654.html


                • Basebou Basebou 15 octobre 2008 21:11

                  non seulement cette ordure roulait à plus de 140 km/h au lieu de 70 dans une zone urbaine, mais en plus il était bourré....Quel salopard


                  • morice morice 16 octobre 2008 01:15

                     Sylvain, n’essayez pas de vous disculper : les mots que vous avez employé à l’égard de ce néo-nazi sont bien ceux de l’admiration. Ça en est choquant. Vous tentez d’en faire un personnage présentable politiquement, il ne l’était pas. Votre admiration est avant tout déplacée. 


                    • Super resistant de l’islam 16 octobre 2008 09:12

                      @ morice

                      eh ! Morice ! Tu sais que famta ismy fait partie du meme collectif que toi ?

                      T’en as de la chance !  smiley


                    • Atavus 16 octobre 2008 10:36

                      Pourquoi Morice croyez-vous être présentable politiquement vu votre idéologie, ca vous va bien d’invectiver Sylvain
                      Quand vous voulez je vous offre votre carte d’adhérant au Fn ne l’oublie pas.


                    • morice morice 24 octobre 2008 00:42

                      alors comme ça, Jorg.... ah ben ça alors.... sacré Sylvain va, il nous l’avait caché celle-là !!!


                      Rumours that Haider was either gay or bi-sexual first surfaced in Austria nearly a decade ago. However the far right leader, who fathered two children with his wife Claudia, refused to discuss them, fearing that they would alienate thousands of his ultra conservative followers.

                      ah ça, être ultra-conservateur et être gai, ça fout un peu tout par terre là... sacré Sylvain, à c’est pas de chance pour vos idoles en ce moment : elles parlent tous sexe.


                      • Godwin Godwin 24 octobre 2008 03:09

                        morice, quand je lis des commentaires comme celui ci je comprend pourquoi tu te fais lyncher de partout.
                        Dire que Jorg Haider est l’Idole de Monsieur Rakotoarison relève de la calomnie pur et simple, calomnie qui cache une bien belle jalousie.
                        Ah qu’est ce que tu aimerais écrire des articles de cette qualité et être aussi impartial que Sylvain ! Mais tu ne peux pas...

                        Ciao morice.


                      • brieli67 24 octobre 2008 07:20

                        Les écrits de M ; Sylvain sont bien à prendre avec pincettes

                        si vous avez le temps lisez ses articles sur Pierre Messmer et Charles Pasqua.

                        @ Pasqua = l’ANGE

                        @ Pierre Messmer que Sylvain fréquentait en tant que lorrain que d’ommissions par rapport au wiki sur l’Africain
                        en complément ou plutôt ce qu il en reste de la marmotte ce maire-député tolérait dans sa circonscription

                        Saint-Quirin - Les nouveaux seigneurs
                         - 3 visites - 06:34
                        Les chasses existent toujours mais n’ont plus le caractère démentiel de celles de Floriot/Roussel. Saint-Quirin restera toutefois un refuge pour seigneurs ...
                        www.reveil-des-marmottes.net/Annexe-RdM/Saint-Quirin/SQ_Chasses.htm

                        http://echosdesmontagnes.blogspot.com/2007/08/pedophile-et-chasses-gardees.html

                        Sinon lors d’une étape du Tour de France dans le coin du temps de Pasqua 77 je pense ministre de l’Intérieur et présent sur cette chasse du Donon 
                        un hold-up postal .... du temps où le facteur répartissait les retraites .... au nez des CRS et de la maréchaussée omniprésente Tour oblige.

                        sans réticences sans heurts lors du braquage ni poursuites et ni enquêtes approfondies.

                        Question montants ? Somme démesurée et floue dépassant le record national détenue par la Poste Saint-Thomas de Strasbourg _ printemps 1965.

                        voilà quoi faire qq recherches M. Goldwin .. Car le rédacteur Sylvain est dans le secret des Dieux....

                        Ballets roses et bleux -pédophilie- à Saint-Quirin chez Roussel/Floriot




                      • morice morice 24 octobre 2008 09:04
                         
                        par Godwin (IP:xxx.x26.170.225) le 24 octobre 2008 à 03H09 
                         
                        morice, quand je lis des commentaires comme celui ci je comprend pourquoi tu te fais lyncher de partout. 
                        Dire que Jorg Haider est l’Idole de Monsieur Rakotoarison relève de la calomnie pur et simple, calomnie qui cache une bien belle jalousie. 

                        allez voir le sens du mot hagiographie. Chez Sylvain, c’est net : il voit des saints à admirer là où d’autres voient des femmes. Une jour Napooléon III, un autre Pasqua, un autre Sœur Emanuelle, un autre Haider.

                        mais oui, cher Astrnoaute, Millesime, et Alexandre, cité par toute l’équipe de trolleurs d’extrême droite comme un des meneurs avec Calito d"une petite bande qui vient régulièrement vanter les mérites d’unJorg Haider et entasser les homos.. avouez plutôt que vous êtes MAL, avec la révélation de la vie cachée de votre idole...

                        • Calito 24 octobre 2008 09:49

                          Vous êtes cinglé ?
                          Ou avez vous vu que j’apprécierai Haider ?
                          Vous avez une preuve de ce que vous avancez ?

                          Vous le savez que je méprise l’extrème droite, je vous l’ais écrit 100 fois.
                          Mais en parfait propagandiste vous continuez à répendre des calomnies sur mon compte.

                          Cela a commencé le jour ou j’ai démasqué votre antisémitisme, ce que vous ne pouvez pardonner.

                          Dans la même veine vous me présentez comme chef de bande d’extrème droite. quand on sait que je me bat depuis des lustres contre les extrémistes. Je suis APOLITIQUE et je passe mon temps à fustiger les cinglés de droite comme de gauche.

                          @agoravox.
                          Cela fait des mois que morice m’insulte soir et matin. Il me traite de fasho, de nazi, de révisionniste.
                          C’est intolérable et j’en ais ma claque. Si ca continue comme cela, je porterai plainte. Trop c’est trop.
                          Pour votre gouverne je suis juif. Me faire traiter de nazi, cela me blesse profondément.

                          SI cele continue je porte l’affaire devant la LICRA. Marre de voir l’antisémitisme tout les jours sur une site que j’aime.

                          Fermez donc le compte de cet individu.


                        • Godwin Godwin 24 octobre 2008 14:07

                          morice, en quoi parler de Napoléon III, Charles Pasqua, Soeur Emmanuelle et de Jorg Haider fait-il de Monsieur Rakotoarison un membre d’extrême droite ?

                          Quant à la deuxieme partie de ton commentaire, c’est encore et toujours de la calomnie, pour pas changer morice.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès