Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Pologne vire au brun

La Pologne vire au brun

Entendez-vous le silence assourdissant qui a accueilli l’entrée au gouvernement polonais dirigé par Kazimierz Marcinkiewicz des populistes anti-libéraux de Samoobrona (Autodéfense) et de l’extrême droite ultra-catholique et antisémite de la Ligue des familles polonaises, dont les chefs sont même promus au rang de « vice-Premier ministre » ? Andrzej Lepper, le leader d’Autodéfense, hérite du portefeuille de l’agriculture alors que Roman Giertych pourra façonner les têtes polonaises à l’éducation... Où sont les protestations indignées de nos politiques et intellectuels européens de tous bords qui avaient conspué l’entrée au gouvernement autrichien du FPÖ de Jorg Haider en 2000 ? Stefan Meller, un universitaire sans parti, qui a démissionné de son poste de ministre des affaires étrangères pour protester contre cette alliance, doit se sentir bien seul. C’est déjà un silence de même qualité qui avait été réservé à l’annonce, le 2 février dernier, du « soutien sans participation » accordé au gouvernement conservateur de Droit et justice. Seuls les médias semblent s’émouvoir de ce qui se passe dans la patrie des « plombiers polonais »...

Ce virage vers la droite extrême d’un grand Etat membre de l’Union de près de 40 millions d’habitants est pourtant préoccupant pour les « valeurs européennes » (démocratie, justice, tolérance, antiracisme, etc.), qui sont la marque de fabrique de la construction européenne et que nous prétendons exporter vers le reste du monde. Mais, à bien y regarder, ce silence gêné peut se comprendre : depuis 2000, une bonne partie de l’Union semble gagnée par cette idéologie brune, mélange détonant de xénophobie et d’antilibéralisme : la France bien sûr, où l’extrême droite, comme le rappelle mon confrère Gilles Delafon du Journal du dimanche, a réalisé un score, au premier tour de l’élection présidentielle de 2002, de 19,2%, soit à peu près le chiffre obtenu par Samoobrona et la Ligue des Familles. Au Danemark, en Italie (où Berlusconi associé à la Ligue du Nord et à l’extrême droite n’a perdu que de très peu), en Belgique (où le Vlaams Belang va sans doute devenir le premier parti de Flandre), en Norvège (hors Union, mais proche de nous), et même en Grande-Bretagne, des partis fascistes ou néo-fascistes consolident, élection après élection, leur implantation.

Et là où l’on peut s’inquiéter, c’est lorsque l’on voit une partie de la gauche de la gauche (notamment en France) jouer avec les mêmes thèmes souverainistes et antilibéraux (voir mon post sur le social-souverainisme), comme on a pu le constater à l’occasion du référendum sur le projet de Constitution européenne (toujours ce fameux « plombier polonais »). Il n’y a que les démocraties récentes (Espagne, Portugal, Grèce) ainsi que l’Allemagne qui semblent immunisées contre ce virus brun qui gagne les esprits, mais aussi les élections. Preuve, s’il en est, que la démocratie, comme la paix, est un acquis qu’il faut défendre pied à pied.

Par Jean Quatremer (journaliste)


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • faxtronic (---.---.127.73) 10 mai 2006 13:19

    Et alors ? Pourquoi ?. Les idéaux europeens sont :
    - Democratie : faux, c’est economie
    - Antiracisme : faux, le racisme entre nations europeennes est énormes et grandit chaque jour.
    - Prosperité : faux, c’est accroissement des richesses en moyenne (les riches sont plus riches, les pauvres plus pauvres)
    - Culture : c’est la guerre des cultures

    Les gens sont privés de leurs nations, de leur democratie. Bien ou mal je ne sais pas.

    D’ou l’emergence de l’extreme-droite, nationaliste et souverainiste.

    Est-ce un mal : non Est-ce un souci : oui


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 10 mai 2006 13:27

      La peste brune est bien de retour en Europe.

      Et le pire ce n’est pas vraiment le score de ces abjectes mouvements, c’est les valeurs de haine qu’ils distillent jusque dans les oreilles des membres des partis « démocratiques ». A croire qu’ils deviennent respectables.

      Exemples pour la France :
      - Sarkozy avec sa nouvelle droite décomplexée qui se recentre sur ces valeurs (celle de le Pen ?)
      - Fabius, avec sa campagne de « Socialisme National » pour le « non » au TCE.

      La Belgique, la Pologne, l’Autriche, l’Italie, le Royaume-Uni, la France, les Pays-Bas...

      L’Europe est de nouveau en danger !! Nous sommes en plein dans les années 20. La haine est en marche !

      Puisse la raison revenir à tous ces peuples déments, et apaiser leurs haines irrationnelles !


      • faxtronic (---.---.183.158) 10 mai 2006 19:04

        Quelle valeurs de haine ? Je ne vois pas de valeurs de haine dans le discours de Sarko. Je pense au contraire qu’il essaye de desamorcer la bombe.


      • faxtronic (---.---.183.158) 10 mai 2006 19:08

        et puis tu oublie dans ta liste les US, le japon, la Cote d’ivoire, Israel, la turquie,UK..... C’est un phénomene de réaction vis à vis de l’ouverture énorme du monde d’aujourd’hui. C’est un repli communautaire comme t’en d’uatr


      • faxtronic (---.---.183.158) 10 mai 2006 19:09

        rectificatif : UK t’en a parlé, et la derniere ligne c’est « comme tant d’autre »


      • Marip (---.---.40.145) 11 mai 2006 07:24

        Bien d’accord avec vous. Ce parti prône, via sa radio ultracatholique, le retour de la peine de mort, l’interdiction de l’avortement voire de la contraception, la haine de l’étranger et des juifs, la chasse aux homosexuels, l’interdiction de l’éducation sexuelle à l’école etc...

        Ce n’est pas parce que les salaires des polonais et les impôts des plus riches sont relevés, que ce parti est démocratique, ou qu’il est au service du peuple.


      • simplet simplet 10 mai 2006 13:47

        d’accord sur un point : la montée du racisme en europe est plus qu’inquiètante...

        pas d’accord sur un autre point : ce n’est pas parce qu’on ne suit pas les valeurs libérales économiques du TCE qu’on se retrouve à la gauche de la gauche souverainiste...

        Moi perso je me suis prononcé contre ce traité pour la simple et bonne raison que je ne voyai pas d’interêt à vouloir aligner nos minimas sociaux sur les pays de l’est arrivant dans le marché commun. Essayer de les aligner sur des conditions de vies plus descentes et ne pas ouvrir la CEE au libéralisme et au profit avant tout me parraissait être plus réfléchi ( évidemment çà colle pas trop avec les idées des pdgs de mulitnaitionales... )

        çà peut parraître simpliste, mais aspirer à un niveau de vie correcte pour la presque totalité de la population ( même si c’est utopiste ) celà reste ma conviction...

        ps : anthony, on dirait du star wars la dernière phrase de ton post.. jeune padawan... smiley


        • Senatus populusque (Courouve) Courouve 10 mai 2006 22:08

          Il ne faut pas confondre racisme et volonté de préserver son identité nationale.

          Voir ce que Lévi-Strauss a écrit à ce sujet dans « Race et culture »


        • Daniel Milan (---.---.162.24) 10 mai 2006 22:14

          M. Courouve vous ne manquez pas de références identitaires ! Tout le monde ne peut avoir de prestigieuses origines Françaises. Je m’en excuse !


        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 11 mai 2006 10:09

          « Moi perso je me suis prononcé contre ce traité pour la simple et bonne raison que je ne voyai pas d’interêt à vouloir aligner nos minimas sociaux sur les pays de l’est arrivant dans le marché commun. Essayer de les aligner sur des conditions de vies plus descentes et ne pas ouvrir la CEE au libéralisme et au profit avant tout me parraissait être plus réfléchi ( évidemment çà colle pas trop avec les idées des pdgs de mulitnaitionales... ) »

          Cette affirmation est tout simplement erronnée : le TCE fait explicitement des minima sociaux et plus généralement de la question sociale, voir des droits sociaux concrets, par delà les principes régulateurs fondamentaux, une question « nationale ». On peut du reste regretter qu’il n’aille pas plus loin, mais les mesures institutionnelles permettaient (et à mon avis permettent encore, car le TCE est devant nous, voir la position de l’allemagne et des 15 pays qui l’ont ratifié) de penser que, pragmatiquement, par la force des luttes sociales en Europe sous l’égide de la CSE et relayée par un parlement plus fort et une capacité de prise de décision politique plus grande, les choses auraient pu (et peuvent encore, voir plus haut) aller plus loin dans le sens de l’Europe sociale, chère aux nonnistes de gauche).

          Ceux-ci -et c’est un fait, non une opinion- ont donc objectivement servi la soupe aux ultra-capitalistes qui sont contre une Europe plus intégrée sur le plan politique et social et font leur miel aujourd’hui de la faiblesse de l’Europe institutionnelle, à savoir celle issue du traité de Nice ; mais cela cela est encore plus vrai du souverainisme de droite qui est aujourd’hui le plus grand bénéficiaire politique de l’euroscepticisme plus ou moins social-chauvin distillé par la « gôche » de la gauche à l’occasion de la campagne pour (contre) le référendum sur le TCE.

          Mais si les nonnistes de gauche ont droit à l’erreur, c’est à la condition de la reconnaître pour l’éviter à l’avenir ; mais il est vrai qu’il est toujours plus gratifiant pour la personne qui a fait cette erreur de nier la réalité pourtant évidente de l’échec de ses ambitions proclamées quant aux conséquences pour l’Europe et la France du refus du TCE, plutôt que de renoncer aux illusions, au départ gratifiantes, auxquelles elle s’est identifiée pour son malheur et le nôtre.

          Les conséquences du non français au TCE

          Le rasoir philosophique


        • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 11 mai 2006 10:20

          Il n’ y pas d’autre idée de l’identité nationale que celle que l’ont s’en fait ou non, les uns et les autres. . Autrement dit ce n’est qu’une opinion et non un fait sur lequel on pourrait tous s’accorder. Ceux qui veulent en faire un fait le font toujours contre d’autres, étrangers ou mauvais français.

          La xénophobie n’est pas le racisme, mais est, pour le moins, un ethnisme communautariste traditionaliste et exclusif des autres désignés comme différents. L’unité institutionnelle d’un pays n’a donc aujourd’hui pas grand chose à voir avec une uniformité quelconque des modes de vie et de pensée qui n’existe en France, société de moins en moins traditionaliste, que dans votre imagination ; la référence à Levy-Strauss est ici non pertinente : rien n’autorise à sacraliser les propos de ce dernier pour toutes les formes de sociétés.


        • Courouve (---.---.102.41) 14 mai 2006 21:27

          "Daniel Milan (IP:xxx.x00.162.24) le 10 mai 2006 à 22H14 M.Courouve vous ne manquez pas de références identitaires ! Tout le monde ne peut avoir de prestigieuses origines Françaises. Je m’en excuse !"

          Je comprends mal votre réponse ; pourriez-vous être moins allusif ?

          J’ai mentionné Lévi-Strauss car son analyse du racisme me semble objective, bien plus que les écrits de Jean-Paul Sartre sur le sujet, par exemple.


        • Adolphos (---.---.59.170) 19 mai 2006 14:23

          « Il n’ y pas d’autre idée de l’identité nationale que celle que l’ont s’en fait ou non, les uns et les autres. . Autrement dit ce n’est qu’une opinion et non un fait sur lequel on pourrait tous s’accorder. »

          Une culture n’est pas une opinion, mais une identité, et il n’y a rien à accorder avec d’autre la dessus (?). D’ailleur les gens savent trés bien qui est français et qui ne l’est pas : regardez par exemple nos HLM qui ont été quités dés les année 70 par les français qui ne voulez pas vivre avec des étrangers.


        • Adolphos (---.---.59.170) 19 mai 2006 14:35

          « Entendez-vous le silence assourdissant qui a accueilli l’entrée au gouvernement polonais dirigé par Kazimierz Marcinkiewicz des populistes anti-libéraux de Samoobrona (Autodéfense) et de l’extrême droite ultra-catholique et antisémite de la Ligue des familles polonaises »

          « Samoobrona (Autodéfense), qui abrite bon nombre d’anciens apparatchiks au passé parfois ambigu. »

          En plus c’est un parti d’anciens dignitaire socialistes.. Tous ca ne m’a pas l’air bien méchant. La Pologne est un Etat souverain, et nous devons respecter le principe de non ingérence dans ses affaires intérieures.


        • Loïc (---.---.247.246) 10 mai 2006 15:54

          Quatremer, vous ne devriez pas être sur ce forum. Vous n’êtes pas journaliste, vous êtes un propagandiste malhonnête. Vous remachez sans cesse les mêmes âneries. Votre condition de « journaliste » profressionnel n’impressionne personne ici. On sait bien que vous ne valez rien.


          • Eric (---.---.136.198) 10 mai 2006 19:42

            oui effectivement la Pologne vire a ce que vous appelez le brun. Mais a l’instart de certains mouvements qui furent devastateurs de part le passe (religions, socialisme apotre du colonialisme, communisme tueur...) les « bruns » ont bien change et ont fait leur petite revolution. Plus integres ils sont devenus « civilises » et sont desormais des acteurs de la democratie comme tout le monde. Je suis un de ces electeurs « manipules » par les dangereux extremistes de droite... Je vote en connaissance de cause et je n’ai pas l’intention de changer, pourquoi systematiquement s’indigner, hurler au loup des que l’on parle de la droite nationale ? C’est vrai qu’il est plus branche d’etre ouvert sur le monde quite a cautionner et a profiter des exces du mondialisme par la meme et de s’en outrer par la suite. Il faudra un jour arreter un jour de jouer les humanistes a deux balles alors que l’ecrasante majorite des francais achete a Carrefour ses tee shirts a 2 euros fabriques par des gamins de 12 ans en Thailande ou des Nike/Reebok fabriques par des Chinois a la chaine dans des conditions a la limite de l’indigne... Est ce ces memes humanistes que j’entends crier au loup et nous decrire comme des etres abjectes ? (sic) Achetons Europeens, donnons la preference a notre production et aux europeens pour les emplois en Europe. C’est sur, il faudra payer plus et bon nombre d’« humanistes » prefereront continuer a acheter moins cher en tout discretion a l’abri des regards.


            • faxtronic (---.---.183.158) 10 mai 2006 20:28

              Donc tu préconises la fermeture économique ? Il est scandaleux que notre propre mode de consommation induise dans de miseres dans le monde. Si l’on veux consommer à outrance d’accord, mais assumons nos actes. D’ailleurs j’ai commencé a boycotter les faiseurs de miseres, les déforestations. Je boycotte l’afrique et l’asie (sauf japon evidemment) (pas de chocolat ni banane, c’est vraiment dur, pas de bois exotique et je fais gaffe a ce que j’achete en vetement). Je n’ai qu’un probleme, c’est la chine. Impossible de trouver un produit manufacturé non-chinois, c’est la misére, alors je m’en passe.


            • Eric (---.---.136.198) 11 mai 2006 06:29

              Dans ce cas je suis d’accord avec toi. Je ne soutiens pas la fermeture economique mais le « brun » denonce ce n’est plus politique mais economique. Une fermeture totale non mais un controle ferme avec obligation de rendre des comptes pour les entreprises souhaitant importer sur le marcher europeen pour eviter justement l’exploitation dans le tiers monde des hommes comme des matieres premieres.


            • Adolphos (---.---.59.170) 19 mai 2006 18:38

              « Il est scandaleux que notre propre mode de consommation induise dans de miseres dans le monde. »

               ??? Notre consomation, tout au contraire, apporte de la richesse au monde, cf toute l’Asie du Sud Est.

              « D’ailleurs j’ai commencé a boycotter les faiseurs de miseres, les déforestations. Je boycotte l’afrique et l’asie (sauf japon evidemment) (pas de chocolat ni banane, c’est vraiment dur, pas de bois exotique et je fais gaffe a ce que j’achete en vetement). Je n’ai qu’un probleme, c’est la chine. Impossible de trouver un produit manufacturé non-chinois, c’est la misére, alors je m’en passe. »

              Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff...... N’importe quoi...


            • elcoyote (---.---.172.7) 4 août 2006 14:07

              Salut eric, j ai qu un regret dans ce que tu dits, c est le fait que tu sois de cette droite dite extreme, parce que pour le reste, je suis d accord avec toi. Bon nombre de pignouf ne cessent d hurler contre les effets devastateurs de la mondialisation ( surtout quand ils en sont les victimes ) dont ils profitent pourtant tout les jours, les gagnes petits accroches aux cours de la bourse vont croissants dans notre pays. Toujours disposes a envoyer chier l Etat quand il s agit de faire un peu de ble ( dont aucun ne cherchera a connaitre la provenance exacte )pour mieux revenir chialer dans ces jupons sitot qu ils se sont fait copieusement baises par, dit on, plus malins ou avises qu eux ( j aimerais savoir combien de nigauds dans ce pauvre pays qu est devenu la france ont les moyens financiers de leurs sales petites pretentions lorsqu ils vont boursicotter comme des cons ) La mondialisation est en marche depuis plus de 10 ans maintenant et on a parfois l impression que certains se reveillent et s etonnent du delabrement qu elle genere. Pour ce qui est du virage brun de la Pologne, il faut dire que depuis l effondrement du bloc sovietique on est passe du tout au tout en ex europe de l Est ( economie d Etat a celle de marche en 3 fois rien de temps ) cela a fait beaucoups de degats tant dans le social que dans les esprits, ce qui me gonfle le plus c est qu il s agit bien souvent des memes enfants de salauds ( les fameux apparatchiques ) qui sont passes du KGB a la direction d une foultitude d entreprises et autres conglomerats ( face au fric l ideologie ne pese pas lourd ) Bien au dela des cliches et formules foireuses sur le plombier polonais, il faut quand meme souligner que depuis son entree dans l Europe, la Pologne met tout en oeuvre pour se faire taper dessus : 1) achat d appareils de combats F16 americains avec les deniers du contribuable europeen 2) dans la famille « leche-cul » je demande la Pologne, qui au dela des pb de democratie et autres droits de l homme ne s est engagee aux cotes des ricains en Irak que dans un seul but, souder le lien transatlantique plus que de raison ( faire en sorte que l Europe ne soit que le caniche des USA ) 3) a peine elus, les representants de cette sale droite polonaise ( qui me rappelle sous bien des aspects la petite merde UMP que nous nous tapons en France ) ont reserves leurs premiers deplacements a l Amerique puis au Vatican... L engagement francais en Europe en prend un coups depuis quelques annees, celui de la Pologne n a jamais existe dans les faits !!! 4) je ne reproche en verite qu une chose aux polacs ( c est dit avec tout le mepris du monde je vous jure !!! )quitte a entrer dans une union, assumez vous jusqu au bout bande de crevures, c est aux USA qu il fallait adresser votre demande !!! c est pas l Europe qu il fallait integrer mais votre chere Amerique !!! ( mais en fait peut etre qu aux USA on ne veut surtout pas des polonais... Y ont ils seulement bien reflechis ??? )


            • Scipion (---.---.251.150) 10 mai 2006 21:52

              « ...une nouvelle patrie pour scipion ????? »

              Le monde décadent, corrompu, métissé, multiculturel et pluriethnique, cette infecte mixture dans laquelle les intellarques pensaient noyer les vénérables peuples de la vieille Europe, est non seulement rejetée partout où des gens sont libres de leur vote, mais encore repoussée par des masses électorales en constantes augmentations.

              N’en déplaise à l’indécrottable Meilland : « Puisse la raison revenir à tous ces peuples déments... »

              Comme disait déjà le camarade Brejnev :
              - C’est dans les vieux asiles qu’on fait les meilleurs shoots...

              Plus ça change, plus c’est la même chose... :o((


              • dom y loulou dom 6 novembre 2007 21:30

                @scipion

                Votre diatribe contre la multi-ethnicité de l’humanité (qui elle est un fait et non une vue de l’esprit contrairement à une identité nationale dépourvue de toute réalité hormis des drapeaux et des commémorations de massacres) montre juste votre haine de l’autre.

                Consternant pour vous-même car une culture haineuse n’est plus une culture et les extrémistes racistes ne font qu’attirer ruine et désolation, où qu’ils se trouvent, du parasitage dont rien de noble n’émane, strictement rien sauf une allégeance aveugle et unilatérale à la valeur travail qui nourrit surtout leurs patrons et une machine de guerre aussi folle que paranoïaque. Des gens parasites et incompréhensibles car ils ne cherchent pas à comprendre et détruisent celà-même qu’ils revendiquent. Grotesque à chaque fois. Aussi grotesque que la France sarkosienne qui pense sauver la France en détruisant l’héritage des lumières. Exactement la même absurdité atlantiste haineuse sans culture aucune hormis celle du hamburger et des stades de foot (qui eux ne sont pas en cause).

                L’entraide entre les peuples et les citoyens ne met nullement leur culture en danger. Mais on soupçonne que chez de gens comme vous c’est l’absence totale de culture qui engendre autant de peurs irrationelles d’être envahi, c’est votre vide votre plaie, rien d’autre.

                Et sans amour vous ne comblerez jamais ce vide.


              • Zamenhof (---.---.194.17) 10 mai 2006 23:44

                J’aime bien l’art de la manipulation dans l’expression « vire au brun » justifié par Samoobrona parce que « populistes anti-libéraux », bref : « hors du Thatcherisme ou du »Traitement de choc« Bush-iste point de salut ! » (NB : soit-dit en passant populisme vient de « peuple » -autrefois, du temps où la France était républicaine c’était considéré comme un beau mot, (visiblement on est retourné au temps de Coriolan la pièce de Shakespeare que certains avaient si polémiquement mis en scène en 34) et en grec ça se dit « démos » comme dans démocratie ...) donc à partir du centre gauche et au-delà commence l’extrème droite !! (on croirait la fameuse Novlangue décrite par Orwell dans son livre !)

                Ca retrouve le languege des journalistes « chiens de garde » , qui tiennent absolument à nous faire croire que être de « gauche » c’est être pour l’approfondissement des « réformes » « libérales », c. à d. démantèlement du droit du travail, destruction des protections sociales, réduction des budgets (sauf celui de la police !) pour pouvoir réduire les impôts des nantis et des entreprises, précarisation toujours plus profonde de la vie des gens ordinaires, etc, et que vouloir l’augmentation des dépenses sociales, et ne pas s’agenouiller devant ce qu’ attac apelle « la dictature des marchès » (concrètement : des grandes entreprises spéculatrices) c’est être « populiste » (donc étymologiquement « démocrate » n’oublions pas !) , donc d’extrème-droite (si on suit cette logique - qui fait tout à fait penser aux fameux sophismes du Moyen-Age, tel celui qui arrivait à nous démontrer qu’un cheval bon marché est cher - le programme social de la Résistance en 1945 était un programme d’extrème-droite ! ).

                Exemple donc la Pologne. le parti Droit et Justice a rompu avec l’autre principal parti de droite (dans les faits concrets et sociologique c’est le plus à droite, car il prône l’ accentuation des « réformes » déjà pratiquées en Pologne, (et si vous ne savez ce en quoi ça a déjà consisté : lisez le témoignage en lien) avec Samoobroma, que le parti de la Presse et de l’Argent a interêt qu’on ne voit surtout pas sous son vrai jour, et comme avec son programme « social » et Keynesien, (1) on ne peut décemment pas le taxer ouvertement d’extrème-droite« (logiquement il faudrait convenir qu’il s’agit d’un parti de centre-gauche ! mais cela la PPA n’y consentira jamais : ce serait remettre les valeurs à leurs place et l’echiquier politique à l’endroit !) , alors on dit »populiste" (ben oui ! comme Chavez, comme Evo Morales, donc aussi comme les gouvernement français de 1945 et de 1936 ! etc).

                Bon , le mieux n’est pas de manier des slogans et des mots (trompeurs ?) mais de juger sur pièce, non ? donc, quelques unes des mesures que préconise Samoobrona :

                *création d’une tranche supplémentaire de l’impôt pour les plus riches

                *relèvement de 2,5% de l’impot sur les sociétés

                *recréer l’Etat-providence, démantelé par le « traitement de choc » imposé par le FMI at la Comission Européenne, avec plein-emploi et relèvement des minimas sociaux, prestations médicales gratuites (comme cela existait du temmps du communisme, avec une Pologne alors économiquement en retard, donc c’est possible !), l’allocation chômage portée à 900 zlotys (actuellement elle est trois fois moindre).

                En fait ils voudraient (ce que beaucoup avaient rêvés dans plein de pays de l’Est au début quand le mur a tombé) prendre ce qu’il y avait de bon du temps du communisme, c. à d. la protection sociale et la médecine gratuite (comme elle l’est même en grande-Bretagne toute hyper-capitaliste qu’elle est), sans l’inféodation à Moscou et avec la démocratie et le respect de la propriété privée.


                • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 11 mai 2006 14:18

                  *création d’une tranche supplémentaire de l’impôt pour les plus riches

                  *relèvement de 2,5% de l’impot sur les sociétés

                  *recréer l’Etat-providence, démantelé par le « traitement de choc » imposé par le FMI at la Comission Européenne, avec plein-emploi et relèvement des minimas sociaux, prestations médicales gratuites (comme cela existait du temmps du communisme, avec une Pologne alors économiquement en retard, donc c’est possible !), l’allocation chômage portée à 900 zlotys (actuellement elle est trois fois moindre).

                  C’est exactement ce genre de « promesses » qui ont fait la succès populaire que l’on sait du programme national-socialiste dans les années 33-40 dans l’Allemagne nazie. Social-nationalisme ou national-socialisme, plus un contrôle des moeurs et une limitation des libertés individuelles accompagnée de xénophobie, d’homophobie, de machisme... et de racisme explicite, sur ce plan il n’est pas de différence fondamentale, seules les circonstances dont l’Union européenne est la plus importante peuvent faire que ces vagues promesses restent ce qu’elles sont encore : des rodomontades verbales hystériques sans passage à l’acte politique possible. D’autant plus que l’économie polonaise dépend totalement de l’extérieur (La France, avec l’Allemagne sont les premiers investisseurs en Pologne ! et je ne les vois pas soutenir l’extrême droite, comme l’avait fait les trusts allemands en ce qui concerne Hitler).


                • bernardo (---.---.33.228) 15 mai 2006 09:32

                  D’autant plus que c’estle même genre de démagogie a trois fracs six sus que nous sert Fabius et sa gauche dure... Et en plus c’est encore trop « droitier » comme proposition pour l’extrème gauche...

                  Mr Reboul, si vous faite cette analogie au niveau des prposition de ce parti Polonais, faite la également pour la gauche française...Tiens, persnne ne la fait ? Curieux ca...c’est pourtant les mêmes programmes, non ?

                  Soit, ce parti Polonais est extrêmiste, j’en conviens. Soit, ses idées sont proche du NSDAP hitlérien. Mais, le PS s’en rapproche mine de rien, on ne peut en nier l’analogie...


                • Adolphos (---.---.59.170) 19 mai 2006 14:26

                  « avec plein-emploi et relèvement des minimas sociaux, prestations médicales gratuites (comme cela existait du temmps du communisme, avec une Pologne alors économiquement en retard, donc c’est possible ! »

                  C’est quoi ce programe de communiste ????


                • Roland (---.---.40.213) 19 mai 2006 23:17

                  « Fabius et sa gauche dure » ça indique tout de suite de quelle sorte de droite vient ce commentaire... Et égalemen la valeur des ses commentaires sur des programmes

                  Fabius comme chacune sait c’est celui (et il s’en est vanté, et certains l’en ont félicité) c’est celui qui a fait passer le parti socialiste à droite. Ce n’est pas la gauche dure (sinon De gaulle de 1945 ce serait quoi ? un incendiaire bolchévique ?), ni la gauche molle, c’est la droite réactionnaire se prétendant de gauche.


                • Roland (---.---.40.213) 19 mai 2006 23:19

                  C’est un programme de centre-droit (dans les années 70 ça s’apellait un programme de centre-droit, et dans les années 50 le programme du MP allait plus loin que ça). c’est un programme de démocrate et de républicain tout simplement.

                  Ah bien sûr ce n’était pas le programme de Pinochet ....


                • Zicide. (---.---.192.198) 11 mai 2006 01:59

                  Et si on attendait un peu pour juger ce « cataclysme » ?


                  • Chris (---.---.195.226) 14 mai 2006 10:33

                    Tout à fait d’accord.

                    C’est désolant de voir ces cris d’orfraies à chaque fois que les nouveaux entrants de l’UE ne rentrent pas dans le moule de la « pensée unique ». Comment juger cette condéscendance ? Antichambre d’un racisme antislave et antibalte ?


                  • Zam (---.---.40.213) 19 mai 2006 23:21

                    Non, essai de terrorisme intellectuel pro capitalisme sauvage.

                    Toujours plus !


                  • Martin (---.---.86.44) 12 mai 2006 19:18

                    Si les gouvernements respectaient les peuples , s’ils ne leur imposaient pas des masses énormes de populations radicalement étrangères , masses qui représentent un danger mortel pour les pays Européens, (et là je veux parler des Musulmans ), si en bref, les politiciens demandaient aux peuples leur avis avant d’imposer ces populations étrangères par voie de référendum,les partis dits traditionnels pourraient continuer à se la couler douce en se passant le pouvoir d’un bord à l’autre dans cette fausse démocratie.


                    • Jules (---.---.86.44) 12 mai 2006 19:27

                      Abjectes mouvements,peuples déments,discours de haine, peste brune ........ Il ne manque que bête immonde.Belle littérature gauchiste.A la lire, on se demande qui distille la haine ? Qui menace la Démocratie,comme si la démocratie éxistait en France et dans certains pays d’Europe ? Ce monsieur nie la volonté des peuples souverains.pour lui, le bon choix ne peut être qu’un choix de gauche ou d’extrème gauche,car seuls ceux-là sont bons, propres, démocrates et Républicains. On se croirait dans la Russie de Staline !


                      • Zamenhof (---.---.40.213) 19 mai 2006 23:26

                        Bref Agoravox ça tourne de pls en pus en un lieu de débat entre la droite (disons Madeliniste) et l’extrème-droite.

                        Et en plus ils trouvent encore le moyen, les mêmes ! de crier à tout bout de champ au loup de .... l’extrème-droite ! (mais, astuce ! en qualifiant de tel .... l’extrème gauche !!! - quand on vous avait dit « Novlangue » ! Orwell avait bien vu la méthode)


                      • Zamenhof (---.---.40.213) 19 mai 2006 23:31

                        De Gaulle ?! le gars de Londres qu’on apellerait aujourd’hui un « chef terroriste » ? Le gars de 1945 (le Prgramme social social de la Résistance, la Sécurité Sociale, etc) qu’on qualifierait aujourd’hui de « communiste » de « nostalgique du stalinisme », de « brun » , que sais-je encore.

                        De Gaulle la gars qui en 1960 a voulu se doter d’armes de destruction massive ? heureusement que Bush n’était pas au pouvoir à l’époque : Paris serait en cendres à l’heure qu’il est et la bibliothèque Nationale aurait brulé.


                      • Antoine (---.---.202.79) 13 mai 2006 23:04

                        pas de panique ....y pas de nouveau nazis, c’est simplement une crise passagère pour gens intelligents...

                        En fait, c’est une crise des identités européennes...on passera à travers, pour peu de trouver des hommes politiques de trempe, bref des hommes d’Etat, pas des marchands de soupe...et si on en trouve pas...alors plouf...


                        • Daniel Milan (---.---.2.10) 13 mai 2006 23:15

                          En lisant de tels discours, je me dis que l’homme n’a pas évolué !...


                        • Adolphos (---.---.59.170) 19 mai 2006 14:28

                          « En lisant de tels discours, je me dis que l’homme n’a pas évolué !... »

                          Pourquoi l’homme « aurait évolué » ???? Etrange idée..


                        • Courouve (---.---.102.41) 13 mai 2006 23:41

                          Et la France vire au vert (islamique)

                          Voir le téléfilm de ce soir sur FR 3, « Le chapeau du p’tit Jésus » ; comme n’indique pas son titre, c’est une propagande lourde pour la circoncision islamique des enfants des couples mixtes.

                          Je préfère encore la situation actuelle de la Pologne ...


                          • Daniel Milan (---.---.2.10) 13 mai 2006 23:54

                            Faites au moins semblant d’être sérieux dans vos propos, M. Courouve ! A vous en croire,les Musulmans se seraient accaparés des institutions de la République !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès