Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > La Suisse s’en prend aux patrons dorés

La Suisse s’en prend aux patrons dorés

Ce dimanche, c’est à 67,9% que les suisses se sont prononcés pour l’interdiction des parachutes dorés, des bonus lors des rachats d’entreprises et d’autres rémunérations extravagantes.

C’est Thomas Minder, un sénateur de l’Union démocratique du centre (centre droit), qui est à l’origine de ce texte.

La Confédération va devoir très vite adapter sa Constitution, dans un sens beaucoup moins favorable aux grands patrons.

Ces derniers mois, les intentions de vote en faveur de l’Abzocker initiative (initiative contre les magouilleurs), soutenue par la gauche et les écologistes, n’avaient cessé d’enfler au fil des scandales. À la fin février, le patron de Novartis (pharmacie) a dû renoncer à une prime de départ à la retraite de 60 millions d’euros.

Le gouvernement en place qui avait appelé au « non », a joué la petite musique bien connue des délocalisations . Quant à Économie suisse, le Medef local, il a dépensé en vain plus de 6,5 millions d’euros pour appeler au rejet du texte.

Désormais, le conseil d’administration des entreprises cotées en bourse verra son mandat limité à un an et ce sont les actionnaires qui décideront chaque année par un vote de la rémunération des dirigeants. Quent aux petits malins qui voudraient s’arranger avec la loi, ils risqueront une amende allant jusqu’à six années de salaires et trois ans de prison.

Imaginons que ce soit en France que l’on est décidé d’appliquer cette loi en premier !

Quel serait le ton des éditorialistes libéraux depuis ce matin !

« Ce pays de jaloux, ou l’on n’aime pas l’argent, ou l’on n’aime pas les gens qui réussissent .

Ou encore « C’est de la faute de tous ces gauchistes qui n’y connaissent rien au monde de l’entreprise. »

Et la cerise sur le gâteau, le truc que l’on entend partout depuis quelques mois , « le racisme anti-riches ! »

Mais là point de tout ça, car la claque vient d’un pays ou la finance est reine.

Alors, on peut juste souhaiter que de nombreux pays vont suivre cette voie car il est temps de retrouver un minimum de décence, de comprendre que l’hyper-concentration des richesses nous empêche de sortir de la crise, et qu’une plus juste répartition ne pourrait que donner un peu de souffle à une économie asphyxiée.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • ET LA FRANCE COMME POUR LES ELUS CUMULARDS ............. JAMAIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • devphil30 devphil30 5 mars 2013 10:55

      Si bientôt , c’est les promesses de campagne mais les promesses n’engagent pas de la même façon ceux qui les disent et ceux qui les subissent.


      N’oublions pas que les députés de la majorité de gauche pâtirait de cette mesure et idem pour la droite.

      C’est l’exemple parfait du blocage de lois par ceux qui votent afin de ne pas être pénalisé.
      Le prix pour une majorité qui votent les lois , le prix de la trahison des Français.

      Belle démocratie qui privilégie ses avantages au mépris du pays et dans le domaine les députés et sénateurs se servent très bien en avantage.
       

      Philippe



    • La mouche du coche La mouche du coche 5 mars 2013 15:00

      Voilà ce qui arrive quand on est dans une vraie démocratie


    • Fergus Fergus 5 mars 2013 11:15

      Bonjour, Fatizo.

      D’autres pays ont déjà mis en place des mesures, mais contrairement à ce qui est affirmé dans les médias, nettement moins contraignantes que le contenu du texte approuvé lors de la votation suisse.

      Qu’en sera-t-il en France ? On nous annonce un texte pour la fin du mois. Inutile pourtant de se faire d’illusions : il n’ira évidemment pas aussi loin et s’alignera sur les dispositions les moins pénalisantes des pays ayant déjà légiféré sur le sujet. Pire : le gouvernement serait tenté d’inciter le patronat à prendre lui-même les dispositions qui s’imposent. Les amis de Parisot en tremblent déjà dans leurs braies ! Et les bras nous en tombent !

      Quand ce gouvernement osera-t-il enfin prendre les problèmes à bras-le-corps, imposer par la loi la moralisation des affaires, faire cesser le scandale de la voracité des patrons du CAC40 ? Quand Hollande cessera-t-il de temporiser, de louvoyer, bref de se cacher pour éviter de gouverner ?


      • fatizo fatizo 5 mars 2013 17:14

        Bonjour Fergus,


        Hollande dit une chose, les opposants se servent des médias complices pour dire que ce qu’il fait va pénaliser untel ou untel ; et à la fin le gouvernement pond un truc qui ne sert quasiment à rien .

      • LE CHAT LE CHAT 5 mars 2013 11:22

        C’est pas en France qu’on aurait un référendum sur des sujets interessant autre chose que les sujets constitutionnels et ceux qui profitent de ce système !
        Vivement le réferendum d’initiative populaire !


        • Yvance77 5 mars 2013 12:00

          Ô tu sais minou, même quand on fait un référendum on se fait mettre profond (Merci Pipole 1er)... alors autant s’économiser un dimanche à faire la queue dans un bureau de vote pôur des figues !


        • docdory docdory 5 mars 2013 11:41

          @Fatizo

          Encore une fois, nos amis Helvètes démontrent de façon éclatante que la Suisse est la démocratie la plus avancée du monde,( avec l’Islande en deuxième position ).
          Que ce soit pour les rémunérations abusives des patrons ou pour les minarets, ce dont le peuple suisse ne veut pas, le peuple suisse peut décider en toute liberté de ne pas l’avoir .
          Quel magnifique exemple pour la France et pour le monde !
          A quand le référendum d’initiative populaire dans notre pays ?

          • docdory docdory 5 mars 2013 13:34

            @ Schweizer.ch

            En quoi l’interdiction de construire des minarets est-elle une mesure d’extrême-droite ? C’est ce que vous semblez sous-entendre ....
            Il va falloir nous expliquer ça !
            La Suisse n’est pas un pays musulman, ses citoyens n’ont légitimement pas eu envie qu’une religion archi-minoritaire et étrangère à leur pays acquière, par des minarets par définition visibles de loin, une importance architecturale totalement disproportionnée à son importance numérique !

          • MARMOR 5 mars 2013 13:52

            Notre cher premier sinistre vient de se rendre compte que les suisses ont fait ce que les nôtres nous promettent et il a benoitement dit : on devrait s’inspirer des suisses !!! Il ne pouvait pas y penser tout seul ? L’initiative serait venue de notre gouvernement, ceût été des points de gagnés pour une hypothétique reélection ! Décidemment ils ne savent pas faire, pas du tout !!!!


            • Fergus Fergus 5 mars 2013 16:30

              Bonjour, Marmor.

              Il est encore temps, mais ce n’est pas la direction que l’on semble vouloir prendre en France, l’exécutif faisant semblant d’espérer que le Medef prendra lui-même des dispositions de ce type. Autant demander à Valls de solliciter la modération des voyous au lieu d’agir !


            • spartacus spartacus 5 mars 2013 15:14

              Des éditorialistes libéraux ???

              Y’en a pas en France.

              Donc si on se résume, le pouvoir de décision de la rémunération du dirigeant revient in finé aux actionnaires majoritaires. 
              Donc beaucoup de bruit pour pas grand chose.


              • Fergus Fergus 5 mars 2013 16:33

                Bonjour, Spartacus.

                Vous avez raison, ce sont toujours les actionnaires majoritaires qui décideront. Mais ils devront le faire de manière nettement moins occulte que dans le secret d’un Conseil d’Administration entre copains-coquins. Et ils pourront être interpellés. Et le contenu des débats sera accessible à tous.


              • Gauche Normale Gauche Normale 5 mars 2013 19:34
                Y’en a pas en France.

                Si il n’y en a et il y a des moments où ils sont particulièrement loquaces : pas plus tard que l’été dernier après l’annonce de la destruction de 8000 emplois, pleins d’éditorialistes sont monté au créneau pour défendre PSA :
                 
                Dominique Seux, rédacteur en chef des Échos  : « il y a une certaine gêne à entendre Arnaud Montebourg asséner avec autant d’aplomb autant de propos durs sur le groupe automobile PSA. (…) La famille Peugeot ne mérite pas d’être traitée de profiteuse de crise. Elle a toujours eu un comportement social sain. » 

                Un éditorialiste économique de BFM TV : « il est choquant de voir Peugeot critiquée pour le licenciement de 8 000 salariés, alors que « le monde économique s’accorde à dire qu’il faudrait en licencier 20 000 ou 30 000 ».

                Un journaliste sur RMC, le 20 juillet : « Oui, je le dis bien fort à ce micro, la famille Peugeot est exemplaire. Montebourg et Ayrault l’ont humiliée publiquement et ce n’est pas ainsi qu’on traite des industriels ! »

                Le journal protestant La Réforme publiait le 24 juillet un long article sur les « principes moraux » de la famille Peugeot : « L’une des dernières grandes familles industrielles françaises est sur le banc des accusés, (…) alors que l’entreprise a toujours cherché à développer une image citoyenne. L’histoire de la famille (…) se caractérise par un système de protection sociale pour les ouvriers de l’entreprise, qui avaient accès à des logements bon marché, apprenaient à lire et à écrire dans les écoles. »

                Comme quoi, lorsqu’il s’agit de défendre de bons exploiteurs, les éditorialistes ont beaucoup de talent.
                Par contre jamais vous ne verrez des éditorialistes soutenir des grévistes qui se battent pour leur emploi ni demander la levée des secrets (bancaire, commercial et financier) alors que leur métier est la recherche de la transparence.

              • rosemar rosemar 5 mars 2013 18:49

                Bonsoir fatizo 


                partout, on attend plus de justice mais on est souvent déçu par les mesures prises... partout ce sont les plus pauvres qui souffrent...

                • fatizo fatizo 5 mars 2013 19:23

                  Aujourd’hui on sort le classement des milliardaires de ce monde.

                  Quelle indécence. Il est sur que le classement des plus miséreux est bien plus long.
                  Si seulement ces gens avaient le courage de donner un peu de leur fortune .
                  Belle soirée Rosemar

                • Guy BELLOY Guy BELLOY 5 mars 2013 19:31

                  @fatizo : « Si seulement ces gens avaient le courage de donner un peu de leur fortune . »


                  Désolé mais sur ce souhait d’une candeur désarmante, je suis obligé de vous « moinsser ».

                  • bnosec bnosec 6 mars 2013 07:46

                    Il est assez truculent d’entendre nos zélites politiques vanter le modèle suisse à cette occasion alors qu’ils l’avaient vilipender à l’occasion d’autres référendums.
                    Rappellez vous de l’histoire des minarets par exemple, où des dictateurs habitués à la chose comme Danny le rouge avaient demandé aux suisses de revoter !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès