Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Europe > Le Conseil de l’Europe fait du Maroc« Un partenaire pour la (...)

Le Conseil de l’Europe fait du Maroc« Un partenaire pour la démocratie »

Alors que la campagne pour la nouvelle constitution est lancée ce jour (21/06/2011), le Conseil de l’Europe fait du Maroc « un partenaire pour la démocratie » C’est le premier pays du voisinage de l’Europe qui a ce statut. Un coup de pousse pour la nouvelle constitution : peut-être.

L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a accordé le 21/06/2011, au Maroc le statut de Partenaire pour la démocratie.
En effet L'Assemblée Parlementaire du Conseil de l'Europe a accordé au Parlement marocain le statut de « partenaire pour la démocratie » et devient donc le premier parlement à recevoir cette reconnaissance particulière. Le nouveau statut a été introduit en 2010 pour renforcer la coopération institutionnelle avec les parlements des Etats non-membres dans les régions voisines qui souhaitent participer au débat politique sur les défis communs qui transcendent les frontières européennes.

M. Abdelwahed Radi, Président de la Chambre des Représentants du Maroc a salué la décision, y voyant une reconnaissance des changements politiques et constitutionnels du Maroc visant à apporter « l'unité dans la diversité, une bonne gouvernance économique, morale politique publique et égalité des chances dans tous les domaines". Il a remercié l'Europe pour ce "signe encourageant et de confiance"
Cette décision "nous conforte dans nos choix stratégiques", a précisé de son coté le président de la Chambre des conseillers du Maroc, Mohamed Cheikh Biadillah.
Il a précisé aux parlementaires européens que"Je peux vous assurer que les droits de l'homme sont respectés pareillement sur tout le territoire". "La nouvelle Constitution proclame solennellement le droit à la vie". Il a ajouté que le pays a un moratoire sur la peine de mort. Un référendum est prévu, le 1er juillet sur des amendements constitutionnels qui consacrent la prééminence du chef de gouvernement appelé à conduire l'action gouvernementale.
A cet effet dans son discours du 17/06/2011 sur la nouvelle constitution le Roi du Maroc, a annoncé " La constitutionalisation de tous les droits de l'Homme tels qu'ils sont reconnus universellement, avec tous les mécanismes nécessaires pour assurer leur protection et garantir leur exercice.
Ont été constitutionnalisées à cet égard, la prééminence des conventions internationales telles que ratifiées par le Maroc, par rapport aux législations nationales, ainsi que l'égalité de l'homme et de la femme pour ce qui concerne les droits civils, et ce, dans le respect des dispositions de la Constitution ainsi que des lois inspirées de la religion musulmane. Sont consacrées, au même titre, l'égalité entre l'homme et la femme, dans tous les droits politiques, économiques, sociaux, culturels et environnementaux, ainsi que la création d'un mécanisme de promotion de la parité entre l'homme et la femme.
Se trouvent également consacrés dans le projet de Constitution tous les droits de l'Homme, notamment la présomption d'innocence, la garantie des conditions d'un procès équitable, la criminalisation de la torture, des disparitions forcées, de la détention arbitraire et de toutes les formes de discrimination et des pratiques humiliantes pour la dignité humaine, ainsi que la garantie de la liberté de la presse, d'expression et d'opinion, et le droit d'accès à l'information et de présentation de pétitions, conformément à des normes fixées par une loi organique
."
De ce fait, Le Maroc devient-il le laboratoire du Monde Arabe ?


Sur le même thème

Les ONG sont-elles toutes des ONG ?
Le nord de l'Afrique a besoin de la surveillance des droits de l'homme !
La France doit-elle ratifier la convention d'Istanbul ?
L'Europe vue par les féministes
Le Rif sur le chemin de la décolonisation


Réactions à cet article

  • Par Bill Grodé (---.---.---.153) 22 juin 2011 11:06

    Un coup de pousse , dites-vous ?
    Faut pas poucer , quand même .

  • Par mek123 (---.---.---.183) 22 juin 2011 12:01

    Je vois qu’il y’a beaucoup de propagande, est pour ne rien caché je savais que sept article aller faire la une, car de puit quel que jour chaque foi que je le connecte sur se site je vois une vulgaire pub de Marrakech sur tout mon écran, je suis sur que tu bosse pour le makzen.

  • Par Bouliq (---.---.---.180) 22 juin 2011 12:45
    M Takadoum alias Bouliq.

    « sept » article n’est pas de la propagande car l’information a été reprise hier par les journaux dont « Le Monde ». Quand au coup du Makhzen, ce n’est pas la première fois qu’on me le fait, chaque fois que j’écris quelques chose de positif sur le pays. A propos de Marrakech c’est le symbole du Maroc et la ville qui a donné son nom au pays.

    • Par mek123 (---.---.---.75) 22 juin 2011 22:12

      désoler

      il y’a très longtemps que le monde n’est plus une référence,
      il est une référence sur man au Maroc mes en France se n’est pas le qu’a.
      est pour ton information Marrakech n’est pas le symbole du Maroc ses une ville qui a était connue que par la pub.
      tu travaille pour le makhzen en plus tu a gardez le même pseudo est tu écrit le mème article sur le post.
      tu me dira toute dictature a besoin de collabo

  • Par Jamalus (---.---.---.229) 22 juin 2011 16:03
    Jamalus

    La personne milieu de la photo, représente Mr Radi, Président du Parlement. Il est député depuis 1964, un record mondial, il est soi disant socialiste, il est un grand propriétaire terrien, le patelin qu’il représente est pauvre, grand fournisseur d’émigration et de chômeurs. Il n’y a pas longtemps des marches de protestations ont été organisées, les marcheurs lui reprochaient d’avoir spolié des terres qui ne lui appartiennent pas. Là il se trouve reconnu dans un soi disant haut lieu de démocratie. Il a bien réussi. Il compte se présenter aux prochaines élections a t-il récemment assuré et briguer la Présidence des Parlements du monde où il n’a d’ailleurs aucun concurrent ! Qui dit mieux ? Les jeunes du Mouvements 20 février à l’origine du changement de la Constitution peuvent aller se rhabiller ! Triste époque !

    • Par Bouliq (---.---.---.164) 22 juin 2011 19:52
      M Takadoum alias Bouliq.

      C’est vrai ; drôle de personnage en effet..Il représente la caricature des grands  partis politiques marocains et des syndicats du pays. Des dirigeants s’accrochent au pouvoir depuis des décennies et ne lâchent prise  que (les pieds devants) comme feu Mahjoub Benssedik mort (en fonction) après prés de 50 ans à la tête du principal syndicat du pays (l’Union Marocaine du Travail). Ce sont ces caciques en effet qui plombent la vie politique dans le pays.

      A mon avis, les militants du 20 février doivent réorienter leurs revendications. C’est d’abord les partis politiques qui doivent  renouveler leur instances, s’ouvrir sur la jeunesse et se débarrasser de ces inamovibles dirigeants qui n’ont plus aucune crédibilité car ils ont mangé à toutes les soupes. La vrai bataille pour la démocratie est bien celle-ci.

      En tout  cas, c’est  le PJD (parti islamique modéré, jeune et n’ayant pas de caciques) qui est bien placé et  raflera  certainement la mise dans les prochaines élections et enverra certainement tout ce beau monde dans l’opposition.

  • Par OMAR (---.---.---.66) 22 juin 2011 19:25

    Omar 33

    "le Conseil de l’Europe fait du Maroc « un partenaire pour la démocratie »..

    M6 : Merci Sarko................

  • Par alexandre1978 (---.---.---.70) 23 juin 2011 10:25
    alexandre1978

    ouais bof,
    on attend toujours la constitutionnalisation de la liberté de conscience au Maroc.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires