Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Le Manifesto est-il écolo ? (3)

Le Manifesto est-il écolo ? (3)

La surpopulation mondiale engendre des conflits par rapport à la maitrise de l’eau, certaines énergies fossiles sont en cours d’épuisement, des productions agricoles sont détournées de leur destination traditionnelle, la mondialisation de l’économie capitaliste engendre une pollution quasiment irréversible, et enfin, un changement climatique majeur se déroule sous nos yeux !

Les enjeux écologiques sont tout simplement vitaux pour l’humanité et nos amis socialistes l’ont bien compris !

Le troisième chapitre du Manifesto composé de deux sous-parties est intitulé : "mettre l’Europe en tête de la lutte contre le changement climatique".
 
Voyons donc ce que le PSE propose en matière d’écologie.
 
manifesto1.jpg
 
1. Faire aboutir les négociations internationales pour un accord mondial sur le climat :
 
Le PSE propose des initiatives internationales : négocier une réductions de 30 % des émissions de gaz à effet de serre, soutenir les pays en voie de développement en développant leurs économies et en facilitant les transferts de technologie, définir un projet global de développement durable.
 
Si de telles propositions vont incontestablement dans le bon sens, elles semblent néanmoins en-deçà des enjeux.
 
Le Manifesto ne remet même pas en cause le droit à polluer qui perpétue les inégalités, la spéculation et la pollution...
 
De plus, il fait l’impasse sur la critique du modèle capitaliste !
 
Or, ce modèle économique provoque non seulement des inégalités sociales, comme dans l’accès aux biens fondamentaux, mais également de la destruction des ressources naturelles.
Sans cette remise en cause du capitalisme, les propositions du PSE paraissent bien inutiles.
 
2. Entraîner par l’exemple – une politique du climat et de l’énergie plus ambitieuse pour l’Union européenne :
 
Le PSE avance quelques pistes : définir des plans d’actions pour réduire de 30 % les gaz à effet de serre, élaborer une politique énergétique commune , soutenir une politique agricole commune moderne pour atteindre les objectifs en matière de réduction de gaz.
 
Or, dans une Union où la concurrence est élevée au rang supérieur de principe économique indépassable, cette politique du climat et de l’énergie s’apparente à un vœux pieux.
 
Comment coordonner et faire coopérer des entreprises privées en situation de concurrence ?
 
Ne faudrait-il pas d’abord "changer" les traités européens qui contraignent à la concurrence et obligent les Etats à privatiser des secteurs très sensibles pour l’écologie tels que l’électricité, le gaz ou les transports ferroviaires ?
 
D’ailleurs, la concurrence favorise des décisions contraires aux principes écologiques (cf. notre précédent billet) même dans des secteurs qui impactent, a priori, moins l’environnement que l’industrie...
 
On remarque qu’il fait l’impasse sur l’aménagement du territoire et des problèmes écologiques et sociaux qui en découlent... Etonnant !
 
Aussi, en revient-on au constat du 1er point :
En se gardant de critiquer le capitalisme, et plus particulièrement le dogme de la libre concurrence, le Manifesto en matière d’écologie est très décevant.

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • paul muadhib 28 avril 2009 11:59

    nulle part et partout , il n est mentionne l origine de l horreur humaine : l, l humain et surtout le cerveau, tout le reste part de la. Je ne parle pas de la structure interne du cerveau , mais de son fonctionnement..aucune idee, aucune theorie ne le mentionne, ca n interesse personne, convaincus que nous sommes de l inutilite d une telle demarche, a titre personnel d abord, et par la meme a titre global bien sur.
    nos societes etant la resultante de toutes les interactions humaines, l humain ne changeant jamais , nous sommes condamnes a la repetition des memes effets crees par les memes causes etc...chaque generation recommence le meme cycle, et encore et encore et encore....


    • Pierrot Pierrot 28 avril 2009 12:06

      Réduire de 30 % les émissions mondiales des gaz à effet de serre sans dire pour quand ? comment ? me semble une escroquerie digne de la publicité pour gogos.

      Ou l’article est très incomplet, sans information complémentaire ou le PSE fait de l’idéologie sans idée pour faire démago ?


      • pas perdus pas perdus 28 avril 2009 13:37

        Dans ce billet, un lien vous permet d’accéder au texte original du Manifesto.

        Ainsi, vous pourrez constatez par vous-même...


      • patroc 28 avril 2009 14:08

         Leur écologie, c’est que des mots !.. Propagande et pipeau...


        • Le péripate Le péripate 28 avril 2009 18:00

          Surpopulation ? Ah bon. Les écolos sont des eugénistes en puissance, ils seraient bien capable de nous concocter une petite solution finale.

          Réchauffement climatique d’origine anthropique ? Extrêmement douteux.

          Quand à l’environnement, c’est une question de droits de propriétés. Quelqu’un a-t-il déjà laver une voiture de location avant de la rendre ? La tragédie des biens communs est bien documenté, et il n’y a que les écolos cryto-communistes pour ne surtout pas vouloir s’en apercevoir.

          • Marianne Marianne 29 avril 2009 11:57

            Pour ceux qui ne voient pas l’intérêt de participer au scrutin européen du 7 juin, voici une nouvelle qui devrait les faire réfléchir :

            Les 65 heures de travail hebdomadaires mis en échec par le parlement européen !

            Explications :

            http://www.guengl.eu/showPage.jsp?ID=7505&AREA=27&HIGH=1


            • Marianne Marianne 29 avril 2009 12:02

              Le PSE (Parti socialiste européen) s’est d’ailleurs désolé de cet échec en déclarant :

              « Malheureusement, après cinq ans de négociations, il s’est avéré impossible de conclure un accord », a estimé Mechtild Rothe (SPD, Allemagne).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès