Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Le roi Philippe, dans le temple de la démocratie. Autres nouvelles du CoE à (...)

Le roi Philippe, dans le temple de la démocratie. Autres nouvelles du CoE à Strasbourg

Un roi dynastique et un architecte impérissable (Le MuCEM).

Pour la session de printemps de l’APCE (Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe) le programme comporte des interventions, des débats, des résolutions toujours dans le cadre que se sont fixé les 47 pays membres ( 820 millions de personnes) : l’Etat de droit, les Droits de l’Homme, la Démocratie… et toutes vertus facilitant le vivre ensemble qui restent les plus difficiles à appliquer. Comme à l’accoutumée. Si ce n’est que cette fois (ce n’est pas la première fois) un roi, Philippe, roi des Belges venait livrer sa contribution ! 

Anecdote : un jeune journaliste américain en a été choqué, considérant cette intervention comme « antinomique ». Démocratie et roi, incompatible ? Les institutions et pratiques politiques si différentes aux Etats-Unis, pourraient être compensées par des connaissances historiques plus complètes à défaut d’approfondissement. J’ai enseigné des étudiants US.

Philippe, roi des Belges

Philippe, roi des Belges chef de l’Etat Fédéral.

 

N’était l’aspect symbolique du titre et de la fonction, le roi des Belges aurait pu très bien siéger, à un niveau élevé bien sûr, comme membre du staff du Conseil de l’Europe. Dans son discours fort convenable et convenu, il a développé les thèmes récurrents du Conseil, sans oublier de les actualiser en fustigeant les attitudes des gouvernements européens dans les migrations souvent tragiques des peuples opprimés et désespérés, confiants dans une Europe accueillante… On sait ce qu’il en est.

A la tribune, au même pupitre où, il y a quelques mois, on avait entendu le pape François prononcer un discours sans bondieuserie aucune mais avec la notion de dignité transcendante, ignorant toutes les différences, on retrouve dans un registre approchant, le 7° roi des Belges, digne neveu de Baudoin son oncle, le 5°roi.

 D’ailleurs certains dévôts réclamaient la canonisation de ce dernier pour l’affirmation solennelle de son catholicisme et son action à travers des fonds caritatifs qu’il a créés et animés. Son frère Albert II et aujourd’hui Philippe poursuivent cette œuvre. Tant mieux.

Philippe a cependant ajouté une notion aujourd’hui plus évidente que jamais -verbatim bref : « l’homme est à la fois fait d’autonomie et d’ouverture …libre de toute ingérence extérieure mais ouvert aux autres et au monde … l’atomisation ne notre société renforce l’individualisme …d’autre part l’ouverture excessive peut conduire au relativisme ».

Bien dit majesté ! Les rois aussi peuvent être des braves types ou du moins s’efforcer d’apparaître comme tel. Anne Brasseur, députée remarquable du Luxembourg- donc voisine de l’invité - et présidente de l’APCE a beaucoup apprécié le message. En effet la plupart des recommandations dans le message du roi Philippe constituent déjà l’essentiel du travail du Conseil de l’Europe. Merci quand même.

Oui car on y travaille très sérieusement, avec beaucoup de conviction, dans ce palais de l’Europe mais aussi avec des décourageantes déceptions qui ne cessent de s’accumuler.

 

L’ordre du jour de la session n’invite pas à l’optimisme : les opérations de surveillance massive ; le terrorisme de « l’Etat islamique » rapport du sénateur français J-M. Bockel ; sanctions contre la Russie ; discrimination des personnes transgenres en Europe ; retrait d’enfants de leur famille ; drones et exécutions ciblées ; le rapport annuel du commissaire aux droits de l’homme Nils Muznieks ; le fonctionnement de la Cour des Droits de l’Homme…

 Consulter le site du Conseil de l’Europe ou demander en écho des précisions trop longues à donner ici.

 

Une consolation française cependant et autres.

Dans ce contexte, un cocorico devient trop tentant : une juste récompense est accordée au MuCEM, lauréat du prix du Musée 2015 du Conseil de l’Europe.
Sur 42 nommés, 3 musées avaient été retenus et c’est celui de Marseille qui a été choisi par la Commission de la culture de l’APCE. Hommage donc à l’architecte français au nom et prénom évocateurs de l’Europe réelle, Rudy Ricciotti.

Selon la rapporteuse de la commission du prix, Vesna Marjanocic, députée serbe, ce musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée est inspiré par « un concept original et novateur, situé dans un lieu époustouflant et doté d’une architecture exceptionnelle ; il remplit parfaitement tous les critères du Prix du Musée du Conseil de l’Europe ». Il s’agit d’une « Agora contemporaine » ajoute-t-elle.

En récompense, le musée pourra exposer pendant un an une statuette en bronze de Joan Miro (La femme aux beaux seins) avant de la confier pour l’année suivante à un musée élu en 2016.

L’œuvre d’art viendra du musée Baksi ( Turquie) -2014- qui l’aura reçu en dépôt du musée de Liverpool -2013-qui l’avait reçu du lauréat de 2012, le musée Rautenstrauch-Joest de Cologne et ainsi de suite en remontant à 1977. Chaque lauréat conserve tout de même un diplôme qui demeure son bien propre.

 

Le prix de l’Europe 2015 a été décerné aux villes de Dresde en Allemagne et de Vara en Suède. Sont récompensées « des villes qui assurent de manière particulièrement active la promotion de l’idéal européen » La capitale de la Saxe détruite pendant la seconde guerre mondiale comme Coventry qui fut la première à recevoir ce prix, est ainsi félicité pour ses jumelages à 360° et son activité dans le mouvement « plus jamais çà » qui lutte contre toutes les discriminations et la haine raciale, pour la paix et la réconciliation.

Vara est reconnue pour les mêmes raisons mais surtout pour son ouverture vers l’Extrême-Orient : elle a déjà reçu le prix « Ville de l’amitié pour les échanges et la coopération avec la Chine ».

En revanche, l’attribution de la coupe du monde de football au Qatar sera remise en question. La FIFA est invitée à procéder à un nouveau vote pour l’attribution de la coupe 2022, le vote pour le Qatar ayant été obtenu en échange de « versements illégaux », preuves à l’appui.

 

Ainsi le Conseil de l’Europe poursuit inlassablement ses missions trop souvent sans être écouté, car il n’a pas de pouvoir exécutif.

L’économie prime toutes les autres préoccupations, c’est pourquoi le message du roi des Belges, après tout, est encourageant même pour les démocrates intransigeants.

 

Antoine Spohr


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • soi même 23 avril 2015 16:31

    c’est magnifique comme cette prestation condense à lui tous seul cette grande Europe démocratique qui ceux qui la dirige ne sont pas élue !

    Allez comprendre ?


    • asterix asterix 23 avril 2015 18:49

      @soi même
      Désolé de vous contredire mais le Roi des Belges ne peut exprimer de position politique qu’avec l’accord du Premier Ministre. Autre chose, la cannonisation demandée, suscitée du Roi Baudouin, un pâle dévôt de l’Opus Dei, ne sera jamais menée à terme depuis que l’on connaît- post mortem - les liens forts qui l’unissaient à Franco.
      Tout compte fait, le discours de Monsieur Philippe de Saxe Cobourgh-Gotha, ci-devant Roi des Belges, pourquoi n’est-ce pas sa Majesté Hollande 1er qui l’a prononcé ?
      Je vais vous donner la réponse : parce que votre Président sans dents n’a jamais pensé qu’il s’agissait d’un devoir de le faire...
      Je tiens à vous préciser que je ne suis nullement royaliste.


    • soi même 23 avril 2015 19:40

      @asterix, oui bien sur, vive le néo moyen age !
       


    • asterix asterix 24 avril 2015 10:19

      @soi même
      Je ne comprends pas du tout le sens de votre réponse et ce d’autant que je vous ai bien spécifié que je n’étais pas royaliste. Relisez plutôt que de couvrir les autres d’anathèmes. Je n’y peux rien que constitutionnellement nous avons un Roi en tant que Chef d’Etat et vous ai bien rajouté qu’il ne peut en aucune manière engager le pays dans un discours politique sans en référer au Premier Ministre. Par ailleurs, vous avez fait preuve d’une méconnaissance profonde de la personnalité ultra-conservatrice de nos deux Rois précédents et il me semble que je les ai largement moins épargné que vous.
      Le néo moyen-âgeux, c’est plutôt votre Président qui, lui, ne doit constitutionnellement demander l’avis de personne pour exprimer la position officielle de la France qui est une de ses prérogatives majeures dans un régime démocratique, régime dont je doute que la France en soit un avec votre système à deux tours qui transforme le pays « des droits de l’homme » en un champ clos où seules deux positions ( et hélas bientôt trois ) ont droit de cité.
      Qu’a t’il dit votre fameux Président de tous qui ne réunit même plus 15% d’opinions favorables ? Rien ? Il faut donc croire que le sujet ne l’intéresse pas et, par extension, ne vous concerne officiellement pas non plus.
      Etendez-vous plutôt là-dessus, je vous prie.
      C’est du néo hommedescavernisme
      Il y a deux manières d’être soi-même. En respectant autrui d’une part, en l’envoyant balader sans nuances de l’autre. Or, dans votre texte, des erreurs, vous en avez fait au moins deux que j’ai essayé sans polémique de relever. Un peu d’ouverture ne vous ferait pas de tort. Ou alors, appellez-vous l’omniscient, pour moi c’est kif.
      Désolé, vous l’avez cherché.


    • soi même 24 avril 2015 12:35

      @asterix, cette expression ne s’adresse pas particulièrement à vous, elle exprime plus tôt se retour à la vassalité que l’on cherche à imposé par l’autorité et le pouvoir de l’argent .

       


    • Jean Keim Jean Keim 23 avril 2015 19:19

      Je suis persuadé qu’un être humain authentique, éveillé autant que faire se peut, habité d’un humanisme sincère n’accepterait pas d’être roi ou empereur ou simplement titré de par sa naissance, c’est une question de santé mentale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès